Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 17:43
reprise de l'article d'introduction , en date du 15 novembre 2006 dont j'ai corrigé  un peu quelques passages





Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur wikipedia


 


Depuis  sa naissance wikipedia a enflé comme une outre. Avec le recul et étant donné la taille qu'elle a prise, la surface qu'elle occupe et son omni-présence sur Google en première place sur tous les sujets qu'elle s'est ainsi appropriés (wikipedia  dite "libre" exige qu'on la cite comme source, après avoir composé ses articles par pillage du travail fait ailleurs par d'autres)  on voit  mieux  son ambition purement quantitative et  expansive , le temps est venu de l'observer pour la juger.    


Avec le temps les défauts s'aggravent.


Wikipedia a prospéré et contrairement à ce qu'elle prétend, avec le temps loin de s'améliorer, ses défauts se sont aggravés (inexactitudes, imprécisions, lacunes, manque d'objectivité, populisme, articles orientés,  présence démesurée de théories parallèles  de l'irrationnele et  du para-normal, tribune pour les sectes, véhicule de propagande pour les  divers points de vue d'extrême-droite et fondamentalismes religieux, elle concentre tous les  défauts à éviter par une encyclopédie). De sorte qu'aujourd'hui ils sont visibles comme à la loupe. Il est temps de dire à tous les optimistes qui croient que ses défauts étaient imputables à sa jeunesse que tout au contraire, avec l'accroissement de l'objet (wikipedia) ceux-ci se sont également considérablement accrus, proportionnellement au monstre qu'est devenu wikipedia , car ils sont structurels.  

Aujourd'hui le monstrueux objet, par sa taille et sa nature permet en effet de voir ce qu'il en est et autorise à apprécier et juger  ses résultats -ainsi que la mentalité de ceux qui la composent et dans quel climat et sous quelles conditions elle est composée. Elle mérite d'être évaluée et jugée, d'autant plus qu'elle pose problème selon moi.  

En effet, maintenant qu'elle a pris une ampleur extraordinaire : des millions d'articles, des dizaines de millions de modifications incontrôlées et incontrôlables,  et de consultations, n° 1 au hit-parade du succès référencé par Google etc. il est temps de s'occuper de savoir ce qu'est et ce que vaut wikipedia « encyclopédie pour le peuple »  selon  les dires de ses adeptes -qui ne conçoivent que le peuple ignorant à qui wikipedia s'adresse en lui proposant un produit bas de gamme, mais ludique et diversifié . Elle prétend apporter la bonne parole en servant des sous-produits du savoir existant remanié par ses soins, des versions inédites et largement déformées de l'histoire, des sciences, de tous les sujets, soigneusement révisés par des jeunes informaticiens et techniciens pour la plupart, qui n'ont pas du tout la cullture des "encyclopédistes" qu'ils prétendent être.  

N.B.  « encyclopédie pour le peuple » désigne pour wikipedia, le peuple qui pourrait se contenter d'une publication approximative et médiocre et non le peuple citoyen qui mérite un véritable exposé du savoir et de la culture, correctement instruit et fiable, selon la conception qui fut celle des Lumières. Les versions du savoir révisées  et souvent révisionnistes que fabrique  wikipedia sont une injure à la culture et à l'intelligence du peuple.  

Il me semble que, plutôt qu'ignorer wikipedia ou la regarder de loin ou de haut, si on fait partie des catégories assez cultivées pour avoir la chance de savoir que les livres existent  et pouvoir se passer de wikipedia -ces catégories cultivées qui n'ont même pas l'idée d'accorder le moindre intérêt ni la moindre crédibilité à wikipedia, tant elle est manifestement grossière et bourrée de défauts rédhibitoires- il est temps donc, de s'occuper de lire et observer wikipedia pour dire ce qu'elle vaut, après la prise de pouvoir par les plus médiocres de ses participants qui  sont les plus acharnés au point d'y être accrochés comùme à une drogue , ont fait fuir et exclu systématiquement tous les profs et étudiants de bon niveau préparant une thèse, pour rester entre eux , libres de fabriquer leurs consensus maison en s'adonnant à leurs pratiques peu rigoureuses et aussi peu soucieuses de la vérité que du respect des méthodes scientifiques.

On remarque actuellement [fin 2006, depuis la tendance s'est énormémént aggravée] que les querelles, les conflits, les exclusions et les démissions en chaîne des participants, le climat détestable qui règne en ces lieux, (les procès, accusations, exclusions, rapports de forces et malhonnêtetés en tous genres, le groupe des plus incultes a pris le pouvoir et fait régner une dictature de ses idées) sont  des signes de l'aggravation de la situation qui confirme la conviction souvent exprimée, de l'incapacité de wikipedia à jamais devenir une encyclopédie, ni même un organe d'information fiable. Wikipedia se révèle un vaste forum non modéré où tout peut s'écrire, même  le pire, comme le montre ce blog.   Mais déjà, les observateurs  notent tous une dégradation avec le temps et l'ampleur prise par la chose réalisée. Comme dit un de ses deux fondateurs, Larry Sanger : wikipedia née d'un projet anarchiste est aujourd'hui entre les mains d'un gang.  

C'est pourquoi du reste, wikipedia étant devenu impraticable et une nuisance même, pour les études, Sanger fonde une autre encyclopédie en ligne pour dépasser wikipedia, afin de  mettre fin aux principes aberrants de cette dernière, soit l'anonymat des contributeurs composant les articles selon le consensus du groupe aléatoire et l'absence de vérification par des experts, qui ont fait de  wikipedia, ouverte à tout et sans contrôle, un organe de désinformation et même de propagande avérée, comme le montre ce blog




.     * *  *    



Mais ...   La quantité ne fait pas la qualité.
    Vu l'importance prise par wikipedia qui se vante de sa popularité comme d'un succès qui viendrait par conséquent prouver du même coup la réussite et la fiabilité du projet d'encyclopédie, il est autorisé maintenant de la juger d'après ses résultats et ne pas seulement faire confiance à l'avenir comme si elle n'avait pas donné suffisamment de preuves de ce qu'elle peut, et contrairement à ce que nous racontent les wikipediens . Il est même nécessaire de la juger et d'apprécier ses résultats, au regard de la place qui est la sienne et de l'auto-satisfaction qu'elle affiche. Nécessaire au nom de l'éthique : si tout le monde lit wikipedia que valent ses articles ?         

Même si toute personne sérieuse et  cultivée sait que wikipedia ne vaut pas grand chose,  ce serait pourtant un tort de l'ignorer : elle s'impose comme un monstre, un géant protéiforme qui ne tient pas ses promesses (d'être une encyclopédie, contribuant soi-disant, à l'éducation de la jeunesse et même pas un organe d'information fiable )


Une éthique de vérité exige de ne pas se laisser prendre au piège de la condescendance envers le peuple : la partie la plus cultivée de la société sait que wikipedia ne vaut pas grand chose, voire en pense le plus grand mal, mais peut-être considère-t-elle que ce serait un pis aller acceptable parce que pour le peuple (?) ou simplement l'ignore-t-elle, car ce sont deux mondes trop distincts (?) . Je ne sais pas. Je pencherais pour la 2° hypothèse, les personnes les plus cultivées ignorent généralement wikipedia.

Et il me semble que la condescendance n'est le fait que des responsables de wikipedia. Car toute personne cultivée sait que la diffusion du savoir et de la culture requiert exactitude  et excellence et que le peuple mérite des éducateurs d'excellence. Une encyclopédie, pour le peuple, doit viser l'excellence, et s'imposer d'être aussi exacte que possible.   C'est pourquoi plus que de l'observer , ceux qui possèdent déjà une certaine culture,  ignorent wikipedia, ne lma connaissent pas car ils n'ont jamais pris le temps de faire l'expérience  de la pratiquer en y participant. Ils comprendraient vite sinon la censure au service du consensus wikipédien  qui voit le triomphe de la bêtise et de l'inexactitude sur tous les sujets qui prêtent à interprétation .

On ne peut accepter cette idée d'une sous-culture version soupe populaire pour le peuple, ou plutôt la version MacDo pour les modernes et les branchés : wikipedia est en vérité la "fast-science" du net , qui sert une soupe saumâtre à ses lecteurs. Elle est à l'encyclopédie ce que le fast-food est à la gastronomie.  

Voir Guillaume Lecointre  ici cité : (voir l'article de sévères critiques de wikipedia  et critiques partie 2  ; + wikipedia non fiable : avis unanime )  


*  *  *


Alors  ? Résultat de l'observation : wikipedia est inutile pour la connaissance  

Après avoir observé de près wikipedia, non seulement ses articles, mais la manière dont ils sont composés et la manière dont ça se passe effectivement , et également après avoir analysé ses règles et principes et observé aussi leur mise en pratique, j'en suis venue à un scepticisme critique fondé sur de multiples raisons que j'étudie sur le blog : principes, résultats, méthodes ... pour dénoncer les errances de wikipedia. Car il me semble que la réputation de wikipedia ne peut se fonder sur la quantité, qui est cependant son principal (ou seul) argument .  

La question de l'erreur et de la fausseté des articles de wikipedia
doit être absolument posée mais aussi celle de la pertinence des articles, de leur sens, mais encore des déformations de la désinformation et de la propagande.    


* *  *     



 Donc   ...  Résultat de l'observation encore : wikipedia est un danger.  



Une éthique minimale exige de juger de wikipedia : précisément parce qu'elle est très populaire, et parce que, s'annonçant comme "encyclopédie" elle est susceptible de tromper les jeunes, insuffisamment formés pour juger, le peuple moins "qualifié" à qui elle s'adresse, les moins armés en somme, pour être critiques. Si elle n'offre aucune garantie d'exactitude et de fiabilité (ce qu'elle affiche ouvertement) mais si elle comprend de nombreux articles faux jusqu'à la propagande éhontée, elle trompe et elle exploite la naïveté et l'ignorance (pour les contributeurs de bonne foi)  pour se tailler un créneau, celui du site "le plus consulté" et envahir le net au détriment des autres sites incomparablement meilleurs.  

Et si ce site diffuse erreurs, stupidités, rumeurs, propagande à quoi sert qu'il soit "le plus consulté", hormis d'être nuisible ?   Wikipedia est-elle nuisible ? Aujourd'hui la question s'impose. Elle doit être posée et l'étude de wikipedia doit permettre de savoir ce qu'elle vaut et de juger. J'ai fait cette étude pour alerter, les bébés et au-delà : les citoyens, responsables d'eux-mêmes ou des autres . 

La question doit être posée, au nom d'une éthique de la vérité , pour protéger les victimes potentielles, les plus jeunes, les plus naïfs, les plus pauvres, les plus ignorants, tous ceux qui sont plus faibles et susceptibles de tomber dans ses pièges, ceux précisément qui doivent être protégés des nuisances dont wikipedia est susceptible.

Wikipedia est-elle nuisible ? Et la réponse est oui.
   
Méfiance : il convient de signaler à ceux qui ne connaissent pas le phénomène et aux optimistes qui ne s'en sont pas encore inquiétés, de la peste que wikipedia répand avec ses articles biaisés et ses assertions fausses qui risquent d'atteindre ces millions et millions de lecteurs dont elle se vante, en exploitant leur distraction ou leurs faiblesses, ce qui dans ce cas confine à l'escroquerie (elle se fait passer pour une "encyclopédie" !) et représente un danger .     Wikipedia est un danger car :  

Wikipedia emploie des moyens malhonnêtes pour se diffuser   Wikipedia triche .  

* Elle triche en usant de moyens malhonnêtes pour occuper les premières place sur Google, au mépris de toutes les règles qui régissent les sites web (voir article correspondant comment Google aide à la promotion de wikipedia)  

* Elle triche en bafouant systématiquement le copyright : combien d'articles ne sont que des coupés-collés, avec + ou - de bonheur, et + ou - maladroitement, de travaux qui sont tout simplement pillés et... largement déformés-massacrés ensuite par les soins de wikipedia sans être cités comme sources ?   (voir articles correspondants sur pillage et plagiat + note )  

* Wikipedia diffuse erreurs et faussetés en nombre indéfini.   

* La fameuse étude statistique (et faite selon des critères extrêmement contestables et partiels) de quelques uns de ses meilleurs articles de science,  -42 exactement - faite par "Nature", qui n'a étudié ni la qualité, ni la médiocrité, ni la propagande, ni le révisionnisme historique, [un article y est consacré sur le blog]  établit tout de même qu'un article de wikipedia contient en moyenne à peu près 4 erreurs . Alors multiplié par 500 000 articles en français,  en 2006 [près d'un million aujourd'hui]  2 millions en anglais, et je ne sais pas combien encore dans d'autres langues où le niveau est, de l'avis unanime, carrément catastrophique , ça fait combien de millions d'erreurs ? Qui les corrigera ?


Wikipedia est une escroquerie, qui prétend que ses erreurs sont corrigées : faux, archi-faux.
Les versions anglaise et française apportent à elles seules 12 millions d'erreurs. Qui dit mieux ?


Qui peut prétendre les corriger ? Escroquerie que de le prétendre. Les wikipédiens n'ont ni le temps ni encore moins les qualités requise pour pouvoir le faire.



* Mais que valent des études (sur 42 articles comme celle de Nature ) et qui ne prennent pas en compte ni ne peuvent analyser, les déformations par omission, oublis, ignorance, ou lacunes involontaires -pour les participants de bonne foi qui n'ont cependant pas les compétences nécessaires-, et encore bien moins les articles orientés par sélection d'informations et omissions qui relèvent de la censure volontaire et du parti-pris, qui faussent complètement le sujet, sans parler des articles qui sont de la simple propagande, ouverte, et massive , et qui de plus se voient courronnés de lauriers par wikipedia, c'est à dire par les auteurs eux-mêmes (sic !). 



Car les règles d'évaluation à wikipedia, sont, elles aussi, fantastiques : ce sont les auteurs eux-mêmes des meilleurs articles de propagande qui s'auto-attribuent les médailles (exemples sur l'Iran, la Turquie, les Palestiniens et autres sujets propres à juger de la neutralité et de la qualité de wikipedia)  



* Pour mesurer l'ampleur des déformations et exposés partisans il faut aller voir  du côté de l'histoire et de ce que l'on range dans la catégorie "sciences sociales " ou "sciences humaines". Et là on n'est pas déçu : au-delà des 4 erreurs en moyenne de quelques articles de sciences qui ont été examinés, à aprt quelques exceptions remarquables mais beaucoup trop rares, on a des morceaux d'anthologie d'articles qui ne sont qu'un tissu d'assertions fausses, stupides, qui reposent sur des croyances que l'esprit scientifique interdit, et qui sont souvent extrêmement partisans et même ouvertement porteurs de propagande pour les causes les plus inadmissibles  : publicité en faveur de et soutien à tous les courants et personnages d'extrême-droite  à qui wikipedia fait une large publicité , à l'Iran des mollahs, exempté de ses atteintes aux droits de l'homme, à al-Quaïda même et au terrorisme international pratiqué par divers courants islamistes dont les crimes sont imputés aux Etats-Unis,  les divers extrémismes qui ne sont jamais nommés comme tels, mais banalisés,  pésentés comme des courants comme les autes : ce que wikipedia nomme "neutralité. Et de même on trouve san cercher à divers points de vue de divers fascismes présentés de la manière la plus innocente qui soit, dont les idées et les pratiques sont exposés sans être attribuées à ces courants ci-dessus nommés par leur nom, et sont, de ce fait, banalisées, normalisées. 

Wikipedia a une forte tendance révisionniste. Elle ne reconnaît aucune autorité ni à  la science ni aux connaissances établies, ni aux idées des plus grands penseurs, elle fabrique elle-même sa version des faits de tout sur tout. Voilà pourquoi la pente glissante du révisionnisme est son pli. 

 

 

 

 

 

Wikipedia, outre le fait d'être un réservoir sans fin d'erreurs, est un puits sans fond de propagande .  



Wikipedia est un support de propagandes pour les causes les plus malhonnêtes. (voir articles correspondants la série d'articles )




  Propagandes en faveur de thèmes d'extrême-droite, sont monnaie courante. Présentation faussées, jusqu'aux présentations scandaleuses de certains thèmes fascistes, surreprésentés ou nazis "banalisés". Véritable marée de propagande pro-islamiste, anti-laïque, anti-républicaine, contraire aux lois, contraire aux droits de l'homme (le magnifique article droits de l'homme en Iran  qui adopte le point de vue islamiste pour critiquer les droits de l'homme est un exemple particulièrement réussi : classé "article de qualité" -il faut le faire !- Mais cela surtout révèle le niveau et la nature de wikipedia puisqu'il existe à peu près 200 articles "de qualité" sur 500 000, ce qui est assez parlant il me semble)




  Le monde de wikipedia exige expertise, expérience et prudence pour s'y aventurer.





En somme, si vous voulez protéger vos enfants, si vous voulez éviter aux élèves et étudiants, aux jeunes en général et à tous ceux qui sont en quête de culture et de savoir, de se remplir la tête d'erreurs et  points de vue erronnés, d'idées ridicules, d'idéologie plus ou moins molle et plus ou moins malsaine, et de subir la propagande que diffusent  certains articles, évitez-leur wikipedia , vous leur rendrez service.     




Alithia
 

 

note 1- sur le problème du pillage et du plagiat systématiquement pratiqués,  tandis que les textes originaux ne sont JAMAIS cités (jamais car il est interdit de se référer aux textes originaux, seuls les commentaires sont admis et admis à être reproduits par paraphrase pour éviter les problèmes de  droits d'auteur visibles et décelables)  voir les notes suivantes :

pour wikipedia et les wikipédiens : précision sur le plagiat

wikipedia, un plagiat gigantesque

wikipedia et le plagiat

 



 

Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 11:34
Parmi les reproches essentiels : wikipedia n'est ni une encyclopédie, ni ne mérite d'être dite "libre".

Wikipedia se réclame du secteur du libre  (des logiciels libres) et se compare ainsi à Linux, libre et gratuit, dont la réussite est exemplaire. Elle bénéficie ainsi à peu de frais de la sympathie en faveur du libre.




Or la comparaison Linux-Wikipedia n'est pas du tout pertinente
 : Linux est une technique libre, mais wikipedia si elle est "libre" (de droits) d'abord n'est pas une technique mais prétend être une encyclopédie. Et ensuite ne fonctionne pas du tout comme le libre : elle ne donne pas, elle pille.

La technique, c'est le wiki et cette technique est effectivement libre : à disposition de qui veut. Tandis que Wikipedia a la prétention d'être une encyclopédie dont les rédacteurs rédigent eux-mêmes, soi-disant, l'exposé de tous les savoirs. Ce qui serait normal pour une encyclopédie qu'elle prétend être.

Elle utilise le wiki, elle n'est pas elle-même cette technique libre.  Sur cette technique, elle greffe une pratique, q
ui est une pratique de pillage par le fait de la multiplicité et de l'anonymat de ses rédacteurs , ce qu'elle présente comme "libre".

Pourquoi dire que les rédacteurs de wikipedia rédigent soi-disant ? Car les articles ne sont pas rédigés, il sont des collages réalisés par une myriade de petites abeilles anonymes qui travaillent à reprendre et recoller par morceaux
le travail accompli par d'autres, puisqu'aucun article n'a le droit d'être la création d'un auteur. Elle n'est pas libre, elle pille. Nuance de taille. Elle n'est pas une encyclopédie elle est une pratique de collage de bribes de textes divers et variés publiés ailleurs, ce en quoi consiste le seul travail des wikipédiens, qui fabriquent cette "encyclopédie"-patchwork .


En vérité on devrait dire pour présenter wikipedia, que, à la différence de Linux  elle n'a rien inventé, et qu'elle ne donne rien
  : tous les liens  aux autres sites sont en "no-follow" sur wikipedia, qui ne renvoie même pas à ses sources d'origine. Oeuvre compilatoire, de pillage, par définition, puisque toute création est interdite.  C'est pourquoi elle ne devrait pas être citée comme source. En revanche, ce sont les textes dé
robés et morcellés jusqu'à être totalement méconnaissables grâce à la magie de la dite écriture collective où chacun apporte un petit morceau de la toile, qui sont  la source de wikipedia. Elle les met ensuite à disposition "libre" sous GNU. Cela signifie que wikipedia autorise à reproduire son mixage à condition de citer wikipedia comme source  (oui vous avez bien lu) et qu'elle autorise encore à poursuivre ensuite les transformations et déformations .

Il faudrait donc dire, si on la bizarre idée de citer wikipedia du moins, ce que personnellement j'évite :

texte repris de wikipedia qui a préalablement aspiré toutes sortes de sources  réarrangées, qu'elle met sous GNU. Après s'être appropriée les sources, elle autorise à reproduire son propre texte à condition d'être elle-même citée comme source.


Qu'elle doive son succès à une technique libre, cela est certain. Son oeuvre est-elle pour autant libre comme elle le prétend ?

Rien n'est moins vrai car elle utilise une technique libre pour s'approprier ce qu'elle autorise ensuite à reproduire librement, redoublant l'effacement des sources et le processus de pillage.   Son esprit est bien différent : elle prend et ne donne pas, au contraire du libre. Ce sont d'autres qui ont fait le travail, remixé à wikipedia par une myriade d'anonymes qui travaillent gratuitement pour étendre wikipedia sur le web et pour la réputation du label de J.Wales, qui en profite par ailleurs.

Peut-on estimer que le travail qu'elle fait est honorable, sous prétexte d'écriture collective sans auteurs sur un support gratuit ? C'est une question posée au secteur du libre.


Et de plus, peut-on estimer qu'avec une technique libre, elle produise une encyclopédie ?  Ce point est éminemment contestable, tout autant que le précédent, car les rédacteurs n'ont pas du tout les compétences.

Le 2° reproche essentiel fait à wikipedia est là. Il ne consiste pas à dire qu'elle ne garantit pas la compétence de ses rédacteurs, car personne ne la garantit complètement en effet, il consiste à affirmer que ceux-ci n'ont absolument pas la compétence pour rédiger des articles sur les sujets dont ils s'occupent, ce qui est bien différent encore une fois (y compris de Linux où ceux qui l'ont créé sont parfaitement compétents et rendent service à ceux à qui ils le mettent à disposition).


Les wikipédiens n'on pas la compétence pour rédiger des articles d'encyclopédie. Ils ne l'ont pas et ne peuvent l'avoir et ne l'auront jamais car wikipedia met sur le même plan les opinions (toutes et n'importe lesquelles) et les sciences, les connaissances, les théories. Wikipedia a pour but et pour procédé de reproduire les opinions et non de prétendre à la vérité la plus grande possible sur un sujet ni à la véritable connaissance, que ses rédacteurs n'ont pas en effet. C'est explicite dans ses principes mêmes, elle affiche ne publier que des opinions juxtaposées dont  la seule juxtaposition produirait une "neutralité". Les théories non-scientifiques côtoient ainsi, et recouvrent souvent les théories scientifiques. Les points de vue marginaux voire absurdes se mêlent à des exposés démonstratifs et exacts .


Car wikipedia  considère que les connaissances sont des opinions parmi d'autres qui n'ont pas à être privilégiées par rapport aux diverses opinions, quelles qu'elles soient . Elle considère aussi  que toutes les opinions se valent et méritent de figurer sur wikipedia, même si elles sont fausses. Toutes les opinions sont respectables, même irrationnelles, même infâmes, même dangereuses. Tout a sa place sur wikipédia. Soi-disant, car au final, ce sont les opinions qui l'emportent,

Forcément avec un tel principe.


Les articles sont composés d'accumulation d'opinions et d'anecdotes, sans analyses et sans fil directeur. Wikipédia ne démontre jamais rien. C'est cela la neutralité. Ils sont le reflet de ce que ses rédacteurs ont dans la tête, et ce sont les connaissances qui sont minorées, écartées, souvent ignorées, la plupart du temps déformées, et souvent exclues. Les opinions sont clairement privilégiées sur wikipedia, puisqu'elle est rédigée par des gens qui sont dans l'opinion et viennent exposer là le points de vue, c'est à dire leurs croyances, leurs lubies, leur propagande.


Là est le seul caractère "libre" de wikipedia qui consiste en la liberté d'écrire n'importe quoi. Tout le contraire de la liberté en somme.


Sous prétexte d'être "libre" justement, wikipedia prétend pouvoir tout accepter, tout publier. Elle est en fait relativiste lorsqu'elle considère que toutes les opinions se valent. Et son relativisme la mène à recouvrir la science et la connaissance par les opinions, beaucoup + faciles à adopter, beaucoup plus nombreuses, beaucoup plus ancrées dans les esprits au nom de fausses évidences ,  beaucoup plus répandues et admises que les théories savantes et inconnues, par définition.


Wikipedia ignore Bachelard : "l'opinion pense mal, elle ne pense pas. Elle a en droit toujours tort". L'opinion n'est pas le 1° degré de la science ou du savoir. Elle lui est opposée, elle lui fait obstacle même. Elle relève de la croyance, de l'évidence première que la science réfute et que le savoir ne reprend pas.  Au contaire, la sceince et les connaissances se construisent toujours contre l'opinion.



Wikipedia dégrade et dévalorise le savoir comme la science, méprisée au final à force de relativisme. Pou Wikipedia la vérité n'existe pas. Wikipedia ressemble davantage à  un  vaste forum pour nombre de ses articles, qu'à une publication sérieuse. Ou encore elle représente un exposé des idées lissées et aadies, jusqu'à les vidées de leur contenu (quand elle ne ait pas de la propagande et du révisionnisme, ce qui est extrêêmement fréquent). Wikipedia c'est la novlange de la novconnaissance d'où toutes confrontations d'idées sont bannies, où à la limite plus rien n'a de sens à force de censure, par ignorance  des concepts et de la nécessité de démonstration.


Au résultat, elle est anti-scientifique, elle détruit la connaissance. Exemples ? Regardez cet article , et ceux adjacents ou cités dans l'article .


On constate que l'opinion raciste d'un naturaliste ,Louis  Agassi, n'est pas considérée par wikipedia comme étant raciste, ni comme étant seulement une opinion personnelle non-scientifique, extérieure à la science et contraire à ce que celle-ci permet d'établir car simple importation des croyances du Monsieur qui mêle ses a priori racistes à ses travaux. L'opinion n'est pas qualifiée de raciste, il est même interdit de la qualifier.  Elle passe ainsi pour une connaissance légitime, relevant de la science, dont elle n'est pas distinguée. Elle est présentée comme un moment dans la constitution de la connaissance et non comme son contaire puisque fausse.  L'opinion raciste d'un naturaliste est mise sur le même plan que les connaissances que produit la science. Wikipedia ne fait pas la différence et refuse de la faire.


Un correspondant de wikipedia a voulu introduire cette mention précisant que l'opinion d'Agassi est non-scientifique et raciste. Son texte correctif de la banalité wikipédienne a été immédiatement supprimé. C'est une dirigeante de wikipedia qui fait autorité dans la maison dans le domaine, qui a imposé la suppression , la justifiant par le fait que wikipedia n'a pas à dire ce genre de choses , donc qu'elle n'a pas à indiquer les erreurs et les opinions patisanes comme telles. Et cette même autorité wikipédienne, Valérie,  a ensuite donné elle-même cet exemple typiquement wikipédien, dans une émission de France-culture pour expliquer l'esprit wikipedia et comment s'écrit celle-ci : sans nommer les choses par leur nom.


Or ce qui n'est pas  nommé n'existe pas. Qui saura que Agassi est un théoricien de l'inégalité des races s'il ne le savait pas déjà ? Personne, à la lecture de Wikipedia. Et les rédacteurs wikipédien parmi  ceux qui font autorité s'en vantent.


Ne pas nommer raciste une théorie des races, est le modèle de l'écriture wikipédienne que choisit de prendre en exemple une autorité de wikipedia dans le domaine, lors qu'elle passe à France-culture !


Donc en effaçant la mention de raciste pour Agassi, qui est tout de même un des principaux à soutenir les théories racistes au nom de la science avec Galton , la dame de WIKI privilégie , de fait l'opinion, contre la science dont elle efface au contraire le point de vue.


En ce sens Wikipedia est bien pire que ce que l'on dit généralement de son manque de fiabilité, bien connu et du fait  qu'elle est souvent inexacte. Non, bien pire : elle relève d'une idéologie contraire au rationalisme et à la rationalité que supposent la science, les connaissances, et la pensée. Elle développe et répand des idées fausses de manière systématique, sur tous les sujets, car elle privilégie et préfère aux connaissances établies, l'opinion et les croyances communes, même si elles sont racistes. Exemple populaire s'il en est, car tout le monde est sensibilisé à ce sujet, donc tout le monde comprend et sait, en principe, que les opinions racistes ne relèvent pas de la science . Or c'est cet exemple qui est donné en modèle de ce qu'est wikipedia et qui la distingue des autre encyclopédies. Aussi surprenant que cela puisse paraîte, c'est ainsi.


Ainsi, avec un exemple aussi populaire,  tout le monde comprend aussi, à quel point Wikipedia n'a rien à voir avec un exposé de la connaissance, comme l'est en principe une encyclopédie. Mais on peut affirmer au contraire qu'elle est dans sa grande majorité un ramassis d'articles faux, orientés, bourrés d'opinions fapproximatives et inexactes et même inadmissibles, répandant ce que la science a prouvé être faux depuis longtemps.



C'est ainsi que tous les illuminés peuvent écrire leurs articles sur wikipedia, les fascistes, racistes et fondamentalistes de tout poil, les ennemis de la laïcité, de la démocratie, de l'égalité. Toutes les opinions sont bienvenues, sauf pourtant celles qui défendent l'exigence de vérité, le privilège de la connaissance instruite sur l'opinion, et celles qui déendent les principes fondamentaux de la politique et du droit qui nous régissent, tels ceux de la laïcité, des droits de l'homme, de la liberté d'expression etc.


Sur wikipedia en revanche vous apprendrez que Pasteur était un salaud et un malhonnête et qu'il n'a rien prouvé, que Galilée n'a jamais été persécuté par l'Inquisition, qu'aucun Pape ni roi n'a jamais organisé de massacres cruels (d'une minorité religieuse, de sa famille ou tout autre exploit de ce type) que l'Inquisition était une douce action de contrition, que Poutine est un charmant garçon et Ahmadinedjad aussi car sous son règne les femmes iraniennes sont beaucoup plus libres qu'avantt puisqu'elles sont autoisées à aller au cinéma,  que la charia est supérieue aux droits de l'homme, que les droits de l'homme ont été inventés il y a plusieurs millénaires de cela, que Pétain ne s'en est jamais pris aux juifs, que Kim Jong Il n'est pas un dictateur, pas plus que Mugabé ou aures comparables,  que personne n'est antisémite, pas Le Pen, pas plus que Soral ou Dieudonne, ni même un nazi avéré comme le grand Mufti de Jerusalem, que l'astrologie et l'étude des OVNI sont des sciences, que certaines pratiques magiques valent mieux que la médecine, et évidemment vous saurez tout sur les plus grands esprits, écrivains, artistes, créateurs et fondateurs d'Etat, càd comment et combien de fois ils ont couché avec leur cousine, ou leur bonne, ou leur nourrice, ou des petits garçons, ou quelle était leur relation avec leur maman, car les biographies sont très développées sur les grands hommes et les grands penseurs, beaucoup plus que leur oeuvre bien sûr, généralement inconnue. Leurs amours ou menus faits insignifiants de leur vie en revanche passionnent les wikipédiens au même titre que ceux de Cecilia ou Carla, quand il ne ranhissent pas la limite, pour les contemporains de l'indiscrétion et du viol de la vie privée, on peut encore s'estimer heureux.


Wikipedia, à part quelques exceptions notoires mais extrêmement rares, c'est le point de vue de Mme Michu sur tous les sujets, soigneusement rabaissés au niveau du rédacteur moyen.



On a vu des  rédacteurs bannis à vie pour cause d'érudition (sic) d'autres pour avoir cités leur oeuvre dans une bibliographie, accusés d'"auto-promotion" (sic).



Wikipedia c'est comme ça. Une publication bas de gamme, irrationnelle, faite par des incultes, encadrée par des petits-chefs dignes des plus horribles cauchemars orwelliens, et dont beaucoup de membres sont de vrais fachos et d'authentiques fondamentalistes religieux qui font tranquillement leur propagande au sein de cet océan d'articles que personne ne contrôle , ni n'est capable de contrôler, au sens vrai du mot.



Voir en ligne par exemple  : wikipedia détruit la connaissance et relève d'une idéologie anti-scientifique


Les articles sont classés par catégories. Pour étayer et développer ce que j'avance  ci-dessus on peut voir : wikipedia non fiable , avis unanime que complète la série  mythe de la neutralité ;

ainsi que

Pour comprendre comment ça marche derrière les apparences  et les belles proclamations de liberté on peut également trouver quelques exemples de la vérité de wikipedia au quotidien dans les séries suivantes :

Alithia
Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 21:15



introduction  Présentation.  Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur wikipedia


                                                                          
un blog qui est un volcan
 
 
 
je sais la mise en page blog peut poser problème, du fait de son ordre déroulant , alors, pour se repérer sur le blog vous avez les différents programmes dans les cases entourant les articles :
-  le "calendrier" permettant d’accéder aux articles par date, au jour le jour
-  les "archives" donnant la chronologie mensuelle depuis le début du blog,
-  les "catégories" donnant le classement par thèmes,

puis encore 
-  les "articles récents" donnant les 10 derniers par ordre d'affichage ,
et enfin
 -les  "commentaires" donnant les dernières interventions des lecteurs
 -Pour être averti de la parution des articles : inscription via commande newsletter.
 
 
 
introduction


Depuis  sa naissance wikipedia a enflé comme une outre. Avec le recul et étant donné la taille qu'elle a prise, la surface qu'elle occupe on y voit plus clair maintenant qu'elle a pris cette ampleur extraordinaire et le temps est venu de l'observer pour la juger.    

Avec le temps les défauts s'aggravent.

Wikipedia a prospéré et contrairement à ce qu'elle prétend, avec le temps loin de s'améliorer, ses défauts se sont aggravés. De sorte qu'aujourd'hui ils sont bien visibles, comme à la loupe. Il est temps de dire à tous les optimistes qui croient que ses défauts étaient imputables à sa jeunesse que tout au contraire, avec l'accroissement de l'objet (wikipedia) ceux-ci se sont également considérablement accrus, proportionnellement au monstre qu'est devenu wikipedia.  

Aujourd'hui le monstrueux objet, par sa taille et sa nature permet en effet de voir, comme à la loupe ce qu'il en est et autorise à la juger ainsi que la mentalité de ceux qui la composent et dans quel climat et sous quelles conditions elle est composée. Elle mérite d'être évaliée et jugée, d'autant plus qu'elle pose problème selon moi.  

En effet, maintenant qu'elle a pris une ampleur extraordinaire : des millions d'articles, des dizaines de millions de consultations, n° 1 au hit-parade du succès référencé par Google etc. il est temps de s'occuper de savoir ce qu'est et ce que vaut wikipedia « encyclopédie pour le peuple »  selon  les dires de ses adeptes -qui ne conçoivent que le peuple ignorant à qui wikipedia s'adresse et prétend apporter la bonne parole en lui servant des sous-produits du savoir existant remanié par leurs soins, des versions inédites et largement déformées de l'histoire, des sciences, de tous les sujets, soigneusement révisés par des jeunes techniciens pour la plupart, qui n'ont pas du tout la cullture des "encyclopédistes" qu'ils prétendent être.  

N.B.  « encyclopédie pour le peuple » désigne pour wikipedia, le peuple supposé ignorant qui peut se contenter d'une publication approximative et médiocre et non le peuple citoyen qui mérite un véritable exposé du savoir et de la culture, correctement instruit et fiable. selon la conception qui fut celle des Lumières. Les versions du savoir révisées  et souvent révisionnistes que fabrique  wikipedia sont une injure à la culture et à l'intelligence du peuple.  


Il me semble que, plutôt que d'ignorer wikipedia ou la regarder de loin ou de haut, si on fait partie des catégories assez cultivées pour avoir la chance de savoir que les livres existent -ces catégories cultivées qui n'ont même pas l'idée d'accorder le moindre intérêt ni la moindre crédibilité à wikipedia, tant elle est manifestement grossière et bourrée de défauts rédhibitoires- il est temps donc, de s'occuper de lire et observer wikipedia pour dire ce qu'elle vaut., la prise de pouvoir par 

On remarque actuellement que les querelles, les conflits, les exclusions et les démissions en chaîne des participants, le climat détestable qui règne en ces lieux, (les procès, accusations, exclusions, rapports de forces et malhonnêtetés en tous genres, le groupe des plus incultes a pris le pouvoir et fait régner une dictature de ses idées) sont  des signes de l'aggravation de la situation qui confirme la conviction souvent exprimée, de l'incapacité de wikipedia à jamais devenir une encyclopédie, ni même un organe d'information fiable. Wikipedia se révèle un vaste forum non modéré où tout peut s'écrire, même  le pire, comme le montre ce blog.   Mais déjà, les observateurs  notent tous une dégradation avec le temps et l'ampleur prise par la chose réalisée. Comme dit un de ses deux fondateurs, Larry Sanger : wikipedia née d'un projet anarchiste est aujourd'hui entre les mains d'un gang.  

C'est pourquoi du reste, wikipedia étant devenu impraticable et une nuisance même, Sanger fonde une autre encyclopédie en ligne pour dépasser wikipedia, afin de  mettre fin aux principes aberrants de cette dernière, soit l'anonymat des contributeurs et l'absence de vérification par des experts, qui ont fait de  wikipedia, ouverte à tout et sans contrôle, un organe de désinformation et même de propagande avérée, comme le montre ce blog


.     * *  *    

Mais ...   La quantité ne fait pas la qualité.
    Vu l'importance prise par wikipedia qui se vante de sa popularité comme d'un succès qui viendrait par conséquent prouver du même coup la réussite et la fiabilité du projet d'encyclopédie, il est peut-être autorisé maintenant de la juger d'après ses résultats et ne pas seulement faire confiance à l'avenir comme si elle n'avait pas donné suffisamment de preuves de ce qu'elle peut, et contrairement à ce que nous racontent les wikipediens . Il est peut-être même nécessaire de la juger et d'apprécier ses résultats, au regard de la place qui est la sienne et de l'auto-satisfaction qu'elle affiche. Nécessaire au nom de l'éthique : si tout le monde lit wikipedia que valent ses articles ?         

Même si toute personne sérieuse et  cultivée sait que wikipedia ne vaut pas grand chose,  ce serait pourtant un tort de l'ignorer : elle s'impose comme un monstre, un géant protéiforme qui ne tient pas ses promesses (d'être une encyclopédie, contribuant soi-disant, à l'éducation de la jeunesse et même pas un organe d'information fiable )


Une éthique de vérité exige de ne pas se laisser prendre au piège de la condescendance envers le peuple : la partie la plus cultivée de la société sait que wikipedia ne vaut pas grand chose, voire en pense le plus grand mal, mais peut-être considère-t-elle que ce serait un pis aller acceptable parce que pour le peuple (?) ou simplement l'ignore-t-elle, car ce sont deux mondes trop distincts (?) . Je ne sais pas. Je pencherais pour la 2° hypothèse.   

Et il me semble que la condescendance n'est le fait que des responsables de wikipedia. Car toute personne cultivée sait que la diffusion du savoir et de la culture requiert exactitude  et excellence et que le peuple mérite des éducateurs d'excellence. Une encyclopédie, pour le peuple, doit viser l'excellence, et s'imposer d'être aussi exacte que possible.   Quoi qu'il en soit, il me semble que s'il y avait  un risque que s'établisse cette idée condescendante, ce serait par le fait d'un  mépris et d'une illusion doublés d'une grave erreur car le peuple pour apprendre mérite la vérité , et mérite de pouvoir avoir accès au meilleur : regarder vers le haut. Sinon c'est l'abaisser.

  Wikipedia l'abaisse.  

Cet abaissement est politiquement dangereux : une telle erreur quant à la culture et au savoir qui conviendraient soi-disant au peuple sous des formes tellement mineures qu'on n'est même plus dans la savoir ni la culture, mais dans la démagogie, est parfaitement contraire à la démocratie, et encore plus (ou surtout) aux principes de la République, qui s'est construite par l'école avec visée de former des citoyens. Bref avec wikipedia on est dans la non-culture qui essaye de faire croire le contraire : démagogie, terreau de tous les régimes totalitaires. On ne peut accepter cette idée d'une sous-culture version soupe populaire pour le peuple, ou plutôt la version MacDo pour les modernes et les branchés : wikipedia est en vérité la "fast-science" du net , qui sert une soupe saumâtre à ses lecteurs. Elle est à l'encyclopédie ce que le fast-food est à la gastronomie.  

Voir Guillaume Lecointre  ici cité : (voir l'article
de sévères critiques de wikipedia  et critiques partie 2  ; + wikipedia non fiable : avis unanime
)   

 * *  *  

Alors  ?
Résultat de l'observation : wikipedia est inutile pour la connaissance  

Après avoir observé de près wikipedia, non seulement ses articles, mais la manière dont ils sont composés et la manière dont ça se passe effectivement , et également après avoir analysé ses règles et principes et observé aussi leur mise en pratique, j'en suis venue à un scepticisme critique fondé sur de multiples raisons que j'étudie sur le blog : principes, résultats, méthodes ... pour dénoncer wikipedia. Car il me semble que la réputation de wikipedia ne peut se fonder sur la quantité, qui est cependant son principal (ou seul) argument .  

La question de l'erreur et de la fausseté des articles, doit être absolument posée au sujet de wikipedia mais aussi celle de la pertinence des articles, de leur sens, mais encore des déformations de la désinformation et de la propagande.    

Cela ne permet pas une grande clémence envers wikipedia.    


* *  *     

 
Donc   ...  Résultat de l'observation encore : wikipedia est un danger.  

Une éthique minimale exige de juger de wikipedia : précisément parce qu'elle est très populaire, et parce que, s'annonçant comme "encyclopédie" elle est susceptible de tromper les jeunes, insuffisamment formés pour juger, le peuple moins "qualifié" à qui elle s'adresse, les moins armés en somme, pour être critiques. Si elle n'offre aucune garantie (ce qu'elle affiche ouvertement) mais si elle comprend de nombreux articles faux jusqu'à la propagande éhontée, elle trompe et elle exploite la naïveté et l'ignorance (pour les contributeurs de bonne foi)  pour se tailler un créneau, celui du site "le plus consulté" et envahir le net au détriment des autres sites incomparablement meilleurs.  

Et si ce site diffuse erreurs, stupidités, rumeurs, propagande à quoi sert qu'il soit "le plus consulté", hormis d'être nuisible ?   Wikipedia est-elle nuisible ? Aujourd'hui la question s'impose. Elle doit être posée et l'étude de wikipedia doit permettre de savoir ce qu'elle vaut et de juger. J'ai fait cette étude pour alerter, les bébés et au-delà : les citoyens, responsables d'eux-mêmes ou des autres . 

La question doit être posée, au nom d'une éthique de la vérité , pour protéger les victimes potentielles, les plus jeunes, les plus naïfs, les plus pauvres, les plus ignorants, tous ceux qui sont plus faibles et susceptibles de tomber dans ses pièges, ceux précisément qui doivent être protégés des nuisances dont wikipedia est susceptible.

Wikipedia est-elle nuisible ? Et la réponse est oui.
   
Méfiance : il convient de signaler à ceux qui ne connaissent pas le phénomène et aux optimistes qui ne s'en sont pas encore inquiétés, de la peste que wikipedia répand avec ses articles biaisés et ses assertions fausses qui risquent d'atteindre ces millions et millions de lecteurs dont elle se vante, en exploitant leur distraction ou leurs faiblesses, ce qui dans ce cas confine à l'escroquerie (elle se fait passer pour une "encyclopédie" !) et représente un danger .     Wikipedia est un danger car :  

Wikipedia emploie des moyens malhonnêtes pour se diffuser   Wikipedia triche .   * Elle triche en usant de moyens malhonnêtes pour occuper les premières place sur Google, au mépris de toutes les règles qui régissent les sites web (voir article correspondant comment Google aide à la promotion de wikipedia)  

* Elle triche en bafouant systématiquement le copyright : combien d'articles ne sont que des coupés-collés, avec + ou - de bonheur, et + ou - maladroitement, de travaux qui sont tout simplement pillés et... largement déformés-massacrés ensuite par les soins de wikipedia ?  (voir article correspondant )  

* Wikipedia diffuse erreurs et faussetés en nombre indéfini.   

* La fameuse étude statistique (et faite selon des critères extrêmement contestables et partiels ) de quelques uns de ses meilleurs articles de science, faite par "Nature", qui n'a étudié ni la qualité, ni la médiocrité, ni la propagande, ni le révisionnisme historique, [un article y est consacré sur le blog]  établit tout de même qu'un article de wikipedia contient en moyenne à peu près 4 erreurs . Alors multiplié par 500 000 articles en français, 2 millions en anglais, et je ne sais pas combien encore dans d'autres langues où le niveau est, de l'avis unanime, carrément catastrophique , ça fait combien de millions d'erreurs ? Qui les corrigera ?

Wikipedia est une escroquerie, qui prétend que ses erreurs sont corrigées : faux, archi-faux.
Les versions anglaise et française apportent à elles seules 10 millions d'erreurs. Qui dit mieux ?


Qui peut prétendre les corriger ? Escroquerie que de le prétendre. Les wikipédiens n'ont ni le temps ni encore moins les qualités requise pour pouvoir le faire.


* Mais que valent des études (sur 42 articles) et qui ne prennent pas en compte ni ne peuvent analyser, les déformations par omission, oublis, ignorance, ou lacunes involontaires -pour les participants de bonne foi qui n'ont cependant pas les compétences nécessaires-, et encore bien moins les articles orientés par sélection d'informations et omissions qui relèvent de la censure volontaire et du parti-pris, qui faussent complètement le sujet, sans parler des articles qui sont de la simple propagande, ouverte, et massive , et qui de plus se voient courronnés de lauriers par wikipedia, c'est à dire par les auteurs eux-mêmes (sic !). 


Car les règles d'évaluation à wikipedia, sont, elles aussi, fantastiques : ce sont les auteurs eux-mêmes des meilleurs articles de propagande qui s'auto-attribuent les médailles (exemples sur l'Iran, la Turquie, les Palestiniens et autres sujets propres à juger de la neutralité et de la qualité de wikipedia)  


* Pour mesurer l'ampleur des déformations et exposés partisans il faut aller voir  du côté de l'histoire et de ce que l'on range dans la catégorie "sciences sociales " ou "sciences humaines". Et là on n'est pas déçu : au-delà des 4 erreurs en moyenne de quelques articles de sciences qui ont été examinés, à aprt quelques exceptions remarquables mais beaucoup trop rares, on a des morceaux d'anthologie d'articles qui ne sont qu'un tissu d'assertions fausses, stupides, qui reposent sur des croyances que l'esprit scientifique interdit, et qui sont souvent extrêmement partisans et même ouvertement porteurs de propagande pour les causes les plus inadmissibles (publicité en faveur de et soutien à l'Iran des mollahs, à al-Quaïda, au terrorisme international pratiqué par divers courants islamistes, qui ne sont jamais nommés comme tels, mais banalisés,  pésentés comme des courants comme les autes : ce que wikipedia omme "neutralité. Et de même on trouve san cercher à divers points de vue de divers fascismes présentés de la manière la plus innocente qui soit, dont les idées et les pratiques sont exposés sans être attribuées à ces courants ci-dessus nommés par leur nom, et sont, de ce fait, banalisées, normalisées. 

Wikipedia a une forte tendance révisionniste. Elle ne reconnaît aucune autorité ni à  la science ni aux connaissances établies, ni aux idées des plus grands penseurs, elle fabrique elle-même sa version des faits de tout sur tout. Voilà pourquoi la pente glissante du révisionnisme est son pli.


 

 

 
 
Wikipedia, outre le fait d'être un réservoir sans fin d'erreurs, est un puits sans fond de propagande .  

Wikipedia est un support de propagandes pour les causes les plus malhonnêtes. (voir articles correspondants la série d'articles )


  Propagandes en faveur de thèmes d'extrême-droite, sont monnaie courante. Présentation faussées, jusqu'aux présentations scandaleuses de certains thèmes fascistes, surreprésentés ou nazis "banalisés". Véritable marée de propagande pro-islamiste, anti-laïque, anti-républicaine, contraire aux lois, contraire aux droits de l'homme (le magnifique article droits de l'homme en Iran  qui adopte le point de vue islamiste pour critiquer les droits de l'homme est un exemple particulièrement réussi : classé "article de qualité" -il faut le faire !- Mais cela surtout révèle le niveau et la nature de wikipedia puisqu'il existe à peu près 200 articles "de qualité" sur 500 000, ce qui est assez parlant il me semble)


  Le marigaux wikipedia exige expertise, expérience et prudence pour s'y aventurer.



En somme, si vous voulez protéger vos enfants, si vous voulez éviter aux élèves et étudiants, aux jeunes en général et à tous ceux qui sont en quête de culture et de savoir, de se remplir la tête d'erreurs et  points de vue erronnés, d'idées ridicules, d'idéologie plus ou moins molle et plus ou moins malsaine, et de subir la propagande que diffusent  certains articles, évitez-leur wikipedia , vous leur rendrez service.     

 * *  * 

 pour des preuves établies voyez en priorité cet article : effets du blog d'Alithia sur wikipedia    
* * *   

 Sommaire  ci-dessous des principaux articles   

Alithia
 

 
Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 21:14
 en bas de page se trouvent les  discussions faisant suite au texte de présentation
* * *
Pour se repérer sur le blog vous avez les différents programmes :
-  le "calendrier" donnant les articles par date au jour le jour 
-  les "archives" donnant la chronologie mensuelle depuis le début du blog,
-  les "catégories" donnant le classement par thèmes,
puis encore 
-  "articles récents" donnant les 10 derniers par ordre d'affichage ,
et enfin
- "commentaires" donnant les dernières interventions des lecteurs,
* * *
 
+ le sommaire complet  des articles par ordre de parution dans l'article qui suit + bas
 
Alithia :
 wikipedia l'encyclopédie poubelle
 wikipedia vous offre gratuitement l'accès à des articles dignes d'une poubelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 tous les rebuts sous toutes les formes, c'est gratuit

Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 11:08
 

Présentation pourquoi ce blog :

 

 



Il fait suite à une interrogation, née de l'observation minutieuse et attentive lors d'une participation active à wikipedia depuis que je l'ai découverte, soit environ deux ans. Cette question pourrait se résumer à :

 

Que donnons-nous à lire à nos enfants sur le net  où est aujourd'hui omniprésente wikipedia, puisque toujours classée dans les 1° pages Google

Oui,  pour toutes les questions de la terre, ce sont tous les liens à wikipedia qui sortent  toujours en 1°. Wikipedia occupe actuellement, le 6° rang mondial des pages consultées via Google. En ce sens wikipedia semble être devenue une référence, par le nombre. Soit, pour la quantité. Mais qu'en est-il de sa qualité ? Qu'en est-il puisqu'elle se présente comme une "encyclopédie" susceptible de couvrir tous les domaines du savoir, et qui s'enorgueillit de ce que le nombre de ses articles ne cesse de s'étendre? (400 000  en français, 1,5 million en anglais)

 

Wikipedia se présente en effet, non pas comme un exercice ludique ou un pari participatif à grande échelle, mais comme une « encyclopédie »

Projet d'une encyclopédie finissant par rassembler tout le savoir, grâce, non pas aux spécialistes, savants, experts et connaisseurs des domaines sur lesquels ils écrivent, mais grâce au grand nombre, à la multitude indistincte des non-qualifiés. La qualité manquante des uns sera remplacée par la quantité des autres, parie wikipedia. Nul n'est auteur. Tout le monde écrit. Tout le monde est anonyme. Tout le monde peut rajouter sa petite pierre, et selon une hypothèse hautement optimiste, ou plutôt fantaisiste, par ces efforts conjugués selon une logique simplement cumulative, nous obtiendrions enfin, la somme du savoir.

 

Comment rêver obtenir l'ensemble  du savoir en rassemblant le grand nombre des vrais ignorants et des demi-savants, aux connaissances plus ou moins approximatives, par simple addition, et sans synthèse ?

- puisque les auteurs ne sont aucunement reliés entre eux par une vue d'ensemble pensée par des concepteurs d'un projet, ou par une conception générale avec établissement de découpage des domaines du savoir comprenant les repères par des  catégories internes établies préalablement à la rédaction des articles dont la liste aurait été recensée, ni non plus les auteurs ne sont-ils tenus de respecter quelque plan général pour une encylopédie avec thèmes établissant des cadres, répertoires des disciplines et de composition des  articles qui doivent s'y ranger -de + les articles eux-mêmes n'obéissant à aucun critère de quantité ; de la sorte, leur importance sur wikipedia est souvent inversement proportionnelle à l'importance du sujet, comme plusieurs l'ont déjà fait remarquer -voir par exemple le Café pédagogique-

 

- et puisque les participants n'ont d'autre titre et qualité que de s'activer sur wikipedia à la constitution de laquelle ils participent (tautologie... et manière de souligner que wikipedia est un système fermé qui tourne en rond). Comment est-il possible de fabriquer ainsi un objet digne de correspondre à sa prétention, soit une somme du savoir ? Est-il possible à ces conditions, de concevoir une encyclopédie à partir du modèle de la simple addition, et + particulièrement, de l'addition d'opinions disparates ? Cela a-t-il seulement un sens ? L'addition des ignorants sans aucune contrainte de rédaction, sans obligation  de décliner ses qualités ni faire preuve de compétence, sans obligation de devoir respecter les critères de scientificité et de diffusion du savoir, serait-elle donc, -on se demande par quel effet de magie- susceptible de produire un ensemble relevant du savoir ?

 

Wikipedia, prétend fabriquer une "encyclopédie" par génération spontanée !

 

ce qui cadre tout à fait avec sa conception de la science, pour ainsi dire  élaborée et écrite par tout un chacun, c'est à dire dont les bribes sont ramassées par tout un chacun au gré de ses lectures et rencontres au hasard, et dont les morceaux de savoir glanés de-ci de -là, mis bout à bout seraient supposés former une synthèse comme par enchantement, c'est à dire par le heureux hasard d'une harmonie préétablie où chaque morceau du puzzle trouverait tout seul sa place ; (voir + bas ainsi que articles sur les pseudo-sciences, et les classifications des sciences)

 

Nous opposons par principe un certain scepticisme à ces belles intentions qui, en pratique, vont se révéler catastrophiques. Ce dont témoignent d'impossibles synthèses, des contradictions permanentes et des incomplétudes béantes dans des articles qui témoignent d'une utopie naïvement évolutionniste et cumulative du projet dit encyclopédique. Contrairement à Wikipedia qui assure que + le projet avance et + il s'améliore, avec d'autres nous avons constaté au contraire un déclin de la qualité. Le grand nombre de contributeurs affadit les sujets quand il ne rend pas la rédaction totalement contradictoire... à moins que l'unité ne soit trouvée que du fait d'une vision univoque et idéologique et partisane.  Plus le projet s'étend et croît, plus ses défauts augmentent et deviennent visibles : références insuffisantes et impossibles synthèses ne donnent que trop d'articles approximatifs et  hétéroclites, souvent bourrés d'erreurs, avec quelques belles exceptions, bien sûr.

 

[je le dis ; d enombreux sites et autres blogs le disent aussi, que je cite , ainsi que de nombreuses études universitaires et articles : voir "sévères critiques"]

 

Mais n'y aurait-il à voir là, qu'une chose aussi belle et aussi simple, en l'occurrence une magnifique encyclopédie en ligne, libre d'accès, gratuite, et qui plus est "démocratique" puisqu'écrite sur le mode « wiki » c'est à dire par qui le veut aussitôt qu'il en a envie ? Du moins, Wikipedia se présente ainsi.

 

En effet, lors qu'on y réfléchit, il semble assez douteux que l'on puisse parvenir à une synthèse du savoir existant, en pratiquant une méthode de la sorte, c'est à dire par accumulation disparate de bribes du savoir de chacun (savoir supposé aux participants, mais qui n'est ni connu ni donc évalué) et lorsque ce savoir par bribes ainsi mobilisé et réuni, l'est hors de toute pré-condition et sans aucune exigence de qualité qu'il faudrait justifier, sans vérification ni contrôle d'experts des domaines concernés : chacun est supposé savoir et n'a de comptes à rendre à personne. A priori wikipedien : la science et les connaissances établies, ne font pas autorité. Tous les sujets seront donc repris et refaçonnés par la communauté wikipédienne.

 

Wikipedia en effet est écrite par chacun et par tous sans aucune condition de compétence, sans règles de respect des conditions de constitution du savoir, ni de la diffusion et de la présentation du savoir.

 

Il apparaît d'emblée, qu'il existe comme une faute logique à l'origine du projet, la somme des ignorances ou connaissances vagues, ne pouvant, bien évidemment, pas produire du savoir.

 



R ésultat des observations que nous avons faites :

On y trouve des articles où fourmillent les erreurs et les aberrations, où triomphe l'irrationalisme et les propos les + fantaisistes, les rédactions vagues, contradictoires, fausses, confuses, stupides même, où les sectes et les "sciences" occultes ont leur place ainsi que tous les extrêmismes aux raisonnement tordus qui y font florès, type Dieudonné-Réseau Voltaire-Indigènes de la république et autres groupes à l'idéologie fasciste, anti-républicaine, islamiste, et + ou moins sectaires, mettant en cause le droit et les valeurs de la société, le tout accompagné de haines antisémites qui se banalisent, et pénètrent la société.

 

Wikipedia  est un media où toutes les idéologies peuvent s'exprimer librement mais aussi par conséquent, un lieu "libre" ouvert à la propagande et qui se prête à toutes les manipulations. Cela a déjà bien commencé, et le phénomène s'étend et s'aggrave au fur et à mesure que le projet se développe. Aujourd'hui wikipedia tend à devenir un media poubelle, au sein du grand internet poubelle.


Qu'on songe à l'importance de sa surface via internet, (2 millions d'entrées par mois disent-ils) comment pourrait-elle ne pas intéresser tous les groupes de pression et autres amateurs de propagande pour leurs propres idées ou objectifs idéologiques, quels qu'ils soient ? Et on sait, que dans ces cas là, ce sont forcément les pires qui usent de méthodes malhonnêtes et déloyales, pour diffuser des idées malhonnêtes et déloyales, puisqu'il y a utilisation déloyale d'un grand moyen de communication , contrairement à ses principes (avoués du moins).

 

Wikipedia est une pseudo-"encyclopédie"


aux présupposés ultra-libéraux en matière de savoir, confondant conditions de composition et de diffusion des idées et du savoir (tout peut se dire, sans règles et sans limites) parce qu'elle est dans son fond complètement relativiste,  avec un petit vernis libertaire séduisant  pour se donner un air sympa et jeune (vernis qui se borne à son discours  très loin de sa réalité bureaucratique et inquisitoriale)


Son credo et ses présupposés sont la non-reconnaissance du savoir établi et sa possible reconstitution par tous selon le point de vue de tous, l'opinion commune en somme. Ce qui aboutit logiquement à la subversion de la culture fondée sur la haine de toute contrainte du travail savant qui mène au rejet de tout ce qui est intellectuel , (qui d'abord s'en nourrit puisque le projet est né de l'idée que le savoir n'appartient pas aux savants ou spécialistes d'une discipline, quelle qu'elle soit)

 

De même, et conséquemment, c'est la subversion du travail intellectuel  et de ses règles : chacun écrit ce qu'il veut, du moment qu'il a collecté l'information quelque part y compris sur le dernier site internet venu ; subversion de tous critères que suppose le savoir académique (honni) et universitaire (de même). C'est un libre-échange généralisé des connaissances, c'est à dire plutôt de l'information : tout peut se dire, -il n'y a donc pas de raison de ne pas en profiter-, et l'important est de s'exprimer, non de connaître , au sens propre. Liberté affichée, qui autorise à écrire n'importe quoi et en même temps système rigide, dont la principale règle est de renoncer à tous les critères du savoir et de l'étude un peu savante. Car derrière la liberté proclamée sa cachent de grands rigidités et de grands dogmatismes. Liberté de tout dire, et en même temps pas vraiment : tout peut se dire sauf faire référence aux savoirs établis et s'en prévaloir si l'opinion contraire prévaut sur wikipedia, car en ce cas c'est l'opinion de wikipedia qui doit constituer la version adoptée.

 

Liberté d'exposer les opinions, toutes les opinions, même si elles sont fausses ou ridicules ou même dangereuses et inadmissibles.


comme le font certains (on voit par exemple la scientologie glissée comme sous-catégorie de la psychanalyse sur la version en anglais (sic). Mais non pas liberté de considérer que quelque savoir puisse faire autorité, c'est à dire au fond que quelque chose d'autre que wikipedia puisse faire autorité. Elle est auto-référencée, comme un animal qui se serait engendré lui-même, sans père, sans passé, sans famille, sans tradition, sans histoire, sans appartenance aucune, sans culture.   Un monstre en quelque sorte, un OVNI venu de nulle part -ça n'est pas un hasard que les OVNI soient tant aimés sur wikipedia, et que l'histoire soit tant haïe, qui interdit de s'inventer des romans et en particulier des romans d'origine.

 

Surgie de rien, du néant intergalactique d'internet, soit un néant historique et politique, déliée de toute obligation scientifique qui l'a précédée, wikipedia fonctionne un peu comme une secte : en s'inventant elle-même comme libérée de toutes les contraintes qui s'imposent à toute recherche, tout constitution et tout exposé du savoir, -pour ne même pas parler d'une encyclopédie. Comme une secte aussi, en dehors de la société et de ses règles, avec ses contraintes et règles obscures et son absence de démocratie, ses enquêtes et surveillance des contributeurs -secrètes bien sûr-, ses réseaux parallèles d'échanges entres les chefs qui détiennent le pouvoir de contrôle et de bannissement des participants, ses persécutions, ses interdits sur des critères inconnus, son formatage des cerveaux par obligation de "consensus" sur les opinions qui relèvent de certaines évidences communes, ou même de la propagande, que les opinons soient vraies ou fausses, la chose n'est pas en question. Wikipedia fonctionne à la soumission des participants aux évidences qu'elle véhicule et fabrique.

 

 

C'est ainsi que l'on découvre avec stupéfaction, que lorsqu'un sujet est conflictuel et  -par ignorance des connaissances établies, ou, pour les questions politiques, par ignorances des règles qui permettent de traiter un sujet avec le minimum de distance nécessaire qui rende une rédaction acceptable par tous-  et que pour clôre, un "consensus" est obtenu à l'arraché par une poignée d'administrateurs qui l'imposent d'autorité, alors plus personne ne bouge ni n'ose plus apporter la contradiction. Ainsi s'installent certaines versions faussées, voire abérrantes, de certains sujets, par épuisement des participants, et intimidation des contradicteurs, quand bien même étaient-ils dans la vérité.

 

 

Au sein de tout cela, un nouveau pouvoir dictatorial qui plane, sur la culture et la met en danger,

celui des petits bureaucrates (sic : c'est ainsi qu'ils se nomment) bureaucrates de wikipedia ou autres patrouilles de surveillance visant à éliminer les désaccords pour produire du consensus ou lisser les sujets, ainsi que idéologues et militants des causes les plus méchantes ou les plus ésotériques et irrationnelles, qui décident de ce qui doit et ne doit pas se dire, au nom d'une communauté consensuelle par obligation et indépendamment des critères qui appartiennent aux domaines du savoir, considérés ici  comme aléatoires et suspects.

 

Wikipedia, c'est le consensus de la communauté contre la vérité (comprise comme élitiste et apanage du monde savant dont wikipedia se distingue).

 

C'est pourquoi  Wikipedia consiste, de fait, dans le développement d'une sous-culture, mise en position de référence, en grande partie culture qui aura aboli la distinction entre le vrai et le faux, et se sera affranchie de toute règle (règles du savoir, de sa constitution, de son exposé, de sa diffusion, et également des règles de droit, qui ne sont pas impératives sur wikipedia : le droit n'est pas jugé contraignant, ne fait pas référence, pas plus qu'aucune discipline savante: rien du "monde extérieur" ne fait autorité). Triomphe de l'opinion contre le savoir et du sophisme contre la raison. (Voir article de Norbert Bolz dans la catégorie "idées ")

 

Tout ce qui n'est pas fabriqué par wikipedia elle-même est considéré par ses membres, comme arbitraire et sans intérêt "wikipédien"  puisque "pas neutre" c'est à dire pas réécrit à la mode wikipedia .


Nulle vérité établie n'est contraignante pour wikipedia : la question de la vérité est exclue, considérée comme une convention non wikipedienne qui pour sa part, ne se soumet à aucune autorité hormis la sienne propre, et qui, explicitement a pour principe de ne pas rechercher la vérité, mais des compromis entre opinions.



Ce qui est appelé « neutralité » dans le jargon wikipedien. Ainsi va la liberté wikipedienne: c'est wikipedia qui fait autorité et rien ne fait autorité pour wikipedia.  Surtout pas les sciences et les savoirs constitués. Wikipedia a l'ambition d'écrire, non seulement, une encyclopédie universelle, mais de reprendre à zéro tout le savoir, pour le reformuler à sa manière et même le réinventer , en le reconstruisant par bribes, à plusieurs, comme cela convient au grand nombre -ou aux activistes présents sur certains thèmes qui imposent leur point de vue, même caricatural, au regard de la science, du droit, des valeurs établies de la politique et de la culture. Le relativisme est le seul credo de wikipedia.

 

Projet ultra-libéral aux apparences et à l'idéologie libertaires, dont le mot d'ordre est : réinvention de toutes les règles, en tout et sur tout.

 

Résultat donc : Wikipedia c'est le développement d'une sous-culture pour les masses, où triomphent les défauts des autodidactes reflets de l'opinion. Ainsi grâce à wikipedia les masses demeureront dans une sous-culture, séparées définitivement de la culture et des élites, à l'heure où l'école ne parvient plus à transmettre correctement le savoir et la culture à une partie de la jeunesse.

 

 

Ce magma d'informations empilées, laisse inévitablement prise à toutes les propagandes et inflexions idéologiques peu claires, voire peu recommandables

 

 

 

Et pour soutenir la prolifération de ces idéologies qui relèvent de la propagande, contre la "dictature" (bien sûr)  du savoir établi, un appareil administratif mis en place par la dite "encyclopédie" , avec des surveillants, des bureaucrates, une police, des chefs et des juges, qui fait penser à des logiques sectaires.

 

= au sein de tout cela, s'invente de nouvelles versions du savoir, de nouvelles méthodes, un nouveau langage, celui de la communauté qui travaille d'abord à son unité et à sa propre perpétuation : un nouveau pouvoir dictatorial qui plane, sur la culture, donc.

Un monde orwellien soft se met en place  doucement.

 

Pour voir loin on peut poser par conséquent la question :  l'internet poubelle est-il en passe de remplacer l'Ecole ? pour les masses les moins instruites, et qui sont le moins à instruire -du point de vue des besoins de la société, du moins : wikipedia peut-elle insensiblement être en position de remplacer les ouvrages savants et de divulgation du savoir et de la culture ? Car telle est l'ambition de wikipedia .

 

Au sein de cette ignorance mêlée à la prétention de savoir et de refaire tout le savoir par soi-même, peuvent se glisser toutes les idéologies les plus saumâtres, toutes les propagandes dont wikipedia est devenu le véhicule privilégié. Wikipedia aujourd'hui est devenue un enjeu. Donc toutes sortes de courants idéologiques s'en sont emparés et diffusent des contre-vérités, ou même des idéologies et opinions indignes d'un moyen d'information dans une démocratie : idéologies sectaires, contraires aux traditions culturelles et politiques de ce pays et en rupture avec elles, militantismes de tous ordres et d'abord ceux qui ont le vent en poupe ou regroupent le plus de partisans.

 

 [sur ces sujets on verra ici les articles de la série  "mythe de la neutralité" qui donne un certain nombre d'exemples, + "droits de l'homme en Iran", "Dieudonné-Le Pen ou ce qu'il ne faut pas dire", "propagande sur wikipedia : les preuves que le Réseau Voltaire infiltre wikipedia" et d'autres éléments encore à partir des observations faites voir ici "de sévères critiques"]

 

Et bien entendu dans cette sous-culture qui cultive d'abord la grossièreté, sur wikipedia le sexe est omniprésent. Si nombre de sujets et points de vue, sont censurés en dépit du bon sens,  la pornographie elle, est en bonne place, en tout cas. Des dizaines d'articles aux titres les + étonnants lui sont consacrés, sans filtre pour les jeunes puisque wikipedia est libre d'accès; avec des multitudes de liens sur chaque article, où peuvent s'insérer, librement, des sites pornographiques : qui surveille ? Personne. Un portail de la pornographie permet d'accéder librement à tous les sujets les + ésotériques avec renvois aux sites porno commerciaux : pour cela, aucune censure. On n'arrête pas le progrès ! Wikipedia, à n'en pas douter, contribue à la démocratisation du savoir.

 

 

 

photo G Perinaud l'Internaute

Note pour repères :

 

En guise de sommaire indiquons d'avance que seront examinés les principaux grands thèmes : sciences -exactes, humaines et sociales- ; politique, -toutes tendances-  idéologies, religions en particulier sous leur aspect politique : les divers courants  d'idées et de croyance présents dans le monde actuel ; les divers champs de l'irrationalisme, (sectes, paranormal, pseudo-sciences et autres fantaisies), de la propagande, pour quelque pouvoir, Etat, groupe, groupe d'Etats, ou groupes de pression, projets et idéologies que cela puisse être, à l'Est, à l'Ouest, au Nord, au Sud.

 

Je ne prétends pas tout examiner, certes, ce serait une prétention bien mégalomane. Mais j'espère pouvoir examiner cependant des échantillons significatifs d'articles sur un nombre assez large de thèmes pour être révélateur et concluant. Et pour justifier et démontrer suffisamment ce que j'avance, wikipedia un media poubelle et dangereux qu'il convient de dénoncer.

 

Avec le temps, seront parcourus divers domaines. Et on verra comment noter wikipedia, autrement qu'à la cote du hit-parade Google, qui n'est pas un critère de qualité, comme chacun en conviendra aisément je suppose.

 

Alithia




références au 15/11/2006

Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 00:13
photo Després l'Internaute
 

 
 
 
pour compléter la commande archives & pour se repérer et circuler plus vite, ici liste des articles, faite de liens. Pour aller directement à l'article, il suffit de cliquer sur le titre.
 
Liste des articles
 
100- 100° article du blog d'Alithia

101- Wikipedia contre la laïcité -2

102- L'histoire sur wikipedia :le Moyen-Orient




 

 

 

 

 

photo l'Internaute

 
Repost 0
Published by alithia - dans présentation
commenter cet article