Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 23:21
news   -Laure Endrizzi ambassadrice de wikipedia auprès des enseignants et du public plus large, à partir de l’INRP (Institut national et régional de la pédagogie, qui dépend du Ministère de l’éducation nationale). Comment une telle chose est-elle possible ?
 
 
 
   
 
 
 
 
photo J Werter l'Internaute 
Laure Endrizzi se fait l’ambassadrice de wikipedia
* Est-ce bien normal , sachant que cette dame est chargée d’études à l’INRP (institut pédagogique) qui a pour fonction d’informer les professeurs  et est en quelque sorte, une voix du Ministère de l’E.N. ?
 
 
* Est-ce bien normal , sachant que wikipedia est considérée par les personnes qualifiées (professeurs en particulier) comme « dangereuse pour la culture et l'éducation » -voir l'article du blog ici  - et comme « incompatible avec l'école et les principes républicains ».   Wikipedia n’a aucun titre à se voir introduire à l’école « ses principes mêmes n’étant pas compatibles avec les valeurs de l’école laïque et républicaine française»  -voir l'article ici
 
* A-t-elle pris connaissance de ce qu'en pensent les historiens, qui déplorent que triomphe avec wikipedia une « dictature de l'amateurisme » lors que l'on constate que pur la plupart ce sont des techniciens qui écrivent wikipedia et qui s'improvisent historiens, juristes, linguistes etc. ?  (comme cela peut se voir dans l’article ici  et comme nous avons déjà donné sur ce blog divers échantillons d'avis d'historiens, de philosophes, de professeurs et de journalistes sérieux ou écrivains ? )
 
 
Or que voit-on ?
* à l’occasion de l’étude contestable et contestée de Nature , elle reprend les assertions de Nature sans aucune réserve, ni regard critique : voir ici
  
Pourtant Nature ne peut prétendre valider wikipedia , les critères et méthodes de comparaison wikipedia / Britannica n’étant pas significatifs, et à commencer par l’idée même. Britannica a du reste démonté cette « étude » comme étant un montage assez peu honnête . Il semble qu’il s’agisse d’une obscure manœuvre de Nature pour nuire à Britannica. ; voir sur le blog les articles Nature sur wikipedia , Nature et wikipedia , défense de Britannica : sa supériorité sur wikipedia,
 
* à l’occasion de la présentation de son travail : elle fait la promotion de wikipedia voir ici
 
* à l’occasion de journées d’études, elle présente wikipedia de manière positive : voir ici
« Laure Endrizzi montre comment dans le cas de Wikipedia la communauté des usagers devient à la fois l’auteur et le validateur (l’éditeur) du contenu diffusé et décrit les problèmes soulevés par cette distribution des rôles ainsi que les ajustements et dispositifs nouveaux qui y répondent. »
 
* à l’occasion d’une journée d’études du 31 janv 2007 , elle valide l’idée de « communauté comme auteur et éditeur »  et vante les mérites de wikipedia en ces termes :
« Wikipédia – l'encyclopédie libre que chacun peut améliorer – renouvelle le genre encyclopédique par son approche éminemment démocratique et populaire. »
Elle lui décerne un brevet d’ « encyclopédie à part entière ».
 « Ces différents aspects ébauchent les contours d’un véritable modèle éditorial, faisant de Wikipédia, certes un projet collaboratif mais également une encyclopédie à part entière. »
Elle y voit
« un mouvement de maturité croissante [où] l'environnement collaboratif favorise l'émulation des énergies créatrices personnelles »
Elle prétend également, contrairement aux constats faits par de nombreux observateurs, qu’avec le temps le contenu de wikipedia s’améliore :
 « Le nombre et la durée jouent-ils véritablement en faveur de la qualité dans le cas de Wikipédia ? Si tous les indicateurs semblent le confirmer, les processus qui sous-tendent l'activité doivent être explorés plus avant. »
Ainsi qu’un progrès vers la professionnalisation, miracle de la spontanéité !
« Les fonctions qui apparaissent sont significatives d’une tension croissante vers la « professionnalisation »,
 
Aux critiques émises quant à la qualité et à la fiabilité elle répond par le faux argument du nombre des consultations :
« Nombreux sont ceux qui pensent que l'absence d’appel à des auteurs-experts et de validation par les pairs est rédhibitoire à la fois en termes de fiabilité et de crédibilité. Alors qu'affaires de vandalisme et controverses sur les dérives sectaires, marchandes et politiques mobilisent parfois l'attention, Wikipédia s'est installée en deux ans au rang des 12 sites les plus visités au monde selon le baromètre Alexa[1]. »
Bel argument , en effet !
 
 
 
* à l’occasion de la présentation des encyclopédies existantes en ligne visible sur ce site, on voit wikipedia toujours présentée par   Laure Endrizzi.
 
* à l’occasion de stages de formation de l’URFIST, qui sont des « unités régionales de formation scientifique et technique » ayant en charge la formation aux nouvelles techniques de communications elle promeut wikipedia 
 
 
* stages de l’URFIST à Rennes :
« Dans l'axe 3Validation, évaluations, usages del'information : « Nouvelles formes d'évaluation et de validation des savoirs : Wikipéia et les encyclopédies collectives ", animé par Laure Endrizzi(INRP), proposant une approche détaillée, des éléments précis de connaissance et une réflexion sur les encyclopédies collectives, à partir du phénomène Wikipédia. » (voir ici )
 
* stages de l’URFIST à Strasbourg. Là elle considère que wikipedia est
 « légitime du fait de son utilisation » (sic !) et que « du fait de l’instabilité des articles on ne peut jamais dire qu’un article est fiable ou non fiable » (re-sic !) ;
voir la video
 
* stages de l’URFIST encore, à Lyon , on annonce : Une présentation complète de l'encyclopédie par Laure Endrizzi, INRP, mars 2007 - sur le site de l'URFIST de Lyon [Unité régionale de formation à l'information scientifique et technique], rubrique "Encyclopédies électroniques". Voir ici
= représentante de commerce infatigable, elle sillonne la France pour porter la bonne parole wikipedienne partout et assurer la « formation » de tous les citoyens à wikipedia . Ce qui nous prépare un bel avenir.
 
* Sous la jolie idée que nous sommes tous des génies, elle fait même des conférences avec la présidente de wikipedia pour présenter cette dernière (wikipedia, pas la présidente, quoique les deux tendnat à se confondre) voir :  Visionnez la conférence "Wikipedia, serions-nous tous des lumières?" du 23 janvier 2007 à la Bibliothèque Municipale de Lyon, avec Florence Devouard, présidente de Wikimedia Foundation, (…) Laure Endrizzi, veilleur scientifique à l'INRP.
Les lyonnais sont gâtés.
 
etc. etc.
 
* Laure Endrizzi est très largement citée sur wikipedia . voir ici
 
 
* Héroïne de wikipedia dont elle est le héraut, et qui la cite abondamment ici et
ici encore ici et puis encore ici. Elle est la caution de wikipedia , son regard extérieur bienveillant qui lui est tout dévoué, avec Florence Devouard, dont elle est la suivante, 
 
* bien sûr elle s’intéresse aux enfants qui ne doivent pas être laissés en dehors de wikipedia voir ici
 
Sur wikipedia ses articles font office de critique de référence sur la dite « encyclopédie » en ligne.
 
De plus cette personne n’est pas honnête : elle m’a mise en cause, niant que mon nom de plume (Alithia) soit une pratique courante d’écriture dont usent les écrivains. Mais elle suggère qu’il serait l’équivalent de l’anonymat qui règne sur wikipedia -et que je dénonce.
 
L’anonymat de ceux qui écrivent sur wikipedia est tout autre chose, puisqu’il dissimule des personnes qui n’ont jamais à donner leur identité à quiconque, non plus qu’à se présenter pour décliner leurs qualités, puisque cela ne leur est jamais demandé : par principe.
 
Sur wikipedia cet anonymat est néfaste, puisqu’il permet l’écriture par des contributeurs multiples, sous pseudonymes, d’articles dont personne n’est l’auteur et dont l’origine est invérifiable. Ainsi il permet d’écrire n’importe quoi et personne n’est responsable. En ce cas la méthode permet à la fois de tromper, de tricher, de répandre des informations fausses, faire de la propagande etc. comme le montre ce blog.
 
Ce qui n’est évidemment pas le cas ici : Alithia est une seule personne, qui a une identité, et assume ce qu’elle écrit, dont les écrits ont un sens et une unité .
 
De plus intervenant sur le blog de Laure Endrizzi à l’INRP, je me suis présentée comme professeur. Ce qui n’est pas du tout à fait dépourvu de signification, et pas du tout la même chose que ce qui se pratique à wikipedia sur laquelle n’importe qui peut écrire, y compris des gens payés par des firmes, des Etats, des organisations diverses, ou des militants de toutes sortes de causes à travers le monde et à partir de n’importe pays, en ambassadeurs d’un Etat ou d’une organisation, avec un point de vue militant ou de propagandiste.
 
Laure Endrizzi a affirmé également que je ne donnais aucun lien à l’appui de ce que j’écrivais (sur cet article) et autres contre-vérités du même type et tout aussi malhonnêtes. Il est facile de vérifier.
 
J’ai alors voulu répondre sur son blog : impossible, elle bloque ma réponse, dans la quelle pourtant je me présentais encore comme une seule personne, et comme professeur. 
 
Je lui ai demandé à plusieurs reprises un droit de réponse : refus.
 
Je réponds ici, et signale que Laure Endrizzi a écrit sur son blog un texte qui me met en cause de manière injuste et diffamatoire, me refusant ensuite à plusieurs reprises un droit de réponse. Méthode toute wikipedienne. Le lecteur jugera.
 
 
Alithia
 
Professeur et lectrice attentive de wikipedia , qui l’a observé de près en y participant personnellement et a éprouvé l’impossibilité de la corriger. Définitivement.
 


 
 
 
photo J Werter l'Internaute 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article

commentaires

pousse pas pépé dans les orties 22/04/2007 15:20

L'INRP imprégnée par wikipedia qui a trouvé une adepte en Mme Indrizzi ou a convaincu celle-ci de faire un bilan aussi élogieux ?

pousse-au-crime 22/04/2007 02:53

Il est tout à fait étonnant que quelqu'un que salarie un organisme officiel de l'Education Nationale, passe l'essentiel de son temps à faire les éloges de wikipedia et encourager sa lecture, plutôt que de mettre en garde contre les dangers que WKP recèle, surtout pour des élèves qui ont précisément besoin d'être informés. Parce que WKP en apparence, c'est bien . Il faut en effet  se pencher dessus assez longuement et avoir suffisamment de recul et de connaissances pour   pouvoir juger de ce qu'elle vaut, ce qui n'est peut-être pas le cas des jeunes élèves ou du grand puiblic qui s'informe rapidement et succintement , le public de TF1 en somme.
Je  trouve que la partialité de cette dame est étrange

Dédé 17/04/2007 09:48

Que dire sur cette personne sans être accusé de diffamation ? Pourtant, sa "défense" de Wikipédia est soit mensonge, soit aveuglement, soit hypocrisie, soit incompétence, soit opportunisme...