Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 08:48
aïcité      -l'article blasphème recèle des perles dans ses descriptions de blasphèmes, et censure tout exposé de la laïcité

 

photo J Werter l'Internaute

Dans l'article blasphème on trouve cette perle, qu'il s'avère impossible à retirer, soit  le passage suivant, malgré divers essais  infructueux de plusieurs personnes avec protestations et explications développées :
« Indépendamment de toute législation, les transgressions des interdits religieux peuvent susciter des réactions violentes et spontanées de la part des communautés religieuses. Dans les exemples récents, on peut citer le cas des femmes brûlées vives pour "impudicité" par leur communauté, quand elles refusent de porter le voile islamique, que ce soit en Irak(sic) ou dans les banlieues françaises (sic)».
 
Magnifique n'est-ce pas ? Malgré les protestations, la phrase est maintenue au nom de la « neutralité » bien sûr , qui fait « consensus » sous l'autorité de la police wikipédienne qui couvre Michelet , contre ses contradicteurs. L'article lui appartient, ainsi qu'à Moez.  
 
On apprend ainsi à la fois et en parallèle que dans les Etats laïques, l'Etat sanctionne le blasphème :
« Dans les états laïques, naturellement, le pouvoir politique est indifférent à l'apostasie et à l'hérésie, mais peut intervenir pour sanctionner des blasphèmes dans la mesure où ils apportent un trouble à l'ordre public.»
 
et que
« Indépendamment de toute législation » -ou indépendamment de l'Etat : il s'agit de communautés-
les communautés peuvent sanctionner le supposé «  blasphème » qui consiste à ne pas porter le voile islamique. La dite punition consistant à brûler vives les femmes coupables.
(Tariq Ramadan avec son moratoire sur la lapidation, c'est rien en comparaison)
 
Le parallèle entre la France et l'Irak, est de plus, d'une grande finesse, pour dire, en somme, que la charia sous sa forme extrême et persécutrice s'applique partout : à Paris comme à Bagdad. 
 
On se souvient que c'est le même Michelet qui expliquait dans l'article Inquisition qu'il ne fallait pas attribuer à celle-ci tortures et crimes, mais qu'elle infligeait, en substance, des punitions religieuses, du genre pélerinage.
 
On s'étonne tout de même que ce genre de rédacteur puisse sévir impunément et que personne ne trouve bon de l'arrêter. Ce qui résume wikipedia.  
 
 
laïcité
 
Sur l'article Blasphème encore, il est impossible d'énoncer les principes de la laïcité, nommés « athéisme militant » ; voir la page de discussion qui en témoigne
 
Sont supprimés les passages suivants
« Le principe de la laïcité, soit la séparation entre le religieux et le politique, déniant aux religions tout pouvoir politique et tout pouvoir à gouverner les sociétés, est au fondement de toutes les démocraties. Il permet de garantir les libertés et en particulier la liberté de penser, d'opinion et la liberté d'expression. Il est un principe fondamental de la liberté politique, permettant de la sorte à chacun de faire ce qu'il veut en matière de religion, d'en adopter l'une ou l'autre ou aucune ce qui garantit la liberté d'expression. C'est un principe fondateur de la constitution française.»
Et
« En conséquence selon ce principe de séparation, la laïcité a relégué la notion de blasphème à la seule sphère du religieux, soit celle des croyances particulières. »
Pour la raison que cela relèverait d?un point de vue non-neutre. Le commentaire est le suivant
« C'est une présentation POV, pour ces deux thèses: "la laïcité est la norme" (opinion pure, qu'il n'y a pas lieu d'affirmer), "le domaine religieux ne concerne pas la société" (affirmation militante ne faisant pas l'objet d'un consensus). »  [ N.B. POV = point de vue = interdit ; pourquoi celui-ci et pas celui-là ? Mystère]
Les principes de la laïcité étant déclarés « militants » sur wikipedia il ne faut pas les énoncer.
Dans le corps de l'article les principes de la laïcité sont nommés « athéisme militant » (sic) ce qui donne lieu à  toute une partie qui,  sous ce titre, fait disparaître la rédaction de l'exposé de la laïcité et de ses principes
 
 
Michelet supprime ce qu'il appelle joliment « pub pour athéisme militant » voir ici  
 
C'est à dire ?
C'est à dire, après le passage suivant, rédigé par lui  :
« Inversement, si un musulman venait dans une mosquée nier la révélation divine du Coran, ou un chrétien nier la divinité de Jésus dans une assemblée de prière catholique  de telles affirmations, dans ces contextes, seraient évidemment blasphématoires par nature. » [on admirera la qualité de la prose et le style tendanciellement images d'Epinal]
 
le passage taxé d'« athéisme militant » est le suivant :
 
« Mais si cela est vrai pour un musulman cela ne l'est pas pour les chrétiens qui ne connaissent plus ce genre de moeurs : une contestation ouvre à une dispute théologique, au sein de l'Eglise, mais ni bannissement, ni excommunication, et plus sérieusement, celui qui affirme la non-existence de dieu est un athée et non un chrétien, par définition, et cette position athée, ne peut exister, également par définition, que dans une société qui accepte l'athéisme et où la notion d'apostasie n'existe plus car la liberté de ne pas avoir de religion est reconnue . Par définition il ne se définit pas comme croyant, c'est à dire pas comme chrétien.»
= interdit , à supprimer.
 
 
C'était juste  un exemple , au milieu de cette prose et de cette pensée certainement très « encyclopédiques »
 
 
Alithia ( soupirs)

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans laïcité
commenter cet article

commentaires

le pas sage 12/04/2007 10:54

bonjour
je suis pour la laïcité
je suis contre les lapidations comme celle qui a eut lieu à Marseille
on devrait rétablir la peine de mort pour ces animaux qui frappent les femmes
si tu veux inscrits -toi sur l'annuaire que je viens d'ouvrir , il est gratuit
et s'appelle ' l'annuaire du pépère " 
http://www.123ici.com/annuaire-2708
merci et bonne journée