Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

17 novembre 2006 5 17 /11 /novembre /2006 19:36
 
 
 
 
 
I. Propagande
 
D. Schneidermann s’en inquiétait dans Libération en octobre 2005,et bien d’autres avec lui, lus sur le net : wikipedia n’est-elle pas guettée par des opérations de propagande, sous l’emprise de groupes qui s’en empareraient ? En effet,sans contrôle, la possibilité technique existe.  
 
"Qui donc travaille dans l'ombre à la rédaction des versions définitives ?"Dans Libération du 14 octobre, Daniel Schneidermann exprime ses inquiétudes devant le succès de Wikipedia. Si le projet d'une encyclopédie rédigée librement par les internautes lui semble aussi illusoire que sympathique," cette séduction ne dissipe pas les inquiétudes que suscite l'émergence possible d'un nouvel organe de référence parfaitement anonyme, et donc vulnérable à toutes les manipulations".
 
Et il donne quelques exemples qui donnent à penser à une véritable campagne de communication au profit de quelques groupes, ou forces,  politiques.
 
Risques d'utilisation de wikipedia à des fins de distorsion, désinformation, propagande ?
Eh bien maintenant c'est fait, il n'y a plus à se poser la question. La chose est sous nos yeux. L’inquiétude demeure, mais elle se fonde sur une certitude. Preuve ?   Au sujet du Réseau Voltaire,   
 
L'utilisation de wikipedia a des fins de propagande apparaît comme établie
 
voilà ce dont certains administrateurs commencent à s’apercevoir et s’en inquiéter, tel Manchot qui en fait la démonstration (Manchot est un administrateur qui peut en effet être considéré comme honnête, si l’on consulte ses contributions : voir à partir de sa page le lien à gauche contribution de cet utilisateur ; il n’hésite pas à appeler un chat un chat soit la présentation du Réseau Voltaire de façon claire. Il ose écrire : « le site du Réseau Voltaire, « agence de presse » destinée à diffuser les théories conspirationnistes de Thierry Meyssan »). 
 
Manchot donc s’inquiète de la présence sur wikipedia de 208 liens renvoyant au Réseau Voltaire, (ce qui est proprement énorme compte-tenu de l’importance du dit « réseau »), 208 liens, proportion anormale : les liens sont donc nettoyés par lui pour redescendre à une cinquantaine (dont une grande partie dans les seules pages de discussion, non dans les articles) mais elles repassent aussitôt à 132 dans les articles voir. De même Eden a bien compris le problème : un tel nombre de liens est anormal, disproportionné et suppose une organisation systématique d'inscription de ces liens dans divers articles. Leur rétablissement aussi rapide ne laisse plus de doute.  
 
 Cependant d’autres nient aussitôt cette anomalie et le danger qu'elle révèle : sebjd et GL  (de l’honnêteté de ceux-là en effet on ne peut en dire autant) ou pratique que d’autres essayent d’excuser comme inévitable ou impossible à contrer : précisément Michelet, (Michelet) un de ceux repéré pour favoriser systématiquement les thèses islamiques (pour ne pas dire islamistes) 
 
 
Pourtant Sherbrooke remarque bien que la multiplication des hyper-liens dans wikipedia fait monter le lien dans la classification Google : double bénéfice donc.
 
Mais trois intervenants , administrateurs, suffisent pour étouffer une question , contre trois aux administrateurs, malgré la preuve flagrante qui vient d’être données : 208 liens renvoyant au Réseau Voltaire, (ce qui est proprement énorme compte-tenu de l’importance du dit « réseau »), qui sont nettoyés par les administrateurs, pour redescendre à une cinquantaine (dont beaucoup dans les pages de discussion, qui ne peuvent être modifiées, en principe) et qui repassent aussitôt à 132.
 
Ce qui montre à l’évidence la prise de wikipedia par le Réseau Voltaire qui   est extrêmement bien organisé, pour pouvoir parsemer la dite « encyclopédie » d’autant de liens en divers endroits et en si peu de temps : travail de pro ! Là il n’y a aucun doute. Qui a manié ce genre d’outil sait qu’il est impossible à un individu normalement constitué(même déchaîné) de parsemer d’autant de liens, introduits à une place, sinon pertinente, du moins vraisemblable, en une demi-journée. On tient là, la preuve d’interventions d’un groupe organisé.
 
On a là la preuve incontestable que wikipedia est d’ores et déjà utilisé à des fins de propagande, par des réseaux, groupes, organisations (au moins pour le Réseau Voltaire dont Manchot grâce aux outils spéciaux détenus par les seuls administrateurs a pu faire la preuve) et que , au moins le Réseau Voltaire , a des ramifications au sein de wikipedia.
 
Manchot propose, en conséquence, d’inscrire les liens vers le Réseau Voltaire sur une « liste noire » (on découvre par la même occasion qu’il existe des « listes noires » et des outils pour les gérer) mais les 3 autres s’opposent. Malgré les avis convergents de 3 administrateurs, donc, il suffit de 3 autres (GL, Michelet, et sbjd) pour faire taire l’impertinent et écarter la question d’un revers de mains.
 
On tient là une preuve, d’un fait grave, mais 3 individus ont raison de la question qui pointe un problème manifeste, pourtant fondamental. La suggestion de Manchot, d’organiser une surveillance (les administrateurs en ont les moyens informatiques) est aussitôt enterrée.
 
On voit par cet exemple paradigmatique, comment fonctionne pour de vrai wikipedia et comment se fait son « consensus » : les remarques pertinentes et bien qu’incontestables, portant sur les points essentiels,  sont étouffées par un groupe (car faut être plusieurs, n’est-ce pas ? pour faire comme s’il y avait une majorité qui se dégage). Le petit groupe se précipite aussitôt et arrête la question avant qu’elle ne soit mise sur la place et donnée à connaître.
 
Cette prise d'influence de wikipedia par le Réseau Voltaire, est un des faits les  + graves (sans doute le + grave)  qu’ait connu wikipedia . Eh bien, jugé pas grave.
Les groupes d'administrateurs et autres chefs, qui étouffent les affaires qui démontrent la présence de réseaux d'influence organisés pour faire leur propagande, qui décide (et censurent, et punissent ceux qdes participants qui sont des grains de sable dans l'engrenage) même s'ils peuvent intervenir à seulement 3 personnes, et même moins , et même une seule,  sont manifestement bien organisés et leurs convergences ne tiennent pas du hasard. Les participants vivent dans la peur de se faire réprimander, voire pire interdire d'édition ou pire encore exclure. Ainsi ils ne disent rien et personne n'ose contester. Les meilleurs s'en vont. Les autres demeurent sous surveillance de cette police aux agissements bien rôdés.
 
Ainsi il suffit de deux ou trois interventions des chefs, pour que tout le monde se calme et ravale ses questions et objections. Très peu de rappels à l'ordre des chefs qui ont le pouvoir suffisent, pour écarter cequi ne doit pas se dire. Il semble que tout le monde ait bien intériorisé les codes (secrets). Très peu ont raison des plus fortes  objections, qui finissent par être rapidement écartées ainsi que de toute discussion qui gêne. Sans même de véritables arguments.  C'est un climat qui règne où chacun est rappelé à cette certitude : on vous surveille. Même pour une question de fond, comme on le voit ici, qui met en jeu le fonctionnement de l’ensemble de wikipedia , et qui relève d’un principe qui, selon les intentions officielles de wikipedia, du moins, interdit rigoureusement ce genre de pratiques, comme on l’imagine et cherche à s’en protéger : la question est étouffée avant d'avoir été examinée, si elle n'est pas correcte.
 
 
A wikipedia, lorsqu'on n'est pas dans la ligne ni n'admet les pratiques sectaires on subit en silence et on s'en va, mais jamais on ne discute de ces choses là : comment marche le système ? Question interdite.
 
 
Un problème qui met en jeu la manipulation de wikipedia par un groupe, croyez-vous que cela mériterait un vote après enquête ? Surtout pas. Il faut au contraire faire taire celui qui s’interroge et étouffer l’affaire  rapidement.
 
 
 II. relais au sein de wikipedia.
 
 
Il y a donc également des relais , au sein de wikipedia, de ces officines de propagandes, puisqu'elles sont , comme on le voit, protégées par certains des chefs (administrateurs, bureaucrates etc..) qui empêchent que les utilisateurs écrivant sur wikipedia ne puissent contrôler quoi que ce soit : ni savoir ce qu'il se passe, ni émettre un avis, ni prendre des décisions.
  
 Ces administrateurs de l'ombre, qui couvrent des pratiques totalement contraires à l'esprit affiché de wikipedia, (pertinence, neutralité) ont la liberté et le pouvoir de ce faire, car les règles, tout à fait anti-démocratiques, de wikipedia, le permettent. L'utilisateur lambda et ceux qui sont en bas de la hiérarchie (le grand nombre) n'ayant pas les outils informatiques permettant la surveillance, ne peut savoir ce qu'il se passe. Tout se passe dans son dos.
 
Même les décisions apparemment publiques , telles que les votes, étant donné la manière dont sont organisés ces derniers : ni annoncés, ni représentatifs de quoi que ce soit. N'étant pas annoncés de manière visible, ils ne réunissent que quelques individus, inconnus de leurs pairs (anonymat oblige) et qui donc votent à l'aveugle, jamais les mêmes (on ne sait d'où ils sortent) et qui ne sont absolument pas représentatifs de quoi que ce soit.
 
Il est fort à parier que, là aussi, avec les outils de chefs, certains peuvent organiser les votes, en prévenant un petit nombre (jamais le même) pour que ça ait l'air vraisemblable. C'est mon hypothèse du moins, et je la partage.
 
 
d'autre(s) article(s)  suivront pour approfondir cette question.
 photo c Renard l'Internaute
 
III. prises de décision et votes. La question de la démocratie. 
 
Ce qui nous amène à la question des prises de décision et votes , au fonctionnement de wikipedia, "encyclopédie" libre de contributions, mais très bien gardée, tenue dans une main de fer.  
 
 
En effet jamais les votes ne sont annoncés dans une mise en page qui les signalerait comme bien visibles par tous . Et il n’y a, aussi curieux que cela puisse paraître aucune règle de vote , c'est à dire aucune publication des sujets mis au vote, ni publication non plus du nombre des utilisateurs inscrits, et des participants réguliers, aucune exigence d’un minimum de participants à un vote , de sorte que l’on voit la plupart des votes être effectués avec environ 20 à 30 votants  
 
Wikipedia c'est l'exact contraire de la démocratie.
 
 
 
Wikipedia c'est le contraire de la démocratie:car celle-ci suppose des règles et lois explicites et publiques, énonçant les obligations, interdits et sanctions, avant leur application.
 
La démocratie suppose encore des institutions aux règles connues. Sur wikipedia elles sont secrètes. La démocratie suppose encore des pouvoirs connus de tous, qui ne servent pas d’écran à des pouvoirs occultes qui fonctionnent à l’abri du secret. Elle suppose des règles de votes, exigeant que ceux-ci soient annoncés et qu’un minimum de participants soit réunis pour que les décisions qui en sont issues soient effectivement démocratiques et douées de sens. Elle suppose, bien entendu aussi, que les candidats aux élections soient connus, se présentent, s’identifient, énoncent leurs conceptions et programmes, leur intentions, professions de foi.
 
Sur wikipedia , le nombre de participants-rédacteurs n’est pas communiqué, mais on peut imaginer qu’ils sont plusieurs centaines (combien ?) et l’on constate que les votes pour prises de décisions se font la plupart du temps avec 20 ou 30 personnes, souvent moins.
 
Les élections des responsables se font donc avec une toute petite minorité et consistent à choisir des inconnus sous pseudonymes qui n’ont, évidemment, ni programme d’intention, ni professions de foi, dont on ne sait qui ils sont, ce qu’ils pensent, quelles sont les qualités, motivations, compétences, domaine d’intérêt etc.
 
 
En vérité ça ressemble à de la cooptation, de sorte que si une certaine sensibilité idéologique commence à prendre forme, elle ne peut qu’augmenter ensuite son importance, par reconnaissance mutuelle.  
 
 
Pas claire wikipedia !
 
 
Alithia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

à bon entendeur 17/10/2010 16:44



Th. Meyssan le fondateur et responsable du R.V. a dû quitter la France tant son site diffusait une propagande massive et des rumeurs relayant la propagande islamiste du Hezbollah et
d'Ahmadinedjad contre Israël et les Etats-Unis, bien sûr, et contre l'Etat français et la communauté européenne, Il diffuse toutes sortes de contre-vérités, théories du complots, accusations
délirantes et diffamations contre des personnes ayant charge de responsabilités politiques et oeuvre de manière fantique contre les Etats démocratiques. Il risquait de sérieux ennuis avec la
justice tant il s'est engagé dans une guerre contre la sécurité et les intérêts de son Etat, au point de pouvoir être accusé de s'être mis au service de forces terroristes oeuvrant contre son
propre pays.


 


Et pour commencer son site a été fermé et ne peut plus diffuser de France.


Depuis longtemps il était financé par les islamsites et soutenus par les négationnistes à la Garaudy et autres crapules facistes et antisémites.


 


Ce site diffuse une propagande massive anti-occidentale, violemment antisémite et s'est mis au service des islamistes.


 


Le Hezbollah l'a accueilli à bras ouverts au Liban où il est logé comme un prince et bénéficie de toutes sortes de privilèges et d'une vie de luxe. Th. Meyssan vit au Liban, où le Hezbollah lui
fait des ponts d'or, l' héberge, le protège et diffuse son site immonde.


 


En France il n'aurait pu continuer à diffuser sa prose de haine et de conspiration, du fait des lois protégeant la démocratie.


 


Comme Garaudy il est financé par les antisémites du monde arabe qui pullulent chez les islamistes et comme lui il a consacré sa vie à la propagande la plus abjecte.



alithia 17/10/2010 17:29



je confirme



MrMeanMustard 12/10/2010 12:24



Merci à Mika et à Sam; s'est d'ailleurs en recherchant "propagande contre le Réseau Voltaire" que j'ai trouvé votre blog/article. Comme le dirait notre cher Desproges : "Etonnant, non ?!"


Nous sommes d'accord sur le fait que Wikipédia est devenu un nouveau champ de bataille dans la "cyber-guerre", un nouveau mont Suribachi qu'il faut atteindre, protéger et garder pour y planter sa
bannière... Sachez tout de même, Alithia, qu'il existe nombres de blogs/forums qui repèrent, classifient toutes les "énormités" de l'encyclopédie...


On pourrait tout de même parler de "revirement politique" au sein du Réseau Voltaire depuis 2005. Meyssan qui a toujours refusé l'idéologie guerrière du "choc des civilisations" en se plaçant au
centre de l'échiquier a semble t'il bougé de quelques cases... S'il DEFENDAIT une des deux parties, il faut avouer qu'il se BAT désormais pour l'une d'elle... Meyssan se voit comme le cadavre
écrasé par le tank-atlantiste de la place Tienanmen : Il concluait, en substance, lors d'une assemblée du Réseau en (2005?) qu'à l'aube d'une 3ie Guerre Mondiale, comme dans tout guerre, il n'y a
que deux camp et qu'il faut choisir.


Triste et effrayante conclusion d'un homme qui depuis 95 travaille pour la paix et dénonce la guerre, triste et effranyante conclusion puisque le voilà forcé à admettre que l'on ne peut plus
arrêter la machine de guerre...


 


Alithia, une dernière chose; en tant que prof de philo si vous parlez du Réseau Voltaire comme d'un réseau propagandiste, omettre la Hasbara israélienne au sein de votre article est, selon moi,
une faute grave.


 



alithia 15/10/2010 17:59



" il existe nombres de blogs/forums qui repèrent, classifient toutes les "énormités" de l'encyclopédie..."


 


auriez-vous la gentillesse et la rigueur de les citer ?


 


A part cela je vous laisse à votre défense des fascistes du Hezbollah aux côtés de Thierry Meyssan.



Sam 23/04/2009 03:19

Bonjour Juste pour vous signalez que c'est a cause du reseau voltaire que j'ai pu lire votre article...

mika 07/07/2008 21:23

Reseau voltaire, propagande, conspirationniste, désinformation ?Je reve la ?Qui etes vous pour décrédibiliser le reseau voltaire ?Vous parlez de démocratie mais savez vous que les journaliste de reseau voltaires sont menacés de mort ?C'est ca la démocratie? Effectivement ce ne sont pas les "vendus" de la presse atlantiste, ces fameux "journaux " appartenant aux marchands D'ARMES, qui sont menacés ...Vous avez fait vos classes au Figaro ?Vous ne comprenez donc rien ...

Gros lâche 25/03/2008 18:23

Le problème c'est pas que ca soit pas démocratique ; le plus grand nombre a pas forcement raison. Le problème c'est que personne ait à répondre du contenu des articles. Un peu comme ce commentaire...

alithia 25/03/2008 19:32



Bien sûr que le problème est l'anonymat et l'absence de contrôle, la soi-disant neutralité (qui se traduit par le fait que / et  veut que / wikipedia se
range  toujours du côté du plus fort, du plus facho, du plus grossier, du plus raciste, du plus irrationnel -voir la quantité de  témoignages sur ce blog) là quoi s'ajoute
l'incompétence des rédacteurs etc. de sorte que de la CIA à al-Jazeera, du Vatican aux grandes entreprises, de Ben Laden  et du Hamas au FN, Alain Soral et Dieudonné, du Mrap à l'Ambassade
de Russie ou de Chine,  des FARC à Sarkozy &co, de la scientologie  à  Mme Irma, tout le monde écrit sur wikipedia et répand avec succès sa propagande.

(j'explique comment cela est une règle et non une exception, dans un article imminent)

Bien sûr. Mais cela est également possible du fait qu'à l'abri de règles douteuses, une petite clique tient le pouvoir à wikipedia devenue une oligarchie et qu'elle
laisse faire ce genre de choses et bnissent ceux qui voudraient essayer de les empêcher.

La démocratie , à l'opposé, consiste en ce qu'un système  ne dépende ni ne repose sur les hommes (changeants, injustes et intéressés) mais sur des lois,
publiques, constantes et les mêmes pour tous.

C'est cette absence de règles et de lois dignes de ce nom, claires, publiques, constantes, -mais aussi..logiques, rationnelles et  équitables-, qui permet au
système wikipedia de produire une oligarchie qui tient le pouvoir dont elle s'est emparée et qui fonctionne comme une tyrannie où les intellectuels et artistes sont exclus tandis que wikipedia
publie tous les faux articles possibles et toutes les bêtises de la terre et censure à tour de bras toutes les idées intelligentes, et d'autant plus qu'elles sont intelligentes.
 
Ce qui du reste commence à se savoir et ce blog n'y est sans doute pas tout à fait pour rien, apparemment.