Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 17:03
A tous les professeurs et parents en particulier et de manière plus générale à tous les honnêtes gens et honnêtes citoyens :  wikipedia donne accès à toutes sortes de sites tels que ci-dessus cités, même lorsque ceux-ci sont interdits d'accès par décision de justice, grâce aux oeuvres de Ceedjee, pour reprendre l'exemple examiné de près dans l'article précédent l'histoire sur wikipedia prend ses sources aux sites négationnistes, ce merveilleux rédacteur qui se charge d'en recopier le contenu et de le publier sur wikipedia, en français, et en anglais où il sévit aussi.

Pour mémoire je renvoie à cet article que les derniers événements de l'histoire des  Etats-Unis ne doivent pas faire oublier :


l'histoire sur wikipedia prend ses sources aux sites négationnistes


Non content d'être erronnée et assez bête, propagandiste et également irrationnelle , wikipedia franchit les interdits légaux. On n'arrête pas le progrès !

Alithia
Repost 0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 19:10
Cette propagande qui va prendre ses sources sur des sites pareils [1]est scandaleuse pour une soi-disant encyclopédie, soi-disant au service de la jeunesse, écrit Jules, un correspondant du blog dont je reproduis ici le message.


Les  gens malintentionnés et nuisibles qui vont chercher leurs sources en ramassant dans les poubelles des écrits partisans sont présents sur d'autres sujets.

Des individus participent de l'accablement d'un journaliste détenu en Côte d'Ivoire . Voyez :


" Wikipedia, la célèbre "encyclopédie" éditée et éditable par n'importe qui sur Internet, est le repaire, depuis le début de la campagne pour la libération de Jean-Paul Ney, des pires ennemis du journaliste. Tromperie, mensonges, affabulation, diffamation... tout est bon pour salir la réputation du reporter, plusieurs des fameuses "sources" diffusées par certains contributeurs du site étant uniquement des sites connus pour être en conflit depuis des années avec le journaliste.


Jean-Paul Ney avait-il été visionnaire, lorsqu'il avait annoncé, lors d'un petit déjeuner privé, réunissant plusieurs "grands noms" du pays, qu'ils soient du monde politique, des affaires ou des médias, que Wikipedia pouvait représenter un véritable danger de par sa conception même "trop ouverte", et qu'il pourrait être dans un prochain avenir un outil utilisé pour nuire ?"


L'article complet est ici


Site de défense de Jean-Paul Ney



Où les dangers divers de wikipedia. Car bien entendu la propagande fascistes et négationniste  , tout comme celle au service des islamistes, qui se répand partout sur wikipedia dès que le sujet s'y prête queque peu, est un danger bien  réel de wikipedia.

Mais l'intervention directe sur wikipedia, d'esprits partisans curpieusement malintentionnés, pour participer de la justification d'un emprisonnement manifestement arbitraire, c'est inédit et assez fort de café pour ce qui est d'une encyclopédie soi-disant au service du savoir et de la jeunesse.

En fait de service, c'est surtout aux forces obscurantistes et extrémistes que wikipedia sert la soupe, sert de rali et rend service;

Alithia


note [1] le correspondant qui envoie ce message fait allusion à l'infiltration de gentils petits  wikipédiens fachos  comme Ceedjee (pas si gentil si j'en crois ses menaces de mort , mais enfin ...) qui introduit le maximum de liens possibles à des sites neonazis, négationnistes, islamistes à lui tout seul, c'est la totale.  Voir

l'histoire sur wikipedia prend ses sources aux sites négationnistes


Repost 0
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 20:36
Apprendre à dire non à wikipedia et apprendre aux jeunes (inconscients) à se passer de wikipedia pour lui préférer les documents de meilleure qualité que l'on trouve  sur internet, les vraies encyclopédies et les livres.

Ne vous laissez pas abrutir par wikipedia , jeunes inconscients, sachez vous passer de cette documentation médiocre , erronnée  et tendancieuse jusqu'à la propagande.

Voir, parmi d'autres sur info du net
Repost 0
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 08:13
Pour ceux que ça intéresse, un certain nombres de critiques de wikipedia, qui recoupent les miennes et attestent qu'elles sont fondées, sont faites par de nobreux auteurs de langue anglaise. Elles figurent sur wikipedia.en. visibles ici.
Repost 0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 12:07
Aimé Césaire est hospitalisé un soir, le lendemain wikipedia annonce sa mort.  La "nouvelle" nécessitera près de deux heures pour être supprimée, tandis que plusieurs contributeurs ont visé et modifié l'article entre temps.

Ce n'est pas la première fois que wikpedia annonce la mort d'une personne connue et pourtant bien vivante, provoquant  la nécessité de démentis officiels.  Quant à sa capacité de correction, pour des annonces d'aussi mauvais goût, on ne peut dire que le système soit au point.

source 20 minutes

Ensuite les wikipédiens loin de reconnaître l'énormité de la bourde, excusent wikipedia  : elle n'a fait que reproduire la rumeur, disent-ils, (sic) c'est pas elle qui l'aurait publiée la première, cette rumeur. Admirable. On juge là tout ce qui éloigne wikipedia d'une éthique de la vérité. La chose  qui lui manque le plus.

Alithia


Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 08:58
Elle traite des jeux olympiques de 2020.

c'est ici

En revanche cherchez une quelconque pertinence, une approche pointue et quelque peu précise de l'actualité, qui veuille dire quelque chose, qui ait un sens,
qui soit un tant soi peu éclairante, et vous serez  déçu. Un bel l'exxempe le : l'article Sarkozy . Difficile de faire plus plat et insignifiant. 

Face à l'information -wikipedia on a envie de dire : vive la presse et la radio faites par des journalistes professionnels, avec la liberté d'informer et de critique dont elles usent, mais que dénigre wikipedia se croyant supérieure aux media professionnels en se prétendant "encyclopédie".

Au contraire on ne peut que constater que Wikipedia est vraiment un étouffoir, un édredon, une école de conformisme, qui cultive l'ert de ne rien dire, quand elle ne désinforme pas, tout simplement.

Alithia
Repost 0
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 19:33
Quand on veut noyer son chien, on l'accuse d'avoir la rage. Quand  un administrateur de wikipedia veut faire taire un rédacteur, il l'accuse de faire de la diffamation : Pratique de censure... ce qui n'empêche pas wikipedia  de tomber  dans la diffamation, la vraie, et l'atteinte à la vie privée, pour de vrai.

La diffamation, lorsqu'elle est  reconnue par la justice, donne lieu  à de très lourdes peines.



undefined

Exemple de fausse  diffamation : une supposée diffamation dont un administrateur accuse un rédacteur pour le censurer  :

Hégésippe interdit qu'on écrive que Zemour tient des propos xénophobes.
Il cherche à intimider celui qui a osé écrire cela en prétendant que c'est une diffamation. Pas de chance , ça ne marche pas, le rédacteur est juriste ! Alors Hégésippe le bloque, pour le réduire au silence. Comment s'appellent de telles méthodes ? voir ici "
les wikipediens l'injure et la diffamation" et particulièrement commentaire n° 17.
.

Exemples de vraies diffamations 
:

* diffamation de Ayaan Hirsi Ali par wikipedia, que j'ai signalée

* procès gagné par Laurence Ferrari pour cause de diffamation dont elle avait été l'objet, dévoilant sa vie privée  ;  source

* Mais wikipedia aussi avait publié  la même info sur son site internet, et je l'avais également signalé ici : "
wikipedia au faîte de l'information people", sans donner les noms, vous remarquerez, car j'évitais, bien sûr de reproduire des ragots . Faut-il  prévenir Laurence Ferrari qui ne lit pas wikipedia, comme toutes les personnalités publiques qui y sont victimes de diffamations ?


* En effet Wikipedia publiait " Depuis cette rupture, une rumeur, selon laquelle Laurence Ferrari entretiendrait une relation avec Nicolas Sarkozy, circule sur Internet et dans la presse étrangère (un article du Daily Mail notamment). ici
Rédaction reproduite et enrichie encore par d'autres détails comme on le voit par exemple ici 
le tout suivant un "débat de fond" sur le bistro du 29 novembre ici


Génial wikipedia non ?

Alithia






Repost 0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 12:20
D'après plusieurs analyses, il semblerait que le moteur de recherche participatif Wikiasearch, appartenant à la société  privée Wikia de J.Wales, et récemment lancé par ce dernier, pourrait représenter un sérieux danger d'abus envers ses utilisateurs et de non-respect de la vie privée.

undefinedphto Rodriguez l'Internaute

Nous voyons exposés ces dangers sur divers sites. Ils tiennent aux inscriptions sur un site affichant un profil public pour un utilisateur mais qui est établi par le site. De sorte que ce profil pourrait être largement déformé,  étant donné que l'outil de Wikiasearch  établit  les profils de ses utilisateurs à partir des requêtes effectuées par ceux-ci, qu'il analyse automatiquement avec un robot et dont il se sert ensuite pour afficher le profil supposé du-dit utilisateur sans son consentement bien sûr. Il s'agit donc d'un véritable outil de flicage qui porte atteinte à la vie privée et relève d'une conception totalitaire par conséquent : non respect des droits de la personne et de la liberté des individus par exposition publique d'un trait supposé de sa vie privée à partir de ses comportements et sans lui demander même son avis... après lui avoir fait remplir une fiche où figurent ses adresses, mails, téléphone etc. et sans la prévenir de ce qui l'attend par la suite. On se demande si on rêve

La conception même du projet fait frémir.

Information visible cet article, dans celui-ci aussi de Fred Cavazza, et même dans cet article également qui signale le danger, sauf que ce dernier conclue mal en incitant les utilisateurs à être prudents quant au remplissage de leur fiche profil alors que c'est l'outil qui la compose aussi, à partir des sites et sujets que la personne a consultés, ce qui est tout autre chose.

Ce qu'il faut conseiller, c'est de ne surtout pas s'inscrire sur ce wikiasearch.


A mettre en rapport avec le précédent article du blog, qui dénonçait cette tendance bien présente dans la communauté wikipedia-wikimedia :  anonymat et méthodes policières à wikipedia

Il semble que, très vite après le lancement de ce nouveau moteur de recherche -par ailleurs, particulièrement peu performant et il semble que déjà wikia déçoit-  de plusieurs côtés soient signalés les risques d'atteinte à la vie privée sur fond d'utilisation abusive du travail gratuit de ces utilisateurs bénévoles et naïfs, conviés à composer le moteur de recherche wikiasearch, pour le plus grand bénéfice de la société Wikia de J. Wales.
Repost 0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 11:51
La pratique  du copié-collé  à partir de wikipedia se répand chez les élèves, à l'occasion des TPE.  Les professeurs  s'inquiètent d'une pratique qui s'étend et cherchent les moyens d'y faire face.


undefinedphoto A.Aubert l'Internaute

Le copier-coller sur Internet irrite les profs

Alors qu'ils font passer les fameux TPE - travaux pratiques encadrés -, qui comptent pour le bac, les enseignants vouent la Toile aux gémonies. En ligne de mire, le site Wikipédia, pillé par les futurs bacheliers.


Au lycée privé Louise-de-Marillac, dans le Quartier latin, à Paris, le professeur d'économie se désespère : « Lorsque je leur demande de faire un travail de réflexion, les ­élèves s'empressent de recopier l'encyclopédie Wikipédia sur Internet. Ils plagient, sans même recouper leurs informations. » Ce type de récrimination est fréquent en salle des profs. Surtout lorsqu'il est question des travaux personnels encadrés (TPE), dont la note compte pour le bac.

Les sujets sont « suffisamment flous » pour que les élèves « recopient intégralement un blog, un site Internet et surtout Wikipédia, qui est devenu la référence par excellence. L'idée d'ouvrir un livre ne leur vient quasiment jamais à l'esprit », déplore Françoise Gonzales, professeur de lettres au Mans (Sarthe). « Mes parents aussi utilisent Wikipédia ! », lui répondent, narquois, ses élèves de se­conde et de première. La prestation orale de l'élève qui présente ses travaux devant la classe « permet toutefois de détecter les pla­giaires », nuance l'enseignante.

[...]

 

« Certains professeurs sont réticents à son utilisation car son contenu n'est pas validé », observe Olivier Ricou, enseignant-chercheur à l'Epita (École pour l'informatique et les techniques avancées). « Ce manque de certification » est souvent reproché à l'encyclopédie préférée des internautes, note-t-il. « Cette remarque n'est malheureusement pas complètement fausse », reconnaît Ricou. Comme en témoigne la fausse information publiée pendant plusieurs mois sur le site qui indiquait que John Lawrence Seigenthaler, ancien assistant de Robert Kennedy, était « soupçonné d'avoir été directement impliqué dans les assassinats de John et Bobby Kennedy ». Le degré de fiabilité change d'un article à l'autre : c'est le fonctionnement même de l'encyclopédie.

 

Certaines contributions ne comptent parfois qu'un seul auteur quand d'autres confrontent les points de vue de dizaines de personnes. Auteur de plusieurs articles sur des villages français ou des notions de généalogie, Sébastien Caroux, avocat, y a glissé volontairement plusieurs erreurs : « Personne n'a rien remarqué. Mais il faut dire que mes articles ne doivent pas passionner les foules... »

 
[...]

 
Depuis cette rentrée, l'enseignement supérieur, plus armé que l'enseignement secondaire, commence à contrer les plagiaires de Wikipédia et d'autres sites avec leurs propres armes. Les logiciels antiplagiat se développent à HEC, Limoges, Lyon, Aix-Marseille. Certaines écoles ont également mis en place des chartes éthiques, comme l'ESIEA (École supérieure d'informatique électronique automatique). Depuis 2006, cette école fait signer à ses 1.570 élèves une charte de non-plagiat. L'établissement est parti du constat que « tous les étudiants ont recours à Internet pour élaborer leurs travaux, mais que seul un quart d'entre eux déclare ne pas faire de copier-coller ».

Source : Marie-Estelle Pech : Le Figaro du 10 avril 2007


[...] Mais , peut-on ajouter, à ranger du côté des mérites d'internet :
Les travaux des étudiants sont désormais « soumis à une analyse automatique qui repère le degré de plagiat en fonction des sources originales : Internet, bases de données, ouvrages numérisés, et même travaux d'anciens élèves ».

Le plagiat,  ça se repère.

Sauf que ... qui repère les plagiats réalisés par wikipedia elle-même ? ça les professeurs ne le savent pas encore, mais wikipedia est elle-même un vaste plagiat (forcément puisque ses "rédacteurs" ne sont pas des rédacteurs, ils sont incompétents, donc ils copient ; ce qui n'apparaît qu'à une observation atentive, très attentive,  qui nécessite des échanges avec les wikipediens eux-mêmes, pour pouvoir prendre la mesure de leur incroyable manque de logique, mais aussi de culture et de toutes compétences permetant d'écrire une encyclopédie. Enfin, aux yeux d'un citoyen normal, du moins).




En complément on lira ce sage conseil aux élèves : pour être un élève malin, ne vous reposez pas sur wikipedia 



Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 14:49
Mise en garde.


undefined

Certains wikipediens sous pseudos, (ou peut-être un seul sous divers pseudos , que sais-je ? et peu  importe car cela ne change strictement rien à l'affaire) se sont / s'est / amusé(s) et s'amusent encore au petit jeu d'aller répandre sur internet injures et diffamations à mon propos. 


Alors à ceux ou celui qui  en est / ou sont / responsable(s) j'adresse une mise en garde solennelle et explicite.

Des agressions de wikipediens déchaînés j'en ai vu et j'en verrais encore. Cela ne fait que traduire leur naturel car avec wikiedia ils ont pris l'habitude de fonctionner en dehors des lois et se croient dans l'impunité, d'autant que chez eux le bannissement à vie est prononcé sans autre forme de procès dès qu'on contrarie les chefs. Et ces agressions s'expliquent par leur incompétence et leur impuissance qu'ils espèrent ainsi à masquer. Ils sont en effet  facilement insupportables, parfaitement grossiers, incultes, ne savent pas échanger des idées et passent vite à l'injure faute de savoir faire autrement.


face à la contradiction ou à des arguments qui les dépassent, tout ce qu'ils savent, c'est injurier, diffamer et calomnier. J'en profite pour leur dire, à tous ceux qui m'ont injuriée, que , même sous pseudos, cela peut faire l'objet de plainte, comme ils devraient le savoir, car la règle s'applique aussi sur wikipedia. En cas d'injures et diffamations, quelle que soit l'adresse sur le net (en clair : pas seulement ici sur ce blog, mais partout sur le net) une plainte permet de retrouver l'identité de la personne à partir de l'IP du délinquant.

Alithia est une personne dont l'identité est définie, dont les coordonnées existent et ne sont pas secrètes, et qui est l'auteur de ce blog. Les wikipediens sous pseudos qui se répandent en injures ici ou ailleurs peuvent être retrouvés si je demande une enquête pour savoir qui se trouve derrière les IP

N.B. : injures et diffamations sont tous propos qui portent atteinte à des personnes. 

Je rappelle le texte de loi protégeant les personnes : L'article 29 de la Loi de 1881 définit la diffamation et l'injure publique

Article 29,  Créé par Loi 1881-07-29 Bulletin Lois n° 637 p. 125.

" Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.

Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure ."

En clair, me traiter, moi ou le corps des professeurs de philosophie, de toutes sortes de noms d'oiseaux sans alléguer aucun fait, sont des injures.

Mettre en doute que je sois professeur de philosophie est de la diffamation.

Ces actes et propos sont très lourdement punissables.

A bon entendeur salut !

Vous êtes priés de noter le message une bonne fois pour toutes.

Alithia


Repost 0