Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 18:47

 

 

    Cet article sur Caroline Fourest intitulé : mais pourquoi tant de haine ? publié sur le site du Nouvel Obs. Caroline Fourest adorée aussi longtemps qu'elle étudiait l'extrême-droite pour en dénoncer les dangereux sophismes, aussi longtemps qu'elle étudiait les extrémismes et fondamentalismes chrétiens ou juifs, qui n'ont rien à voir avec la religion mais tout avec la politique ultra-conservatrice et dans la haine de l'autre, adorée à gauche, de Politis à Pascal Boniface , puis détestée quand elle a commencé à étudier pour le dénoncer l'extrêmisme et le fondamentalisme musulman, et étudié le double discours de Tariq Ramadan.

 

Dès lors elle est devenue objet de haine pour ceux l'avaient d'abord louée et de grosses bêtises ont été dîtes sur elle.

 

Exactement comme à wikipedia où elle est détestée, pour les mêmes raisons, avec les mêmes contre-sens faits à son sujet.

 

 

Lire cet excellent article qui est une bonne mise au point. 

 

Alithia

 

 

[manquait le lien, erreur réparée ]

Repost 0
Published by alithia - dans à lire
commenter cet article