Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 13:17

 

 

 

Le 20 juin de l'année dernière Neda était assassinée à Téhéran par les sbires du pouvoir islamiste, lors des grandes manifestations de protestation qui ont suivi l'élection frauduleuse d'Ahmadinedjhad. Atteinte en plein coeur elle meurt dans la rue où elle se trouvait juste par hasard, dans le rassemblement, par hasard sous l'oeil d'une camera qui enregistre.


Ce sont les seules images parvenues d'Iran où les media sont totalement sous le contrôle de la censure. ces images témoignent de la répression impitoyable qui s'abat sur des manifestants pacifiques. Neda  devient aussitôt un symbole de l'innocence assassinée, de la jeunesse martyrisée, des droits du peuple bafoués par un pouvoir cruel.


Aujourd'hui est diffusé un film en mémoire de Neda Agha Soltan, une jeune fille comme des millions d'autres en Iran, juste éprise de liberté, qui n'avait aucune activité politique. Morte d'avoir cru pouvoir circuler librement dans les rues. Mort tellement injuste, par le fait d'un pouvoir tellement injuste qui martyrise son peuple.


Hommage est rendu à Neda  qui a donné son visage aux victimes de la répression. Neda à jamais icône des Iraniens aspirant à la liberté.

 

 

Sa mémoire est vivante un an après.


Que disaient les wikipédiens à l'époque ?

Ils voulaient supprimer l'article qui lui était consacré, rédigé par un prof de philo taxé de donner  une rédaction sans intérêt, pour un événement sans intérêt, "non encyclopédique" car "seuls les media en parlent" (!) et qui serait oublié en quelques jours même si, dès le 23 le fils du Shah d'Iran,  John MC Cain et Barack Obama lui avaient rendu hommage et même si dès le 22 juin l'ensemble de la presse internationale publiait la photo de Neda, présentée comme symbole des victimes et icône du mouvement de protestation pour la justice et la liberté, dès que la video fut connue ; même si des manifestations eurent lieu dans le monde entier sous l'effigie de Neda, même dans les pays musulmans dont la presse publiait également sa photo .

 

voir : wikipedia propose à la suppression l'article Neda Agha Soltan


La pertinence du jugement de ces braves jeunes gens est toujours aussi étonnante. Leur zèle mis à ne pas déplaire au pouvoir des mollahs en Iran est admirable, tout autant que leurs divers soutiens apportés aux islamistes, périodiquement.


Parmi les commentaires voici ce que ces encyclopédistes délicats et subtils avaient osé proféré, à l'appui de la suppression de l'article wiki sur Neda :


"Elle a seulement eu la chance que sa mort soit filmée et placée sur Youtube. Un peu de sérieux, donc.


Pour l'instant, sa mort n'a rien apporté..."


"Fait divers. Personnage oublié dès la semaine prochaine."


Indécence et abjection wikipédiennes à l'état pur.

 

L'Etat iranien et son ambassade en France ont dû apprécier, comme à d'autres occasions, cet appui et cette aide apportée à leur propagande par wikipedia, qui n'en n'était pas à son premier essai.

 

 

Alithia

Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 13:47
Selon la presse suisse, il s'agit d'une escroquerie de haut niveau, qui a pu être montée grâce à wikipedia, celle-ci validant les références supposées d'une entreprise complètement bidon donnant ainsi confiance à ceux qui vont devenir les victimes de la dite escroquerie.




Le Matin suisse

 expose l'affaire qui concerne Biner Corporation & Associate :



BCA: un nom qui sonne juste, un logo qui donne confiance. Selon l'encyclopédie Internet Wikipédia, BCA, issu de la fusion «entre quatre sociétés américaines et suisses», c'est du lourd! La page, supprimée depuis le 15 mars, annonçait quelque 2480 employés dans le monde entier, 4000 clients et un slogan: «Best for life!» Les activités de BCA brassaient large, proposant, entre autres, des avocats «à prix discount», une franchise développée dans 46 pays et qui arrivait en Suisse. «En fait, c'est une escroquerie à haut niveau», tranche cette personne qui a mis BCA en poursuites.

Car la société se révèle une titanesque coquille vide. La vingtaine de personnes engagées à Sion en janvier 2010 en font la cruelle expérience. Pas un seul centime de salaire ne leur sera versé.





Une allusion y est faite sur le bulletin des administrateurs de wikipedia, sous la rubrique escroquerie

 " selon la presse suisse [1] l'article Biner Corporation & Associates a servi au montage d'une escroquerie."




 

Voir la référence wikipedia qui vient d'être supprimée, mais visible en cache via Google qui, bien entendu, place Wikipedia en 1° ligne quand on tape Biner corporation & associate


 

[citation d'un extrait de l'article wikipedia]


Biner corporation & associate

 

BCA Group Inc. est une entreprise de service active dans les domaines judiciaires, financiers et administratifs dont les sièges sont à Zurich en Suisse et à San Diego aux États-Unis. BCA est le groupe de société le plus complet au monde dans le domaine juridique. BCA Group travaille principalement avec des mandataires et des partenaires ce qui lui permet d'être actif dans 61 domaines et d'être présent dans 41 pays.

Avec une présence dans 41 pays, notamment en Suisse avec un siège sociale à Zurich, BCA Group emploie plus de 2480 employés et possède des accords avec plus de 1562 mandataires. BCA Group regroupe aussi plus de 2954 partenaires et plus de 4000 clients dans le monde dont 1200 pour le secteur juridique, 800 pour le secteur administratif et 2000 dans les secteurs de la finance.

BCA Group a également créé BCA Fondation International afin de venir en aide aux familles dans le besoin, qui doivent effectuer des démarches judiciaires.

 [fin de citation]


C'est pas bon pour la validation opérée par wikipedia et la surveillance qu'elle prétend réaliser.

Les gens qui font tourner wikipedia sont plus occupés à la chasse aux intellectuels qui voudraient tenter de rectifier certains articles et corriger certaines de leurs grosses bourdes ou leur propagande, ainsi qu'à la chasse aux intellectuels et artistes constamment accusés d'"auto-promotion" dès que ceux-ci citent une de leurs oeuvres dans une bibliographie, plus occupés à la chasse aux contributeurs qui en savent plus qu'eux et qu'ils ne peuvent contrôler -ça, ça les embête beaucoup-  qu'à la chasse aux escrocs.

De même qu'ils laissent les églises, les sectes et diverses chapelles politiques utiliser wikipedia pour faire leur propagande, de même laissent-ils les entreprises faire leur publicité.

Quand on s'appelle Biner corporation on a sa place dans la soi-disant encyclopédie sans problème.
Quand on est prof ou chercheur et qu'on voudrait essayer d'exposer des idées et des travaux on se heurte à l'interdit : toute idée est interdite, toute référence aux sources primaires aussi -par là il faut entendre les oeuvres elles-mêmes dont un audacieux rédacteur prétendrait rendre compte, et se charger de les expliquer et commenter.  Il est absolument interdit de se référer directement aux oeuvres pour les présenter dans wikipedia : il y a risque de trouver des idées, et risque d'"auto-promotion".  

Une encyclopédie qui fonctionne ainsi , évidemment ne vaut rien.

On sait maintenant que les étudiants ne s'y trompent pas.
Le grand public non plus qui la consulte  pour les loisirs de masse, le sexe, les rumeurs, ragots et événements people.

ça vaut mieux, car en dehors de ces rubriques, il y a danger.





Alithia.

Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 13:31


Wikipedia filtre les informations concernant les droits de l'homme en Iran comme on le voit sur l'article du même nom, et elle redouble la censure du régime iranien par sa propre censure, caricaturale.


La Fédération  internationale des Ligues des droits de l'homme communique :

Les atteintes aux droits de l'homme en Iran

En quinze jours, «plus de 2 000 personnes»ont été arrêtées et se trouvent détenues en Iran, tandis que des centaines sont «portées disparues», a annoncé hier, à Paris, le vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH), Karim Lahidji. Toujours selon la FIDH, des «sources fiables» au sein des professionnels de la santé font état d'une «vingtaine de cadavres» dans les morgues de ces hôpitaux, en lien avec les manifestations.

La FIDH appelle le secrétaire général des Nations unies à nommer un représentant spécial sur l'Iran, lequel aurait notamment pour tâche d'enquêter sur les récents événements afin d'établir les responsabilités pour les morts et les blessés à l'occasion des manifestations pacifique


source Libération


On lira aussi le récit de la manifestation par un étudiant  que publie également Libération dont voici des extraits. 




«Sur place, la tension règne déjà. De très nombreux policiers antiémeutes, gardiens de la révolution et bassidji ["mobilisés", membres des milices islamiques, ndlr] sont présents, placés aux intersections des rues adjacentes. Plus je m'approche de la place de la Révolution, plus la scène promet d'être terrifiante. Les policiers portent des gilets pare-balles, les Gardiens de la révolution également, casques vissés sur le crâne. La police antiémeute arbore son traditionnel uniforme noir de «Robocop». Chaque coin de rue est bloqué par des groupes comprenant de sept à dix policiers antiémeutes, cinq à sept policiers «classiques» et quelques bassidji. De nombreux Gardiens de la révolution traversent la rue sur leurs puissantes motos.


«14 h 15 : les réseaux de téléphones portables sont coupés afin de rendre impossible toute communication entre les manifestants...


«17 h 30 : Nous avons réussi à faire 500 mètres en arrière en direction de la place de la Révolution,... C'est à ce moment que l'enfer s'abat sur nous.

«Des motocyclettes de la police nous attaquent des deux côtés. A l'arrière de chaque engin, il y a un homme qui frappe avec un bâton. Les gens sont poussés dans les coins. Les motocyclistes attaquent et nous donnent des coups. Les gens tombent les uns sur les autres en criant et en courant de tous les côtés.

«Je remarque qu'un automobiliste a abandonné sa voiture pour nous porter secours. Il est sévèrement battu par trois policiers. Les gens hurlent en voyant les coups qui pleuvent sur nous.

«La plupart des membres de mon groupe sont des femmes de tout âge, mères, filles, et même une grand-mère et sa petite-fille. Elles prennent toutes des coups. Très rapidement, un groupe d'environ 50 policiers à pied s'est joint au matraquage de la foule. L'un d'eux m'attrape en criant : «Je vais vous tuer, salopards.» Il me frappe sur le dos, puis sur l'épaule et sur le haut des jambes. Puis, il lève son bâton pour me frapper à la tête mais je réussis à le bloquer avec la main gauche, qui a vite tourné au violet et au noir. Après quelques minutes de matraquage intense contre un groupe sans défense, poussé dans un coin sans échappatoire possible, les policiers reculent et nous commençons à courir dans une allée adjacente. C'est alors que nous sommes surpris par les bassidji qui nous attendent et continuent à frapper.


«Plusieurs personnes s'approchent pour nous défendre et un combat d'homme à homme commence. Beaucoup sont en sang, des hommes, des femmes et même des jeunes filles. La rue est en état de choc et de colère. Les gens crient «mort au dictateur» ! Les boutiquiers et les passants se sont mis à insulter tout ce qui a rapport au régime. Les filles tremblent et pleurent...»





Wikipedia obtiendra-t-elle sa médaille du ministère de la propagande iranien pour bons services rendus dans ses récits politiquement corrects ?


Alithia

 

Repost 0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 10:32
Wikipedia peut également être utilisé par la DST française pour mener des interrogatoire d'identité [1]. http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3236,36-993468@51-993471,0.html
Repost 0
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 11:34
 
Wikipedia peut travailler au service d’un Etat et même être un relais de mesures policières illicites.
 
A quoi peut servir wikipedia ? à servir des Etats, leur propagande, la défense de leurs intérêts, leurs mesures policières et persécutrices, leurs actions contre les droits de l’homme.
 
Comme nous le signale un lecteur, que je remercie, wikipedia peut servir aussi directement à des mesures policières d’un Etat, en l’occurrence la Turquie, contre un intellectuel, en parfaite violation des droits de l’homme.
 
Voir ici l’article qui expose les faits dont je cite le 1° paragraphe : 
 
« Pour beaucoup de ceux qui s'opposent à la version officielle des évènements par leur gouvernement, la calomnie, les menaces par e-mails, et autres formes de harcèlement sont toutes monnaie courante. En tant qu'ancien d'Amnesty International, prisonnier comme objecteur de conscience en Turquie, je ne devrais pas être surpris. Mais ma détention récente à l'aéroport de Montréal – apparemment fondée sur des insertions anonymes dans ma biographie de Wikipedia – est le signal d'une nouvelle phase troublante dans une campagne turque d'intimidation qui s'est intensifiée depuis la publication de mon livre en novembre 2006, A Shameful Act: The Armenian Genocide and the Question of Turkish Responsibility (Un acte honteux: le Génocide arménien et la question de la responsabilité turque). »
 
 
Comme nous l’avons déjà montré, à propos de la Tunisie, wikipedia peut adopter le point de vue officiel d’un Etat (voir dans la série propagande sur wikipedia ), et en l’occurrence interdire toute information, même sous forme de liens, concernant les droits de l’homme et leur violation (ce qui est le cas pour l’article Tunisie) ou défendre al version officielle d’une histoire (en l’occurrence la version de l’Etat turc quant à la non-reconnaissance du génocide arménien).
 
Wikipedia peut servir de vitrine publicitaire à un Etat , comme nous l’avons montré à propos de l’article « droits de l’homme en Iran » -article classé « de qualité » qui plus est et qui est une apologie de l’Iran des mollahs.
 
Wikipedia peut servir, et sert , de véhicule à la propagande d’organisations extrêmistes, islamistes, voire terroristes, des Frères musulmans, au Hamas en passant par le Hezbollah, sans parler d’al-Quaïda, via le réseau Voltaire, fou furieux de l’anti-américanisme. (voir Exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 1- &déformation et propagande sur wikipedia 2-)
 
Wikipedia peut être un relais de mesure policières illicites et travailler au service d’un Etat.
 
Ce qui montre, comme je l’ai déjà suggéré, que les Etats qui veulent diffuser leur version de l’histoire ou leur propagande, se sont assurés d’avoir leurs rédacteurs sur wikipedia , exactement comme une grande firme (Microsoft par exemple) un parti ou un homme politique, s’assurent d’avoir des rédacteurs sur wikipedia, qui rédigent les articles conformément à la version qu’il veulent voir figurer.
 
 
Elémentaire !
 
 
Les administrateurs de wikipedia laissent toujours passer ces rédactions manifestement le fait de groupes de pression.
 
Pourquoi ? Sont-ils eux-mêmes pris dans ces réseaux ?
 
Alithia
Repost 0