Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 08:34
non-fiable     -La revue « Historiens et géographes »
 
 
photo l'Internaute
Historiens et géographes (de l’Académie de Caen) : un article pour dire ce qu’ils pensent de wikipedia :
 
-         pas de projet éditorial, de sorte que les articles sont reliés entre eux par des liens qui établissent des liaisons ni logiques ni cohérentes, hétéroclites, incomplètes par leur objet, quand elles ne sont pas carrément fantaisistes ou hautement improbables.
-         Un amateurisme généralisé «  Un sondage rapide dans les pages d’accueil suggère une forte présence de techniciens qui s’autoproclament historiens, sociologues, linguistes… Une différence notable avec l’Encyclopédie de Diderot et de d’Alembert. »
-         Et l'article cite Michel Fingerhut qui « voit dans le succès de ce type d’encyclopédie une manifestation du " web comme hégémonie de l’amateurisme et comme encouragement à l’extrémisme idéologique et au communautarisme »
 
 
Amateurisme et propagande, ça n’est pas moi qui dirais le contraire !
 
 
Alithia
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc versus Sabine 28/07/2007 14:35

L’historien belge Raymond Trousson (ULB), biographe de Diderot, établit une nette distinction entre encyclopédie collaborative et encyclopédie tout court : «Wikipédia, c’est du work in progress , en construction permanente, ce qui est la meilleure et la pire des choses, tandis que la base même de l’Encyclopédie de Diderot, c’est l’organisation du savoir.» C’est donc son absence de principe organisateur clair qui est également reprochée à Wikipédia, comme sa manie d’accumuler sur des sujets moins importants que d’autres (50 % de plus sur Nouvelle star que sur Jacques Delors), et sa propension à héberger de la propagande.

Vincent 12/04/2007 09:40

Professeur d\\\'histoire je confirme que les articles d\\\'histoire de wikipedia sont souvent assez lamentables : descriptifs, accumulation de faits plus ou moins dans le désordre; ça n\\\'est aps ainsi qu\\\'on écrit l\\\'histoire, qui toujours demande une analyse, à partir d\\\'une problématique qu\\\'on aura au préalable définie (voir l\\\'artilce de R. Rosensweig, historien américain qui a étudié les articles d\\\'histoire de wikipedia et dit la même chose, qui est ici cité dans un article du blog -)Mais outre cet amateurisme  préjudiciable et qui n\\\'est pas digne d\\\'un media prétendument d\\\'éducation de la jeunesse (ce que veut dire encyclopédie) car il n\\\'enseigne pas des idées claires ni n\\\'apprend rien sur une période historique faute d\\\'analyse, de nombreux articles sont des déformations grossières qui distillent une propagande en faveur de courants idéologiques que l\\\'histoire a condamnés tel l\\\'antidreyfusisme, le pétinisme, le fascisme historique etc. Et de même pour aujourd\\\'hui, où nombre d\\\'articles sont tissés de propagande. Tout historien de profession ne peut que déplorer le mauvais niveau de rédaction, et l\\\'inadmissible promotion de certaines idées qui ne sont pas dignes de figurer dans une publication supposée d\\\'information et de diffusion du savoir.La dangerosité de wikipedia tient  à ce qu\\\'elle investit le domaine du savoir, en voulant concurrencer les spécialistes, au même titre que les ouvrages (papiers ou en ligne,peu importe) qui sont écrits par des spécialistes, même sous des formes populaires, comme il existe d\\\'autres encyclopédies.Certains domaines sont de bonne qualité : l\\\'informatique, car wikipedia est écrite par des informaticiens et des techniciens. Mais à côté de cela, tous les domaines du savoir sont massacrés, pour la plupart des articles que j\\\'ai consulté, suite à l\\\'étude des historiens et géographes dont je confirme l\\\'exactitude. La plupart des articles sont indignes de publications qui pourraient passer pour des écrits faisant référence auprès des étudiants. Wikipedia contient des faits (toujours à vérifier) des liens (de bibliographies extrêmement incomplètes) qui peuvent permettre de gagner du temps pour une recherche, au même titre exactement que Google qui présente dans le désorde le plus absolu les références sur un sujet : il faut toujours rechercher avec des critères avancés, pointus, pour obtenir des références pertinentes ; les meilleurs articles et références sont toujours dans les pages cachées, jamais dans la première. Et sur tous les sujets non encyclopédiques, wikipedia peut rendre service. mais seulement là. Et  en aucun cas pour une véritable recherche sur un sujet que l\\\'on étudie. Cependant elle fait écran a ux autres liens de qualité, et d\\\'intérêt, étant donné son rang dans Google. Ce qui pose le problème de la pertinence d\\\'un moteur de recherche (et de google, en tant qu\\\'il privilégie wikipedia)