Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 03:06
 propagande     
5- antisionisme et antisémitisme
 
 
 
 
* Antisionisme : L’article en question est un vrai délire an-historique et fortement antisémite. Pas un mot sur l’antisémitisme en Europe qui prend la place de l’anti-judaïsme à la fin du XIX° et se reporte tout « naturellement » sur l’antisionisme au moment de la naissance de celui-ci. Ce sont les juifs qui apparaissent, au vu de la rédaction, comme les premiers, et les principaux antisionistes. On passe sur l’antisionisme arabe. Et bien entendu, jamais n’est envisagée l’hypothèse d’un possible rapport entre antisionisme et antisémitisme.
 
Donc : pour commencer pas un mot sur l’antisionisme en Europe, contemporain du projet sioniste de Herzl (1° Congrès sioniste de Bâle) soit la première forme d’antisionisme découlant du vieil antijudaïsme chrétien relayé par l’antisémitisme de l’extrême-droite, et en particulier de la droite catholique, les Jésuites, plus précisément. Antisionisme découlant logiquement du sentiment anti-juif et qui accompagne l’antisémitisme naissant, qui apparaît à la fin du XIX°.
 
L’article adopte au contraire la perspective du négationniste Garaudy et de son livre qui lui valut condamnation en France « les mythes fondateurs de la politique israélienne » dont on peut voir des présentations correctes dans les articles consacrés au sujet sur wikipedia : comme souvent l’exposé des pensées les plus viles et les plus infectes est assez bien fait voir Garaudy et « les mythes fondateurs de la politique israélienne ». En l’occurrence le message est clair, celui de Garaudy qui est l’auteur de cette invention rhétorique de génie : l’antisionisme (contestant le bien-fondé de l’existence d’Israël) n’a rien à voir avec l’antisémitisme. Thème repris ad nauseam de l’extrême-droite pro-palestinienne à une extrême-gauche unilatéralement pro-palestinienne, qui a oublié le droit à l’existence d’Israël, jusqu’à Dieudonné, en passant par tous ceux dont nous parlions à son propos, les antisémites, et les nos amis les sympathiques négationnistes. C'est Garaudy l’inventeur du thème qui va rendre ce service inestimable. Son livre infect est à l’origine de toute l’idéologie antisioniste actuelle. Il est la Bible de tous les antisionistes. Rendons à César, ce qui lui appartient.
 
D’emblée l’article commence par l’antisionisme juif (sic) appelé ainsi pour désigner l’opposition historique au sionisme, -qui durera jusqu’à la II° guerre mondiale et disparaîtra ensuite-, d’une partie des juifs religieux. Opposition au sionisme serait-il peut-être plus exact de dire qu’antisionisme, surtout aujourd’hui étant donné les connotations du mot. Donc une partie très développée de l’article s’attarde longuement sur le fait qu’aux commencement du mouvement sioniste, tous les juifs, en effet, étaient loin d’être sionistes. Opposition qui a presque disparu depuis, ce que l’article censure. Il développe longuement ce point de vue, comme si c'était  là l’antisionisme, le seul : originaire, premier, principal… sans préciser l’histoire.
 
Responsables sur ce coup : Markov et Ceedjee.
 
L‘article réussit le tour de force de présenter l’essentiel de l’antisionisme comme étant le fait des juifs. Il va même jusqu’à donner le l’importance à un groupuscule hyper-marginal et minoritaire d’illuminés dont certains sont même allés jusqu’à participer à la conférence négationniste de Téhéran (il existe des illuminés partout, même si à ce point, c'est rare) et dont on estime les membres à moins de 1000. Ce sont des juifs messianiques ultra-orthodoxes, opposés à toute existence politique du peuple juif. Du folklore. Néanmoins mis en position de référence dans l’article wikipedia, via un historien à peu près aussi étrange et illuminé, Yacov Rabkin, admiré des seuls Dieudonné, extrême-droite (les nationaux-révolutionnaires du site VoxNR cité sur ce coup) et Palestiniens radicaux. Et l’article tourne néanmoins autour de cette position, supposée représenter la position juive ! Une aberration qui a valu d’innombrables contestaions mais Ceedjee et Markov ne cèdent pas, protégés qu’ils sont par le système des administrateurs.
 
Je vous dirais bien, si vous vouliez vérifier par vous même et vous aviez le temps de lire cette littérature saumâtre, ‘aller voir les discussions – oppositions homériques, sur al page de discussion. Malheureusement elles ont disparu : effacées. Etrange, non ? Je rappelle que le principe de wikipedia veut que RIEN ne soit effacé. Une exception, de fait, non de droit, cependant c'est la suppression : soit l’article ou la catégorie supprimés, et là tout disparaît. Jusqu’au fait même que ça a existé un jour. Soit le changement de titre d’un article : tout l’historique des contributions –rédactions antérieures disparaît, mais PAS la page de discussion.
 
Donc pour cet article on a une exception : disparition de la discussion (comme ça s’est aussi produit sur d’autres articles concernant l’islam politique etc. ) par destruction des archives. Ce qui est interdit. Ce que ne peut faire qu’un administrateur.
 
Ensuite, sur l’antisionisme arabe, rien à dire. Le phénomène ne doit pas être important. A peine un mot sur le Mufti de Jérusalem (qui collabora avec les nazis) et cela bien obligé aprce qu’existe un article sur le Mufti Amin al-Husseini :intéressant et que les pro-islamisme de wikipedia n’ont pas encore réussi à effacer - on ne peut pas tout cacher ni détruire toutes les archives, malgré le désir très fort de nier l’histoire et de la réécrire .
. Dépêchez-vous, si vous voulez le lire.
 
Donc l’article passe en quelque lignes sur l’antisionisme arabe , comme si le phénomène était négligeable !
 
Voilà. Pas mal, je trouve.
 
 
 
* Ensuite, il existe un article nommé en toute simplicité et tout naturellement « terrorisme sioniste » qui vaut aussi le détour, (la notion étant empruntée au Hamas et partisans des attentats suicides contre les civils israéliens) . Cet article créé par Ceedjee  est écrit à partir du site de référence du Hamas et redouble les articles « Violence politique sioniste » et « Violence politique israëlienne » (on n’en fait jamais trop !) dont s’occupe également Ceedjee. En revanche le terrorisme palestinien  n’est pas nommé comme tel. Le seul article existant sur le sujet ayant disparu, renommé « violence politique palestinienne ». Si l’on cherche « terrorisme palestinien » sur wikipedia, c'est l’article« Violence politique palestinienne » qui sort. Changement de vocabulaire imposé malgré les nombreuses objections sur la page de discussion : impossible d’appeler les choses par leur nom. Ceedjee veille et s’y oppose. Article d’inspiration Hamas. Les attentats-suicides contre les civils connaît pas ! Wikipedia en effet ne parle que de « terrorisme sioniste » (sic) sur lequel portent plusieurs articles. Le terrorisme n’est pas défini -comme attaques contre des civils- c'est ainsi plus facile de tout embrouiller. Responsable Ceedjee (qui se présente sur sa page personnelle comme libéral, de culture catholique et de sensibilité plutôt pro-israélienne : vertus de l’anonymat ! Toutes les tricheries et tous les mensonges sont possibles.)
 
 
* Logique cet enchaînement : l’article « terrorisme »  témoigne du refus de citer la déclaration de Kofi Annan  qui donne une définition « le terrorisme est le meurtre de civils en dépit de toute cause ». Là aussi vaines tentatives d’introduire cette chose élémentaire comme une définition. Je vous passe les oppositions, « guerres d’éditions » comme ils les appellent, arguments et protagonistes, mais l’objection a été faite. En vain. [parenthèse tout de même car retrouve Markov, Moez : ceci pour dire qu’il n’y a pas besoin d’être nombreux, il suffit d’avoir le pouvoir ou de s’être acquis ceux qui l’ont]
 
Donc pas de définitions. Au contraire, les définitions ou tentatives de définitions, sont sorties de l’article pour être casées dans un article à part. Compromis stupide. Mais ainsi, à l’aide de cette entourloupe, l’article « terrorisme » de wikipedia peut soutenir « innocemment » que
«  Le terrorisme est une méthode qui consiste à mener des actions violentes contre un adversaire , en particulier un gouvernement» .
Une méthode, c'est tout. Pas un mot sur les civils et la terreur répandue, comme stratégie.
Ensuite la dite
« méthode » (terroriste) peut être vantée pour ses résultats « le terrorisme à montré qu'il pouvait parvenir à ses fins … et qu'il pouvait médiatiser des causes méconnues (Palestine) ». (sic)
 
* Et ainsi on peut écrire tranquillement l’article « terrorisme sioniste » : article créé par Ceedjee , et pour lequel, avec le système de renommage l’historique de l’article est effacé, faisant ainsi disparaître les très fortes contestations qui ont présidé à sa naissance et qui se voient dans la page de discussion. Les contestations existent toujours quant à la justification de l’article lui-même. Ceedjee maintient, seul contre tous. Le système wikipedia et ses chefs le protègent, manifestement. L’article utilise les sources palestiniennes, essentiellement le site du Hamas, et les négationnistes (Serge Thion que publie radio-islam) . On y apprend que le dit « Terrorisme sioniste »   existe depuis aussi longtemps qu’existent les implantations juives du Yichouv jusqu’à aujourd’hui compris. Voilà comment on écrit l’histoire sur wikipedia ! L’expression renvoie au seul site du Hamas et aux antisionistes tendance extrême-droite, qui sont les seuls à l’utiliser.
 
 
* + deux articles qui redoublent le thème accusateur d’Israël, dont s'occu^pe beaucoup Ceedjee, soit « Violence politique sioniste » et « Violence politique Israëlienne », tandis que l’article « terrorisme palestinien » est renommé en « Violence politique palestinienne » (mystère : curieusement le lien est effacé, ce qui permet, là encore, le blanchiment d’une action ; ça tombe bien, une fois encore, pour un article extrêmement controversé !) et ainsi le nettoyage de la notion de terrorisme par Ceedjee, et par Shaolin (ce sont toujours les mêmes !) comme on peut le voir. Bref, vous commencez à voir comment ça marche ?
 
* article « Etat palestinien » : article renommé. Malgré une très forte contestation est simplement renommé « Palestine » à quoi est ajoutée la précision entre parenthèses « (État revendiqué)», bel exemple de la logomachie wikipedia qui sert une propagande pro-Hamas. Cette transformation est faite pour laisser ouverte la possibilité à la position (du Hamas) défendant un seul Etat sur toute la Palestine. Renommage effectué par Markov )à partir de l’ancien « Etat palestinien » . Renommage qui offre l’avantage d’effacer tout l’historique, donc ce qui a été effacé, les discussions –oppositions- qui l’ont précédé, faisant  disparaître le sens du changement de vocabulaire et les oppositions à ce changement. Le même Markov est celui qui soutient sur la page de discussion de l’article « antisionisme » la logique du Hamas qui dit refuser de reconnaître l’Etat d’Israël, par ce qu’Israël ne reconnaît pas l’Etat palestinien (sic !) soit cet Etat qui… n’existe pas encore, mais qui devrait déjà être reconnu. 
 
* même chose, même changement de vocabulaire avec « territoires palestiniens » dénomination de référence, transformée cependant en « territoires palestiniens occupés ». Mêmes contestations, balayées par les mêmes acteurs qui ont pur eux la force, ayant l’aval des chefs : Markov et Ceedjee, propriétaires des questions du Moyen-orient et responsables de la propagande islamiste tendance Hamas-Hezbollah (on peut imaginer que ça ne s’arrête pas à ces articles) avec l’aide de Moez, dès qu’il y a besoin d’un tiers. Mais à eux deux, grosso modo, ils font la loi. Ils ont l’aval des autres c'est à dire des administrateurs qui les couvrent.  Apparemment chaque administrateur possède son domaine, extrême-droite, extrême-gauche antisioniste, islamisme, antisionisme et personne, chez les administrateurs, ne vient s’occuper du domaine de l’autre. Comme un partage du gâteau, avec un système un peu mafieux qui bafoue ouvertement les règles explicites (déjà pas fameuses)
 
 etc. etc. etc. On pourrait citer encore tellement d’articles : tous les antisionistes ont leur article nominal, les journaux, les groupes, les courants, les pays etc . J’arrête, c'est lassant.
 
 (à suivre)
 
Alithia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Austin 07/06/2007 20:18

Wikipedia est imprégné de l'idéologie négationniste et antisémite de Roger Garaudy, sans le citer, bien entendu.

Dédé 06/06/2007 11:30

Cette généralisation peuple > responsable est limite raciste... et l'amalgame nazisme/sionisme, on sait qui l'utilise...

Charles Destrée 06/06/2007 11:17

Je lis: "pour commencer pas un mot sur l’antisionisme en Europe, contemporain du projet sioniste de Herzl (1° Congrès sioniste de Bâle) soit la première forme d’antisionisme découlant du vieil antijudaïsme chrétien relayé par l’antisémitisme de l’extrême-droite, et en particulier de la droite catholique, les Jésuites, plus précisément. Antisionisme découlant logiquement du sentiment anti-juif et qui accompagne l’antisémitisme naissant, qui apparaît à la fin du XIX°." Je réplique:Pas un mot sur le Mossad.Qui pourtant, assassine ses adversaires et terrorise notre monde.L'anti-Sionisme aujourd'hui est autant nécessaire et obligatoire que dans le temps l'était l'anti-Nazisme.Le peuple juif est autant co-coupable, que l'était le peuple allemand.Voila la triste réalité, qui est continuellement escamotée.Charles Destrée,ancien résistant contre l'occupant naziste, actuel résistant contre l'occupant sioniste.

alithia 06/06/2007 11:44

Monsieur,Je vous laisse la responsabilité de vos propos. Je me permettrai cependant de vous rappeler que l'EUMC, organisme officiel de l'Europe étudiant l'état du racisme et de l'antisémitisme en Europe, a édité une déclaration précisant à quelles conditions la critique de la politique de l'Etat d'Israël est légitime, comme toute critique adressée à une politique, et à quelles conditions la critique d'Israël se muant en antisionisme relève de l'antisémitisme, soit l'antisionisme niant le droit à l'autodétermination d'un peuple, et refusant de reconnaître l'existence d'un Etat ou appelant à sa destruction, ainsi que les comparaisons avec le nazisme, qui sont clairement autre chose que la critique de la politique menée par un Etat, et, en l'occurrence, relèvent de l'antisémitisme voir (en anglais) http://eumc.eu.int/eumc/material/pub/AS/AS-WorkingDefinition-draft.pdfN.B. EUMC : observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes. Ce qui signifie qu'en Europe, la négation du droit d'Israël à exister, et l'attribution à celui-ci du qualificatif de nazi, relèvent de l'antisémitisme et ne sont donc pas admis comme une opinion politique, car ils sont l'expression d'une haine raciste. .Il est dommage et même très étrange, que votre passé de résistant dont vous vous réclamez (?) ne vous ait pas appris à faire ce genre de distinctions, en politique, où les situations ne sont jamais deux fois les mêmes et où les particularités sont essentielles, pour ne pas se tromper (d'ennemi)Mais il est vrai aussi que sur internet, on peut toujours signer "résistant" sans l'être pour autant. Alithia

Julie la rousse 13/02/2007 16:39

Oui je trouve cela très grave. Et si on continue la lecture, on trouvera certainement encore des articles aussi scandaleusement faux et orientés et même prenant parti sur des sujets brûlants ou particulièrement peu admis en France en général. Ils vont jusqu'à servir ouvertement une cause politique, assez discutable en plus.  C'est  tout de même gonflé de croire que personne ne s'en apercevra.
 
J'ajoute encore mon message précédent qui n'était pas lisible
Vous avez vu ? on vous cite de manière élogieuse par des spécialistes du net :  




 « Le site le plus intéressant qui met en doute le sérieux de Wikipédia est le blog très bien documenté Observatoire de wikipedia dévoilant le mythe de sa neutralité. On y trouve abordés des thèmes comme la propagande sur Wikipédia, les classifications non encyclopédiques, la non fiabilité de Wikipédia, le mythe de la neutralité cultivé autour de Wikipédia, la propagande et la censure qui y opère (parfois au bénéfice de groupes activistes d'extrême-droite). L'auteur, qui se présente sous le pseudonyme d'Alithia, a fait là un remarquable travail d'analyse et va jusqu'à parler de mensonges et d'escroquerie au sujet de Wikipédia. »
 


 

http://www.reddog-marketing.com/articles/wikipedia.php
 

 

cristou 13/02/2007 16:26

Je me demande si je rêve ? La maladie semble assez grave .