Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 13:01

propagande et censure

La théorie marxiste également censurée : où l'on constate que l’ignorance triomphe et ce qu'elle produit .

Sur l’article impérialisme de wikipedia le passage suivant tente d’exposer la théorie marxiste de l’impérialisme :


Voici la citation de l'ensemble du long passage présentant la théorie de l'impérialisme, d'abord le fait de Rosa Luxemburg et de Lenine, et qui sera supprimé aussitôt par un ignorant qui dégrade l'article sous le yeux des autres wikipediens qui n'y voient que du feu et ne corrigent pas :

  • « * Mais, à partir de cette notion, ce sont les auteurs marxistes qui ont véritablement élaboré, une théorie de l'impérialisme, c'est à dire une explication qui ne soit pas seulement descriptive de faits politiques visibles, mais qui permette de comprendre la logique d'un système poussant à la conquête de nouvelles régions du monde : en l'occurrence le capitalisme, à l'époque de son expansion universelle et dans une logique de domination d'une nation. Ce sont les auteurs marxistes, qui mettent au point la théorie de l'impérialisme, montrant celui-ci comme mise en acte d'une force indépendante de toute volonté politique à l'oeuvre, se trouvant à la racine du phénomène. Ce sont principalement Rosa Luxemburg, prenant elle-même une part de son inspiration dans les analyses du grand économiste, Rudolf Hilferding, et surtout Lenine avec son ouvrage célèbre "L'impérialisme, stade suprême du capitalisme" qui donnent les clefs pour la compréhension du phénomène de l'impérialisme, proposant une analyse de la logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale. Le capital est poussé, par sa logique même, à étendre sa sphère d'action, à étendre son exploitation des richesses, donc à s'étendre à toute la terre. Une fois ceci accompli, le capitalisme aura atteint son étape ultime de développement, pense Lenine.
  • * Ces deux auteurs montrèrent en effet, l'existence d'une nouvelle phase du capitalisme, caractérisée par l'impérialisme, c'est-à-dire l'organisation du capital à l'échelle mondiale, incluant la domination de certaines nations par d'autres, mais par l'intermédiaire des grandes entreprises capitalistes tendanciellement détachées de toute frontière nationale. La circulation des capitaux est mondiale -ce qu'avait déjà montré Marx- mais l'organisation du capital et de l'exploitation le sont également.
  • * Si Marx avait déjà affirmé que le capital n'a pas de patrie -et qu'en conséquence, les prolétaires non plus, et c'est d'ailleurs pourquoi, lorsqu'ils s'organisent politiquement ils ne peuvent que tendre à réaliser l'internationalisme-, Lénine montre que le caractère mondial de l'exploitation capitaliste relève d'un système : il s'agit d'une organisation qui est, structurellement, indépendante des frontières. A l'intérieur de ce système, les Etats nationaux servent les intérêt du capital, lequel requiert l'organisation de l'exploitation de certains pays par d'autres.
  • * A noter que la désaffection envers le marxisme n'a pas entraîné l'obsolescence de cette notion, dont usent aussi bien les opposants à l'idée impériale, que ses défenseurs. Cf. altermondialisme. »

Tout le passage est supprimé au titre de « enflure interprétative » (sic) c'est à dire censuré par un commentateur ignorant, qui confond le concept d’impérialisme donnant lieu à une théorie, et la réalité historique concrète qui suivra : l'impérialisme de l'URSS, qui interdirait, selon la représentation de cet esprit trop étroit pour reconnaître la qualité de théorie aux écrits théoriques marxistes. Il confond le concept et la réalité. Soit l’idée et la chose. Il ne sait pas que le concept sert à penser la réalité concrète ! Et n'imagine pas qu'il puisse s'appliquer, ce concept, à une réalité qu'il permet précisément d'éclairer, en l'occurrence le devenir de l'URSS (réalité historique). Car ce censeur ignorant croit naïvement que l’URRS ayant été impérialiste, les théoriciens marxistes ne peuvent avoir inauguré la théorie de l’impérialisme -qui convient aussi pour comprendre l'histoire de l'URSS. Sa logique est aussi simpliste que cela. Et il n'a jamais dû entendre parler non plus du différend entre la Chine et l'URSS communistes, qui ne date pourtant pas d'aujourd'hui, où la Chine accusait l'URSS d'impérialisme . Misère de wikipedia ! Il ne comprend pas que R. Luxemburg et Lenine, ont bel et bien démontré que l’impérialisme est inscrit dans la logique du capitalisme, et que ce faisant ils en ont fait la théorie, reprise ensuite par les meilleurs auteurs .

Résultat l’article aujourd’hui est rédigé avec le mot théorie mis entre guillemets quand il s'agit des théoriciens du capitalisme, marxistes, et il présente la théorie comme une « interprétation » (sic) « mettant en exergue (sic) le capitalisme », [mettant en exergue : expression qui ne veut rien dire dans ce contexte]. L’article ajoute de plus la forme conditionnelle, dans une phrase simplement incorrecte et dépourvue de sens : « Il s'agirait de mise en acte d'une force indépendante de toute volonté politique phénomène » (sic) . Voilà un bel exemple de « correction » n’est-ce pas où à chaque mot est introduite une erreur ou un non-sens ?

Rédaction actuelle de l’article:

« Les auteurs marxistes ont élaboré une "théorie" (sic) de l'impérialisme, c'est-à-dire une interprétation (sic) mettant en exergue (sic) le capitalisme. Il s'agirait de mise en acte (sic) d'une force indépendante de toute volonté politique phénomène (sic). Ce sont principalement Rosa Luxemburg, prenant elle-même une part de son inspiration dans les analyses de l'économiste Rudolf Hilferding, et aussi Lenine avec son ouvrage L'impérialisme, stade suprême du capitalisme (1916). (sic) (= phrase incorrecte encore). Ces deux auteurs font l'hypothèse (sic) d'une nouvelle phase de domination de certaines nations par d'autres par l'intermédiaire des grandes entreprises capitalistes tendanciellement détachées de toute frontière nationale. La circulation des capitaux est mondiale - ce qu'avait déjà montré Karl Marx- mais l'organisation du capital et "l'exploitation" (sic pour les guillemets) le sont également. Les États se revendiquant du marxisme donnèrent également naissance à un impérialisme conquérant (sic) ».

La seule idée « d'une nouvelle phase de domination » appartenant à l’ancienne rédaction est conservée, encadrée d’une série de caviardages du texte introduisant erreurs et non-sens en chaîne.

On voit que la séquence

« Ce sont principalement Rosa Luxemburg , […], et surtout Lenine avec son ouvrage célèbre "L'impérialisme, stade suprême du capitalisme" qui donnent les clefs pour la compréhension du phénomène de l'impérialisme, proposant une analyse de la logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale »,

supprimée, fait disparaître la notion de « logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale »

De même est supprimée l’idée selon laquelle « Le capital est poussé, par sa logique même, à étendre sa sphère d'action », soit ces deux idées essentielles à la théorie de l'impérialisme, qui en font la nouveauté et la pertinence .

Ainsi qu’est encore supprimée l’idée d’impérialisme comme système international déterminant les rapports entre les nations comme rapports de forces, qui s’expliquent par la seule logique du capital . Est encore supprimé le passage :

« Lénine montre que le caractère mondial de l'exploitation capitaliste relève d'un système : il s'agit d'une organisation qui est, structurellement, indépendante des frontières. A l'intérieur de ce système, les Etats nationaux servent les intérêt du capital, lequel requiert l'organisation de l'exploitation de certains pays par d'autres. »

Supprimée encore cette précision

« A noter que la désaffection envers le marxisme n'a pas entraîné l'obsolescence de cette notion, dont usent aussi bien les opposants à l'idée impériale, que ses défenseurs. Cf. altermondialisme. »

= où l’on constate le triomphe de l’ignorance qui appelle l’exposé d’une théorie « enflure interprétative »

Mais, preuve supplémentaire que non seulement les rédacteurs sont ignorants mais ne comprennent même pas ce qu’ils écrivent : après avoir supprimé ces passages concernant la théorie marxiste, ils ajoutent le passage suivant concernant Hannah Arendt, qui vient cependant confirmer précisément le passage ci-dessus cité qui figurait dans l’article et a été supprimé, à savoir qu’on a affaire a une théorie, et qui a montré sa pertinence puisqu’elle a survécu à la désaffection envers le marxisme.


Car la théorie marxiste est confirmée par d’autres auteurs, non marxistes (ici Hannah Arendt ) et quel que soit le discrédit dans lequel est tombé la théorie marxiste après des décennies de « socialisme ». La théorie a résisté parce qu’elle était pertinente sur ce point. Preuve, une fois encore Hannah Arendt, auteur non marxiste, mais qui dit la même chose, comme l’expose l’article wikipedia sans le savoir, et que je cite encore :

« Hannah Arendt analysa également l'impérialisme dans les Origines du Totalitarisme (1951). Elle rattache l'impérialisme à la notion d'expansion (à différencier de la conquête, selon elle) comme fin en soi. Selon l'auteur, l'impérialisme est apparu quand l'État-nation devint trop étroit pour le développement de l'économie capitaliste. Son approche a l'intérêt de rattacher l'impérialisme à la genèse du totalitarisme : d'une part il a inauguré une « politique mondiale », d'autre part il a préfiguré la négation de l'État-nation (exactions coloniales, pouvoirs spéciaux dans les colonies...).

L’analyse selon laquelle « l'impérialisme est apparu quand l'État-nation devint trop étroit pour le développement de l'économie capitaliste » : voilà ce qu’avaient précisément montré les théories de l’impérialisme faites par Rosa Luxemburg et Lenine, que reprend Arendt : ce que ne savent pas les rédacteurs de wikipedia qui censurent les théories marxistes et mettent des guillemets et des conditionnels pour les mentionner –n’importe comment qui plus est-, mais exposent la même idée comme pertinente quand elle peut être attribuée à Hannah Arendt... qui la trouve dans la théorie marxiste

Arendt reprend et confirme la théorie de l’impérialisme de Luxemburg-Lenine, pour la faire fonctionner dans l’analyse de la genèse du totalitarisme qu’elle propose ensuite. Ce qu’ignorent les rédacteurs incultes de wikipedia qui dégradent les rédactions pertinentes, trop savantes pour eux et qu’ils censurent par là-même.

Noter que cette rédaction stupide date de février 2006 et n’a donc choqué personne car elle n’a pas été rectifiée depuis, personne ne s’étant aperçu de l’aberration des interventions de celui qui déclare péremptoirement qu’il n’existe pas de théorie marxiste de l’impérialisme et que donc son exposé n’est qu’ « enflure interprétative » .

Voilà comment les rédactions fausses et passablement stupides peuvent être adoptées, propageant des idées fausses et occasionnellement de la propagande : à l’abri de l’ignorance épaisse des rédacteurs, qui n’en sont que plus dogmatiques.

Ce qui n’est que logique, du reste, l’ignorance ne pouvant produire autre chose .

Ignorance produisant des interprétations erronées, non seulement fallacieuses, mais forcément tendancieuses, voilà ce que permet wikipedia avec son principe de « neutralité » remplaçant l’exigence d’exactitude et de fidélité aux textes , qui aurait, s’il était adopté (minimum exigible pour rédiger une « encyclopédie »), le gros inconvénient de demander aux rédacteurs de les avoir lu avant d’en parler.




Evidemment impossible.

( ou : autant demander l’impossible puisque wikipedia autorise, sous couvert d’anonymat, à tout le monde d’écrire au gré de son inspiration)



Voilà pourquoi wikipedia n'est pas réformable.

Voilà pourquoi aussi, plus elle s'étend, plus elle s'aggrave, le nombre des ignorants étant, par définition, beaucoup plus considérable que celui des bons connaisseurs d'un sujet, seuls capables de rédiger un article digne de ce nom.



Misère de wikipedia ! et pauvres de nous !

Alithia


maximum5.jpg


N .B. idée reprise à la théorie marxiste de l’impérialisme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

RdB 14/04/2009 15:56

J'ai remarqué que le contributeur dornach, qui essaye de contribuer à Wikipedia pour la page Saint-Simonisme, est censuré.
 Trouvez-vous cela normal ?
Voici le passage censuré :
Le '''saint-simonisme''' est une doctrine socio-économique et politique, dont l'influence au {{XIXe siècle}} fut déterminante, et qui peut être considéré comme la pensée fondatrice de la société industrielle française.
Saint-Simon, pour terminer avec les révolutions du XVIIIe et XIXe siècles, les guerres, l'ancien régime avec ses privilégiés, ses inégalités, ses injustices, l'intolérance, l'égoïsme, son obscurantisme, son féodalisme, proposait de changer de société. Une société fraternelle dont les membres(industriels, savants, artistes, intellectuels, ingénieurs)les plus compétents et les plus désintéressés auraient la tâche d'administrer la France le plus économiquement possible, afin d'en faire un pays prospère, où règnent l'esprit d'entreprise, l'intérêt général et le bien commun, la liberté,  l'égalité et  la paix.
Le Saint-Simonisme est également d'un impressionnante modernité car, comme le dit Philippe Régnier :''il traite des problèmes de société [du XVIIIe et du XIXe siècles] qui redeviennent les nôtres '' : [[oligarchie]], [[étatisme]],  [[bureaucratie]],  [[technocratie|technocratique moderne]], [[guerre]]s, [[individualisme]], [[obscurantisme]], [[inégalité]], [[paupérisme]], [[décadence]].
Cette doctrine tient son nom de [[Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon]] ([[1760]]-[[1825]]), cousin éloigné du célèbre [[Mémoires|mémorialiste]] [[Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon]].
Cdlt
RdB

alithia 14/04/2009 16:51


La bêtise, crasse, tient les manettes de la censure wikipédienne. Une preuve supplémentaire en est donnée avec votre exemple, remarquable.


RdB 14/04/2009 15:53

J'ai remarqué que le contributeur dornach, qui essaye de contribuer à Wikipedia pour la page Saint-Simonisme, est censuré.
 Trouvez-vous cela normal ?
Voici le passage censuré :
Le '''saint-simonisme''' est une doctrine socio-économique et politique, dont l'influence au {{XIXe siècle}} fut déterminante, et qui peut être considéré comme la pensée fondatrice de la société industrielle française.
Saint-Simon, pour terminer avec les révolutions du XVIIIe et XIXe siècles, les guerres, l'ancien régime avec ses privilégiés, ses inégalités, ses injustices, l'intolérance, l'égoïsme, son obscurantisme, son féodalisme, proposait de changer de société. Une société fraternelle dont les membres(industriels, savants, artistes, intellectuels, ingénieurs)les plus compétents et les plus désintéressés auraient la tâche d'administrer la France le plus économiquement possible, afin d'en faire un pays prospère, où règnent l'esprit d'entreprise, l'intérêt général et le bien commun, la liberté,  l'égalité et  la paix.
Le Saint-Simonisme est également d'un impressionnante modernité car, comme le dit Philippe Régnier :''il traite des problèmes de société [du XVIIIe et du XIXe siècles] qui redeviennent les nôtres '' : [[oligarchie]], [[étatisme]],  [[bureaucratie]],  [[technocratie|technocratique moderne]], [[guerre]]s, [[individualisme]], [[obscurantisme]], [[inégalité]], [[paupérisme]], [[décadence]].
Cette doctrine tient son nom de [[Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon]] ([[1760]]-[[1825]]), cousin éloigné du célèbre [[Mémoires|mémorialiste]] [[Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon]].
Cdlt
RdB

Jules 13/02/2008 12:16

Votre article a été publié sur le site Bellaciao par un inconnu, ou c'est vous ?

JHM 24/05/2007 18:30

Encore une preuve de plus que les wikipediens sont souvent des ignares, et surtout, le plus grave, preuve qu'en cas de désaccord, c'est bien souvent le plus ignare qui l'emporte. Politique, sociologie, religions, toutes les sciences humaines, et tout ce qui peut prêter à dispute et demande le sens de la nuance est COMPLETEMENT MASSACRE SUR WIKIPEDIA.