Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 19:46
non    encyclopédique ; cequevous ne verrezjamais

Protestation devant le caractère contraire à l'esprit scientifique de wikipedia
 
 
 
 
Faut-il s’extasier devant wikipedia ?
Par Bertrand Boutillier, lundi 30 octobre 2006 à 23:04

 
Ce midi, lors de ma pause déjeuner, j’ai feuilleté dans le cabinet où je remplaçais le spécial informatique du « panorama du médecin ». Au milieu des différents articles, un petit encart enjoué sur les pages médicales de wikipedia, l’encyclopédie collaborative.

Plutôt étrange, ce sujet revient fréquemment au-devant de mes conversations et lectures ces derniers temps ...
Je vais donc essayer ici de donner mon avis sur ce qu’on présente souvent comme le top de la réalisation collaborative sur le web et ce vers quoi on pousse maintenant l’internaute.
 
Autant le dire tout de suite, je ne m’extasie pas devant wikipédia. J’admire le concept, la hauteur qu’a pris le projet, mais je reste très sceptique sur plusieurs points.
 
 
Tout d’abord pour moi, wikipédia est l’anti-thèse de la publication scientifique [1]. Voir le panorama du médecin pousser à son utilisation ne m’exalte guère. Sur Wikipédia rien n’est signé [2], rien n’est à considérer, pour moi, comme crédible. On sert à l’internaute un contenu présumé exacte ou proche de l’exactitude sous prétexte qu’il y a potentiellement X intervenants qui ont pu mettre le doigt sur un point douteux rédigé par un prédécesseur. Potentiellement, et c’est bien là le problème. Sur des sujets de pointe, médicaux ou non, qui compte parfois quelques spécialistes mondiaux, comment avoir si la page est remplie d’exactitudes scientifiques ou de charabia d’un hurluberlu passé par là pour assouvir un de ses délires (ou faire une petite blague) ? [3] On me dira qu’il est de même pour un livre ou un simple article et qu’une signature ne suffit pas à faire la crédibilité d’un papier. Oui mais jusqu’à ce type de site, un article n’était pas susceptible d’avoir des millions de rédacteurs potentiels anonymes et ne pouvait pas être édité 15 fois avant même que vous ayez fini sa première lecture. En parcourant wikipedia, l’internaute considérera, de part l’image qu’il a et qu’on lui sert du projet, que tout ce qu’il lit est vérité … alors qu’il devrait avoir à mon avis la vision totalement inverse, celle d’une grande méfiance.
 
 
En second point, je dirais que depuis mes débuts sur Internet, je prône et défends la diversité. Wikipédia, c’est tout sauf la diversité. Wikipédia est un rouleau compresseur qui concentre l’action des internautes prêts à participer au web sous argumentaire de contenu libre et partageable. L’internaute ne se rend pas compte qu’il participe finalement à tout .. et à rien si on considère mon point précédent. De quoi s’aperçoit-on ensuite si on fait quelques recherches dans google ou consorts sur des sujets variés ? Il est fréquent qu’une page wikipedia occupe maintenant l’un des trois ou quatre premiers résultats … faisant redescendre mécaniquement plus bas des sites potentiellement meilleurs (sur des critères de crédibilité de l’info qui s’y trouve) mais ne bénéficiant pas du poids d’un wikipédia pour se classer au top. Question : que veut-on pour le web de demain : 10 supers projets faisant le top ten des moteurs ou 10 000 projets divers et variés qui laissent une possibilité de recoupements et une diversité d’expression et d’analyse, tant pour les auteurs que pour les lecteurs ? Je suis bien évidemment pour la seconde solution et je ne pense donc pas que la concentration à la wikipedia soit une bonne chose.
 
Voilà mes principales réserves concernant wikipedia. Il n’en reste pas moins que c’est une belle réussite sur un Internet de plus en plus individualiste et commercial.
 
 
Notes
[1] J’englobe dans ce mot tout ce qu’on pourrait qualifier aussi de sérieux ou de crédible.
[2] Certains penseront que je fais une fixette sur la signature. C’est assez exact. Pour moi, quelqu’un qui n’est pas capable de signer ce qu’il écrit (dans un contexte de démocratie) écrit pour rien.
[3] A ce propos je serais d’ailleurs curieux de savoir qui endosse la responsabilité de la publication sur wikipedia (j’avoue ne pas avoir cherché là dessus).
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Albert 16/05/2007 01:51

Monsieur, je salue votre humour quand vous dites :Les meilleurs chercheurs ont souvent dit des conneries. (les exemples ne manquent pas du style la télévision n'est qu'un gadget, le reseau internet ne sert à rien (bill gates quand meme!)Considérer Bill Gates (patron de Microsoft et de son système d'exploitation foireux Windows connu pour ses problèmes de gestion des polices et de colorimétrie) comme un chercheur ou un spécialiste est typique du wikipédien basique pour qui tout ce qui passe à la télé est sérieux. Voir par exemple les articles désolants concernant le cinématographe ou l'art. Un certain Bradipus s'est désigné directeur éditorial de Wikipédia en ce qui concerne l'art en Belgique.C'est la dictature de la stupidité !

kvb 15/05/2007 22:21

L'article est interressant mais ... étrange à mon gout.La premiere partie sur l'anti-thèse de la publication scientique est franchement à mon sens à côté de la plaque.L'ensemble des chercheurs savent que le contenu pointu comme vous dites sont souvent écrite par une personne (ou groupement de personne) soit dans un article dans une revue spécialisée soit dans un livre. C'est pour vous un signe de sécurité ... si vous êtes crédule.Les meilleurs chercheurs ont souvent dit des conneries. (les exemples ne manquent pas du style la télévision n'est qu'un gadget, le reseau internet ne sert à rien (bill gates quand meme!), la tour eiffel ne devrait jamais etre construite etc ...) meme claude allègre à dit de grosses betises sur les ogm).La sécurité de l'information n'est pas lié à une personne (meme si elle signe) mais à la pluripersonnalité.JDe plus, souvent il ne s'agit que de thèse et pas de vérité (ex : la thèse du big bang etc ...)e suis d'accord avec vous que c'est dommage si un article de qualité est réécrit au rabais.Mais dans les faits grace àl'historique, cela n'est pas irrevocable, de surcroit, on observe que les modifications des articles apportent essentiellement de l'information en plus.D'ailleurs vous vous controdisez puisque vous annoncer en deuxieme partie que vous "défendez la diversité".Il faudrait revoir votre copie, car la première partie ne tient pas debout.La deuxieme parite est floue mais pose une réelle question, est-ce que Google prone la qualité en choisissant les meilleurs articles sur le web en général ?Vaste débat sur qu'est-ce que la qualité ? est-ce le nombre d'utilisateurs ou le niveau de l'article qui prédomine.Il n'y a pas de lien entre les deux points sinons arté aurait une plus grande audience que TF1.On peut debattre en long en large sur la qualité du moteur de recherche Google, tout en sachant que là aussi on est libre de choisir le moteur que l'on désire.Maintenant voilà, si un auteur lambda est très doué dans un domaine donné, libre a lui de faire une page perdu dans le fin fond de la jungle du web (ce que vous préconisez) soit en hébergement perso avec le dégré chronophage que cela implique ou soit via un blog (comme ce que vous faites) qui finalement là aussi, tient lieux de super-regroupement du web. On voit déjà que les sites comme youtube ou dailymotion viennent en haut dans google.Le phénomène n'est pas propre à Wikipédia mais bien plus général que cela et vous auteur vous etes en complice en utilisant ce blog et sa plateforme.Donc revennons à cet auteur lambda qui a écrit un article haut de gamme, et bien libre à lui de le transcrire sur wikipédia.

Farida 03/05/2007 01:20

Entièrement d'accord avec ce que dit cette personne. Wikipedia passe tout au rouleau compresseur, à la moulinette de sa vision du monde qui est à la fois l'opinion commune la plus courante et banale, l'opinion et non un point de vue scientifique. Et également elle réduit tout à  l'uniformité de ce qu'elle considère comme politiquement correct  : la lutte contre la laïcité, la défense du communautarisme, les propos discriminatoires , la défense des principes généraux du droit, le racisme ordinaire que pratiquent les fascistes, son goût pour les loisirs vulgaires, pour la magie, pour les trucs bizarres et les curiosités, les histoires peoples. Que des trucs très sympathiques oui dignes des  feuilles de chou...