Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 01:18
Classifications wikipediennes marrantes.

 

 

 

 

 

Voici les classifications des sciences selon wikipedia. Attention, classification inédite :

 (au 12 décembre 2006 ; ensuite, après la parution de l'article, elles seront,  quelque peu  rectifiées  : de l'utilité du blog)

Sciences exactes :

Astronomie • Chimie • Cosmologie • Cryptologie • Géométrie • Informatique • Logique • Mathématiques • Physique

 

 

Nous ferons remarquer cependant  que :

La géométrie est une partie des mathématiques et non une science distincte. Absurdité de cette distinction : elle devrait constituer une sous-catégorie, au sein de la catégorie mathématiques.

Même chose pour la logique, partie des math.

Astronomie, cosmologie, sont des parties de la physique, et non des sciences distinctes, elles sont aujourd’hui ce qu’on appelle astro-physique ; même remarque que précédemment : absurdité de cette distinction 

Et pourquoi pas ajouter la mécanique, l’optique, et la mécanique quantique, la cristallographie, comme sciences distinctes de la physique tant qu’on y est ?  Passez-leur l’idée.

Cryptologie : ou technique de déchiffrage de secrets, dans des domaines divers ; n’est en rien une science . Il s’agit d’une technique : on suppose que des techniciens cryptologues sur wikipedia se sont attribués à eux-mêmes le titre de savants dont l’activité relève d’une nouvelle « science »

Informatique : n’est pas une science, mais une technique, n’en déplaise à la foule des informaticiens qui constituent l’essentiel des membres actifs de wikipedia ; même remarque que précédemment : besoin de s’auto-gratifier du titre de scientifique et de travailler à une science.

 

 

Sciences  naturelles

Agronomie • Biochimie • Biologie • Biologie cellulaire et moléculaire • Botanique • Conservation de la nature • Écologie • Histoire de la zoologie et de la botanique • Médecine • Microbiologie • Origine et évolution du vivant • Sciences de la Terre et de l'Univers • Sylviculture • Zoologie

 

 

Rappelons la définition de la biologie : science du vivant.

Donc botanique et zoologie sont des parties de la biologie et non des sciences distinctes. Mais admettons, il n’y a pas là de quoi fouetter un chat, cette distinction est, à la rigueur, douée de sens.

Mais absolument aucune raison pour la microbiologie et pour la biologie cellulaire et la biologie moléculaire d’en faire des sciences à part de la biologie, c'est une absurdité  : spécialités au sein de la biologie et non sciences distinctes. Ce sont des sous-catégories qui devraient être référencées comme telles. La biologie est la science du vivant, elle comporte des spécialités, qui ne sont pas des sciences à part.

Ecologie, conservation de la nature : ne sont pas des sciences , mais des applications à certains domaines de connaissances scientifiques (« écologie » est une notion, qui est présente dans des sciences distinctes qui y recourent dans leurs analyses : biologie, géographie par exemple)

Agronomie n’est pas une science , pas plus que sylviculture : il s’agit de techniques de culture, qui utilisent certains résultats des sciences, mais ne constituent pas de connaissances scientifiques donnant lieu à des sciences qui seraient des sciences nouvelles.

Médecine : une pratique qui recourt à des sciences qu’elle mobilise pour constituer un savoir mais n’est pas une science au sens propre du nom

Histoire de… comme son nom l’indique désigne une histoire des sciences , non une science elle-même

Origine et évolution du vivant : c'est l’objet de la biologie qui est ainsi désigné ou le domaine du réel qui appartient à la biologie, science du vivant, dont l’objet est précisément l’étude du vivant, son origine, son évolution (objet de la théorie de l’évolution –Darwin)

Et sinon, pourquoi ne pas ajouter encore comme nouvelles sciences l’embryologie, la génétique, le génie génétique, la science du génome, les thérapies géniques tant qu’ on y est ?

Sciences de la terre et de l’univers : voilà encore un OVNI. Il existe en effet une science de la terre, et elle s’appelle géologie, malheureusement ignorée de wikipedia .

Quant à la soi-disant « science de l’univers », c'est le nom populaire de la physique, car il n’existe aucune science de l’univers.

 

En somme catégorie fantaisistes, témoins de l’ignorance complète des sciences (qu’une encyclopédie classique, si elle avait été consultée, ou un ouvrage d’histoire des sciences également, ou même les simples manuels d’écoliers, aurait indiquées dans leur appellation normale, c'est à dire  exacte) ainsi qu’ignorance complète de l’épistémologie et de l’histoire des sciences.

N.B. : l'épistémologie est la réflexion sur les sciences qui est, pour l'essentiel,  œuvre de la philosophie . Pour citer quelques grands noms d'épistémologues français : Bachelard, Koyré, Canguilhem, Foucault, François Jacob, Jen-Marc Levy-Leblond (ces derniers étant également de grands savants, respectivement en biologie, en physique, mais qui ont aussi produit des travaux d'épistémologie de ces disciplines : totalement ignorés à wikipedia).

 

Je souhaite bonne chance aux étudiants qui voudraient s’inscrire en thèses ou pour études d’écologie,  de science de l’univers , d’ origine et évolution du vivant  et autres cryptologie. Ils peuvent toujours chercher de telles sciences !

 

Là ce sont les ingénieurs de wikipedia qui ont dû inventer ces belles classifications.

Soit des gens qui n'ont pas de véritable formation scientifique, apparemment, et surtout qui ignorent absolument tout de l'existence d'une réflexion sur les sciences, qui s'appelle épistémologie, et qui ne peut être ignorée lorsqu'on prétend écrire des articles sur les sciences (désolée d'enfoncer de telles portes ouvertes).

 

Vision du monde de techniciens, qui se haussent un peu du col. Et qui font fuir les vrais scientifiques qui se sont aventurés sur wikipedia [voir le témoignage d'Ellsillk cité ici dans l'article irrationalisme]

 

 

Mais si on entre dans la catégorie biologie ça vaut le détour, là encore, on ne manque pas d'être surpris .

 

Ensuite la liste des articles de "biologie" permet de tout comprendre à cette discipline :

= ça va de abdomen (sic !) à tout ce qu’on veut : alcool, rein, muscle , œil, pancréas, etc ; mémoire (oui vous êtes bien en biologie, alors qu’il y a un sous-thème anatomie évidemment, et un autre physiologie, et un autre médecine )

 

 

On rigole bien avec wikipedia !

 

On trouve aussi d’autres variables dans les classifications : à suivre, je détaillerai cela dans un prochain article.

 

 

En attendant voyons un exemple d'article de science, en physique, classé "article de qualité" (pas moins : il en exite 200 sur + de 400 000, c'est dire ! ) l'article  Galilée,  sur wikipedia, particulièrement indigent : anecdotique , pas un mot de ses théories, on ne saura pas pourquoi il est accusé, aucune bibliographie de référence.

 

Tout ce que l’on saura après lecture de l’article est qu’il est né dans tel lieu , a vécu dans tel autre. A observé le ciel avec la lunette, et pas un mot de ses théories, ni sur le mouvement des corps célestes du système solaire, et comment il les a démontrés, ni sur les lois du mouvement et de la chute des corps. Pas un mot de la révolution galiléenne, ni sur l’Inquisition, et encore moins de rapport avec Einstein bien sûr. Information fausse : le soi-disant « hommage des papes à Galilée » qui n’a jamais existé. Article indigent, classé parmi les très rares « articles de qualité ». On peut imaginer ce qu’il en est pour les autres à partir de celui-ci puisqu'il est classé « article de qualité » 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi, dans le genre marrant la classification des articles de sciences humaines :

 

La classification des  « Sciences humaines »

Nous y trouvons Droit • Économie Philosophie (avec mention à part pour Philosophie analytique,et  Philosophie antique ( ?) puis « Sciences de l'information et des bibliothèques ( ?) • Sociologie

 

Sont ainsi nommés « sciences humaines » Droit • Économie (depuis quand s’agit-il de sciences humaines ?) • Philosophie (idem la philosophie est une discipline sui genereis, elle n'est pas une soi-disant science humaine ; elle a du reste beaucoup écrit là-dessus, de Foucault à Heidegger) et de + de la-dite philosophie sont distinguées –on se demande pourquoi ? ils pont dû commencer par la lettre A - les seules  Philosophie analytique,et  Philosophie antique) •

Tout cela est fort étrange, mais encore ces supposées « sciences humaines » dont feraient partie les « Sciences de l'information et des bibliothèques ( ce sont des sciences ?  j’avoue que je l’ignorais) ne comprennent ni ethnologie et ethnographie, ni anthropologie, ni psychologie et surtout psychanalyse (qui a donné ses lettres de noblesses et une scientificité à la psychologie), ni linguistique, ni histoire  : bref, aucune des véritables sciences humaines qui sont celles précédemment citées ici par moi et non celles inventées par wikipedia.

 

 

 

 

Quant à l'histoire, classée à part (?)  des sciences humaines, c'est également assez drôle

voyons :

Histoire : le portail histoire comprend ces classifications  (entrées, supposées servir d'aide pour se repérer).

On a une description complètement surréaliste : Archéologie • Civilisations précolombiennes • Égyptologie • Esclavage • France au XIXe siècle • Grèce antique • Histoire militaire • Monde byzantin • Nouvelle-France • Ordre du Temple • Préhistoire • Rome antique • Seconde Guerre mondiale •

 

 

 

Se mélangent comme on voit,  des classifications par époques, avec pour chaque thème ou portail d’entrée à chaque fois un critère différent :  une fois une civilisation, mais une seule (précolombiennes) une fois un pays, mais un seul, une fois un siècle, mais un seul, une fois un découpage géographique, une fois une période (préhistoire) mais une seule,  ou une période (l’Antiquité) mais incomplète –la Grèce et Rome- une fois un phénomène politique précis, comme l’esclavage, une fois un angle d’approche particulier, comme le militaire, une fois une discipline (l’archéologie) une seule , une fois de l’ésotérisme (ordre du temple)  : et on appelle ça un classement encyclopédique pour aider le lecteur à se repérer !


 

 

 

 

 

 

C'était la minute du rire offerte par Alithia

NB classifications au 12/12/06

Depuis la critique faite par le blog, et après que des wikipédiens soient venus dire ici que ce que je disais était faux, les classifications ont été refaites et améliorées 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Benjism89 10/03/2007 15:48

Bonjour,Encore une fois, vos accusations sont un peu faciles.Tout d'abord, comme d'autres personnes l'ont rappellé avant moi, vous avez vous-même une classification des sciences 100 fois plus fantaisiste que Wikipédia ... Mais là n'est pas la question.Ces "classifications" NE PRETENDENT PAS EN ETRE : vous nous avez fait un copié-collé du Portail:Accueil, qui ne prétend pas être une classification des sujets abordés par Wikipédia, mais seulement une classification des portails. Il existe quelques centaines de portails sur Wikipédia, et plutôt que de les classer par ordre alphabétique, il a été tenté de les classer par thème. C'est-à-dire que par exemple la partie "sciences exactes" de cette page ne cherche pas à faire une classification des thèmes de Wikipédia, mais simplement d'indiquer tous les portails de Wikipédia dont le thème appartient aux sciences exactes. S'il existe à la fois le portail maths et le portail géométrie, il est normal que les deux soient indiqués, même si la géométrie est en effet une sous-partie des maths, car les deux existent en tant que portail sur Wikipédia. De même certaines sciences n'ont pas de portail sur Wikipédia, et donc ne sont pas sur cette page.Pour étudier une classification, allez plutôt dans http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Encyclop%C3%A9die:Racine , puis cliquez sur les différents liens vers les sous-catégories. Ce era déjà plus une classification que le portail accueil. (Encore qu'il n'existe une catégorie sur Wikipédia que si le nombre d'articles apparentés le justifie, mais il y a quand même beaucoup plus de catégories que de portails sur Wikipédia.)Encore une fois, vous avez été un peu rapide dans vos critiques, encore que je me demande si ce n'est pas plutôt de la mauvaise foi ...Benjism89, contributeur de la Wikipédia francophone

Bruce 11/01/2007 01:16

Demandez plutôt à un philosophe s'il pense que la philosophie est une science humaine...Je parie que la lecture de quelques métaphysiciens bien connus pourait nous éclairer ici. Pour faire court, classer la philosophie comme science humaine, c'est rejeter ce que beaucoup de philosophes depuis la nuit des temps (et aujourd'hui encore) considèrent comme l'activité essentielle de la philosophie : pensée première et non pensée réduite à l'étant.

Un lecteur sans doute trop con pour comprendre l'i 11/01/2007 00:14

La philosophie n'est pas une science humaine ? Peut-être ; c'est discutable. En tout cas, qu'on ne reproche à Wikipédia d'adopter le même classement que les écoles normales supérieures... (source : http://www.ens-lsh.fr/44513318/0/fiche___pagelibre/).
La prétention de l'auteur de ce blog à posséder la vérité en tout et sur tout apparaît bien effrayante, comparée à celle des contributeurs de Wikipédia...

alithia 11/01/2007 12:35

Non ça n'est pas du tout une prétention de ma part, mais une question de fond dont je vais essayer de vous expliquer la raison et l'enjeu.
* Bien sûr on pourra toujours discuter des classements dont les conventions sont plus ou moins exactes, voire changeantes.
Et particulièrement à notre époque, du fait de la multiplication des disciplines, bien que le problème ne soit pas d’aujourd’hui.
* Mais je suppose que vous serez prêt à m’accorder que, pour commencer, nommer les sciences par leur nom qui les désigne comme telles et les distingue entre elles, est affaire de nomination juste (comme disait Platon, aux origines de la philosophie : la nomination juste est le commencement de la connaissance) et que cela a à voir avec la vérité.
Tandis que d’autre part, c'est de bien autre chose qu’il s’agit lorsqu’on range des livres dans les rayons d’une bibliothèque, par exemple, ou que l’on constitue un catalogue d’édition : la classification n’est pas là susceptible de faire référence.
Dans le 1° cas, classer c'est nommer de manière juste, et relève d’un savoir . Dans le 2° c'est ranger selon des impératifs d’utilité.
Les deux classements n’ont pas même valeur ni raison d’être. Le 1° suppose  des principes. Le 2° peut être parfaitement empirique et aléatoire.
Le classement d’une encyclopédie relève du 1° genre. Celui d’un catalogue ou d’un programme peut relever du 2°.
* Les sciences se distinguent par le domaine et l’objet que chacune crée en se créant. A ces domaines correspondent des disciplines distinctes dans les Universités. Et de tout cela, une encyclopédie n’a qu’à reprendre les distinctions entre les différents domaines existants du savoir et non pas inventer sa propre terminologie.
Cela me semble assez peu discutable.

* Bon voilà pour les sciences. Et si on aborde la question de manière factuelle, du côté de l’Université et de ses classifications, pour la philosophie, qu’est-ce que ça donne ?
En ce qui concerne la philosophie cette discipline est logée institutionnellement dans les Facultés de Lettres et sciences humaines : la distinction entre les deux devrait déjà indiquer qu’il y a une différence (d’avec les sciences humaines).  La difficulté vient de ce que (institutionnellement toujours) la philosophie est partie des Facultés de Lettres, sans être pour autant une discipline littéraire : elle a affaire aux sciences, qu’elle constitua durant toute l’histoire de la raison depuis les Grecs, disons, jusqu’au XIX° siècle. Le XX° siècle (ou dès le XIX°) voit s’installer progressivement une séparation des sciences et de la philosophie. Les sciences et la philosophie vont se distinguer par incapacité désormais à inclure l’ensemble du savoir dans une même œuvre : le champ des sciences est devenu trop vaste.
 

N.B.  cela ne signifie pas que la philosophie était réduite aux sciences, puisque la métaphysique, l’éthique, la politique…, étaient son affaire, mais depuis ses origines la philosophie en passe par les sciences. On connaît le célèbre « que nul n’entre ici s’il n’est géomètre » de Platon. La philosophie d’une certaine manière incluait les sciences qu’elle contribuait à initier par son travail sur les principes ou qu’elle accompagnait en justifiant leur fondement. Un savant était aussi un philosophe : voir les œuvres de Galilée, Newton, Darwin
 

* Cela pour dire que la classification de la philosophie conviendrait peut-être dans un rapprochement avec les sciences plus que des Lettres, même si elle est logée dans les Fac de Lettres. Elle devrait / pourrait être logée à bon droit dans les Facs de sciences.
 

Kant a écrit là-dessus un ouvrage qui explique cela très bien, et pourquoi la philosophie est du côté des sciences : ça s’appelle « Du conflit des Facultés ». (je vous rappelle que je traite de la possible discussion du classement)
 

Aujourd’hui où la séparation sciences et philosophie est, disons, accomplie de fait, qu’elle soit logée en Fac de sciences ou de Lettres, c'est à dire  rapprochée des sciences autant que des Lettres avec les quelles elle a à voir tout autant, peu importe finalement pourra-t-on penser.
* Mais ceci était juste pour dire que du côté des disciplines qui sont logées dans les Universités, la philosophie ne peut être assimilée ni aux sciences ni aux Lettres. Ni aux sciences, auxquelles elle ne se réduit pas (car elle est métaphysique et réflexion sur les principes) ni même aujourd’hui lui accorder un lien privilégié aux sciences voire un rôle fondateur (ce n’est plus aujourd’hui la philosophie qui donne leurs principes et impulsion aux sciences :le travail a suffisamment été accompli par le passé) ni aux Lettres, car la philosophie est trop étroitement liée aux sciences pour pouvoir être dite appartenir aux Lettres : à l’évidence on la distinguera de la Littérature.
 

* Bref, la philosophie est difficile à classer. Discipline à part , entre sciences et Lettres ; qui tient à la fois des sciences et des Lettres. Elle s’occupe des deux, s’instruit des deux, à affaire aux deux…
 

 
 

* Mais les sciences humaines ? direz-vous ?
 

On y arrive.
 

 
 

La seule chose qui est sure c'est que la philosophie n’est pas une science humaine , parce que :
 

1- non seulement elle appartient, dans la classification du savoir, pas plus aux Lettres qu’aux sciences, comme on vient de le voir, et ne peut être nommée simplement « science » : elle n’est pas à proprement parler  une science. La connaissance des principes est ce qui la caractérise, elle est questionnement sur l’être, métaphysique…
J’ai adopté jusqu’à présent une approche historique et factuelle pour le dire. Mais il faut maintenant aborder la question du point de vue des principes.
 

2-  elle n’est pas une science car elle est à l’origine des sciences : en Grèce, la question philosophique par excellence, soit la question de l’être, est ce dont les sciences s’originent, ce qui les rend possibles soit la question qu’est-ce que (de Socrate) qui appelle une définition dont la forme est mathématique.
 

Ou encore la philosophie pose la question de l’être, quand les sciences ont affaire à l’étant.
 

La philosophie, dans l’histoire, a posé la question de principe en préalable à toute connaissance . Soit celle des conditions de la vérité (Platon) du fondement (des sciences) : voir Descartes, et encore des conditions de la connaissance (Kant) . Elle a été à l’origine du développement des sciences : la physique s’appelle longtemps philosophie naturelle, par exemple.
 

La philosophie n’est pas une science. Et encore moins une « science humaine »
 

3- parce que, enfin, et pour ne citer qu’une seule raison (je vous épargne toute la réflexion critique sur la notion de sciences humaines de Heidegger à Foucault et Lacan etc.)  raison factuelle et chronologique : les sciences humaines proprement dites apparaissent si tardivement dans l’ histoire et tellement après la constitution et de la philosophie et de toute l’épistèmè avec différents domaines du savoir et des sciences déjà constitués, que c'est toute simplement aberrant de parler de philosophie en termes de sciences humaines . C'est une véritable hérésie que de parler de la philosophie comme science humaine : cela relève du positivisme an-historique, qui oublie la philosophie comme questionnement sur l’être et connaissance des principes, en tant qu’elle est à l’origine des sciences, avec la naissance du logos grec il y 2600 ans de cela.
 
 

* Excusez-moi, c'est un peu long comme réponse, (bien qu’elle soit sans doute trop rapide pour être bien exposée) mais ceci pour vous assurer que 1) je ne me moque certainement pas de vous en affirmant de la manière la + nette que la philosophie n’est pas une science humaine , c'est pourquoi je vous réponds sérieusement 2) il y a derrière cette assertion rapide objectant fermement que la philosophie puisse être une science humaine de très fortes et très nombreuses raisons, de fond.
* Précisément ce sont ces raisons de fond qui permettent de reprocher aux gens qui composent wikipedia de ne pas s’en être enquis d’abord, avant de fabriquer leur honteusement nulle classification des sciences qui ferait rougir de honte un bon élève du secondaire.
 
 

Merci de votre attention.
 

 
Alithia
 

 
 

 
 

 
 

 
 




 

Claire 10/01/2007 18:40

oui, vous vous répétez, on le voit. Mais où cela est-il prétendu ?

pankkake 10/01/2007 18:34

Je me répète :Depuis quand un diplome, une certification, une carte de journalisme, que sais-je, est une preuve de compétence et de déontologie ?