Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 22:33
 
humeurs,humours


Appel aux bonnes volontés : L'article fuck manque  cruellement à wikipedia.

adak.jpg

Un lecteur facétieux me signale  :

Si vous tapez  Fuck

Voici la réponse que vous obtiendrez.


Actuellement, Wikipédia ne dispose d'aucun article concernant fuck, car il n'a peut-être pas encore été rédigé ou bien parce que ce sujet ne se prête guère à la rédaction d'un article encyclopédique. Vous êtes donc invité à consulter le Wiktionnaire à l'entrée « fuck ».


Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).

Aux lecteurs : Si vous pensez pouvoir écrire un article encyclopédique au sujet de fuck, n'hésitez pas à le réaliser !

Aux administrateurs : En cas de transfert d'une définition vers le Wiktionnaire, cette page doit être impérativementconservée afin de maintenir une trace de l'historique des contributions.

Catégorie : Redirection vers Wiktionary
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuck


A vos plumes ! (pardon, claviers)

Alithia

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans humeurs humour
commenter cet article

commentaires

Etiweb 24/06/2007 18:05

Alithia,Je n'ai peut-être pas été très précis dans mon précédent post quant à la différenciation sujet traité/contenu des articles. Il me semble que c’est au sujet des articles et non à leur contenu qu'il faut se référer pour pouvoir interpréter correctement cette corrélation entre PageRank et contributions. Cela, je crois, car c'est le sujet traité qui sera en adéquation avec les critères de recherche. Il me semble effectivement que l'on peut faire le rapprochement entre recherche selon des critères de qualité et sujet encyclopédique; de même pour des critères de "non-qualité" et sujet non-encyclopédique.Dans votre précédent post, vous parlez d'"extension illimitée des domaines non-encyclopédiques". Il me semble que vous considérez alors qu'il y a une majorité d'articles traitant de sujets non-encyclopédiques (surtout dites-moi si je me trompe). Est-ce sur les articles de Wikipédia, dont vous estimez qu'ils traitent de tels sujets et auxquels fait notamment référence votre blog, que vous vous basez pour affirmer cela ? Si c'est le cas, je crois qu'il serait alors intéressant de savoir quelles sont les personnes qui ont établi qu'il s'agissait de sujets non-encyclopédiques, et dans quelles conditions. Il me semble qu'il serait également intéressant de savoir quels critères vous ont guidée dans la recherche pour obtenir de tels articles.Etiweb

Etiweb 21/06/2007 21:39

Alithia, En ce qui concerne la question en fait je crois y avoir répondu à la fin de mon précédent post. Peut-être que vous n'avez pas vu, je ne sais pas s'il y a une convention indiquant qu’il faut répondre au début ou à la fin. J’espère vivement ne pas vous avoir fait croire que pour moi qualité et popularité sont deux notions équivalentes. En fait, au tout début de mon précédent post, lorsque je disais qu’il y a des cas où il a une corrélation entre popularité (quantité si l’on parle de personnes) et qualité, je conditionnais cela au fait que le public recherche, pour un sujet donné, la qualité. Il me semble que cela n’est donc pas incompatible avec le fait qu’il n’y ait jamais, quelquefois ou toujours une corrélation entre qualité et popularité. Bien sûr avec des exemples comme ceux de TF1 et Roland-Garros (ou ceux que vous citez) je crois que l’on peut exclure les extrêmes. En fait c’est un peu comme dire que s’il pleut alors le ciel est nuageux et les trottoirs humides. En fait il n’y a pas forcément de corrélation entre les trottoirs humides (qui peuvent avoir été lavés  par une société de nettoyage) et le ciel nuageux. Mais cette corrélation est certaine s’il pleut. A partir de là il me semble que, si le raisonnement de la seconde partie de mon précédent post est correct, l’on peut interpréter la corrélation entre le nombre de contributions et le PageRank de Google de deux manières : - Soit Wikipédia contient une majorité d’articles non-encyclopédiques. Si l’on suppose qu’un article non-encyclopédique est l’aboutissement d’une recherche à l’opposée des critères de qualité, alors il me semble que l’on peut dire que la qualité de Wikipédia, en général, se dégrade avec les contributions. Je m’explique, prenons un internaute qui fait une recherche sur Google avec un contenu indiquant clairement qu’il recherche autre chose que de l’information cohérente, précise, pertinente, référencée, objective, etc. Imaginons qu’il tombe sur un article de Wikipédia et qu’il décide de le modifier. En fait cette modification sera forcément « mauvaise »  dans la mesure où en moyenne elle va améliorer le PageRank de Google : comme Google va, on peut le présumer, classer les articles selon les souhaits des internautes utilisant son moteur, la qualité sera forcément moindre car répondant mieux à des critères de « non-qualité ». Surtout dites-moi si cela ne vous semble pas clair. - Soit Wikipédia contient une majorité d’articles encyclopédiques et il me semble que l’on peut faire exactement le raisonnement inverse : Wikipédia, en général, s’améliore avec les contributions. Dans votre avant-dernier post j’ai cru comprendre que vous pensiez qu’il y avait bien plus d’articles non-encyclopédiques que d’articles dignes de figurer dans une encyclopédie classique de qualité. Cela nous placerait donc dans le premier cas. Je serais très heureux si vous pouviez me donner des chiffres sur ce point. Etiweb PS : Comme vous l’avez probablement remarqué, dans mon précédent post il fallait lire non pas 1/500  mais bien 1/1000 et non pas 499/500 mais bien 999/1000 ; le 10,2% est lui correct. Cela ne change pas le raisonnement mais je tenais à rectifier. Excusez-moi pour cette faute d’étourderie.

alithia 23/06/2007 11:58

Je pense, oui, que wikipedia contient une majorité d'articles non encyclopédiques. Pour deux raisons : 1- extension illimitée des domaines non-encyclopédiques, [pour dire vite loisirs, disons bas de gamme ; irrationalisme ; sujets geeks voir article [les geeks et l'extrême-droite sur wikipedia] et cet ensemble occupe l'immense majorité de l'espace wikipedia    C'est pourquoi je dis que wikipedia n’est pas une encyclopédie mais une base de données, simplement. Dont la qualité reste à apprécier. Mais en tant que base de données. Rien de plus. Et qu’ils arrêtent de raconter qu’ils construisent une encyclopédie. 2- les sujets dignes d'une encyclopédie sont, - au mieux assez mauvais au sens où ils sont plats, anecdotiques, ne mettent pas en évidence l'essentiel, ce qui est important, le fondamental, voire le passent complètement sous silence (ex : article Galilée, pour que vous voyez ce que je veux dire) et puis, la moindre idée étant interdite (ce qui ne peut donner de bons articles, ; à soi seul cette raison suffit) le vague fil directeur, quand il y en a, est  souvent noyé dans des tonnes d'exposé trop long, mal rédigé, lourd ; bref, ça devient très vite illisible - au pire faux (il n'y a pas un article qui ne contienne des erreurs, mais parfois ça va jusqu'à l'abberation) et truffés de propagande de tous bords ; voir, outre le dernier article Dieudonné approuve la ligne générale de wikipédia , la série propagande Et enfin, les articles ont tendance à se dégrader pour 3 raisons :- vu ce qu'elle est wk n'attire pas de bons contributeurs  ;ses principes étant faux, à savoir qu' ils promettent une refonte des sciences "à la wikipedia" , ça ne peut pas attirer de bons contributeurs, sérieux, suffisamment qualifiés, honnêtes (voir suite)- les articles deviennent de + en + longs, =  de + en + illisibles ; une fois encore la confusion quantité/qualité explique le phénomène- les groupes de propagande (et même Ambassades de divers Etats) utilisent wikipedia. Ceci est devenu aujourd'hui indéniable : ça crève les yeux, sur les sujets exposés à propagande du moins Alithia

Etiweb 15/06/2007 00:28

Alithia, Je crois que je me suis mal exprimé sur les liens entre qualité et quantité. Je pense aussi que d'affirmer "la popularité reflète la qualité", sans rien d'autre, est purement arbitraire. Je pense également qu'il y a de nombreux cas où cela est même inversement proportionnel. On peut bien sûr citer comme vous dites les fast-foods, on peut également penser à certaines chaînes de télévision, pourquoi pas certains livres, certaines émission de radios, etc. Mais on peut également se demander s'il n'existe pas des cas où il y a une corrélation positive entre qualité et quantité. En fait il me semble que ce qu'il y a de commun aux exemples que j'ai cités précédemment c'est que justement les gens ne recherchent pas la qualité. En regardant le journal télévisé de TF1 les gens ne désirent pas un véritable journal de qualité mais peut-être quelque chose d'avant tout divertissant et ne leur demandant pas ou peu d'efforts intellectuels. On peut alors envisager que lorsqu'il y a recherche de qualité alors la quantité reflète la qualité. Reprenons l'exemple de Roland-Garros. On peut imaginer que ce qu'attendent avant tout les téléspectateurs c'est un match de qualité. Et si la finale de Roland-Garros est suivie par bien plus de téléspectateurs que la demi-finale de l'open de Chine c'est justement parce qu'elle est de bien meilleure qualité. Probablement que l'on peut appliquer ce même raisonnement à une encyclopédie classique : si la Britannica est utilisée par beaucoup de monde il me semble que c'est justement parce que les gens recherchent la qualité en utilisant une encyclopédie classique et que celle-ci est de bonne qualité. Je crois que l'on peut également envisager un autre type de corrélation entre qualité et quantité. Il me semble qu'il y a aussi un lien lorsque la quantité est intrinsèque à la qualité. Permettez-moi de m'expliquer à travers un exemple. Imaginons qu'un acheteur ait à choisir entre deux maisons. Imaginons que ces maisons soient en tous points semblables (prix compris) sauf sur la surface habitable : une maison est plus grande que l'autre. Dans ce cas l'acheteur va très probablement choisir la maison la plus grande. Ici la quantité (nombre de mètres carrés) se confond avec la qualité puisque l'acheteur n'a aucun autre critère pour juger. S'il devait juger une paire de maisons différentes sur de nombreux critères, le paramètre surface habitable serait bien sûr pondéré en fonction de tous les autres critères mais jouerait toujours un rôle. Il me semble que l'on peut appliquer un raisonnement similaire aux encyclopédies. Considérons deux encyclopédies : une de 3000 articles et une autre de 120 000. Imaginons que la qualité et les thèmes abordés soient exactement les mêmes pour les deux encyclopédies. A prix égal il y a de fortes chances pour qu'un acheteur choisisse l'encyclopédie où il y a 120 000 articles. Il me semble que la raison est simple : le seul critère qui diffère est le nombre d’articles et l'acheteur aura plus de chances de trouver l'information qu'il recherche dans l’encyclopédie de 120 000 articles car elle comporte 40 fois plus d'articles que l'autre. Bien sûr si la qualité par article est différente entres ces deux encyclopédies, à l'instar de l'exemple des deux maisons, la quantité d'articles sera un critère parmi d'autres, mais jouera toujours un rôle. Je serai très content si vous pouviez m'indiquer si vous êtes d'accord avec tout ce qui précède et si ce n’est pas le cas, où il y a désaccord. Concernant la manière dont est consultée Wikipédia je crois que je n’ai pas été assez précis. Il me semble qu'il y a deux notions en jeu ici : le nombre de consultations de chaque article et la qualité des articles. Si j'ai bien compris vos propos vous dites que les articles les plus consultés (dont on peut trouver les 500 premiers, pour le mois de juin 2007, ici : http://tools.wikimedia.de/~leon/stats/wikicharts/index.php?lang=fr&wiki=frwiki&ns=Tous&limit=500&month=06%2F2007&mode=view) ne sont pas le fruit de recherches selon des critères similaires à ceux d'une encyclopédie classique, ce qui me semble plutôt juste. Ces articles représentent ici environ 10,2% des consultations et environ 1/500 (en arrondissant à 500 000 le nombre d’articles présents en ce 15 juin 2007) du nombre total d’articles. Le nombre qui importe ici est ce 1/500. Il me semble que ce n'est pas parce qu'il y a 1/500 des articles qui traitent de sexe, people, sport, etc. que les internautes n'auront pas des critères de recherche similaires à ceux d'une encyclopédie classique sur les 499/500 autres. Prenons l’exemple que vous avez cité sur la chaîne de télévision et le film pornographique diffusé après minuit : de très nombreuses personnes pourront le regarder, cela n’aura pas de lien sur le désir d’émissions de qualité du public à d’autres heures. On peut également considérer l’exemple du tiercé : imaginons le comité d’entreprise d’une grande multinationale, ce comité proposerait de très nombreux loisirs à ses employés dont le tiercé. De nombreux employés choisiraient le tiercé mais cela n’empêcherait nullement au comité de proposer une majorité de loisirs de qualité ni aux employés de choisir dans l’ensemble des loisirs proposés en espérant trouver et en obtenant de nombreux loisirs de qualité. En se référant à l’étude dont nous parlons ici, les graphiques montrent une corrélation positive entre le nombre d’éditions et le PageRank qu’accorde Google pour l’ensemble des articles et ce quelque soit le nombre de leurs consultations. Il me semble que si pour la majorité des articles, toujours considérés indépendamment de leurs consultations, nous avons un désir de qualité comparable à celui d’une encyclopédie classique, c'est-à-dire que les recherches correspondantes débouchent sur des articles qui pourraient tout à fait être dans une encyclopédie classique alors la déduction de l’étude est vérifiée. Si, en général, plus un article reçoit de contributions et plus Google le classe bien, si c’est une demande de qualité que cherche à satisfaire Google, alors probablement que la qualité des articles augmente avec le nombre de contributions. Par la suite vous affirmez qu'il y a beaucoup plus d'articles non encyclopédiques sur Wikipédia que d'articles véritablement encyclopédiques. Je serai ravi si vous pouviez fournir des chiffres sur ce point. Pour répondre à votre question je ne suis pas étudiant et je n'effectue pas d'étude sur Wikipédia ou Internet. J'essaie de comprendre votre raisonnement mais surtout n'hésitez pas à m’indiquer si cela vous gêne. Etiweb

alithia 15/06/2007 17:18

D'abord voudriez-vous bien répondre à la question de mon post précédent : pourquoi me posez-vous tant de questions ? (une étude sur wk ? votre questionnement personnel ?) . merciEnsuite : oui je suis d'accord que dans certains cas il existe sinon "une corrélation positive entre qualité et quantité" comme vous dites, car définitivement quantité et qualité sont des catégories différentes et je tiens à maintenir cette différence , mais, dans certains cas du moins, je serai d'accord pour dire qu'il existe des productions culturelles de qualité ET populaires. Les exemples ne manquent pas de Molière lui-même, ou Boris Vian par ex. aux grands polars (Adley Chase, Chester Himes...) ou San Antonio, les films de Gabin et les séries TV de l'inspecteur Maigret, le cinema américain pour une très grande part de ses productions, le cinéma italien de la grande époque, le cinema faisant découvrir Mozart au peuple qui n'a jamais eu l'occasion de l'écouter et encore moins de mettre les pieds à l'opéra : Amadeus, ou Don Juan de Losey, Edith Piaf, Bob Dylan, les Rolling Stones et les Beatles : ce ne sont que quelques exemples, dans différents registres, de quelques artistes et leurs oeuvres, très populaires, de très grande qualité. La liste est impossible à faire : ce ne sont que des exemples pour donner un contenu concret à ce que je soutiens.Autant je suis persuadée que le peuple peut apprécier et aimer toutes sortes d'oeuvres de qualité -même pour les arts réputés les plus élitistes : l'opéra en est l'exemple par excellence- autant cela suppose une condition incontournable que soit proposé ou offert au peuple, y compris à ceux parmi les moins cultivés de ses membres, des oeuvres de qualité qui lui font accéder à un plaisir de qualité, voire au beau, au vrai et l'élèvent . Des oeuvres de qualité qui s'adressent aux meilleures parts de chacun et non pas de la sous-m..... vulgaire et bête, abrutissante et tissée de propagande en prime, comme l'est l'objet que je critique durementVoyez-vous, il existe de par le monde des pays dont une grande partie de la population est pauvre et illettrée, mais où la notion de culture populaire a un sens : musiques, danses, poésie , décoration, travail des métaux, des bijoux, du cuir , tissage, tapis etc. forment des oeuvres que l'on admire, voire que l'on achète à grand prix dans les pays riches. Tout cela compose pour l'essentiel ces cultures des peuples quasi-illettrés. A bon droit on peut parler de culture, oeuvres qui mobilisent divers talents et élèvent les hommes qui les partagent, par la beauté et l'esprit qui s'y trouvent. Cela pour dire que la culture c'est un peu + compliqué que ce croient les wikipédiens : de la grosse copie vite faite à partir d'internet qu'on tripatouille ensuite. Cela n'arrive pas même à se comparer aux cultures de peuples quand bien même sont-ils illettrés. Car ou il y a de la beauté, de la sensibilité et de l'intelligence. Ou il n'y en a pas. wk est à ranger dans la 2° catégorie. Tandisque .. vous compléterez. Bref wk est une injure faite, et au peuple, et à l'idée de culture populaire, et à tout ce qui relève de ce qu'il y a de meilleure en l'homme : la beauté, la sensibilité, l'intelligence.C'est ainsi que je le vois du moins. Alithia

Etiweb 10/06/2007 01:05

non je n'ai jamais ni pensé ni dit une chose pareille Excusez-moi j'ai mal compris le rôle, au sein de notre échange, des exemples que vous avez cités dans votre avant-dernier post. J'ai lu la série "non fiable" de votre blog et j'ai repéré les témoignages suivants qui semblent aller dans le sens de ce que vous dites : - Dans critique de wikipedia du dimanche 25 mars 2007 : Systématiquement, des internautes passent après vous et ajoutent des erreurs de David Filippi, neurologue, 34 ans. - Dans wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d'erreurs et de stupidités. du vendredi 26 janvier 2007 : ... à partir d'un stub [...] dans une premier temps on constate une certaine amélioration [...], puis bien souvent, la qualité du contenu décroit... la Recherche, n°404 de janvier 2007 page 113. S'il y a des études plus précises, si possible chiffrées, indiquant que la qualité de Wikipédia se dégrade avec le temps, je vous serai très reconnaissant de m'indiquer leur emplacement. Pour en revenir à l'étude (toujours ici donc http://www.firstmonday.org/issues/issue12_4/wilkinson/index.html), je serai également très heureux si vous pouviez me préciser où est, selon vous, l'erreur dans le raisonnement suivant : - De manière générale, pour un article quelconque de Wikipédia, plus le nombre de contributions est important et plus le PageRank que va lui attribuer Google sera élevé. - Google cherche à répondre au mieux aux critères de recherche des internautes utilisant son moteur. - Lorque les gens recherchent la qualité, la popularité reflète la qualité. Par exemple si on estime que lorsqu'une personne consulte une encyclopédie "classique" elle souhaite la pertinence, la précision, la cohérence etc de l'information; alors on peut en déduire que si une encyclopédie de ce type est populaire c'est que de manière générale elle répond bien aux critères de qualité mentionnés précedement. - Lors d'une recherche sous Google, correspondant à un article de Wikipédia, les internautes ont des critères de qualité similaires à ceux d'une encyclopédie classique : ils souhaitent trouver des informations pertientes, précises, sourcées, cohérentes etc. => Alors, de manière générale, pour un article quelconque de Wikipédia, plus le nombre de contributions est important et plus cet article satisfera les critères de pertinence, de précision, de cohérence etc. Merci beaucoup. Etiweb

alithia 10/06/2007 12:45

 1- Du point de vue de la composition de wk. Affirmer que " la popularité reflète la qualité." est parfaitement arbitraire : la faute de raisonnement est là, qui, une fois encore, de la quantité conclut à la qualité. Ce qu’on n’a pas le droit de faire car ce sont deux choses différentes. Rien ne permet de conclure de la quantité à la qualité, dans aucun domaine (et comme je vous disais, le rapport est même inversement proportionnel) : raisonnement faux = Wk peut comprendre 3 millions d'articles, mauvais, tandis que la Britannica, "seulement" 3 000, mais bons. Britannica sera supérieure en qualité, inférieure en quantité. 2- Du point de vue de la consultation de wk. - D’abord rien ne permet de déduire de la consultation d'une une encyclopédie "classique" que la consultation de wikipedia relève du même motif : les statistiques de consultation de wikipedia montrent précisément le contraire. Ce sont les articles people, de curiosités diverses concernant les faits divers, les scandales et ce qui fait parler, le sexe et le sport , les feuilletons et les séries TV les + populaires, qui sont consultés et qui font la popularité de wikipedia. Car précisément ces sujets ne figurent pas dans une encyclopédie classique. Ce qui est la raison pour laquelle certains apprécient wk : ils en défendent l'originalité, qui est indéniable. Mais de là à conclure à la qualité, le raisonnement est faux. Ce serait l'équivalent d'un raisonnement à partir des films porno qui passent à la TV après minuit pris pour critères : de leur popularité on ne peut conclure à la qualité de la chaîne en général, d’une part, ni non plus, d’autre part, que la fonction d’une chaîne de TV est de passer des films porno. . Ou encore : la popularité du tiercé du dimanche ne permet pas de conclure qu'il s'agit d'un loisir de qualité supérieure à la fréquentation des musées sous prétexte que cette fréquentation est moindre (j'ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes), ni non plus que le dimanche, jour de repos, a été créé pour permettre au grand nombre de jouer au tiercé. Or c'est ainsi que raisonnent vos statisticiens : autant dire, comme des patates. - Enfin( argument // à celui exposé au point 1- mais du pt de vue de la consultation ) il est encore impossible d'établir le moindre rapport entre la popularité de ce qui est consulté à la qualité de la chose consultée. Mac Donald est très populaire, très fréquenté, ça n'en fait pas un restaurant de qualité. La littérature de gare est également très populaire , très lue, très vendue, ou de même les revues porno , ça n'en fait pas de la littérature de qualité. TF1 est très populaire, ça n'en fait pas une chaîne culturelle .... La faute de raisonnement repose sur l'acceptation de l'idée, sous-entendue, que wikipedia est une encyclopédie et que donc elle serait consultée comme encyclopédie, alors que les statistiques montrent exactement le contraire 3- comment analyser cette question (de manière non quantitative, non statistique), et en faisant, en outre, un peu appel à son jugement En revanche - d'abord sous le rapport de la qualité, donc, si vous prenez en compte le contenu des articles : leur mauvaise qualité générale, pour tous, peut être constatée ; constat de toute personne ayant la culture suffisante pour le faire- et ensuite et par ailleurs sous le rapport de la quantité, si vous prenez en compte le nombre infiniment plus important d'articles non-encyclopédiques : people, variétés, sujets qui font scandale etc., pseudo-sciences et tous les champs de l'irrationnel, + tous les articles dits de "geek" qui sont par leur nombre et par leur développement (quantitatif) sans commune mesure pour la place qu'ils occupent sur wk, avec des articles dont le sujet relève d'une encyclopédie, = vous devez conclure que wikipedia n'est pas une encyclopédie, mais une base de données. Et plus précisément qu'elle est principalement et pour l'essentiel une base de données pour les loisirs et les technologies contemporaines, et tous les sujets « geeks ». En tant que telle, elle peut rendre service, soit, mais pas au-delà, et pas pour autre chose. C'est à dire que les rédactions ne sont d'aucun intérêt, seules les recensions de sources et de références pour tous les domaines ci-dessus cités peuvent représenter un intérêt pour qui la consulte Avec la limite, de taille toutefois que, pour les domaines classiques (encyclopédiques) ça n'est absolument pas le cas, car on est dans un autre cas de figure. Là les références sont évidemment affectées par le manque de connaissances, de qualification, de culture et de jugement des rédacteurs qui ne savent pas trier les sources selon des critères qui sont ceux du savoir : donc les sources et références rassemblées par la base de données qu'est wk ne valent pas pour les domaines du savoir, mais pour le seul domaine de ce qui constitue les loisirs et la culture "geek", soit la culture de ses rédacteurs. Pour la plupart, les articles renvoient à des liens internet plutôt qu'à des livres. Pour le domaine du savoir, c'est largement insuffisant. En revanche, pour tous les sujets « geeks » ok. Conclusion : Wikipedia pour la culture "geek" , les loisirs de génération internet, et pour les sujets des domaines technologiques et typiques de la seule sphère internet, est sans doute une base de données utile (et peut-être ?) fiable pour qui veut s'en informer –(peut-être ? sans doute ? je ne sais pas, c'est pas mon domaine, tandis que c'est manifestement le domaine exclusif de ceux qui rédigent wk : jeunes, mâles, incultes, techniciens, informaticiens, accros d'internet : geeks). Mais cela ne vaut certainement pas pour ce qui est du savoir et de tout ce qui relève d’une encyclopédie, où elle est au contraire à fuir , un danger, une escroquerie, un moyen de désinformation majeure, un véhicule de propagande, du fait qu’elle est tombée entre les mains de l’extrême-droite, la + radicale même, toutes tendances réunies. D’autres articles suivront pour le montrer. Voilà pourquoi cette étude statistique n'est pas pertinente : elle est tissée de raisonnements faux à partir de présupposés faux. au nombre de deux : - déduction de la quantité à la qualité - application de critères classiques à un objet non-classique, lui prêtant à tort la qualité d’ encyclopédie qu'elle n'est pas. Les rédacteurs le savent : leur pratique l'indique. Les consultants le savent, : leur pratique l'indique. Les rédacteurs mentent quand ils prétendent le contraires c.q.f.d. Conséquences : Les administrateurs, de plus, à l'abri de ce mensonge visant à donner à wk une certaine "respectabilité" abritent des groupes ou individus de l'extrême-droite la + radicale (aux sympathies nazies) : en cela ils sont évidemment partiaux et dépourvus de l'objectivité scientifique nécessaire à la rédaction d'articles concernant les domaines du savoir, mais de plus dangereux : ce sont de dangereux propagandistes, intervenant sur wk de leur seul fait, librement, ou qui peuvent tout aussi bien être recrutés par des officines diverses, ou Etats également dont ils seront les ambassadeurs wikipediens (cas de l'Iran, par exemple). L'anonymat (obligatoire) couvre ces pratiques trop facilement réalisables. Les administrateurs et autres bureaucrates seraient-ils tous pourris et tous de la pire extrême-droite ? Pas tout à fait pourtant . Il en existe deux espèces, les uns sachant pertinemment ce qu'ils font , militants et cyniques, et manipulant les autres, manipulés, les naïfs, qui sont de simples "geeks" n'entendant rien à la politique et aux idées et qui n'y voient que du feu et suivent à coup de consensus wikipedien. L'inculture fait le lit de l'extrême-droite sur wikipedia, ce qui est l'autre versant de la culture "geek", c'est à dire de ses failles : aspect manipulé. Tandis que l'autre aspect , sombre, de ce media dont l'extension quantitative ne peut masquer la piètre qualité des articles affectés par la propagande d'extrême-droite dans ses diverses tendances (rouge, verte, brune), relève du fait que l'anonymat et toutes les règles de wk (qui n'en sont pas) permettent une prise de pouvoir par des courants de pensée bien précis. Ce qui est arrivé. = aspect manipulant.Note : je précise que cela ne tient pas au logiciel wik i (dont l'idée peut, vraisemblablement être défendue comme media collectif et participatif, s'il est bien utilisé) mais aux principes et aux règles données à l'origine par Wales à wk, règles dites non-négociables , qui ouvrent grand la voie à la prise de pouvoir de certains groupes. Forcément les pires. Les gens respectueux du savoir et des principes de la démocratie ne se comportant pas ainsi. Par définition, seuls ceux qui ne respectent ni l'un ni l'autre se comportent ainsi. Règles non négociables données à l'origine par un seul , et qui sont au nombre de 5 seulement , non-négociables, donc non-réformables au gré de la réalisation du projet et lors qu'apparaissent les problèmes, ce qui est la signature du gourou formant une communauté comme une secte . C'est pourquoi je prétends que 1- la prise de pouvoir de wk par l'extrême-droite, était inscrite, comme possibilité , dans ses principes.2- wikipedia fonctionne comme une secteDonc il existe deux catégories d'administrateurs, les cyniques et les naïfs , les manipulants, les manipulés, et uniquement deux. Les administrateurs et autres investis du pouvoir sont manipulants ou manipulés : mais il n'y a pas de milieu , pas d'autre possibilité (le cas obéit au principe du tiers exclu) Exemples de manipulants : Markov, Bradipus, Fabienkahn, Ceedjee, Hégésippe Cormier, Chouchoupette, Le Louvier, Moez, Omar, Inisheer, Sixsous, et bien d'autres encore ; à vous de chercher et de compléter la liste Exemples de manipulés : à vous de chercher et de me dire Question : Mais dites-moi mon cher Etiweb, ne seriez-vous pas par hasard étudiant, en train de préparer un mémoire sur wikipedia ou/et sur internet , pour me poser tant de questions appelant des analyses précises ? Si c'est le cas, je ne vous en voudrais pas. Dites-le moi seulement, par honnêteté (vous avez mon mail en bas de page, pour contact par mail)Si vous faites un travail sur wk, vous aurez sans doute des informations à nous donner sur ce joli media et ses jolis administrateurs ? Alithia

Etiweb 31/05/2007 10:04

Alithia, "une vieille philosophe, qui a un peu d'expérience et à qui on ne la fait pas" => j'espère vivement ne pas vous importuner ou vous porter préjudice. Je crains de ne pas avoir bien saisi le sens de votre dernier post. Cependant à ce que j'en ai compris, vous estimeriez que, l'augmentation, en général, de la qualité des articles de Wikipedia est incompatible avec l'existence de très mauvais articles, c'est bien cela ? Si c'est bien ce que vous avez voulu dire, je dois avouer ne pas comprendre votre pensée. Je ne vois pas comment, ce que soutiennent les auteurs de l'étude, qui est une règle tout à fait générale, empêcherait le fait que des articles soient totalement biaisés, très mal rédigés, partiels, sans références etc. Je vous serais très reconnaissant si vous pouviez m'expliquer plus en détail ce point de vue, si c'est bien cela que vous avez cherché à exprimer. Etiweb

alithia 31/05/2007 20:45

vous estimeriez que, l'augmentation, en général, de la qualité des articles de Wikipedia est incompatible avec l'existence de très mauvais articles, c'est bien cela ?non je n'ai jamais ni pensé ni dit  une chose pareillemais en revanche j'ai dit que + wikipedia s'accroît plus sa qualité décroît (voir intro par ex. et dans la série "non fiable" vous trouverez nombre d'études d'universitaires , intellectuels et autres bons lecteurs, allant dans ce sens )non vous ne me dérangez pas, soyez rassuré ; un blog permet des échanges et interventions de lecteurs pour ceux qui  le souhaitentAlithia