Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 23:17
Wikipedia ou le plagiat à grande échelle et le copillage du travail des autres jamais cité.


chili2psp.jpg




Un lecteur du blog envoie cette information : wikipedia pille sans le dire le travail qu'elle trouve déjà fait et qu'elle se charge ensuite de reformater et refondre à sa manière.



Il n'y a pas de miracle : wk étant écrite par  n'importe qui et plus particulièrement par de jeunes geeks qui en ont fait leur loisir préféré, elle ne peut remplir ses articles ayant trait à des connaissances qu'en recopiant depuis d'autres sources ailleurs (mais sans le dire ) les connaissances déjà établies par d'autres et les rédactions toute prêtes, pour les passer ensuite au crible de ses critères de "neutralité" c'est à dire en ajoutant ses points de vue habituels et autres déformations et propagande bien connues des habitués.

voir  ici  sur le seul thème de la révolution française, un plagiat  à grande échelle.

N.B. le lien a, semble-t-il, été détruit, suite à cet article.  Il s'agissait bien de ceci , soit le lien que je recopie  :
http://un%20plagiat%20gigantesque%20sur%20wikip%c3%a9dia%20:20//fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Pages_soup%C3%A7onn%C3%A9es_de_violation_de_copyright/R%C3

renvoyant à une page de wikipedia qui donnait une immense liste de centaines d'articles copiés contrairement au droit de copyright, portant tous sur le thème de la révolution française.

Il n'y a plus aujourd'hui aucune page de ce genre sur wikip. indiquant des articles soupçonnés de violation de copyrights sur ce thème.  N'est-ce pas beau le progrès ?

Mais comme dans tous les systèmes totalitaires, on réécrit l'histoire après-coup en trafiquant les documents, en effaçant les traces de ce qui ne doit pas figurer dans l'histoire officielle.


Wikipedia n'est pas honnête ? ça alors ! Wikipedia réécrit l'histoire ? ça alors !
chili.1.jpgAlithia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maffemonde 09/08/2009 11:43

Pour que les choses soient clairesvoici l'article avant mon intervention: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise&oldid=13037589Et après mon intervention: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise&oldid=15906970En 2008, j'ai fait quelques rajouts mais presque rien. Je le répète. Je déments catégoriquement avoir utilisé le site de ce jeune internaute en 2007 et même après

Maffemonde 09/08/2009 11:38

Je ne comprends pas ce qui s'est passé, ce que j'ai écrit n'est pas du tout publié. Il doit y avoir eu un problème.Je résume donc: dans ce post d'avril 2007, que l'article Revolution française ait été plagié sur son site. J'ai écrit à 90% cet article dans sa version actuelle en me servant d'un vieux cours de collège manuscrit, écrit à un moment où je n'avais pas d'ordinateur. Je l'ai complété avec des sources écrites, c'est à dire des livres. Je n'ai donc pas pu plagier le site de cet internaute parce que je ne savbais pas qu'il existait. Ceci nous ramène aux accusation de violation de drotis d'auteur. En histoire, pour les "grands sujets", la documentation est tellment abondante qu'il est impossible de parler de plagiat ou de violation de droit d'auteurs sauf à recopier une oeuvre ou un article de A à Z. La même information est disponible dans plus de sources différentes.Ceci n'empêche pas l'innénarable LPLT d'écrire: Je suspecte également le chapitre « Société française » d'être potentiellement issu d'Universalis (cd-rom) ou d'une autre source papier (si qlqu'un peu vérifier). Merci de laisser en place les choses le temps de l'identification complète.--LPLT [discu] 24 janvier 2009 à 09:55 (CET)D'où mon commentaire. Bon courage mon pote. c'est un cours que j'ai écrit il y a plus de 10 ans. je ne sais même plus les sources que j'ai utilisé.

Le concombre masqué 09/08/2009 11:35

Désolé, rien compris au commentaire que vous qualifiez d'"éloquent" de Maffemonde. Les liens qu'il contient mènent à un article anodin ("ordre des experts comptables") et une recherche à partir de la date du commentaire de LPLT cité m'amène à cet endroit où je ne vois pas bien non plus le problème Peut-être un problème de mise en forme des liens, peut-on clarifier ce truc ? (Ce n'est pas non plus importantissime bien sûr :-)).

Maffemonde 09/08/2009 10:53

Bonjour AlithiaEn suivant les liens que vous indiquiez à la fin de votre récent post sur le plagiat et la paraphrase, j'ai lu celui-ci plus ancien et j'avoue que là les bras m'en sont tombés.J'ai rédigé 90% de l'article révolution française à partir de janvier 2007 en utilisant'un vieux cours de collège que j'ai écrit alors que je n'avais pas d'ordinateur et encore moins d'internet. J'ai complété ce cours par des lectures diverses et variées sans jamais me référer à aucun site internet. Voici l'article comme il était au moment où je l'ai trouvé: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise&oldid=13076953et au moment où je l'ai laissé le 14 avril 2007: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise&oldid=15906970J'ai en 2008 un peu complété  l'article. Vous comprenez aisement ma surprise. Ceci me renvoie aux accusation dont j'ai été victime sur wikipedia. La plupart sont indiqués dans tellmeent de livres différents, du moins en histoire que c'est difficile de parler de plagiat, sauf à recopier de A à Z un article.Ceci me conforte dans l'idée que j'ai été victime de la malveillance d'un groupe à la mentalité totalitaire. Si vous regardez la page de discussion vous pourrez lire cette remarque de l'inénarrable LPLT: Je suspecte également le chapitre « Société française » d'être potentiellement issu d'Universalis (cd-rom) ou d'une autre source papier (si qlqu'un peu vérifier). Merci de laisser en place les choses le temps de l'identification complète.--LPLT [discu] 24 janvier 2009 à 09:55 (CET)Bon courage, mon pote, vu que j'ai écrit ce texte il y a plus de dix ans pour mes cours, je serai moi même incapable de dire quels livres j'ai utilisé et en plus y'a dix ans je n'avais pas d'ordinateur ni de lecteur de CDrom

alithia 09/08/2009 10:58


Eloquent


buzz mais pas trop 21/04/2008 18:01

Quelle est l’attitude à adopter  lorsqu’on est plagié par Wikipedia ?
 
Que faire si votre blog est copié
1ère étape :Laisser un message sur le blog incriminé informant qu'il est interdit de faire un copier/coller d'articles sans mentionner la source.Une heure plus tard, mon commentaire est effacé et pas de modification dans l'article.2ème étape :Je laisse un message en parallèle sur le blog copieur l'informant que j'ai pris contact avec son hébergeur et lui rappelant la loi
Seulement pour t'informer que je viendrais poster les termes de la loi concernant la propriété intellectuelle tant que tu copieras sur ce blog MES réalisations et articles.Donc, sauf si tu es 24h/24 sur ton blog, tu ne pourras pas modérer mes commentaires et chacun pourra voir que tu voles les articles des autres blogs pour te faire mousser. A toi de décider : une réputation, surtout mauvaise est vite faiteSources : http://www.journaldunet.com/juridique/juridique051025.shtmlBlogs : les recours en cas de reproduction illicite de contenuWikipedia, comme les sites, sont soumis à la législation du droit d'auteur. A ce titre, il est possible d'entamer différentes actions en vue de faire cesser la reproduction de contenu non autorisée.  (25/10/2005)    Eric Barbry Avocat chez Alain Bensoussan Avocats    ContactEcrire à son avocat    
Suite à l'article publié le 31 mars dernier sur les blogs (lire la tribune juridique du 31/03/05), nombreuses ont été les questions posées sur le fait de savoir ce qu'il convenait de faire lorsqu’un blog reproduit le contenu d'un autre site. Existe t-il ou non des recours? Si oui lesquels ? Quel courrier type envoyer à l’auteur du blog pour le rappeler à l’ordre ? Reprenons donc ces questions dans l'ordre :Peut-on reproduire sur un blog tout ou partie d'un site de tiers ?La question pourrait être élargie ainsi : peut-on reproduire sur un blog des contenus créés ou appartenant à des tiers ? Depuis longtemps les sites Web, pour peu qu'ils soient originaux (bien rare sont ceux qui ne le sont pas !), ont été qualifiés d'œuvre de l'esprit à part entière. Ainsi la plupart des sites ou des blogs sont protégés par le droit d'auteur.Il est donc strictement interdit de reproduire sur un blog tout ou partie d'un autre blog sans avoir préalablement reçu l'autorisation du blogueur en question. Les éléments diffusés au sein d'un site sont eux aussi protégés dans la plupart des cas, qu'il s'agisse de textes, d'images ou de photos. Leur reproduction au sein d'un blog sans autorisation est, elle aussi, interdite sans autorisation préalable.Même s'il n'existe pas encore de jurisprudence au sujet des blogs eux-mêmes, on peut facilement se référer aux jurisprudences qui ont été rendues depuis 1996 à propos des sites personnels et qui sont de deux natures :- les décisions au titre desquelles les sites Web ont été considérés comme des oeuvres de l'esprit à part entière. Par voie de conséquence les blogs devraient naturellement être, eux aussi élevés au rand d'œuvre protégées ;- les décisions plus nombreuses encore qui ont condamné les reproductions au sein des sites Web d'œuvres protégées (texte, imagines, photo, musique, ...), et qui donneront à n'en pas douter les mêmes résultats s'agissant d'œuvres reproduites au sein d'un blog.Quelles sont les voies de recours ?Les voies de recours sont de différents niveaux qu'il s'agisse de mettre un terme sans délai à la reproduction non autorisée ou d'obtenir un dédommagement ou la punition du fautif. Dans la plupart des cas, il s'agira d'ailleurs de mettre en oeuvre les deux procédures.Si l'objectif est de réagir rapidement pour faire, selon l'expression consacrée, "cesser un trouble manifestement illicite", il faudra interpeller directement le blogueur et/ou son hébergeur. Il convient d'avertir d'abord le blogueur qui est le véritable fautif et, pour ce faire, de lui adresser une mise en demeure de supprimer le contenu litigieux. S'il ne réagit pas à cette mise en demeure, il est possible d'engager un référé pour obtenir du tribunal qu'il ordonne à l'éditeur de supprimer les contenus litigieux.Entre temps, il est possible selon les dispositions de l'article 6 de la loi pour la confiance dans l'économie numérique de "notifier" à l'hébergeur du blogueur l'existence du contenu illicite. Selon la loi, l'hébergeur est tenu de réagir à une notification lorsque le contenu est manifestement illicite. Il est vrai cependant qu'il n'est jamais aisé pour un hébergeur de savoir si une reproduction est un cas manifeste de contrefaçon. De fait la "notification", si elle doit intervenir, doit être aussi précise et justifiée que possible.Dans de nombreux cas, le blogueur utilise un pseudo et il est donc impossible de connaître son identité réelle. Cela implique une démarche supplémentaire qui est destinée à identifier le blogueur. Pour ce faire il convient de présenter au tribunal une requête destinée à faire en sorte que le juge ordonne à l'hébergeur du blog de fournir l'identité réelle du blogueur.Dans bien des cas malheureusement Wikipedia ne dispose pas de l'identité réelle, mais d'une supposée adresse IP (aucun contrôle possible) ou d'une adresse électronique. De fait, la même démarche est à renouveler auprès du fournisseur d'accès identifié qui lui, dans la grande majorité des cas, conformément à la loi, dispose de l'identité et de l'adresse réelle du blogueur.Si le juge des référés considère que celui-ci a effectivement commis une faute, il l'enjoindra de supprimer son blog ou une partie de son contenu. Cependant cette procédure ne permet que très rarement d'obtenir un dédommagement du fait du préjudice subi. Pour obtenir une réparation sous forme de dommages et intérêts, il faudra alors engager une action dite "au fond" pour obtenir une décision de condamnation et que le blogueur soit amené à payer pour le préjudice causé.Quel courrier type envoyer ?Il n'existe pas à proprement parler de "courrier type" en la matière, car la lettre qui sera adressée devra tenir compte du contexte et de la qualité du blogueur. Mais plusieurs points pourront être abordés :- votre reproche. Il n'est pas possible d'adresser une mise en demeure sans préciser le contexte et le rappel des faits ;- la justification des droits. Il est tout aussi important de préciser le contexte et les droits détenus par la victime, ceci afin de formaliser le fait que le blogueur agit en parfaite connaissance de cause
6ème étape :Le problème a été résolu en 2 heures : le blogueur a supprimé l'article copié. Je ne me leurre pas, il peut très bien le recopier d'ici quelques jours.Conclusion :1 - Vous demandez à Wikipedia  de supprimer l'article2 - Vous le harcelez dans la légalité en lui laissant des commentaires révélant sa tricherie. S'il n'est pas bête, il comprendra rapidement qu'il vaut mieux supprimer l'article qu'avoir une réputation de copieur.