Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 00:00
Voir sur le site de Laurent de Boissieu, journaliste , la démonstration, précise et  imparable, de ce que wikipedia pille le travail des autres (normal, elle n'admet pas le contributions originales : le pillage du travail fait ailleurs, lui est donc constitutif) sans citer les sources pillées, et  en retour, si l'on peut dire, elle ne donne rien, puisqu'elle met tous les liens aux sites en "no follow" . Toutes choses déjà signalées sur ce blog, mais là vous avez des exemples vécus de L. de Boissieu, qui sont des preuves irréfutables de ce que tout lecteur attentif de wikipedia savait déjà puisqu'il  se fait régulièrement piller (ça n'arrive pas à tout le monde , en tout cas je ne suis ps menacée de rencontrer ce problème avec wikipedia !).

lire l'article de son blog

N.B. Laurent de Boissieu est journaliste à La Croix.

Alithia
Repost 0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 13:19
Encore un événement scandaleux à la direction de wikipedia-wikimedia (la fondation américaine, maison mère qui est la tête de la pieuvre) et pour la "grande encyclopédie" qui publie n'importe quoi propre à la discréditer.



photo l'Internaute

J'ai traduit l'article paru sur  le site américain,
valleywag.com, au sujet de Sue Gardner et de son protégé qu'elle vient d'instituer directeur-adjoint de la Wikimedia Foundation, contre rémunération. Or il s'agit d'un adepte de la pédophilie, militant publiquement en sa faveur, Erik Möller.  [pour savoir qui est Erik Möller ; ici encore]


L'article :

" Sue Gardner, l'ancienne journaliste de la pop-culture qui fait partie maintenant de la direction de Wikipedia,  a nommé  Erik Möller directeur-adjoint de la  Wikimedia Foundation pour lui éviter de faire partie du conseil d'administration de l'association à but non lucratif . En tant que membre du conseil d'administration, Möller était son patron. Maintenant c'est elle qui est le sien. Mais l'engagement comme salarié de Möller, revient comme un spectre. Après qu'ait été révélé que  la responsable des finances de Wikimedia, Carolyn Doran, avait été convaincue par la justice de diverses fraudes et délits graves, l'année dernière [voir
les finances de wikimedia en bonnes mains ], Sue Gardner avait promis de vérifier le curriculum vitae de tout nouvel employé. Mais on peut penser qu'elle n'a jamais eu l'idée de vérifier sur Google qui était  Möller. Sinon elle aurait dû remarquer les conceptions particulières de ce Monsieur quant à la sexualité des enfants.


Sue Gardner se retrouve aujourd'hui devant un choix difficile . Conserver  Möller comme employé semble une décision intenable. Personne en effet ne voudra plus verser d'argent à une association dirigée par quelqu'un qui a soutenu une telle  conception détestable au sujet de la pédophilie, une question sur laquelle le monde civilisé a une opinion qui peut difficilement être plus négative.


Cependant elle a engagé  Möller pour une raison précise, à savoir pour l'acheter.  Möller n'a jamais fait mystère  de son projet d'être rémunéré pour son travail à wikipedia, et ayant obtenu d'être embauché il a réalisé son rêve. Pour  Sue Gardner, cela lui permet d'avoir ses amis sous la main, tout près, mais ses ennemis, encore plus près.  En effet, si Möller peut vivre aux Etats-Unis, c'est grâce à un visa de travail, de sorte que Gardner le tient en son pouvoir. Et le nommer  directeur l'aide à s'approcher de son but : contrôler le conseil d'administration.


Gardner est désormais devant un choix . Elle peut soit admettre qu'elle a été laxiste en omettant de s'assurer du curriculum de  Möller'. Soit admettre qu'elle a été malhonnête en lui accordant ce travail rémunéré tout en espérant que personne ne s'apercevrait de l'arrière-plan. Sinon elle semblerait être faible, ce qui est la chose au monde qu'elle ne peut supporter."



source   

 

J'ajoute un document : un   message  de Möller exposant ses convictions à l'égard de la sexualité entre adultes et enfants. 


Où l'on voit qu'il défend la libre sexualité infantile sur les forums, soit ce qu'il entend par là : la liberté pour un enfant de "consentir" à la liberté d'un adulte à '"éduquer" un enfant à la sexualité. Il défend ce principe au nom de la liberté , contre la répression diabolisant ceux qui aiment les enfants et qui soutiennent leur liberté sexuelle, en s'insurgeant contre les principes contraires qui ne seraient, selon lui, que d'archaïques principes imposés indûment par la religion. Il proteste contre le fait qu'une sexualité tendre avec les enfants soit considérée comme un viol. Evidemment, à partir du moment où l'on admet qu'il ne s'agit que de tendresse de la part de l'adulte et de consentement de la part de l'enfant (qui ne pourrait être sous influence, impressionné, trompé, induit à la soumission de diverses manières ?) et que les notions d'abus et de viol sont exclues a priori, et si l'on ajoute que cette sexualité et bonne pour l'enfant, au nom de son éducation, on a déjà fait sauter tout interdit pour l'adulte et on se retrouve dans une logique qui est précisément  celle de la défense de la pédophilie.

 

Puis le résumé de la conception d'E. Möller quant à la pédophilie : les relations sexuelles avec les adultes, cela fait du bien aux enfants. Alors, pourquoi se gêner, en effet ?

citation de :  " everyone should accept their pedophilic feelings, because, generally speaking: 1. pedosexual contacts are healthy for children, and when these contacts can't take place it is because, 2. a third party, like politicians or parents, abuses its power over the child in order to deny the child its sexual freedom."

A quoi s'ajoute l'inévitable prosélytisme de ce genre d'individus militant pour des causes plus que marginales : tout un chacun est un pédophile qui s'ignore. Donc la pédophilie étant la norme, ceux qui en dénoncent et interdisent la pratique sont dans  l'abus manifeste et de sales persécuteurs. Inversion de la situation, des normes et  des valeurs. Cela porte un nom, tout simplement, la perversion.

 

Voilà R. Möller est un pervers, pour ceux qui ne le savaient pas, et comme par hasard wikipedia qui affectionne les raisonnements pervers, a aussi parmi ses membres des pervers  authentiques .

 

Vous avez dit bizarre ? Comme c'est bizarre.


[visible sur wikipedia review-à noter que comme les liens disparaissent curieusement au fur et à mesure que se mène la recherche sur Möller, je double les références]


 


Sur le même thème voir cette information récente, où l'on voit que décidémment ....


" Wikipedia est encore dans l’eau chaude. Cette fois c’est le FBI qui enquête sur la publication d’une photo à caractère pédophile dans un article en ligne. On y voit une jeune fille de 10 ans complètement nue dans une pose suggestive."


Alithia

 

note ajoutée le 18 mai : par ailleurs, en dehors de ce dernier événement, la pédophilie et la propagande  organisée en sa faveur sur wikipédia sont un gros problème qui ne date pas d'hier et qui a été dénoncé sur la wikipedia.en. au point que se sont formés des associations pour lutter contre la pédophilie sur la wikipedia.en.


De nombreux articles ont paru, des sites se sont créés pour lutter contre la propagande pro-pédophilie qui sévissait sur wikipedia et la dénoncer. Une organisation a suivi et enquêté et fait son rapport publié sur son propre support wiki ad hoc. Cet article relate l'histoire des démêlés de wikipedia avec le clan des pédophiles organisés, comment ils ont fait pression, comment wikipedia a dû s'en préoccuper et réagir, comment ils se sont battus contre les anti-pédophiles, et les pseudos  des pédophiles militants repérés  comme tels sont même donnés, accompagnés de leurs professions de foi pro-pédophiles, et de leur stratégie,  ce qui ne semble pas inventé.

 

Le problème ne s'est jamais posé ouvertement sur la wikipedia.fr, même si certains collaborateurs sont connus comme adeptes de la pédophilie, ils n'ont jamais, semble-t-il, constitué un groupe de pression organisé et militant pour leur cause.

 

Quoi qu'il en soit il y a vraiment de tout sur wikipedia. Le pire y côtoie  le meilleur.

 

 

[ ajout de références complémentaires  : infos sur Möller, et compléments, + l'association qui dénonce la pédophilie sur wikipedia , un article sur le sujet,  le point sur le problème de la pédophilie sur la wikipedia.en ; chacun de ces articles comprend des liens , pour les sceptiques.]

Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 10:54
Les groupes de pression à wikipedia :




reçu ce message que j'aime bien : je le poste , suivi de  ma réponse


" Ce commentaire pour partager avec vous l'impression que me donne WIKIPEDIA. Je suis maintenant parvenue à la conviction qu'il y a une forme de noyautage. Pas forcément par un groupe ou une idéologie unique. C'est plus subtile, en fonction du thème ou de l'article. Les articles les plus "sensibles" (parti politique, écomomie, crises et scandales divers, pays...) sont "surveillés" par des coalitions de personnes (appelons les de manière générique ainsi: derrière il peut s'agir par exemple de membres de partis politiques, syndicats ou autres). Chaque coallition a son territoire et il semble qu'il y ait un Yalta: un groupe donné ne débordera pas sur le territoire des autres. Un individu isolé intervenant sur un de ces articles est rapidement mis au pas. Toutes les techniques classiques de wikipedia sont alors bonnes pour supprimer certains messages non acceptables par le groupe et réécrire l'article dans le bon sens: sujet "inédit", maque de sources, point de vue non neutre etc. (il est évident que certains points de vue sont plus neutres que d'autres...). Je vous conseille de regarder (par exemple) la page de discussion et l'historique des contribution de la crise des subprimes (sujet chaud au début 2008). La censure et la mauvaise foi y sont évidentes. "Wikipedia: l'encyclopédie libre" mais la liberté est à wikipedia ce que la musique est à la musique militaire". commentaire n° : 11 posté par : estelle le: 08/05/2008 13:06:38  [sur les geeks et l'extrême-droite sur wikipedia ]



Entièrement d'accord : un Yalta entre les différent groupes d'influence qui s'approprient et surveillent leurs articles, est une comparaison tout à fait pertinente. Les articles sont ainsi écrits selon l'orientation choisie et en sont exclus tous les contradicteurs qui viendraient apporter des références et points de vue autres. Un Yalta entre forces diverses, qui, chacune, introduit et protège son point de vue particulier, et qui toutes sont partisanes, est une excellente image.



C'est ce qui arrive quand une supposée "encyclopédie" est écrite selon l'opinion (principe de wikipedia) et non selon la nécessité qu'impose a connaissance. Wikipedia (ne) reflète  (que) des opinions, elle en présente pas le savoir. Et parmi es opinions, selon la logique du rapport de forces en quoi consiste le Yalta idéologique qui préside à wikipedia, ce  sont les pires qui l'emportent, forcément.



Je l'ai écrit dans plusieurs articles du blog : les articles de wikipedia sur la religion sont tenus en main par les fondamentalistes de chaque religion, les articles sur Poutine et la Russie sont écrits du point de vue de Poutine et protégés par ses partisans, les articles sur Ben Ali sont écrits du point de vue de Ben-Ali, les articles sur l'Iran écrits du point de vue des dirigeants actuels Iraniens
et protégés par l'ambassade d'Iran selon toute apparence, ceux sur Chavez, écrits du point de vue de Chavez et ainsi de suite pour tous les Etats, surtout si ce sont des dictatures ( il y a aussi quelques exceptions parmi les Etats, ceux qu'on n'aime pas et que, au contraire, on "enfonce") les articles sur le Moyen-Orient sont écrits du point de vue unique arabo-palestinien, les articles sur les sectes sont écrits du point de vue des sectes (plus exactement par les sectes elles-mêmes), les articles sur les pseudo-sciences sont écrits du point de vue des pseudo-sciences par leurs adeptes, et idem pour tout le para-scientifique, le para-médical, e para-normal...

Même chose pour l'économie, vous avez raison. Je vais voir les articles que vous indiquez. Mais on avait déjà remarqué que les alter-mondialistes se sont taillés un secteur à part qu'ils contrôlent, et que certains articles sont écrits d'un point de vue militant appuyé. D'autres sont  une apologie du libéralise économique : aucun n'est objectif. Mais encore, de même que la théorie marxiste est bannie, de même on constate qu'une véritable écriture de l'histoire est absente de wikipedia dont on voit nombre d'articles passer sur les faits peu glorieux de l'histoire de l'eglise de Rome, édulcorer-censurer les actes des Papes et des rois anciens qu'il déplairait à certains rédacteurs de reconnaître, tolérer le négationnisme, recourir à aux fantasmes de complot et aux pseudo-explications de l'histoire par des théories irrationnelles, excuser ou passer sous silence des crimes, injustices divers...  Mais sans doute est-ce parce que la théorie est elle-même bannie de wikipedia.

De même les articles glorifiant les fascismes et les idéologies attenantes sont sous contrôle de leurs partisans. Un certain nombre de sujets et de thèmes sont totalement tabous, en particulier tout ce qui reviendrait à nommer une dictature par son nom, à indiquer certaines collaborations avec le nazisme qui ne sont pas wikipédiennement correctes , à ne pas nommer l'antisémitisme de personnes ou écrivains célèbres . Voyez la clémence de wikipedia pour l'antisémitise de Mircea Eliade , Cioran,  Evola [censuré puis rétabli], Drieu La Rochelle, tous ces auteurs dont l'antisémitisme n'est
même  pas mentionné. Celine, autre cas : un article particulièrement mauvais, complètement anecdotique, et uniquement biographique, réussit cependant à renvoyer le sujet à la fin, quand le lecteur est parti depuis longtemps, lassé de tant de médiocrité, etc. etc.


De manière générale et au total on peut dire tout de même qu'une prime est donnée aux fascistes, antisémites, islamistes et fondamentalistes divers et à tous les obscurantistes plutôt qu'au point de vue de la raison et de la science, plutôt qu'à celui de la politique moderne, de la laïcité, du droit, des valeurs de liberté et égalité et de celles énoncées par les droits de l'homme : sur ces sujets, aucun point de vue objectif et encore moins groupe de pression, n'a de place autorisée sur wikipedia. Ceux qui s'y essayent se font réduire au silence ou virer, sous tous les prétextes, y compris et surtout s'ils sont trop savants (authentique) .



Car le point de vue de la science, de la véritable pensée, il est vrai,  vient contrecarrer l'opinion, celui de la raison et du rationalisme interdit de se contenter de l'opinion et d'écrire n'importe quoi et celui de la philosophie, comme pour toute théorie véritable aussi, en tant  qu'elles adoptent et représentent le point de vue de la vérité et exigent la pensée, réfutent l'opinion .


Cependant sur wikipedia l'Inquisition est vantée comme une nécessité historique positive tandis que la résistance à celle-ci est généralement tue,  quand elle n'est pas dénigrée. Par exemple pour l'histoire des sciences le point de vue de l'Inquisition est préféré à celui de Galilée ( en particulier par "EL" qui a réussi à en faire une règle de wikipedia par vote : il a fait voter que pour wikipédia le point de vue de l'Inquisition, sans la nommer, devait être préféré à celui de Galilée, à l'époque  ; je l'ai signalé dans un article et c'est pourquoi EL est si hargneux et injurieux avec moi) Même chose pour des sujets comparables. Par exemple celui qui veut imposer que Darwin est un lamarckien, que Nostradamus est plus intéressant  que la science et que les articles sur le Talmud peuvent être écrits du point de vue de l'antisémitisme, en utilisant des faux antisémites classiques : vous aurez reconnu Marvoir, également injurieux avec moi. De même le militant et partisan de l'islamisme, Moez. Tous ceux que j'ai épinglés ont réagi par l'injure. Par la seule injure, et ce, jusqu'aux plus hautes sphères de wikipedia  où du reste  l'inculture et le parti-pris règnent tout autant.


Wikipedia c'est le triomphe du conformisme : sous la dictature on approuve la dictature, sous l'Inquisition on se range de son côté, sous le fascisme on s'incline.
A wikipedia celui qui propage l'antisémitisme prend des airs de victime et lorsque l'inculture et les inexactitudes  sont dénoncées, celui qui les dénonce qui se fait traiter de fou.

A
Wikipedia les valeurs sont inversées... mais pas en un sens nietzschéen.

Wikipedia tout au contraire, participe de l'aggravation du nihilisme.

Alithia



note : la présence de groupes de pressions est connue et signalée par les wikipédiens qui veulent bien se l'avouer :


A propos de l'arbitrage concernant ADM, on peut lire une intervention de "Céréales Killer", un administrateur de longue date. Il s'agit d'ADM qui avait introduit dans wikipedia des passages signifiant que les juifs  considèrent les non juifs comme des animaux, donc estiment légitime de les tuer, qu'ils ont massacrés les Amalécites, qu'au Moyen-Age ils utilisaient le sang d'enfants non-juifs pour composer leur pain, bref la grande batterie des pires fantasmes accusatoires antisémites. Voici ce qu'ajoute "Céréales Killer":


Malheureusement, le cas ADM est symptomatique d'un étrange virage qu'a pris Wikipédia ces dernières années. Ce cas n'est pas isolé et finit par déborder sur tous les domaines, qu'ils soient scientifiques, politiques, religieux, économiques ou géographiques. Il se compose çà et là des groupes de pression plus ou moins organisés qui finissent par s'ancrer et agir presque impunément. Le cas ADM, bien qu'isolé, est condamnable. Mais s'il s'agit de faire une chasse aux sorcières, ADM n'en sera pas le seul à être mis au ban. L'ambiance et la philosophie de Wikipédia ont bien changé en cinq ans et je ne m'y amuse plus autant qu'alors. Oui, ADM est un danger pour le projet, oui, ADM doit être sanctionné pour ses abus et sa désorganisation d'articles. Mais il ne faut pas s'arrêter là. D'autres groupes de pression agissent également, se servent de Wikipédia pour y régler des comptes sur des conflits externes tout en gravissant des échelons dans la hiérarchie wikipédienne, d'autres tentent de faire passer des messages et des points de vue politiques ou géopolitiques quelquefois non défendables. Il faut plus que jamais être vigilants quant à ces dérapages qui deviennent coutumiers. Céréales Killer | en ce 18 février 2008 à 16:29 ; ref


Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 10:22
Après que la question du manque de fiabilité de wikipedia ait été à nouveau posée à grande échelle au sujet des fausses informations de décès de diverses personnalités publiées par wikipedia  qui ont fait quelque bruit,   voir ici même fausses nouvelles annoncées sur wikipedia

La question de l'irresponsabilité de wikipedia revient encore
: un agent littéraire s'estime diffamée sur wikipedia et porte plainte. Elle rencontre l'irresponsabilité de wikipedia qui, s'abritant derrière sa seule fonction d'hébergeur, refuse d'assumer quelque responsabilité éditoriale que ce soit , renvoyant la plaignante au néant wikipédien ...




Wikipedia non fiable et irresponsable : vous en voudriez pour vos enfants ?




voir ceci :  " L'affaire remonte à un article posté en 2006, concernant la Barbara Bauer Literary Agency, et qui portait très sérieusement ombrage à sa compagnie. De son côté, Wikipédia contestait qu'elle soit mentionnée comme la pire d'un hypothétique top 20 des agents littéraires les plus idiots, mais comme l'une des pires.

L'article a aujourd'hui été retiré par les contributeurs. Ces agences étaient également pointées du doigt en ce qu'elles ne vérifiaient pas les ventes de leurs auteurs, mais continuaient de leur prélever des taxes administratives ou d'édition.

Hébergeur, mais pas responsable

En France, nous savons que l'encyclopédie n'a qu'un rôle d'hébergeur de contenu et que de ce point de vue elle voit sa responsabilité allégée, surfant sur la protection offerte par le Loi sur la Confiance dans l'Économie Numérique. Ainsi, « ces hébergeurs ne sont pas tenus à une obligation de surveillance sur les informations stockées ou les faits ou circonstances précitées".



Alithia



Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 14:46
Alertez les auteurs : écrire pour wikipedia est dangereux et un auteur s'y fait exploiter et escroquer.

La Libre Belgique l'annonce. Il s'agit de l'édition allemande de wikipedia (moins pire que la française, dit-on) qui va désormais être reprise par un éditeur, publiée  en version papier et vendue, suite à un accord avec wikipedia et sa présidente, Florence Devouard (qui en est très fière).


Vendue ! Soit, désormais le travail gratuit des wikipédiens sera exploité au profit d'un éditeur qui en tirera bénéfice. Il servira à vendre une édition (non fiable) rédigée par des amateurs pour le plus grand profit d'un éditeur qui aura économisé le travail de constitution d'une encyclopédie; dont la recherche d'auteurs et leur rémunération, en exploitant simplement les gogos qui auraont eu la naïveté de mettre leurs talents au service de wikipedia . C'est pas beau cela ?

En tout cas voilà un mythe qui s'effondre : celui de la gratuité (et de l'honnêteté ?).  La fiabilité de wikipedia n'est plus qu'un mythe largement reconnu comme tel.

Ne reste plus qu'à voir s'effondrer également le mythe de la neutralité selon la méthode de l'écriture collective et le terrain sera un peu dégagé et les lecteurs seront enfin correctement informés sur la vraie nature et les véritables performances de wikipedia.

Quant aux auteurs, on peut supposer qu'ils vont plus que jamais se méfier... s'il n'est pas trop tard pour ceuwx qui ont déjà libré leurs talents à wikipedia. Car wikipedia ne permet pas à un auteur de reprendre le texte qu'il lui a confié, et de plus, si ce texte est amené à être cité, il doit l'être sous la licence GNu qui l'attribue à ... wikipedia bien sûr et non à son auteur (en admettatn que des gens savants dans certains domaines aient écrit des articles en entier ou quasiment). Le texte est devenu non seulement un texte de wikipedia qui à ce titre échappe à son auteur, mais aux termes de la même licence GNu, modifiable au tout-venant.

Alertez les auteurs : écrire pour wikipedia est dangereux et un auteur s'y fait exploiter et escroquer.
 

source

Alithia


Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 18:25
Récit  des malheurs d'un chercheur qui , imprudent, s'est aventuré sur wikipedia  . Sans préjuger de ses travaux apparemment dans les marges on appréciera la manière, tout à fait représentative, dont wikipedia traite les intellectuels, chercheurs, savants, enseignants, tous ceux qui,  apparemment en savent plus qu'eux, chose qu'ils ne supportent pas. Un style qui résume wikipedia. Le  récit d'une victime de la wikipedie.

Et sa
page humour sur cette communauté très particulière.




ajout ultérieur [le 15/4/08] :

Ceci ne vise qu'à mettre  en lumière les moeurs  qui règnent sur wikipedia, à l'égard des personnes, et non le contenu de ce  "non-débat" houleux mais surtout obscur, et à poser une question : traite-t-on ainsi les gens ? Que penser d'une publication qui traite ainsi ses collaborateurs, largement accueillis au principe de la liberté d'expression annoncée ?

Et questions subsidiaires :

* Wikipedia qui est ouverte à tout le monde sans contrôle de sa part, tout le monde agissant dans l'anonymat le plus complet, quelles sont les chances qu'elle ramasse les tocards, les malintentionnés , les fachos, les propagandistes de causes diverses ?

* Wikipedia aux règles floues qui annonce être une compilation d'opinions a-t-elle le droit de refuser les opinions qui ne plaisent pas à certains ?

* Wikipedia  a-t-elle le droit de s'appeler encyclopédie et d'admettre en son sein des administrateurs fachos, des fondamentalistes, des islamistes qui écrivent et surveillent les articles sur les thèmes qui les intéressent et dans le même temps persécutent et excluent certains qui ne seraient pas dans la ligne mais sont dans leur ligne de mirre  ?

*  Wikipedia  a-t-elle le droit d'abriter en son sein sous le titre d'"encyclopédie" des articles en correspondance avec les idéologies sus-citées à quoi il faut ajouter les sectes, pseudo-sciences etc. ?

* Toute cette propagande, toute cette irrationnalité occupent une place importante à wikipedia. Alors au nom de quel principe, à votre avis, peut-elle contester certaines idées ou certaines thèses ?

* Question ultime : wikipedia a-t-elle des principes ?


Voilà quelques questions, posées par l'affaire Jean-Pierre Petit qui fut persécuté par Hégésippe Cormier, représenté  dans ses dessins en inquisiteur, on se demande vraiment pourquoi.


Alithia
Repost 0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 13:54
Sur wikipedia une personne est diffamée. Il s'agit de  Manuel Abramowicz  qui a écrit plusieurs ouvrages, sur l'extrême-droite pour la dénoncer. Directeur de la revue "Résistances",  [en ligne] qui est un observatoire de l'extrême-droite, il est également correspondant de wikipedia et se présente, chose rarissime. On sait donc qu'il a écrit contre l'extrême-droite.




Sur sa page personnelle, il reçoit divers messages injurieux ou diffamatoires . Réaction de wikipedia, menacée de plainte par la personne qui subit ces torts ? Elle supprime sa page personnelle, sur la quelle on pouvait voir ces menaces et diffamations, c'est à dire qu'il est banni de wikipedia !  pour protéger ses ennemis qui auraient sinon , fait l'objet de poursuites.
De plus, un des responsables du F.N. belge dont Manuel Abramowicz a mis en lumière l'activité [sur résistances], Tonnelier, est un membre actif de wikipedia, toujours bien présent, lui. [sa page ]



Un correspondant  m'avertit :

Ils viennent de virer Manuel Abramovicz, ces petits lâches masqués.

Le Belge




Ma réponse :

Oui, c'est assez révélateur. M.A. était l'objet de diffamations graves et renouvellées, et avait menacé de porter plainte contre wikipedia. Résultat , ni excuses ni protection de la part de wikipedia, tout au contraire. Ils le virent : manière encore d'effacer les traces (réédition de l'affaire du pseudo"Michelet" se précipitant faire la femme de ménage en effaçant les traces des forfaits qui risquaient de faire mauvaise réputation à wikipedia)


C'est assez révélateur du véritable fonctionnement de wikipedia et de ce qu'elle est en vérité.

Car, le système wikipedia étant ouvert à toutes les diffamations possibles , et ne comportant aucun contrôle puisqu'il  fonctionne à l'anonymat complet où celui qui le désire peut être complètement  masqué, montre à cette occasion tous ses défauts, et mieux : sa perversité.

En effet on est dans un système d'anonymat total , qui ne réside pas seulement dans le fait du recours aux pseudos, (chose courante sur internet, même si déjà cela peut poser problème) Mais ça va bien plus loin sur wikipedia puisque l'on peut parfaitement participer  sous Ip multiples et instables permettant de faire n'importe quoi, donc toutes les magouilles, désinformations, diffamations et atteintes au droit des personnes qui les protège, communiquer les recettes de cocktails molotovs (authentique) voire bombes et pourquoi pas organiser des attentats ? La chose est parfaitement possible. On peut aussi dénoncer à la police des opposants politiques (ça c'est déjà fait) etc. etc. : la voilà la merveilleuse "liberté" de wikipedia, laissée, non aux intellectuels qui ont des idées (étroitement surveillés ceux-là) mais à n'importe qui et à tout et n'importe quoi.


Failles et anomalies du système wikipedia , qui sont tout à fait surprenantes et hautement anormales (c'est le cas de le dire!).

Wikipedia ne demande même pas à ses participants de s'inscrire en choisissant un pseudo tout en donnant à l'occasion de leur inscription, un minimum de références et de garanties, telles nom, adresse et adresse mail valide, vérifiable, par mail-réponse, à la différence de ce que fait n'importe quel petit site et n'importe quel petit forum, accompagnant la dite inscription d'un rappel des règles de droit, obligations à respecter, risques encourus etc. en cas de non respect.


Wikipedia irresponsable, je l'ai assez dit et montré. Elle n'use même pas des précautions du 1° petit site venu, alors qu'elle se vante d'être un mastodonte mondial.

Ceci est parfaitement malhonnête et ne peut être un hasard : wikipedia est hors-droit.

Ce faisant, elle n'accorde aucune garanties : ni quant à la vérité de son contenu , c'est l'objet de ce blog de le démontrer, car elle permet que les fascistes et autres crapules y trouvent une tribune : la preuve en est précisément l'histoire de M.A ; mais ni non plus la protection des personnes : la preuve encore, la même histoire, parce que M.A. diffamé, au lieu que wikipedia puisse mettre fin aux attaques et diffamations, elle le vire, montrant par là qu'elle est incapable de le protéger.

Pourquoi ?   Pour trois raisons :

1- l'organisation de son système, comme montré plus haut ;


2- parce qu'elle est hors-droit , hors-la-loi et entend y rester : elle ne se réforme pas, malgré toutes les dénonciations de ses anomalies qui lui ont été largement signalées, en particulier par ce blog, qui recoupe quelques analyses justes existant, de plus en plus nombreuses, essentiellement de la part d'universitaires qui ne sont ps des naïfs  ; ce qui montre la mauvaise de ses responsables et porte-paroles, entre parenthèses,  toujours accrochés à leurs mêmes discours dignes d'une secte, montrant invariablement que leur communauté n'entend pas s'embarrasser des lois communes ;


3- parce qu'elle donne aux fascistes et autres crapules, une tribune dont ils usent et abusent. Evidemment. Ce ne sont pas forcément les anges qui se précipitent pour prendre  le pouvoir sur wikipedia.


Ce blog le montre et le démontre.

Alithia


Ajout ultérieur : un correspondant me fait remarquer que l'article M.A. n'a pas été supprimé. Exact. Mais a été supprimée la page où M.A. faisait état de ces agressions et diffamations à répétition. Blanchiement : plus de traces. C'est la méthode  du pseudo "Michelet" : tout ce qui peut envoyer wikipedia en justice, ou ses participants, est effacé. Le délit a ainsi disparu et le plaignant est impuissant.

Dois-je préciser la règle de droit ? Le site-support, ne doit pas effacer mais doit garder des traces des diffamations, pour la justice et la police, précisément en cas de plainte pour  et d'enquête pur que puisse être identifié l'éventuel incriminé.

N.B. : précédemment un autre correspondant du blog avait même relevé l'adresse IP du responsable de ces attaques contre M.A. et l'avait cité dans les commentaires  : la trace du délit est donc ici, à l'abri du blog, même si elle a disparu de wikipedia.

Ajout encore suite à un message reçu :

La plainte a été déposée. Ce qu'affirme M.A. sur wikipedia :

"
Ma notice sur Wikipédia est régulièrement vandalisée par des individus d'extrême droite agissant anonymement sur Wikipédia. Des propos diffamants et calomnieux y sont diffusés. Les adresses IP de leurs auteurs et les identités de ceux-ci sont désormais connues. Des plaintes ont été déposées nommément contre eux auprès des autorités judiciaires et du FCCU, le service de lutte contre la cyber-criminalité de la Police fédérale belge [1] "

Cette mention a disparu de wikipedia, soit la trace des attaques diffamatoires, et l'annonce d'une plainte déposée en conséquence.

Pourquoi wikipedia supprime-t-elle l'information sur ces événements ?
 
Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 21:31
La question est traitée dans un article de mashable qui pose la question de l'importance et du devenir du petit groupe d'influence qui s'empare d'un projet collectif et qui donne son orientation aux articles, en décidant de fait de leur contenu.



photo J. Gueho l'Internaute

Selon la  remarque à partir de l'expérience qu'a faite l'auteur de l'article, à savoir que les liens les plus pertinents sont effacés des sources, au profit d'autres qui ne font pas référence  :

" Essayez de soumettre un lien sur un article de Wikipedia dans la rubrique sources par exemple, même si extrêmement pertinent, il sera presque automatiquement censuré car assimilé à de l'auto-promo alors que d'autres liens/news sur le même sujet pointent vers des blogs personnels"

on voit que , la réalité ne correspond pas aux beaux principes affichés d'un projet supposé collectif etc. de sorte que l'objectivité des articles n'est pas assurée, d'une part, et que, d'autre part, avec le temps, certains  rédacteurs sont privilégiés par rapport à d'autres, de sorte  que le projet vire à l'oligarchie.

voir ici

C
e genre de biais indique qu'avec le temps s'installe un groupe d'influence, qui transforme le projet qui devient la chose d'une oligarchie.

Article qui se termine par cette citation  :

En 1993, Howard Rheingold (le pape des communautés virtuelles) écrivait déja:

Nous avons, pour le moment, accès à un outil qui pourrait apporter de la convivialité et de la compréhension dans nos vies, et pourrait aider à revitaliser la sphère publique. Ce même outil, mal contrôlé et utilisé, pourrait devenir un instrument de tyrannies. La vision d'un réseau de communication mondial conçu et contrôlé par les citoyens est un projet d'utopie électronique qu'on peut appeler l'"Agora électronique". A Athènes, la démocratie originelle, l'Agora était la place du marché et bien plus. C'était l'endroit ou les citoyens se rencontraient pour parler, bavarder, argumenter, se confronter, trouver les points faibles des idées politiques en les discutant. Mais une autre vision pourrait s'appliquer à l'utilisation du Réseau dans le mauvais sens, une sombre vision d'un endroit beaucoup moins utopique, le Panopticon.

 

 

 

Depuis 1993, bien des choses se sont passées. Selon  Larry Sanger, déjà cité, la chose est arrivée : wikipedia née d'un pojet anarchiste, est tombée entre les mains d'un gang.

 

voir  Controverses au sujet de wikipedia : un article du monde

 

Alithia

 

Repost 0
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 14:52
L'article sur Jean-Paul Brighelli , auteur de "La fabrique du crétin" est à peu près vide. Il est néanmoins contesté comme "non-neutre" par un individu au motif que "Jean-Paul Brighelli contestataire né d'une frange réactionnaire de l'enseignement public représente un danger pour l'évolution de l'enseignement." Assertion sans doute très objective de la part de ce wikipedien.

Nous rappellerons, dans la série deux poids-deux mesures que le dernier des inconnus a sa place sur wikipedia, et que tout fasciste ayant eu quelque responsabilité au sein de son parti, jusqu'au dernier des trésoriers d'une obscure section de province, a sa place  sur wikipedia, qui ne lui est nullement contestée.

Mais les intellectuels, écrivains, penseurs, auteurs, et toute personne ayant des idées, c'est bien entendu autre chose : ceux-là, ils sont soigneusement fliqués par wikipedia et vite mis au pas et leurs articles blanchis ou censurés et repassés à la sauce wikipedia ... quand ils ne sont pas passés à la poubelle.

A quand la demande de suppression de l'article car le personnage est honni sur ce media étant donné qu'il représenterait "une frange réactionnaire de l'enseignement public et  ... un danger ." ?

Pour être informé je conseille de se reporter aux livres de J-P Brighelli, à son blog (indiqué dans la liste des blogs recommandés) mais surtout pas à wikipedia, qui, une  fois encore est prise en flagrant déli de parti-pris, de bêtise et de jugement caricatural.

Alithia

N.B. : volontairement je ne donne pas le lien à wikipedia. Ils n'ont pas besoin de pub , ces inquisiteurs.



Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 11:55
Un article de Courrier International publie les résultats d'une étude qui montre que wikipedia n'est pas une démocratie mais fonctionne sous la direction d'un petit groupe qui détient le pouvoir.

J'ai eu l'occasion de monter que ce petit groupe est devenu avec le temps de plus en plus autoritaire, jusqu'à la tyrannie, car il n'admet pas de reconnaître le droit en vigueur dans la société, non plus que les règles du travail intellectuel.
Nous avons vu comment elle maltraite les intellectuels. [ Wikipedia ennemie des intellectuels ]



L'article de Courrier International a le mérite de défaire quelques mythes dont se nourrit Wikipedia.

" Les sites dits "sociaux" comme Wikipédia ou Digg sont toujours cités comme des exemples de démocratie sur Internet, car ils sont le fruit de millions de contributions d'utilisateurs qui écrivent, éditent et classent leurs contenus. En réalité, seule une minorité d'internautes fait tourner la machine."


Wikipedia  n'est pas une démocratie . Nous le savions déjà  [Wikipedia n'est pas une démocratie]

Construite sur l'image d'une utopie anarchiste, elle est devenue un système fermé, arbitraire, entre les mains d'une clique . Nous en parlions récemment [Controverses au sujet de wikipedia : un article du Monde]

Aujourd'hui, tenue d'une main de fer par des administrateurs  incompétents, preuve est donnée que son système est un démenti du mythe de l'écriture collective, participative, libre etc. qu'elle se vante de pouvoir prouver. Minoritaire, le groupe qui la dirige donne l'illustration d'une parfaite tyrannie. Tyrannie  des incompétents et des esprits partisans qui charrient toutes les idéologies qui sont la lie de notre société, des divers fascismes aux sectes.

Courrier International publie les résultats d'une étude faite par un chercheur qui montre que la réalité de wikipedia est " la domination de 1 % des utilisateurs sur tous les autres".

En effet :

"seule une minorité d’internautes fait tourner la machine. Des chercheurs de Palo Alto estiment que 1 % des utilisateurs de Wikipédia produisent près de la moitié des contenus du site. L’encyclopédie utilise également des bots [logiciels utilisés pour accomplir des tâches répétitives] contrôlés par une caste spécifique d’utilisateurs réguliers pour normaliser les formats, empêcher le vandalisme et exclure les utilisateurs qui inondent le site d’obscénités. La sagesse populaire n’a rien à voir là-dedans : il s’agit bien plus de la sagesse des chaperons. "


Courrier International pose en conséquence la bonne question  : la "domination de 1 % des utilisateurs sur tous les autres. Est-ce un mal nécessaire pour tout site libre d’accès ? "

Explication : ces sites qui se présentent comme participatifs sont contrôlés par une minorité qui a pris le pouvoir .

"
le site de Digg, censé "représenter le choix de toute une communauté", est en fait contrôlé par une centaine de personnes.

Chez Wikipédia, ce déséquilibre est à la fois organique et institutionnalisé. Une poignée d'utilisateurs très actifs génèrent à eux seuls la majorité des contenus du site, tandis qu'un réseau d'administrateurs a la possibilité de protéger des pages, de bloquer l'adresse IP de certains visiteurs indésirables et, globalement, de réguler l'activité du site ".

On peut préciser que les administrateurs sont un petit groupe d'environ 160 individus sur ce media qui "tourne"  à l'échelle de 9 à 10 millions de consultations par mois, pour la seule langue française.

La conclusion de l'article de
Courrier International  est claire :

 "Maintenant, il est temps pour Digg et Wikipédia d'arrêter de faire croire qu'ils sont l'émanation de tous et de revoir le pouvoir de leurs petites élites privilégiées."

Sauf que ... le succès de Wikipedia ne tient, précisément, qu'à ce qu'elle réussit à
faire croire. A savoir qu'elle serait une encyclopédie, écrite de manière libre et neutre. Trois affirmations, trois mythes, auquel il faut ajouter celui d'une soi-disant "écriture collective" . Des mythes aux quels  il est en effet de plus en plus difficile de croire, au fur et à mesure que se lève le voile des illusions.


Si les mythes ont la vie dure, il arrive aussi que certains s'estompent jusqu'à l'effacement. 

A la longue il ne sera plus possible d'ignorer  ce que cette étude établit et les conclusions qui doivent s'en tirer car  : "Ce n'est pas la première fois que les chercheurs et les technophiles observent un tel déséquilibre en faveur d'une petite élite dans les sites sociaux."

source Courrier International



Alithia


Repost 0