Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 17:03

Ennemie des intellectuels qu'elle fait fuir ou exclue, Wikipedia rejette les rédacteurs qualifiés, et les esprits rationalistes. La connaissance est un lourd handicap pour qui tente de contribuer à wikipedia.

 



hawaii-marmeys-fatton-.jpgphoto Marmeys-Fatton l'Internaute



Contrairement à ce dont wikipedia se vante à l'occasion de son colloque, à savoir de comprendre en son sein, et de vouloir recruter des « universitaires, enseignants, chercheurs », il convient de rectifier : ceci est totalement faux, car ces derniers n'ont pas leur place à wikipedia (hormis les informaticiens, la chose est entendue).
[voir article sur les statistiques où il s'agit aussi du colloque]

 

 
 

Et contrairement au pari de Marc Goodacre, selon lequel un rédacteur qualifié contribuant dans son domaine ne pourrait qu'être bien accueilli sur wk qu'il contribuerait à améliorer,

   
 

Il faut malheureusement constater que le pari est impossible . Tout au contraire, plus on est qualifié et donc attaché à la vérité dans le ou les domaines que l'on connaît, voire au principe de vérité même (oui, il y en a des comme ça !) alors, plus on est un trublion particulièrement mal venu pour wikipedia.

 
  

Une série de personnes dans ce cas, montrent que la réalité wikipedienne est exactement le contraire de ce que parie Goodacre. Tendance lourde.

 
  

Quelques exemples paradigmatiques :

 
 
 

Pour la théologie et l'histoire de la religion, ceux qui écrivent (écrivaient faudrait-il dire plutôt) sous les pseudos de Stuart Little, Mulot, Benoît Montfort, Theolib, ne sont plus là, partis après accusations, contestatios et effacements de leur travail, blocages, punitions, (au coin, le vilain intello qui prétend avoir des idées précises sur une question, et nous les imposer, puisque nous les ignorons !) pour se terminer en démissions ou exclusions selon les cas ; voir y compris les discussions sur le site du Pharisien libéré qui détaille.

 
[je relaterai en résumé une autre fois leur expérience, ce serait trop long ici]


Pour l'histoire le récent essai du malheureux Paul Aubé, historien, sous son nom véritable pourtant, après les mésaventures de Floreal, et d'autres dont j'ai oublié le nom, car les rares historiens passés par wk ont aujourd'hui disparu,

 

Pour la philosophie, outre Caton, tout le monde a déserté : tous ceux qui sont passés par là ont montré l'incompatibilité entre wikipedia et un contributeur qualifié en philosophie (ils sont tous partis).

 
 
 

Tous ceux-là, soit les quelques exemples que j'ai en mémoire et les autres oubliés ou inconnus de moi , qui sont les seuls à avoir témoigné de réelles qualifications dans ces domaines que j'oserais dire les plus importants peut-être pour les idées exposées à contestations diversement irrationnelles et fanatiques, tous ceux-là qui étaient les seuls qualifiés dans ces domaines, se sont fait accuser et diversement harceler jusqu'à renoncer ou se faire exclure.

[je donnerai par la suite quelques précisions et détails sur ces diverses affaires, si nécessaire]

 
 
 

Pour les sciences l'exemple d'Ellsillk est également révélateur. Non seulement mathématicien, mais ayant étudié l'épistémologie, il tenait à une certaine rigueur (et, disons-le, vérité) face aux pseudo-sciences et autres théories illuminées. Dans l'impossibilité de se faire entendre malgré ses tentatives de saisir les plus hautes instances, il démissionna. [j'en ai parlé ici]

 
 
Il faut ajouter le cas de celui qui sous le pseudo de Tv,  ses initiales, s'est fait terrasser par la machine wikipedienne. Sous ce pseudo écrit quelqu'un de très qualifié en sciences, et militant de la rationalité -contre les fantasmes de quelques fanatiques du fantastique et du para-normal, pour tenter de corriger le domaine de la pseudo-science des OVNI dite ufologie. Echec total bien entendu. Les wikipediens ont résisté de toute la force de leur neutralité.  Car la voie de la raison n'est pas "neutre" au sens où l'entend wikipedia, consensuelle, puisque la raison ne fait pas droit aux tenants de l'irrationnel. Or pour wikipedia tout doit pouvoir être contesté et débattu, même les théories avérées, même les connaissances établies. Elles sont rediscutées, réévaluées, triées par les wikipediens qui décident ou non de les accepter. généralement non. Ils savent mieux que les savants en s'y mettant eux-mêmes. La communauté décide de tout, et des choix  à opérer et des coupes à réaliser au sein du savoir établi. Donc les arguments de la rationalité d'un scientifique ne valent rien face à LA règle de wk. : on décide ensemble, en dehors de tout critère de vérité.

Ainsi wk montre ce que vaut pour elle la raison, les démonstrations, les connaissances. Rien. Elle les refaçonne à sa manière communautaire.


Dans le cas de "Tv", il s'agit en l'occurrence d'un scientifique, physicien, qui cherche à retenir la déferlante pro-OVNI sur wikipedia qui  l'accueille "librement". Il  tente d'arguer que cet objet est tellement non-identifié qu'il n'existe pas, jusqu'à preuve contraire. Son intervention est jugée comme une grave perturbation de wikipedia puisqu'elle a admis le sujet comme digne du plus grand intérêt. Après une longue bagarre, il devra renoncer. Il est clair qu'il perturbe, osant introduire des arguments sérieux fondés sur des connaissances véritables, doublées d'une pensée assez claire pour être démontrée.

Le point de vue de la connaissance perturbe. Le point de vue de la rationalité perturbe. A wikipedia du moins. 

Il y a encore FH, quelqu'un d'honnête dont je ne connais pas exactement la biographie intellectuelle -wikipedia ne la demande pas, bien entendu, ce serait introduire une hiérarchie du savoir. Donc nous sommes tenus dans l'ignorance de qui est qui, volontairement, afin d'éviter toute distinction entre les participants et les divers degrés de connaissances et de compétences qui sont les leurs. Car surtout il ne faut accorder aucune qualité hors wk, ni n'introduire aucune  hiérarchie. FH quel qu'il soit, a des idées assez précises et instruites pour porter la contradiction aux thèses d'extrême-droite développées par un professionnel de la propagande. Il montre quelque talent, finesse et connaissances de la question. Ce malheureux FH  a  donc essayé de réfréner les ardeurs affichées ouvertement en faveur de l'extrême-droite de "Chouchoupette". Résultat ? Il fut exclu pour avoir osé critiquer les interventions partisanes (assez énormes) du ci-devant. L'opposition aux écrits d'extrême-droite ? ça fait désordre, ça crée de la dissenssion. Viré.  Avec pertes et fracas. 

Même chose pour tous ceux, nombreux, dont quelques uns suffisamment instruits en histoire -toujours pareil, on ne sait exactement qui est qui puisqu'on n'est pas prié de  présenter ses références sur wk- mais assez instruits néanmoins pour tenter de réfréner l'ardeur révisionnniste d'un militant de la cause turque niant le génocide arménien. Eh bien devinez qui fut sanctionné ? Ceux qui avaient exposé les meilleurs arguments et les plus solides démontrant la réalité historique du génocide arménien.  Le militant en faveur du révisionnisme va très bien, merci. Il sévit toujours à wk. etc. etc. ad nauseam.


Bien d'autres encore : tous les gens honnêtes ayant quelque connaissance véritable d'un sujet.  Etant certains de ce qu'ils avancent, pour le connaître vraiment et l'avoir étudié, ils ne veulent pas céder à des âneries ou autres erreurs et platitudes révisionniste, ou des rédactions partisanes plus ou moins caricaturales. Virés, ils dérangent. Tous ceux qui furent choqués par les articles de propagande, piétinant l'histoire, bafouant les droits de l'homme, violemment révisionnistes et ceux qui, quelque peu connaisseurs de certaines questions, tentèrent  quelques objections, furent toujurs systématiquement exclus pour cause de manque de fusion dans la communauté et refus de chanter à l'unisson. Leurs arguments ? Irrecevables. Et s'ils insistaient, virés. Un type qui a les idées claires et quelques connaissances sérieuses, dérange, car il ne participe pas du concert consensuellement wikipedien.

La liste serait longue de tous les esprits bien faits qui se sont fait exclure, ou qui ont dû renoncer face aux wikipediens qui prétendaient décider mieux que tout spécialiste. Personne n'en fera jamais le tour dans cet océan d'exemples, tous les mêmes, qui montrent tous la même chose.




Pourquoi donc est-ce ainsi ?
Pourquoi est-ce la règle  ?

Pourquoi être un intellectuel à peu près correctement formé est-il un lourd handicap à wikipedia ?

 

Parce que toute connaissance présuppose et implique à la fois, une référence à la vérité qui la fonde.

 

Tandis que wikipedia exige de ses contributeurs la « neutralité » au détriment de la vérité -c'est sa seule exigence.



Wikipedia veut des textes "consensuels" et non des textes vrais. Or une connaissance vraie se révèle être toujours en porte-à-faux avec le consensus wikipedien.

Produire un texte dit « neutre » oblige les rédacteurs divers à réaliser un consensus plus ou moins mou, qui ne peut produire que des généralités insignifiantes. La vérité départage les opinions, elle sépare le vrai du faux, elle crée des lignes de démarcation entre sciences et opinions ou croyances. La vérité n'est pas consensuelle, elle est universelle, ce qui n'est pas du tout pareil, et elle est encore moins le produit d'un consensus. Elle dérange, elle va à contre-courant des habitudes et croyances les mieux admises. Voyez Socrate, Galilée, Darwin, Freud...

La vérité n'est pa
s tolérante : elle consteste les représentations fausses, elle défait les illusions, elle interdit, en raison, de soutenir des idées fausses.

Wikipedia au contraire, tolère toutes les opinions quelles qu'elles soient. Ces opinions finissent donc par recouvrir, par le seul fait de leur importance quantitative, les connaissances avérées, et les analyses subtiles , les références savantes, les questions qui font penser, qui sèment le doute et aident à décentrer opinions et habitudes.

 

Demander le consensus pour éviter la vérité, ne peut produire que des compromis hasardeux, des lissages de toute idée et de toute contradiction, au mieux. Au pire on entre dans le champ largement exploré et cultivé par wikipedia, celui de la révision des savoirs.

 

C'est pourquoi wikipedia aboutit à former une communauté dont le fonctionnement est celui d'une secte, et dont la tâche est la révision du savoir et l'anéantissement de la culture : par le consensus synonyme de platitude et d'absence d'idées, et qui exclut la vérité, par consensus, en effet. Les wikipediens sont tous d'accord sur ce point qui les soude ... avec toutes les conséquences que cela implique.

 

A ce propos je cite le « Pharisien libéré »

 

« Wikipédia est une secte c’est à dire une entreprise dont le modéle économique consiste :

 *à exploiter le travail gratuit de ses zélateurs,
 *à organiser des collectes pour son financement
 *à commercialiser le résultat du travail esclave dans l’entreprise Wikia. »
 

Tout à fait. Lui répondrai-je.

 

A quoi j'ajouterai que ses contributeurs bénévoles pillent sans vergogne tous les textes en ligne utilisables ou recopient ceux qui sont tombés dans le domaine public : entreprise de pillage généralisé du travail accompli par d'autres, ensuite déformé par leurs soins.

 

Une secte qui n'admet surtout pas la présence et la contribution de personnes qualifiées dans un domaine précis qui prétendent par eux-mêmes savoir comment écrire et le garantir. Elle les fait fuir car wk ne cherche pas la vérité mais prétend lui substituer sa vision (particulière et très spéciale) des choses qu'elle impose au nom de son fameux principe de "neutralité" . Wikipedia exclue les auteurs responsables de leurs écrits. Elle exige des textes collectifs. Tout auteur sera donc systématiquement corrigé, ne serait-ce que pour le principe : il doit comprendre qu'il faut se soumettre au consensus.

 

Cette écriture collective selon le principe de neutralité consensuelle revient alors, au mieux, à accumuler les opinions courantes, toutes les opinions même les plus fausses, les plus irrationnelles et les plus partisanes, si elles existent et sont populaires ou ont la faveur de la communauté. Et au pire, elle revient à privilégier systématiquement ces dernières au détriment des études savantes qu'elle ignore.

 

Son écriture de "neutralité" est une écriture de platitude qui doit convenir au groupe wikipedien non qualifié. Le seul critère d'admissibilité c'est l'approbation du groupe, quand bien même celui-ci est-il constitué d'une dizaine de personnes, ce qui est généralement le maximum de contributeurs que l'on rencontre sur un article et pour les votes quelques dizaines .

 

La neutralité n'est que l'assentiment du groupe. La neutralité affadit tous les sujets, applatit tous les problèmes, fait disparaître toutes les questions, tous les doutes. Son principe est incompatible avec la rédaction d'un quelconque exposé de vulgarisation des connaissances. A fortiori d'une encyclopédie.

 

La toute petite communauté sectaire de ses membres actifs, participant aux votes et décisions, décide ainsi au gré du "consensus" communautaire, -généralement consensus de l'ignorance-, de ce qui est à écrire ou à rejeter et censurer. Car la censure va bon train à ce régime . Et ce sont l'érudition, la compétence dans une discipline précise, les travaux savants qui sont censurés, puisqu'inconnus et considérés comme ne faisant pas autorité, par principe. Car, divergeant de l'opinion commune, ils ne font pas consensus à wikipedia. Tout au contraire ils sont honnis car ils sont inconnus de ses membres. Que ce consensus soit plus ou moins spontané ou imposé par ses membres les plus influents qui donnent le "la", -càd ceux qui sont les mieux installés-, n'y change rien : ce sont eux qui décident, à savoir une poignée de personnes qui ne doivent surtout pas être qualifiées. En effet, une personne connaissant bien un sujet, ne cèdera pas sur la vérité. Elle s'opposera à la communauté qui , toujours, privilégie divers points de vue relevant de l'opinion courante, largement fondée sur l'ignorance.

 

En clair, à wikipedia, une poignée d'individus décide de la vérité, par vote : ce qu'elle prétend être neutralité.

 

Rien ne s'impose à cette communauté et surtout pas la vérité, seule la loi du groupe, la loi du nombre (même infime) est respectée.

 

Ainsi tous les sujets sont révisés selon les options et préférences de la petite communauté. Et si celle-ci décide que 2 + 2 = 5, c'est ce qui sera retenu et écrit. Et le contradicteur sera mal venu. Exclu même s'il insiste et ne veut pas céder face à une aberration. La communauté est souveraine. La communauté décide de toutes les questions sur tous les sujets, la communauté prime sur le savoir établi, les sciences, la culture, la tradition, le droit. La communauté ignore la Loi. Elle ne connaît que sa loi. 

De sorte que la communauté décidant elle-même hors de toute exigence de vérité et hors des références savantes, qui ne font pas pour elle autorité (la communauté n'admet aucune contrainte hormis les décisions qu'elle prend souverainement) on constate qu'elle en est venue aujourd'hui, au gré de ses sympathies il faut croire, à ouvrir grand ses pages aux extrémismes et fondamentalismes divers.

Ce sont ces individus qu'elle attire, a
ussi, et les plus malins et retors (ils le sont) entraînent les naïfs, comme le joueur de flûte d'Hamelin.

Ce qui
était (peut-être ?) inscrit dans ses principes et présupposés  fondateurs, est en tout cas arrivé.


Alithia

N.B. je n'ai pas mis de liens vers wk pour les contributeurs cités, afin de ne pas accroître encore son rang dans le classement Google à force de citations. Si quelqu'un voulait se plonger dans cette littérature immense et assez atroce, sur wk tapez dans la case "chercher" utilisateur:suivi du pseudo cité.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Remi M. 08/10/2008 15:37

Très bon article que je signale aux nouveaux venus. Il en apprend beaucoup sur Wp. Je remarque que vos adversaires Alithia (on ne peut les appeler critiques ni même contradicteurs) ne savent vous répondre que par des injures et des coups bas qui sont des attaques portant sur votre personne.Ils n'ont pas trouvé une seule objection à opposer à tout ce que contient votre blog. C'est révélateur de l'embarras dans lequel ils se trouvent et de leur incapacité à construire une critique.Pourtant ils ont fabriqué des blogs sur lesquels ils se sont essayé à rédiger des articles entiers contre vous , -mais contre vous justement , jamais contre vos idées. Je n'ai pas trouvé une seule réponse ni une seule objection, uniquement des qualificatifs  diffamants pour la personne.  Wp fait évidemment beaucoup de publicité à ces blogs wikipédiens , qui ne valent rien et dont la lecture est vraiment ennuyeuse, contrairement à ceux qui critiquent WP comme celui-ci, celui du Pharisien libéré qui sont mis sur liste noire. Wp exerce une censure de tout ce qui critique WP en rabaissant les personnes, parlant d'elles de manière grossière, comme ils l'ont fait pour Pierre Assouline parce qu'il a critiqué WP. C'est une règle. Ils font pareil avec les journaux qui écrivent des articles critiques sur WP et traînent les journalistes dans la boue pour cette raison. Comme ils ont eu beaucoup d'articles critiques, dans une palette qui couvre une bonne partie de la presse, cette manière injurieuse de parler des journalistes s'étend à toute la profession.

Jean-Michel 13/08/2008 22:59

Wikipedia fait fuir les gens compétents, ceux qui ont des connaissances véritables,  les intellos car son but n'est pas de faire un encyclopédie avec de bons articles mais de faire travailler des bénévoles à piller tut ce qu'ils trouvent sur le web pour faire une publication dite populaire, ce qu'ils entendent par là étnt synonyme de médiocre. Car ils pensent que cela suffit bien pur le peuple ignorant. Ils s'opposent à l'élitisme supposé des gens qualifiés en prônant  une publication bas de gamme pour le peuple  méprisé car il est supposé  ne pas puvoir accéder à d vrais bons articles.

Babakeur 16/07/2008 13:02

MERCI ALithia pour cet article

Philomène 10/07/2008 00:54

C'est bien dans l'air du temps. La hargne et la petitesse.

Jean 09/07/2008 16:32

J'ai retouvé cet article et il me semble d'actualité