Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 14:05
Démissions commentées, qui, une fois encore , soulignent les très graves défauts de wikipedia : wikipedia n'est pas une démocratie, comme elle s'en vante bêtement.



Ce qui veut dire qu'elle ne s'est pas donné un code de règles et de lois, qui devraient être connues de tous pour pouvoir être respectées et appliquées, donc claires, cohérentes entre elles, stables, publiques, donc publiées rassemblées dans un chapitre à part et bien visibles, quelque chose qui constituerait son code.  Ce qui fait la démocratie, en effet, c'est un code de lois et règles correctement structuré où les mêmes règles s'appliquent à tous de la même manière, et non la simple possibilité d'organiser des votes n'importe comment, où n'importe qui vote, sur n'importe quoi, indépendamment  de ses capacités et en dehors de toutes règles, ce à quoi se résume le fonctionnement collectif de wikipedia.

Wikipedia n'a pas de règles. Elle fonctionne sur 5 principes dont le 5° explicite  "ne respectez pas les règles" (sic). Sur la base de ces principes sont inventées de nouvelles règles chaque jour par n'importe qui, votées n'importe comment (ça peut être à 10 ou 20 inconnus sous pseudo, dont on ne sait rien par conséquent, dont certains n'étaient pas là hier et d'autres ne seront plus là demain) , sans cohérence entre elles, dans le plus grand désordre et la plus grande opacité : les règles votées en douce ne sont pas rassemblées dans un unique code, public, de sorte que tout le monde les ignore, puisqu'il en ignore l'existence. Comment pourraient-elles être respectées ? Coment pourraient-elles être les mêmes pour tous ?

C'est à peine croyable, mis c'est ainsi.

Mais ça n'est pas tout. De plus, il n'existe bien entendu pas de règles spécifiques pour le fonctionnement de ceux qui sont investis de responsabilités ou pouvoirs particuliers, tels les arbitres, les administrateurs, les bureaucrates etc. A wikipedia on acquiert du pouvoir sans contre-partie aucune, sans engagements, sans obligations, et bien entendu sans aucun contrôle ni contre-
pouvoir.

Tout ce qui fait la dictature en somme. A ce jeu et à ces conditions, c'est la force et l'arbitraire qui l'emportent, et la possibilité donnée à des éventuelles coalitions bien entendu aussi. Où a-t-on vu un pouvoir, aussi petit soit-il, fonctionner sans règles, sans contrôle et sans contre-pouvoirs ?


Wikipedia a institutionnalisé la dictature et le règne de l'arbitraire. Et le reste, c'est à dire les belles déclarations d'intention la main sur le coeur de ses adeptes et affidés, n'y change rien.




Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ce sont les plus honnêtes qui dénoncent publiquement les défauts du système et qui démissionnent. Toujours. Il faut un minimum d'honnêteté et un grand courage (et même une bonne dose d'honnêteté en fait, vu le courage nécessaire) pour se risquer à exprimer quelque remarque critique sur wikipedia, car l'exercice se fait au risque de se faire mal voir, puis sanctionner etc.

Démissions argumentées de membres du Car (comité d'arbitrage, censé juger les conflits et sanctionner les fautes ; en principe...)

* démission de Bapti :

" Je démissionne de mon mandat d'arbitre que m'avait confié la communauté en septembre. Je quitte le Comité d'arbitrage non pas à cause des arbitrages ou à cause des arbitrés, mais à cause du comportement de certains arbitres.


Je ne peux plus cautionner l'utilisation du mandat d'arbitre pour protéger un copain ou pour enfoncer un utilisateur qu'on n'apprécie pas. Que certains arbitres soient incapables de tenir compte des conflits d'intérêts me semble grave. Je ne peux plus supporter la désinvolture de certains collègues à qui il faut sans cesse rappeler qu'ils ont fait acte de candidature au mandat d'arbitre puis reçu la confiance de la communauté. Qu'un arbitrage dure deux mois ne me semble pas être fondamentalement un problème, mais qu'un arbitre attende deux mois pour se pencher sur un dossier et rédiger un bref avis en quelques minutes n'est pas un comportement que je souhaite cautionner. Les parties - et surtout les bénévoles qui se cachent derrière ces pseudos - méritent un peu plus d'attention et de respect."



*
démission de Romary :

" J'avais déjà failli démissionner il y a quelques mois, Bapti et un autre contributeur m'en avais gentiment dissuadé.


Je comprends très bien le coup de colère de Bapti. Je le dit d'autant plus facilement qu'il est fort probable que je sois dans son esprit un de ceux qui ont pris leur temps.

Bapti, tu as été un très bon arbitre, Respect.


Aujourd'hui je présente ma démission. Ma participation à Wikipédia a très fortement diminué parce que j'en ai marre de voir le comportement de certains contributeurs. J'en ai marre de voir la suffisance de certains administrateurs qui croit que d'être élue à vie leur donne le droit divin d'imposer n'importe quoi. Et je vois que le Car est incapable de jouer son rôle et de lutter contre les comportements inamicaux autoritaires et surtout très contreproductif. J'en ai marre de voir certains s'ériger en spécialiste d'un sujet qu'il ne maîtrise pas.


Je vois également que le Car est incapable de se faire respecter et accepte n'importe quoi y compris la violation ses propres recommandations (pour ceux qui n'ont pas compris, je fais allusion à la longueur des argumentations). A force de chercher à comprendre on se fourvoie et on encourage." [orthographe d'origine]



Cela  se passe de commentaires. visible sur la page comité d'arbitrage/coordination.

 

Ce papier fait suite aux précédents articles : wikipedia par les wikipédiens eux-mêmes.

 

Alithia






Repost 0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 17:59
Vue de l'intérieur wikipedia ne semble pas forcément si différente de ce que j'ai vu.

C'est Poulpy sur son blog qui dit ceci, après avoir exprimé à diverses reprises sa lassitude et ses doutes dont j'ai fait état, :

"Wikipédia, c'est bien, mais y'a quand même une putain d'ambiance de merde, un mépris généralisé pour tout ce qui existe autour, une méfiance générale vis à vis de tout le monde"

et  ce pour quoi les wikipédiens sont venus me dire que j'interprétais ,  inventais etc. mais dans des termes beaucoup moins corrects et appropriés bien sûr.




Il ajoute une liste, assez longue et criante de vérité bien que mais partielle , de tout ce qui le sature et qui aboutit à ce qu'il ne supporte plus  wikipedia :

"* l'arbitraire généralisé (parce que « Wikipédia n'est pas une démocratie », cette bonne blague ; ben ça devrait. Mais bon, quand on n'est même pas capable de comprendre qu'une démocratie, ça ne se limite pas à voter, y'a rien à faire),
* l'hypocrisie (ah, les votes sur les PàS qui ne sont pas des votes mais en fait si quand même !),
* les différences de traitements entre contributeurs,
* le torpillage systématique de toute possibilité de prendre une décision quelconque à propos de n'importe quoi,

* la neutralité de point de vue jamais intégrée même chez les contributeurs anciens,
* la mentalité d'assiégé (nous contre le chaos),
* les types qui passent leur temps à vouloir polir le millier d'articles qu'ils estiment à leur place sur Wikipédia (tous les autres étant à supprimer),
* ceux qui voudraient contraindre les autres à contribuer sur ce qu'ils ne veulent pas,
* ceux qui disent que l'important c'est de créer une encyclopédie,
* le mépris constant envers les journalistes, les nouveaux, les anonymes, les IP, les politiques, les bloggueurs, les adolescents, les vieux, les technophiles, les femmes, les technophobes, la télé, la radio, la presse, les entreprises, les anglo-saxons, les stars, les sportifs et j'en oublie."
 
poulpy.bogspot

Je pense, en effet, que la mentalié d'assiégé qui se double d'un grand mépris pour tous les autres étrangers à leur communauté (et surtout ceux qui en savent plus qu'eux, ce qui fait énormément de monde), qui méprise toutes les publications, sauf la leur, tous les textes, sauf ceux écrits par eux, le monde entier hormis wikipedia "la chose la plus extraordinaire de toute l'histoire de l'humanité", qui méprise et ignore ce qu'est une démocratie et ce qui la fait fonctionner, en particulier le droit,qui s'attache ainsi à la longue tâche de la réécriture révisionniste de tous les sujets  (car wikipedia est
la chose la plus extraordinaire...)  ça aboutit à former une communauté parallèle, sectaire, donc les caractères totalitaires s'aggravent et deviennent de plus en plus visibles.

Et pour les participants eux-mêmes la vie devient de plus en plus impossible. L'obsession de la chasse aux déviants et aux mauvais sujets, les accusations sans fondements, le fait que toute l'activité se déroule sans aucune protection des individus parce que ce monde à part est dépourvu de règles stables et justes, tout cela crée un climat épouvantable de suspicion généralisée, de procès en sorcellerie, d'agressions permanentes  et s'achèvent en exclusions arbitraires , tandis que ceux qui devraient être virés sont toujours là* [voir note].

L'air est irrespirable à wikipedia. Tellement irrespirable  que pour pouvoir s'exprimer librement, parler entre eux  de manière presque normale, échanger un tout petit peu, les wikipédiens créent des blogs partout à tour de bras. Ils ne sont pas très bons, il faut dire, ça ne vole pas très haut, v
oire c'est carrément le caniveau (blog de Jean-no), donc pas la peine que je vous les indique.  Inintéressants au possible.

(même hégésippe qui nous en  fait deux : celui , signé de lui, qui n'est pas de lui, et celui qui est de lui mais qui n'est pas signé de lui, marrant,  non ? Il s'appelle lama.facho en plus. Non, je rigole : lama.fâché et signe Scrogneugneu (sic) : où l'on peut constater son admiration pour les auteurs et publications fachos. Alles in ordnung !)

Reprenons : inintéressants les blogs de wikipédiens (pour moi, du moins),  mais le phénomène est révélateur que wikipedia malgré ses millions de pages de discussions, débats, échanges, bavasseries, impressions, propositions, accusations, contre-accusations, plaidoiries, argumentations en tous genres, indignations, ruminations, votes, inventions, transformations, masturbation, sodomisation de faux problèmes, occupations de patronage et autres animations, neutralisations et épurations  ne permet pas à ses participants de s'exprimer librement.

Intéressant, non ?

En fait, je crois que, jaloux de moi, c'est à dire pas de ma personne évidemment, mais de ma liberté d'expression, ils viennent de découvrir que cette chose nommée écriture libre et surtout pas collective, sans neutralisation abusive qui n'est que l'autre nom de le tyrranie des plus c... (excusez-moi, mais c'est ainsi) à quel point la liberté a du bon et la
liberté d'expression en particulier. Alors ils sortent de leur prison au climat étouffant. Je leur aurais au moins appris une chose : la liberté est plus réelle en dehors de wikipedia qu'à wikipedia qui au contraire l'étouffe jusqu'à la tuer. Par neutralité, bien sûr.

Reste à leur apprendre 1) l'humour 2) le plaisir de lire et 3) que l'essentiel est dans le livres. Et ce sera la désertion.
Je ne suis pas sûre d'y parvenir, je vous l'avoue humblement.  Ce serait être un peu mégalo que de le prétendre.


Alithia


* note : vous savez ceux qu'on dénonce périodiquement car ils sont connus pour être de bons fachos, comme Hégésippe, Steppen, Jazewski, doublés d'antisémites comme ADM ou Marvoir,
et toutes les bandes de fondamentalistes cathos ou musulmans, qui vont de Michelet à une liste trop longue pour que je la cite, ou défenseurs de la charia, tous les Fabienkhan et leurs potes, d'adeptes de Dieudonné ou de Thierry Meyssan, ou ceux qui protègent ce petit monde, comme Bradipus, Clem23, Moez, et censurent les rares esprits sains qui voudraient rectifier comme l'a montré notre fameux Creasy-qui-ne-veut-pas-qu'on-cite-son-nom, en usant de méthodes de voyous. On peut aussi ajouter toutes les bandes de gauchos anti-démocrates pour parachever le tout, comme ceux qu'on a vu s'exprimer à propos d'Ingrid Bétancourt, les Krrt, les Kropotkine etc. etc. que l'on ne sait du reste pas toujours très bien où classer.


Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:05
Aujourd'hui libération d'Ingrid Betancourt, otage des FARC après six ans de détention dans des conditions extrêmement dures qui ont fait sérieusement craindre pour sa vie, ainsi que pour celle des centaines d'otages détenus avec elle dont certains depuis environ dix ans.

[réédit du précédent ; il fallait tout de même mettre Bétancourt dans le titre. ]



Je retrouve cet échange ancien, en 2006, sur le bistro de wikipedia à propos  d'Ingrid Betancourt, qui en dit long sur la conception de la liberté qui fait consensus , ou presque,  dans cette communauté  au charme politique très particulier.


L'unanimité est faite, entre les petits rédacteurs qui se veulent supérieurs aux journalistes-hommes politiques-associations-tous-pourris-et-tous-incompétents (et droits de l'homme aussi tout pourris ?) : pourquoi s'occuper des libertés dans le monde ? Pourquoi s'occuper de la libération d'indidividus, otages capturés par des groupes de hors-la-loi, alors qu'ils l'ont bien cherché pensent les wikipédiens et que même, ils sont allés les provoquer ? Pourquoi faire une histoire pour des kidnappings par des bandes armées complices du grand banditisme et aux pratiques contraires aux droits de l'homme, pourquoi s'insurger contr les pratiques de groupes terroristes qui capturent des journalistes, hommes politiques ou autres trop contents de faire parler d'eux, disent les wikipédiens ?  Pourquoi dénoncer les pratiques d'enlèvement,  détention arbitraire et menace de mise à mort, alors qu'il y tant de problèmes plus importants dans le monde, pensent les wikipédiens ?

L'unanimité est faite : pas de solidarité avec les otages, pas de raison de leur faire de la publicité, en plus ce sont des blancs . Ils vont jusque là à wikipedia. Hormis un seul qui carrément s'indigne des propos de ses petits copains, Poulpy en l'occurrence, et deux qui ont quelques réticences tout de même.

Sûr que pour  la communauté wikipédienne tout semble plus important que la liberté et ils ne semblent pas choqués par les actions que le droit international et les droits de l'homme interdisent de la manière la plus absolue.


Voici l'échange que je cite in extenso :

Otages

Ici et là dans le monde, des hommes et des femmes, pris au hasard, paient de leur vie pour des causes qui ne sont pas les leurs. Certains paient au jour le jour sans jamais savoir s'il y aura un lendemain : ce sont les otages. Nous sommes tous des otages en puissance.

En Colombie, ils sont plus de mille aux mains d'une organisation terroriste. Parmi eux, Clara Rojas et Ingrid Betancourt sont aujourd'hui détenues depuis quatre ans. Elles et leurs familles ne sont cependant ni plus ni moins à plaindre que les autres mais leur notoriété est un moyen de ne pas nous laisser oublier.

Roby Roby


* A choisir, je préfère encore être otage que de voir crever toute ma famille de faim ou de maladies avant d'y passer moi-même ; comme c'est quotidien dans certaines régions du Monde. A☮ineko  23 février 2006 à 11:20


* Voila, on est une pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ; on s'est fait attrapper ; alors maintenant, en France, on est triste, on pleure. Pour les 30000 enfants qui meurent chaque jour dans le monde de faim, c'est pas grave on s'en fout c'est de petits noirs ou des petits jaunes. Colas 23 février 2006 à 15:16


* Je ne l'aurais pas dit avec ces mots, mais je trouve aussi choquant que l'on fasse tant de bruit pour des personnes qui vont dans des pays de leur plein gré, en sachant le danger que celà peut représenter, en sachant que des politiciens et des journalistes se font enlever dans ces régions. Bien sur c'est horrible ce qui lui arrive, mais entre une personne qui a pu choisir d'aller dans un pays et qui s'y est fait enlevé, et une personne née dans la misère et qui y crève de faim, je sais pour qui j'ai le plus de compassion GôTô  23 février 2006 à 15:31 


* Je ne suis pas un grand fan non plus mais Ingrid Betancourt est colombienne. Elle est pas vraiment allée là-bas pour le plaisir de militer. GL 23 février 2006 à 15:49


* Allée ou retournée après avoir passé son enfance en France, ça fait pas une si grande différence ;) GôTô 23 février 2006 à 16:45 


* Sa s'appelle de la démagogie, ça fait bien de parler de parler d'Ingrid Bétancourt, ça touche les gens et ça fait plaisir aux journalistes. A lire vos commentaires, je me dis que Wikipédia est vraiment le seul endroit qui me comprenne réellement. EyOne 23 février 2006 à 15:56


* Mouais, c'est comme les journalistes enlevés : les journalistes en parlent. Les politiques enlevés : les politiques en parlent. Les petits enfants qui crèvent la faim : les parents en parlent. Ah oui, mais ceux-là, ils n'ont pas accès aux médias. Bon, tant pis, reparlons des journalistes... Voila, c'est triste mais je suis écoeuré de la différence de traitement qu'il peut y avoir entre deux êtres humains, selon leur couleur de peau/nationalité/métier/compte en banque. Donc qu'on affiche sur les murs, ça me dérange pas, mais qu'on ne me demande pas mon avis dessus (ah, on ne me le demande pas? euh... patron, l'autre moitié du demi de tout à l'heure!). Arnaudus 23 février 2006 à 16:41


* Si on suit vos raisonnements, il faudrait finalement ne plus parler de personne pour ne pas faire de discriminations. Ca me paraît un peu excessif, quand même. C'est vrai que les media sont loin d'être parfaits mais on ne peut pas non plus leur demander un temps de parole égal pour chaque être humain sur Terre. (Bon je sais, c'est exagéré mais j'use et j'abuse constamment de l'ironie.) PieRRoMaN 23 février 2006 à 16:51


* «qui est allé provoquer les Farc...» Il fallait oser écrire ça quand même... --jodelet 23 février 2006 à 16:46 (CET)


* « [U]ne pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ». Pas mal. C'est vrai, elle est blanche, par conséquent, elle peut crever. J'imagine même qu'elle doit crever, parce que c'est une complice objective des exploiteurs de la planète (vu qu'elle est blanche).


Je propose qu'on interdise à tout le monde de se plaindre, pour n'importe quel sujet que ce soit (y compris le cancer, le chômage, voire même la perte de logement et le fait de crever la dalle), vu qu'il y a forcément quelqu'un de plus malheureux. Se plaindre est indécent. De toutes façons, vous êtes blancs, vous avez un nom qui fleure bon un pays esclavagiste, vous êtes coupable.


C'est vrai, elle vivait dans un pays en pleine guerre civile, où les FARC (des gens pas sympas qui se baladent ouvertement avec des armes qui ont sacrément l'air de tuer) sont partie intégrante du paysage. Elle a été enlevée : c'est forcément que c'est une pauvre imbécile qui ne connaissait rien à la vie.


Par conséquent, puisqu'elle est blanche et que son nom est à consonnance française, il ne peut y avoir qu'une seule sanction pour elle : la peine de mort.


* Non mais, putain, vous vous êtes entendus, merde ? - Poulpy 23 février 2006 à 18:00


* Je me demande bien ce que font certains sur Wikipédia... Franchement, comment on peut passer son temps à éditer un truc pareil alors que des gens meurent d'injustices dans le monde ? Comment est-ce qu'on peut se plaindre du vandalisme alors qu'il y a plusieurs famines qui courent ? Pourquoi, après tout, se permettre d'avoir un ordinateur alors qu'on aurait put faire vire dix familles pendant un an avec la même somme ? Comment est-ce qu'on peut même songer à donner son avis alors que, finalement, tout le monde meurt un jour ? Non, vraiment, c'est n'importe quoi d'essayer d'attirer l'attention des gens sur une injustice alors que ma cousine par alliance a des vergétures ! En plus, ce n'est pas comme si on pouvait faire quelque chose pour la Bétancourt, alors qu'on aurait peu d'impact sur une guerre civile... là vraiment ça pourrait paraître utile, mais heureusement ce n'est pas le cas, et on peut continuer à vomir nos opinions politiques sur nos compassions. Promotor fidei 23 février 2006 à 18:11


* Ouais, c'est un peu ça que je voulais dire. :) - Poulpy 23 février 2006 à 18:20 


* Déformez pas ce que l'on dit, seulement, Ingrid Bétancourt, je suis pour que l'on en parle, il en va de la démocratie, mais je suis contre le bourrage de crane dont on nous gave sur cette femme, voila tout. EyOne 23 février 2006 à 19:08 


* <humour noirpas drôle> Surtout qu'en plus, elle est moche </humour noirpas drôle> /o Manchot 23 février 2006 à 20:39



* Diable! On va rebaptiser le bistro "café du commerce", a voir la richesse des commentaires à l'initiative de Roby Thierry Lucas 23 février 2006 à 22:53


* ca me fait plaisir que vous parliez de ca, je ne peux m empecher d ajouter mon grain de sel

actuellement au JT on est parti pour se faire bassiner sur Ingrid Betancourt pendant un bon laps de temps; pas un ptit mot chaque jour sur le tiers de la planete qui souffre de malnutrition, de famine 

betancourt vs tiers de la planete

(1 vs 3 Milliard)

= betancourtwin win

pas un media pour soulever ce probleme, qd on connait l importance des medias....

que dois je faire? me faire sauter sur la place publique en revendiquant? fermer ma bouche? m effondrer?

qqun peut m aider a comprendre, a trouver une soluce --Vev 23 février 2006 à 23:54

ps: qqun aurait des photos pour illustrer ces articles qui le meritent: "malnutrition" "famine"


* Le problème, ce ne sont pas les médias, il font leur boulot (gagner du fric en proposant ce qui se vend le mieux), mais c'est « la société ». Cela dit, je ne considère pas qu'il faille s'apitoyer sur toute la misère du monde, car cela est humainement impossible, mais il est vrai qu'il existe une disproportion flagrante dans les traitements appliqués aux personnalités et au reste du peuple. Qu'une star de cinéma se casse un ongle, qu'un homme politique pète en silence sous la couette, qu'un journaliste soit pris en otage, et on est tout de suite ensevelis sous la propagande journalistique, qui tel un bourrage de crâne essaye de nous faire croire que c'est bien plus grave que les 60 000 par an à cause du tabac, ou que les millions de personnes qui meurent chaque année de malnutrition. Ah ça, pour faire des concerts contre la pauvreté ils sont forts (et encore, ils ont été payés pour leurs prestations ou diffusion), mais leurs actes ne vont pas plus loin que là où portent leurs micros ou leurs caméras. Manchot 24 février 2006 à 00:16


* Juste un détail (pour ne pas se noyer complètement dans le café du Commerce...) : si Bétancourt meurt en Colombie, ça n'apportera pas un grain de riz supplémentaire aux malheureux qui crèvent de faim. Si on cesse de parler d'elle, on ne parlera pas plus de la famine ou de la malnutrition. Pas un mot de plus. On parlera toujours des Jeux Olympiques, du couple Sarkozy, de la coupe d'Europe de football, puis de la coupe du monde, du retour du porte-avions Clémenceau, de la tournée des Rolling Stones, etc.
La seule différence notable c'est que Bétancourt sera morte. Point. --jodelet 24 février 2006 à 00:17


* En passant, ne plus regarder la télévision depuis des années, ça aide à se nettoyer le cerveau de beaucoup de conneries :-) Franchement je ne regrette pas. Le pire, c'est de voir des gens abrutis par leur télévision, regarder la vie d'autres personnes au lieu de vivre la leur. Manchot  24 février 2006 à 00:24 


* Tu veux parler de ça (télé réalité) ? :-) PieRRoMaN ¤  24 février 2006 à 00:35 


*Toutafé ^-^ Manchot 24 février 2006 à 00:37


* Vouloir relativiser le calvaire des otages ne veux pas dire que ce n'est pas une cause importante ni qu'il ne faut rien faire ! C'est incroyable cette propension moderne à ne réagir que binairement ; le dictat du « tout ou rien ». Je pensais simplement que si quelqu'un voulais donner 10 euros au fond de soutient pour Betancourt, mon intervention pourrait le pousser à en prélever une part pour une autre bonne cause. A☮ineko 24 février 2006 à 03:05


[fin de citation]


No comment

 



source


Il faut savoir et faire savoir qui rédige wikipedia. Qui sont ses rédacteurs.  Ces gens là.

Qui la dirige aussi.


Pour cela voir les articles sur les administrateurs et autres informations disséminées dans le blog articles et commentaires


voir :  tricheries, malhonnêtetés et autres irrégularités

Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 12:00
Aujourd'hui libération d'Ingrid Betancourt, otage des FARC après six ans de détention dans des conditions extrêmement dures qui ont fait sérieusement craindre pour sa vie, ainsi que pour celle des centaines d'otages détenus avec elle dont certains depuis environ dix ans.

photo l'Internaute

Je retrouve cet échange ancien, en 2006, sur le bistro de wikipedia à propos  d'Ingrid Betancourt, qui en dit long sur la conception de la liberté qui fait consensus , ou presque,  dans cette communauté  au charme politique très particulier.


L'unanimité est faite, entre les petits rédacteurs qui se veulent supérieurs aux journalistes-hommes politiques-associations-tous-pourris-et-tous-incompétents (et droits de l'homme aussi tout pourris ?) : pourquoi s'occuper des libertés dans le monde ? Pourquoi s'occuper de la libération d'indidividus, otages capturés par des groupes de hors-la-loi, alors qu'ils l'ont bien cherché pensent les wikipédiens et que même, ils sont allés les provoquer ? Pourquoi faire une histoire pour des kidnappings par des bandes armées complices du grand banditisme et aux pratiques contraires aux droits de l'homme, pourquoi s'insurger contr les pratiques de groupes terroristes qui capturent des journalistes, hommes politiques ou autres trop contents de faire parler d'eux, disent les wikipédiens ?  Pourquoi dénoncer les pratiques d'enlèvement,  détention arbitraire et menace de mise à mort, alors qu'il y tant de problèmes plus importants dans le monde, pensent les wikipédiens ?

L'unanimité est faite : pas de solidarité avec les otages, pas de raison de leur faire de la publicité, en plus ce sont des blancs . Ils vont jusque là à wikipedia. Hormis un seul qui carrément s'indigne des propos de ses petits copains, Poulpy en l'occurrence, et deux qui ont quelques réticences tout de même.

Sûr que pour  la communauté wikipédienne tout semble plus important que la liberté et ils ne semblent pas choqués par les actions que le droit international et les droits de l'homme interdisent de la manière la plus absolue.


Voici l'échange que je cite in extenso :

Otages

Ici et là dans le monde, des hommes et des femmes, pris au hasard, paient de leur vie pour des causes qui ne sont pas les leurs. Certains paient au jour le jour sans jamais savoir s'il y aura un lendemain : ce sont les otages. Nous sommes tous des otages en puissance.

En Colombie, ils sont plus de mille aux mains d'une organisation terroriste. Parmi eux, Clara Rojas et Ingrid Betancourt sont aujourd'hui détenues depuis quatre ans. Elles et leurs familles ne sont cependant ni plus ni moins à plaindre que les autres mais leur notoriété est un moyen de ne pas nous laisser oublier.

Roby Roby


* A choisir, je préfère encore être otage que de voir crever toute ma famille de faim ou de maladies avant d'y passer moi-même ; comme c'est quotidien dans certaines régions du Monde. A☮ineko  23 février 2006 à 11:20


* Voila, on est une pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ; on s'est fait attrapper ; alors maintenant, en France, on est triste, on pleure. Pour les 30000 enfants qui meurent chaque jour dans le monde de faim, c'est pas grave on s'en fout c'est de petits noirs ou des petits jaunes. Colas 23 février 2006 à 15:16


* Je ne l'aurais pas dit avec ces mots, mais je trouve aussi choquant que l'on fasse tant de bruit pour des personnes qui vont dans des pays de leur plein gré, en sachant le danger que celà peut représenter, en sachant que des politiciens et des journalistes se font enlever dans ces régions. Bien sur c'est horrible ce qui lui arrive, mais entre une personne qui a pu choisir d'aller dans un pays et qui s'y est fait enlevé, et une personne née dans la misère et qui y crève de faim, je sais pour qui j'ai le plus de compassion GôTô  23 février 2006 à 15:31 


* Je ne suis pas un grand fan non plus mais Ingrid Betancourt est colombienne. Elle est pas vraiment allée là-bas pour le plaisir de militer. GL 23 février 2006 à 15:49


* Allée ou retournée après avoir passé son enfance en France, ça fait pas une si grande différence ;) GôTô 23 février 2006 à 16:45 


* Sa s'appelle de la démagogie, ça fait bien de parler de parler d'Ingrid Bétancourt, ça touche les gens et ça fait plaisir aux journalistes. A lire vos commentaires, je me dis que Wikipédia est vraiment le seul endroit qui me comprenne réellement. EyOne 23 février 2006 à 15:56


* Mouais, c'est comme les journalistes enlevés : les journalistes en parlent. Les politiques enlevés : les politiques en parlent. Les petits enfants qui crèvent la faim : les parents en parlent. Ah oui, mais ceux-là, ils n'ont pas accès aux médias. Bon, tant pis, reparlons des journalistes... Voila, c'est triste mais je suis écoeuré de la différence de traitement qu'il peut y avoir entre deux êtres humains, selon leur couleur de peau/nationalité/métier/compte en banque. Donc qu'on affiche sur les murs, ça me dérange pas, mais qu'on ne me demande pas mon avis dessus (ah, on ne me le demande pas? euh... patron, l'autre moitié du demi de tout à l'heure!). Arnaudus 23 février 2006 à 16:41


* Si on suit vos raisonnements, il faudrait finalement ne plus parler de personne pour ne pas faire de discriminations. Ca me paraît un peu excessif, quand même. C'est vrai que les media sont loin d'être parfaits mais on ne peut pas non plus leur demander un temps de parole égal pour chaque être humain sur Terre. (Bon je sais, c'est exagéré mais j'use et j'abuse constamment de l'ironie.) PieRRoMaN 23 février 2006 à 16:51


* «qui est allé provoquer les Farc...» Il fallait oser écrire ça quand même... --jodelet 23 février 2006 à 16:46 (CET)


* « [U]ne pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ». Pas mal. C'est vrai, elle est blanche, par conséquent, elle peut crever. J'imagine même qu'elle doit crever, parce que c'est une complice objective des exploiteurs de la planète (vu qu'elle est blanche).


Je propose qu'on interdise à tout le monde de se plaindre, pour n'importe quel sujet que ce soit (y compris le cancer, le chômage, voire même la perte de logement et le fait de crever la dalle), vu qu'il y a forcément quelqu'un de plus malheureux. Se plaindre est indécent. De toutes façons, vous êtes blancs, vous avez un nom qui fleure bon un pays esclavagiste, vous êtes coupable.


C'est vrai, elle vivait dans un pays en pleine guerre civile, où les FARC (des gens pas sympas qui se baladent ouvertement avec des armes qui ont sacrément l'air de tuer) sont partie intégrante du paysage. Elle a été enlevée : c'est forcément que c'est une pauvre imbécile qui ne connaissait rien à la vie.


Par conséquent, puisqu'elle est blanche et que son nom est à consonnance française, il ne peut y avoir qu'une seule sanction pour elle : la peine de mort.


* Non mais, putain, vous vous êtes entendus, merde ? - Poulpy 23 février 2006 à 18:00


* Je me demande bien ce que font certains sur Wikipédia... Franchement, comment on peut passer son temps à éditer un truc pareil alors que des gens meurent d'injustices dans le monde ? Comment est-ce qu'on peut se plaindre du vandalisme alors qu'il y a plusieurs famines qui courent ? Pourquoi, après tout, se permettre d'avoir un ordinateur alors qu'on aurait put faire vire dix familles pendant un an avec la même somme ? Comment est-ce qu'on peut même songer à donner son avis alors que, finalement, tout le monde meurt un jour ? Non, vraiment, c'est n'importe quoi d'essayer d'attirer l'attention des gens sur une injustice alors que ma cousine par alliance a des vergétures ! En plus, ce n'est pas comme si on pouvait faire quelque chose pour la Bétancourt, alors qu'on aurait peu d'impact sur une guerre civile... là vraiment ça pourrait paraître utile, mais heureusement ce n'est pas le cas, et on peut continuer à vomir nos opinions politiques sur nos compassions. Promotor fidei 23 février 2006 à 18:11


* Ouais, c'est un peu ça que je voulais dire. :) - Poulpy 23 février 2006 à 18:20 


* Déformez pas ce que l'on dit, seulement, Ingrid Bétancourt, je suis pour que l'on en parle, il en va de la démocratie, mais je suis contre le bourrage de crane dont on nous gave sur cette femme, voila tout. EyOne 23 février 2006 à 19:08 


* <humour noirpas drôle> Surtout qu'en plus, elle est moche </humour noirpas drôle> /o Manchot 23 février 2006 à 20:39



* Diable! On va rebaptiser le bistro "café du commerce", a voir la richesse des commentaires à l'initiative de Roby Thierry Lucas 23 février 2006 à 22:53


* ca me fait plaisir que vous parliez de ca, je ne peux m empecher d ajouter mon grain de sel

actuellement au JT on est parti pour se faire bassiner sur Ingrid Betancourt pendant un bon laps de temps; pas un ptit mot chaque jour sur le tiers de la planete qui souffre de malnutrition, de famine 

betancourt vs tiers de la planete

(1 vs 3 Milliard)

= betancourtwin win

pas un media pour soulever ce probleme, qd on connait l importance des medias....

que dois je faire? me faire sauter sur la place publique en revendiquant? fermer ma bouche? m effondrer?

qqun peut m aider a comprendre, a trouver une soluce --Vev 23 février 2006 à 23:54

ps: qqun aurait des photos pour illustrer ces articles qui le meritent: "malnutrition" "famine"


* Le problème, ce ne sont pas les médias, il font leur boulot (gagner du fric en proposant ce qui se vend le mieux), mais c'est « la société ». Cela dit, je ne considère pas qu'il faille s'apitoyer sur toute la misère du monde, car cela est humainement impossible, mais il est vrai qu'il existe une disproportion flagrante dans les traitements appliqués aux personnalités et au reste du peuple. Qu'une star de cinéma se casse un ongle, qu'un homme politique pète en silence sous la couette, qu'un journaliste soit pris en otage, et on est tout de suite ensevelis sous la propagande journalistique, qui tel un bourrage de crâne essaye de nous faire croire que c'est bien plus grave que les 60 000 par an à cause du tabac, ou que les millions de personnes qui meurent chaque année de malnutrition. Ah ça, pour faire des concerts contre la pauvreté ils sont forts (et encore, ils ont été payés pour leurs prestations ou diffusion), mais leurs actes ne vont pas plus loin que là où portent leurs micros ou leurs caméras. Manchot 24 février 2006 à 00:16


* Juste un détail (pour ne pas se noyer complètement dans le café du Commerce...) : si Bétancourt meurt en Colombie, ça n'apportera pas un grain de riz supplémentaire aux malheureux qui crèvent de faim. Si on cesse de parler d'elle, on ne parlera pas plus de la famine ou de la malnutrition. Pas un mot de plus. On parlera toujours des Jeux Olympiques, du couple Sarkozy, de la coupe d'Europe de football, puis de la coupe du monde, du retour du porte-avions Clémenceau, de la tournée des Rolling Stones, etc.
La seule différence notable c'est que Bétancourt sera morte. Point. --jodelet 24 février 2006 à 00:17


* En passant, ne plus regarder la télévision depuis des années, ça aide à se nettoyer le cerveau de beaucoup de conneries :-) Franchement je ne regrette pas. Le pire, c'est de voir des gens abrutis par leur télévision, regarder la vie d'autres personnes au lieu de vivre la leur. Manchot  24 février 2006 à 00:24 


* Tu veux parler de ça (télé réalité) ? :-) PieRRoMaN ¤  24 février 2006 à 00:35 


*Toutafé ^-^ Manchot 24 février 2006 à 00:37


* Vouloir relativiser le calvaire des otages ne veux pas dire que ce n'est pas une cause importante ni qu'il ne faut rien faire ! C'est incroyable cette propension moderne à ne réagir que binairement ; le dictat du « tout ou rien ». Je pensais simplement que si quelqu'un voulais donner 10 euros au fond de soutient pour Betancourt, mon intervention pourrait le pousser à en prélever une part pour une autre bonne cause. A☮ineko 24 février 2006 à 03:05


[fin de citation]


No comment




source


Il faut savoir et faire savoir qui rédige wikipedia. Qui sont ses rédacteurs.  Ces gens là.

Qui la dirige aussi.


Pour cela voir les articles sur les administrateurs et autres informations disséminées dans le blog articles et commentaires


voir :  tricheries, malhonnêtetés et autres irrégularités




Repost 0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 09:27
 Après s'être réjouis un peu vite que le blog ait disparu (simple projection de leur désir) les wikipédiens sont hargneux. Ils  montrent la conception policière et l'esprit de censure qui les caractérisent. Selon eux la critique de wikipedia n'a pas lieu d'être. Si on pouvait l'interdire le monde serait meilleur , pensent ces enfants de choeur.

Aujourd'hui un administrateur bien connu , ami et supporteur d'un parti d'extrême-droite lui aussi fort connu, laisse voir le fond de sa pensée sur le bistro : ""Je pense que cette folle ne s'arrêtera que le jour où la justice lui tombera dessus, comme son/ses complices d'Outre-Quiévrain," (sic) -bistro d'hier, 1° juillet.

Une critique de wikipedia mérite l'intervention de la police. Voilà, c'est dit. Et il n'y a rien à ajouter.

Wikipedia non content d'établir un ordre policier au sein de la maison (c'est ainsi qu'ils traitent les idées) voudrait qu'il en soit de même à l'extérieur. Ils ambitionnent de voir triompher une police de la pensée, la  même au-dehors de wikipedia que celle qui est déjà établie au-dedans.

Qui a parlé d'une communauté refermée sur elle-même , au caractère totalitaire ?

Alithia
Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 11:02
  De très nombreux témoignages de wikipédiens donnent une idée de la réalité de wikipedia : médiocrité du contenu, incompétence des rédacteurs, ambiance policière, absence de règles et terrorismeà l'égard des participants, plagiat généralisé, et au total dégradation constante de wikipedia démontrant l'échec de l'écriture collective.




J'avais  précédemment cité un participant, Poulpy, ironisant sur son départ :

"  Je me rends compte que Wikipédia va [...] finir ses jours dans le mur, sous les assauts répétés des médiocres [...]. Je ne me reconnais plus dans le fonctionnement du site, toujours plus vain, toujours plus absurde, toujours moins pertinent. Je regrette la mise en coupe réglée de Wikipédia par une coterie de contributeurs prêts à exclure ceux qui les critiquent à la moindre incartade. Je déplore la place prise par la pornographie et la sous-culture [... et] l'hypocrisie qu'il y a à faire contribuer n'importe qui anonymement et à lui donner sans vérifier le rôle d'expert[...]

voir article :  les participants qui abandonnent wikipedia

Cette citation m'avait valu les remarques assez stupides, il faut dire, d'un wikipédien qui sous le pseudo de "Jean-Pierre" prétend que j'aurais totalement inventé que les critiques de Poulpy faites à wikipedia puissent être entendues comme telles  .

"Jean-Pierre" représente le wikipédien-type, dans la fascination et l'aveuglement à l'égard de son objet, tel un membre tout entier adonné à une passion qui pour certains se mue en addiction, et qui ne supporte pas l'idée que wikipedia puisse être critiquée.  Ce qui est typique des communautés sectaires comme plusieurs observateurs l'ont relevé (voir par exemple wikipedia et les sectes) . Le wikipédien de base prétend que Poulpy ne critique pas du tout wikipedia, puisqu'il présente sa diatribe sous forme humorisitique (je pars... déjeûner). Or, malchance pour mon objecteur, Poulpy tient un blog sur le quel on peut lire :

" Wikipédia, c'est bien, mais y'a quand même une putain d'ambiance de merde, un mépris généralisé pour tout ce qui existe autour, une méfiance générale vis à vis de tout le monde [...] Au début, on est enthousiaste, mais on s'embourbe vite dans les marécages. [...]
Wikipédia, personne ne l'aime, et les gens ont bien raison."


Puis dans un autre billet nommé  "Wikipédia, c'est fini, foutu, terminé", Poulpy écrit ceci [orhographe d'origine] :

" ... tout le monde a fini par penser que les barbares ont envahit la ville. Le défaitisme a envahit le projet : plus rien n'y serait à faire, mais il faudrait désormais lutter contre les envahisseurs, toujours plus nombreux, qui ne propagent que spams, vandalismes, infos pernicieuses, pubs, contre-vérités, mauvaise rédaction, articles pas encyclopédiques, et j'en passe.

L'audience de Wikipédia a beaucoup grossi, c'est évident. Forcément, avec un wiki, les vandalismes ont augmenté et nécessitent un traitement adéquat, sinon ça serait vraiment la chute de l'Empire. Mais est-ce que ça justifie cette ambiance policière où tout le monde est suspect et toutes les contributions sont douteuses a priori ? [...] Je n'aime pas qu'on exige de prendre des mesures exceptionnelles, [...] on ne va probablement pas survivre de toute façon. [..]
Pas besoin de crier qu'il faut [...] restreindre les libertés individuelles. La dégradation constante de l'encyclopédie ne se règlera pas de cette façon."

Un éclair de lucidité ?  Répété à trois reprises au moins.

Mais encore la chute du billet de Poulpy vaut d'être citée, qui se conclue ainsi :

" Donc, Wikipédia, c'est fini. Le noyau est solidifié et l'encyclopédie ne déviera pas des masses de ce qu'elle est actuellement. Et le tout s'effectuera dans une ambiance de merde." 
voir source

Le message de Poulpy n'était qu'un exemple supplémentaire d'une longue série, s'ajoutant à un certain nombre d'autres tout aussi ravageurs, et que je considère significatifs tels les témoignages suivants à l'appui de ce que dit Poulpy :

*  C'est un administrateur Bibi Saint Pol qui démissionne après avoir expliqué les raisons.
  Ce qu'il critique et déplore :
- La prolifération sans ordre des articles contribue à un émiettement généralisé qui empêche wikipedia de composer correctement un thème, un domaine.

- Les seuls articles corrects sont ceux écrits par une seule personne, ou une toute petite équipe en harmonie,  et qui sont le fait de spécialistes. [ce que je confirme ; voir qui écrit wikipedia ?]

 

- Sinon les articles sont incohérents et subissent une lente dégradation.

- Wikipedia est victime de sa logique quantitative : elle ne cherche qu'à croître, ce qui pourtant se fait au détriment de la qualité.

- Quant au fonctionnement général, il est incohérent voire irrationnel. Wikipedia se dégrade au fur et à mesure qu'elle s'étend .

- Allusion discrète au problème que constitue le clan des administrateurs et à la comédie que constituent les dits "votes" sur wikipedia." [dans l'article cité ci-dessous : médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens]




* pour ce qui est de la dégradation des articles au fur et à mesure qu'interviennent les wikipédiens, dont parlent les précédents, cela a été relevé par
la revue  "La Recherche".  cf. la Recherche, n°404 de janvier 2007 page 113, à propos de Wikipédia, qui  constate : « … à partir d'un stub […] dans une premier temps on constate une certaine amélioration […], puis bien souvent, la qualité du contenu décroit… » .

Explication : au départ un article est constitué par la reprise d'un article piqué quelque part que les wikipédiens réécrivent ensuite pour effacer les traces du plagiat. Alors s'amorce la dégradation.

* un autre ancien wikipédien, administrateur et tout et tout, mathématicien et épistémologue, chose la plus rare qui soit sur wikipedia, déplore la place laissée à l'irrationalisme et aux pseudo-sciences :  visible dans l'article :
irrationalisme de et sur wikipedia, reprise d'un ancien exemple

* en mathématiques un autre participant, mathématicien, Ektoplastor voudrait améliorer tout le secteur consacré aux maths, mais il constate que wikipedia est irréformable ; on peut voir son témoignage accablé ici : wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d'erreurs et de stupidités.


un extrait :

"
  Statistiquement, deux articles sur trois sur les mathématiques serait à rerédiger entièrement. Si ce n'est pas fait, c'est par manque de contributeurs, et par désespoir de cause. Lorsqu'on voit ce qui est écrit sur Wikipédia, on se dit souvent : mais c'est quoi ces conneries ?. Les premiers jours où j'avais participé à Wikipédia, j'ai rapidement compris : une désorganisation complète des catégories, une accumulation d'erreurs, un manque de confiance, ... Rapidement, on fuit les thèmes sur lesquels on pourrait contribuer par désespoir et par dégoût. Pour ma part, géométrie différentielle, systèmes dynamiques, analyse, ... Je jette un coup d'oeil sur les articles des catégories correspondantes, ça me tape sur le système. L'article système dynamique (à ne surtout pas lire!) renvoie à l'article soit-disant principal théorie du chaos. Comme si les systèmes dynamiques se résumaient à la théorie du chaos (pour comparaison, imaginez que l'article démocratie renvoyait à l'article principal Sadam Hussein.) Qu'est-ce que vous voulez que je fasse avec l'article système dynamique ? Ce n'est juste qu'un exemple.

  Autre problème : Il existe un grand nombre d'articles qu'on ne peut pas supprimer. Pourquoi ne pas créer une poubelle pour y mettre tous les articles que les wikipédiens aimeraient voir rédiger mais qui portent sur un sujet qui n'existe pas et donc sur lequel personne de suffisamment sérieux ne contribuera ? Cette encyclopédie est incapable de maintenir une information vraie et fige durablement une information fausse, du fait que le plus grand nombre décide de ce qui est valable et de ce qui ne l'est pas. Si la suppression d'un article sur l'existence d'un complot américain sur l'existence des extraterrestres n'a jamais posé de problèmes, lorsqu'on s'attaque sur un sujet scientifique, c'est une autre histoire."

Cette critique est encore approuvée par Poulpy, comme on peut le vérifier à partir du lien donné ci-dessous.

Dans le même article, on a le témoignage de Bokken qui est identique pour l'économie. Pour la philosophie, je peux vous dire que ça n'est pas mieux. Et il en va de même pur toutes le sciences humaines.

* en médecine, ce témoignage 
d'un étudiant en médecine, Vincent Ramos : " Bonjour, étudiant en médecine, je suis effrayé des article portant sur le médical. Il suffit de lire eo, l'article sur myélôme basé sur un forum  de discussion complètement biaisé et ajonction d'une thérapie bidon comme source..."  visible  sur le blog, en commentaire à : l'incompétence sur wikipedia produit des articles caricaturaux


* incompétence des wikipédiens : des témoignages de wikipédiens sur de nombreux domaines où le niveau est affligeant, par manque de rédacteurs qualifiés :
L'incompétence produit des ravages. Témoignages de wikipediens encore

* un autre témoignage , visible sur l'article de sévères critiques de wikipedia partie 2  et que je cite :

« L'opacité de Wikipédia existe  :
- On ne peut tout d'abord minimiser les manipulations diverses de wikipedia par des hommes politiques (congrès américain : une affaire récente), des sectes, des nationalistes de tous bords, des diffamateurs, etc.
- Ensuite, opacité quand à la valeur de ce qui est publié : il n'y a pas de procédure de révision des articles (ce qui permet à es articles sur des sujets imaginaires d'être postés sans que personne ne s'en aperçoive !)
- Opacité des décisions : Wikipédia a un canal IRC, où discutent chaque jour les habitués de Wikipédia, sans que cela soit publié. Des décisions y sont prises dans l'ombre.
- on voit donc mal à quoi peut aboutir ce site.
- Son idéologie est aussi douteuse. La pratique de wikipédia est en effet d'accumuler les contenus : on pourrait croire qu'ainsi une sorte de connaissance serait produite de façon coopérative. En réalité, cela revient à entasser des points de vue sans beaucoup de discernement ; certes, en théorie, il faut sourcer, comme on dit, les informations ajoutées. Mais, de ce fait, le résultat est que la démarche scientifique passe au second plan.
- On a beau dire que les experts n'ont pas le monopole de la connaissance, on n'est pas pour autant dispensé d'un minimum de rigueur. Sinon, on colporte toutes les "informations" sourcées, sans distinction ; autrement dit, wikipédia est une somme confuse de vérités et d'erreurs qui ne sont jamais soumises de manière approfondie à un processus critique : la critique demeure à la surface, et, de cette manière, on contribue au développement d'un nouvel obscurantisme.
- Je crois donc que nous sommes tous dans l'erreur lorsque nous pensons que Wikipédia est une encyclopédie dont le contenu général serait quelque chose qui pourrait recevoir le nom de connaissance. Nous sommes également dans l'erreur lorsque nous croyons que ce site est une révolution dans le domaine du savoir. 
- Wikipédia est un collage d'éléments disparates, avec des trous un peu partout : elle ne peut donc prétendre instruire, mais seulement informer ponctuellement de ce que quelqu'un a déjà dit, ou de ce que telle source dit que quelqu'un a dit... ;
- Wikipédia ne dispose d'aucune possibilité de critique interne : le chaos ne se réforme pas ; Wikipédia exclut le retour réflexif, la pensée de ses propres principes ; 
- La conséquence la plus néfaste est que cette subjectivation des "connaissances" entraîne des conflits d'intérêts qui aboutissent à la victoire du plus fort, du plus tenace ou du plus rusé."

* à ajouter aux critiques de l'autre fondateur  de wikipedia, Larry Sanger, visibles sur le même article. Sanger considère que wikipedia est irréformable car ce sont ses principes mêmes qui sont erronés. Et de fait, il considère qu'"elle est tombée entre les mains d'un gang" -cela fait de ça plus de deux ans maintenant.

* la place accordée aux sectes : témoignage de wikipédiens  sur le fait que wikipedia protège les sectes

la critique est impossible : témoignage de participants encore qui constatent avec désolation que : toute critique interne à wikipedia est interdite

* témoignages de wikipédiens encore pour histoire, littérature : évaluation des articles de wikipedia par les wikipediens


* une série de témoignages concernant divers domaines, avec estimations de wikipédiens selon lesquelles 98% des articles sont des ébauches, et témoignage quant au mépris des intellectuels et spécialistes qui règne sur wikipedia, sur le niveau affligeant de articles, sur la nullité particulière des articles d'histoire et de même pour les articles classés "de qualité"  : 
médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens

* témoignage sur les carences en matière de littérature, humanités,  sciences humaines carences de wikipedia dans le domaine des humanités et de la culture
C'est David Monniaux  qui est obligé d'en convenir, car en effet, wikipedia n'est composé que de jeunes informaticiens et geeks divers.

* autres témoignages de la médiocrité :
avis de wikipediens : wikipedia n'est pas une encyclopédie
voir sur le bistro du 4 septembre 2007

* témoignages de la dégradation constante de wikipedia encore : wikipedia par les wikipediens (suite)

* raisons d'une
démission d'un wikipédien

* témoignage d'un ancien participant, sur les tricheries
les critiques de wikipedia se multiplient

* une communauté sectaire, un système opaque : témoignage d'un lecteur du blog, et a
ncien participant : esprit communautaire de wikipedia

*
les blogs d'anciens participants sont également fort explicites. Parmi d'autres :  le blog  d'Anne Ledoux ,  le blog, de Nat Makarevitch, le blog du Pharisien Libéré , celui d'un ancien participant signalé dans le post   un nouveau-né anti-wikipedia  ; voir son site


* problème de
l'irresponsabilité de wikipedia les inquiétudes des participants s'expriment face à l'irresponsabilité de wikipedia qui délègue toute responsabilité aux participants, mais sans les en prévenir : les contradictions de wikipedia

* à quoi s'ajoutent des témoignages de gens ayant fréquenté wikipedia, que l'on trouve
sur des blogs ; juste quelques exemples prélevés ça et là, car ils sont nombreux

* arbitraire et bannissement à vie : témoignage d'un chercheur qui s'est aventuré sur wikipedia
la vie sur wikipedia récit

* wikipedia n'est pas fiable : témoignages vus sur Libération suite à un article sur wikipedia :
des critiques de wikipedia

* un système étouffant d'où toute liberté d'expression est empêchée  :
témoignage sur le manque de liberté à wikipedia qui témoigne d'un certain esprit  : limites de la liberté d'expression sur wikipedia

* la protestation de scientifiques contre le piratage et le pillage pratiqués sur wikipedia
protestation contre le piratage de travaux scientifiques par wikipedia et attestation du piratage par des scientifiques  qui protestent auprès de wikipedia copie et copillage par wikipedia 2- et encore un témoignage de  plagiat :  wikipedia plagie Encarta


* attestation de la pratique du copiage sur wikipedia ; témoignages de wikipédiens toujours : 
copié-collé sur wikipedia

* une série de témoignages sur le blog, concernant les anomalies et l'arbitraire qui règne
: échanges sur le blog d'Alithia : administrateurs de wikipedia

* censure et dictats des administrateurs : témoignage sur la réalité des pratiques des administrateurs réédition : les administrateurs de wikipedia et la censure

* arbitraire et abus des administrateurs : témoignage concernant les  abus des administrateurs sur wikipedia

* témoignage d'un administrateur : "à wikipedia, tout est une question de rapport de forces" ce qui est inévitable dans une communauté qui ignore le droit et ses règles, qui devraient être publiques et stables, pour commencer : 
pouvoir discrétionnaire et arbitraire des administrateurs de wikipedia


* attestations venant d'administrateurs qui donnent une idée du mépris de la liberté qui règne à wikipedia   l'esprit de liberté qui règne à wikipedia "libre et gratuite"  etc.


* témoignages de la médiocrité des articles et du manque de sérieux et de compétence des rédacteurs : témoignage d'un spécialiste des sciences de la vie et de la terre 
wikipedia une publication d'amateurs, tend vers le gag  ; témoignage d'un autre spécialiste, ayant entretenu un échange à propos d'un article sur la Mongolie, qui découvre stupéfait qui sont les rédacteurs et comment ils rédigent sans rien connaître au sujet et sans même avoir le souci de lire au préalable ; où l'on voit que wikipedia pour ce qui est de l'histoire, de la géographie, de l'histoire des civilisations, ça n'est pas brillant.  En sciences humaines et sociales, pas mieux qu'ailleurs, c'est même n'importe quoi, et néanmoins mis en ligne directement de manière irresponsable, quelle que soit la -mauvaise - qualité de l'article : wikipedia une publication d'amateurs ignorants ; pas mieux non plus en mathématiques : wikipedia une publication d'amateurs (en maths aussi) : fin de l'épisode Ektoplastor qui a tenté de refondre pour l'unifier de manière cohérente et l'améliorer la partie  consacrée aux mathématiques.

* triomphe de la doxa : déclaration d'intention d'un des grands penseurs de wikipedia Jean-no : wikipedia ne prétend pas à la vérité, elle est l'encyclopédie de la doxa. Encyclopédie  de la doxa, cela suffit à soi seul pour estimer ce que vaut wikipedia [
Wikipedia ou le triomphe de l'opinion sur le savoir. article d'un philosophe ]  pour l'opinion de Jean-no de moultes fois exprimées voir par exemple sur un blog]


* du même : wikipedia ne publie pas la science contemporaine
; elle lui préfère les opinions établies ; ce qui est logique avec ce qui précède [
wikipedia censure la science contemporaine]

* un jeune universitaire qui sur son blog s'indigne à propos d'articles sur la mécanique quantique  Il écrit : " je suis un contributeur à Wikipedia. En ce qui concerne les domaines scientifiques, je trouve que la raison a abandonné la version française."
Quant aux calculs quantiques appliqués à l'informatique, et ce qui est écrit sur wikipedia à ce propos, il hurle , comment est-il possible d'écrire des énormités pareilles ?


* comment sont traités les participants : témoignage des mésaventures de quelqu'un qui a tenté de participer à wikipedia
Comment wikipedia (mal)traite les auteurs

etc. etc. etc.

On voit bien qu'aucun domaine n'est épargné, pas même les sciences, contrairement à ce que croit le grand public qui ne fait pas le travail d'observation que je fais et ne se doute pas à quel point wikipedia n'est quasiment faite que d'articles faux et l'ensemble n'est absolument pas fiable.

Ce
pendant  tous les observateurs extérieurs ont tendance à le confirmer : wikipedia n'est pas une encyclopédie.

* les critiques générales faites par divers observateurs ;  voir par exemple : wikipedia une escroquerie -1
  ainsi que  wikipedia une escroquerie -2

*  les professeurs et chercheurs sont unanimes quant à l'effet nocif de wikipedia ; divers articles sur le blog dont celui-ci, l'indiquent   professeurs et chercheurs : les effets nocifs de wikipedia
ainsi que de nombreuses analyses qui, du Monde à Libération, du Figaro à Charlie-hebdo, du Point à Marianne, de l'Express à Valeurs Actuelles ou Courrier International, de Pierre Assouline à Jean-Noël Janneney etc. ont donné lieu à des observations tout à fait pertinentes et fort critiques ; par exemple
observation pertinente de wikipedia et encore  wikipedia n'est pas une démocratie : une oligarchie la compose sous le régime de la tyrannie

* de nombreux sites d'universités mettent en 
garde  ; voir dans la série wikipedia et la question de l'éducation ; aucun intellectuel ne valide wikipedia qui, du point de vue de la culture, reste tout à fait marginale, quel que soit le nombre de ses consultations. Quant aux effets nocifs de wikipedia sur les élèves pour la facilité au copiage qu'elle offre, cela se dit de plus en plus.

*cette information sur le flicage des utilisateurs confirmant l'esprit policier qui règne à wikipedia

anonymat et méthodes policières à wikipedia


Bre
f, la liste des témoignages est longue et Poulpy n'est pas isolé. Témoignages provenant de ceux qui ont pratiqué wikipedia et en ont eu une expérience vécue,  témoignages d'observateurs, qui tous convergent et que Poulpy ne fait que confirmer une fois de plus en exprimant sa déception et ses observations.

Les témoignages des plus déçus et des moins fanatiques des wikipédiens, ceux dont l'expérience a suffisament duré pour témoigner de ce qu'est wikipedia et qui deviennent alors inévitablement des ex-wikipédiens, confirment exactement ce qu'écrivent tous les observateurs, toutes les critiques et tout ce que j'écris sur ce blog. Est-ce une coïncidence ?


Diderot et D'Alembert seraient à la fois ahuris, incrédules, stupéfiés, et anéantis, attérrés, désolés, accablés, catastrophés, consternés et j'en passe, s'ils voyaient cela. Et moi-même je m'inscris dans la lignée de Diderot au nom de qui je dénie à wikipedia le droit de prétendre être une encyclopédie.


Alithia



Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 12:02

wikipedia ignore la définition d'une secte ; wikipedia a un fonctionnement de sectaire


Le rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, (Paris;La Documentation française;2008) montre que celles-ci ne font plus dans la spiritualité mais dans le développement personnel et la formation.

Les critères établis par de nombreuses missions de prévention et synthétisés par les travaux du Dr Margaret Singer de Berkeley, sont rappelés par le site FACTnet :

  • *les sectes utilisent des techniques de manipulation mentale parmi lesquels les chants en commun sont mentionnés.

  • *la secte est autoritaire dans sa structure de pouvoir ;

  • *le leader d'une secte tente d'être charismatique et ses zélateurs montrent vénération et révérence à son égard ;

  • *les leaders d'une secte se sentent investis d'une mission cosmique ;

  • *une secte tend vers le totalitarisme dans le contrôle de la vie de ses membres ;

  • *une secte a un double jeu éthique exigeant transparence et sincérité envers la hiérarchie et encourageant la manipulation et le harcelement vis à vis des non-membres ou des contradicteurs critiques ;

  • *la secte a deux buts : recruter de nouveaux membres et collecter des fonds.

Et comment cette liste de critères s'applique-t-elle à wikipédia.fr ?

  • *Le moins qu'on puisse dire est que le lynchage sur le bulletin des administrateurs (les administrateurs y "chantent" des litanies d'insultes toujours les mêmes)en vue de la diabolisation est un rituel. Cela se nomme "blocage communautaire" et cela vatu autant qu'un procès en bonne et due forme comme le sont les comités d'arbitrage. . La réunion contre un bouc émissaire créé de toutes pièces est un facteur de constitution de groupe religieux en cela que la diabolisation de l'autre contribue à la communion du groupe mais nécessite de recommencer l'opération chaque fois que le niveau de communion baisse.


  • *Le groupe des administrateurs est autoritaire dans sa structure de pouvoir. Par exemple, une nouvelle compréhension de "l'attaque personnelle" (qui est interdite pour le wikipédien de base dans le feu d'une discussion mais autorisée à l'administrateur pour désigner un contributeur comme "vandale" ) est en train de se faire jour. Il devient interdit de dire que tel contributeur qui donne des avis originaux mais aussi peu documentés que pertinents sur la formation de la Bible hébraïque ne connaît pas l'hébreu.. même s'il finit par avouer que c'est bien le cas. Il est devient interdit de dire que tel auteur utilisé comme référence dans un article sur la Kabbale était un artiste peintre sans connaissances particulières autres que le goût de son époque pour les sociétés secretes.


  • *Outre le fait que toutes les interventions de Jim Wales ou de Florence Devouard sont publiés et commentés avec révérence, il fut longtemps interdit sur la wikipédia française de dire que Wales avait gagné ses premiers dollars en fondant une société de pornographie en ligne alors même que la wikipedia anglophone avait un article sur ladite société.


  • * le prosélytisme pour wikipédia prétend qu'il s'agit de rassembler le savoir du monde. A ce sujet, la cause est entendue : il suffit de consulter Wikipedia review ou l'observatoire de wikipédia pour comprendre qu'il n'en est rien. Actuellement 1 contributeur anonyme et un administrateur sont devant le juge d'instruction, l'un pour avoir annoncé faussement la mort de Philippe Manoeuvre et l'autre pour avoir restauré un historique contenant des porpos diffamatoires.


  • *sur le contrôle stasique exercé par l'administration, voir "wikipédia une société de flicage ?" (repris par l'Urfist PACA) mais aussi Wikipedia Watch qui entretient la liste des harceleurs avec leur vrais noms chaque fois que possible.


  • *Le mensonge des administrateurs est systématique quand ils veulent justifier d'un blocage sans raison valable. C'est le phénomène du lynchage décrit plus haut par un lien. Il est particulièrement intéressant chez les administrateurs n'ayant jamais travaillé avec le bloqué : ils communient (Voir Peter Sloeterdijk, Finitude et ouverture : Vers une éthique de l'espace

  • Sur les fondements de la société, archive filmée de l'université de tous les savoirs )


  • *sur la collecte de fonds et le recrutement de nouveaux membres, wikipédia est en plein coeur de cible : un bandeau sur tous les articles rappelle l'appel de fonds permanents.

repris du site du Pharisine Libéré

 

Repost 0
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 18:49
Voici juste une petite , toute petite tranche de l'ambiance qui règne à wikipedia en folie . Extrait d'un arbitrage : où s'exposent les conflits des contributeurs qui s'étripent. Sans qu'il soit besoin de développer, ni même présenter cet arbitrage, issu de conflits dont on se demande vraiment quel est simplement le sens, ce passage est suffisament parlant .

Il s'agit juste du commentaire d'un  arbitre et administrateur, qui donne l'ambiance.

" A la lecture de tous ces liens, arguments, contre-arguments, insultes etc etc etc, une certaines nausée me prend.

Que suis-je censé faire ???

Compter les points : France 1 point ! Slovenia 3 points, Germany 2 points and the winner is.... Chercher quelle coterie se cache derrière untel ou bidule ??

M'abrutir à lire des des arguments dont je ne sais même plus à propos de quoi et de qui ils sont proférés (m^mes avec les onglets de Firefox, je m'y perd). Est-ce que vous avez lu la liste des arbitres qui n'ont pas voulu participer ou qui ont été récusés !!!! Est-ce normale ??? perso, je réponds non.

Je dis STOP !!! Wikipédia n'est pas un champs de bataille, je ne suis pas censé compter le points et lire un barème, Ah Untel 18 points de démérite = 3 semaines (de quoi ??), Ah bidulle mérite une médaille au nirvana de la fédération.

Désolé, mon avis traduit probablement un désenchantement vis-à-vis d'un projet que je continue malgré tout à trouver génial, mais cet arbitrage me donne la nausée et je refuse de comprendre et de chercher à hiérarchiser (et dieu sais que j'ai passé du temps dessus). Putain, si wikipédia ne vous plait pas allez faire autre chose !!! Ce n'est aps les activités qui manquent : boire un demie avec le pôtes, draguer les filles (ou les gars comme vous voulez), faire une ballade en forêt, lire un bon livre, travailler, dormir, s'occuper de ses enfants etc

Donc tout le monde dans le même sac, et je demande une exclusion et un blocage de 10 semaines pour les troisprotagonistes [...] et en cas de récidive bannissement ." Romary 30 mai 2008 à 12:44



Ce sont ces mêmes individus qui traitent leur contradicteur de fou et malade mental en prime ! (je ne suis pas exceptée, bien sûr)



Alithia

Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 19:39
Ce que wikipedia ne supporte pas et censure, suite. Cette fois-ci c'est un article sur l'annulation d'un mariage pour cause de mensonge sur la virginité de l'épouse. Jugement qui suppose que cette qualité serait  une "qualité essentielle". 


L'affaire fait grand bruit et soulève des protestations de tous les partis politiques jusqu'à la Chancellerie, pour demander une révision de la loi afin que ce motif d'annulation de mariage ne puisse plus être admis à l'avenir. Car ce jugement, ou cette loi, posent un problème de droit et des problèmes de fond, concernant la liberté des femmes, les principes d'égalité, et la place accordée aux religions. Mais wikipedia ne veut pas traiter les problèmes de fond, c'est bien connu. On y préfère la voie de la censure, ce fait en revanche mérite d'être davantage connu de ceux qui n'ont pas compris comment fonctionne wikipedia.




La suppression de l'article est proposée par un certain Barraki, avec pour motif qu'il s'agit selon d'un " fait divers dont les politiciens s'emparent, et on crée un article fait de citations brutes. Franchement je pense que c'est du pur nourrissage de troll d'avoir un tel article." Bravo Barraki pour ce jugement, c'est  très bien vu !  Et les wikipédiens de se précipiter pour rajouter que "c'est du journalisme", de "l'actualité dont on ne parlera plus dans quelques jours",  du reste il s'agit, pensent-ils, d'une affaire "purement médiatique", "créée de toutes pièces par les media" , "digne d'un journal pas d'une encyclopédie" , qui n'a "aucun intérêt juridique" et n'est qu'un "fait divers récupéré par certains politiques"

Avec pareils rédacteurs qui prennent de haut les journalistes étant donné qu'ils sont des rédacteurs d'encyclopédie, eux, l'article est promis à une rapide disparition. Je le reproduis donc pour archives dans l'état dans lequel il se trouve ce jour.


article au 30 mai :

Affaire de l'annulation d'un mariage pour mensonge sur la virginité de l'épouse


La suppression de cette page est proposée selon la procédure décrite sur wikipedia.

Vous êtes invité à donner votre avis sur cette proposition.


Un mariage entre deux personne de culture musulmane effectué le 8 juillet 2006 a été annulé par le tribunal de grande instance de Lille en avril 2008 sur une demande du conjoint déposé le 26 juillet 2006, radié le 4 septembre 2007, pour défaut de poursuites de la part des parties, puis reconduite en octobre 2007[1], car son épouse lui a menti sur sa chasteté avant le mariage. Celle-ci était pour l'époux un caractère déterminant pour son consentement au mariage[2],[3]. L'épouse avait consentit à la procédure de nullité[4].

Ce cas serait une première en France[5], la chancellerie ayant affirmé n'avoir « pas le souvenir » d'une annulation pour mensonge sur la virginité cependant les cas d'annulation de mariage pour mensonge sur une des « qualités » d'un des époux ne sont pas rares[6].

Le motif retenu par le tribunal est « erreur sur les qualités essentielles du conjoint [...] déterminante de son consentement » fondée sur l'article 180 du Code civil concernant les « erreurs sur la personnalité du conjoint ». Selon Guillaume Didier, porte-parole du ministère de la Justice, «  Le tribunal ne s'est pas fondé sur la virginité ou la non-virginité. Il a simplement soulevé que l'un des deux époux avaient menti sur un aspect essentiel au yeux des deux époux ».



Le Code Civil Français

L'article 180 du Code civil indique notamment que « s'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage. »[7].


Statistiques

(dernières statistiques disponibles en france : 2004) 745 mariages ont été annulés . Dans la majorité des cas il s'agit d'annulation pour mariage forcé aucun pour "défaut de virginité" [8] En revanche, les annulations pour mensonges sur "des éléments de personnalité" d'un des conjoints sont loin d'être rares.Il est essentiellement question de la découverte après le mariage que le conjoint est divorcé, qu'il a menti sur sa nationalité, qu'il fait l'objet d'une mesure de curatelle ou qu'il n'est pas apte à avoir des relations sexuelles normales.[9]


Réactions

L'affaire a fait tout d'abord l'objet d'un dossier dans la revue juridique « Recueil Dalloz » du 22 mai, puis le 29 mai 2008 d'un communiqué de l'association Ni putes ni soumises ou Sihem Habchi, la présidente de l'association dénonce une « fatwa contre la liberté des femmes »[10]. Le 30 mai 2008 la majorité de la classe politique condamne la décision du tribunal, au PS[11] comme à l'UMP[12] et au gouvernement qui la juge consternante [13].

Le conseil régional du culte musulman du Nord-Pas-de-Calais, via son vice-président , Abdelkader Assouedj tout en précisant que « l'islam n'exige pas que l'épouse soit vierge » rappelle que « [Le Coran] demande que le mariage ne soit pas basé sur le mensonge »[14]

Notes et références

  1. (fr) Jugement du TGI de Lille sur maitre-eolas.fr, avril 2008. Consulté le 30 mai 2008
  2. « L'épouse a menti sur sa virginité, le mariage est annulé », Charlotte Rotman, Libération, le 29 mai 2008, sur le site Liberation.fr.
  3. (fr) Jugement du TGI de Lille sur maitre-eolas.fr, avril 2008. Consulté le 30 mai 2008. « Attendu qu'en second lieu il importe de rappeler que l'erreur sur les qualités essentielles du conjoint suppose non seulement de démontrer que le demandeur a conclu le mariage sous l'empire d'une erreur objective, mais également qu'une telle erreur était déterminante de son consentement »
  4. (fr) Eolas, « N'y a-t-il que les vierges qui puissent se marier ? » sur maitre-eolas.fr, 30 mai 2008. Mis en ligne le 30 mai 2008, consulté le 30 mai 2008. « Elle demande au tribunal de lui donner acte de son acquiescement à la demande de nullité formée par [son époux], dire que chacune des parties supportera la charge de ses propres dépens, ordonner l'exécution provisoire du jugement. »
  5. « Un mariage annulé pour défaut de virginité », jeudi 29 mai 2008 sur le site leparisien.fr.
  6. (fr) L'annulation d'un mariage à Lille, pour mensonge sur la virginité de l'épouse, suscite de vives réactions sur lemonde.fr, 30 mai 2008, Le Monde. Consulté le 30 mai 2008
  7. Artilce 180 du Code civil, sur le site legifrance.gouv.fr
  8. http://www.leparisien.fr/home/info/vivremieux/articles/UN-MARIAGE-ANNULE-POUR-DEFAUT-DE-VIRGINITE_298532505
  9. http://www.lepoint.fr/actualites-societe/un-mariage-annule-a-lille-car-l-epouse-avait-menti-sur-sa/920/0/248839
  10. (fr) Jean François Laloué, « DECISION DU TRIBUNAL DE LILLE : UNE FATWA CONTRE LA LIBERTE DES FEMMES », 29 mai 2008. Mis en ligne le 29 mai 2008, consulté le 30 mai 2008
  11. http://presse.parti-socialiste.fr/2008/05/29/atteinte-au-principe-constitutionnel-degalite-entre-les-hommes-et-les-femmes/
  12. http://afp.google.com/article/ALeqM5gWnTaZLlT_RUxqN8mluMXMtQeWug
  13. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/05/29/01011-20080529FILWWW00689-virginitemariage-letard-consternee.php
  14. http://www.lepoint.fr/actualites-societe/un-mariage-annule-a-lille-car-l-epouse-avait-menti-sur-sa/920/0/248839
 

Voir l'article publié sous licence GNU rédacteurs



note ultérieure :

l'article a été ensuite enrichi. Les wikipédiens ont lu ce que j'ai écrit, cet article et la suite des articles consacrés à cette affaire sur le blog, ce qui leur a permis de se rendre compte, pour certains du moins, que ça n'était pas une invention de journalistes et que l'affaire avait bel et bien un intérêt, politique, juridique et je dirais symbolique, mais ça vus ne le verrez jamais sur wikipedia, la dimension du symbolique étant ignorée de ces jeunes informaticiens .

Cependant si certains se sont rendu compte que la question était digne d'intérêt même pour une "encyclopédie" (!) il y a toujours 40 partisans de la suppression le 8 juin, qui n'ont pas rectifié leur vote , contre autant de partisans de la conservation de l'article. Ce qui me semble assez significatif : 50% pour considérer le sujet sans intérêt, méritant suppression de l'article.

Repost 0
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 18:38
Quand wikipédien pas connaître, wikipédien supprimer article ou la dernière des anecdotes grotesques advenue à wikipedia.

Un concept inconnu débarque sans prévenir sur  wikipedia , que croyez-vous qu'il arriva ? Croyez-vous qu'ils, ces encyclopédistes, aient imaginé faire l'effort de se renseigner pour essayer de savoir ce qu'il en est  ?  Non, ils suppriment l'article. Il faut le voir pour le croire, n'est-ce pas ?

Avec la vulgarité habituelle en prime : l'auteur de l'article accusé d'auto-promotion, comme d'habitude et aussitôt son CV proposé aux écritures révisionnistes : à recycler. Hélas, nihil nove sub sole, les wikipédiens n'apprennent surtout pas de leur expérience et encore moins leur métier d'encyclopédistes, disent-ils, (mais qui les croit) ? Non, ils persévèrent dans leur être. Dommage  que ce soit l'inculture crasse.

Il en est question  sur le blog de Leo Scheer.

Enfin pour ceux qui cherchent une encyclopédie sur le net,
voilà.


Alithia
Repost 0