Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 17:38
wikipedia irresponsable 


eoliennes.jpg

John Seigenthaler  après ses mésaventures avec wikipedia (qui avait sous-entendu sa responsabilité dans l'assassinat des deux frères Kennedy), comme on s'en souvient, n'a pas même tenté de faire de procès  à wikipedia, la sachant totalement irresponsable juridiquement, donc inattaquable.



Il a publié une tribune dans USA Today le 29 novembre de la même année où il écrivait  :  « Ce qui m’intéresse, c’est de dire aux gens que Wikipedia est un outil défectueux et irresponsable »

Irresponsable doublement : juridiquement, et intellectuellement .


Alithia
Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 15:20
Wikipedia reconnue irresponsable, peut éditer n'importe quoi.



galapagos.jpg


Wikipedia gagne la première manche face à une accusation de plaignants : grâce à son irresponsabilité reconnue en tant qu'elle n'est pas éditrice de ce qu'elle publie, non plus que l'association qui lui a donné naissance, soit la wikimedia Foundation, sise aux Etats-Unis (et dû au fait que la plainte n'a pas été introduite dans les formes, faut-il également préciser,  puisque la protestation, par mail, n'avait jamais joint son destinataire)





PARIS (AFP) - Wikipedia a gagné une première bataille judiciaire après la décision du tribunal de Paris de débouter en référé trois particuliers qui reprochaient à l'encyclopédie en ligne d'avoir publié des informations portant atteinte à leur vie privée.




Selon l'avocat de Wikipedia, Me Jean-Philippe Hugot, "c'est une première en France". C'est la première fois en effet que quelqu'un cherche à engager la responsabilité éditoriale de l'encyclopédie en ligne.



Fin septembre, un article diffusé sur Wikipedia dévoilait l'homosexualité des trois plaignants. On y insinuait en outre que l'un d'eux n'avait pu adopter ses deux enfants que grâce à son militantisme dans le domaine des droits des minorités sexuelles.



Les trois particuliers ont alors décidé d'assigner en justice la Wikimedia Foundation, propriétaire de l'encyclopédie en ligne, pour "diffamation" et "atteinte à la vie privée". Ils réclamaient à l'hébergeur quelque 69.000 euros.


Dans une ordonnance de référé rendue lundi, le tribunal de grande instance de Paris a jugé qu'il "n'apparaissait pas avec évidence (...) que la responsabilité de la fondation Wikimedia s'était trouvée engagée" et a débouté les plaignants de leurs demandes d'indemnisation.



Florence Devouard, présidente du conseil d'administration de la Fondation Wikimedia, a déclaré à l'AFP qu'il s'agissait d'une décision "très claire", et "apprécie le fait que le tribunal reconnaisse notre qualité d'hébergeur et non d'éditeur".



Selon Mme Devouard, l'information précisant les orientations sexuelles de ces trois personnes avait été introduite de façon anonyme dans un article de Wikipedia, avant d'être "retirée rapidement, même si elle est restée un temps accessible dans l'historique du site".



En outre, le juge des référés a estimé que Wikipedia n'avait pas à fournir les données d'identification de l'internaute qui avait rédigé les propos incriminés. En effet, "seul le fournisseur d'accès (et non l'hébergeur, ndlr) peut être en mesure de communiquer les données permettant d'identifier précisément son utilisateur".



Si cette décision est encourageante pour les hébergeurs, elle ne constitue en rien une jurisprudence. D'autant que ces derniers mois, d'autres tribunaux ont rendu des décisions allant en sens inverse en reconnaissant la responsabilité éditoriale des hébergeurs.



[fin de la dépêche AFP]

 

* * *

 


Voilà la preuve en acte, pour ceux qui n'auraient pas compris, que wkpd est malhonnête car elle s'est arrangée pour être juridiquement irresponsable, selon un montage qui rappelle de très près celui des associations sectaires au fonctionnement similaire. La Fondation , qui est seule a avoir une existence juridique, en tant qu'"association caritative" (sic), n'est pas l'éditeur de wkpd. qui elle-même n'a aucune existence juridique.


Comme je le dénonce, cette affaire est la preuve irréfutable de la malhonnêteté, qui est de structure, de wkpd puisqu'elle est inattaquable du fait du montage juridique entre la Fondation (qui est la seule association existante mais non éditrice de wkpd) / et  wkpd. elle-même (qui n'est personne : elle n'a pas de personnalité juridique, et n'est éditée par personne). Ce  qui fait justement l'escroquerie tendancielle de wkpd qui s'est mise à l'abri de toute règle de droit qu'elle n'entend pas respecter en maitère d'édition, la première étant précisément la responsabilité éditoriale

Or wikipedia s'est montée de façon à n'avoir pas à rendre de comptes en justice, et d'abord de n'avoir même pas à respecter les règles et la
  juridiction encadrant toute publication car elle n'est éditée par personne : elle a pour caractéristique d'être irresponsable juridiquement. Quant à son éthique, on connaît et on sait à quoi s'en tenir.


A voir maintenant si l'hébergeur peut-être tenu pour responsable.

En ce cas wikipedia aurait du souci à se faire avec toutes les biographies diffamatoires qu'elle publie à tour de bras. Voir 
par exemple celle de Ayaan Hirsi Ali et les merveilleux ragots qu'elle contient .

Dans un tout  autre genre, Loïc Le Meur me signale que sa bio est franchement partisane, voire de la désinformation.
Je ne fais pas la liste...


Le Monde de ce jour pose ainsi le problème :

"Si Wikimedia n'est pas responsable, qui l'est ? "L'auteur de la contribution incriminée [...]
Cependant, avec la multiplication des accès publics à Internet, il est désormais très simple d'apporter sa contribution à Wikipédia avec la totale certitude de l'anonymat."


Alithia

derrière wikipedia, wikia, une société très lucrative ,  
Repost 0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 00:07

Qu'est-ce que wikipedia ? Des éléments à partir des statistiques ici disponibles sur wk, et ici, plus quelques appréciations de wikipediens

 
c-stage-lanzarotte.jpgphoto C. Stage l'Internaute

Tout ce qui suit est extrait des données statistiques analysées

1) Qui sont les wikipediens ?


Les wikipediens sont pour l'essentiel des hommes, jeunes. Leur âge moyen est 25 ans. Ils viennent majoritairement d'Île-de-France. Leur formation est de manière largement prédominante l’informatique. Sinon ils témoignent d'autres formations, techniques également,  ou d'ingénieur. Quelques scientifiques parfois, mathématiciens pour la plupart, mais ignorants de l'histoire et de la philosophie des sciences : ils ont un esprit très « techniciste ». Les étudiants en histoire se comptent sur les doigts d'une main, et pour les Lettres et sciences humaines, c'est le vide sidéral. Ce sont donc de très jeunes gens, très « branchés » informatique et techniques modernes de communication, mais dont la culture s'arrête là.

En un mot : leur profil est tout à fait aux antipodes d'esprits encyclopédiques et de celui de rédacteurs d'encyclopédie. Indice : vous ne verrez jamais France-culture citée sur wk. L'article consacré à cette chaîne en dit long du reste.

  

Ils n'ont, pour les plus diplômés, qu'une expérience d'étudiants, c'est à dire de personnes qui sont encore loin d'avoir assimilé leur discipline, et qui n'ont aucune expérience de la recherche. Quant aux autres disciplines, qui ne sont pas leur domaine d'études propres, elles sont complètement ignorées : ce sont des esprits spécialistes. Cela signifie que ce sont des informaticiens qui s'improvisent historiens, politologues, critiques d'art, juristes, médecins, psychologues, sociologues, philosophes, théologiens etc. et commentateurs de tous les sujets, qui décident de ce qui doit, ou non, s'écrire dans tous les domaines où ils n'ont pas de compétences particulières (ils le proclament ouvertement).

 

Ils ignorent ce qu'est une encyclopédie, sa définition même (illustration en a été donnée sur le blog par « Pabix », un des porte-paroles éminent de wk, ainsi que par tous ces wikipediens qui non seulement osent se comparer à Diderot, mais prétendent avoir fait mieux que lui, grâce à internet et au système wiki, qui à lui seul ferait des miracles).
- voir les précédents articles à ce sujet.

 

A fortiori ignorent-ils quelles sont les qualités requises, pour organiser une encyclopédie. Ils ne croient qu'en la technique.

  

Le plus haut niveau de qualification à wikipedia est l'étudiant : il n'y a ni professeurs, ni chercheurs (à part quelques exceptions qui se comptent sur les doigts d'une main et qui sont, bien entendu, informaticiens, voire mathématiciens mais s'étant depuis spécialisés en informatique).

 

Ce qui signifie que les rédacteurs de wikipedia n'ont aucune expérience en matière d'enseignement et de vulgarisation des connaissances et des savoirs. La qualité de rédaction des articles en témoigne. Le manque de qualités pédagogiques de ceux-ci, également, outre la médiocrité générale et les imprécisions qui sont la règle.



Voir en complément, une étude de l'INRP, qui date de 2005.

  

* L'épreuve du colloque et la preuve par le colloque :

 

Un colloque wikipedia est en préparation avec pour visée de donner une image de respectabilité de cette publication aux instances de l'Ecole auprès desquelles elle a très mauvaise presse. Pour cela elle essaye de mettre en avant que des professeurs, universitaires, chercheurs, y collaborent.

 

Wikipedia a toujours essayé de faire croire que « de nombreux universitaires et chercheurs participaient à la rédaction de wikipedia ». Ses porte-paroles et responsables de l'association wikimedia l'affirment régulièrement.

 

Périodiquement elle lance des appels aux universitaires pour rejoindre son projet et les wikipediens étudiants sont chargés de convaincre leurs professeurs d'y participer. Echec total. Il n'y a pas d'universitaires et chercheurs à wikipedia.

  

Donc le colloque, pour lequel wikipedia essaye de mettre en avant ses membres les plus qualifiés ou les plus diplômés , montre qu'il n'y a pas un seul universitaire ou chercheur -autre qu'en informatique ou travaillant sur les nouvelles technologies, mais francs admirateurs et francs partisans de wk

 

La liste des intervenants annoncés au colloque, montre que les « autorités intellectuelles » dont peut se prévaloir wikipedia sont uniquement des informaticiens ou personnes ayant une formation en mathématiques ou parfois autres (telle « sciences de l'éducation ») mais s'étant spécialisés en informatique et/ou/ diffusion des techniques informatiques dans divers secteurs.

 

Où l'on voit que wikipedia est une publication d'informaticiens, optimistes et naïfs, complètement fascinés par la technique.

 

Pas un seul universitaire ou chercheur, hormis des informaticiens, qui détestent cordialement les intellectuels non-informaticiens. Et quand on voit comment wikipedia traite les universitaires, après Sciences-Po bloquée, ça ne donne pas très envie de s'y précipiter. Sans parler du reste, les querelles menées par des incompétents, la censure de l'esprit, le contenu atrocement partisan, et les méthodes d'écriture, telles que le plagiat gigantesque, la vérité mise au vote etc.

 
ajout ultérieur.

Suite à la parution du présent article, les wikipediens ont protesté et essayé de prétende que ce que je disais était faux (c'est leur seule manière de me rétorquer quelque chose, me traiter de menteuse). Les plus hautes instances de wikipedia organisatrices du colloque, en particulier. Et pour essayer de contrer ce que j'avançais ils ont commencé à se lancer les uns les autres des SOS : n'avons-nous donc aucun nom d'universitaire à citer ? Vite cherchons, il nous faut des noms, pour allonger la
liste, pour essayer de contrer ce qu'affirme Alithia.

Ils n'ont pas réussi à en trouver un seul.

 

2) données quantitatives

 

* Combien sont les wikipediens ?

 

Le nombre de nouveaux inscrits est d’environ 700 par mois depuis 1 an. Un nombre à la baisse. Le nombre de wikipédiens actifs, -càd. ayant à leur activité plus de cent interventions par mois- stagne malgré l'arrivée de nouveaux, qui donc s'inscrivent sans contribuer, ou compensent tout juste les départs.

En 2006 le nombre de ces wikipediens vraiment actifs est de 670 environ. En 2007 on note une baisse de 8% ; il tend aujourd'hui vers les 600 ; voir les statistiques
(on remarquera que depuis juin 2007 faisant apparaître une baisse, les statistiques ne sont plus publiées pour la wikipedia française)

Les administrateurs : Il y a 158 administrateurs. Leur nombre n’augmente pas. Il est même en baisse en 2007 par rapport à 2006.

 

* déclin amorcé ? 

voir ce document qui est le résultat d'une étude fait par un wikipedien qui s'est aperçu que wikipedia.en semblait chercher à cacher quelquechose car elle ne publiait plus les statistiques de participation depuis plus d'un an, comme on peut le voir ici ainsi que sur les autres pages de statistiques, telle celle-ci encore : les statistiques cessent en septembre 2006 pour la version anglaise.

  
 







Since early this year, and for the first extended period in Wikipedia's history,
the activity rate of the Wikipedia community has been declining.
This can be seen in the rate of editing articles (-17%), the rate of new account







registration (-25%), blocks (-30%), protections (-30%), uploads (-10%),







article deletions (-25%), etc.







Some exceptions are the article creation rate (+25%) and image deletions (+80%),







but overall the community appears to be doing less now than it was 6 months ago. »









Soit : pour la 1° fois l'activité de wk (d'après l'étude de la version en anglais) est en







déclin :







- 17% d'édition d'articles, - 25% de nouvelles inscriptions, - 30% de blocages







et protections etc.








L'auteur attribue cette baisse, parmi d'autres raisons, à la découverte du scandale « Essjay »  un jeune homme non diplômé, qui s'était fait passer pour docteur en théologie et copiait une encyclopédie pour faire de nombreuses modifications grâce aux quelles il s'est élevé jusqu'aux plus hauts échelons de la hiérarchie wk, et fut même salarié par Wales à la fondation. La baisse d'activité est concommitante de la découverte de cette tricherie.

 
 


3) Contenu de wikipedia


 

* le contenu d'un point de vue quantitatif :

 

Wikipédia est constituée à ce jour de 570 671 articles, soit une création de 214 articles par jour en moyenne depuis sa création. Aujourd'hui, il s'en créé environ 600 par jour. [le ombre est également à la baisse depuis juin de 2007]

Wikipédia a connu 21 076 645 modifications depuis 6 ans, soit 8000 modifications par jour, en moyenne depuis sa création. Aujourd'hui ce sont plus de 600 000 modifications par mois qui sont effectuées.

On peut se demander par conséquent si 158 administrateurs, (dont certains travaillent peut-être en dehors de leur activité à wikipedia) et qui sont pour l'essentiel des informaticiens, techniciens, ou éventuellement mathématiciens, peuvent raisonnablement prétendre surveiller et vérifier, chaque mois, plus de 1 800 nouveaux articles et 600 000 modifications qui sont effectuées dans tous les domaines ?



 

* le contenu d'un point de vue qualitatif


- de prétendus articles :

La taille des articles : sur 570 671 articles (le 16 octobre à 24h), seuls 31 % ont un volume de + de 2 ko. Il y a donc plus de 395 000 articles qui ne dépassent pas quelques lignes, et qui ressemblent à peu près à cela : ou encore à cela [j'ai fait un article sur ce thème]. Si l'on prend en compte le seul volume, cela fait déjà beaucoup d' « articles » qui n'en sont pas.



- Mieux vaut abandonner 560 000 articles à leur destin et se consacrer à en faire 1000 dont la qualité soit bonne. Certains wikipediens considèrent du reste que si wk pouvait parvenir à avoir 1000 ou 2000 articles corrects, ce serait déjà bien. Comme expliqué sur le Bistro.



- Les articles dits « de qualité ».
Il y a actuellement environ 370 articles de qualités, soit 0,05% de l'ensemble. Ce qui est peu. De plus, je dis environ, car ce statut est lui aussi instable. Une partie de ceux-ci est régulièrement contestée et déche de son statut. (oui, c'est pas facile le consensus, même pour une minuscule poignée de gens : les votes se font la majeure partie du temps à une vingtaine ou une trentaine ; quand ils réunissent 40 ou 50 votants, c'est l'exception).

Quant aux wikipediens, ils sont nombreux à penser que ce label « de qualité » ne recouvre pas des articles dignes de ce nom (voir + bas).

Donc au total combien d'article
« de qualité » ? ma lecture, intense mais non exhaustive, par définition, a permis d'en citer une vingtaine. [quelques (rares) bons articles sur wikipedia]. Je ne doute pas qu'en cherchant bien on puisse multiplier ce chiffre par deux ou trois. Je n'ai pas cité d'articles sur la musique et les musiciens, où je sais pouvoir trouver quelques bons articles (et ici plus qu'ailleurs). Mais que valent 50/60 articles ou à peine plus, pour une supposée "encyclopédie" et rapportés à un support qui affiche bientôt 600 000 articles ?


- indices de consultation

ceux-ci tendent à montrer quel usage est fait de wikipedia par les nombreux consultants : l 'information facile et rapide (wiki) pas la découverte de connaissances et encore moins la culture

Les statistiques des articles les plus consultés montrent une prédominance écrasante, des consultations wiki, vite- faites :  le sexe, le sport, le people, les loisirs , au milieu des quels parfois surgit un sujet qui rappelle une question scolaire


 

- importance relative accordée à différents domaines :

Il y a 2 871 articles sous le {{Portail basket-ball}} et 105 sous le {{Portail sciences}}.

Il y a 791 articles sous le {{Portail baseball}} et 22 sous le {{Portail sciences humaines}}.

 

17 560 articles sous le {{Portail football}} et 491 sous le {{Portail Biochimie}}.

3 477 sous le {{Portail sports d'hiver}} et 810 sous le {{Portail botanique}}

1 413 sous le {{Portail Disney}}, et 586 sous le {{Portail biologie}}

tandis que nous avons tout de même 543 articles sous le bandeau {{Portail Punk}} 517 sous le {{Portail cryptologie}} cette soi-disant « science du secret »

1 200 articles sous le bandeau {{Portail arts martiaux}} et 868 sous le {{Portail art contemporain}}.

1 958 articles sous le {{Portail Science-fiction}} et 698 sous le {{Portail sciences de la Terre et de l'Univers}}  etc.

 

 

- indices d'appréciations par les wikipediens eux-mêmes :

 

A quoi on peut ajouter ces indices d'appréciations de la qualité et la proportion de ce que wk contient d'articles admissibles par les wikipediens :

 « ce n'est pas parce que 95% de l'encyclopédie relève de l'ébauche non sourcée qu'on  encourage la création d'ébauche non sourcée. » (sic)     Cordialement, DocteurCosmos - 22 août 2007 à 14:50
Vous pouvez vérifier , c'est sur le bistro
 

Un administrateur, qui semble être un peu plus qualifié, estime, lui à  +/- 99% le taux d'ébauches parmi les articles, qu'il estime, de plus, destinés passer du stade d'ébauche celui de super-ébauche, au mieux, ou billet d'humeur,  et s'il n'est pas dégradé en galimatias ;

 

 

« Ce bon mythe sur lequel repose l'effort d'administration […] est un échec […] qui n'est bon qu'à permettre l'envolée de la courbe dunombred'articles, au prix d'une dilution toujours plus importante de leurqualité. En effet, la poignée d'articles qui émergent du lot sur WP sont l'œuvre d'un et d'un seul contributeur (au mieux groupe de contributeurs connivents, ce qui ne change rien au principe) qui en maîtrise l'architecture et la rédaction avec un regard despécialiste. Inversement,tout article non pris en main par un spécialiste est voué à une dégradation patiente et tenace sous le coup d'ajouts faits plus ou moins à la sauvette.

 

Dans les deux cas, le processus incrémental [ je traduis : logique d’accroissement] est un échec : pour les articles d'excellence parce qu'il n'est appliqué que marginalement et qu'il représente plus un risque de dégradation qu'un espoir d'amélioration ; et pour le reste (soit plus de 99 % du bataillon encyclopédique) parce qu'il ne fait que transformer une ébauche en super-ébauche, sous-article, bloc-notes, billet d'humeur ou galimatias — le plus souvent tout cela en même temps. »

 

 

Résultat de l'écriture collective quant à la qualité des articles , du fait que tout un chacun peut y mettre son grain de sel et que la version retenue est le résultat d'un consensus, il faut bien admettre que cette qualité est plutôt lamentable ; voir ces témoignages :

 
  

* pour les sciences :

 

« J'aimerais savoir ce qui me retient de ne plus participer à Wikipédia. La plupart des articles contiennent des informations fausses. Je n'ai jamais lu autant d'idioties que sur Wikipédia. Wikipédia traitant de tous les sujets, alors évidemment, il faut mettre tous les mensonges qu'on lit un peu partout, tous les on-dit-que, toutes les discussions rapportées, toutes les vérités préfabriquées de toute pièce. L'argument c'est bien connu est toujours valable. Autre argument de force : c'est exactement ce que veulent lire les gens.

Impossible de modifier même après des discussions... »,  ce qui se voit ici qu’est-ce qui me retient ?

 

 

Et encore :

 

« Statistiquement, deux articles sur trois sur les mathématiques serait à rerédiger entièrement. Si ce n'est pas fait, c'est par manque de contributeurs, et par désespoir de cause. Lorsqu'on voit ce qui est écrit sur Wikipédia, on se dit souvent :mais c'est quoi ces conneries ?.Les premiers jours où j'avais participé à Wikipédia, j'ai rapidement compris : une désorganisation complète des catégories, une accumulation d'erreurs, un manque de confiance, ... Rapidement, on fuit les thèmes sur lesquels on pourrait contribuer par désespoir et par dégoût. Pour ma part, géométrie différentielle, systèmes dynamiques, analyse, ... Je jette un coup d'oeil sur les articles des catégories correspondantes, ça me tape sur le système. L'article système dynamique (à ne surtout pas lire!) renvoie à l'article soit-disant principal théorie du chaos. Comme si les systèmes dynamiques se résumaient à la théorie du chaos (pour comparaison, imaginez que l'article démocratie renvoyait à l'article principal Sadam Hussein.) Qu'est-ce que vous voulez que je fasse avec l'article système dynamique ? Ce n'est juste qu'un exemple. 

 
[...]
 

Cette encyclopédie est incapable de maintenir une information vraie et fige durablement une information fausse, du fait que le plus grand nombre décide de ce qui est valable et de ce qui ne l'est pas... »

 

 

d'autres confirment :

 
 

« * « C'est marrant, je suis d'accord sur le fait queles deux-tiers (seulement ?) des articles de maths sont à réécrire de bout en bout. Mais bon, moi, c'était sur les méthodes employées que je tiquais, et ça ne concernait que peu les maths, en fait. » — Poulpy 24 janvier 2007 à 11:40 (CET)

 
 

* « Ektoplastor, j'ai eu exactement le même problème en économie: les pages les plus générales sont habitées de critiques de l'économie faite par des personnes qui n'en comprennent pas le premier mot, et qui équivalent à équations=libéralisme=MAL. Plutôt que de me battre contre des moulins à vent qui n'ont rien d'autre à faire, j'ai pris le parti de ne contribuer qu'à des articles portant sur des points très précis (Rationalisabilité par exemple, ou Économie de la culture). »--Bokken | 24 janvier2007 à 12:45 (CET) » ce qui se voit ici : ras le bol

 
 

* pour l'histoire à propos des articles dits "de qualité" :

 

A propos de l'article Arménie, proposé comme article de qualité :

« cela m’attriste que la communauté puisse estimer de qualité un article d’histoire générale qui n’apporte pas le moindre élément d’histoire des idées, des arts, d’histoire économique ou démographique ou social. L’avantage de l’histoire au collège, c’est que les dates sont peu nombreuses, on peut donc faire ressortir les dates clés. Mais quand on applique cette technique de façon exhaustive, on obtient une vaste chronologie événementielle sans cohérence dont on ne retient rien. » --Aliesin 10 juin 2007 à 01:07 (CEST)

 
 

Et en écho :

 

« Rien de nouveau, depuis que je connais Wikipédia, les AdQ sont plus souvent une honte pour l'encyclopédie qu'autre chose. Marc Mongenet 10 juin 2007 à 02:35 (CEST)    » (sic)  vu sur le Bistro  juin 07

 

 

* pour la philo et les sciences humaines :

 

« J’étudie la philosophie et les sciences humaines, et je constate la médiocrité générale des articles de Wikipédia dans ces domaines. Beaucoup d’approximations, parfois des erreurs qui relèvent l’ignorance des rédacteurs ; je ne vois pas d’amélioration systématique, mais parfois des dégradations significatives, comme de remplacer un paragraphe bien écrit par un qui est considéré comme plus accessible, mais qui se révèle du niveau philosophie de lycée. L’ensemble est superficiel, médiocre et trompeur. »

Rédigé par: Philo | le 09 juin 2007 à 13:49

 

vu sur le blog Pisani.  Le Monde

 


 

[ certains de ces derniers éléments déjà cités dans l'article « médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens »]

 


 
Alithia
 


 


Repost 0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 11:31

Sur le montage avec et autour de wikipedia :

Autour de wikipedia et derrière la façade, on trouve, une association dite « caritative » qui la couvre et ramasse des dons ; et une société de J.Wales à but lucratif, qui engrange les bénéfices de la popularité acquise par wikipedia, grâce à l'idéologie du « gratuit » et à l'utopie de la connaissance établie par chacun et par tous.

Deux messages et ma réponse qui enchaîne sur le même thème.


paa219000015poubelle.jpg

la poubellication



Deux messages de « Le Bon » :

1) wikipedia est sous la responsabilité de la fondation wikimania. Elle ne contient aucune publicité comme tous les sites de la fondation.
Cependant, le second plus important groupe de wiki au monde se nomme wikia, il regroupe une somme de wikis thématiques alimentés par les contenus de wikipedia essentiellement. Ici par contre: beaucoup de publicité.
Les contributeurs à wikipedia travaillent donc en fait très directement pour le site "wikia" du fondateur de wikipedia: Jimbo Wales.

Bien joué.


2) voir http://en.wikipedia.org/wiki/Wikia et http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikia

Wikia dispose de contenus juridiquement compatibles avec wikipedia. La GNUFDL des geeks (pour qui toute information se résume à un "1" ou à un "0", puisque la culture est binaire -naturellement, je schématise, mais c'est assez juste-)

La GNUFDL est inpirée de la licence des "logiciels libres" GNU, elle servait aux droits de la documentation de ces logiciels. Comme la GNU, tout traitement est permis, y compris les utilisations commerciales.

Ce qui était intéressant en matière de logiciel (contenant) et même sa documentation (GNUFDL) a été reporté en matière de contenus "encyclopédique" dans wikipedia. Toutes les informations de wikipedia sont réutilisables n'importe où, modifiables, et doivent sysématiquement être réutilisées en
GNUFDL. Cela semble sympathique mais en matière de culture cela revient à tout mettre au même niveau : un article sur les pokémons et l'article historique de fond d'un spécialiste ont exactement la même valeur : des "1" et des "0". Un logiciel a une durée de vie réduite et une valeur culturelle médiocre (qui utilise encore MS-Dos? ou word 5), la GNU est adaptée (pouvoir faire marcher son imprimante avec n'importe quel ordinateur n'a rien de très profond), la GNUFDL également pour le mode d'emploi d'un logiciel qui sera périmé dans quelques années. Par contre, la GNUFDL constitue un système juridique inadapté à la culture (de fait les geeks pensent que la culture se limite aux mangas, aux jeux videos et au p2p). Naturellement il y a des wikipédiens plus fins, mais la masse, le noyau est de cet ordre.

Dumbo Wales est un libertarien, il adhère naturellement à cette philosophie libérale sur laquelle reposent les licences libres GNU et GNUFDL. Dans le même ordre d'idée, il n'a pas peur du plombier polonais (citation de l'article sur wikia dans wkipedia):

"Wikia has some technical staff in the USA, but has also opened an office in Poznań, Poland in 2006. Explaining his choice of location, Wales commented "It's about reasonable salaries and high quality. You can find cheaper programmers in other parts of the world, but the quality's not there!"

(Wikia a du personnel technique aux USA mais a également ouvert un bureau en Pologne en 2006. Pour expliquer son choix, Dumbo Wales déclare "C'est une question de salaires raisonables et de haut niveau de qualité. Vous pouvez trouver des programmeurs encore moins chers dans le monde, mais sans avoir de qualité)

Dumbo a "levé" plusieurs millions pour créer sa compagnie. Une compagnie qui offre à tous la possibilité de créer son propre wiki (thématique: star trek, star wars, les séries télés, etc...). L'ensemble constituant le second groupe de wikis au monde, après la fondation wikimania. Janus Wales dispose donc d'un "versant association de bienfaisance" : la fondation wikimania et d'un "versant affaires" : Wikia. Les wikipediens hargneux diront que la fondation n'a rien à voir avec Dumbo (c'est une fondation), il reste que wikia n'aurait pas été financée si l'image de Dumbo n'était pas un atout pour espérer un retour sur investissement. J'ajoute que la fondation wikimania déménage bientôt en Californie (au frais des gentils donateurs), dans le même État que la socitété Wikia.

Bon...

Bref...

Wikia et wikipedia partagent la même licence pour les contenus. Les contenus s'autoalimentent d'un projet à l'autre (http://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Trek lien vers wikia, pareil pour http://en.wikipedia.org/wiki/Star_Trek ). Ainsi les deux projets grossissent, l'un pour offrir la culture au monde, l'autre pour en tirer quelques avantages en matière d'adwords et de financement. Tout est parfaitement conforme à la licence GNUFDL.

Je ne dis pas que Dumbo est un bandit, sa compagnie a le droit d'exister, comme son ancienne société Bonnis spécialisée dans les "contenus de charme" (c'est respectable dit comme ça, et chacun fait comme il veut, c'est la liberté).

Les petits soldats de wikipedia travaillent donc pour deux projet:

Directement => wikipedia à vocation caritative (offrir de la soupe tiède au monde)

Indirectement Wikia => Offrir de la soupe chaude à Dumbo et à ses programmeurs d'outre mer.

C'est naturellement tout à l'avantage du second groupe de wikis au monde que le premier n'ai pas de visées commerciales.

signé : LeBon (plutôt libéral, mais qui n'aime pas les grosses ficelles, et le public est souvent jeune, c'est facile)

PS: "Dumbo" c'est comme la "directive Frankeinstein", c'est bas mais ça fait sourire. Mes excuses à Walt Disney.

 

ma réponse :

 
 

Oui, tout à fait : Derrière wikipedia wikia


Plus exactement édifice à deux étages :

Derrière wikipedia la fondation dite caritative qui ramasse des sous , wikimedia, qui se présente comme la mère Térésa de la sous-culture à répandre dans tous les sous-continents comme bienfait aux déshérités de la terre et qui vous demande vos sous, dons sur lesquels elle est libre d'impôts, évidemment puisqu'humanitaire disent-ils

Wikimedia qui se fait passer pour une association humanitaire pour faire appel au bon coeur des malheureux qu'elle a réussi à convaincre de casser leur tire-lire , grâce à son discours de l'utopie qui va révolutionner le monde, c'est sûr, avec des bons sentiments, sur laquelle s'édifie une communauté sectaire, malheureusement.

Et derrière wikipedia wikia :
Wikia : la société à but lucratif
de l'animal aux grandes oreilles qui se remplit les poches avec bénéfices considérables, si l'on en juge par le nombre de ses filiales, succursales et bureaux à travers le monde , + la publicité qui doit être très lucrative , vu que son public lui est ramené par la marque wikipedia désormais une des plus célèbres du monde et que les deux media se renvoient l'un à l'autre par des liens, comme l'indique notre correspondant, Le Bon.

Wikipedia, exploitant le bénévolat des geeks qui trouvent extrêmement marrant d'écrire des bêtises sur leur temps libre c'est à dire leurs heures de bureau, et de piller le travail des autres qui ont fait le travail véritable pour le mettre à la sauce wikipedienne, d'une main, pendant que de l'autre ils font des listes d'actrices pornos et énumèrent les mangas, wikipedia est ainsi devenue très populaire avec le seul argument publicitaire, colporté par Michel Serres : c'est gratuit !

Donc le truc a marché et a ramené le public à Wikia.
Qui non contente de faire des sous, répand elle aussi la sous-culture abrutissante auprès des masses, c'est à dire non seulement les commentaires de sous-séries Télé, mais les commentaires de l'actualité, pas piqués des hannetons, sur le mode "tout le monde vous ment, et il y a du complot partout" donc nous vous dévoilons tous ces secrets et complots, nous les nouveaux maîtres de l'info à la mode wikipedienne.

Edifice très cohérent. Joli montage !.
Et merci de votre message, Le Bon

Alithia


P.S. voir article précédent sur le blog : derrière wikipedia wikia





ambrym31.jpg

Repost 0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 13:57
Pour contredire  les fanatiques de wk et ses groupies, je continue dans la série témoignages de wikipediens :

atitlan.jpg

photo l'Internaute

suite des complaintes de certains wikipediens

Après celui-ci qui donnait une indication confirmant ce que tout le monde pressent
 « ce n'est pas parce que 95% de l'encyclopédie relève de l'ébauche non sourcée qu'on encourage la création d'ébauche non sourcée. »
Cordialement, DocteurCosmos -22 août 2007

Un autre témoignage :

« Que c'est triste de constater comment la situation de Wikipédia se dégrade de jour en jour. On pourrait à tort croire que l'ajout continuel d'informations conduise à une amélioration graduelle de l'encyclopédie ; c'est tout le contraire. Là où le nombre pourrait faire la force, il en est aussi la faiblesse. En pratique, les principes fondateurs ne sont jamais respectés, ne sont jamais appliqués, et les contributeurs ne les prennent pas en considération. Le monde est en train de s'effondrer sur lui-même comme dans la bande dessinée de mondes en déroute de Ptiluc. Les rats continuent bêtement leur routine refusant de s'arrêter pour observer le désastre qu'ils sont en train de commettre inconsciemment : ils détruisent l'isolation permettant l'existence même de leur monde.

Tout se dégrade. Les informations ne sont plus vérifiables. De moins en moins d'affirmations ne sont sourcées, de plus en plus sont douteuses. De plus en plus le sourçage est détourné de sa véritable fonction. De plus en plus, les contributeurs ne se soucient peu de la pertinence des sujets. De plus en plus de gens vandalisent les articles et de moins en moins les modifications de vandales sont revertées. Au rythme où vont les choses, on va droit à la catastrophe. »

Un simple rat tapis dans son trou, Kelemvor 24 septembre 2007


Repost 0
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 15:36

Ce qu'est vraiment wk : flicage des utilisateurs et montage d'une association pour mettre wk à l'abri, hors de toute responsabilité.

 



ethiopie-5.jpg

 

Echanges. Une série de messages :

 


 


 

1) « Comment ça marche le flicage sur wikipédia ?

 

Et bien quand un admin a des doutes sur la nécessité de se trouver un bouc émissaire, il piste le contributeur à l'aide de ce big brother

 

C'est le vandale Maloq qui l'a fabriqué. Cela lui permet de sélectionner les utilisateurs qu'il veut particulièrement brimer. Au bout d"un certain temps, il bloque

 

on comprend que la CCI de Clermont-Ferrand n'a pas voulu installer cela chez soi. Ce n'est pas parce que "cela se régule tout seul" car Wikipédia, sans sa bande de flics, cela n"'existe pas. C'est parce que le pouvoir est exercé par le module big brother sans que le contributeur n'en sache rien. La secte ne prévient pas les adeptes qu'elle recrute qu'ils seront pistés par les administrateurs à l'aide d'un outil spécialisé » ; posté par : Pharisien Libéré (site web) le: 23/09/2007

 



 


 


 

2) « "rayé de Wikipédia", ça ne veut rien dire du tout. Je penche pour une méconnaissance de Wikipédia, mais ce genre d'énormité est bien dommage. »

 

posté par : pabix le: 24/09/2007 06:57:13

 


 

3) réponse d'Alithia :

 

« Non. Rayé de Wk ça veut dire quelque chose de très précis et de très réel.
Rayé de Wk ça veut dire utilisateur bloqué, interdit et systématiquement surveillé et suivi pour ne plus écrire.

Qui est ainsi suivi et rayé s'il ne se soumet pas ?
L'intellectuel qui se permet de ne pas participer au consensus wkdien supposant que wk peut réviser et reformater tous les sujets. Le "rayé" de la liste des participants c'est celui qui est doué d'un esprit logique, qui respecte les us et coutumes du travail intellectuel, qui connaît ses règles et les respecte, qui connaît et respecte le droit aussi. Celui qui a plus de culture que la moyenne wkdienne (qui est plutôt basse) et surtout qui n'a pas renoncé à juger et est doué d'esprit critique : totalement interdit sur wk.
Celui-là est un danger car il n'accepte pas que soit écrit n'importe quoi et que soient diffusées des idées fausses, voire condamnables.

Wk bloque et interdit des sites entiers. Même des établissements d'enseignement. Même aussi prestigieux que Sciences Po. -voir la réaction ridicule de wk aux tests faits par des étudiants de Sc. Po. : blocage du site de l'école et sa direction mise en cause, à qui ils espèrent pouvoir faire un procès, l'accusant d'"encourager" (sic) les étudiants à "vandaliser" (sic) wk. Toutes les opinions sont admises sur wk pourtant des établissements d'enseignement sont bloqués. Ils sont dangereux, ils comportent des étudiants qui ne participent pas au consensus wkdien et qui ne béent pas d'admiration devant wk. Très dangereux. Bloqués.


 

Toutes les opinions sont admises sur wk, les irrationelles, les obscurantistes, les extrémistes, pourtant certaines sont bloquées : celles qui émanent de gens qui travaillent, qui sont plus qualifiés, que le wkdien moyen, celles qui émanent d'établissements d'enseignement, curieusement. Ce sont avec ceux-là seuls que wk se fâche et exerce sa censure.

 

Comme avec le présent blog mis sur liste noire, quand des sites extrémistes noyautent wk et y introduisent leurs liens par centaines et centaines, sans aucun problème et malgré tous les signalements faits.

 

Les intellectuels un peu trop cultivés sont bannis, rayés des listes, et leurs sites avec, s'ils critiquent wk .

 


Cependant que les sites du genre Scientologie, Témoins de Jéhovah, qui font leur publicité sur wk peuvent y écrire librement. De même que tous ceux qui propagent l'irrationalisme et l'obscurantisme, même sous des formes caricaturales et qui devraient bien entendu, ne pas trouver place dans une supposée "encyclopédie" (qui ne se mouche pas du pied avec ses certitudes de marbre). De même que les sites fascistes, islamistes, neo-nazis, et ceux qui soutiennent Dieudonné, les négationnistes ses amis, tels le réseau Voltaire, les sites qui soutiennent le terrorisme islamiste, peuvent écrire librement sur wk, où toutes les opinions sont permises. ... sauf celles émanant de + savants et + sérieux que le consensus moyen du wkdien de base . Et la barre se situe très bas.

Non, en vérité ce ne sont que les discours savants, qui émanent de gens prétendant conserver leur libre jugement, leur esprit critique qui sont censurés, interdits et ceux qui les tiennent, interdits et bloqués (rayés de wk)

+ les listes noires, des mêmes, car vous ne trouverez aucun des sites extrémistes précédemment cités sur la liste noire de wk. Au contraire, le nombre de liens de ces sites figurant sur wk est impressionnant, et peut être démultiplié sans qu'aucune surveillance ni aucune modération ne s'exerce.

 

Non, ce qui est très dangereux et intolérable, c'est un site qui critique wk : le lien est aussitôt interdit. Politique défendue par David Monniaux soi-même.

Enfin, car ça n'est même pas tout, quand un utilisateur est rayé, il est alors suivi pour ne plus risquer d'écrire, mais encore tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à son point de vue sera bloqué -bien que tous les points de vue aient droit de cité sur wk : sauf s'ils sont trop cultivés et demandent un minimum de jugement : l'interdit de juger étant l'interdit majeur de wk- et celui qui en est le porteur sera accusé d'être le même, la même personne, comme nous en avons déjà fait état sur ce blog. Accusé sans preuve bien entendu et lui aussi rayé et interdit à son tour.

Sans preuve -puisqu'on est dans une démocratie, wk n'a pas encore, aujourd'hui, le droit de fouiller dans votre vie privée. Mais elle accuse et sanctionne. car wk est hors-droit.

N'ayant aucun statut juridique et n'étant pas une personnalité juridique, elle est irresponsable : intellectuellement et juridiquement.

Car le montage americano-sectaire réalisé par Wales fait qu'elle n'est rien et dépend d'une association humanitaire, caritative. »

 

réponse de : alithia (site web) le: 24/09/2007 14:26:20

 


 

4) « "Caritative", oui, certainement, puisque c'est à vot'bon coeur m'sieurs dames. De la mendicité hype, en somme.

"humanitaire"...ça c'est moins sur... «

 

posté par : Zoé le: 24/09/2007 21:43:23

 


  1. réponse d'Alithia :

« Quand je dis "caritative" et "humanitaire", non seulement je me moque, car je ne suis pas du tout persuadée que wk contribue au bien de l'humanité, tout au contraire,

 
mais encore je souligne à la fois son idéologie et ses pratiques en relevant ces mots avec lesquels elle se présente :

- wk vit de dons, elle ne cesse de faire appel aux dons parce qu'association qui se présente comme humanitaire ;
- et également je souligne son organisation et sa structure : wk n'est rien, n'a aucune existence juridique, mais dépend de cette fameuse fondation qui se définit comme "humanitaire" pour des raisons juridiques (irresponsabilité et pour se mettre à l'abri des devoirs et obligations d'une publication concernant la connaissance : garantir la fiabilité de son contenu) et pour pouvoir faire appel aux dons, du même coup.

C'est une organisation pensée pour obtenir tout cela à la fois : argent, irresponsabilité et néanmoins reconnaissance (comme utile à la société) donc pourquoi pas des subventions de pouvoirs publics, demain ? (poursuivons la logique de wk)

De plus, et conséquemment, "caritative" et "humanitaire" : c'est comme ça que Anthère présente les choses (normal, elles sont instituées ainsi)

Donc voilà pourquoi je dis Anthère "dame patronnesse" qui veut néanmoins être reconnue et faire reconnaître sa chose comme sérieuse, du point de vue de la connaissance, et utile, pour le bien général de l'humanité. Voir l'intense lobbying auprès des patrons, des partis politiques, des institutions diverses, et via les politiques entre autres, l'intense lobbying auprès de l'école pour la pénétrer, voire pour s'y substituer (son rêve).

Wk a une stratégie d'expansion à tous les secteurs concernés par le savoir et l'éducation. Elle mène un lobbbying en se présentant comme une association d'utilité publique.

Risible, parce que ridicule, qui peut admettre que wk soit sérieuse ? Mais aussi à surveiller parce que danger. »

 

 
Repost 0
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 00:29
Un lecteur du blog me communique cette info : environ les 3/4 des dits "articles"  sur les diverses wikipedia ne dépassent pas deux lignes.


Je reproduis son message  :




"La wikipedia anglophone fête ses deux millions d'articles et affiche ce nombre bien visible sur sa première page. Ce qui n'est pas dit, comme c'est le cas aussi pour toutes les autres wikipédia, c'est que selon les stats, à peine plus de 30 % des articles dépassent 2ko, soit 3 ou 4 lignes. Donc, Wikipédia anglophone a plus de 1, 3 millions d'articles de moins de 4 lignes !!!! c'est à dire des ébauches qui pourrissent en général depuis des années. C'est pareil pour la version francophone. Le pire, ce sont les polonais : 18 pour cent d'articles seulement supérieurs à 2ko."


voir les statistiques 
Repost 0
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 19:38
Qui a dit  ?


«  Certains aspects de Wikipédia manquent d'expertises, par exemples les humanités et sciences sociales. Les articles de société, notamment, relèvent souvent du Café du commerce. »


David  Monniaux. 


Et puis  encore :
«Heureusement, la législation américaine fait de Wikimedia Foundation un intermédiaire technique et non un éditeur.»


Ce qui confirme ce que j'expliquais à Pabix dans les commentaires : wikipedia s'est rendue juridiquement irresponsable de ce qu'elle publie : elle n'est pas considérée comme un éditeur, elle n'en a donc pas les responsabilités. Pas de responsabilité éditoriale de wikimedia, la seule association qui ait une existence juridique et dont wikipedia est issue : ça juge une publication qui est fabriquée sur un tel fondement.

Et ne parlons évidemment pas de wk qui n'a aucune existence juridique : elle n'est pas une personnalité morale.

Du reste encore
« Wikipédia ne peut être attaqué en justice, car elle n'a pas la personnalité morale.». Elle est ainsi à l'abri de plaintes pour non-respect de la propriété intellectuelle. 


Etant
distribuée gratuitement, elle n'a, de plus, aucune responsabilité intellectuelle. La totale, quoi.





voir l'interview
, datant de mai 2007, d'où sont extraites ces phrases 



Repost 0
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 19:25

Ma rencontre avec Pabix. Malentendus wikipediens et impossible échange d'idées.


wales-bimbo.jpg

Décidemment tout échange avec les wikipediens ne peut donner lieu qu'à malentendus et impossible dialogue. Nous ne parlons pas la même langue. Nous ne partageons pas la tradition du logos grec qui a formé notre civilisation. 

J'ai eu l'occasion, sur ce blog, de rencontrer Pabix, jeune ingénieur en formation, fana de wikipedia, membre de wikimedia, et qui considère que celle-ci est « la plus grande œuvre de tous les temps». (sic) Voir Qui sont les wikipediens ?


Quelques échantillons des échanges sur ce blog avec Pabix .


En juillet, Pabix s'insurge contre Sciences Po l'accusant de ne pas respecter la charte RENATER, (des établissement d'enseignement supérieur), parce que, d'après lui, la direction de Sciences Po. est responsable des « vandalismes », comme il dit, des étudiants de l'établissement, qu'elle « cautionne ». [à propos de l'étude faite par les étudiants de Sciences Po.]


Je lui fais remarquer qu'il ne peut ainsi accuser sans preuves la direction de Sciences Po. et qu'il ne peut espérer que celle-ci surveille ce que font les étudiants sur les ordinateurs de l'établissement, afin de protéger wikipedia qui réclame un régime spécial. J'ajoute :


« Vous avez déjà mis les pieds dans une bibliothèque universitaire ou un établissement d'enseignement , équipés d'internet ? Vous croyez que leur direction contrôle ce que les étudiants écrivent sur internet ? » [le 13/7/07]


Pabix , répond le même jour :

« J'affirme que l'école cautionne les étudiants et ce n'est pas de la diffamation. »


Plus tard rebondit la question de savoir s'il connaît les usages des universités . J'ai un doute, au vu de ce qu'il écrit à savoir :

« Je croyais être dans une université où copier six mots de suite sans citer sa source me vaut une exclusion, et des poursuites pénales ? » [le 18/8/07]


Je mets en doute ce qu'il avance, à savoir qu'une université puisse se comporter ainsi, recourant à l'exclusion et à des procédures pénales engagées contre ses étudiants pour des problèmes de citation. Cela ne ressemble pas du tout aux conceptions ni aux habitudes des universités.


J'écris :

« affirmations qui prouvent que vous ne savez ni de près ni de loin ce qu'est une université et que vous semblez ne jamais y avoir mis les pieds pour cette raison.
Mais vous qui êtes wkdien vous connaissez la règle "citez vos sources".
Alors je ne doute pas que vous saurez me citer les sources à l'appui de vos affirmations , que j'aimerais connaître. »


C'est clair.
Je signifie que Pabix semble ignorer ce qu'est une université Je mets en doute ses affirmations de la répression dont useraient les universités. Je me demande s'il a jamais fréquenté l'université : « vous semblez ne jamais y avoir mis les pieds ».

C'est l'impression qu'il donne.
Je lui demande des preuves de ses dires.


Il se fâche mais ne donne pas de preuves et va jusqu'à recommencer ses menaces d'accusations de diffamation à mon propos.

Je n'ai toujours pas l'impression d'avoir à faire à quelqu'un formé à la culture universitaire, mais plutôt à un wikipedien procédurier et agressif.

J'insiste donc pour les sources susceptibles de confirmer ce que j'ai mis en doute ou qu'il reconnaisse son erreur.

Alors finalement il donne un lien de l'université de Singapour, où il se trouve (en ingeenering), mais qui montre une mise en garde de la dite l'université contre wk dont la référence est qualifiée d' « inacceptable » (sic) . Mais rien sur la répression. Ce qui n'est pas totalement surprenant.


Donc je reponds à Pabix :

« Le lien que vous donnez concerne les consignes données aux étudiants de ne pas se servir de wk :

«  Any use of Wikipedia.com is unacceptable », ce qui ne peut être + clair, et renvoyant à un article qui l'explicite (et que j'ai cité sur le blog, soit Wales se déclarant lui et wk , irresponsables pour les erreurs contenues dans wk ayant des effets désastreux pour les étudiants qui s'en serviraient ; où il est établi que wk est désastreuse pour les étudiants et les études )


citation :
« Speaking at a conference at the University of Pennsylvania on Friday called “The Hyperlinked Society,” Mr. Wales said that he gets about 10 e-mail messages a week from students who complain that Wikipedia has gotten them into academic hot water. “They say, ‘Please help me. I got an F on my paper because I cited Wikipedia’” and the information turned out to be wrong, he says. But he said he has no sympathy for their plight, noting that he thinks to himself: “For God sake, you’re in college; don’t cite the encyclopedia.”»

Cela, pour autant, ne confirme pas vos propos assurant qu'un étudiant serait renvoyé de l'université pour avoir cité 6 mots sans donner de sources, et que la-dite université lui ferait des procès : affirmation fausse.

Mais l'université donne des sites d'évaluation des sites web, tel celui-ci par ex. où l'on peut constater que tous les critères donnés pour la pertinence et l'utilisation des sites pour un étudiant, sont totalement opposés à wk , ses principes, ses buts et sa réalisation.


Ce qu'il ressort : ce sont des
consignes de l'université (non des menaces, contrairement à ce que vous soutenez) et ces consignes détournent et dissuadent très clairement les étudiants de recourir à wk. Il semble même que ces consignes ont été mises en place pour réagir à wk et le risque des ravages qu'elle peut produire auprès des jeunes et des étudiants qui auraient la mauvaise idée de s'en servir pour leurs études.

Ce qui est exactement ce que je fais avec ce blog dont le message au public non-averti est « prenez garde wk n'est ni fiable ni neutre ; elle n'est pas une encyclopédie, et elle est irresponsable, [à la différence des vraies encyclopédies dont les auteurs ne sont pas anonymes et qui sont responsables de leur contenu], soit une mise en garde. »

En vérité si l'université est obligée de rappeler qu'on ne pille ni ne recopie des textes et des idées à partir du web, pour les faire passer pour ses propres travaux, ce qui est évidemment contraire aux règles du travail intellectuel, on pourrait se demander si cela n'est encore une mise ne garde (warning est son terme) contre les pratiques de wk, connue pour reprendre les travaux des autres et qui  expose, semble-t-il, les étudiants au risque d'imiter ces pratiques (puisqu'elle se présente comme "encyclopédie" reproductible à volonté).

Il ne s'agit pas de "citer 6 mots" mais de pillage d'idées et de pratiques malhonnêtes qui reviennent à se les approprier. Il s'agit à la fois de non respect de la propriété intellectuelle, en somme -ce contre quoi wk s'est mise à l'abri, juridiquement
« Wikipédia ne peut être attaqué en justice, car elle n'a pas la personnalité morale.» comme le dit David Monniaux : elle est ainsi à l'abri de plaintes pour non-respect de la propriété intellectuelle. voir carences de wikipedia dans le domaine des humanités et de la culture .
Et à la fois de pratiques d'appropriation malhonnêtes, où l'on joue la comédie d'être l'auteur des i
dées d'un autre.

Et l'on pourrait se demander par conséquent si, ça n'est pas wikipedia qui est désignée en 1°  lieu, comme la non-référence à éviter, y compris pour le très mauvais exemple qu'elle donne en matière de non-respect des auteurs et de leur travail. Sa pratique de l'anonymat, va, en effet, dans ce sens.

En somme :

Pabix ne semble pas connaître les moeurs d'une université. C'est l'impression qu'il me donne. Il soutient des pratiques de menaces, exclusions, plaintes et répression dont je doute fort de la part de quelque université que ce soit, pour citation de "6 mots"

Il me fait impression d'être vraiment extérieur à ce monde du travail intellectuel et de ses règles, comme les autres wikipediens.

Il ne comprend pas. Me suggère de m'envoyer sa carte d'étudiant.

Je ne m'occupe pas de son inscription, mais de savoir s'il a compris ce qu'est le travail intellectuel et de la manière dont il s'apprend à l'université. Il ne comprend pas, répond à côté.

Bref, l'université, ça n'est pas fait pour les pieds, mais pour la tête : pour former la tête. Et il ne suffit pas d'y mettre les pieds, il faut aussi essayer d'en sortir la tête bien faite. Pour entrer i
l faut bien y mettre les pieds, certes, mais comment en sort-on  qu'a-t-on réussi à transformer dans sa tête qui signe le passage par l'université ?

Les wikipediens, ne
donnent pas les signes probants de ce passage. Ils donnent au contraire tous ceux des bricoleurs qui se lancent sans filet dans des disciplines dont ils ignorent la plus élémentaire méthode. 
C'est pourquoi ils se cassent la figure. On ne s'improvise pas plus historien ou philosophe qu'on ne s'improvise mathématicien ou chimiste. 


Mais Pabix est à mille lieux de cela. Quand j'insiste pour lui demander des preuves de ces fameuses mesures répressives pratiquées à l'université, il donne l'impression de ne pas comprendre et répond encore à côté. Or là je constate qu'incapable de donner ces preuves, il confirme au contraire le jugement de maintes universités et sites d'évaluation portant sur des sites web à l'égard de wk qui la déconseillent dans les termes tout à fait clairs à leurs étudiants : inacceptable. Wk n'est pas admise par l'université qu'il invoque.

Et c'est son modèle de non-respect de la propriété intellectuelle, c'est à dire du travail qu'elle suppose, contre quoi l'université met explicitement en garde ses étudiants.

Ce qui est assez différent de ce que Pabix prétend . Une fois encore.

Tout échange d'idées est décidemment impossible avec les wikipediens, les nouveaux sophistes qui contribuent à défaire toute la tradition du logos depuis Socrate sur laquelle est fondée notre civilisation, et qui, faute d'arguments,
menacent leurs contradicteurs, au sein de wk et à l'extérieur. La menace en cas d'incapacité à fonder en raison sa postion, est leur signature.

Alithia

Repost 0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 21:02

Qui sont les wikipediens ?

 

perou-parinacota.jpgphoto l'Internaute

 

Des jeunes entre 17 et 27 ans, généralement informaticiens ou étudiants en télécommunications. 300 d'entre eux sont les contributeurs principaux. La plupart sont des chefs : 200 administrateurs, environ, puis des bureaucrates, des patrouilleurs, des stewards, des arbitres, des contrôleurs d'IP, des bots, des développeurs etc. (ne me demandez pas de vous expliquer : c'est opaque).


Bref une petite communauté qui fonctionne en cercle fermé et à qui ses millions d'articles et de consultations a donné la grosse tête. Même s'ils n'ont pas vraiment le profil de rédacteurs d'encyclopédie, n'ayant guère de connaissances au-delà de l'informatique, 
comme je le suggérai avec impertinence, voici ce qu'ils pensent d'eux-mêmes, et de leur oeuvre, en toute modestie :

« les auteurs de Wikipédia [la] qualifient de [la]  "plus grande œuvre de tous les temps»

 

C'est Pabix qui parle.

 
Wikipedia, c'est fou ! 


voir l'interview d'un de ceux-là, Pabix  : 

 

« Les wikipédiens francophones, et plus particulièrement les utilisateurs réguliers, ont généralement entre 17 et 27 ans et sont souvent étudiants ou lycéens. «Peut-être parce que les plus jeunes sont les plus accros à l’ordinateur», commente Benoît. [alias Pabix]

Beaucoup d’entre eux
étudient ou travaillent dans l’informatique, mais on trouve aussi des profs, des juristes, des chômeurs… Une grosse proportion de contributeurs vit en Ile-de-France.

«
Environ 1000 personnes contribuent assez régulièrement et environ 300 très régulièrement», poursuit Benoît... »

 

Donc, faut pas s'étonner du résultat, 
  n'est-ce pas ?

Et dire qu'ils se comparent à Diderot, qu'ils auraient surpassé !

voir le lien de l'intrview ici

 
  ___________________________________________________________________________________________


Par ailleurs, pour ce qui est de Pabix, une petite note à part , vu qu'il est venu souvent placer ses commentaires ici -tout en se plaignant que je ne les publie pas , bien que je lui aie répondu à chaque fois...

 
nota : Pabix, un administrateur très actif, en formation d'ingénieur, qui pérore sur les universités et prétend sur ce blog qu'elles appliquent les règles de wk, et excluent les étudiants qui ne citent pas de sources pour une citation de six mots et même leur font des procès (sic), donne vraiment l'impression de n'avoir jamais mis les pieds dans une université, pour dire pareilles absurdités, comme je l'ai suggéré et comme je lui avais posé la question au vu de ce qu'il écrivait.

 

  Finalement il apparaît que le problème de nombre d'écoles supérieures et universités aujourd'hui, est à la fois, de mettre en garde les étudiants contre l'usage de wk afin qu'ils ne prennent pas pour sources ce qu'elle met en ligne sous le nom prétentieux d'articles d'encyclopédie, et  pour prévenir les risques de copiages et pillages purs et simples auxquels ce monstre du net pourraît les inciter, comme il semble. 

voir pour références à ce propos :

rencontre avec Pabix, wikipedien représentatif

et  
 

 

 

Repost 0