Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:23


Témoignage sur le bistro du 22 septembre : une tranche de vie de la vie sur wikipedia où l'esprit policier et la parano ont un bel avenir.



: sur en: en:User:PHILTHEGUNNER60 y est arrivé en même temps que sur fr: (fin mai 2009) et il y bosse sans problème ; sur fr: PHILTHEGUNNER60 (d · c · b), qui avait fait du bon boulot… hop, premier problème, premier blocage [1], un « bannissement », il n'a plus le droit de contribuer sur fr:, quoi qu'il fasse, quelque soit son pseudo, rien, c'est fini. Je vous laisse admirer la motivation du « bannissement » [2] « Bonjour, je viens de bloquer indéfiniment PHILTHEGUNNER60 (d · c · b) pour ses derniers messages d'insultes et son début de spam pour le forum anti-wikipédia qu'il vient de créer (et où il copie des pages du blog de la mite). Il ne semble pas capable d'essayer de comprendre le fonctionnement de Wikipédia, autant ne pas perdre plus de temps à cause de lui. Moyg hop 18 août 2009 à 04: » genre de motivations dont les arbitres du WP:CAr ne voudraient même pas comme témoignage (aucun diff, rien) ! Et même quand il bosse sans faire problème, on le rebloque, cf. [3].

Je ne pense pas que le pb soit juste celui du nb de locuteurs, y'a aussi une question de maturité, sans doute. Sur fr:, on a des admins qui sont parfois d'une surhumaine sévérité mais les mêmes sont d'une surhumaine cécité quand un admin agresse ou insulte qq1, qu'il soit nouveau ou pas. Oui, on a un pb avec qq admins (moins d'une dizaine, à la louche), mais pas de solution en vue.

Le plus bizarre, c'est que la communauté, qui avait seule le droit de bannir qq1, c'est-à-dire d'interdire à une personne de la vraie vie de contribuer, à jamais, s'est déssaisie de ce droit au profit du seul CAr, pour éviter les votesWikipédia:Administrateur. On devrait réécrire en « Un administrateur utilise ses outils au nom de la communauté, pour exécuter les décisions qu'il a prises. » ça collerait plus avec la réalité.

Alors que, quand on souhaite le bannissement de qq1, on doit saisir le CAr, maintenant, si on n'est pas d'accord avec un bannissement, faut aller saisir le CAr ! C'est l'admin bannisseur qui l'écrit lui-même : « Si certains ne sont pas d'accord avec ces blocages, qu'ils demandent directement un arbitrage au lieu de crier partout au blocage abusif. » (extrait de [4]). Mais bon, c'est même pas la peine de demander l'avis du CAr… récemment, il a déclaré irrecevables qq demandes d'arbitrage, genre concernant des blocages sortis d'on ne sait où (pas d'insulte, pas de vandalisme, rien, hormis la volonté de l'admin bloqueur), en arguant que « les admins avaient réglé le problème » !

Bref, c'est pas comme ça que la courbe des nouveaux arrivants repartira à la hausse. Comme, dans le même tps, le nb d'anciens ne peut que chuter, que ce soit par usure naturelle ou embrouilles, comme les départs (entre autres) de Kropotkine 113 (d · c · b) et El Caro (d · c · b) lors de « l'affaire Rogel »… le nombre de contributeurs ne peut qu'aller à la baisse ; et WPEN, bien que plus complète, compte 10 fois plus de contributeurs, pourtant ; et des nouveaux, comme moi ;D qui contribue désormais bcp plus sur en: que sur fr:. Faut dire que bosser sur un projet où l'on peut impunément se faire traiter de nuisible, de menteur, de con, par des admins… ça donne pas envie de continuer à bcp s'y investir.


Alvar 22 septembre 2009 à 00:21

Tiens puisque certains admin voient Drac partout (alors qu'il passe surement ses vacances dans les Carpates où heureusement il n'y a pas Internet) il me semble bien que lorsqu'il a voulu déposer une plainte au CAR contre l'admin qui l'a banni sans aucune consultation, on lui a répondu que c'etait aux admins de le débloquer pour qu'il formule sa demande ! Evidement ils ont refusé, de là à penser que la situation est devenue kafkaienne... ;) DrMarch (d) 22 septembre 2009 à 02:44

Le véritable défit de Wikipédia c'est de réussir à faire venir les experts et de les faire travailler avec des wikipédiens rodés à la rédaction dans le sens des critères de la maison (neutralité et tout le tralala). Donc une bonne idée serait de créer de véritables brigades chargées d'accueillir les gens et de les encourager à contribuer, et si comme c'est souvent le cas un passionné pousse trop son POV, il faudrait déployer toute l'energie possible pour le convaincre d'adopter un style différent (actuellement on essaie de le faire partir par tous les moyens). Le secret de cette réussite c'est la Médiation, pas celle qu'on a aujourd'hui qui est ruinée et enterrée, une nouvelle médiation qui développe une culture positive de Wikipédia au lieu de développer l'art de chasser les faux-nez. Bien sûr ceci est un POV. DrMarchd) 22 septembre 2009 à 03:17



Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 17:39




Wikipedia est une publication irresponsable. Elle dépend d'une association qui a le statut d'hébergeur et non d'éditeur. Wikipedia elle même n'a aucune existence juridique, elle est le produit collectif d'un service offert par l'association. C'est pourquoi nul ne peut se plaindre à quiconque, même en cas de faute ou d'irrégularité, même en cas de manquement à la loi. Les seuls responsables, considérés comme éditeurs sont les participants rédacteurs sur lesquels wikipedia se décharge. En échange ils n'ont aucun droits. Ils peuvent être bannis de la manière la plus arbitraire qui soit et leur travail confisqué par wikipedia, quelle que soit leur volonté.


Le système wikipedia est construit pour éviter toute responsabilité, au système et à ses membres dirigeants, face à des problèmes qui pourraient relever de la justice (diffamation, atteinte à la vie privée par exemple).

Demeure le problème des administrateurs. Dotés de pouvoirs importants, ils refusent de reconnaître leurs responsabilités qui font d'eux des éditeurs , ce qui, si cela était reconnu, les rendrait responsables en tant que tels. Mais la responsabilité en question est déniée par ceux qui exercent ces pouvoirs et sont responsables des décisions prises par eux.

Ils ont en effet tous pouvoirs pour infléchir le sens des articles, décider de leur contenu, édicter interdits et censures,  et décider qui a le droit de participer ou non. L'interdit de participation se faisant, de fait, sur des désaccords de contenus mais avec des attendus aussi fantaisistes que possible, tel que avoir contredit un administrateur ou pratiqué l'humour face à des discussions grotesques, et selon des critères complètement arbitraires, tel que "trop érudit" par exemple ou "rédige des essais personnels" quand le participant a osé leur faire remarquer qu'ils ignorent le sujet et qu'il en sait plus qu'eux donc refuse une rédaction fausse ou stupide. Etre un peu savant, est un handicap qui vous fait très mal voir sur wikipedia car les rédacteurs n'ont pas le droit de dépasser en compétence les administrateurs. dont l'incomppétence est remarquable. Ces derniers ont les pouvoirs de réaliser suppressions de contenus, impositions d'autres contenus, blocages des articles sur une certaine version et interdits d'écriture, blocages des participants et exclusions de ceux vécus comme gênants (qui évidemment ne se bornent pas nuisibles)  quelle que soit l'importance de leur travail et alors qu'ils conservent leur travail :  ils pratiquent le refus d'appliquer le droit de retrait des dits textes quand l'utilisateur banni le leur demande. Les administrateurs sont dotés d'outils spéciaux leur permettant la surveillance des articles et des contributeurs, ainsi que la suppression de rédactions et d'articles, sans avertissement.

L'ensemble de ces pouvoirs contribuent à décider de ce qui est édité ou non, devrait les faire considérer comme des éditeurs.
Mais ils veulent bien les pouvoirs sans la responsabilité. Ils nient donc être des éditeurs, comme le font Wikimedia et Wikipedia.

Oui, mais si en cas de plainte une affaire pouvait venir devant la justice et que le juge leur reconnaissait le pouvoir et le statut d'éditeurs ? Pour eux, il n'en est pas question.

Leur dernière invention, sous l'impulsion des grands chefs Nojhan, Serein et David Monniaux, consiste donc à proposer de changer de nom, et remplacer le terme d'administrateur par celui de  technicien (opérateur), pour être irresponsables juridiquement, supposant qu'ainsi, les juges étant tellement bêtes, ils n'y verront que du feu. Comme si le changement de nom changeait la fonction !


Wikipedia confère le titre ronflant d'éditeur aux rédacteurs wikipédiens (pourtant nommés plus couramment utilisateurs...)  afin de leur laisser la responsabilité d'éditeur à assumer personnellement. Mais le titre d'administrateur qui ferait de ceux-ci des éditeurs doit au contraire être supprimé dès lors que certains se sont avisés de faire reconnaître la responsabilité éditoriale des administrateurs. Le titre mais pas la fonction. Le Père Ubu n'est pas loin.

A quoi il faut ajouter encore que le pigiste wikipédien a, pour wikipedia et à sa place, les responsabilités d'un éditeur et d'un rédacteur, mais cependant ne lui sont pas reconnus en échange les droits d'un auteur, puisque tout le monde a le droit de modifier son oeuvre (qui n'en est pas une) et puisque le droit de retrait ne lui est pas reconnu, grâce à la licence Creative Commons.

Wikipedia est vraiment un système très particulier, dont le montage lui permet d'échapper à toutes les lois concernant l'édition et la protection du droit d'auteur. Elle exploite ses scribes qu'elle missionne pour piller le travail fait par d'autres en le maquillant toutefois pour ne pas être accusée de violation de copyright ; pillage encouragé par le fait qu'elle interdit toute rédaction originale, ce qui transformerait sinon les scribes-pillards en auteurs dotés de droits.  Ses  participants ont donc la responsabilité d'éditeurs mais aucun droit d'auteurs.

Il fallait oser. Wikipedia l'a fait. voir aussi 

un avocat demande le retrait des rédactions d'une ex-wikipédienne



source WP


Alithia
Repost 0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 19:29

Les intellectuels et rédacteurs qualifiés sont décidemment mal venus sur wikipedia.

Je recevais récemment le témoignage d'un doctorant en histoire qui témoignait qu'il s'était fait exclure de wikipedia pour avoir rédigé les articles sur les enclaves espagnoles au Maroc, de Ceuta et Melilla, articles qui étaient systématiquement vandalisés par des rédacteurs prenant en charge la propagande du Maroc, alors que sa rédaction prenait en charge les deux points de vue, espagnol et marocain. 

[voir le commentaire sur Iran : pour rectifier wikipedia]



Récemment c'est un prof de philosophie qui s'est lassé de se faire traiter comme un malpropre par des individus particulièrement grossiers pour les propos tenus au sujet de Neda, assassinée à Téhéran [voir  wikipedia propose à la suppression l'article Neda Agha Soltanet qui abandonne wikipedia à son sort.

Le prof de philosophie, écrivant sous le pseudo d'OcéanXXI, qui a rédigé pour l'essentiel l'article sur Neda Aghan-Soltan, cette jeune fille devenue bien malgré elle l'icône du martyre de la jeunesse iranienne et le symbole de l'innocence assassinée par les milices fascistes, alors que des wikipédiens pro-islamistes soutenus par des abrutis de mauvaise foi, voulaient le supprimer, ce correspondant démissionne, écoeuré par l'attitude de parti-pris d'un factotum acharné de la censure qui s'emploie à détruire l'article fort bien rédigé et qui devrait correspondre à ce que WP exige en fait de neutralité sur lequel OcéanXXI a travaillé durant des semaines.

 

Le wikipédien acharné à détruire, qui a poussé Océan à démissionner se nomme Kirtap. Voici le message d'Océan sur la page du précédent, le dit Kirtap qui a largement montré son incompétence sur le sujet mais persiste à vouloir censurer un prof de philosophie qui s'est présenté comme enseignant à l'université Paris-Sorbonne.

 

 

Kirtap,

Je constate avec déplaisir que vous vous acharnez, comme hélas je l'avais bien vu, à détruire l'intérêt de l'article sur Neda Agha-Soltan pour le réduire à une simple synthèse factuelle. Il sera facile, ensuite, d'affirmer que cet article n'apporte rien, n'est-ce pas ? Votre attitude revancharde vis-à-vis du débat de suppression, où vous avez été mis en minorité, y compris par vos affirmations calomnieuses à mon égard dans le "bistro" (sur mes sources), est indigne et lamentable.

Vous m'avez fait assez perdre de temps ici, et d'autres avant vous depuis deux ans (mes contributions en musique classique, alors que je suis l'auteur d'une monographie sur un compositeur parue chez un célèbre éditeur parisien, avaient été accueillies à l'époque par un individu de votre acabit qui n'y avait rien compris, mais se croyait compétent).

Votre conception étroite, étriquée, bornée (et en fait absurde) de la "pertinence" des contenus sur WP, votre suffisance donneuse de leçons sans aucune élégance (tutoiement...) , votre "autorité" auto-proclamée et votre comportement paranoïaque en quête d'une "neutralité"... qui aurait, néanmoins, bien volontiers fait l'impasse sur la mort de Neda : tout ceci, contre quoi j'ai du batailler en PaS à votre encontre mais aussi à l'encontre de beaucoup d'autres, y compris administrateurs (dieu soit loué, vous ne l'êtes pas... encore, mais vous êtes "mûr") : trop, c'est trop !

Je cesse donc ce soir de collaborer à Wikipédia, rejoignant - à regret - l'avis du blog h t t p : / / w i k i p e d i a . u n . m y t h e . o v e r - b l o g . c o m Débrouillez-vous avec votre conscience et avec les autres utilisateurs concernant Neda et son visage défiguré par la barbarie. Bon vent à Wikipédia... aux prises, à travers des personnes comme vous, avec une "logique" qui, tout en s'accommodant aisément de garder le silence sur l'intolérable, conduit à niveller la pensée et l'intelligence.

A bon entendeur, salut

Océan XXI

PS : Inutile de vous fatiguer à me répondre, je ne suis plus inscrit sur WP.

Sur la page de discussion de l'article concernant  l'assassinat de Neda Agha-Soltan par un milicien Basidj, auquel Océan a consacré plusieurs semaines, du fait de la nécessité de répondre constamment à des objections stupides et souvent même indignes, Kirtap se félicite avec Moez, l'habituel défenseur des islamistes, que ce prof de philo soit parti car, bien évidemment, il "ne comprenait rien aux règles de wikipedia". Tout intellectuel qui tente d'écrire sur wikipedia est vite perçu comme un gêneur : trop qualifié par rapport aux petits chefs qui tiennent wikipedia, il voudra écrire de bons articles, éviter les erreurs et corriger les leurs, non assimilable à la communauté qui souvent se contente de rapporter des "on dit"et des opinions en guise d'articles, s'il leur oppose des rédactions bien documentées, intelligentes, analytiques et qui s'attachent à la vérité, il sera vite barré, censuré,  pris à parti dans des polémiques pénibles, agressé, et partira, dégoûté ou exclu.

Océan n'est pas le premier prof à vivre cette expérience, ni le premier prof de philo non plus. A wikipedia on n'aime pas les gens cultivés. Pensez-vous, il citait Braudel, R.Debray, et d'autres encore qui n'avaient pas écrit sur Neda !

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 19:55
Un administrateur type.

C'est l'histoire d'un rédacteur de wikipedia qui a l'air suffisamment qualifié et sérieux pour se borner à traiter des seuls sujets qu'il connaît -la chose est exceptionnelle à wikipedia, il faut le souligner-   et suffisamment sérieux également pour consacrer une aprtie non négligeable de son temps à des traductions savantes, de Styron par exemple, qui se fait fliquer par un jeunot incompétent qui efface son travail, le conteste, le qualifie de manière peu amène ni courtoise et lui empoisonne la vie, le suspecte tout en aynt de cesse de ruiner toute sa production.


C'est un jeune flic de wikipedia, tout à fait représentatif de l'espèce, en l'occurrence un administrateur, Bapti, dont on s'aperçoit qu'il a vingt ans et certainement toute ses dents, mais à part cela, manifestement inachevé et en cours de formation sinon en début de celle-ci. Bref Bapti tout fier de son titre d'administrateur, comme ses petits compagnons, en use et en abuse faisant acte d'autorité qui vire à la tyrannie, se croyant tout permis, il décide tout seul du haut de son petit tabouret et sans consulter eprsonne de moultes effacements stupidissimes et qui de plus semblent orientés idéologiquement. Du banal à wikipedia : les incompétents jugent de plus compétents qu'eux.


Ainsi Bapti ayant l'autorité de l'administrateur, en use pour pratiquer une censure bête et méchante, jusqu'à dégoûter le rédacteur, qui semble, lui, avoir quelques qualités, de rédaction, de logique, une certaine culture et une certaine sagesse, manifestement bien plus grandes en tout cas que celles dont témoigne notre petit  chef Bapti.


Voici le témoignage de ce rédacteur, Timeofoursinging, qui décrit les exploits et forfaits de Bapti.

Timeofoursinging s'explique en "comité d'arbitrage" pour se plaindre des agissements de Bapti.


Je demande l'aide du Comité d'arbitrage, parce que je fais l'objet de menaces très précises de bannissement de la part de l'utilisateur Bapti, qui est administrateur et en conflit avec moi, ce qui contrevient, me semble-t-il aux règles régissant l'activité des administrateurs. L'utilisateur Bapti me "piste" et supprime systématiquement toutes mes contributions. Il disqualifie mes sources, pour des motifs divers et en général sans appel. Il se comporte en propriétaire d'un certain nombre de fiches, où il semble avoir du mal à accepter que d'autres interviennent. C'est une hypothèse. Il est très agressif dans sa communication. Nous avons eu une guerre d'édition sur l'article CRAN, qui a été sanctionnée, ce qui ne l'empêche pas de continuer à "reverter" toutes mes contributions. Il ne prévient pas, ne discute pas, et va jusqu'à effacer mes contributions aux pages de discussion quand elles ne lui conviennent pas. Le conflit sur l'article CRAN a fini par être réglé, grâce à mon parrain, Ludo.


En revanche il s'est déplacé sur Patrick Lozès et le fiche Ozap. Là, je passe les détails. Ce sont toujours des prétextes nouveaux, pour discréditer mes contributions et justifier des "reverts" incessants. Je maintiens que sur Lozès, le site officiel du CRAN est une source. Quant à savoir qui a inspiré l'autre de la fiche wikipedia ou du site CRAN, c'est une biographie. Si Bapti veut la réécrire, je n'y vois aucun inconvénient. Mais les informations données sont rigoureusement exactes. Sur Ozap, j'ai fait le calcul, 60% de la fiche est consacrée à une critique du site concurrent, de Jean Marc Morandini. Je ne vois pas bien, dans ces conditions, pourquoi on ne mettrait pas un bandeau "A recycler", qui semble s'imposer. Par ailleurs, j'apprécie assez peu que Bapti, dont je pense les compétences en matière de traduction sont limitées, si elles existent, fassent des allusions déplaisantes, comme il le fait avec tout le monde, à la qualité de mon travail sur William Styron, notamment. Surtout que publie des traductions par ailleurs et que je suis parfaitement bilingue. Je fais aussi de la traduction simultanée. Remarquez que je suis touché qu'un étudiant de 20 ans de Toulouse, ville que j'aime beaucoup, me dise que malgré sa médiocrité, mon travail est le bienvenu sur WP, sur des auteurs que je connais par coeur. Help.

-- Timeofoursinging (d) 30 juin 2009 à 22:27 (CEST).


Le "courage" ne sera pas nécessaire. Je vais quitter WP. Je ne remets pas en cause la nécessité d'une surveillance qualifiée, bien au contraire. J'ai demandé un arbitrage parce que nous avons un conflit permanent avec Bapti, qui me trace dans tous mes faits et gestes - ce qui n'est pas moins bizarre ici qu'à l'extérieur de WP - et reverte systématiquement toutes mes contributions, sans explication, sinon des explications nettement désobligeantes comme "On s'en fout" de tes détails, "tu finiras par partir" de WP, merci pour ta traduction, mêmes des contributions médiocres sont les bienvenues...


Si vous regardez sur sa page utilisateur, vous verrez que c'est monnaie courante de sa part, avec de nouveaux utilisateurs.

Il y a le fond, et il y a la forme. Pour moi, Bapti a une compétence bien supérieure à la mienne au plan de la "wikification" et j'ai une compétence bien supérieure à la sienne sur les sujets que je traite et en matière de traduction. Je pense qu'on doit être nombreux dans ce cas. A la communauté de voir ce qui est le plus important pour nourrir une encyclopédie. Savoir comment poser des balises, considérer qu'une traduction entière de la fiche de Styron mérite un "<soupir>" parce qu'elle n'est pas balisée correctement, ou faire la traduction, sans aucune erreur et avec un style correct.


Quand j'ai vu que Bapti avait 20 ans, étudiant, je me suis dit qu'il n'avait sans doute pas la maturité nécessaire pour être "administrateur" et j'en reste convaincu. S'il avait la maturité nécessaire, outre le fait d'être respectueux des compétences des autres, en particulier quand il ne les possède pas lui-même, il arriverait à faire la part des choses (non, il n'est pas normal que 60% du contenu d'une fiche Ozap soit consacré à taper sur Morandini, c'est faire bien de la pub à Morandini, et bien peu de cas du sujet traité).

J'ai tenté de faire valoir mes arguments pendant de longues semaines. On m'a bloqué sans autre forme de procès. Donc, voilà, je m'en vais.


--Timeofoursinging  2 juillet 2009 à 10:5


Je me suis reconnecté pour voir s'il y avait eu des suites. Je remercie tous ceux qui ont bien voulu prendre ma requête en considération. Je ne m'y attendais pas quand j'ai laissé mon dernier message. J'étais assez dégoûté et je m'en excuse. Je précise que je ne suis pas dans une attitude de refus par rapport à WP, comme ça a été dit sur cette page. Je refuse simplement qu'on me fasse violence. Se faire pister par un administrateur, il faut que vous le sachiez, en tant qu'administrateurs, est violent. C'est comme se faire suivre dans la rue. Après, il y a surtout la forme, et de ce point de vue, je pense que l'utilisateur Bapti gagnerait à progresser, sinon les conflits ne feront que se multiplier. On ne peut pas écrire sur une traduction de Styron à laquelle un utilisateur (moi) a passé des heures et des heures bénévolement :


"(actu) (diff) 18 juin 2009 à 06:05 Bapti (discuter | contributions) (39 290 octets) (à recycler est plus adapté vu le monstreux boulot à fournir sur ces articles (conversions des interwikis en modèle Lien, mise en italiques des noms en anglais, remise des accents sur les majus) (défaire)

(actu) (diff) 18 juin 2009 à 06:03 Bapti (discuter | contributions) (39 291 octets) (Le nom anglais est le nom officiel / pas d'interwiki en dur dans un article / à wikifier proprement : tout a été mis en forme n'importe comment. Merci néanmoins pour la traduction <soupir>)"

Cela vous ferait quoi, à vous ? Poser des balises, c'est bien gentil. Mais respecter le travail des autres, c'est mieux, non ? Il croit qu'une traduction, portant sur Styron, ça se fait en claquant des doigts ?


Du même, sur une traduction fleuve sur la NAACP (fleuve et barbante) :

"Merci pour tous ces compliments... Quand je soupire, c'est qu'il y a un certain nombre d'erreurs de mise en forme et d'organisation qui auraient largement pu être évités en prenant quelques instants pour regarder comment sont traduits d'autres articles. Mais une traduction aussi maladroite soit-elle est toujours la bienvenue. Merci donc !--Bapti ✉ 19 juin 2009 à 04:02 "

Une traduction aussi maladroite soit-elle... Je vais être franc, je ne pense pas que Bapti ait la moindre compétence pour juger de ma traduction. Alors, soit il s'abstient de la juger. Soit il corrige les fautes que j'aurais faites. Mais allez dire à un boulanger, "Le pain, même dégueulasse, est toujours le bienvenu, merci donc !", je pense que vous allez vous faire recevoir comme il faut. Ce qui, entre nous, ne serait pas volé.


J'avais répondu : "Ok, je comprends. Pas de souci. Je suis content que ma traduction maladroite vous convienne :-) Nous sommes tous maladroits à un moment, et moi le premier, je ne tenais pas à ce que ça dégénère et je suis heureux de votre accueil. --Timeofoursinging (d) 19 juin 2009 à 12:24 (CEST)"

Ce qui était une façon gentille d'essayer de lui faire comprendre qu'il avait été maladroit. Et de passer à autre chose. Malheureusement, quoi que je fasse sur WP, j'ai Bapti sur le dos, avec le même ton. Donc, pour moi, c'est un cauchemar et ça donne carrément envie de partir.


Je pense qu'il s'agit d'une attitude immature, qu'il fait subir à un très grand nombre de nouveaux, qui réagissent, d'ailleurs, souvent de façon violente. L'âge venant, on verra bien comment il évolue, mais je lui donne le bénéfice d'avoir été moi-même un étudiant insupportable à une époque. Cela dit, je pense qu'un rappel à l'ordre, par des gens plus matures, lui ferait le plus grand bien.

Je suis prêt à assumer mes torts pour ce qui me concerne, naturellement.

--Timeofoursinging 8 juillet 2009 à 17:18



Courage Timeofoursinging, être suivi par un administrateur incompétent qui vous fiche et vous accuse jusqu'à vous persécuter en fichant tout votre travail par terre, c'est ce qui arrive à tous les esprits libres et un tant soit peu qualifiés qui tente de rédiger et/ou de corriger wikipedia. Généralement des profs ou étudaints en thèse, atterrés par ce qu'ils y lisent. Des idéalistes qui s'y cassent vite les dents et prennent leurs jambes à leur coup pour ne pas se laisser engluer dans le marécage , la plupart du temps, ou d'excellents amateurs qui ont la sagesse d'écrire uniquement sur ce qu'ils connaissent.


L'honnêteté n'étant pas le fort des wikipédiens, ces rédacteeurs ne font pas long feu à wikipedia. Généralement.


Alithia

Repost 0
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:13

Sur le plagiat suite


Retour sur la découverte qu'une contributrice considérée comme une des meilleures de wikipedia reprenait les articles de l'Universalis  (ceci explique cela). Le fait est intéressant car il donne une idée du niveau de wikipedia et de son problème de fond : dépourvue de contributeurs qualifiés, elle condamne ses contributeurs au plagiat. 



Certains contributeurs en témoignent


Sur le bistro du 13 janvier :


«  La plupart du temps, il me semble que nous écrivons sur des sujets où nous n'avons que des connaissances plutôt marginales, n'étant pas notre domaine d'expertise. Assembler un article avec des phrases prises ici et là ne me dérange pas


J'ajouterai que dans un bon ouvrage, une source est utilisée généralement quelques fois pour appuyer le propos de l'auteur. Dans beaucoup de nos AdQ, [articles de qualité] on utilise une source plusieurs dizaines de fois, et pas uniquement par manque d'alternatives »


« Nous sommes des plagiaires, au sens où nous ne pouvons faire de WP:TI,  [ i.e. travail inédit ; cf. note 1] mais nous ne pouvons aller au delà de ce plagiat intellectuel forcé et devons nous protéger de la violation du droit d'auteur. Où sont les limites ? »


« notre boulot, en tant qu'encyclopédiste, est de plagier...en donnant les sources, mais ça c'est surtout une exigence de sourçage interne »


sur le Bulletin des administrateurs le 14 janvier :


« Ce ne serait pas un peu l'activité principale de Wikipedia que d'être un Copyvio Géant se donnant bonne conscience avec un bon dico de synonymes et quelques modifs de forme?... allons-allons!.. un peu de morale STP Cormier, et descend de ta montagne! Wikipédia, j'y contribue aussi, mais au moins j'ai l'honnêteté de reconnaître que c'est de la pompe à l'état industriel! intelligente parfois (...pas toujours) mais industrielle. Un contournement organisé de copyright (p.a. le TI est y bien proscrit: n'est-ce pas?!)  »  

 

Suite du même (pour s'expliquer après s'être fait menacer de se faire exclure pour avoir osé) :  


«  le probleme du plagiat est effectivement assez sérieux et m'inquiète un peu dans la mesure où paradoxalement il est encouragé par le système WP lui-même (d'où l'hypocrisie du système)... je n'ai pas suivi les méfaits de Maffemonde, néanmoins, j'ai croisé pas mal d'articles où la pompe était assez flagrante. Mais comme le TI est interdit officiellement, la marge créative reste mince »


et la pieuse Serein d'apporter son témoignage : « Je commence à vraiment m'inquiéter du nombre de gens qui estiment que plagier, c'est normal... »... Serein 14 janvier 2009 à 20:49

 

 

évidences : il faut réunir pas mal de qualités pour écrire un article qui ne sont pas la caractéristique première des wikipédiens

 

«  On voit que sur beaucoup de sujets, si WP se présente comme une encyclopédie libre, le respect du cahier des charges implique un niveau minimum de connaissances dans le domaine concerne (cursus universitaire, professionnel ou amateur pointu) et une capacité à faire preuve d'esprit de synthèse (et de vulgarisation). Sans ces qualités, il vaudra mieux que le contributeur se limite a des inputs chirurgicaux sur l'existant ou a des interventions en PdD.

PS: le travail à plusieurs sur le même article est aussi un bon moyen d'éviter la pompe.»



Figurez-vous que pour écrire de bons articles certaines compétences sont nécessaires ! On découvre la lune à wikipedia. Du moins le wikipédien de base, pas  le grand gourou Wales suivi par les petits chefs, qui a décrété le système immuable , les règles non négociables et de totte façon une seule chose l'intéresse : plaire, avoir du succès.


 Ce qu'ils appellent le TI  [travail inédit] : voyons la règle  qui mène les participants à être complètement bloqués, toute analyse leur étant interdite, aucun rédacteur  qualifié ne peut accepter de rédiger dans de telles conditions . Il est dit sur la page énonçant les règles [1]  que :


" Wikipédia n'est pas un endroit où publier des idées originales,"

" L'un des critères d'admissibilité des articles de Wikipédia est qu'elle n'est pas destinée à servir de lieu de publication pour les travaux inédits".


On voit d'emblée qu'entre travaux inédits et rédactions inédites (idées originales), la confusion  est grande.  En tout cas les deux sont interdits : publications et idées.   Faute de préciser davantage [par exemple que wikipedia ne publie pas de travaux de recherche non encore validés et inédits telles des thèses en cours non validées ou non publiées] au résultat tout le monde comprend que toute idée est interdite. Ainsi les wikipédiens censeurs  et partisans n'ont pas de mal à faire barrage aux idées qu'ils veulent exclure taxées d'originales et à réduire au silence un  participant  à qui ils veulent interdire des rédactions taxées de "travail inédit" .


Et dans le cadre étroit ainsi tracé, d'où tout véritable intellectuel est absent car de telles règles le font fuir, parmi une communauté bien trop inculte pour être capable de sélectionne correctement, s'ouvrent les possibilités aux deux pincipaux travers de wikipedia  : les articles partisans et le plagiat .


Poursuivant la citation  voilà ce qui est expliqué  :

" L'expression « travail inédit » désigne ici des théories non vérifiées ; ainsi que des résultats, des observations, des concepts ou des idées qui n'ont jamais été publiées par une source fiable ; c'est également toute analyse ou synthèse qui constituerait une interprétation originale de données déjà publiées. Elle désigne aussi toute synthèse sans équivalent par ailleurs d'informations et de travaux existants"


Quelques questions :

Donc : 1- si on interdit la publication de théories non vérifiées, jamais publiées par une source fiable, pourquoi tant de publication des logorrhées illuminées : pseudo-sciences, de présentations des croyances irrationnelles diverses, des sectes des soi-disant complots, des théories négationnistes, toutes parfaitement contraires aux définitions données  ? 


2- Si on interdit la publication de théories non vérifiées, jamais publiées par une source fiable, pourquoi tant de publications d'articles de propagande , qui eux mêmes ne relèvent pas de "théories vérifiées" ni de "publications fiables" ?


3- Pourquoi dans ces deux cas la communauté donne-t-elle raison à des révisionnistes, des fausaires, des manipulateurs qui vont chercher sur les sites négationnistes, antissémites et dieuconnistes leurs "arguments" immondes ?


La réponse tient à l'incompétence incommensurable des participants à wikipedia, dépourvue de rédacteurs vraiment qualifiés.


C'est la même incompétence qui explique le plagiat, dans ce cadre où toute pensée personnelle est interdite.


 Car comme cité + haut, est formulée  l'interdiction de toute synthèse originale  impliquant les interdits de penser et  d'écrire, qui aboutitssent à rendre impossible toute synthèse, tout simplement.


Preuve cette déclaration de Wales -qui fait à lui tout seul les principes et règles de wikipedia : étonnez-vous qu'ils soient mauvais-

«  Un article qui ne produit pas de nouvelles affirmations brutes, mais néanmoins qui fait une synthèse sans équivalent par ailleurs de travaux existants, est de fait une recherche originale, donc je crois que nous ne devrions pas la publier. » visible sur la même page.


Tout est dit.  On est aux antipodes du travail d'une encyclopédie et qui en fait l'intérêt., rédiger des analyses inédites. Par ailleurs, ces propos sont d'une grossièreté rare, excusez-moi de le souligner.


Cet interdit de toute pensée, de toute synthèse même, condamne les wikipédiens à l'absence de pensée (ce qui est une évidence), au plagiat (en conséquence) et, last but not least, il est LE moyen utilisé par la censure des propagandistes et esprits partisans.  [2]



Alithia

notes :

[1] voir  critères d'admissibilité des articles

[2] la méthde employée et comment ça marche  : sur un sujet qui se prête à la  prise en mains par des esprits partisans , on écrit un truc bien connu, du type "à la mort de Louis XIV Louis XV lui succède ", en ajoutant quelques  commentaires par soi-même, ; il peut être supprimé sous les accusations  d'« essai personnel » et « non sourcé » s'il y a la moindre analyse  ; on s'appuie alors sur une source,  mais elle est contestée.


 Car cela va jusqu'à ce point même : les  censeurs et propagandistes substituent à la prescription d'écrire des articles dits « neutres » la notion dépourvue de sens de source « neutre » pour récuser les sources qui contredisent leurs rédactions. Voyez du côté des bandes qui sont spontanément pro-islamistes et dieudonnistes qui vont chercher leurs sources aux sites négationnistes, antisémites les pires, mais récusent des sites autres  au x documentations sérieuses mais contradictoires de celles des sites de propagande au  titre de « non neutres » ! Ce que  la communauté wikipédienne laisse passer.

C'est dire son niveau.

C'est dire aussi que sur ce media dit "libre" -car il ne s'assume pas comme une  une édition, qu'il ne dépend pas d'une entreprise et vit de dons, ne se vend pas et peut se consulter gratuitement-,  et pour cette raison se présente  comme libre quant à ses idées -il n'y a pas plus conformiste en vérité- on est tout sauf libre.  Ni libre de penser, ni libre de faire valoir les véritables travaux, censurés de diverses manières. Sur ce media dit  "neutre," alors qu'il est bourré de propagande,  qui se croit supérieur  parce que sa "liberté" consiste à se soustraire complètement au monde de la culture, de l'édition et au monde académique et à toute règle de rédaction et de publication, une publication inculte et  profondément ancrée dans l'anti-intellectualisme, eh bien en fait de libre discours d'un media libre, les rédacteurs témoignent être  spontanément dans la vulgate la pire et  être le reflet des  opinions les pires qui traînent aujourd'hui.

La "liberté" de wikipedia, fière d'avoir échappé à la sphère de la culture et du savoir et à tout professionalisme, ne produit que la mise en ligne des idées les plus répandues, les plus vulgaires et les plus fausses de l'opinion commune qu'elle répète.

Repost 0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 14:28


 

L'impossible rédaction de wikipedia : wikipedia n'est pas rédigée, c'est un collage.



Dans l'ensemble et par principe Wikipedia ne comprend pas de rédacteurs qualifiés,  ou en nombre tellement négligeable que cela ne vaut pas d'être mentionné[1].  Elle est ouverte à tous sans sélection ni de compétence, ni de probité, ni d'honnêteté intellectuelle, ni même de connaissances des règles minimales pour publier. Des anonymes sans compétences particulières s'y affairent qui écrivent n'importe quoi sur la plupart des articles  qui ne sont pas des articles et n'ont rien d'encyclopédique, où  les  participants listent tous les noms,  les nombres et les dates,  tous les événements  et  toutes les choses de la terre, pour les répertorier en  des rubriques de quelques lignes ou quelques mots qu'ils appellent "articles". Cela pour la partie anodine et anecdotique de wikipedia qui joue le rôle d'un moteur de recherche complémentaire de Google.

Pour la partie supposée encyclopédique,  soit la connaissance et les sujets un peu solides, qui a plus d'ambition que ces amusements de et pour collégiens attardés, les participants sans doute légèrement plus
qualifiés pour certains, n'ont cependant  ni le temps ni surtout la compétence nécessaires pour écrire par eux-mêmes des articles sur des sujets dont ils ne sont pas spécialistes et auxquels souvent  même ils ne connaissent rien. Alors ils  pillent et plagient.

Wikipedia n'est pas rédigée, au sens vrai du terme. La rédaction proprement dite est interdite, considérée comme "essai personnel". Wikipedia est un collage, composée de morceaux rapportés,  piqués ailleurs par la petite communauté de geeks et de naïfs qui l'anime. Du pillage qu'ils travaillent à masquer, pour éviter les problèmes de droits d'auteur . Wikipedia est composée par une écriture collective, un patchwork qui n'est pas une écriture. Tout style, toute originalité, toutes idées sont laminées à ce régime où la banalité et le conformisme triomphent.


En somme, quand les articles ne sont pas nuls, vous pouvez être certains qu'ils sont plagiés.


Une affaire récente le montre .

On découvre qu'une participante a écrit des centaines d'articles, depuis plusieurs années, qui consistaient, pour l'essentiel, à copier ou s'inspirer  de près de l'Encyclopédia Universalis et autres ouvrages.  Comment faire autrement, sur des sujets qui demandent de véritables connaissances, et sachant que toute rédaction personnelle et toute idée originale sont interdites -puisque  les  spécialistes n'y  ont pas leur place ? Pourtant nul ne s'étonne qu'une seule personne puisse écrire à elle seule des centaines d'articles sur des sujets spécialisés et très variés. (histoire, économie, cinéma, littérature, politique, biographies...) A wikipedia on pense que tout un chacun est spontanément un "encylopédiste".

Maffemonde, la rédactrice concernée qui composait tranquillement ses articles en recourant largement au plagiat, comme tout wikipédien qui ne prétend pas inventer des versions fantaisistes de sujets déjà traités ailleurs, composait tranquillement ses articles en reprenant des sources classiques jusqu'au jour où elle a eu des mots avec d'autres  wikipédiens. A partir de là s'engendrèrent conflits et soupçons,  et furent invoqués ses plagiats, qui après-coup apparaissent massifs alors que ses articles étaient précédemment loués.

Une page est créée qui liste quelques uns de ses articles plagiant  des ouvrages de référence,  et que je cite :

  • Réforme protestante
  • Histoire de France
  • Histoire de la Bavière
  • Histoire des Juifs en Allemagne
  • Rome antique
  • Aufklärung
  • Humanisme au XVIe siècle
  • Unité allemande
  • Première Guerre mondiale
  • Pogrom
  • Mur de Berlin
  • Culture de l'Allemagne
  • Absolutisme
  • Monachisme
  • Chrétiens d'Orient
  • Guerres de religion (France)
  • Contre-Réforme
  • Concile de Trente
  • Salut (religion)
  • Politique étrangère de l'Allemagne
  • Blocus de Berlin
  • Memorbuch
  • Système éducatif français
  • Survivre avec les loups

Créations ou modifications avec certitude de copyvio

  • Titien copié d' Universalis, sources en ligne.  et autres sources papier
  • Bernard de Clairvaux  sources en ligne, Chélini, Universalis.
  • Scolastique  un passage copié-collé d'une source en ligne, Universalis, Marc Durand 2 sources online sur Cairn.
  • Belle du Seigneur copie de  Schaffner-Zard (source en ligne).
  • Massacre de la Saint-Barthélémy
  • Alep copie evidente du site cité sur la pdd de la page. vérifier  copie sur L'histoire n°337, décembre 2008.
  • Albert Cohen copié de  Alain Schaffner Philippe Zard, Albert Cohen dans son siècle, d'après l'Universalis et l'article du Monde.
  • Classicisme viennois Une partie en copiée du site du Larousse et d'un autre site internet
  • Mahzor copié d'Universalis. 
  • Hassidei Ashkenaz copié d' Universalis, et livre de Lise Willar.
  • césaropapisme copié de  Fraïsse, Girollet.
  • Haut Empire  copié d'Universalis, Imago mundi, Veyne, le Bohec (Sorbonne).
  • Antiquité tardive
  • Capétiens vérifier
  • Croisades copié depuis Universalis et un  Que Sais-Je ?
  • Partage du travail  copié d'Universalis
  • Littérature de la Shoah copie de l'Universalis
  • Yiddish copié de  2 articles de l'Universalis
  • Révolution française copie d'Universalis et . Documentation français 2003.


En attente de suppression ou de purge d'historique

  • La Question juive (Marx) Copié d'Enzo Traverso.
  • Jörg Syrlin l'Ancien  Universalis
  • Gregor Erhart  Universalis,
  • Dîme  copié d'Universalis .
  • Deutscher Werkbund Copié d'Universalis
  • Le Dernier des Justes 



A cette cinquantaine d'articles, la correspondante de wikipedia, Maffemonde,  ajoute une autre série d'articles copiés , une belle liste qui avoisine les 200 articles. Voici son message  :

Je proteste "énergiquement. Tous les articles que j'ai écrit ne sont pas sur la liste des articles soupçonnés de copyvio. Je demande donc humblement mais fermement  :
Johann Walther,
Simon Laks ,
 l'Église Saint-Cyriaque de Gernrode,
l'Église Sainte-Marie-du-Capitole de Cologne,
l'Église Sainte-Anne d'Annaberg-Buchholz,
Andreas Schlüter,
Simon Laks,
Johann Walther,
Moritz-Daniel Oppenheim,
Vénus d'Urbin (Titien),
Ferdinand Marian,
La piste de Santa Fe, (euh non celui là c'est un TI)
Allemagne Terminus Est,
 Les Années du mur,
Le Golem (film, 1920),
Règlements de comptes à OK Corral,
Le Juif Süss (1934), et Le Juif Süss (1940),
Cinéma et Shoah,
 les Studios de Babelsberg,
Shu Uemura,
 Lothar Mendes,
 l'Histoire de l'Allemagne,
l'Histoire des États-Unis d'Amérique, l
les Bourbons,
l'Empereur romain,
 le Culte impérial,
l'Édit de Caracalla,
la Crise du troisième siècle,
les Iazyges,
le Haut Empire,
le Comitatus,
 le Clarissimat,
les Circoncellions,
Méliton de Sardes,
Oribase,
Chenouté,
Hadrien,
Étienne de Mornay,
la Septimanie,
le Privilegium Ottonianum,
Otton Ier du Saint-Empire,
le Ier concile du Latran,
Pascal II,
 l'Investiture,
le Concordat de Worms,
Petahia de Ratisbonne,
la Querelle des investitures,
la Lutte du sacerdoce et de l'Empire,
Simon de Trente,
le IVe concile du Latran,
 Innocent III,
le Parlement (Ancien Régime),
 la Convention nationale,
Uriel von Gemmingen,
Joseph Süss Oppenheimer,
Christian Wilhelm von Dohm,
John Dickinson,
la Révolte de Shays,
la Chronologie des guerres de religion (France) (vous croyez quand même pas que j'ai inventé les dates),
l'Édit de Nemours,
la Conférence de Londres (1948),
John Caldwell Calhoun,
Thaddeus Stevens,
Charles Sumner,
Josiah Strong,
la Première Guerre mondiale,
le Parti national-socialiste des travailleurs allemands,
le Programme en 25 points,
la Bataille de Dornach,
la Burschenschaft,
les Lois de Nuremberg,
le Ghetto de Łódź,
le Pogrom,
 Wilhelm Kube,
Otto Ohlendorf,
Les Juifs en Allemagne sous le Troisième Reich,
La Nuit des poètes assassinés,
Elizabeth George,
Misha Defonseca,
Karl Emil Franzos,
Ana Novac,
 Henri Raczymow,
André Schwarz-Bart,
Liliane Atlan,
Avrom Sutzkever,
Emil Fackenheim ,
Jiri Weil,
Aharon Appelfeld,
Chava Rosenfarb,
Louis Begley,
Adolf Rudnicki,
 Edward Lewis Wallant,
Ida Fink,
Moses Schulstein,
Isaïe Spiegel,
Itzik Fefer,
Jacob Glatstein,
Martin Opitz von Boberfeld,
 Boris Jitkov,
Nicole Krauss,
Franz Rosenzweig,
La Question juive (Bauer),
Le monde moderne et la question juive,
Liste de témoignages et journaux intimes écrits pendant la Shoah,
Liste de romans sur la Shoah,
Liste de récits de rescapés de la Shoah,
Liste d'essais sur la Shoah,
Liste d'œuvres poétiques sur la Shoah,
 Liste de bandes dessinées relatives à la Shoah (jai écrit le nom éxact des livres, c'est très mal),
Calel Perechodnik,
Jonas Turkow,
Shloyme Frank,
Sans l'ombre d'un témoin (en plus c'est un TI = essai personnel),
Une patience d'ange,
Un nid de mensonges,
Le meurtre de la falaise,
Mal d'enfant,
un goût de cendres,
mémoire infidèle,
 Le lieu du crime,
Cérémonies barbares,
Une douce vengeance,
Le visage de l'ennemi,
Pour solde de tout compte,
Le sauteur de mur (en plus je l'ai pas lu),
Berlin sous la Baltique(en plus je l'ai pas lu),
L'homme de la frontière(en plus je l'ai pas lu),
Les chiens noirs(en plus je l'ai pas lu), ,
Le Juif Süss (1827)(en plus je l'ai pas lu),
Le Juif Süss (1925)(en plus je l'ai pas lu),
Civilisation (en plus je l'ai pas lu),
l'Allemagne,
IKB Deutsche Industriebank,
KfW,
la Saucisse allemande,
la Cuisine allemande,
la Frontière Chine-Russie,
le Dry farming,
Marbach am Neckar,
Wertheim,
Dornach,
Minden,
Oberwesel,
les Vins du Pays-de-Bade,
Annaberg-Buchholz,
le Vogtland,
Israel Beytenou,
le Corps électoral,
le Système des dépouilles,
le Traité de Moscou (1990),
les Relations franco-allemandes,
le Processus de Blaesheim,
la Politique étrangère des États-Unis d'Amérique,
la Wissenschaft des Judentums,
Meïr de Rothenburg,
Isaac Tyrnau,
la Religion en Allemagne.

C'est facile, je n'ai jamais rien inventé et je déteste les périphrases qui embrouillent la pensée.

  signé Maffemonde .[3]

La rédactrice, furieuse se défend : puisque toute rédaction personnelle est interdite, et qu'il est interdit d'inventer une  lecture ou une interprétation inédites, on ne peut faire que du plagiat. Ce en quoi elle n'a pas tort. [4].   Cependant, elle n'a pas compris wikipedia, comme dit la ritournelle wikipédienne. Car du plagiat, oui, on y est obligé bien sûr puisque wikipedia  ne publie pas des articles d'auteurs mais des textes bricolés à plusieurs, ce pour quoi elle ne possède pas d'auteurs qualifiés. Il ne reste donc à ces non-écrivains non-auteurs, que le plagiat collectif, réalisé à plusieurs constituant des textes par morceaux épars recollés au hasard des multiples passages des uns et des autres et de ce qu'ils ont glané sur le net.  Du plagiat mais soigneusement maquillé par réécriture collective.

Voilà la démonstration en acte de l'impasse absolue de la wiki-soupe-populaire : la rédaction proprement dite, soit rédaction originale est interdite - ce qui est logique puisque wikipedia ne comporte pas de spécialistes capables de ce faire.

Alors  il ne reste que la reprise d'autres travaux, le plagiat.  Pas même la citation partielle des textes, ce  qui aurait au moins le mérite d'être exact, -car les wikipédiens ne savent pas ce qu'est une citation,-   mais le plagiat , soit  l'importation du travail fait pas d'autres  à condition toutefois que ce soit par morceaux, pour reconstituer autrement le puzzle et éviter les problèmes de droits d'auteurs. Plagiat, oui, mais ça ne doit pas se voir.

Entre les deux, l'oeuvre originale et le plagiat que reste-t-il donc à wikipedia ? Des plagiats à condition qu'ils soient bien maquillés, comme les encadrants le rappellent.  Dans le cas présent ce qu'ils reprochent à Maffemonde est de n'avoir pas suffisamment maquillé et bidouillé ses textes par une réécriture des textes pillés qui les rendraient peu reconnaissables.

Pour les sujets plus anecdotiques et frivoles, libre à chacun de dire ce qu'il veut, ça n'a aucun importance. Pour les sujets sérieux, on a affaire à du plagiat, mais il faut le masquer, en s'y mettant à plusieurs et en rapportant les textes par morceaux. Un vrai casse-tête.

Wikipedia est donc faite d'un assemblage de plagiats, pour les sujets sérieux, que certains tentent de traiter sérieusement, d'une part, et d'autre part,  d'articles nuls ou bidons, les centaines de milliers d'articles de deux lignes qui ne veulent rien dire, qui sont du type recension de mots  qui l'apparentent simplement à un moteur de recherche un peu plus fourni que Google, qui se déclinent aussi avec les articles de propagande. Avec la zone de la propagande sur les sujets non plagiés où là la rédaction originale de non-spécialistes est acceptée, on constate que s'est imposé un rapport de forces où les brigades de partisans ont pu s'installér puisque wikipedia ne fonctionne pas selon les règles d'une encylopédie. Propagande en faveur des idées ramassées dans les poubelles mais qui ont une certaine popularité, avec toute la batterire de cuisine de l'islamisme au dieudonnisme,  ou se retrouvent l'extrême-droite classique  autant que la gauche irresponsable, qui s'appelle elle même "extrême" [1] et n'est pas extérieure à l'hystérie communaitariste et ses fétiches.


C'est là qu'on trouve les Hégésippe, les Moez, les Ceedjee, les Markov, les Marvoir, les ADM, les Dr Cosmos, les Bradipus etc. aidés de toutes les petites mains, des petits rédacteurs incultes dont la tête fabrique "spontanément"  et tout "naturellement" des idées  qui oscillent entre le conformisme le plus plat et les thèmes   fascistes divers, avec la bénédiction d'un universitaire de grand talent (talent  tout wikipédien) l'inénarrable paon qui pérore en prétendant que je ne connais pas la philosophie, parce que je lui ai fait remarquer que c'était son cas et que ça manquait à sa culture générale, le grand chef David Monniaux avec sa Carla Bruni à lui au bras,  la grande cheffesse Anthère.  Ainsi autorisés par leurs  chefs, on trouve les participants sérieux qui croient être dans une encyclopédie et plagient dans les règles de l'art wikipédien qui exige trucage et  maquillage, et puis les petits propagandistes, les militants, les extrémistes qui  rédigent leurs articles partisans, publient les Protocoles des sages de Sion et en sont fiers et refusent de les retirer quand on le leur demande, sous la protection d'Anthère et David Monniaux :  Anthère avertie qui fait la muette et ne répond que par son silence souverain, David Monniaux, plus prétentieux, plus agressif  et plus hors-la-loi sans doute dans son esprit,  qui le refuse explicitement  malgré la demande faite par le Mrap de retirer cet infâme brulôt.

Wikipedia, du plagiat, des articles nuls ou bidons, de la propagande, essentiellement dieudonniste (dont le champ ratisse large comme on sait). La marmite déborde d'un bouillon fait de trois ingrédients. 


Alithia




[1] comme je l'ai vérifié ; pour plus de précision voir :  wikipedia publication médiocre sans rédacteurs qualifiés et
les rédacteurs de wikipedia ne sont pas qualifiés -suite



[2] extrémisme n'est pas radicalité. La radicalité  d'une pensée consiste à analyser les phénomènes à la racine, c'est à dire en comprendre les causes. La radicalité d'une position politique, pour une force politique qui voudrait changer  l'ordre des choses, changer la vie, agir sur le réel pour le transformer, suppose de prendre les phénomènes à la racine, d'agir sur leurs causes.

J'oppose à cette gauche  fière de son extrémisme spontané et sans pensée, la radicalité qui lui manque.
Faute d'analyser les phénomènes à la racine, elle se laisse porter par des sentiments réactifs, spontanément extrémistes car cette surenchère est source de satisfactions narcissiques, mais là est la raison de son irresponsabilité, de son opportunisme, de son impuissance et potentiellement de sa dangerosité lorsqu'elle glisse sur la pente du communautarisme qu'elle contribue à aggraver.

L'extrême-gauche au lieu d'être extrémiste ferait mieux d'être radicale. Etant extrémiste elle s'expose à rencontrer les extrêmes. C'est fait. Car l'extrémisme vogue sur les passions, est exposé à l'opportunisme, sa satisfaction étant d'être extrémiste,  c'est à dire surpasser son père, en rajouter, mais non d'avoir une pensée si possible juste. L'extrémisme est réactif, quasi pulsionnel. Il joue sur des ressorts qui ne sont pas ceux de la raison et de la pensée.

Etre radical  au contraire exige de penser. Car prendre les choses à la racine, suppose de penser les causes profondes des phénomènes. Et pour être en mesure d'agir sur les phénomènes il faut agir sur les causes, intervenir à la racine. Seule la radicalité est révolutionnaire, qui nécessite une pensée.  L'extrémisme est dangereux, parce que sans pensée, il est réactif, affectif et passionnel quand les tensions s'aggravent et que le feu a pris.


[3] références :

Pour référence, on peut voir
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Administrateur/Probl%C3%A8me#Ludo
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Maffemonde
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Utilisateur:Maffemonde
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Tinodela/R%C3%A9pertoire_copyvios_janvier_2009#Cr.C3.A9ations_ou_modifications_soup.C3.A7onn.C3.A9es_de_copyvio
- http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Utilisateur:Tinodela/R%C3%A9pertoire_copyvios_janvier_2009&diff=36773129&oldid=36738010



[4] Outre qu'il est établi que la base des articles de connaissance ayant un contenu a été fabriquée par  importation et plagiat d'articles repris à des encyclopédies anciennes qui ne sont plus soumises à droits d'auteurs,  et qu'ensuite
nombreux sont les articles qui pillent des sites entiers (cinéma, musique par exemple) on peut voir les articles précédents du blog sur le même thème qui traitent du problème de plagiat y compris des sites et des blogs : pour wikipedia et les wikipédiens : précision sur le plagiat ; wikipedia, un plagiat gigantesque ; wikipedia et le plagiat ; wikipedia pille à tout vent ; wikipedia plagie Encarta, Test fait par un journaliste, amateur de cinéma.

Et pourquoi je peux affirmer que les  intellectuels fuient wikipedia, qui en conséquence, en est  dépouvue : L'égalitarisme de la connaissance est une illusion dénuée de sens.




Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 15:05

La face obscure de wikipedia


Un petit blog plein d'humour  publie son observation de wikipedia, ce que je ne peux manquer de signaler et ne peux que confirmer la pertinence de ses observations. 


Après avoir présenté le côté sympa de wikipedia, gratuité, ouvert à tous, celui-ci s'estompe vite derrière l'apparence.dès qu'apparaît sa face obscure.


Il détaille avec justesse sa face obscure , soit :  contributions aléatoires et effacements arbitraires, encadrement par des habitués qui semblent en avoir fait leur occupation principale, afin de bénéficier du titre ronflant d'administrateur et du plaisir de jouer les petits chefs ou encore pour y glisser leurs idées


  " dès la première contribution on se trouve confronté à sa face obscure. Les contributions mêmes les meilleures sont quelquefois effacées d'autorité car ne convenant aux habitués des lieux et l'on découvre que le projet est "hanté" par une horde d'éditeurs qui y sont présents des après-midis ou des soirées entières et tendent à y faire la loi."



Sa face obscure encore , que l'on découvre

" notamment sur les pages de discussion, les guerres d'éditeurs où l'on cherche à imposer une opinion (une maladie?), les coups bas, les réseaux qui imposent une position..."


Il décrit  ensuite la faune wikpédesque avec  ses lois propres et à nullles autres pareilles, ses citoyens [ndrl : d'une communauté non-démocratique] et surtout  :

"... son administration (foireuse), sa police (hasardeuse), ses juges (partisans)... "


D'après lui l'investissement actif et l'obsession des contributeurs qui sont véritablement "accros" à wikipedia  a deux raisons d'être  :


" imposer ses idées à travers les articles, plutôt subjectifs quand on aborde les domaines politiques, religieux, sociaux, et celui plus personnel de devenir administrateur."


On note toutefois que les administrateurs , une fois atteint leur but d'élévation dans la hiérarchie, ne contribuent pas. Ils s'occupent plutôt de surveiller les autres, effacer les contributions. Ce qui confirme mes observations et explique pourquoi ainsi,  de fait, les administrateurs  protègent l'autre catégorie, celle des propagandistes,  de ceux qui sont là pour faire prévaloir leurs idées.  Car effacer d'autorité certaines contributions, bloquer les articles sur telle version plutôt que telle autre, contribue en effet largement à infléchir le sens de ceux-ci par l'effet d'intimidation sur les contributeurs dont les rédactions sont rejetées.


Enfin, pour aborder la qualité de ce que produit wikipedia au vu de ses résultats , elle  est jugée insuffisante et relever d'un problème insoluble, soit l'instabilité des articles exposés de ce fait à une dégradation inévitable lorsque par hasard ils sont bons.


" La notion d'achèvement est absente. Le problème majeur est celui-là: quand un article est mauvais on l'édite jusqu'à ce qu'il devienne bon et quand il est bon on continue de l'éditer jusqu'à ce qu'il devienne mauvais. Si un article, sous l'impulsion d'un spécialiste devient très bon, il sera par la suite tripatouillé par une quantité de contributeurs voulant chacun faire à son idée, ce qui le rendra quelquefois illisible."


La conclusion  : une impression d'amateurisme.


Je confirme le diagnostic. Le cas des rares bons articles s'explique, comme je l'ai montré, par le fait qu'ils sont rédigés par un seul rédacteur, extérieur à la communauté wikipédienne, et  connaissant véritablement le sujet ou au maximum deux contributeurs qui s'entendent bien et sont également qualifiés. mais ensuite n'importe qui peut passer par là et ajouter son mot et son avis , supprimer et modifier selon ses propres idées et dégrader l'ensemble.

voir  qui écrit wikipedia ?


article complet sur le blog du Testeur


Alithia

 

Repost 0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 15:10
Analyse de  Nicholas Carr  que reproduit Hubert Guillaud sur son blog  internet actu.


On pensait que "le web serait résistant à la centralisation", "qu'il avait aplati le terrain de jeu des médias pour de bon". "Mais c'était une illusion. Même à l'époque [de l'origine du web], la force centrifuge du web était en train de se construire. La création de liens hypertextes a été la boucle de rétroaction qui a servi à amplifier la popularité des sites populaires... "


"Wikipédia fournit un bel exemple du pouvoir formel qu'exerce l'âme centripète de la force du web. La populaire encyclopédie en ligne est moins la "somme" des connaissances humaines (une idée ridicule !) que le trou noir de la connaissance humaine. Au cœur d'un vaste exercice de copier-coller et de paraphrase (Wikipédia interdit expressément une pensée originale), Wikipédia aspire le contenu d'autres sites, aspire les liens qui y mènent, aspire les résultats de recherche, puis aspire les lecteurs. (...) Les articles de Wikipedia sont devenus le lien externe par défaut pour de nombreux créateurs de contenu sur le web, non pas parce que Wikipédia est la meilleure source existante, mais parce que c'est la meilleure source connue et qu'elle est en général "assez fiable"."


Et Nicholas Carr de dénoncer ce web centripète qui ne cesse de grossir. "En effet, les statistiques montrent que le trafic web est de plus en plus concentré sur les sites les plus importants, alors même que le nombre total de sites continue d'augmenter.


Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 20:49
L'histoire relatée d'une expérience de contribution à wikipedia et d'un site plagié Juliette et les menteurs


C'est l'histoire de Juliette, qui, après avoir contribué à wikipedia pour enrichir ses rubriques concernant son sport préféré

"constate que toutes ses contributions ont été effacées sans la moindre explication. Perplexe, elle les remet en place, et un administrateur lui envoie un avertissement. Atteinte à la neutralité, sources non citées. Juliette proteste, fait remarquer qu'elle a bel et bien cité ses sources, dont le site officiel de ce sport en Espagne, et l'administrateur lui cloue le bec en disant qu'il ne parle pas espagnol et qu'il ne va pas laisser une hystérique lui dicter sa conduite."

elle s'en va créer son propre site qui devient le site de référence sur le sport en question. Mais  à son plus grand étonnement elle constate que son site est pillé par wikipedia. Elle proteste. On lui que



"Les administrateurs ne peuvent pas surveiller tous les innombrables articles et si elle n'est pas contente, elle n'a qu'à le faire elle-même au lieu de pleurnicher. Si elle consacrait moins de temps à ses études, son club de sport, sa famille, ses amis, son petit copain et son site, et plus de temps à surveiller wikakadia, et si tout le monde en faisait autant, le monde serait beaucoup plus beau."

Juliette n'ira plus jamais sur wikakadia.


Wiki de pire en pire, wiki-krakra ton univers impitoyable !

C'est encore l'histoire d'une autre expérience subie par l'auteur d'un site qui s'est fait piller par wikipedia et qui explique le fonctionnement du système de pillage des sites et de plagiat généralisé que wikipedia a mis en place et dont elle use pour se remplir  et pour prendre ensuite sur Google, la place du site de référence qu'elle a éclipsé après l'avoir pillé. Le pillage réalisé est le mode de fonctionnement régulier (si l'on peut dire) de wikipedia. Au point que l'auteur propose de la renommer wikiplagiat

Déjà signalé ici,  le blog politique de Laurent de Boissieu, un témoignage qui confirme lui aussi que le plagiat est un système qui marche bien à wikipedia.

Sous les articles pavés de wikipedia, la plage !  Changeons la vie !


Alithia


on peut voir aussi
pour wikipedia et les wikipédiens : précision sur le plagiat


Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 00:20
Wikipedia n'est pas en mesure de préparer un article sur la crise : ce sont les wikipédiens qui le disent. Trop difficile. Commenceraient-ils à s'apercevoir que pour écrire des articles d'encyclopédie il faut quelques compétences et quelques connaissances ? Et là ils sont devant un cas : il y a bien des articles , mais dans la presse écrite, et ce sont généralement des intellos qui les écrivent. Il faudrait les lire, avc tout le background. Or leur habitude c'est plutôt internet et trucs de geeks qui recopient par bribes et plagient du déjà écrit sous format électronique. Là il faudrait passer aux articles papier, voire lire des livres, c'est embêtant. En plus ces articles sont souvent assez contradictoires, il faudrait choisir pour savoir ce qu'on écrit. Ils découvrent qu'un coup par-ci un coup par-là, une opinion et une autre et son contraire, ils n'y arriveront peut-être pas. Peut-être même sont-ils sur le point de découvrir que pour écrire un article il faut un fil directeur, une idée directrice et oser une thèse ? Si on en arrive là, c'est la crise ! La crise oui, mais à wikipedia .

Ce sont eux qui le disent .




Alithia



ce qui n'empêche pas  qu'ils viennent me donner des leçons, pour certains d'entre eux quand je publie Zizek, que je conseille Milner, et encore je devrais vous conseiller Wallerstein dans Le Monde (il est en ligne , précipitez-vous, ça s'appelle "le capitalisme touche à sa fin" )

Wallerstein dit ceci

" Fernand Braudel (1902-1985) distinguait le temps de la "longue durée", qui voit se succéder dans l'histoire humaine des systèmes régissant les rapports de l'homme à son environnement matériel, et, à l'intérieur de ces phases, le temps des cycles longs conjoncturels, décrits par des économistes comme Nicolas Kondratieff (1982-1930) ou Joseph Schumpeter (1883-1950). Nous sommes aujourd'hui clairement dans une phase B d'un cycle de Kondratieff qui a commencé il y a trente à trente-cinq ans, après une phase A qui a été la plus longue (de 1945 à 1975) des cinq cents ans d'histoire du système capitaliste.

Dans une phase A, le profit est généré par la production matérielle, industrielle ou autre ; dans une phase B, le capitalisme doit, pour continuer à générer du profit, se financiariser et se réfugier dans la spéculation. Depuis plus de trente ans, les entreprises, les Etats et les ménages s'endettent, massivement. Nous sommes aujourd'hui dans la dernière partie d'une phase B de Kondratieff, lorsque le déclin virtuel devient réel, et que les bulles explosent les unes après les autres : les faillites se multiplient, la concentration du capital augmente, le chômage progresse, et l'économie connaît une situation de déflation réelle.


Mais, aujourd'hui, ce moment du cycle conjoncturel coïncide avec, et par conséquent aggrave, une période de transition entre deux systèmes de longue durée. Je pense en effet que nous sommes entrés depuis trente ans dans la phase terminale du système capitaliste. Ce qui différencie fondamentalement cette phase de la succession ininterrompue des cycles conjoncturels antérieurs, c'est que le capitalisme ne parvient plus à "faire système", au sens où l'entend le physicien et chimiste Ilya Prigogine (1917-2003) : quand un système, biologique, chimique ou social, dévie trop et trop souvent de sa situation de stabilité, il ne parvient plus à retrouver l'équilibre, et l'on assiste alors à une bifurcation.


La situation devient chaotique, incontrôlable pour les forces qui la dominaient jusqu'alors, et l'on voit émerger une lutte, non plus entre les tenants et les adversaires du système, mais entre tous les acteurs pour déterminer ce qui va le remplacer. Je réserve l'usage du mot "crise" à ce type de période. Eh bien, nous sommes en crise. Le capitalisme touche à sa fin."





Repost 0