Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 19:35
Etudions ce que révèlent les statistiques de consultation de wikipedia.  On parle d'encyclopédie. La presse accepte de nommer ainsi wikipedia, mais en vérité qui la consulte et pour quoi ? Qui la rédige et comment ?




Qui la rédige et comment, la question a été traitée dans les précédents articles.


Qui la consulte et pour quels sujets ?


D'abord et au 1° coup d'oeil ce que tout le monde sait déjà plus ou moins, wikipedia n'est pas consultée pour ses articles relevant de la connaissance, autrement dit ses articles encyclopédiques, mais pour tout ce qui relève de l'actualité et des loisirs , avec prédominance pour tous les sujets liés au sexe, qui sont l'essentiel des consultations..

Ensuite, et étudiant plus minutieusement, apparaît un phénomène étrange, une disproportion considérable entre les articles consultés qui totalisent pour la 1° dizaine des chiffres se comptant à partir de 300 000 environ puis allant dans un ordre décroissant tel que dès la 2° dizaine des articles les plus consultés, ils se comptent en dizaines de milliers. Voilà pour les articles. Mais ce qui fait l'essentiel des statistiques des consultations, qui se comptent en dizaines de millions, ce sont wikipedia accueil et recherche.

Là c'est autre chose. Tout à fait autre chose. C'est wikipedia comme moteur de recherche et/ou page d'accueil, mais on ne retrouve pas ces chiffres dans les consultations d'articles.



Les plus consultés sont les articles de sexe, sports, loisirs.

Un correspondant ouvre le sujet :

Le succès de Wikipedia tient à la consultation des articles en rapport avec le sexe, loin devant toutes les autres catégories . Les articles de Wikipedia n'ayant pas de caractère franchement porno, on peut penser qu'elle trouve ce succès auprès des (très jeunes) ados).


Viennent ensuite les sports, les loisirs et divertissements de toutes sortes.


L'ensemble fait le plus gros de la consultation. Et de fait, la consultation pour des sujets ayant un rapport avec ce que présente une encyclopédie, c'est à dire la connaissance, ne représente qu'une très petite minorité de ce qui est consulté, comme on peut le constater en utilisant les outils statistiques disponibles.


Les gens ne s'en servent pas comme ils se serviraient d'une encyclopédie, mais comme d'un instrument qui double et complète Google, pour trouver un mot, une date, un lieu géographique ou un renseignement factuel du genre qui a gagné le championnat de chose ou truc en telle année ?


Mais elle doit son succès pour l'essentiel à un public adolescent, dans un rapport ludique avec l'internet, sexe, loisirs, blagues y compris le jeu qui consiste à écrire n'importe quoi sur Wikipedia. Mais ils ne vont pas y chercher une encyclopédie, malgré le fait que la presse et les articles sur internet répètent benoitement que Wikipedia serait une encyclopédie, certes non fiable mais une encyclopédie tout de même (?)


Je ne sais pas si vous avez déjà vu une encyclopédie non-fiable, ni si cette expression a un sens. Pour moi, elle n'en a pas. Wikipedia est un jeu, une esbrouffe, un pari d'une communauté qui s'amuse et qui se monte la tête, rien d'autre.


commentaire n° : 1 posté par : José-Manuel le: 16/09/2008 00:30:04



J'enchaîne.

Tout à fait d'accord, le succès des consultations de wikipedia réside dans les domaines de sexe, sports, loisirs divers, c'est de notoriété publique du reste.

J'ajouterai même que les statistiques de la wikipedia en anglais donnent des résultats de consultation où tous les sujets liés au sexe recueillent une écrasante majorité au point de paraître constituer la quasi exclusivité des consultations. voir les statistiques.

Ensuite, en effet, les gens prennent-ils wikipedia comme une encyclopédie ou comme une annexe complémentaire de Google ? C'est la question et j'admettrais avec vous qu'on peut douter qu'ils y croient à "wikipedia-encyclopédie" alorsqu'ils l'utilisent durant leurs loisirs, pour leurs loisirs donc et sur un mode ludique pas sérieux, pour ne consulter que des sujets ayant trait aux loisirs, sans y croire comme encyclopédie. Ce serait logique.

L'étude demande à être approfondie, en tout cas, mais cette idée me paraît plausible et intéressante .



Observation détaillée   

On parle d'encyclopédie. La presse accepte de nommer ainsi wikipedia, mais en vérité ? Qui la consulte ? Pour quoi ? Qui la rédige ? Comment ?

Pris sous ces rapports, toute idée d'encyclopédie disparaît lorsqu'on observe les pratiques générées par wikipedia indépendamment de sa prétention à être une encyclopédie.


Pratiques de consultation, c'est en effet les sujets sus-nommés qui font le succès de wikipedia.

Ce sont ces sujets qui font 90% des consultations de wikipedia (voire davantage) de même qu'ils font 90% de son contenu.


Pratiques de rédaction : pour moi , au vu de ces pratiques , tenant compte des discussions, disputes, commentaires, votes permanents de règles surréalistes et néanmoins respectées de manière totalement aléatoires, prises de décisions absurdes, raisonnements qui le sont tout autant etc. etc. etc. cela m'apparaît comme un vaste forum, du point de vue des rédacteurs , un jeu, un processus de socialisation peut-être, comme l'écrivait un commentateur du blog.  Plus l'occasion d'avoir sous la main une excellente plate-forme de propagande pour ceux que cela intéresse et qui n'ont rien d'autre à faire que de se livrer à des bagarres sur wikipedia pour faire triompher leur point de vue.

Des deux points de vue, sous ses deux aspects consultation et composition, wikipedia n'a rien d'une encyclopédie. Il s'agit d'autre chose, distraction, détente, invention d'une nouvelle communauté qui réinvente tout sur tout... un loisir pour les geeks, un jeu de geeks pour les geeks.


Le côté ludique de la consultation est prédominant.
Distraction et occasion de jeux et de blagues pour adolescents (ou enfants) en bandes d'amis, très certainement. Quand on s'ennuie et qu'on a rien à faire, ou quand on fait miner de travailler et de faire ses devoirs, à la bibliothèque du collège ou du lycée, à la maison, c'est tellement plus marrant de déconner avec les potes, avec et sur wikipedia.


Un jeu pour les ados, pimenté par un peu de sexe, sur les articles les plus consultés.


Un jeu pour les rédacteurs également,  qui se croient devenus encyclopédistes. C'est gratifiant pour pas cher. Regardez, même ces grands ados que je mets régulièrement à la porte qui viennent ici tout enflés de se présenter comme des encyclopédistes, usant pour le prouver d'arguments plus que faibles et bien dérisoires.

Wikipedia se taille une place sur le net par la quantité de ses articles, au détriment de la qualité, comme je l'ai déjà dit. Cet effort pour multiplier les articles afin d'occuper la place et de battre des records en nombre se traduit par le fait que seuls 30% des articles de wikipedia dépassent 2 lignes, comme le montre l'étude des statistiques que j'ai précédemment faite ; voir
ce que révèlent les statistiques de wikipedia

Les rédacteurs s'amusent mais 70% de leur encyclopédie ressemble à des notices de dictionnaire, plus ou moins exactes toutefois, ou ce sont de véritables gags. De plus  un pourcentage non négligeable d'articles ne concernent que des sujets mineurs, voire totalement folkloriques, ou ne traitent que des variétés grand public, sport, actualité anecdotique etc.  Les  articles dédiés à la connaissance doivent représenter au maximum de 5 à 10% de la totalité de cette étrange encyclopédie. Mais que valent-ils ?  Pour une bonne partie d'entre eux, pas grand'chose.


Ne restent que les articles qui ressemblent à ce qu'on trouve dans une encyclopédie. Là de deux choses l'une, ou le consultant a un niveau suffisant pour s'apercevoir qu'ils sont mauvais, voire exécrables ou honteux, et il laisse tomber. En philo c'est le cas, vous ne trouverez pas un élève, encore moins un étudiant, qui puisse se satisfaire de ses articles absolument nuls, erronnés , dépouvus de toutes les qualités qu'attend le lectuer lambda. Vous ne trouverez pas un élève, encore moins un étudiant, pour utiliser wikipedia. Cela, je peux l'affirmer, c'est mon métier. Même chose en littérature et toutes les sciences humaines : trop mauvais, voire totalement nul, ce qui n'empêche pas qu'ils soient faux, bien entendu. (je pourrais citer un petit florilège)

Ou  encore, le collégien ou l'élève du primaire, qui ne s'en rend pas compte car il n'en a pas les moyens. S'il s'en sert et recopie dans ses devoirs il rencontrera vite l'avis du prof lui faisant remarquer les erreurs.

Donc soit le lecteur est un jeune dépourvu de formation et s'y laisse prendre, soit le lecteur est averti et suffisamment cultivé, il se rend compte-par lui-même de l'insuffisante des articles


Que montrent ces listes ?


Une fois que vous avez passé les entrées qui font le plus de consultations, telle "wikipedia" et "accueil wikipedia", vous avez dans les premières places les portails sexualité, pornographie etc. à partir desquels on circule de lien interne en lien interne, jusqu'aux actrices et acteurs de films porno, leurs noms, ceux des films, puis les sites porno eux-mêmes. Vous avez nombre de noms concernant la sexualité qui sont placés dans les tops du classement qui s'ajoutent à cela.


Quant aux autres sujets c'est vraiment sports et variétés, vedettes de la chanson, du cinéma, de la télévision, mangas etc. et des renseignements pratiques, tels indicateurs téléphoniques à travers le monde et diverses listes donnant des renseignements d'utilité quelconque, des noms de villes ou de pays...

Sur les 1000 premiers articles les plus consultés il y en a vraiment très peu , quelques dizaines à peine, qui relèvent d'un sujet de connaissance ou sujet encyclopédique en termes classiques

Il faut savoir aussi que lorsqu'on arrive dans les rangs 800 / 900 des articles les + consultés, on a pour ces articles là environ 14 000/ 13 000 consultations, à comparer avec le 1° accueil wikipedia : 12 millions 1/2 et les 10 premiers articles plus consultés qui sont du wikipedia (recherche, page au hasard, wiki  etc.).

Passons donc la première dizaine qui représente l'arrivée sur wikipedia, les deux premières dizaines, ensuite, sont dans les 100 000. On change d'échelle.

Les consultations sur les sujets sexe-porno , activités, et curisosités ayant trait au sexe se situent dans les 60 000. Et  il y a une multiplicité de sujets et entrées dans ce domaine : tous les noms communs ayant trait au sexe, physiologie, activités, curiosités, perversions, avec toutes sortes de listes, personnages travaillant dans le porno, oeuvres porno, tout ce qui peut-être cité fait l'objet d'un article et c'est l'ensemble de ces articles qui arrive en haut du top des consultations ( à additionner donc) si l'on excepte les millions pour l'accueil qui font la 1° dizaine.

Même chose pour le sport qui vient immédiatement après : multiplication des articles qui doivent être additionnés pour dire que cette catégorie vient en 2° après le sexe. Comme sur internet en général du reste, ça n'a rien d'original et montre justement que wikipedia est un pur produit internet, son miroir.

Tandis que vous n'avez évidemment, qu'un seul article Napoléon, Louis XIV ou François 1°. Donc quant au nombre de consultations, il n'y a aucune équivoque et l'on peut dire que la proportion des consultations sur ces articles est infime par rapport à ce qui fait l'essentiel des consultations.

N.B. sujet déjà abordé dans l'article du 1° juin 2007 : qui rédige wikipedia ? qui la consulte ? : qui traite de ce qu'il n'y a pas de place pour les droits de l'homme à wikipedia, mais pour les variétés concernant le sexe les sujets sont illimités, et, de plus très consultés,
à quoi sert wikipedia ? ainsi que qui écrit wikipedia ? article de décembre 2006.


De manière plus détaillée, les sujets des articles :

Une fois les premiers articles passés, on a : Jeux olympiques, Paris, des trucs techniques , portail médecine et arrive porno et sexe , (dans les rangs 40 : là on est dans les 60 000 consultations par sujet) suivis de plein d'autres articles concernant le sexe : faut additionner l'ensemble de tous les articles qui concernent ce thème.

Mais comme signalé précédemment la wikipedia en anglais fait beaucoup mieux sous ce rapport : la consultation des articles de sexe est impressionnante [statistiques]

Ensuite, on trouve des sujets d'actualité mais qui ne relèvent pas exactement de la connaissance. Ce sont ces articles où chacun se précipite écrire n'importe lors de l'événement. Ces articles ne sont guère encyclopédiques.

Après on a de la variété, vedettes diverses du monde du sport, de la chanson, du cinéma, alternant avec des sujets sur le sexe et jeux olympiques, les séries télévisées, et des infos pratiques : noms de villes, indicatifs téléphoniques.

Articles portant sur des sujets encyclopédiques, Hitler (un best-seller) arrive en 131, suivi de Louis XIV, II° guerre mondiale, Napoléon, I° guerre mondiale, (là on est à 228 du classement) Victor Hugo, maths, architecture, astronomie, Mozart, Einstein, physique, Voltaire, chimie , Henri IV, Jules César, Jésus, Martin Luther King, droit, philosophie, Shakespeare... ajoutez-en encore 4 ou 5, et c'est à peu près tout.

Admettons environ 20 à 40 articles dont le sujet est encyclopédique, sur mille c'est peu.

Pour la quantité, je trouve cette proportion assez significative en elle-même.

Pour la qualité il y a encore pas mal à dire. Par exemple philosophie : à peu près tout est complètement nul et faux, gravement faux.

Articles encyclopédiques ayant rapport à la connaissance, 20 à 40 pour mille = 2% à 4% environ c'est peu.

En plus si vous prenez en compte que ceux qui se trouvent plus bas dans le classement ont moins de consultations, par définition, on est là dans les 15 000 à 13 000, par exemple quand on arrive dans les rangs des centaines 700, 800, 900, ça fait encore moins. Si vous ajoutez les truandages par ex. Israël appellé Palestine juive (= wikipedia ne reconnaît pas l'existence de l'Etat d'Israël !) l'ensemble ne fait pas vraiment encyclopédie .

C'est du moins mon avis et l'impression que ça donne lorsqu'on épluche d'un peu près.


Comment comprendre ces comptages statistiques  ?

A ces statistiques dites de "consultations" il faut ajouter toutes les interventions des wikipédiens,
incluses dans les comptes mais non évaluées, soit toutes les modifications faites par toutes les petites mains des wikipédiens qui à longueur de temps, jour et nuit, rajoutent un mot, une virgule, une remarque, un avis, et discutent sans fin sur toutes les pages de discussion et bulletins  divers et lieux d'échange, qui sont au total incomparablement plus volumineuses que les articles eux-mêmes. Certains wikipédiens y passent tout leur temps, en font des centaines et des milliers par jour.

Ce qui me frappe, c'est que les pages ayant wikipedia pour objet  et qui relèvent de l'utilisation de ses moteurs de recherche internes, ont des taux de consultation qui se comptent en millions, tandis que les meilleurs articles du classement sont dans les +/- 100 000 et quelques : on n'est pas dans la même dimension.

Pourtant ces millions d'usages des outils de recherche sont comptabilisés comme des consultations d'articles et font bien entendu partie des scores de wikipedia qui lui assurent son rang au top des classements de Google.


 Il y a un truc étrange : le tableau des consultations montre respectivement 19 millions et 12 millions de consultations pour l'arrivée sur wikipedia alors que quand on passe les 10 premiers du classement on est dans les 100 000 et quelques , et pour ceux classés au delà de 20 ou 25 ça se compte par dizaines de mille.


1 Special:Recherche        19 145 585
2 Accueil        12 548 676
5 Special:Page au hasard   1 566 640
6 Special:Search     766 378
7 Special:Liste de suivi     382 070
8 Wiki     320 664
9 Portail:Accueil     230 494


= total près de 36 millions rien que pour wikipedia

Le reste, soit les articles, ne se compte pas en millions mais  en centaines de milliers pour la 1° dizaine, et très vite, dès la 2° dizaine, on est en dizaines de milliers, une fois passés  les classements concernant wikipedia. Les dernières de la liste des 1000 les plus consultés sont à quelques milliers de consultations.  


Pire encore d'après cet instrument de statistiques accueil wikipedia cumule plus de 28 millions de consultations. 
Le logiciel de stats cité donne ici 16 millions de plus pour l'accueil que le chiffre cité dans le tableau ci-dessus.  Donc les pages wikipedia sont comptées pour environ 52 millions de consultations, au total.


Les gens s'arrêtent-ils à l'accueil quand ils consultent Wikipedia ? Utilsent-ils les moteurs de recherche internes sans toutefois consulter autant d'articles que wikipedia le sous-entend ?


52 millions pour wikipedia pages d'accueil, recherche, et sommaire des rubriques Wikipedia, et le reste fait combien ?


Reprenons. Un rapide calcul des résultats pour les autres articles donne ceci :


articles classés  de rangs 12 à 27 : 2 millions de consultations
articles de rangs 27 à 40 : un million
articles de rangs 40 à 58 : un million  (je ne compte pas les articles wikipedia et appartenant encore au sommaire)

articles de rangs 59 à 85 : un million
articles   de rangs  86 à 145 : un million
articles de rangs 146 à 190 : un million
= lorsqu'on arrive au rang 200 on est donc à environ 7 millions de consultations au total

articles de rangs 200 à 500 : environ 7 millions 1/2
articles de rangs  :500 à 1000 :  environ 7 millions 1/2 encore

soit, hors consultation wikipedia accueil, recherches diverses  (recherche, page au hasard et liste de suivi etc. )qui fait à elle seule environ 52 millions on a  environ 24 ou 25 millions pour les 1000 articles  les plus consultés.

Disparité intéressante qui laisse penser que les articles sont beaucoup moins consultés que les nombres de consultations affichées ne le laisseraient penser.


Alors ? Quelle est l'explication ? Les gens s'arrêtent à page d'accueil et sommaire etc. qui  sont deux fois plus consultés que la totalité des articles eux-mêmes si l'on prend pour référence les chiffres donnés par le 2° logiciel de mesure de traffic, plus précis ?

Quel est votre avis, pour expliquer cette énorme disparité et l'intérêt pour wikipedia, son existence et son accueil, plus que pour ses articles ?  Cela vous intrigue-t-il autant ?

Pour l'autre aspect des choses qu'indiquent ces statistiques, soit les loisirs préférés à la connaissance, il n'y a pas lieu de tellement s'étonner. S'ils sont mis en concurrence, c'est de la concurrence déloyale.

Sur ces articles ayant trait à la connaissance, sur un total de consultations qui ne fait que la moitié du traffic de wikipedia (dont il conviendrait de retirer de plus toutes les interventions des wikipédiens) il faut  noter que 2% à 4% tout au plus traitent d'un sujet encyclopédique.

Enfin, si l'on prend en compte la qualité de ces articles, d'après ce que j'évalue grosso modo, il n'y a pas 10% d'articles corrects (10% étant une proportion très très généreuse).

Donc prenons ces 2% ou 4% de consultation représentant les articles ayant trait à la connaissance, et 10% de ces 2% à 4% qui ont une qualité acceptable, cela fait

= 2%  à 4 % de consultations d'articles ayant un sujet encyclopédique
= mais 0,2% à 0,4% d'articles susceptibles d'avoir une qualité encyclopédique parmi ceux qui sont consultés.

Taux d'intérêt estimé qui peut exister à la consultation de wikipedia comme références utiles à a connaissance compris environ entre  0,2% et 0,4%.

C'est peu.  Mieux vaut, par conséquent, dans une recherche sur internet, chercher par soi-même les documents susceptibles d'être intéressants, on gagne du temps et on trouve des documents beaucoup plus intéressants et de meilleure qualité.

Wikipedia est une magistrale perte de temps, étant donné qu'il faut tout vérifier, chaque phrase étant susceptible de contenir une erreur, (ce qui est le cas pour les articles de philo par exemple) et les sources bibliographiques étant notoirement incomplètes et inappropriées dans pas mal de cas, comme je l'ai montré sur le blog avec de nombreux exemples.


Alithia

 
N.B. : 
Je ne compte pas parmi  les articles encyclopédiques ceux du type Sarkozy-Royal sur lesquels tout le monde se précipite et tout le monde écrit n'importe quoi au moment des  élections, pas plus que ceux sur la Chine au moment des jeux olympiques ou J-C Brialy au moment de sa mort, pas plus que ceux sur la Géorgie , l'Ossétie, l'Abkhazie, au moment de la guerre : dans l'urgence de l'actualité des centaines de milliers de modifications apparaissent où tout le monde écrit n'importe quoi , comme pour Cecilia ou Carla, n'importe quoi qui sera effacé ensuite.

merci aux lecteurs qui m'ont aidée dans cette étude des statistiques.

Repost 0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 16:21
Wikipedia se vante de pouvoir écrire une encyclopédie sans rédacteurs qualifiés : ouverte à n'importe qui, elle prétend que le nombre de rédacteurs, par sa seule quantité, supplée la  qualité. De même qu'elle se vante du nombre de ses articles, sans s'occuper de leur qualité, assez difficile à défendre en effet.





Wikipedia ne valorise que la  quantité, en tous domaines,
la seule chose qui compte pour envahir Google de ses liens [note 1], et elle prétend ainsi faire mieux que les encyclopédies classiques.  Incontestablement, sous le rapport de la quantité wikipedia écrase les encyclopédies, réalisant ainsi son objectif proclamé d'occuper le terrain et de rendre les encyclopédies classiques obsolètes. Universalis comprend 40 000 articles, tandis que wikipedia en affiche + de 700 000. On objectera sans difficulté que l'argument de la supériorité de wikipedia est faible, si ses articles sont mauvais ou faits de remplissage insignifiant.



Or, critiquée pour son manque de fiabilité et la mauvaise qualité de ses articles, wikipedia se défend par la bouche de ses publicitaires. Ceux-ci défendent wikipedia de deux manières contradictoires.  Ils oscillent entre la reconnaissance de cet état -peu fiable et de mauvaise qualité,-  par l'argument de l'anti-élitisme dû au caractère populaire du projet n'attirant par conséquent que des rédacteurs non professionnels  dont les meilleurs ne peuvent être que des passionnés de sujets très secondaires ou marginaux et pour la plupart peu encyclopédiques, et d'autre part et  inversement, ils prétendent -de manière qui se révèle inexacte- que les articles sont rédigés par des personnes très qualifiées, professeurs, chercheurs qui rédigeraient les articles de leurs spécialité.

Pour le premier argument il est plus que regrettable que "populaire" soit admis  au sens de qualité médiocre justifiant toutes les approximations et défauts des articles de wikipedia.

Pour le second, on est dans le cas d'une publicité mensongère, un bluff.

Les derniers articles [que valent les "bons" articles de wikipedia ?  ;  wikipedia publication médiocre sans rédacteurs qualifiés ; wikipedia, mauvais media qui se hausse du col via son titre fallacieux] ,   faisant eux-mêmes suite à d'autres précédemment publiés, ont été l'occasion de montrer que les bons articles de wikipedia sont presque aussi rares que les poux sur la tête d'un tondu, et que les rédacteurs de wikipedia ne sont pas qualifés, ce qui explique leur incompétence -dont les articles témoignent de façon suffisamment éloquente.


Néanmoins, les wikipédiens se complaisent dans leur publicité trompeuse en prétendant que les professeurs, universitaires et chercheurs seraient nombreux à rédiger wikipedia, et représenteraient ainsi un garant de sa qualité.

Ceci est totalement inexact. [voir
wikipedia ennemie des intellectuels]
Alors poursuivons le décryptage des indices donnés par wikipedia dans ses statistiques concernant les diplômes et qualités de ses rédacteurs.


On a vu que les chercheurs sont des étudiants-chercheurs dont l'écrasante majorité est composée d'informaticiens et ingénieurs. Ce pourquoi je prétends qu'ils ne sont absolument pas qualifiés pour rédiger une encyclopédie, en matière de sciences, arts, letres, philosophie, Humanités, sciences humaines et sociales. On a vu que, de toute façon, ils ne contribuaient pas et que les très rares scientifiques sont dans le même cas, ou lors de leurs rarissimes contributions, elles s'effectuent hors de leur domaine de compétence, sur des sujets plutôt légers de la vie quotidienne et loisirs.


Prenant ensuite en considération la liste par diplômes, on constate que celle-ci indique que les plus diplômés ,
dont Santorin a commencé à étudier la liste (cf. ci-dessous), ne contribuent pas, ou sinon hors de leur domaine de compétences, plutôt de manière récréative donc. Wikipedia, est popur ceux-ci rien de plus qu'une détente.

La liste indique encore parmi les plus diplômés ( à bac + 5 et la suite) une écrasante majorité, de l'ordre de 90% d'informaticiens et ingénieurs (voir + haut pour en tirer une conclusion )

Quelques doctorants, catégorie bac + 8, mais sans participation ou totalement insignifiante,
uniquement typo par exemple (tels Ysabelle, Geoffroy Aubry) à côté du pilier de wikipedia, D. Monniaux [note2], plusieurs fois cité, et en informatique encore, Sylenius, qui intervient un peu sur tout et n'importe quoi,  sur tous les sujets,  comme Styx, avec l'autre pilier GillesC qui intervient beaucoup mais principalement dans la gestion de wikipedia. Miswitz parti depuis près de deux ans. L'ineffable Michelet, ingénieur, qui s'improvise historien de l'Inquisition, pour y placer ses thèses négationnistes et de la propagande fondamentaliste. On a là tout le manque de sérieux wikipédien et son laxisme face à la propagande.

Un seul vraiment actif dans son domaine, David Berardan, en chimie, qui toutefois écrit sur sa page de présentation "D'un projet d'encyclopédie, Wikipédia devient doucement mais sûrement un hébergeur de tout et rien. Il devient normal d'écrire sur tout du moment que "ça existe", et tant pis pour les principes fondateurs à la base du projet."

On cherche, on cherche, mais on ne trouve pas beaucoup d'exemples convaincants de rédacteurs qualifiés intervenant comme tels dans leur domaine.


Les profs maintenant :

On constate encore la présence de, exactement, deux profs du secondaire, un de SVT, un de Lettres. Je leur souhaite bien du courage , dans ces disciplines tout est à faire ou presque.
Je n'y ajoute pas les deux profs de maths, bien que sans doute très sympathiques, l'un n'écrivant que sur les polars, ce qui est hautement estimable mais ne permet pas de considérer sa qualité de prof de maths comme une quelconque + value pour wikipedia vu qu'il ne contribue pas en maths, l'autre étant un fana de pseudo-sciences, passons.


On constate la présence de 11 profs d'université parmi lesquels 5 ne participent pas voire n'ont jamais participé (je ne compte que ceux qui ont au moins laissé un pseudo et ont une page de présentation personnelle sur wikipedia)
2 sont en retraite de wikipedia depuis plus d'un an Perditax et R.Camus, un linguiste qui cite Barbara Cassin, philosophe : "quand je vois l'article Platon, je pleure" ; moi aussi je pleure pour l'article Platon et les autres de philosophie ; lui, il pleure pour d'autres articles encore.

  =  7 à soustraire des 11.

Restent, D.Berardan déjà cité avec ses réserves.

Apparaît un vrai biologiste, Frédéric , mais qui participe vraiment très peu, c'est à dire à peu près pas : moins de 500 modifications en 3 ans (sachant qu'une modification c'est aussi bien l'ajout d'un mot, d'une ponctuation ou une correction de grammaire, d'orthographe ou de typo, qu'une rédaction de quelques mots ou plus consistante)

Et encore un autre, mais à peine digne d'être pris en considération, un prof d'histoire Philomax, qui lui aussi participe extrêmement peu : moins de 500 modifications en 3 ans dont les 2/3 concernent la philatélie. Sa contribution d'historien porte sur 3 articles d'histoire où il semble n'avoir fait que des modifications mineures : corrections du français. Il n'a pas rédigé un seul article, même partiellement. Autant dire, pas vraiment significatif de la présence d'un contributeur qualifié.

Un prof de maths Pierre de Lyon, qui n'a pas dû être prévenu que wikipedia n'est vraiment pas une encyclopédie, car il est le seul à pouvoir être cité comme vrai prof et actif, avec D.Berardan. Mais ce Pierre, non seulement n'a pas de réserves, à la différence du précédent, mais pire encore se réfère à Wales comme son maître  à penser. Il y a quelque chose qui cloche.


Enfin, les deux que wikipedia peut exciper pour essayer de donner l'idée que des universitaires y sont présents, David Monniaux, le publicitaire n° 1 de wikipedia [note 2] et Jean-Noël Lafargue, déjà présenté, associé à Paris VIII, où son rôle se borne à tenir un atelier pour faire écrire ses ouailles sur wikipedia (sic!) et qui trouve la médiocrité de wikipedia normale car elle est populaire. Tous deux qui ne m'ont guètre impressionnée, ni l'un ni l'autre, ni par leur culture, ni par leur logique, davantage par leur propension aux sophismes et contre-vérités diverses et le fait qu'avec wikipedia ils semblent entrés en religion.


Si on prend cette liste d'universitaires dont j'extrais les deux derniers publicitaires (on poura vérifier que leurs contributions sont de gestion et d'administration de la boutique plus que des apports encyclopédiques) cela nous fait exactement 2 universitaires qui participent à wikipedia en tant que tels , dont un ne semble plus être dupe, et dont l'adhésion au projet semble avoir pris un coup.

Et enfin, un bibliothécaire Alain Caraco, qui se fait le plus discret possible (a-t-il été prévenu que wikipedia est une très mauvaise image de marque pour ses souteneurs ?)

Sans doute en existe quelques autres, non déclarés, mais je ne peux le deviner.


En résumé. Un flot d'informaticiens et d'ingénieurs, qui semblent travailler dans l'industrie (sinon ils se seraient indiqués comme profs dans la catégorie correspondante), et dans ces mêmes disciplines des étudiants-chercheurs inscrits mais qui ne participent pas,  2 profs de lycée, 2 profs du supérieur, peut-on dire que cela suffit pour cautionner le sérieux de wikipedia ?


la liste des étudiants-chercheurs

la liiste des diplômés


telle qu'étudiée par Santorin dont je cite  l'observation :

" On y voit la liste des contributeurs inscrits en fournissant l'information sur leur niveau d'études du bac à bac + 10.


Premièrement, cela ne prouve rien car je peux être menuisier, titulaire d'un CAP (c'est un exemple, je n'ai rien contre cette profession) et m'inventer un diplôme de docteur en droit, aucun système de vérification n'existe ; seuls les travaux et leur qualité peuvent permettre de comparer le niveau d'études réel et les dires du contributeur.


Deuxièmement, partant du principe que les déclarations sont vraies, regardons les 9 personnes ayant un niveau bac + 10 et voyons leur apport à Wikipédia : allons sur la page d'accueil des dites personnes et regardons dans l'historique leurs 50 dernières contributions (on peut faire cela avec les bacs +1, +2  et vérifier toutes les contributions). Très peu pour moi, empêcher les jeunes de penser que wikipédia est une source fiable et les convaincre de ne pas l'utiliser a tout de même des limites.

1 ) Mirmillon (carrière médicale) - 50 contributions en 3 semaines dont 40 % sur des pages d'actualité, le reste, des contributions sur les articles concernant son domaine mais qui ne sont que des ébauches.

2 ) Auriol (carrière médicale) - 50 contributions en 10 mois sur des thèmes divers, certains concernant sa formation, d'autres sur une mezzo soprano. Les articles sont très courts, les contributions peu significatives.

3 ) Rosier (carrière médicale) - de loin le plus actif, écrit sur les fleurs et les plantes, son département la Charente !  Certains de ses articles ont reçu un label comme Haricot, Rose, Rosier, Charente, Cherves-Richemont (commune), qualité plus qu'inégale pour ne pas être méchant.

4 )  Charele (docteur en physique) - 50 contributions en 9 mois sur des sujets peu en rapport avec la physique :  une petite commune, les espèces de la guerre des étoiles ou l'éjaculation (euh !).

5 ) Silvi (docteur en physique) - dernière contribution en avril 2007 (40 en 16 mois), donc parti, aucun apport notable.

6 ) JeanPol (docteur en didactique) - 1 apparition depuis décembre 2007. 1 article notable sur l'école qui a fait connaître ses travaux, plutôt de l'autopromotion.

7 ) Azzam (chirurgien) - 50 contributions en 1 an ½ , beaucoup sur sa page d'accueil. 1 article conséquent sur le Diéthylstilbestrol, c'est tout mais c'est le premier à au moins écrire quelque chose de cohérent en rapport avec ses compétences. N'a en revanche plus rien écrit de notable depuis juillet 2007.

8 ) Vladelespaux (docteur en parasitologie moléculaire) - Parti visiblement à la suite d'un conflit ou d'un ras-le-bol, a pratiquement cessé d'écrire en décembre 2006.

9 ) Takima (docteur en psychiatrie) - 50 contributions en deux mois, aucune ne concerne sa spécialité (articles d'histoire militaire majoritaires)."

 

[fin de citation]



Il semble que les choses sont claires.

L'étude des  statistiques vient confirmer ce qu'indique la lecture de cette fausse encyclopédie aux articles très médiocres, contrairement à sa publicité fallacieuse qui veut faire croire que
les profs et les rédacteurs qualifiés en sont absents ce qui montre suffisamment qu'ils réprouvent ce mode d'écriture collective qui exclue la référence obligée aux travaux savants et laisse le dernier mot au plus ignorant.

Outre les appréciations par les wikipédiens eux-mêmes, il est loisible de se faire par soi-même une idée de la qualité des articles qu'elle publie à l'état de brouillons qui ne seraient admis par aucune publication, sans parler des nombreuses critiques et évaluations de wikipedia, par des avis autorisés d'universitaires.


Pour ceux qui demandent des références, voir ci-dessous


 
Alithia

note 1- Quant à la folie quantitative d'englober tout ce que la terre a porté on peut voir par exemple, la page de la "liste des listes" qui en en donne une petite idée : il faut plus de 80 pages-écran pour afficher toutes les listes existantes qui comprennent, par exemple, une liste des évêques, des archevêques, des évéchés, des archevéchés, des paroisses, des abbayes, etc. etc.  chaque liste distincte par villes, régions, pays à travers le monde ; même chose pour les ministres, les gouvernants, les rois, les reines, les acteurs, les écrivains, les oeuvres, les drapeaux, les groupes de musique, les monuments etc.  toujours des quantités de listes distinctes par villes, régions, pays ; on a toutes les listes possibles de végétaux, d'animaux, de minéraux, de nombres, de prénoms, de communes, de villes, d'îles, de nobles par titres de noblesse,  des astéroïdes, bref des listes de tout et sur tout. Ce qui est listé dans chaque liste donnant bien entendu lieu à un article par mot contenu dans la liste, une bonne partie des-dits articles n'étant constituée que de quelques mots.

ça donne le tournis.

Wikipedia est un catalogue tentaculaire.

note2- voir
ma rencontre avec David Monniaux grand chef de wikipedia et wikimedia  ; et pour les références aux déclarations de David Monniaux, voir ma réponse au commentaire 2 ci-dessous.



Références ; les avis des wikipédiens :


Le dernier avis en date  étant celui de Poulpy qui écrit sur son blog, cité par Sophie : "
Wikipédia est une entreprise à visées hégémoniques, tendant à absorber l'intégralité de ce que la terre compte comme sites persos. Vous êtes fan de chemins de fer, de breakbeat hardcore, de jansénisme ou des jeux vidéos publiés sur la Vectrex en 1983 ? Avant, vous auriez monté votre site dans votre coin, galéré pour trouver une présentation potable et abandonné devant le nombre de pages à rédiger ; en plus, vous auriez fait ça tout seul. Désormais, Wikipédia vous offre une excellente plate-forme de publication. Grâce à elle, vous n'avez aucun problème à expliciter votre hobby à la face du monde. " Intéressant programme".


wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d'erreurs et de stupidités.
évaluation des articles de wikipedia par les wikipediens ;
médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens
wikipedia vue par les wikipediens (suite)
wikipedia par les wikipediens (suite 2)
avis de wikipediens : wikipedia n'est pas une encyclopédie
L'incompétence produit des ravages. Témoignages de wikipediens encore ;
médiocrité de wikipedia attestée par les wikipediens
wikipedia royaume des médiocres  
ikipedia royaume des médiocres (bis)

témoignages de wikipédiens sur la médiocrité de wikipedia


etc.  etc. etc.




juger de la qualité de wikipedia et savoir qui sont les wikipédiens :


ce qu'est vraiment wikipedia
ce qu'est vraiment wikipedia (2)
quelques (rares) bons articles sur wikipedia ;
évaluer wikipedia : une nécessité ;
juger wikipedia, une publication qui n'est pas écrite par des spécialistes ;
qui rédige wikipedia ? qui la consulte ? ;
qui écrit wikipedia ?
ce que révèlent les statistiques de wikipedia
Qui sont les wikipediens ?
wikipedia censure la science contemporaine
wikipedia ennemie des intellectuels
observation pertinente de wikipedia


avis autorisés :


plus wikipedia se développe plus son contenu se dégrade
wikipedia irréformable, elle est nuisible pour l'éducation
les tendances idéologiques de wikipedia
et wikipedia censure la science contemporaine
Wikipedia ou le triomphe de l'opinion sur le savoir. article d'un philosophe
critiques de wikipedia par un universitaire archéologue
de sévères critiques de wikipedia
de sévères critiques de wikipedia partie 2
articles sur wikipedia : regards critiques
entre les spécialistes et wikipedia : une incompatibilité
pourquoi un prof ne peut écrire sur wikipedia
comment wikipedia traite les intellectuels ;
 professeurs et chercheurs : les effets nocifs de wikipedia
 wikipedia une escroquerie -1 et wikipedia une escroquerie -2
 Wikipedia n'est pas une encyclopédie : une imposture
et les séries  wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d'erreurs et de stupidités.



Je suppose qu'après cela il sera difficile aux wikipédiens d'essayer de s'en tirer  avec leurs habituelles plaisanteries graveleuses pour soutenir que je dis n'importe quoi et que rien n'est prouvé.



Repost 0
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 00:02
Encore un des aspects extraordinaire  de wikipedia : la communauté passe un temps fou à discuter de tout et surtout de rien à perte de vue, en particulier pour "prendre des décisions", disent-ils.

Un wikipédien blogueur et facétieux, Poulpy qui tranche avec la vulgarité et la brutalité de ses petits camarades, (le seul wikipédien blogueur doué d'esprit), relève ingénuement ce côté caricatural de wikipedia : des pages et des pages de discussion sont remplies sur toutes sortes de sujets qui semblent totalement dérisoires aux non membres de cette communauté étrange, tellement proliférantes qu'elles remplissent des espaces bien plus considérables que les articles. Sodomie de dyptères réitérée des nuits entières. Bavardages à n'en plus finir. L'effet est sidérant. Ces notes de discussion finissent par être si volumineuses qu'une seule d'entre elle équivaut au volume d'un livre de poche.

Actuellement il en est une qui porte sur les conventions typographiques de l'apostrophe (sic) ; ça ne pourrait s'inventer.

Voilà de quoi se gonfle wikipedia , aussi. Des bavardages wikipédiens aux querelles absurdes, wikipedia augmente aini le nombre de ses consultations !
A rapporter à ce que nous disions sur le précédent résister à wikipedia  , en particulier, dans la discussion faisant suite à l'article .

Voici ce qu'écrit Poulpy :

 " Sur Wikipédia, on passe beaucoup de temps à discuter de ce qu'il faudrait faire (dans la mesure où il faudrait le faire, bien sûr, ce qui donne lieu à d'autres discussions tout aussi fondamentales). On appelle ça le processus de prise de décision. Ça consiste en gros à parler pendant des mois pour finalement ne rien décider. C'est l'équivalent des commissions gouvernementales dans l'encyclopédie en ligne.

Actuellement, il y a une discussion en cours sur 'usage de l'apostrophe typographique... La page de discussion atteint 298 073 caractères, soit la longueur d'un petit livre de poche..."


sur wikipedia, voir la discussion

Alithia


à classer dans la catégorie : grotesque.
Repost 0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 11:28
Un témoignage d'un wikipédien encore, venant confirmer ce qui est exposé ici même  : wikipedia n'est pas une encyclopédie et ne le sera jamais, trop médiocre et une tendance à éditer n'importe quoi de manière tentaculaire. Elle ne doit son succès qu'à la conjonction de la gratuité et de Google, mais ressemble à un vaste forum et un jeu en ligne pour ses participants, et à une base  de données aléatoire pour ses consultants.

Wikipedia n'outrepasse pas le niveau d'une  base de données, dont la publicité est  sa gratuité et la quantité indéfinie d'articles qui lui permettent d'envahir la toile. Quantité qui surpasse le nombre d'articles des encyclopédies classiques, les vraies, ce dont elle s'enorgueillit.  Cependant son gigantisme n'en fait pas une encyclopédie, la qualité n'est pas au rendez-vous, car elle est remplie pour l'essentiel d'informations en partie fausses et d'articles bidons, qui ne méritent même pas ce titre.

Wikipedia est principalement constituée d'articles qui n'en sont pas : quelques mots ou quelques lignes, sujets dérisoires, listage de tout et n'importe quoi, et elle contient  des erreurs et approximations  en nombre, démultipliées par le grand nombre d'articles qu'elle contient.

Voici le témoignage  :

"Nombre d'articles sont créés de manière systématique, sans se poser la question de savoir s'ils ont une signification ou importance particulière. En ce sens, Wikipédia perd son approche synthétique pour devenir une base de données de joueurs de football, petits villages polonais, astéroïdes et frontières terrestres entre les nations (ces deux dernières catégories étant apparemment des spécialités de l'utilisateur  Poulpy). C'est selon moi et à tout le moins un appel au vandalisme, vu que (presque) personne n'ira mettre ceux-ci en suivi ou ne sera même ne sera capable de distinguer une erreur malicieusement introduite. La preuve? Même pour un article aussi important que celui sur Soudan il aura fallu 3 mois avant qu'une IP (!) s'aperçoive que Maxime n'est pas forcément le nom le plus usuel pour un chef tribal du XIXe siècle. Alors pour l'astéroïde (2106) Hugo, pensez donc."

vu sur ce blog


Qui corrige ces 770  000 articles et qui peut prétendre les corriger ? Qui vérifie ? Qui en a le temps et les capacités nécessaires ? L'auto-correction de wikipedia, un autre thème de sa publicité, est un mythe. Ce qui peut se concevoir a priori et, en tout cas, se vérifie a posteriori.

Et les publicitaires professionnels à la Jean-no qui soutiennent le contraire ne
sont que des illusionnistes , au mieux, ou des propagandistes au service d'une cause qui n'en vaut pas la peine.

Alithia
Repost 0
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 15:08
Les conflits vont bon train et les demandes d'exclusion aussi.

Alvaro contre Aliesin   c'est ici : une demande de bannissement. Et d'une

Moez contre Aliesin  c'est ici  Wikipédia:Comité d'arbitrage/Arbitrage/Moez - Aliesin[7 mais ça a été effacé (pourquoi ? mystère)  : une demande de bannissement, et de deux

Moez contre Poppy : Wikipédia:Comité d'arbitrage/Arbitrage/Moez-Poppy… (où il s'agit encore d'Aliesin)  et encore de la demande de bannissement, et de trois.

EL et Poppy contre Moez et Bapti, c'est ici  (où il s'agit encore d'Aliesin, mais pour contester son bannissement) 

Juste quelques échantillons, car j'espère que vous ne vous infligerez pas  à vous-mêmes la punition de lire in extenso cette littérature saumâtre.

Poppy se fait taper sur les doigts car il a écrit "Mais bon, il y a quelques connards qui ont décidé celà dans leur coin et l'imposent à la communauté. Comme d'hab." Ce qui revient traduit Poppy insulte les wikipédiens !




Alors, Wikirigoler (tout fier que le cite) parle d'ambiance nauséabonde, et m'accuse (!) de dire la même chose que lui et même de le plagier (!) ce qui tendrait à prouver, peut-être, que ce que je dis n'est pas si faux... mais bon. Ira-t-il  jusqu'à la conclusion ? ça demanderait simplement un peu de logique et d'honnêteté, ce qui n'est pas acquis d'avance.

Et quelques informations sur les gentils wikipédiens :

Le cas Ceedjee déjà évoqué , qui se chargeait de tous les articles partisans anti-sionistes en toute impunité du fait de la "neutralité" wikipédienne et se croyait de ce fait tout permis, s'est fait remarquer pour envoi de menaces de mort . Où en est Ceedjee aujourd'hui ?

Le cas de EL lui aussi se croyant très malin, à qui j'avais fait remarquer son incompétence totale en épistémologie , qui avait organisé un vote pour justifier que wikipedia ne privilégie pas la science par rapport aux erreurs ou idées fantastiques , en prenant l'exemple de ... l'Inquisition contre Galilée pour établir que si wikipedia avait existé à l'époque de Galilée, ses théories n'étant "pas reconnues", il aurait fallu donner raison à l'Inquisition tout simplement ! En réponse, il m'avait traité de "folle". Normal pour wikipedia. Où en est EL aujourd'hui ?

Alithia
Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 19:47
Message d'un correspondant du blog qui précise que wikipedia ne respecte pas les libertés individuelles protégées par la loi française portant sur l'informatique et les libertés.


" Wikipedia France (représentée par ses administrateur légaux) n'est pas en conformité  avec la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers, aux libertés, le traitement automatisé des données nominatives. Wikipedia ne respecte pas la déclaration auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, l'Utilisateur peut à tout moment accéder aux informations personnelles le concernant détenues par Wikipedia, demander leur modification ou leur suppression. Ainsi, selon les articles 36, 39 et 40 de la loi Informatique et Libertés, l'Utilisateur peut demander que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation, la communication ou la conservation sont interdites."

[fin de citation]

Ce que dit ce correspondant du blog est parfaitement exact.

Wikipedia, en effet, abuse du fait que ses serveurs sont aux  Etats-unis et n'a aucun souci du respect de la loi en France , C'est à dire que Wikimedia-France , filiale française de l'association Wikimedia (qui héberge mais n'édite pas wikipedia, se trouvant de ce fait irresponsable de son contenu) se dispense de respecter la loi du pays où elle publie.


Alithia
Repost 0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 18:14
deux témoignages vécus qui en disent long


celui de François Lemaître, étudiant en mathématique à l'ENS

 

"  Après trois ans de bons et loyaux services, j'ai perdu la foi : ne pas pouvoir signer de son propre nom ses créations ça finit par être frustrant. Contributeur sur wikipédia, c'est comme le bénévolat sauf qu'en plus il n'y a personne pour te remercier! (à part les autres contribs). Aussi, marre de participer à un projet où une immense majorité n'a aucune connaissance à apporter, un projet qui vampirise ses sources et leur passe devant pour les moteurs de recherche, rendant impossible la reconnaissance de sites crées par des spécialistes (et souvent copiés par des abrutis qui n'ont pas la moindre idée de ce que propriété intellectuelle veut dire).

Enfin, ras le bol de participer à un projet où la quantité prévaut, que ce soit au niveau des articles ou de la nomination des admins... Le reste : [1]...

Bon courage à ceux qui continuent et vive Knol! François Le Maître (d) 6 août 2008"


*  celui d'un anonyme :
wikipedia n'est qu'un jeu.


" Wikipédia n'est qu'un jeu rassemblant des millions de joueurs. L'objectif est de créer des articles, les plus longs possibles et surtout les plus nombreux possibles. Il y a le clan anglophone qui est une équipe très forte, le clan germanique,... Les français sont actuellement troisième (je crois) à ce jeu. Pour créer des articles certains joueurs utilisent leurs propres connaissances mais cela est un général très peu productif et on ne devient que rarement un grand joueur ainsi. D'ailleurs, même si vous êtes prix nobel, il est interdit d'apporter sa propre contribution originale à wikipedia : cela serait considéré comme de la concurrence déloyale vis à vis des autres joueurs.


De nombreux système de jeu ont été expérimentés mais un des plus en vogue est le suivant : je choisis un sujet par exemple les puces savantes. Je tape sur google "puces savantes". J'obtiens des articles situés sur différents sites webs qui parlent de puces savantes. Je sélectionne ceux qui me semblent provenir d'experts les plus savants (enfin la sélection doit être faite en 3 minutes, une éternité pour la web génération). Je prends la première phrase du premier article et je dois la re-rédiger de telle sorte que personne ne puisse retrouver l'auteur d'origine. Puis je recommence avec le deuxième article et ainsi de suite. De temps en temps, je mets une source (il est de bon ton de mettre toutes les sources que me fournit google, cela fait plus sérieux). S'il y a une phrase que je ne comprends pas, le mieux est de ne pas en tenir compte : elle doit être sans importance. Ce procédé me permet de créer efficacement de nouveaux articles le plus légalement du monde en prétextant effectuer un travail de "synthèse" des articles existants sur internet.


Il faut ensuite trouver d'autres sujets proches des puces savantes : les sites que je viens de piller au point précédent peuvent pallier à mon manque d'imagination. A force d'écrire des articles sur les puces savantes, je pense devenir un expert sur les puces savantes. Plus je joue, plus l'étendue de ma pseudo-expertise autoproclamée devient importante. Au fur et à mesure, je commence à être connu dans mon petit poulailler et je peux me permettre de corriger d'autres joueurs qui tentent de pénétrer dans mon territoire balisé : les puces savantes. Dans les différentes pages de discussion, j'entre en interaction avec les autres joueurs et là le jeu devient extrêmement subtil. Il faut réussir à imposer son point de vue en rassemblant autour ses "idées" le maximum de joueurs. Si vous êtes seul, vous êtes perdu à ce jeu : il faut donc rejoindre un clan et soutenir les points de vues des membres de son clan. Après avoir soutenu les membres de votre clan une dizaine de fois, vous pouvez légitimement espérer avoir un retour d'ascenseur. Si vous avez de la chance, il se peut que le chef de votre clan viennent un peu moins souvent sur le jeu. Il faut alors se jeter sur l'occasion de devenir le chef de son propre clan. Il s'agit donc d'un jeu d'alliance pour pouvoir obtenir la plus grande influence possible sur la rédaction des articles. Plus mon territoire est important plus je suis un grand joueur.


Comme tous les jeux de lutte pour le pouvoir, le jeu est addictif et plus je joue, plus j'obtiens de pouvoir. De plus, je peux m'auto-congratuler en me disant que je participe ainsi au développement de la Connaissance libre et gratuite. Cette auto-valorisation me fait revenir très souvent notamment pour lire et relire mes propre articles ou pour surveiller mon territoire. Il existe un subtil système de régles d'ailleurs largement évolutif. Plus je joue, plus je prends connaissance de la subtilité des règles, ce qui me donne un avantage substantiel sur les joueurs débutants qui ne connaissent que 2 ou 3 règles. (le 28 mai 2008)"



Alithia

Repost 0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 15:17
Je reçois d'une correspondante un message qui donne une  information intéressante concernant l'avis d'un professeur en littérature latino-américaine  dans une université du Canada qui a jugé les articles sur ce thème assez mauvais et qui, dans l'idée de pouvoir les améliorer, a incité ses étudiants à les corriger. L'expérience est assez révélatrice.

A partir d'un article paru dans le Sidney Morning Herald, que commente sur le blog "The Inquirer" Cyril Fussy, qui introduit  ainsi son article :

"
L'encyclope, principalement contrôlée par les plus prétentieux de la race humaine dès leur plus jeune âge, est bannie de presque toutes les universités car son œil unique est presque aussi fiable qu'une voiture italienne. "


Je reproduis le message de cette correspondante que je remercie :

  Un autre article qui concourt à prouver  que WP est médiocre et composée par des rédacteurs eux-mêmes médiocres .


L'article présente l'expérience faite par un prof qui enseigne la littérature latino-américaine dans une université et qui a trouvé les-dits articles médiocres. Il incité ses étudiants à les corriger.  Ce sont eux qui se sont fait corriger et censurer par les "gamins"  (sic) de WP qui se croient plus compétents que des étudiants supervisés par un prof.

Si vous prenez en compte que le prof
" J. Beasley-Murray, qui enseigne la littérature latino-américaine à l'Université de British Columbia, dit que la grande majorité des entrées de Wikipédia "ne sont pas très bonnes" et il met les étudiants au défi de les améliorer.

(...)

Mais le site, connu pour cataloguer les gens qu'il n'aime pas comme insignifiants, a été pincé à éliminer certaines entrées. Ses équipes d'experts en eau chaude et de gamins ayant acheté leur diplôme en ligne ont apparemment décidé qu'elles s'y connaissaient mieux en littérature latino-américaine."


N'est-ce pas suffisant pour voir les défauts de WP ?


Pour moi cet article est assez parlant . Le prof dit que les entrées WP ne sont pas très bonnes. Il incite ses étudiants à les améliorer . Il s'avère que des étudiants dans une spécialité précise se font censurer par les grands "experts" de Wikipedia, et autres amateurs non spécialisés en littérature américaine qui semblent être des jeunes collégiens, pour la culture qui est la leur.

Donc 1) WP n'est pas de qualité suffisante par rapport à ce qu'elle prétend
2) si vous connaissez bien un sujet et que vous essayez de la corriger, c'est vous qui serez corrigé voire censuré par les jeunes wikipédiens qui s'arrogent le droit de décider de si ce que vous écrivez est valable ou non, même sur vos sujets sur lesquel vous avez plus de connaissances qu'eux.


Donc ? Qu'est-ce que ça prouve ?

 

[fin du message]

 

Il semblerait que la médiocrité des articles de wikipedia puisse être affirmée sans risque de se tromper. Quant à ses  méthodes d'"écriture collective" elles ne sont pas susceptibles de produire des articles de qualité puisqu'elles excluent les personnes plus compétentes au profit des plus incompétentes, ces dernières rectifiant et censurant les premières.

 

Alithia


Repost 0
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 12:37
Un article sur wikipedia qui critique l'imposition de versions médiocres d'articles, fabriqués par des incompétents qui ignorent les sujets sur lesquels ils écrivent et détestent les spécialistes qui pourraient les rectifier et faire remarquer leurs erreurs et leurs plagiats : ça serait élitiste, disent les wikipédiens que de confier l'encyclopédie à ceux qui connaissent leur sujet.

L'argument est fondateur de wikipedia : connaître un domaine et être qualifié ne confère aucune autorité pour écrire un article sur wikipedia, au contraire cela n'est susceptible que d'introduire un grain de sable dans l'engrenage de la machine à fabriquer du plagiat qu'est wikipedia.  La qualification est un handicap sur wikipedia car le spécialiste empêche le consensus entre ignorants qu'établit wikipedia sur tous les sujets.

L'article, sur le blog de François Lemaître, étudiant à l'ENS en mathématiques, témoigne de l'impossible participation à wikipedia pour des rédacteurs qualifiés, face à des rédacteurs médiocres et ignorants qui composent la communauté wikipédienne.

 extraits :


de nombreux contibuteurs dévoués vont créer des articles en reprenant plus ou moins une définition trouvée sur le web, rajouter le bandeau "ébauche" et hop un article de plus pour Wikipédia! J'ai passé une partie de mon wikitemps à chercher ce qui s'appelle là bas un "copyvio", c'est-à-dire une copie conforme d'un autre site. La méthode: prendre la première version d'une page, choisir une phrase, mettre les guillemets et chercher avec Google... Le nombre de copies est important, et pour cause: le contributeur moyen est médiocre, sa valeur ajoutée au projet ne peut donc que passer par du recopiage.  [...] Petit exemple trouvé en dix minutes (tout de même!): comparer ça et ça. Notez que l'emploi des guillemets aurait rendu introuvable l'original, les contributeurs apportant souvent une "touche personnelle" qui rend la tâche encore plus difficile. Enfin, la version actuelle, par des modifications successives, rend impossible l'identification du copiage.

Donc: Wikipédia a une proportion certaine d'articles violant les lois élémentaires du copyright, proportion qui ne sera jamais déterminée précisemment (pensez aux contributeurs qui possèdent une version électronique d'universalis ou encarta... ou qui recopient péniblement/scannent tel ou tel bouquin de cours). De plus, ces articles, résultats de copiés collés maladroits, se retrouvent au final devant l'original pour Google... Cherchez l'erreur! "

Voyez aussi comme on se fait bannir à vie (sic) pour avoir introduit des commentaires ironiques sur les pages wikipedia consacrées aux grands fachos vantés par Hégésippe Cormier ; ou comment l'utlisateur Gommier, s'est fait virer. Il en faut peu, hein ? Et bien sûr Hégésippe était là pour veiller à ses articles fachos et les protéger. Gommier : viré sans avertissement, ça ne rigole pas à wikipedia, surtout avec les fachos.

référence pour lire l'article complet.


Alithia


Repost 0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 16:31
Ce sont les wikipédiens qui le disent eux-mêmes. Le dernier en date : le wikipédien wikirigoler qui prétend faire un blog  pour rigoler avec wikipedia  (?). En fait de rigoler ce sont les sinistres histoires de cette communauté qu'il nous livre au quotidien.

Donc on en est, chez les wikipédiens discutant sur leurs blogs, à "ambiance nauséabonde", "ambiance délétère" et autres observations du même genre, comme nous l'avions remarqué depuis longtemps, et on constate que les conflits avec débordements divers, les accusations et les exclusions s'accélèrent .  Quelques malheureux imprudents se sont risqués à mettre en cause Hégésippe, ce wikipédien d'extrême-droite qui roule pour sa boutique sur wikipédia en toute tranquillité et qui sème partout conflits, accusations et demandes d'exclusions. Hégésippe est régulièrement dénoncé comme violent avec les autres utilisateurs et bénéficiant d'une situtation privilégiée. Il tend à se muer en grand Inquisiteur qui fait virer tous ceux qui lui déplaisent (il a initié un arbitrage ignoble contre Alvaro, par exemple ; vous trouverez sur la page des arbitrages si vous voulez lire et si vous avez l'estomac bien accroché).

Ces deux wikipédiens, Confucius, et Shaddam qui ont osé dénoncer des abus flagrants d'Hégésippe le facho se retrouvent exclus sans tarder, c'est à dire en clair, bannis à vie . Voir un tout petit échantillon ici, et ouvrir les boîtes déroulantes, c'est édifiant et ça donne envie ! Mais ça m'étonnerait que ça donne envie de rigoler à quiconque. Moi je trouve ça plutôt sinistre. (
notes 1 & 2.)


Comme quoi, une communauté sans règles véritables (la dite neutralité étant un mythe), où n'importe qui est admis sans critères de compétences à écrire sur tous  les sujets par une publication qui se targue de rassembler le savoir de l'humanité, sans exigence
de vérité aucune, ne produit que des articles erronnés et fallacieux, ainsi qu'une communauté qui s'étripe à toute occasion où les rapports de forces tiennent lieu de règles et où triomphent les pires idées et les pires individus. Inévitable, si aucun débat ne peut être clos par le rappel de critères de vérité et de travail, ni non plus de la reconnaissance obligée de compétences pour être fondé à distinguer le vrai du faux et mettre fin aux débats oiseux et néanmoins violents, où ce sont les pires méthodes qui l'emportent, donc ce sont les pires individus qui gagnent.

Les gens sensés et honnêtes quittent wikipedia, en effet, s'apercevant qu'ils s'y sont aventurés par erreur. Qui voudrait sinon participer à une telle communauté qui accepte les incompétents, les  imposteurs, les fascistes comme rédacteurs et comme responsables ?


Alithia

note 1. : C'est Hégésippe qui attaque Confucius et lui fait un procès ; en langage wikipédien demande d'arbitrage reconnue comme justifiée, bien sûr.
C'est Shaddam qui demande un blocage d'Hégésippe : " je demande un blocage de quelques jours pour l'utilisateur Hégessippe Cormier pour de nombreux propos tenus sur cette page de discussion." où l'on voit que Hégésippe veut faire bannir Alvaro, tout simplement. C'est Shaddam, qui a protesté contre ce fait, qui se fait accuser parce que... il a relevé l'intervention d'Hégésippe, avec retard. Grave faute en effet !
Résultat, les deux sont exclus, et ça n'a pas tardé. La critique est interdite à wikipedia, surtout si elle est fondée. Et ne s'en prend pas à Hégésippe qui veut. La neutralité règne sur wikipedia comme on le voit.
A part ça, wikirigoler qui parle d'ambiance délétère et également nauséabonde à wikipedia, défend Hégésippe. Qu'est-ce qu'on se marre ! Après le clown Jean-no soutenu par Hégésippe sur son blog diffamatoire, c'est maintenant le rigolo pas drôle qui se pose en défenseur des fachos qui abusent de leurs places sur wikipedia. Quel film comique !

note 2 : ce commentaire sur le blog du même wikipédien qui se croit drôle  :

"
Qu'importe que Shaddam 5 (avec qui je ne suis pas toujours d'accord) ait évoqué des propos tenus par Hégésippe il y a deux mois, il a quand même réussi son coup si je puis dire : démontrer qu'Hégésippe Cormier a un comportement extrêmement violent (assez inquiétant même) vis à vis des personnes qu'il ne supporte pas (une liste qui semble illimitée) mais surtout qu'Hégésippe bénéficie d'une situation privilégiée sur Wikipédia. Il peut dire ce qu'il veut, devenir le champion des arbitrages (à lui tout seul il fait vivre le CaR), sans que jamais il ne soit inquiété ou qu'aucune mesure ne soit prise contre lui.
Et comme Shaddam 5 avait osé faire ce crime de lèse-majesté, il a été poussé à la faute de manière incidieuse par Creasy qui est venu le provoquer sur sa page de discussion. Et hop! blocage de Shaddam 5, circulez y a rien à voir!

De toute façon ce que n'a pas compris Shaddam 5, ni Confucius, ni quelques autres, c'est que c'est trop tard maintenant, les dés sont pipés. Un certain nombre de personnes sont désormais intouchables : des administrateurs (mais pas l'ensemble des administrateurs, ceux qui vont sur le BA surtout), les bureaucrates, les arbitres, les amis des adminsBA (simples contributeurs pas encore dotés de mandats mais c'est tout comme) et enfin les lèche-bottes (ceux qui rêvent de faire partie de l'élite et n'oseront jamais les contredire). Toute cette clique connaît bien les rouages de Wikipédia, sait donc voter où il faut et surtout bien orienter les avis. Quand je pense que certains inconscients rêvent tout haut sur le bistro que le mandat des admins soit limité... Ils n'ont manifestement pas compris que c'était perdu d'avance!"


note 3 : il serait possible de citer bien d'autres arbitrages, tout aussi "saigna
nts", tout aussi pleins de règlements de comptes sans pitié et où, successivement, les protagonistes tombent comme des mouches, quels qu'ils soient et les démissions et exclusions se succèdent.  On y parle de "climat de chasse aux sorcières", et "maccarthysme" (c'est Hégésippe-le-guerrier encore, accusant Alvaro le pacifiste), bataille de tranchées ou bataille de chiffonniers, de coups bas et autres méthodes sympathiques . Et les mouches continuent à tomber, dans tous les sens , un jour c'est a & b qui se fichent sur la tronchent et s'en vont tous les deux écoeurés et furieux, avec c au milieu qui jubile. Le lendemain c'est c qui est accusé de toutes parts par d, e, & f, qui obtiennent sa peau, avant d'être eux-mêmes mis en cause par la série suivante, promise à tomber sous peu à son tour parce qu'un x ou un y , un z ou un zero, les aura attaqués et mis en cause, qui eux mêmes ensuite,  pris en flagrant délit de contrarier d'autres encore qui à leur tour les accuseront, seront accusés et tomberont après avoir fait tomber les précédents.

Ce qu'on appelle un système d'où la démocratie est absente et qui tend à être totalitaire. Les grandes purges staliniennes marchaient exactement ainsi.  Avec des procès truqués et fallacieux sur la base d'accusations fictives et mensong
ères, où la condamnation était décidée d'avance et où il fallait des têtes où le bourreau occuppe la place de victime, par vagues successives. ll faut des victimes pour nourrir le système, c'est la matière dont il se nourrit et le moyen par lequel il se conserve, au bénéfice des dirigeants, aussi longtemps du moins que leur tête n'est pas tombée, réclamée par de nouvelles vagues de persécuteurs.

Au milieu de tout cela que
la majorité silencieuse laisse faire pour protèger sa peau, comme dans tout régime de terreur, sont bien installés quelques fascistes tel Hégésippe, fondamentalistes et antisémites tels ADM, Michelet, Marvoir (ce dernier plus irrationaliste et pur antisémite que fondamentaliste) et autres charmants sans étiquette prête-main des islamistes , tels ceux de la bande Markov, Ceedjee, Moez et Fabienkhan, certains  de ces derniers ayant eux aussi sombré, au jeu de l'arbitraire wikipédien et des dégâts que provoque ce système aberrant typique d'une communauté sectaire.

Jeu de massacre.

Repost 0