Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 23:32

 non-fiable  (suite)

 
Les dérives inadmissibles.
 
Derrière le label « encyclopédie » qu’elle s’accorde, on constate àwikipedia, d’importantes dérives du côté des idéologies ou thèmes d’extrême-droite, -classique ou nouvelle, la conservatrice ou la révolutionnaire, la française traditionnelle ou celle de la nouvelle version venue de l’extrême-gauche à la Garaudy et ses disciples tels Dieudonné, Soral et Meyssan, ou celle qu’en donne l’islamisme, plus ou moins l’idéologie acceptée en remplacement du prolétariat mondial vaincu. Dérives constatées sur des sujets écrits pour promouvoir divers ethnicismes, ou pour justifier des injustices et des persécutions (telle que minimisation du génocide arménien, silence sur le génocide au Darfour, silence maintenu sur diverses purifications ethniques), l’antisémitisme (imputé aux juifs eux-mêmes), l’irrationalisme (dont les théories retiennent toute l’attention des wikipediens qui les affectionnent), ainsi que la présence de toutes sortes de théories révisionnistes en histoire, en sciences, en sciences humaines etc.
 
Pour l’histoire les articles sont écrits par les partisans de la cause en rapport avec le sujet traité. Tiers-mondisme, communisme, fascisme, islamisme, ou celle de tel ou tel Etat, peu importe, wikipedia accueille tout. Ce n’est en effet pas un hasard si les articles d’histoire sont faux et idéologiquement orientés : ce ne sont que les versions, écrites par des non-historiens récusant la notion même d’historien professionnel et du métier d’historien, mais qui conviennent au consensus wikipédien ignorant. Il a été constaté à plusieurs reprises par des historiens qui l’ont signalé dans les media, revues d’histoire et à wikipedia sans qu’elle ne rectifie pour autant, que des rédactions gravement orientées figurent dans les articles d’histoire. Tel l’article « Pétain », où il est dit que celui-ci n’aurait pas eu de politique de discrimination envers les juifs. Tel l’article « Dreyfus », dont l’ouvrage de référence indiqué est LE texte anti-dreyfusard qui défend la culpabilité de Dreyfus, sans mention de la particularité de l’ouvrage.
 
A wikipedia ce sont des choses qui ne choquent pas. Et l’avis des historiens ne compte pas. Aucun de ces signalements n’aboutit à rectifier comme cela se devrait.
 
Citons quelques dérives inadmissibles.
 
Pour l'extrême-droite, l’article Dieudonné-Le Pen, montre comment est traité le sujet : censure imposée sur les accointances et rapprochements Dieudonné-Le Pen, où ne peut être mentionné que Dieudonné suivant en cela ses comparses Alain Soral, ouvertement rallié, et Thierry Meyssan, le grand orfèvre de théories délirantes, nage dans les eaux du FN dont il partage les mêmes haines. On note de nombreux articles qui adoptent les points de vue du FN et de Radio Courtoisie sans le dire.
 
Pour les questions de biologie où il n’est pas question de nommer racistes les théories racistes, nous avons encore une grave désinformation et un bel exemple de ce que produisent wikipedia et ses opinions dites « consensuelles », en vérité imposées par les administrateurs au nom de la « neutralité ».
 
Pour la géographie et l’histoire de l’Afrique celles-ci sont aussi déformées par des théories ethnico-communautaires absolument pas scientifiques et totalement fantaisistes. De même pour l’Inde ancienne et les supposées « invasions aryennes » : place faite aux théories fantaisistes dépourvues de vérité.
 
Pour les discriminations envers les femmes : vous ne trouverez sur wikipedia nulle trace de la haine des femmes qui sévit dans le monde musulman ni du sort qui leur est fait : enfermement et surveillance, violences, persécutions, menaces, absence d’instruction, esclavage, absence de droits, mariages forcés, procréation forcée, sort réservé aux petites filles etc., tous ces thèmes sont absents de wikipedia. La « neutralité » réside dans le silence.
 
Tous les articles concernant l’islam et le monde musulman censurent en outre la dimension de l’islamisme et du djihad, interdisent de parler de terrorisme à propos de n’importe quel groupe, pays, événement passé ou présent relevant du terrorisme (soit atteinte aux civils comme moyen de pression sur un Etat), et interdisent de se référer aux droits de l’homme pour ne pas mentionner leurs violations dans nombre de ces pays.(note 4)
 
 
Les articles sur les sujets religieux sont écrits du point de vue des autorités religieuses les plus réactionnaires : absolution de l’Inquisition, articles écrits du point de vue de l’Opus Dei pour le catholicisme romain. Les articles concernant la 3° religion monothéiste, censurent ce qui dans cette tradition, est manifestement contraire aux principes démocratiques et aux droits des individus (inexistants en islam où seule compte la communauté) aux droits des femmes (idem, inexistants donc le sujet du droit des femmes est absent) ainsi que les passages du Coran non abolis aujourd’hui où il est question de battre sa femme, de lapidation etc. Ces articles défendent le point de vue de l’islam le plus archaïque, via Al-Quardawi, « chef de la fatwa en Europe » et maître spirituel de Tariq Ramadan qui lui aussi ne veut pas se prononcer pour condamner la lapidation des femmes en Europe. Nulle trace d’un islam européen modernisé, en accord avec le droit. Ceux qui veulent rédiger en ce dernier sens sont censurés, harcelés, punis, interdits d’éditions, calomniés, exclus. Ces articles dérivent souvent en politique vers les revendications, du point de vue de la charia, (N.B. mise en place au IX° siècle) comme si elle ne posait aucun problème en Europe. Et ils interdisent bien entendu toute référence aux droits de l’homme, considérés comme « particuliers » et « relatifs », donc discutables, et par conséquent relevant d’un point de vue également « particulier » et discutable, qu’il ne convient pas de privilégier, au nom de la « neutralité » bien sûr.
 
[voir ce qui concerne les droits de l’homme et la laïcité dans la série laïcité   ]
 
 
Les articles sur le communisme défendent le point de vue du système, passé et présent : le système soviétique, et aujourd’hui Cuba dont il ne faut pas mentionner les atteintes aux droits fondamentaux et à la liberté de penser, la Corée du Nord, dont il ne faut pas dire qu’il s’agit d’une dictature car son chef a été élu (sic), et ne se proclame pas lui-même un dictateur (sic) de même qu’il ne faut pas nommer le Hamas une organisation islamiste car il a été élu, il est démocratique, de même que les « Frères musulmans » sont des démocrates, puisqu’ils le disent…
 
En revanche on pourra mettre en doute dans de multiples pages, la réalité de la responsabilités de Ben Laden et d’Al Quaïda dans les attentats de New-York et taire le djihad mondial : ce ne serait pas neutre.
 
En parallèle (à rapprocher) on pourra mettre en doute les persécutions dont les Juifs furent l’objet dans l’histoire, car certains (sites islamistes) disent qu’il y a un doute…
 
On pourra se répandre longuement sur les thèses complotistes et délirantes du Réseau Voltaire.
Et instiller insidieusement des options favorables à l’islamisme et piétiner les valeurs de la laïcité : car elle est « controversée », bien sûr.
 
Les nombreux articles sur l’altermondialisme défendent le point de vue de celui-ci, car les articles sont écrits par les militants de la cause. 
 
De même ceux sur Tariq Ramadan et tous les articles de wikipedia qui sont parsemés des propos antisémites de celui-ci, reproduits autant de fois qu’il est possible. On taira son refus de condamner la lapidation des femmes, pour les musulmans en Europe, ainsi que sa défense du voile à l’école et ses attaches avec les Frères Musulmans. Ce ne serait pas « neutre » de donner de telles informations.
 
Mais en revanche les références aux ouvrages critiques d’universitaires ayant procédé à des enquêtes minutieuses sur ces sujets sont censurées où jugées « non fiables » car, dans ce cas, il est tout à coup permis de juger. Wikipedia, en effet, a des règles très souples, qui varient selon les besoins de la cause. Et on y censure ce qui déplaît à ceux qui détiennent le pouvoir.
 
Les thèses des historiens savants sont ignorées, au profit des versions concoctées dans les cuisines de wikipedia dont les rédacteurs trouvent toujours des documents militants divers à citer, qui vont des sites fascistes et nazis, aux sites du Hamas et autres islamistes ou militants extrêmistes qui entendent réécrire l’histoire selon leur vision du monde.
 
Les articles sur le Proche-orient adoptent tous le point de vue anti-israélien, accusateur d’Israël dans les termes les plus excessifs jusqu’à la mise en cause de l’existence de cet Etat, adoptent la perspective proche de celle de Roger Garaudy et sont plus que cléments envers les Frères musulmans et le Hamas, pour ce qui est de l’objectif de destruction d’Israël 
 
De même tout ce qui concerne l’antisionisme et l’antisémitisme dont wikipedia se charge de propager les thèmes crapuleux, au point que wikipedia peut être approuvée par Dieudonné. (note 5)
 
On y apprend que l’antisémitisme n’existe qu’en France, aux Etats-Unis et en Autriche. La notion d’antisémitisme musulman a été supprimée de wikipedia : interdit d’admettre la catégorie, ni de rédiger des articles sur le sujet. La censure veille.
[voir l’article Islam et antisémitisme selon wikipedia] (note 6)

Les articles sur l’Iran défendent le point de vue des mollahs iraniens, celui de la charia contre les droits de l’homme. (note 6)
 
Les articles sur la Turquie défendent le point de vue des islamistes contre la laïcité turque instaurée par Atatürk.
 
L’article que j'ai rédigé sur le Réseau Voltaire, dans la catégorie « propagande » donne la preuve que celui-ci noyaute wikipedia. De même en est-il pour différents groupes ou site fascistes, voire tendance nazie, comme je l’ai signalé.
 
Le secteur de l’histoire est largement révisionniste et là encore souvent consacré, sur les sujets qui s’y prêtent, à l’exposé du point de vue de l’extrême-droite la plus dure, ou du point de vue islamiste mêlé à celui du fondamentalisme catholique d’extrême-droite (note 7)
 
L’article sur le blasphème défend la revendication de sa répression par l’Etat : revendication soutenue par la Conférence islamique mondiale, tout simplement.
 
L’article sur la peine de mort affirme que celle-ci peut se défendre selon les cas, l’afaire étant bien entendu, discutable, controversée, relative.
 
etc. etc. etc.
 
En somme : 

- Religion, politique, histoire, sciences humaines, actualité, idées, tout est gangrené par la propagande, les théories fallacieuses, partisanes, le révisionnisme généralisé est son principe.

- Domaines des sciences et de la connaissance : tout est gangrené par l’irrationalisme, le fantastique, les sectes et autres idéologies obscurantistes.

- Domaine du droit entièrement passé au crible du relativisme pour le discréditer comme référence.

- Que reste-t-il ? Un fonctionnement terroriste avec les rédacteurs compétents. Machisme et sexisme avec les rédactrices, visibles dans les sélections et choix de sujets, ainsi que divers archaïsmes qui constellent tous les domaines des idées, grâce à l’incompétence des administrateurs qui protègent et valident les pires tendances, telles toutes les négations de droits et de libertés, à quoi participe wikipedia avec délectation et à grande échelle.

- Fonctionnement de type sectaire et révisionniste : wikipedia, coupée du monde, refermée sur elle-même et tenue par ses règles aberrantes et absurdes, réinvente les versions du savoir à sa mesure (contre les vilains intellos élitistes qui trompent le peuple en n’enseignant que des erreurs et autres tromperies ). Wikipedia prétend fabriquer sa version des faits sur tous les sujets. 

- Méthodes policières des administrateurs et abus de pouvoir (enquêtes menées sur les participants anonymes pour découvrir leur véritable identité ; ceci dans leur dos bien entendu et de manière parfaitement illégale)

- Fonctionnement non démocratique et qui échappe aux règles générales du droit (serveurs situés aux Etats-Unis) et à la protection des citoyens selon les règles de la CNIL.

- Dégradation avec le temps.

- Projet d’infiltration de l’école.
 
 
Mis bout à bout, tous ces indices montrent l’ampleur du problème et l’instrument de désinformation et de propagande que peut être wikipedia et qu’elle est aujourd’hui devenue dans les domaines censés être ceux de la connaissance, grâce à ses principes « non négociables » qui sont les mêmes et valent de la même manière pour des « articles » sur les étapes du Tour de France ou les actrices de l’industrie pornographique, et pour ceux ayant trait à la connaissance.
 
 
Le signe très révélateur de ce qu’est en réalité wikipedia, qui n’a cure de la vérité, est que ses partisans n’ont qu’un seul refrain : « rejoignez notre communauté ».
 
 
Signe inquiétant qui fait penser à un fonctionnement  sectaire où l’on attend de celui qui entre dans la communauté qu’il ne cherche pas à comprendre, ni n’interroge, ni ne s’interroge et encore moins qu’il suggère de réformer ce qui ne va pas, -les règles posées comme inamovibles et hors de discussion-  et surtout pas qu’il exige la vérité : ici il n’y a place ni pour le doute, ni pour la réflexion critique. Mais seul le droit de se taire, y compris face à l’extension de la propagande et à l’infiltration de ses agents (note 8)
 
 
Donc s’il est vrai que «  rejoignez notre communauté » est leur seul credo, leur seul mot d’ordre, quand un enseignant profite de sa position pour ramener ses étudiants, vers sa « chose » et son objet fétiche, et les faire entrer dans ce système de déformation de toutes les idées, voilà qui pose véritablement un problème de responsabilité et d’honnêteté . Pour cet enseignant il conviendrait de mettre à l’étude d’urgence la notion d’« éthique de la responsabilité », ainsi que celle d« ’éthique de conviction » pour comprendre la notion de responsabilité et lui conseiller de lire « Le savant et le politique » sur le métier de savant. Prescription à cet enseignant wikipedien militant , lire de toute urgence Max Weber et Hans Jonas.
 
Un prof qui exerce son militantisme pro-wikipedia sur le dos de ses élèves, en les utilisant, sans leur laisser le choix ni la possibilité d’y échapper –examen oblige qui se trouve à la clef de cette « participation active »-, comment doit-on appeler cela si ce n’est prosélytisme ?
 
N’est-ce pas la meilleure preuve que wikipedia cherche à pénétrer l’école et l’enseignement, comme si son usage était banal en ces lieux ?
 
Alithia
 
 
 
 
 
note 3 : voir l’émission de France-culture : sur France-culture le blog d'Alithia met en question wikipedia
 
note 4 : voir le vaste thème de l’islam mettant en jeu l’idéologie islamiste ; wikipedia n'aime pas les droits de l'homme etc.
 
 

note 6 : voir
 
 
 
 
 
 
violation des droits de l'homme en Iran : wikipedia a adopté le point de vue de l'islamisme ; Islam et antisémitisme selon wikipedia

Partager cet article

Repost 0

commentaires