Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 15:45

fonctionnement        Les journalistes de France-culture et du Point ont lu le blog, à partir du quel ils interrogent wikipedia

la-reunion-j-dug.jpgphoto J Dug l'Internaute


Sous le titre « wikipedia sous influence ?»  France-culture  27 juin 07  et article du Point :

 
 
 

Une émission de France-culture « du grain à moudre » de Julie Clarini et Brice Couturier le 27 juin 07 pour laquelle les journalistes se sont largement inspirés du blog . Elle est ainsi présentée :

 
 
 
 
« Comme il apparaît sympathique, le projet de constituer une encyclopédie […] Quel que soit le sujet de nos enquêtes, nous voyons désormais apparaître, dès la première page, l’inévitable article de Wikipedia. Wikipedia est le 6° site consulté dans le monde via le moteur de recherche Google. Tous les enseignants, vous le diront, une proportion très appréciable et toujours croissante des travaux de leurs élèves et étudiants procède d’une consultation intensive de l’encyclopédie en ligne. Et c’est bien là où le bât blesse […]. Le stock d’idées sur lequel nous fondons notre parcours devra de plus en plus à wikipedia. D’où le caractère stratégique de ce corpus en constante mutation.

C’est ce qu’ont compris, semble-t-il, un certain nombre de réseaux d’influence, qui ont entrepris de tirer dans le sens qui leur convient la rédaction des articles wikipédiés. 

 
« J’ai tendance à penser que wikipedia est une pseudo-encyclopédie, incapable d’assurer la fiabilité des articles, ni leur neutralité, partiale, bourrée d’idéologie, de partis-pris, de préjugés, de propagande, bref bourrée d’erreurs », écrit Alithia, une prof de philo qui anime depuis quelques mois un site entièrement consacré à tenter de repérer ces tentatives d’infiltration sur wikipedia des réseaux de propagande les mieux organisés, l''« Observatoire de wikipedia».


 
Il semblerait que les réseaux extrémistes se soient infiltrés dans la rédaction de biographies les intéressant de près.»
 *

*       *
 
 

Petit résumé et commentaire de l’émission :

 
 

Les journalistes prennent pour exemple l’article Fidel Castro qui évite de dire la répression des intellectuels et le contrôle de la pensée et celui sur Soljenitsine qui affirme que celui-ci fut « accusé d’antisémitisme en raison de son opposition au pouvoir soviétique » (donc le pouvoir devait être juif, concluera le lecteur du type petit élève pas au courant) et ils demandent : comment est-ce possible ?

   
 * L'art de répondre à côté : le seul critère incontestable, c'est la quantité. 


D’emblée la représentante de wikipedia répond à côté : évoquant  l’absence de pouvoir des administrateurs sur le contenu , sans mentionner que ceux-ci ont le pouvoir de bloquer sélectivement et l'art de faire fuir les meilleurs contributeurs, avec leurs punitions à tors et à travers, ce qui n'est pas sans incidence sur le contenu...  Et à la question « pourquoi y a-t-il des dérapages ? » elle oppose l’habituel argument des wikipediens : c'est un site « en construction » synonyme, faut-il entendre, de « en cours d’amélioration » évidemment, alors que tout prouve le contraire car cette supposée « amélioration » n’a pour justification que la quantité d’articles. Elle conclut « ça marche très bien ».


L'argument quantitatif impressionne un instant, à condition toutefois que le questionnement ne fasse pas revenir à la seule vraie question, celle de la qualité.
 

 

Quand lui sont cités des exemples d’articles manifestement écrits par des gens d’extrême-droite ou représentants de groupes d’extrême-droite (citant le blog) elle répond l’habituel : ça n’est pas la règle (qui a dit le contraire ? il y a bien d’autres groupes de pression : les partisans de l’irrationalisme et des pseudo-sciences, les sectes, Dieudonné- les Ogres, le Réseau Voltaire, les islamistes, certains Etats qui contreviennent aux droits de l’homme, et qui font surveiller leur image sur wikipedia , que sais-je encore ? ).

 
 

Cependant elle doit reconnaître qu’il n’y a « aucune étude chiffrée » et qu’ « on manque de système d’évaluation » .

Autrement dit affirmation gratuite et de plus contestée que celle de l'amélioration sous prétexte de progrès quantitatif et qui ne répond de toute façon pas à l'objection de la présence de groupes d'influence.


Elle prétend également que c'est le nombre de contributeurs qui fait la qualité de l’article.
Ce qui est  largement réfutable cependant car cela dépend complètement des articles. Souvent c'est exactement l'inverse qui est vrai.

Toujours l'argument quantitatif qui est plutôt faible.

D'autant que,
à l'argument d'une prétendue amélioration, sous prétexte d'augmentation quantitative, j'opposerai au contraire qu'il est établi que, au fur et à mesure que wikipedia se développe ses défauts s'aggravent, son contenu se dégrade ; [voir étude la Recherche  citée sur le blog wikipedia irréformable : articles faux, accumulation d’erreurs et de stupidités.]

 

Problème tout de même que wikipedia soit souvent erronée ou lacunaire car, font remarquer les journalistes, avec internet les « erreurs se diffusent très rapidement »

 
 
 * Retour à la question de la qualité : là wikipedia n'a rien à dire. 
  
 

L’historien invité de l’émission cite l’article de Roy Rosenzweig voir lien , un historien ayant analysé le domaine de l'histoire sur wikipedia. L'historien américain conclue à la très mauvaise qualités des articles qui se bornent à des descriptions sans fil directeur, et à l’accumulation de détails événementiels . [je l'ai cité sur le blog]

 
 

L'historien invité à France-culture ajoute que sur wikipedia les faits historiques ne sont pas forcément faux mais les articles sont composés d’accumulation de faits, sans analyse ni mise en perspective. Il manque le métier d’historien, restituant le contexte , introduisant différentes perspectives tandis que wikipedia présente un monceaux d’événements, une masse de faits, où le lecteur se noie , les articles sont truffés d’anecdotes, les articles deviennent vite illisibles.

 
 
La journaliste du Point souligne les dangers de wikipedia car celle-ci se présente comme une encyclopédie et passe pour délivrer la vérité !
 
 
 

Quel paradoxe quand on sait que la « méthode » wikipedia c'est « surtout pas la vérité, mais la neutralité » ce que va rappeler encore la représentante de wikipedia .

La journaliste s’inquiète de ce que « les jeunes journalistes prennent wikipedia pour argent comptant » ; de même « les professeurs se plaignent-ils que leurs élèves prennent leurs sources dans wikipedia » quant aux erreurs « au commencement on pouvait parler d’erreurs de jeunesse mais maintenant c'est moins excusable ». En effet, avec le temps, wikipedia ne s’est pas corrigée, tout au contraire : la mise en pratique de ses principes a donné une aggravation des défauts, comme nous l'avons vu.



 
* Retour à la question des groupes d'influence : Mme wikipedia nie, et produit des contre-vérités.
 

 

La question revient de la vulnérabilité de wikipedia aux groupes de pression les journalistes insistent et lui rappellent qu’Alithia relève la proportion curieuse de liens au Réseau Voltaire sur wikipedia (voir sur le blog)

  
 

Mme wikipedia répond : si c'était le cas, çà se saurait ! ils seraient repérés !

 
 

Contre-vérité manifeste car cela se sait, ils ont repérés pour truffer wikipedia de centaines de liens qui sont remis à peine effacés.  Mais  les administrateurs laissent faire car, à peine l'affaire fut-elle soulevée par un administrateur qui proposait de bloquer ce site, que ces liens furent remis , dans des centaines d'articles différents, ce qui ne peut se faire « en un seul clic » contrairement à ce que prétend Mme wikipedia,  qui ne manque pas d'aplomb. Car c'est un énorme travail : il faut d'abord repérer tous les articles où le lien a une raison d'être et le remplacer article par article .


Travail tellement considérable même, qu'il ne peut se faire manuellement. Il y faudrait des jours et des jours. or les liens ont été rétablis dans la journée . Explication ? Le Réseau Voltaire bénéficie forcément d'une complicité à wikipedia en la prsonne d'un (ou plusieurs) administrateurs qui apu user du programme spécial de relevé des suppressions et de restauration dont ne disposent que les administrateurs.


Encore une de ces contre-vérités dont elle n'est pas avare
. Mais Mme wikipedia ment avec une si belle assurance que personne n'ose mettre en doute ce qu'elle affirme.

 
 
 

Précisément repéré pour avoir placé des centaines de liens sur wikipedia, le Réseau Voltaire, les rétablit à peine effacés et wikipedia accepte, lde fait, alors qu'elle pourrait bloquer ces intrusions : il existe un programme pour cela. Bien entendu Mme wikipedia n’a rien remarqué et n’est pas au courant. Voir Propagande sur wikipedia : les preuves que le réseau voltaire infiltre wikipedia et  Dieudonné le réseau voltaire qui les soutient ? et aussi avec complicité des administrateurs et absence de démocratie

 
 
 

La journaliste du Point rappelle cependant que l’un des fondateurs Sanger a lâché wikipedia et affirme qu’ « il faut absolument travailler sous la direction d’experts avec des auteurs responsables ». Elle ne précise pas que celui-ci considère que «  wikipedia est tombée entre les mains d'un gang », ni que la raison du désaccord et de sa critique est la question de la vérité.

 
 
 

Un historien reprend la dénonciation faite ici-même de l'article « blasphème ». Il remarque que lorsqu’on achète un journal, on connaît sa ligne éditoriale, de même pour toute publication dont on connaît l'auteur. On est donc en mesure de juger. Tandis que pas avec wikipedia qui se présente comme une encyclopédie et prétend n’adopter aucun point de vue, et n’a aucune ligne éditoriale. Il cite l’article du blog dénonçant le point de vue adopté par l’article « blasphème » de wikipedia qui présente le blasphème comme « l’agression d’une communauté par une autre » et appelle à « la répression de l’Etat » sans mentionner de qui émane cette revendication, bien entendu, soit l’Organisation de la Conférence islamique.

 

Article écrit du point de vue islamiste, mais qui ne le dit pas et que personne ne peut corriger sur wikipedia, car, comme pour les articles concernant l'islam politique, l'antisionisme  comme ils disent, la laicité, les droits de l'homme et tous les principes du droit international qui peuvent venir contrarier la charia, des patrouilles pro-islamistes veillent qui imposent leur point de vue. .

 
 
* comment s'écrit wikipedia :
[
à nouveau  la question du contenu, du sens , de la qualité]
 

Question suivante des journalistes reprenant encore le blog : wikipedia fonctionne au dogme d’une supposée « objectivité absolue », qui aboutit à « mettre tout les faits, toutes les théories, sur le même plan » , de sorte qu’au résultat « ça manque de sens et de mise en perspective »

 
 
 

Mme wikipedia nie et prétend que tout n’est pas mis sur le même plan, simplement wikipedia est le reflet de la société (en quoi elle dit vrai : reflet de l’opinion commune, avec ses travers, illusions et erreurs comprises et toutes ses idéologies des plus obscurantistes aux plus ridicules en apssant par les plus infectes : elles ont toutes droit de cité sur wikipedia, sans problème)

 
 
 « on s’efforce de respecter les différents pt de vue » dit-elle et « les articles ne doivent pas adopter un point de vue particulier ». Elle énonce ici  le dogme de wikipedia .



*
  occasion pour Mme wikipedia d'expliquer  comment s'écrit wikipedia

 

Et là, ça devient très intéressant. Lisez attentivement.

 

Et elle prend un exemple : celui d’un biologiste ayant fait la théorie de l’existence de différentes races humaines, Agassiz. Un intervenant sur l'article de wikipedia, veut ajouter sur l’article  la mention qu’il s’agit d’une théorie raciste. Ce que refuse Mme wikipedia justifiant ainsi son refus lors de l’émission :

 

« c'est un problème –sous-entendu, d’écrire une telle chose- parce que tous les biologistes au XIX° siècle sont racistes selon « nos » critères ». (sic)

 


Autrement dit, il serait interdit de juger raciste une théorie raciste
, sous prétexte que le siècle suivant a démontré l’inanité de la notion de race humaine ! Il serait interdit de dire qu'une théorie d'un autre siècle n'était qu'une grossière erreur aux présupposés peut-être pas si innocents et pas du tout scientifiques (comme Spencer a pu, ensuite, déformer Darwin, ou Malthus et surtout ses partisans, ont pu, utiliser Darwin à contre-sens et de manière anti-scientifique et idéologiquement intéressée) : autrement dit, exactement le contraire de ce qu'apprennent les disciplines rigoureuses que sont l'épistémologie, l'histoire des sciences ainsi que la philosophie des sciences.

 




Stupéfaction ? Sidération de l’assistance ? Accablement ? Moment de distraction ?

 



En tout cas, malgré l'énormité qui vient d'être proférée, curieusement personne ne trouve le moyen de lui faire remarquer que nous savons aujourd’hui de manière sûre et établie par la génétique, et toute l'épistémologie à la quelle elle a donné lieu, ainsi que l'histoire de cette science,  qu’il n’existe pas de races humaines.  Et que par conséquent, non seulement nous pouvons juger que les théories sur la différence de supposées races sont des théories fausses et racistes, mais que nous le devons. Si nous prétendons, du moins,  faire œuvre de diffusion du savoir et être un peu responsables lorsque nous entrons dans la zone des idéologies politiques les plus dangereuses, car toujours vivaces ou susceptibles de resurgir.

 



Car obligation de vérité, et responsabilité, ne sont-elles pas les deux vertus attendues de ceux qui diffusent le savoir et participent à le vulgariser ? Pas à wikipedia, qui s'en dispense, apparemment, puisque Mme wikipedia nous le dit explicitement.

 



* Vérifications que j'ai ensuite faites.

Alors je suis allée vérifier cette histoire sur wikipedia puisqu'elle a été choisie comme exemple paradigmatique par Mme wikipedia, de la manière selon laquelle se doit d’être rédigé un article de wikipedia qui fait le récit et donne la preuve que voici, de la tentative impossible d’établir une vérité sur l’article Agassiz de wikipedia. 

 



Agassiz raciste : cela ne doit pas figurer sur wikipedia car c’est une « opinion » dixit Mme wikipedia ; voir l’effacement ici que justifie Mme wikipedia avec les commentaires correspondants. On constate la protestation du contributeur qui veut mentionner le racisme d’ Agassiz :

 

 « Alors, qu'on cesse cette censure (d'ailleurs aussi anonyme) et qu'on admette que Louis Agassiz n'était pas sans faute! La Wikipédia ne doit pas supprimer la vérité. »

 


Mme wikipedia lui
répond :

 



« Un petit rappel : Wikipédia n'est pas là pour dire la vérité mais doit, simplement, refléter les connaissances actuels (sic) sur un sujet donné. Dire simplement que Louis Agassiz était raciste n'est pas une information mais une opinion. » (sic ) voir ici 
 



: où il apparaît que la vérité scientifique est une « opinion » et malheureusement la seule parmi toutes les opinions qui n’a pas droit de cité sur wikipedia car elle est qualifiée de « jugement » et Mme wikipedia fait autorité car elle a écrit des quantités de pages sur wikipedia à qui elle appartient corps et âme et depuis le début de l'aventure. Elle s’est ainsi élevée très haut dans la hiérarchie. Alors , face à elle, le simple contributeur qui parle du point de vue de la science ne pèse pas lourd . Il doit renoncer.

 




Cependant, qu’en est-il exactement des théories de Louis Agassiz ? Vérifions. En cherchant sur Google on trouve immédiatement un certain nombre de liens renvoyant à des articles qui expliquent que
Agassiz était raciste sans aucun doute, c'est à dire très clairement queLouis Agassiz (1807-1873) a développé la dite « théorie polygéniste ».

 


« Le polygénisme (du grec polys, nombreux et genos, race), est cette conception du racisme idéologique qui veut que les « races » humaines procèdent d'espèces biologiques différentes. »

 



Voir ici cet article très précis et très clair, écrit par un philosophe africain. Nous y apprenons qu’avec Gustave Le Bon, Abel Hovelacque, Arthur de Gobineau, Georges Vacher de Lapouge, Paul Broca,  Cesare Lombroso, Benjamin Rush, pour ne citer que les grands noms, Louis Agassiz fait partie des principaux théoriciens de l’inégalité des races .

 



De plus, et logiquement,
Agassiz est un créationniste, aux antipodes de Darwin, dont il est le contemporain. Ce que wikipedia ne mentionne pas non plus. 

 



On comparera simplement avec Encarta, encyclopédie en ligne, dont beaucoup d’articles sont gratuits mais écrits par des spécialistes , par exemple :  

 



Il suffit de comparer la qualité des deux articles l’un, de wikipedia est dépourvue d’idée car wikipedia ne cherche pas la vérité et tait les idées essentielles, marquantes, importantes sur le sujet traité, l’autre, en revanche est exact et donne une information, non seulement fiable, mais qui permet au lecteur d’apprendre quelque chose et de savoir qui est Agassiz.

 



Autrement dit, le jour et la nuit.

 



Résultat (ou preuve de l'aberration d' articles
tels que ceux que fabrique wikipedia au kilomètres) si vous cherchez sur Google Louis Agassiz en l’associant soit à racisme ou races, soit à créationnisme … vous ne trouvez pas wikipedia, qui pour une fois ne s'affiche pas.. . (bonne chose dira-t-on, mais révélateur tout de même du niveau d’information dont wikipedia est capable, quelle que soit la quantité invraisemblable de ses articles, )

 
 
 

Mme wikipedia vient de nous donner là en forme d'exemple type d'une rédaction wikipedienne, la censure de la science, l'ignorance de l'épistémologie et l'interdit de penser (qui , sur ce cas, va jusqu'à interdire une vérité établie par les progrès de la connaissance)

 


* Explications .


Toutes choses intrinsèques à la logique de wikipedia. 

 



Car wikipedia ne cherche pas à exposer la vérité, c'est un des 5 principes fondateurs, posés comme non négociables qui plus est, et qui énonce exactement ceci, définissant cette soi-disant « neutralité »  :

 

« les articles ne doivent pas promouvoir de point de vue particulier. […] cela suppose de décrire plusieurs points de vue[…] et de ne représenter aucun point de vue comme étant la vérité ou le meilleur point de vue. »

 


Compte-tenu qu’il ne faut pas chercher à présenter la vérité, il ne faut privilégier aucun point de vue.

 



C'est ainsi, du fait de ce principe fondateur, que les pseudo-sciences ont leur place aux côtés des sciences, le champ de l’irrationnel et de tous les irrationalismes aux côtés des domaines de la rationalité, c'est ainsi encore que les points de vue racistes, fascistes, révisionnistes, négationnistes, islamistes, défendant le terrorisme, ont leur place, comme un point de vue parmi d’autres, et surtout surtout, on s’abstiendra de les nommer par leur nom et pour ce qu’ils sont, car, comme dit Mme wikipedia « n'est pas une information mais une opinion » établissant l'interdit de pensée et de jugement qu'impose cette communauté obscurantiste à ses membres.

 




Ce qui semble clair. Même s'il est un peu étonnant que wikipedia s'en vante aussi ouvertement.

 



C'est ainsi que wikipedia est une entreprise révisionniste 
: qui prétend réviser tous les sujets dans tous les champs du savoir, et qui y parvient parfaitement bien -même s’il est possible sans doute, de trouver quelques articles exacts qui sont de deux genres : sur des questions techniques (informatique, photographie, par exemple et pour l’essentiel) ou lorsqu’ils ont écrits de part en part par un spécialiste et que, par miracle, ils n’ont pas été caviardés ni détruits, chose rarissime (j’en ai personnellement fait l’expérience et nous avons des témoignages de scientifiques qui le disent exactement de la même manière). voir [ critique de wikipedia]

 



Le principe est énoncé clairement et explicitement : pas la vérité, mais plusieurs opinions, sauf celle qui est vraie, curieusement, dans l’exemple donné par Mme wikipedia , censé résumer l’écriture même de la « neutralité » et qui montre le résultat qu’elle assume et même dont elle se vante.

 



En effet, il s’agit ici d’un exemple donné par Mme wikipedia elle-même, comme étant précisément représentatif de la supposée « encyclopédie » pour illustrer sa manière de procéder (nous ne dirons pas sa méthode). Elle ne dira pas, par conséquent, que ce n’est pas la règle de wikipedia . Tout au contraire Mme wikipedia énonce comme norme, la règle de ne pas exposer la vérité, de ne pas présenter d’idée ni de mise en perspective, de ne pas juger, de ne pas qualifier les idées, et même de les masquer (puisqu’elle supprime la mention « raciste ») car ça serait une « opinion ».

 



Que devient donc la « règle » wikipedienne d’énoncer les diverses opinions sur un sujet ? Là il faut renvoyer le lecteur à cette autre « règle » wikipedienne : « ne respectez pas les règles. » car , 5° des principes fondateurs non négociables « Wikipédia n'a pas de règles fixes» 

 



Et la boucle est bouclée.

 



C'est pourquoi wikipedia fonctionne comme une secte
 : en vase clos, où elle établit « son » savoir , selon ses « règles  » sui gereris, -qui n'en sont pas car elles sont à la fois inconnues et constamment changeantes ; chacun peut en faire voter de nouvelles à tout moment avec 10 personnes seulement,  ses « méthodes » également sui gereris et aberrantes, qui produisent ainsi « ses » versions du savoir. Elle s’autorise à diffuser le savoir comme elle l’entend, selon ses critères et ses jugements, arbitraires et irrationnels s’il en est , à savoir qu’il ne faut surtout pas nommer les choses par leur nom.

 



C'est pourquoi si vous voulez rédiger wikipedia, ne dites pas « totalitaire » dites « autoritaire », ne dites pas « fasciste » mais « controversé », ne dites pas « droits de l’homme universels » (et n’employez jamais le mot universel, ce serait une opinion et wikipedia n’a pas à en juger etc. et pour elle rien n'est universel, ni nécessaire, ni vrai) mais dites « discuté » ou « selon l’opinion de certains » : voilà les vraies règles de l’écriture wikipedienne, qui fondent son révisionnisme, principiel, et fondamental. Et c'est un principe « non négociable ».

 



Raison pour laquelle wikipedia est irréformable, ce que je crois avoir démontré.

 



* le final de l'émission


Après cette belle démonstration concernant l'art de censurer la science et l'épistémologie, de Mme wikipedia qui confirme en tous points la justification des critiques adressées à ce media d'un type nouveau, il sera encore fait remarquer à Mme wikipedia que sont présentées sur l’article sida , des « théories alternatives » (sic) affirmant que ça n’est pas le VIH qui est responsable de la transmission de la maladie.

 



Ce qui n'embarrasse pas plus Mme wikipedia qui balaie l’objection d’un revers de main, ce n’est encore pour elle qu’un détail, qui ne doit pas cacher l’ensemble. Mais il n’est pas admis comme hypothèse (par elle, car les divers journalistes le signifient par leurs questions, même s'ils restent sans voix face aux réponses de la wikipedienne de service) que c'est l’ensemble de wikipedia qui pose problème.

 



* mes conclusions .


C'est  tout simplement là la position de wikipedia à l'égard de la connaissance et de la science, son idéologie relativiste et son ignorance incommensurable de l'épistémologie et de la philosophie des sciences qui la rendent dans son ensemble, non seulement médiocre, mais nocive car elle triche avec la vérité.


 

Comme je l’ai montré : non seulement la quantité d’erreurs et de théories erronées présentes sur wikipedia est inadmissible pour une supposée « encyclopédie » , mais c'est leur nature qui permet de mettre en cause l’ensemble, à savoir l’entremêlement constant de théories vraies et irrationnelles, de science et d’opinion et de pseudo-sciences, et la présence d’explications révisionnistes sur tous les sujets, car le fond de la croyance wikipedienne est que la science d’aujourd’hui sera réfutée demain, que tout est relatif et que le vrai va bientôt se révéler faux : telle est en effet leur seul credo et leur seule certitude.

 
 
 

Autant dire que la science se trompe. C'est pourquoi wikipedia ne se soumet pas à l’autorité de la science et du savoir établi : elle le dit, dans ses principes, elle le montre en pratique : la science nous trompe tout autant que n’importe qui, TF1 en étant le grand exemple (un classique dans les « arguments » wikipediens) alors pourquoi n’aurions nous pas droit de raconter les choses à notre manière : c'est cela le savoir populaire et cela la liberté pour wikipedia et les wikipediens.

 
 
 

C'est cela à quoi wikipedia autorise ses rédacteurs, après en avoir établi les principes.

 
 

Les objections des wikipediens sur le blog, qui sont opposées aux arguments et analyses que je propose, sont toutes faites de ces idées, toujours les mêmes qui se résument à ces 3 seuls croyances et présupposés : évaluation de la qualité par la quantité, relativisme, la science ne fait pas autorité car elle se trompe .

 
 

Que dire de plus ?

 
 
 

Alithia

 
 
 
 
 
P.S. pour ceux qui ne le sauraient pas, alithia, en grec, ça veut dire la vérité .
 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

antoine savoie 26/08/2008 15:22

Bonjour,Quelques remarques :Rien n'impose de considérer que wikipédia vaut une encyclopédie. Soyons responsables.Dans un mémoire bibliographique, une thèse ou tout autre travail de type universitaire, les références wiki sont interdites.Pour les lycées, les profs peuvent imposer aux élèves de mentionner leurs sources et ne pas les limiter à wiki.Personnellement, je consulte wiki car il est côté pratique. Je ne prend jamais ce que je lis pour argent comptant. Wiki me fournit rapidemment une "idée" sur une question, un mot, un domaine. C'est une première approche. J'évite les sujets polémiques.Au lycée, internet n'existait pas ou peu. Mais rares étaient ceux qui ouvraient des livres. Au moins aujourd'hui, peut-être que les élèves lisent des pages wiki.

alithia 26/08/2008 16:57


"Au moins aujourd'hui," dîtes-vous, c'est à dire mieux vaut des articles faux que rien du tout ? Parce que vous soutenez  à tort que lorsqu'"internet n'existait
pas [...] rares étaient ceux qui ouvraient des livres."  C'est totalement inexact. La lecture de wikipedia  nuit à la lecture de vrais livres, qui étaient bel et bien lus avant l'ère
internet. Ce que savent prfaitement les professeurs.


l'encyclophile africain 12/08/2008 18:31

De retour d'Afrique, j'ai été stupéfait des ouvrages qui étaient proposée sur des sujet de l'Afrique écrits par des auteurs africains ignorés bien entendu par Wikipedia.J'était en quête de deux ouvrages introuvable dans une ville de moyenne importance en France. Trouvé en parfait état dans une bibliothèque (ou j'ai pu intégralement scanner l'ouvrage) - Wikipedia prétend remplacer les auteurs avec des articles mal rédigés, qui n'expriment que de l'intolérance et de l'ignorance.Les points de vue exprimés par Wikipedia sont les mêmes que ceux que l'on peut lire dans la presse people "petit blanc". Wikipedia n'a pas de leçon à donner à l'Afrique.

alithia 13/08/2008 10:38


merci de votre message significatif


kdlk 12/08/2008 13:54

Tout d'abord permettez moi de saluer la qualité de votre article.
Et je ne suis pas le genre de personne qui lance des fleurs!

Cependant, je n'irais pas par quatre chemins.

Je voudrais souligner le fait que wikipedia étant gratuit, il faut déjà nuancer ses propos.
On ne peut pas sérieusement attendre de la haute qualité à ce genre de service, qu'on le veuille ou non.
Je ne suis pas un grand fan de wikipedia mais c'est quand même une "bonne" encyclopédie.
Je ne blâmerais pas les éléves qui vont s'y référer.

Vous avez donné un exemple simple: encarta.
Encarta n'est pas plus objective que wikipedia car en fait il appartient à une société qui n'a pas bonne presse.
Vous dites même que certains articles d'Encarta sont gratuits. "certains"? Pourquoi?
Parce que je dois payer le droit du savoir. Or, Microsoft est une société commerciale.
En clair, l'argent est le moteur de leur fonctionnement.

Si, wikipedia est si mauvais c'est effectivement parce que pour pouvoir avoir un bon article il faut payer.
On le remarque même que des images de bonne qualité sont rares sur wikipedia.
Pourtant, Le Savoir doit être gratuit me disait-on...
Pourquoi les spécialistes ne viennent pas? Parce qu'on ne les paye pas...

Un simple exemple, LINUX est COMPLETEMENT gratuit! Mais, on paye pourtant des gens pour écrire des pans entier de son code!
Sinon, LINUX ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui!

Moi je m'interroge sur un simple point.
Pourquoi faire des critiques sur wikipedia?
SI vraiment il est si mauvais pourquoi ne pas le changer soi-même si on est si bon?
Lorsque JE critique j'essaie de trouver des solutions.

Wikipedia ose même écrire sur plusieurs articles: "insuffisance de citation, de références".
C'est suffisant pour le moment à mon avis, car ils ne vont pas dépenser des millions d'euros pour quelques "taches" sombres.

Pour finir, si un enfant est au bord du gouffre, vous allez appeller un pompier?
Non, n'est-ce pas? Vous essayer de le sauver, ou mieux, vous appellez le pompier en même temps si c'est possible.
car les secours n'arriveront pas à temps.

Et les secours sont, la plupart du temps, débordés.

alithia 12/08/2008 14:54


Corriger wikipedia est impossible : la communauté wikipédienne, formée de jeunes de 15 à 25 ans, ne connaissant à peu près que l'informatique, du fait de son
incompétence consensuelle, n'admet pas que les personnes compétentes viennent les rectifier. Ils forgent "leur" version de tout et sur tout, et  ils y tiennent. Ils ne supportent en conséqunce
ni corrections ni critiques des profs et autres spécialistes, systématiquement qualifiés d'"élististes" -argument omni-présent- et fondateur de wikipedia-, et de fait , ces derniers  sont
considérés comme des empêcheurs de tourner en rond (on n'a plus le droit d'écrire ce qu'on veut  si des profs nous corrigent ? on n'est plus libres ! pensent-ils). C'est pourquoi ils virent
ces emmerdeurs qui en savent plus qu'eux : ils ont exclu dès l'origine tout principe d'autorité selon les compétences. Il est du reste interdit d'écrire seul un article sur wikipedia.

Si vous poursuivez votre lecture des articles du blog, vous trouverez  nombre de témoignages de professeurs ou chercheurs, estimant la qualité de wikipedia ainsi que les impasses que constitue
son système démagogique et erroné dans son principe.

N.B. Dire  qu'Encarta est meilleure ne veut pas dire qu'elle soit parfaite. Mais comme toute encyclopédie, incomparablement + sérieuse et faible. Unversalis et meilleure, c'est certain;
Payantes ?  oui, mais accessibles à partir des bibliothèques, des écoles, universités, lycées et bibliothèques publiques. C'est donc un mauvais argument;
Enfin il est avéré que ce qui fait le succès de wikipedia en termes de  consultations est la triade fondamentale : sexe, sports et losirs de masse, ragots et informations à sensation. Il n'y a
pas forcément de quoi faire une encyclopédie avec ça.


Valérie-pas-wikipédia 03/07/2007 15:19

Bel article . Vos précisions sont fort utiles car lors d'une émission de radio ça passe si vite qu'on n'a pas le temps ni la possibilité de s'apercevoir de ce qui ne va pas ni même des énormités dans les arguments qui ont été assénés avec une grande sûreté par la représente de WP. Cette dame qui n'a cessé d'affirmer que "bien sûr" et "bien entendu " WP n'avait aucun des défauts qu'on la suspectait d'avoir et même que "bien entendu" WP ne prétendait pas être un media de référence. Mais alors, pourquoi s'intitule-t-elle encyclopédie ? Il y a tricherie à se dire en même temps encyclopédie, et se défausser de ses responsabiltiés lorsqu'on fait remarquer les erreurs et déformations, pour dire dire que "bien sûr" il faut vérifier, auprès d'autres sources Il est étonnant que les journalistes n'aient pas relevé cette contradiction : on ne peut conseiller aux élèves, étudiants et autres consultants, à la fois de ne pas se fier à WP et admettre de celle-ci qu'elle se présente comme une encyclopédie : ce que dit pourtant la représentante de WP. Imagine-t-on les professeurs conseillant à leurs élèves-étudiants de "se méfier d'Universalis" et "britannica" et de toujours les vérifier-rectifier, à l'aide d'autres sources (sous-entendu + fiables) car elles contiennent trop d'erreurs et de raisonnements qui n'en sont pas ? Voyons ! Un élève peut travailler tranquillement avec les encyclopédies, les vraies, les livres d'étude. A partir de ceux-ci il doit réfléchir, et apprendre à comprendre ce qu'il lit, analyser et tirer les conséquences justes, apprendre à citer et à réutiliser, et à comparer lorsqu'il y a des confrontations d'idées,. Mais avec des vrais livres et encyclopédies il peut citer, s'en inspirer, réutiliser, reprendre et non être tout le temps sur le qui-vive pour vérifier et corriger et s'assurer que ce qu'on lui propose ni n'est faux ni stupide (car WP oscille entre les deux risques d'être potentiellement dans la faux. ou dans la stupidité) Votre invitée de WP dit à la fois que WP est un bon instrument de divulgation du savoir (supposé être une encyclopédie) mais qu'on ne peut s'y fier et qu'il faut vérifier avec d'autres encyclopédies. C'est aberrant de dire les deux à la fois, je trouve, et c'est même une contradiction dans les termes. Entre les deux il faut choisir. Ou il s'agit d'une bonne documentation , et on peut l'utiliser, ou on rencontre trop de risques d'erreurs et de mauvais modèles de raisonnement et il faut éviter de l'utiliser. Empiler des faits et explications contraditoires n'est pas un bon modèle de raisonnement pour les élèves ou étudiants. Osons le dire. Et ça n'est pas cela la tâche de l'histoire, pour l'historien qui écrit l'histoire il doit avoir une méthode comme l'a rappelé l'historien de votre émission ; ça n'est pas non plus ça la tâche de divulgation du savoir. Les élèves, étudiants, quand ils font un devoir ou un travail à partir d'une encyclopédie normale, ne font que s'instruire et se donner les moyens de faire un bon travail. Alors qu'avec WP ils s'exposent à reproduire des erreurs et les rédactions médiocres. Quand on consulte une encyclopédie, on doit pouvoir s'y fier. Par définition. n'importe qui , qui travaille avec Universalis, Britannica, Encarta ou autre, va augmenter et améliorer ses connaissances, et, pour un élève, avec cela il fera des devoirs excellents., s'il sait lire et s'il réfléchit . Une encyclopédie c'est une garantie, s'il comprend ce qu'il lit, car il a à sa disposition un bon texte qu'il peut reprendre. Elle peut être citée sans risques. Or de WP les profs ne cessent de dire le contraire : éviter de s'en servir , elle n'est pas une source valable.   Avec WP c'est exactement le contraire : on ne compte plus les mauvaises notes récoltées par les élèves et étudiants, les devoirs, thèses et mémoires refusés parce qu'ils ont été composés avec WP ou inspirés de WP : ça dit bien ce que ça veut dire. Outre que, étant déjà "rédigée" pour ne pas dire même "digérée", l'information sur WP est simplement recopiée par certains étudiants naïfs et paresseux, qui croient que WP est une source fiable, et qu'un devoir consiste à recopier et ils s'en servent pour "pomper" plutôt que travailler. Exactement comme WP "pompe" d'abord les travaux existants réécrits bout à bout, morceau par morceau, par mille mains jusqu'à être assez déformés pour devenir méconnaissables mais... très médiocres, sans ligne directrice ni idée centrale. Sans thèse. Et souvent les documents originaux sont déformés au point de devenir faux et dépourvus de l'idée qui constituait le document de départ qui a été recopié et plagié. Alors évidemment les travaux recopiés ou inspirés de WP sont également à l'image de la source : sans ligne directrice ni idée centrale. Sans thèse. Donc e'xtrêmement mauvais et l'étudiant est recalé. Quand certains étudiants en sont là de croire que c'est ainsi qu'on étudie, on peut s'inquiéter de l'effet de WP sur leur cerveau où les choses sont déjà à ce point embrouillées. Or dans l'émission c'était l'unanimité : "évidemment" que WP ne fait pas référence" , "évidemment" qu'il faut tout vérifier", "évidemment" qu'on ne peut s'en inspirer comme unique source pour faire un devoir ! Alors si c'est aussi évident, c'est que WP n'est pas une encyclopédie. Pourquoi personne n'a-t-il trouvé nécessaire de le dire ? L'émission était toute en demi-teintes et personne n'a osé dire à la représentante de WP (avec les formes) qu'elle racontait un peu /beaucoup n'importe quoi. C'était très étonnant. Les journalistes et profs présents, pourtant critiques de WP n'ont pas fait ce rapprochement ni tiré cette conclusion qui semble pourtant d'une logique imparable. Et ça semble être aussi la conclusion immédiate qui devrait s'imposer. En ce sens je trouve que les journalistes et profs présents à l'émission n'ont pas vriament signalé que WP est un danger, c'est dommage . Ni n'ont signalé non plus ce qu'en pensent les profs en général, et du danger pour leurs élèves et étudiants. Car les profs ont découvert WP par leurs élèves qui la citaient et ils le constatent : maintenant que "tout le monde va sur WP" pour les élèves qui ne savent pas trier et critiquer, et qui ne refont pas tout le travail de vérification des sources en lisant par eux mêmes ce qui est cité comme source par WP, -ce que suppose vérifier-, ça donne des catastrophes.Parce que WP propose des interprétations sans le dire, soit par ses omissions (en ne disant pas d'une théorie raciale qu'elle est raciste par exemple) soit par les idées qu'elle glisse sans les mettre à leur juste place (telle l'interprétation du "crime" de blasphème par le point de vue islamiste) soit sans préciser leur nature (les thèses délirantes du Réseau Voltaire, sans dire ce qu'elles valent du point de vue de la fiabilité) pour reprendre les exemples de votre émission. Peut-être un adulte très bien instruit fait-il la différence , mais pas les + jeunes qui n'ont pas la formation suffisante. Sauf qu'un adulte fort instruit ne prend pas WP comme source de référence, me semble-t-il . Parlez-en aux profs.Pourtquoi en effet refaire toutes les vérifications et toute la relecture des sources derrière WP plutôt que lire directement des articles fiables ? Cela n'a aucun intérêt de prendre les documents de WP pour tout vérifier et refaire tout le travail. En ce cas il est bien préférable de faire la recherche soi-même en passant par-dessus les liens WP et en chechant soi-même les documents dont l'origine est indiquée dans les liens : un auteur, une université, une encyclopédie, un livre, ou un site militant ou un forum où le 1° venu exprime son opinion. On peut alors juger des sources et choisir ses sources. Ce que doivent apprendre les élèves et étudiants, et non pas se laisser passer les sources à la moulinette pour qu'elles leur soient resservies en purée, comme le fait WP.Si WP pésente des rédactions "pré-mâchées" c'est bien pour éviter au lecteur le travail de tout reprendre derrière ses articles. Cela semble évident. Elle fait la promesse d"'éviter ce travail de recherche par soi-même : ça n'est pas pour y inciter le lecteur pour reprendre tout par derrière et remonter en amont des rédactiosn effectuées par WP. Et dire le contraire est encore un mensonge. La promesse de WP c'est de gagner du temps et de faire mieux que ce que donne une recherche internet à naviguer entre plusieurs documents. Moi, j'ai trouvé ce début de l'émission écoeurant de la part du point de vue exposé par WP qui se vante de son excellence et à la fois prétend qu'elle ne cherche pas à se faire passer pour 'encyclopédie qui ferait référence. C'est tout à fait malhonnête. Là je pouvais suivre. Après ça devenait moins évident. Vous l'avez dit les profs s'inquiètent désormais des effets de WP . C'est peu de le dire.Par ses rédactions pré-machées WP n'apprend pas aux étudiants la lecture critique ni la vérification scrupuleuse. WP en elle-même est une tentation pour paresseux incités à la crédulité et à prendre pour argent comptant ses articles. Et WP trompe en prétendant le contraire. ET ça va tellement vite dans une émission radio que même les journalistes n'ont pas réussi à repérer là où il y avait mensonge : l'affaire des théories racistes est assez énorme. Mais de manière peu claire la dame de WP n'a pas pris un grand nom comme Gobineau, ou Vacher de LaPouge qui eut fait réagir l'assistance immédiatement. Agassiz est suffisamment inconnu pour que, à la radio, ça passe, car on n'a pas le temps de vérifier . On ne comprend pas tout de suite.L'auditeur est perdu et c'est fait exprès. Comme ça il accepte les allégations de la représentante de WP, bien obligé. Elle a pris l'assistance de vitesse, par surprise et elle les a bien eus, journalistes et profs. ça allait trop vite. Et elle raisonnait sur un cas assez inconnu de sorte que personne ne pouvait rien objecter. La méthode juge son auteur . Je la trouve tout à fait malhonnête. Sauf qu'après-coup l'escroquerie se voit gros comme le nez au milieu du visage, avec vos citations, qui malheureusement ont manqué à l'émission pour porter la contradiction à cette dame.Au total son manque de rigeur intellectuelle , et son ignorance de ce qu'aucun rédacteur d'encyclopédie n'a le droit d'ignorer, ses obligations vis à vis du lecteur, ont été dévoilées tout de même , mais après-coup, mais seulement quand on repasse l'émission au peigne fin comme vous l'avez fait , hormis peut-être pour ceux qui savaient déjà précisément qui était Agassiz. Je pense que la représentante de WP a volontairement pris pour exemple un nom peu connu pour que personne ne puisse lui opposer aussitôt, n'ayant pas eu le temps de vérifier, qu'elle venait de dire quelque chose de tout à fait révélateur de WP, qui revenait à dissimuler la vérité, volontairement, puisqu'elle effaçait la demande de cet intervenant qui voulait préciser que Agassiz était un théoricien du racisme. Ce qu'il est pourtant. Mais pourquoi ne veut-elle le dire ? De quel droit ? En quoi a-t-elle autorité pour en décider ? J'avoue que ça laisse perplexe. Et de tels critères font frémir, à l'idée que c'est cela que WP prétend mettre dans la tête des nouvelles génération internet. Merci de votre compte-rendu. Très utile de ce fait.Valérie, une prof qui défend la vraie formation par l'école et les vrais livres, avec des vraies et références et des vrais maîtres, et qui n'est pas du tout une adepte de wikipédia.

J-P 01/07/2007 12:45

merci des précisions sur Agassiz qui montrent bien comment on conçoit les articles à WP, ce qui montre aussi que la représentante de WP a une curieuse conception de l'information, et de la science par la même occasion.