Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 13:00

 

 

Idéologie anti-intellectualiste bien beauf, conjuguée à une malhonnêtteté épaisse pour la lecture des textes et la manière de faire parler les autres, auteurs des textes invoqués, donnent le profil du wikipédien de base, administrateur, ingénieur ou geek et tout uniement inculte et non respectueux des textes. 


Deux exemples éloquents : Wikirigoler, Grimlock  sur wikipedia, et Poulpy, deux administrateurs, deux ingénieurs investis dans la vision technicienne du monde, détestant les intellectuels possédant une vraie culture dont ils sont dépouvus, triturant les textes  caviardant les écrits des autres, interprétant leur pensée à contre-sens, et malhonnêtes jusqu'à la caricature. 


Comme je le disais récemment à propos de Wikirigoler-Pierrot qui est Grimlock sur wikipedia " Il fait partie de cette catégorie sur-représentée à wikipedia, ingénieur totalement dépourvu de culture générale".

 

En effet les wikipédiens en place sont en gros composés de deux catégories : soit de très jeunes geeks parfaitement incultes dont on a vu une tranche de leur "humour" machiste et dégoûtant, soit toute petite minorité diplômée se recrute exclusivement chez les ingénieurs et informaticiens aux carences bien connues en matière de culture générale, qui sont dramatiques et inadmissibles pour de prétendus "encyclopédistes". La culture générale est ce qui leur manque le plus.  Tout le domaine des Lettres, arts, sciences humaines, philosophie et épistémologie, et sciences sociales est vide de participants, c'est le désert, la carence la plus totale. Voir ci-dessous les articles du blog qui l'ont analysé [1]

 

Cet état de fait s'accompagne d'une idéologie anti-intellectualiste et l'explique.  Le wikipédien qu'il soit geek, ingénieur ou informaticien, n'aime pas les intellectuels et le dit sans réserves, sans finesse et sans prudence : l'encyclopédie (supposée) n'a pas besoin d'intellectuels qualifié en lettres, sciences humaines ou philo pour se composer,. Eux qui sont investis dans la technique moderne qui est leur monde,  ils prétendent faire aussi bien, pouvoir s'improviser historiens, sociologues, politologues etc. analystes de tous les domaines des sciences humaines sur lesquels chacun peut avoir son opinion, selon eux, et qui valent largement les connaissances et la pensée de ceux qui passent pour être quelque peu formés dans ces disciplines et savants en ces matières.

 

C'est encore la tranche d'idéologie que nous offre Poulpy, un administrateur lui aussi de vieille date parmi les piliers de wikipedia, ingénieur de son état et qui s'exprime ainsi sur son blog :

 

" " J'étais en train de lire un texte d'OWNI sur l'absence des intellos français sur Internet (enfin, plus exactement, leur refus d'être présent sur Internet). Bon, OK, mais qui se préoccupe encore des intellectuels français parisiens germano-pratins (j'ai plus d'adjectif pertinent, Saint-Germain-des-Près est redevenu un quartier ordinaire de Paris depuis des décennies) ?

J'imagine que ça doit être assez difficile à concevoir pour certains de mes lecteurs, mais je vis dans un monde totalement désintellectualisé..."

Allons-y pour la beaufitude anti-intellectualiste et poujadiste (comme chez Monniaux : l'intellectuel c'est le mondain de St Germain des Prés ignoré du monde entier et dont tout le monde se fout).

Malheureusement pour Poulpy, l'article auquel il se réfère ne dit absolument pas ce qu'il lui fait dire. Tout au contraire. Voici :

"Si les intellectuels français ont tenu le haut du pavé de la pensée de la seconde moitié du 20ème siècle et des révolutions sociales qui l’ont traversé, pourquoi sont-il inaudibles au sujet d’internet, “symbole le plus puissant du changement social de ces dix dernières années” selon Gérard Grunberg (Sortir du pessimisme social) ?"

= Pourquoi se taisent-ils sur le sujet "internet" ? dit le texte,  eux, les intellectuels français qui ont été les phares de la pensée dans la 2° moitié du XX° siècle .

On comparera et on constatera la déformation à quoi s'autorise Poulpy, parfaitement malhonnête, emporté qu'il est par son ironie poujadiste contre le supposé intellectuel français tel qu'il se le représente dans sa petite tête qui n'aime pas les grosses têtes plus savantes que lui et dotées d'une culture qu'il n'a pas.

 

De plus l'intention de l'auteur cité par Poulpy est inverse de ce qu'il lui fait dire, ce qui se voir dans l'article suivant du même :  l'intellectuel français pas mort . Poulpy s'y réfère de manière parfaitement malhonnête : il lui faire dire exactement le contraire de ce qu'il dit. Habituel chez les wikipédiens, qui ne savent pas lire et que la rigueur et l'honnêteté n'étouffent pas.

 

Poursuivons la lecture du billet de Poulpy :

" Dans un texte cité par le billet d'OWNI, j'ai trouvé la citation suivante, que je trouve assez descriptive : « La culture numérique est née d’ingénieurs surdoués mais plutôt rustauds (accessoirement : n'ayant pas lu La Princesse de Clèves, ils sont l'incarnation parfaite de cette middle class méprisée par nos intellectuels). »

Je me suis déjà exprimé il y a quelques mois sur ma propre rusticité et ma propre condition de fils de middle class sans passé ni culture. Il se trouve que je n'ai pas lu La Princesse de Clèves (par pur hasard, j'ai lu d'autres bouquins ; et puis ma grande sœur m'avait dit que c'était super chiant) et que j'ai un diplôme d'ingénieur (qui ne m'a d'ailleurs jamais vraiment servi)."

 

Finalement ce que signifie OWNI, regrettant que les ingénieurs très forts dans leur domaine manquent sérieusement de culture générale et ne connaissent que la culture numérique, est tout à fait autre que ce que Poulpy voudrait lui faire dire dans le seul but de dénigrer bêtement les intellectuels, français, dont le monde entier se fout, d'après Poulpy, les phares de la pensée dans le monde pour la 2° moitié du XX° siècle .

 

Faire dire le contraire aux textes qu'on invoque, un genre qui se porte très bien à wikipedia.

 

Voilà le type même de l'ingénieur wikipédien qui se prend pour un encyclopédiste, sans culture générale, je l'ai dit, et qui, pour commencer, ne sait pas lire et pour finir déforme complètement les sujets. On imagine en conséquence, ce que peut donner leur jugement d'administrateur sur les articles pour décider de ce qui peut ou non être publié.

 

Exactement comme Wikirigoler-Pierrot, Grimlock sur wikipedia, qui me répond à sa manière sur son petit blog ennuyeux et nul,  m'accusant de lui avoir par deux fois attribué une autre identité : celle de Serein., d'abord, de Voxhominis ensuite . Non. Faux. Propos mensongers et ça se vérifie facilement.

 J'ai dit que Serein utilisait la signature de Pierrot, nuance.  C'est Serein qui est en cause, pourquoi utilise-t-elle (même par erreur) la signature de Pierrot et signe avec le lien Wikirigoler ? Pourquoi le nie-t-elle, c'est idiot, tout le monde a le droit de se tromper ? Mais je n'ai jamais dit que Serein était Pierrot. J'ai souligné que usurper une signature n'était pas très réglo :  usurper  dit bien = elle n'est pas celui qui apparaît dans la signature.
Wikirigoler ne sait pas plus lire que Grimlock l'obscène censeur sur wikipedia. Les Dupond-Dupont de wikipedia sont tout aussi malhonnête l'un que l'autre.
Déjà dit  pour Serein ; voir  wikipedia folies : Wikirigoler et Serein

Celle de Voxhominis. Faux encore. C'est un correspondant qui a exposé son fantasme personnel voir ambiance nauséabonde sur wikipedia : les wikipédiens témoignent



Où il est démontré, une fois encore que Wikirigoler-Pierrot, Grimlock sur wikipedia, ne sait pas lire, pratique la fausse citation et fait dire à ceux qu'il invoque -sans les citer bien sûr- , le contraire de ce qu'ils disent lui aussi. Même esprit grossier, mêmemalhonnêteté.

 

 

 

 

 

Alithia

 

note [1]   voir  les articles


* qui écrit wikipedia?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le concombre masqué 04/09/2010 21:19



Euh... Poulpy n'est pas administrateur.



alithia 04/09/2010 21:39



ok.


il arrive souvent qu'on attribue ce titre à des wikipédiens très présents et actifs


 


Grimlock, vous confirmez qu'il l'est bien ?


Avez-vous remarqué que, lorsqu'il signe Pierrot-Wikirigoler sur son blog, il poursuit et persécute de ses accusations, ceux qui ont voté contre lui lors du vote sur
sa candidature d'administrateur, tels Mica,  Perky... et autres calomnies manifestes concernant d'autres personnes.  Je ne suis pas sa seule "tête de Turc" loin de là, il en a une série
parmi les wikipédiens avec lesquels il règle ses comptes grâce à son blog sous une autre signature;


 


Ce qu'on appelle un collègue loyal au sein de cette communauté étrange !



JPG 04/09/2010 14:36



Il est bien envoyé cet article. L'anti-intellectualisme de ces cadres wikipédiens qui ont le culot de faire croire qu'ils travaillent à une encyclopédie, est misérable et méprisable et minable.


 


On attend le jour où Globule le grand contestataire écrira ce genre d'article qui est un peu mieux ciblé que sa guéguerre aux administrateurs.


 


Il accuse Alithia de vouloir réformer  WP alors que son but à lui est de virer une dizaine d'administrateurs en influant sur les votes et alors tout ira bien.



Silencieuse 04/09/2010 13:59



Je ne sais pas si ça vous intéresse, madame Alithia, mais j'ai lu cet article:


http://fr.news.yahoo.com/79/20100903/tfr-wikipedia-houellebecq-la-possibilit-ba15d4f_1.html


Shakespeare, Victor Hugo et tous les grands auteurs doivent se retourner dans leur tombe...



alithia 04/09/2010 19:05



merci de l'info.


 


je n'ai pas une grande admiration pour Houellebecq, loin de là, ni ne le considère comme étant véritablement un écrivain (on ne peut parler d'écriture chez lui, ni
de style) donc je ne suis pas "déçue" qu'il s'abaisse à recopier wikipedia. Cela dit , cela fait partie de son absence de style et de sa manière d'écrire selon la plus grande platitude de la
langue de la communication, ou des descriptifs publicitaires, ou textes administratifs qu'il reprend, volontairement. Ce n'est pas cela qui pourrait le faire tomber de haut pour moi.


 


Par ailleurs wikipedia est non seulement recopiable puisqu'elle se prétend "libre" mais surtout elle est elle-même constituée pour l'essentiel par de la copie, soit
du plagiat de textes légèrement réécrits et maquillés pour ne pas avoir l'air, de fragments de textes mis bout à bout et mixés par le concours de l'écriture collective qui nous donne ces jolis
articles construits n'importe comment, souvent contradictoires et qui ne dépassent pas l'accumulation d'opinions.


 


Il est remarquable qu'elle crie au plagiat ou à la copie. (Adrienne Alix interviewée, dit que les rédacteurs wikipédiens pourraient porter plainte. On se pince
! ) Dans cette affaire ce qui est en jeu c'est évidemment la manière d'écrire de Houellebecq, qui  reprend du wikipedia  comme il recopie ou reprend des prospectus : écriture du
nihilisme qui pousse aussi loin qu'il est possible la non-écriture. Et là on tombe sur wikipedia, exemple parfait de non-écriture, résultat de collages assurant la platitude maximale. Ce qui fait
apparaître que wikipedia se situe dans ce registre de la langue de la communication  à la platitude maximale. Ce n'est guère élogieux pour wikipedia.


 


Mais que celle-ci puisse s'engouffrer, par la voix de la présidente de wikimedia, dans l'hypothèse de plagiat, alors que wikipedia est un immense plagiat, est un peu
gonflé  :  wikipedia interdit explicitement et absolument toute écriture originale, ce que l'écriture collective assure assez bien, elle est donc par définition constituée de reprises
de ce qu'elle glane et réécrit du travail des autres.


 


En effet, elle ne manque pas d'air sa représentante d'imaginer que la plainte pour plagiat pourrait être fondée.


 


En outre Wikipedia non seulement plagie mais, pour se donner bonne figure elle se réclame du "libre". Sauf qu'au lieu d'être simplement librement réutilisable, comme
l'est le logiciel libre -de plus, conçu par des gens compétents, ce qui n'est pas le cas de wikipedia- elle exige d'être citée comme source, s'appropriant ainsi le mixage fabriqué par
plagiat.


 


Il me semble du reste que l'article de Slate épingle autant Houellebecq que wikipedia pour la similitude de leur absence de style  :


 


" Ces reprises, qu'on pourrait apparenter à des «collages» littéraires, n'ont rien de scandaleux en regard du style de Michel Houellebecq... L'écrivain s'est
toujours attaché à décrire la société à travers le langage clinique et formaté de la communication. Wikipedia, dont l'écriture encyclopédique est fondée sur le consensus mou des contributeurs,
rentre parfaitement dans ce niveau de langage qui retire toute émotion aux choses.


On vous laisse juge avec ces fac-similés de La carte et la territoirede [de Houelbecq] et de Wikipedia."


 


Voilà qui me semble très méchant pour wikipedia.