Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 14:28


 

L'impossible rédaction de wikipedia : wikipedia n'est pas rédigée, c'est un collage.



Dans l'ensemble et par principe Wikipedia ne comprend pas de rédacteurs qualifiés,  ou en nombre tellement négligeable que cela ne vaut pas d'être mentionné[1].  Elle est ouverte à tous sans sélection ni de compétence, ni de probité, ni d'honnêteté intellectuelle, ni même de connaissances des règles minimales pour publier. Des anonymes sans compétences particulières s'y affairent qui écrivent n'importe quoi sur la plupart des articles  qui ne sont pas des articles et n'ont rien d'encyclopédique, où  les  participants listent tous les noms,  les nombres et les dates,  tous les événements  et  toutes les choses de la terre, pour les répertorier en  des rubriques de quelques lignes ou quelques mots qu'ils appellent "articles". Cela pour la partie anodine et anecdotique de wikipedia qui joue le rôle d'un moteur de recherche complémentaire de Google.

Pour la partie supposée encyclopédique,  soit la connaissance et les sujets un peu solides, qui a plus d'ambition que ces amusements de et pour collégiens attardés, les participants sans doute légèrement plus
qualifiés pour certains, n'ont cependant  ni le temps ni surtout la compétence nécessaires pour écrire par eux-mêmes des articles sur des sujets dont ils ne sont pas spécialistes et auxquels souvent  même ils ne connaissent rien. Alors ils  pillent et plagient.

Wikipedia n'est pas rédigée, au sens vrai du terme. La rédaction proprement dite est interdite, considérée comme "essai personnel". Wikipedia est un collage, composée de morceaux rapportés,  piqués ailleurs par la petite communauté de geeks et de naïfs qui l'anime. Du pillage qu'ils travaillent à masquer, pour éviter les problèmes de droits d'auteur . Wikipedia est composée par une écriture collective, un patchwork qui n'est pas une écriture. Tout style, toute originalité, toutes idées sont laminées à ce régime où la banalité et le conformisme triomphent.


En somme, quand les articles ne sont pas nuls, vous pouvez être certains qu'ils sont plagiés.


Une affaire récente le montre .

On découvre qu'une participante a écrit des centaines d'articles, depuis plusieurs années, qui consistaient, pour l'essentiel, à copier ou s'inspirer  de près de l'Encyclopédia Universalis et autres ouvrages.  Comment faire autrement, sur des sujets qui demandent de véritables connaissances, et sachant que toute rédaction personnelle et toute idée originale sont interdites -puisque  les  spécialistes n'y  ont pas leur place ? Pourtant nul ne s'étonne qu'une seule personne puisse écrire à elle seule des centaines d'articles sur des sujets spécialisés et très variés. (histoire, économie, cinéma, littérature, politique, biographies...) A wikipedia on pense que tout un chacun est spontanément un "encylopédiste".

Maffemonde, la rédactrice concernée qui composait tranquillement ses articles en recourant largement au plagiat, comme tout wikipédien qui ne prétend pas inventer des versions fantaisistes de sujets déjà traités ailleurs, composait tranquillement ses articles en reprenant des sources classiques jusqu'au jour où elle a eu des mots avec d'autres  wikipédiens. A partir de là s'engendrèrent conflits et soupçons,  et furent invoqués ses plagiats, qui après-coup apparaissent massifs alors que ses articles étaient précédemment loués.

Une page est créée qui liste quelques uns de ses articles plagiant  des ouvrages de référence,  et que je cite :

  • Réforme protestante
  • Histoire de France
  • Histoire de la Bavière
  • Histoire des Juifs en Allemagne
  • Rome antique
  • Aufklärung
  • Humanisme au XVIe siècle
  • Unité allemande
  • Première Guerre mondiale
  • Pogrom
  • Mur de Berlin
  • Culture de l'Allemagne
  • Absolutisme
  • Monachisme
  • Chrétiens d'Orient
  • Guerres de religion (France)
  • Contre-Réforme
  • Concile de Trente
  • Salut (religion)
  • Politique étrangère de l'Allemagne
  • Blocus de Berlin
  • Memorbuch
  • Système éducatif français
  • Survivre avec les loups

Créations ou modifications avec certitude de copyvio

  • Titien copié d' Universalis, sources en ligne.  et autres sources papier
  • Bernard de Clairvaux  sources en ligne, Chélini, Universalis.
  • Scolastique  un passage copié-collé d'une source en ligne, Universalis, Marc Durand 2 sources online sur Cairn.
  • Belle du Seigneur copie de  Schaffner-Zard (source en ligne).
  • Massacre de la Saint-Barthélémy
  • Alep copie evidente du site cité sur la pdd de la page. vérifier  copie sur L'histoire n°337, décembre 2008.
  • Albert Cohen copié de  Alain Schaffner Philippe Zard, Albert Cohen dans son siècle, d'après l'Universalis et l'article du Monde.
  • Classicisme viennois Une partie en copiée du site du Larousse et d'un autre site internet
  • Mahzor copié d'Universalis. 
  • Hassidei Ashkenaz copié d' Universalis, et livre de Lise Willar.
  • césaropapisme copié de  Fraïsse, Girollet.
  • Haut Empire  copié d'Universalis, Imago mundi, Veyne, le Bohec (Sorbonne).
  • Antiquité tardive
  • Capétiens vérifier
  • Croisades copié depuis Universalis et un  Que Sais-Je ?
  • Partage du travail  copié d'Universalis
  • Littérature de la Shoah copie de l'Universalis
  • Yiddish copié de  2 articles de l'Universalis
  • Révolution française copie d'Universalis et . Documentation français 2003.


En attente de suppression ou de purge d'historique

  • La Question juive (Marx) Copié d'Enzo Traverso.
  • Jörg Syrlin l'Ancien  Universalis
  • Gregor Erhart  Universalis,
  • Dîme  copié d'Universalis .
  • Deutscher Werkbund Copié d'Universalis
  • Le Dernier des Justes 



A cette cinquantaine d'articles, la correspondante de wikipedia, Maffemonde,  ajoute une autre série d'articles copiés , une belle liste qui avoisine les 200 articles. Voici son message  :

Je proteste "énergiquement. Tous les articles que j'ai écrit ne sont pas sur la liste des articles soupçonnés de copyvio. Je demande donc humblement mais fermement  :
Johann Walther,
Simon Laks ,
 l'Église Saint-Cyriaque de Gernrode,
l'Église Sainte-Marie-du-Capitole de Cologne,
l'Église Sainte-Anne d'Annaberg-Buchholz,
Andreas Schlüter,
Simon Laks,
Johann Walther,
Moritz-Daniel Oppenheim,
Vénus d'Urbin (Titien),
Ferdinand Marian,
La piste de Santa Fe, (euh non celui là c'est un TI)
Allemagne Terminus Est,
 Les Années du mur,
Le Golem (film, 1920),
Règlements de comptes à OK Corral,
Le Juif Süss (1934), et Le Juif Süss (1940),
Cinéma et Shoah,
 les Studios de Babelsberg,
Shu Uemura,
 Lothar Mendes,
 l'Histoire de l'Allemagne,
l'Histoire des États-Unis d'Amérique, l
les Bourbons,
l'Empereur romain,
 le Culte impérial,
l'Édit de Caracalla,
la Crise du troisième siècle,
les Iazyges,
le Haut Empire,
le Comitatus,
 le Clarissimat,
les Circoncellions,
Méliton de Sardes,
Oribase,
Chenouté,
Hadrien,
Étienne de Mornay,
la Septimanie,
le Privilegium Ottonianum,
Otton Ier du Saint-Empire,
le Ier concile du Latran,
Pascal II,
 l'Investiture,
le Concordat de Worms,
Petahia de Ratisbonne,
la Querelle des investitures,
la Lutte du sacerdoce et de l'Empire,
Simon de Trente,
le IVe concile du Latran,
 Innocent III,
le Parlement (Ancien Régime),
 la Convention nationale,
Uriel von Gemmingen,
Joseph Süss Oppenheimer,
Christian Wilhelm von Dohm,
John Dickinson,
la Révolte de Shays,
la Chronologie des guerres de religion (France) (vous croyez quand même pas que j'ai inventé les dates),
l'Édit de Nemours,
la Conférence de Londres (1948),
John Caldwell Calhoun,
Thaddeus Stevens,
Charles Sumner,
Josiah Strong,
la Première Guerre mondiale,
le Parti national-socialiste des travailleurs allemands,
le Programme en 25 points,
la Bataille de Dornach,
la Burschenschaft,
les Lois de Nuremberg,
le Ghetto de Łódź,
le Pogrom,
 Wilhelm Kube,
Otto Ohlendorf,
Les Juifs en Allemagne sous le Troisième Reich,
La Nuit des poètes assassinés,
Elizabeth George,
Misha Defonseca,
Karl Emil Franzos,
Ana Novac,
 Henri Raczymow,
André Schwarz-Bart,
Liliane Atlan,
Avrom Sutzkever,
Emil Fackenheim ,
Jiri Weil,
Aharon Appelfeld,
Chava Rosenfarb,
Louis Begley,
Adolf Rudnicki,
 Edward Lewis Wallant,
Ida Fink,
Moses Schulstein,
Isaïe Spiegel,
Itzik Fefer,
Jacob Glatstein,
Martin Opitz von Boberfeld,
 Boris Jitkov,
Nicole Krauss,
Franz Rosenzweig,
La Question juive (Bauer),
Le monde moderne et la question juive,
Liste de témoignages et journaux intimes écrits pendant la Shoah,
Liste de romans sur la Shoah,
Liste de récits de rescapés de la Shoah,
Liste d'essais sur la Shoah,
Liste d'œuvres poétiques sur la Shoah,
 Liste de bandes dessinées relatives à la Shoah (jai écrit le nom éxact des livres, c'est très mal),
Calel Perechodnik,
Jonas Turkow,
Shloyme Frank,
Sans l'ombre d'un témoin (en plus c'est un TI = essai personnel),
Une patience d'ange,
Un nid de mensonges,
Le meurtre de la falaise,
Mal d'enfant,
un goût de cendres,
mémoire infidèle,
 Le lieu du crime,
Cérémonies barbares,
Une douce vengeance,
Le visage de l'ennemi,
Pour solde de tout compte,
Le sauteur de mur (en plus je l'ai pas lu),
Berlin sous la Baltique(en plus je l'ai pas lu),
L'homme de la frontière(en plus je l'ai pas lu),
Les chiens noirs(en plus je l'ai pas lu), ,
Le Juif Süss (1827)(en plus je l'ai pas lu),
Le Juif Süss (1925)(en plus je l'ai pas lu),
Civilisation (en plus je l'ai pas lu),
l'Allemagne,
IKB Deutsche Industriebank,
KfW,
la Saucisse allemande,
la Cuisine allemande,
la Frontière Chine-Russie,
le Dry farming,
Marbach am Neckar,
Wertheim,
Dornach,
Minden,
Oberwesel,
les Vins du Pays-de-Bade,
Annaberg-Buchholz,
le Vogtland,
Israel Beytenou,
le Corps électoral,
le Système des dépouilles,
le Traité de Moscou (1990),
les Relations franco-allemandes,
le Processus de Blaesheim,
la Politique étrangère des États-Unis d'Amérique,
la Wissenschaft des Judentums,
Meïr de Rothenburg,
Isaac Tyrnau,
la Religion en Allemagne.

C'est facile, je n'ai jamais rien inventé et je déteste les périphrases qui embrouillent la pensée.

  signé Maffemonde .[3]

La rédactrice, furieuse se défend : puisque toute rédaction personnelle est interdite, et qu'il est interdit d'inventer une  lecture ou une interprétation inédites, on ne peut faire que du plagiat. Ce en quoi elle n'a pas tort. [4].   Cependant, elle n'a pas compris wikipedia, comme dit la ritournelle wikipédienne. Car du plagiat, oui, on y est obligé bien sûr puisque wikipedia  ne publie pas des articles d'auteurs mais des textes bricolés à plusieurs, ce pour quoi elle ne possède pas d'auteurs qualifiés. Il ne reste donc à ces non-écrivains non-auteurs, que le plagiat collectif, réalisé à plusieurs constituant des textes par morceaux épars recollés au hasard des multiples passages des uns et des autres et de ce qu'ils ont glané sur le net.  Du plagiat mais soigneusement maquillé par réécriture collective.

Voilà la démonstration en acte de l'impasse absolue de la wiki-soupe-populaire : la rédaction proprement dite, soit rédaction originale est interdite - ce qui est logique puisque wikipedia ne comporte pas de spécialistes capables de ce faire.

Alors  il ne reste que la reprise d'autres travaux, le plagiat.  Pas même la citation partielle des textes, ce  qui aurait au moins le mérite d'être exact, -car les wikipédiens ne savent pas ce qu'est une citation,-   mais le plagiat , soit  l'importation du travail fait pas d'autres  à condition toutefois que ce soit par morceaux, pour reconstituer autrement le puzzle et éviter les problèmes de droits d'auteurs. Plagiat, oui, mais ça ne doit pas se voir.

Entre les deux, l'oeuvre originale et le plagiat que reste-t-il donc à wikipedia ? Des plagiats à condition qu'ils soient bien maquillés, comme les encadrants le rappellent.  Dans le cas présent ce qu'ils reprochent à Maffemonde est de n'avoir pas suffisamment maquillé et bidouillé ses textes par une réécriture des textes pillés qui les rendraient peu reconnaissables.

Pour les sujets plus anecdotiques et frivoles, libre à chacun de dire ce qu'il veut, ça n'a aucun importance. Pour les sujets sérieux, on a affaire à du plagiat, mais il faut le masquer, en s'y mettant à plusieurs et en rapportant les textes par morceaux. Un vrai casse-tête.

Wikipedia est donc faite d'un assemblage de plagiats, pour les sujets sérieux, que certains tentent de traiter sérieusement, d'une part, et d'autre part,  d'articles nuls ou bidons, les centaines de milliers d'articles de deux lignes qui ne veulent rien dire, qui sont du type recension de mots  qui l'apparentent simplement à un moteur de recherche un peu plus fourni que Google, qui se déclinent aussi avec les articles de propagande. Avec la zone de la propagande sur les sujets non plagiés où là la rédaction originale de non-spécialistes est acceptée, on constate que s'est imposé un rapport de forces où les brigades de partisans ont pu s'installér puisque wikipedia ne fonctionne pas selon les règles d'une encylopédie. Propagande en faveur des idées ramassées dans les poubelles mais qui ont une certaine popularité, avec toute la batterire de cuisine de l'islamisme au dieudonnisme,  ou se retrouvent l'extrême-droite classique  autant que la gauche irresponsable, qui s'appelle elle même "extrême" [1] et n'est pas extérieure à l'hystérie communaitariste et ses fétiches.


C'est là qu'on trouve les Hégésippe, les Moez, les Ceedjee, les Markov, les Marvoir, les ADM, les Dr Cosmos, les Bradipus etc. aidés de toutes les petites mains, des petits rédacteurs incultes dont la tête fabrique "spontanément"  et tout "naturellement" des idées  qui oscillent entre le conformisme le plus plat et les thèmes   fascistes divers, avec la bénédiction d'un universitaire de grand talent (talent  tout wikipédien) l'inénarrable paon qui pérore en prétendant que je ne connais pas la philosophie, parce que je lui ai fait remarquer que c'était son cas et que ça manquait à sa culture générale, le grand chef David Monniaux avec sa Carla Bruni à lui au bras,  la grande cheffesse Anthère.  Ainsi autorisés par leurs  chefs, on trouve les participants sérieux qui croient être dans une encyclopédie et plagient dans les règles de l'art wikipédien qui exige trucage et  maquillage, et puis les petits propagandistes, les militants, les extrémistes qui  rédigent leurs articles partisans, publient les Protocoles des sages de Sion et en sont fiers et refusent de les retirer quand on le leur demande, sous la protection d'Anthère et David Monniaux :  Anthère avertie qui fait la muette et ne répond que par son silence souverain, David Monniaux, plus prétentieux, plus agressif  et plus hors-la-loi sans doute dans son esprit,  qui le refuse explicitement  malgré la demande faite par le Mrap de retirer cet infâme brulôt.

Wikipedia, du plagiat, des articles nuls ou bidons, de la propagande, essentiellement dieudonniste (dont le champ ratisse large comme on sait). La marmite déborde d'un bouillon fait de trois ingrédients. 


Alithia




[1] comme je l'ai vérifié ; pour plus de précision voir :  wikipedia publication médiocre sans rédacteurs qualifiés et
les rédacteurs de wikipedia ne sont pas qualifiés -suite



[2] extrémisme n'est pas radicalité. La radicalité  d'une pensée consiste à analyser les phénomènes à la racine, c'est à dire en comprendre les causes. La radicalité d'une position politique, pour une force politique qui voudrait changer  l'ordre des choses, changer la vie, agir sur le réel pour le transformer, suppose de prendre les phénomènes à la racine, d'agir sur leurs causes.

J'oppose à cette gauche  fière de son extrémisme spontané et sans pensée, la radicalité qui lui manque.
Faute d'analyser les phénomènes à la racine, elle se laisse porter par des sentiments réactifs, spontanément extrémistes car cette surenchère est source de satisfactions narcissiques, mais là est la raison de son irresponsabilité, de son opportunisme, de son impuissance et potentiellement de sa dangerosité lorsqu'elle glisse sur la pente du communautarisme qu'elle contribue à aggraver.

L'extrême-gauche au lieu d'être extrémiste ferait mieux d'être radicale. Etant extrémiste elle s'expose à rencontrer les extrêmes. C'est fait. Car l'extrémisme vogue sur les passions, est exposé à l'opportunisme, sa satisfaction étant d'être extrémiste,  c'est à dire surpasser son père, en rajouter, mais non d'avoir une pensée si possible juste. L'extrémisme est réactif, quasi pulsionnel. Il joue sur des ressorts qui ne sont pas ceux de la raison et de la pensée.

Etre radical  au contraire exige de penser. Car prendre les choses à la racine, suppose de penser les causes profondes des phénomènes. Et pour être en mesure d'agir sur les phénomènes il faut agir sur les causes, intervenir à la racine. Seule la radicalité est révolutionnaire, qui nécessite une pensée.  L'extrémisme est dangereux, parce que sans pensée, il est réactif, affectif et passionnel quand les tensions s'aggravent et que le feu a pris.


[3] références :

Pour référence, on peut voir
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Administrateur/Probl%C3%A8me#Ludo
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Maffemonde
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Utilisateur:Maffemonde
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Tinodela/R%C3%A9pertoire_copyvios_janvier_2009#Cr.C3.A9ations_ou_modifications_soup.C3.A7onn.C3.A9es_de_copyvio
- http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Utilisateur:Tinodela/R%C3%A9pertoire_copyvios_janvier_2009&diff=36773129&oldid=36738010



[4] Outre qu'il est établi que la base des articles de connaissance ayant un contenu a été fabriquée par  importation et plagiat d'articles repris à des encyclopédies anciennes qui ne sont plus soumises à droits d'auteurs,  et qu'ensuite
nombreux sont les articles qui pillent des sites entiers (cinéma, musique par exemple) on peut voir les articles précédents du blog sur le même thème qui traitent du problème de plagiat y compris des sites et des blogs : pour wikipedia et les wikipédiens : précision sur le plagiat ; wikipedia, un plagiat gigantesque ; wikipedia et le plagiat ; wikipedia pille à tout vent ; wikipedia plagie Encarta, Test fait par un journaliste, amateur de cinéma.

Et pourquoi je peux affirmer que les  intellectuels fuient wikipedia, qui en conséquence, en est  dépouvue : L'égalitarisme de la connaissance est une illusion dénuée de sens.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

sheebang 02/06/2009 12:19

Cet article est dénué d'interet, beaucoup de bruit pour rien.Heureusement que les wikipédiens ne font pas leurs articles en fonction de leurs connaissances. Universalis(par ex) est une référence et heureusement que le plagiat est basé la dessus.Ce blog est pitoyable

Mary Reed 27/03/2009 19:12

"L'impossible rédaction", c'est exactement le mot. Je vais répêter ce que vous dites, mais c'est si vrai que je ne vois pas que dire d'autre. WP ne veut pas éditer de travaux personnels inédits. Cette notion est interprétée de façon de plus en plus extensive ; même le travail de synthèse de plusieurs sources est crtiqué, car la synthèse, c'est déjà du travail personnel.Dans ces conditions, le seul type de rédaction autorisé, c'est le plagiat bien maquillé.Vous trouverez ci-dessous un morceau croquignolet où je me fais allumer par Lgd pour avoir utilisé un terme tiré de mon propre cerveau ("pseudo-course") : "Une question, si vous permettez: le terme « pseudo-course » est-il de votre fait ou est-il issu de la littérature sur le sujet ? Pour l'instant, je rencontre les termes « course », « piraterie » ou « corso », mais pas « pseudo-course ». En tout état de cause, l'emploi de tel ou tel terme devrait être très précisément attribué à tel ou tel historien s'il y a controverse, dans le cadre de l'exposé des différents points de vue de ceux-ci, et aucun terme inédit ne devrait venir brouiller les choses. --Lgd (d) 21 mars 2009 à 12:00 (CET)" Comme ma réponse est un peu évasive, et pour cause, Lgd ne m'envoie pas dire qu'il estime réunies les preuves de mon crime de non-plagiat :"En d'autres termes, je ne pense pas extrapoler: c'était donc une expression personnelle sous votre plume. Ce n'est pas une demande de justification, juste un point important à préciser afin que l'article puisse jouer son rôle, qui est de refléter l'état de l'art sur la question indépendamment du point de vue de ses contributeurs. Cela résoud donc la question, je pense, et l'expression peut être retirée"Le lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:R%C3%A9gence_d%27Alger

maffemonde 23/02/2009 12:41

bonjour,Je suis la Maffemonde en question. . Je voudrais vous écrire sans que mes propos soient publiés. Pouirriez-vous me donner une adresse où vous joindre.  Merci. Je n'aime pas les déballages publics et croyez-moi je regrette d'avoir mis les pieds dans un site qui ressemble de plus en plus à l'univers de 1984. ceci explique pourquoi je souhaite communiquer avec vous en toute discrétion afin que big brother arrête de me regarder. Je n'ai aucune intention hostile à votre égard.  Mais je tiens à loa discrétion. Merci d'avance

Poupoule Shaolin 26/01/2009 14:29

Maffemonde est vraiment immonde ! ai-je lu quelque part Bref, des centaines et des centaines de plagiat à découvrir par la faute de Maffemonde...Mais combien de Maffemonde, il y a t-il sur Wikipedia ?Le Wikiplagiat, reste la préocuppation majeure

alithia 26/01/2009 20:03


le jeu de mots est facile, et si vous cherchiez à répondre à la question que vous posez , ce serait peut-être intéressant mais moins facile ?


gol 16/01/2009 21:17

Je viens de découvrir ton blog, et, de m'apercevoir que j'utilise le même terme que toi, Wikiplagiat, pour parler de cette encyclopédie.