Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 15:57

ça a le mérite d'être clair et net.

boue-volcanique.jpgvolcan de boue - phot l'Internaute


Sur le bistro, quelqu'un demande si les Droits de l'Homme ne pourraient pas faire partie des principes de Wikipédia  (lien) :



L a réponse, c'est non. Point. ça a le mérite d'être clair et net.  Le sujet est tellement de peu d'importance aux yeux de ces gens là qu'elle ne donne même pas lieu à discussion. Que dis-je ? Elle ne mérite pas même une discussion. Suivent quelques colibets pour le supposé idiot qui a suggéré une chose pareille... Faut dire qu'en effet, on est manifestement pas sur la même planète, entre d'une part, celui qui sait que le droit existe et que certains principes universels, sont fondamentaux, et régissent nos Etats et notre vie politique, et d'autre part, les wikipediens qui s'en balancent à un point difficilement imaginable : wikipedia crée son propre monde et ne s'embarrasse pas plus du droit en vigueur et de ses principes, que du savoir établi et de ce qui doit être considéré comme vrai.

Donc, réponse, non, sans commentaires, plus quolibets censés montrer que ce type est un idiot : il n'a pas compris ce qu'est wikipedia, sans doute, comme ils aiment à le dire à celui qui ose  glisser la moindre idée non wikipedienne.

Plus une  réponse qui arrive par là-dessus, la seule "réponse" si on veut, douée de quelque contenu, et qui dit ceci :

"Je vois surtout ça comme une demande de renoncer à la neutralité sur des pages comme peine de mort. " dit un administrateur connu pour ses propensions à protéger les versions extrême-droite des articles, le sieur Bradipus.


Ah  ? Que dit donc cet article  sur la peine de mort ?

Eh bien, vous l'auriez deviné  : il dit qu'il y a plusieurs points de vue et patati et patata, et que ça se discute et que c'est controversé. L' habituelle soupe wikipedienne en somme, qui permet de faire passer les principes universels des droits de l'homme à la trappe, en fin d'article si possible, comme un point de vue enterré au milieu de longs baratins exposant dans l'histoire tous les pays ayant pratiqué la mise à mort etc. etc. D'où il ressort qu'il n'existe ni principes, ni droit et que tout cela est controversé.
Bref, les droits de l'homme et l'idée de principe sont morts et enterrés après de telles boullies rédactionnelles révisionnistes.

Wikipedia, pas plus qu'elle n'aime la vérité ni ne la respecte (elle l'ignore) n'aime les droits de l'homme. Elle contribue même à les enterrer, à la mesure toutefois de son pouvoir de nocivité qui n'est plus à démontrer.

Cela dit, pas plus que n'est encore  à démontrer que personne, nul esprit rationnel et honnête, nul pouvoir démocratique, nul honnête homme un tant soit peu cultivé et responsable, nul esprit logique, ne se règlera jamais sur wikipedia ni n'acceptera un mot de cette littérature saumâtre et révisionniste qu'elle produit à la tonne.


La réputation bien méritée de wikipedia media poubelle, a battu tous ces concurrents du même genre, gagnant la palme hors catégorie.



Alithia

Repost 0
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 15:33

propagande et censure
Wikipedia opposée à la prise en compte de la notion de violation des droits de l’homme



santorin.jpgphoto l'Internaute


 
La notion de « Violation des droits de l’homme », est actuellement proposée à suppression, comme nous l’avons signalé précédemment voir [qui rédige wikipedia ? qui la consulte ?]
 

Sur la page correspondante où sont présentés les « arguments » en vue de la suppression, voilà ce que défend un administrateur qui cherche à se faire passer pour juriste de formation (comme il en a fait courir le bruit et comme d’autres administrateurs, pour faire sérieux et gagner en autorité, tel Bradipus, et bien d’autres. Inisheer prétend en effet, savez-vous, avoir une formation en droit : ça ne coûte rien de le dire, et il est facile de mentir puisque ce sont de pures paroles en l'air dont il n'est pas demandé d'apporter des preuves et puisque personne ne vérifie. Ce qui ne suffit pas cependant à assurer la vraisemblance minimale) Donc cet administrateur qui cherche à se faire passer pour juriste et bloque les utilisateurs qui l’insupportent quand ils le contredisent, principalement lorsqu’ils se permettent de rappeler les principes des droits de l’homme sur wikipedia (principes auxquels la France, l’Europe, ses pays francophones, ainsi que ceux d’Amérique, et pas mal d’autres encore ont adhéré, il me semble ) considère que « violation des droits de l’homme » est une catégorie à supprimer.

 

L’ administrateur, Inisheer, partisan de supprimer la référence aux principes des droits de l’homme sur wikipedia donne pour raison ceci sur la page de suppression

 

« les droits de l'homme sont une notion juridique, (sic ; je souligne) certes, mais aux contours trop flous (idem) pour espérer définir clairement une telle catégorie. [[Utilisateur:Inisheer|Inisheer]] :: [[Discussion_Utilisateur:Inisheer|Canal 16]] 30 mai 2007 à 13:19 (CEST) » (sic )

 

Les droits de l'homme sont dits par « le grand spécialiste du droit » Inisheer qui montre là son ignorance abyssale : une notion juridique ( !) mais « floue », car il est bien connu que le droit produit des notions floues : ça ne serait pas, par hasard, la définition d’Inisheer qui serait floue ? et surtout lui un usurpateur , doublé d'un juge dont la mauvaise foi éclate au grand jour ?

 

En contre-partie, le rédacteur qui défend la pertinence d’une catégorie « Violation des droits de l’homme » est bloqué , voir ici et ici

 

Cependant. Il existe sur wikipedia quelques articles de droit parfaitement corrects : qui ont manifestement été rédigés par des rédacteurs connaissant le droit et qui se contentent de retranscrire ce que dit le droit, ses principes, ses conditions d’application ainsi que la jurisprudence.

 
Par exemple cet article sur la Cour européenne des droits de l’homme
 

L’article énonce clairement que la Cour surveille l’application des droits de l’homme dans les Etats européens et est compétente pour sanctionner lorsque les droits ne sont pas respectés (i.e. pour Inisheer : violés, ce qui est synonyme)

 
Mission de la Cour :
 

« Sa mission est de veiller au respect de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales (nom officiel). La Cour européenne des droits de l'homme est compétente lorsqu’un État membre du Conseil de l'Europe, qui a ratifié la Convention et ses Protocoles additionnels (État partie), ne respecte pas les droits et les libertés qui y sont reconnus. »

 

et « Une requête est recevable à condition que : la plainte concerne une violation d'un ou plusieurs droits garantis par la Convention, [..] »

 

Dans cet article où il n’y a, semble-t-il, rien d’inexact, est mentionnée explicitement et constamment la question de la violation des droits de l’homme sous ses divers aspects et dans divers domaines, comme on le voit. Sont précisés le cadre et les conditions du signalement de violations possibles et des sanctions, avec nombreuses citations de jurisprudence à l’appui.

 
 
Ceci montre plusieurs choses :
 

- d’abord que sévit actuellement sur wikipedia la tendance extrême-droite opposée aux droits de l’homme, qui terrorise tous les contributeurs qui voudraient s’opposer et les réduit au silence. Que cette tendance soit davantage composée de la traditionnelle extrême-droite française ou de l’émergente extrême-droite droite islamiste ne change rien à l’affaire, le but et le résultat sont les mêmes, et sur ces points les divers courants de cette tendance extrême-droite sont alliés.

 

- le révisionnisme et la propagande sur wikipedia n’atteignent pas seulement l’histoire et la politique , mais ose s’attaquer au droit

 

- lorsque wikipedia comprend des articles corrects, aucune version n’étant jamais stable (hormis pour les articles de propagande qui sont protégés par la bande d’administrateurs d’ extrême-droite qui ont accédé au pouvoir) ils ne sont pas épargnés par des révisions possibles, c'est à dire dans un sens révisionniste et au service d’une propagande qui vise à ruiner les principes sur lesquels reposent la démocratie

 

Alors, l’article « Cour européenne des droits de l’homme » va-t-il être proposé à suppression ou rédigé à nouveau avec une orientation révisionniste démontrant que cette Cour est parfaitement contestable dans son principe et quant à son travail pour sanctionner les violation des droits de l’homme ?

 

Attendons. M’est avis qu’on n’a pas fini de parler du problème de wikipedia et de ses efforts en vue de saper les références aux droits de l’homme .



Vu l'évolution de wikipedia et l'aggravation des déformations à des fins de propagande de la part des courants d'extrême-droite qui y sévissent, il est peut-être établi que des réseaux travaillent à la déformation de certains sujets pour leur donner cette inflexion
d'extrême-droite avec les différentes variantes de cet engagement...


Alithia
Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 21:11
propagande et censure               

Droits de l’homme en Iran ou comment wikipedia résiste aux corrections


afghanistan.jpg

photo P Evans wikicommons
 
 

Observation : il est vraiment impossible de corriger wikipedia.

Sur l'article, déjà signalé ici, et qui est sur wikipedia curieusement nommé "droits de l'homme en Iran" -alors qu'il a pour fin de détruire la notion de droits de l'homme et de s'opposer à leur esprit universaliste pour préconiser au contraire la suprématie de la charia dans la version des mollahs iraniens-, un rédacteur tente une correction et veut signaler que cet article pose problème car le contenu contredit le titre.


Voir cette tentative pour indiquer que cet article n’est pas neutre, et que son contenu n’est pas pertinent , pour la raison qu’il ne traite pas des droits de l’homme, mais tout au contraire de leur récusation et même de leur rejet par l’Iran et son pouvoir religieux actuel, selon les normes de la charia.

 
Le rédacteur de la mise en garde pose un bandeau de non pertinence en tête de l'article :
 

La pertinence de cet article est remise en doute. Considérez-le avec précaution. Discutez-en ou améliorez-le !
 
selon la formule classique signalant la non-pertinence et que n'importe quel utilisateur peut poser s'il le juge justifié.

Puis il ajoute à l'article la précision suivante en commentaire de sa mise en garde :
 

« car Comme l’indique l’article droits de l'homme [de wk], « les droits de l'homme, désignent un concept selon lequel tout être humain possède des droits universels, quel que soit le droit positif en vigueur ou les autres facteurs locaux tels que l'ethnie ou la nationalité. Le concept de droits de l’homme est-il par définition universaliste et égalitaire, »

 
 

Cet article exposant non les droits de l'homme, universels, mais les droits particuliers en Iran selon la conception particulière de l'Iran, doit être renommé »

 

La tentative pour indiquer la non-pertinence est immédiatement effacée et interdite par une série de reverts successifs d’administrateurs qui sont sur le coup . Voir l’historique :

 

Le rédacteur qui signale la différence entre droits de l'homme, universels, et charia, très particulière, ou droits musulmans, en tant qu'ils nient précisément les droits de l'homme et s'y opposent , se fait immédiatement barrer et toutes ses modifications sont suppprimées. On assiste à un tir de barrage d'une nuée d'administrateurs qui viennent faire oeuvre de censure.


Wikipedia ne supporte pas qu’on signale son opposition aux droits de l’homme, qui relèvent d’une conception universaliste, comme le dit celui qui tente la modification en rappelant une vérité. Wikipedia censure tout essai pour remettre en question la contestation des droits de l’homme, d’un point de vue très particulier, iranien, sachant ce qu’est devenu l’Iran aujourd’hui, c'est à dire du point de vue de la charia qui prime sur les droits de l’homme et les contredit de bout en bout.

Rien ne s'oppose davantage, en effet, à l'esprit universaliste des droits de l'homme, que la logique qui préside à la charia. D'un côté égalité pour tous les membres d'une même humanité qui est une et partout la même et dont tous les memebres ont les mêmes droits . De l'autre, des cas particuliers et discriminations, entre hommes et femmes, croyants et impies, musulmans et non-musulmans, qui ont dans la même société des statuts distincts, et des droits distincts, et entre religions sont carrément dans un rapport d'hostilité , l'autre étant vu comme un impie...

Bref , il est tout de même étonnant qu'une publication en langue française puisse faire une telle propagande pour des valeurs hostiles à toutes les valeurs qui prévalent dans nos sociétés démocratiques et laïques, et, qui plus est, du point de vue de l'Iran actuel , dont le régime des mollahs et le président posent quelques problèmes , d'après ce que je crois avoir compris, eux qui sembleraient être particulièrement peu respectueux des droits de l'homme , si je ne me trompe.

 

Malgré cela l'article de wikipedia prétend que la situtation du pays et celle de la liberté dans le pays vont en s'améliorant sans cesse.

 

Wikipedia est-elle digne de figurer dans la liste des sources d'information ? la question est à ce point.


Alithia

chili5.jpg
Repost 0
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 19:50

propagande et censure


Internet, nouveau front de la liberté d'expression, selon Amnesty International. Censure et atteinte aux droits de l'homme en Iran avec la complicité des grandes sociétés du web.

 

java-jp-canno.jpgphoto JP Canno l'Internaute

Les droits de l'homme sont bafoués en Iran. Tout le monde le sait. Et les atteintes qui y sont faites sont particulièrment graves. Personne ne l'ignore. Sur ce sujet Wikipedia produit un article pour disculper l'Iran de ses persécutions, assassinats et autres atteintes aux droits de l'homme que subit sa population et faire passer les critères de la charia avant ceux des droits de l'homme. Par un article qui tend à défendre le droit islamique et la charia, et qui a pour but de contester les droits de l'homme universels, wikipedia disculpe l'Iran des mollahs [comme je l'ai déjà dénoncé sur le blog dans les articles violation des droits de l'homme en Iran : wikipedia a adopté le point de vue de l'islamisme et police de wikipedia et censure (sur droits de l'homme en Iran) -articles publiés en novembre, l'article wk a pu évoluer depuis ; quoique les derniers événements permettent de douter que ça puisse s'améliorer...]


Pendant ce temps
Amnesty International observe et travaille. Pour Amnesty International, Internet est le nouveau front de la liberté d'expression. A savoir que c'est aujourd'hui sur internet que se trouvent les enjeux. C'est là , sur internet, que l'on voit les luttes, les oppositions entre les forces en faveur de l'extension de la liberté d'expression et pour défendre les droits de l'homme dans les pays qui les ignorent et les refusent. Mais c'est là qu'on voit aussi les pires censures. Les mouvements en faveur de la liberté d'expression se heurtent à la censure des Etats, avec l'aide des grandes sociétés informatiques et entreprises de communications, qui viennent à la rescousse des Etats ennemis des droits de l'homme pour pratiquer la censure. Sur internet se marquent ainsi les frontières entre défenseurs de la liberté d'expression et des droits de l'homme, et leurs ennemis. Parmi ces derniers, l'Iran est en première place, comme le souligne le rapport d'Amnesty International.


Et wikipedia ? De quel côté se situe-t-elle ?


 

Article du Monde : Pour Amnesty International, Internet est le nouveau front de la liberté d'expression



Dans son dernier rapport annuel, publié mercredi 23 mai, Amnesty International fait d'Internet le nouveau front pour la lutte en faveur des droits de l'Homme."A l'ère de la technologie, Internet représente la nouvelle frontière dans la lutte pour le droit à la dissidence", souligne Irène Khan, la secrétaire générale de l'organisation non gouvernementale, remarquant que de nombreux Etats s'évertuent à réduire au silence les "cyberdissidents".

Pour Amnesty, la censure trouve un appui parmi les entreprises de télécommunications. "Les autorités de certains pays – Arabie saoudite, Biélorussie, Chine, Egypte, Iran et Tunisie, entre autres – s'assurent la collaboration des plus grandes sociétés informatiques mondiales pour contrôler les chats, supprimer des blogs, brider les moteurs de recherche et bloquer l'accès à des sites", constate Mme Khan.

[...]


Des blogueurs ont également été arrêtés et condamnés à des peines de prison ou à la flagellation en Iran, où "l'accès à Internet est de plus en plus strictement contrôlé", s'indigne aussi l'association.




Mais que dirons-nous de wikipedia ? De quel côté se situe-t-elle, du point de vue de la liberté d'expression ou de la censure ?


Que dirais-je pour l'avoir bien observée ? Certainement pas qu'elle est du côté de la défense des droits de l'homme, du moins pour ce qui concerne les thèmes qui ont arrêté notre attention et certainement pas pour les représentants de l'Iran, de la Tunisie, du Hamas, non plus que pour les divers protecteurs de l'islam politique etc. qui sévissent sur wikipedia comme s'ils étaient les représentants officiels et apointés de ces Etats ou forces politiques.

J'ai au contraire déjà remarqué dans des articles précédents que wikipedia diffuse et reproduit la propagande des Etats eux-mêmes, surtout lorsqu'ils sont ennemis des droits de l'homme (remarque faite pour l'Iran, bien sûr, tant c'est caricatural, mais pour la Tunisie aussi, et d'autres encore que je ne voudrais pas tous nommer ...)



Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 13:01

propagande et censure

La théorie marxiste également censurée : où l'on constate que l’ignorance triomphe et ce qu'elle produit .

Sur l’article impérialisme de wikipedia le passage suivant tente d’exposer la théorie marxiste de l’impérialisme :


Voici la citation de l'ensemble du long passage présentant la théorie de l'impérialisme, d'abord le fait de Rosa Luxemburg et de Lenine, et qui sera supprimé aussitôt par un ignorant qui dégrade l'article sous le yeux des autres wikipediens qui n'y voient que du feu et ne corrigent pas :

  • « * Mais, à partir de cette notion, ce sont les auteurs marxistes qui ont véritablement élaboré, une théorie de l'impérialisme, c'est à dire une explication qui ne soit pas seulement descriptive de faits politiques visibles, mais qui permette de comprendre la logique d'un système poussant à la conquête de nouvelles régions du monde : en l'occurrence le capitalisme, à l'époque de son expansion universelle et dans une logique de domination d'une nation. Ce sont les auteurs marxistes, qui mettent au point la théorie de l'impérialisme, montrant celui-ci comme mise en acte d'une force indépendante de toute volonté politique à l'oeuvre, se trouvant à la racine du phénomène. Ce sont principalement Rosa Luxemburg, prenant elle-même une part de son inspiration dans les analyses du grand économiste, Rudolf Hilferding, et surtout Lenine avec son ouvrage célèbre "L'impérialisme, stade suprême du capitalisme" qui donnent les clefs pour la compréhension du phénomène de l'impérialisme, proposant une analyse de la logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale. Le capital est poussé, par sa logique même, à étendre sa sphère d'action, à étendre son exploitation des richesses, donc à s'étendre à toute la terre. Une fois ceci accompli, le capitalisme aura atteint son étape ultime de développement, pense Lenine.
  • * Ces deux auteurs montrèrent en effet, l'existence d'une nouvelle phase du capitalisme, caractérisée par l'impérialisme, c'est-à-dire l'organisation du capital à l'échelle mondiale, incluant la domination de certaines nations par d'autres, mais par l'intermédiaire des grandes entreprises capitalistes tendanciellement détachées de toute frontière nationale. La circulation des capitaux est mondiale -ce qu'avait déjà montré Marx- mais l'organisation du capital et de l'exploitation le sont également.
  • * Si Marx avait déjà affirmé que le capital n'a pas de patrie -et qu'en conséquence, les prolétaires non plus, et c'est d'ailleurs pourquoi, lorsqu'ils s'organisent politiquement ils ne peuvent que tendre à réaliser l'internationalisme-, Lénine montre que le caractère mondial de l'exploitation capitaliste relève d'un système : il s'agit d'une organisation qui est, structurellement, indépendante des frontières. A l'intérieur de ce système, les Etats nationaux servent les intérêt du capital, lequel requiert l'organisation de l'exploitation de certains pays par d'autres.
  • * A noter que la désaffection envers le marxisme n'a pas entraîné l'obsolescence de cette notion, dont usent aussi bien les opposants à l'idée impériale, que ses défenseurs. Cf. altermondialisme. »

Tout le passage est supprimé au titre de « enflure interprétative » (sic) c'est à dire censuré par un commentateur ignorant, qui confond le concept d’impérialisme donnant lieu à une théorie, et la réalité historique concrète qui suivra : l'impérialisme de l'URSS, qui interdirait, selon la représentation de cet esprit trop étroit pour reconnaître la qualité de théorie aux écrits théoriques marxistes. Il confond le concept et la réalité. Soit l’idée et la chose. Il ne sait pas que le concept sert à penser la réalité concrète ! Et n'imagine pas qu'il puisse s'appliquer, ce concept, à une réalité qu'il permet précisément d'éclairer, en l'occurrence le devenir de l'URSS (réalité historique). Car ce censeur ignorant croit naïvement que l’URRS ayant été impérialiste, les théoriciens marxistes ne peuvent avoir inauguré la théorie de l’impérialisme -qui convient aussi pour comprendre l'histoire de l'URSS. Sa logique est aussi simpliste que cela. Et il n'a jamais dû entendre parler non plus du différend entre la Chine et l'URSS communistes, qui ne date pourtant pas d'aujourd'hui, où la Chine accusait l'URSS d'impérialisme . Misère de wikipedia ! Il ne comprend pas que R. Luxemburg et Lenine, ont bel et bien démontré que l’impérialisme est inscrit dans la logique du capitalisme, et que ce faisant ils en ont fait la théorie, reprise ensuite par les meilleurs auteurs .

Résultat l’article aujourd’hui est rédigé avec le mot théorie mis entre guillemets quand il s'agit des théoriciens du capitalisme, marxistes, et il présente la théorie comme une « interprétation » (sic) « mettant en exergue (sic) le capitalisme », [mettant en exergue : expression qui ne veut rien dire dans ce contexte]. L’article ajoute de plus la forme conditionnelle, dans une phrase simplement incorrecte et dépourvue de sens : « Il s'agirait de mise en acte d'une force indépendante de toute volonté politique phénomène » (sic) . Voilà un bel exemple de « correction » n’est-ce pas où à chaque mot est introduite une erreur ou un non-sens ?

Rédaction actuelle de l’article:

« Les auteurs marxistes ont élaboré une "théorie" (sic) de l'impérialisme, c'est-à-dire une interprétation (sic) mettant en exergue (sic) le capitalisme. Il s'agirait de mise en acte (sic) d'une force indépendante de toute volonté politique phénomène (sic). Ce sont principalement Rosa Luxemburg, prenant elle-même une part de son inspiration dans les analyses de l'économiste Rudolf Hilferding, et aussi Lenine avec son ouvrage L'impérialisme, stade suprême du capitalisme (1916). (sic) (= phrase incorrecte encore). Ces deux auteurs font l'hypothèse (sic) d'une nouvelle phase de domination de certaines nations par d'autres par l'intermédiaire des grandes entreprises capitalistes tendanciellement détachées de toute frontière nationale. La circulation des capitaux est mondiale - ce qu'avait déjà montré Karl Marx- mais l'organisation du capital et "l'exploitation" (sic pour les guillemets) le sont également. Les États se revendiquant du marxisme donnèrent également naissance à un impérialisme conquérant (sic) ».

La seule idée « d'une nouvelle phase de domination » appartenant à l’ancienne rédaction est conservée, encadrée d’une série de caviardages du texte introduisant erreurs et non-sens en chaîne.

On voit que la séquence

« Ce sont principalement Rosa Luxemburg , […], et surtout Lenine avec son ouvrage célèbre "L'impérialisme, stade suprême du capitalisme" qui donnent les clefs pour la compréhension du phénomène de l'impérialisme, proposant une analyse de la logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale »,

supprimée, fait disparaître la notion de « logique intrinsèque du capitalisme à l'échelle internationale »

De même est supprimée l’idée selon laquelle « Le capital est poussé, par sa logique même, à étendre sa sphère d'action », soit ces deux idées essentielles à la théorie de l'impérialisme, qui en font la nouveauté et la pertinence .

Ainsi qu’est encore supprimée l’idée d’impérialisme comme système international déterminant les rapports entre les nations comme rapports de forces, qui s’expliquent par la seule logique du capital . Est encore supprimé le passage :

« Lénine montre que le caractère mondial de l'exploitation capitaliste relève d'un système : il s'agit d'une organisation qui est, structurellement, indépendante des frontières. A l'intérieur de ce système, les Etats nationaux servent les intérêt du capital, lequel requiert l'organisation de l'exploitation de certains pays par d'autres. »

Supprimée encore cette précision

« A noter que la désaffection envers le marxisme n'a pas entraîné l'obsolescence de cette notion, dont usent aussi bien les opposants à l'idée impériale, que ses défenseurs. Cf. altermondialisme. »

= où l’on constate le triomphe de l’ignorance qui appelle l’exposé d’une théorie « enflure interprétative »

Mais, preuve supplémentaire que non seulement les rédacteurs sont ignorants mais ne comprennent même pas ce qu’ils écrivent : après avoir supprimé ces passages concernant la théorie marxiste, ils ajoutent le passage suivant concernant Hannah Arendt, qui vient cependant confirmer précisément le passage ci-dessus cité qui figurait dans l’article et a été supprimé, à savoir qu’on a affaire a une théorie, et qui a montré sa pertinence puisqu’elle a survécu à la désaffection envers le marxisme.


Car la théorie marxiste est confirmée par d’autres auteurs, non marxistes (ici Hannah Arendt ) et quel que soit le discrédit dans lequel est tombé la théorie marxiste après des décennies de « socialisme ». La théorie a résisté parce qu’elle était pertinente sur ce point. Preuve, une fois encore Hannah Arendt, auteur non marxiste, mais qui dit la même chose, comme l’expose l’article wikipedia sans le savoir, et que je cite encore :

« Hannah Arendt analysa également l'impérialisme dans les Origines du Totalitarisme (1951). Elle rattache l'impérialisme à la notion d'expansion (à différencier de la conquête, selon elle) comme fin en soi. Selon l'auteur, l'impérialisme est apparu quand l'État-nation devint trop étroit pour le développement de l'économie capitaliste. Son approche a l'intérêt de rattacher l'impérialisme à la genèse du totalitarisme : d'une part il a inauguré une « politique mondiale », d'autre part il a préfiguré la négation de l'État-nation (exactions coloniales, pouvoirs spéciaux dans les colonies...).

L’analyse selon laquelle « l'impérialisme est apparu quand l'État-nation devint trop étroit pour le développement de l'économie capitaliste » : voilà ce qu’avaient précisément montré les théories de l’impérialisme faites par Rosa Luxemburg et Lenine, que reprend Arendt : ce que ne savent pas les rédacteurs de wikipedia qui censurent les théories marxistes et mettent des guillemets et des conditionnels pour les mentionner –n’importe comment qui plus est-, mais exposent la même idée comme pertinente quand elle peut être attribuée à Hannah Arendt... qui la trouve dans la théorie marxiste

Arendt reprend et confirme la théorie de l’impérialisme de Luxemburg-Lenine, pour la faire fonctionner dans l’analyse de la genèse du totalitarisme qu’elle propose ensuite. Ce qu’ignorent les rédacteurs incultes de wikipedia qui dégradent les rédactions pertinentes, trop savantes pour eux et qu’ils censurent par là-même.

Noter que cette rédaction stupide date de février 2006 et n’a donc choqué personne car elle n’a pas été rectifiée depuis, personne ne s’étant aperçu de l’aberration des interventions de celui qui déclare péremptoirement qu’il n’existe pas de théorie marxiste de l’impérialisme et que donc son exposé n’est qu’ « enflure interprétative » .

Voilà comment les rédactions fausses et passablement stupides peuvent être adoptées, propageant des idées fausses et occasionnellement de la propagande : à l’abri de l’ignorance épaisse des rédacteurs, qui n’en sont que plus dogmatiques.

Ce qui n’est que logique, du reste, l’ignorance ne pouvant produire autre chose .

Ignorance produisant des interprétations erronées, non seulement fallacieuses, mais forcément tendancieuses, voilà ce que permet wikipedia avec son principe de « neutralité » remplaçant l’exigence d’exactitude et de fidélité aux textes , qui aurait, s’il était adopté (minimum exigible pour rédiger une « encyclopédie »), le gros inconvénient de demander aux rédacteurs de les avoir lu avant d’en parler.




Evidemment impossible.

( ou : autant demander l’impossible puisque wikipedia autorise, sous couvert d’anonymat, à tout le monde d’écrire au gré de son inspiration)



Voilà pourquoi wikipedia n'est pas réformable.

Voilà pourquoi aussi, plus elle s'étend, plus elle s'aggrave, le nombre des ignorants étant, par définition, beaucoup plus considérable que celui des bons connaisseurs d'un sujet, seuls capables de rédiger un article digne de ce nom.



Misère de wikipedia ! et pauvres de nous !

Alithia


maximum5.jpg


N .B. idée reprise à la théorie marxiste de l’impérialisme.

Repost 0
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 02:24

Suppression des caricatures de Mahomet , censurées sur wikipedia.

photo P. Evans, wikicommons

A signaler : la suppression des caricatures de Mahomet dans l'article portant sur le sujet, malgré la décision ayant été prise par un vote en vue de les conserver.

Noter qu'un vote mobilisant + de cent personnes, c'est excessivement rare à wikipedia.

Pour une fois, en somme, qu'on a un vote qui pourrait être considéré comme significatif, sinon représentatif , et donc pour cela valable, malheureusement il n'en est pas tenu compte.

Ce qui s'appelle pas de chance.

*

*              *

 

Certaines des caricatures de Mahomet parues dans le Jyllands-Posten avaient été mises dans l’article correspondant . Récemment, plus exactement en janvier, elles ont disparu de la Wikipedia française sur l’article où elles figuraient jusque là, comme l’on en voit ici la trace.


Certains voulaient les retirer. Après une vive discussion sur le sujet pour savoir si elles devaient être publiées, un vote avait été organisé et qui avait eu pour conclusion de les conserver. Par 107 voix  contre 17. Vote clôturé le 11 février 2006 à 23:47 ; comme on peut le voir ici.

A la suite de quoi, la dispute ayant été vive, il avait même été précisé sur l'article que :
« La publication de cette image en basse qualité sur Wikipédia a été choisie après vote et longues discussions. Tout contributeur ne respectant pas les discussions sera bloqué immédiatement » comme on le voit ici.
 
L’image est cependant supprimée le 7 janvier par un certain Mnenal, sans aucune discussion : on voit en effet  ici que la page de discussion ne comporte aucune trace de cette intervention

Il s’agit d’une censure opérée discrètement contre cet avis émanant d’un vote.

Résultat : suppression du lien de l'article à l'image manquante le 7 janvier 
2007 à 01:29 .
Voilà comment ça marche wikipedia. 

 

N.B. apparaît une protestation contre cette suppression sur la page de discussion, que l'on peut voir ici. Réponse : ce serait interdit de les reproduire, (commesi les auteurs danois allaient interdire à wikipedia, ou lui reprocher, de publier une image pour parler de ces caricatures).

Le tout une dizaine de jours avant le procès de Charlie-hebdo. Comme c'est bizarre ! Wikipedia aurait-elle peur de passer pour un partisan de la liberté d'expression comme  ce journal ?

Chacun sait que ces caricatures de Mahomet figurent partout sur internet, sauf... sur wikipedia qui parle absolument de tout et de rien, des mangas au porno, en passant par le catch, le foot, le sexe, qui sont ses sujets préférés, mais qui ne juge pas utile de montrer une image dans un article portant sur des images ou de citer au moins une caricature dans l'article qui concerne ces mêmes caricatures, et qui tout d'un coup s'interdit ce que personne ne lui interdit, tout au contraire.

Wikipedia craindrait-elle qu'on l'assimile aux défenseurs de la liberté d'expression ?

Elle a tort  car cette idée ne serait venue à personne.

Alithia

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 01:44

  propagande et censure

photo C. Targhetta l'Internaute

Sur wikipedia il est imposssible de donner des informations sur le meurtre commis par lapidation de Ghofrane Haddaoui . Faites l'essai, vous verrez le résultat.

Ci-joint :

Un appel pour signer une pétition :

Pétition pour la reconnaissance des actes de barbarie dans le meurtre de Ghofrane

" Ghofrane aurait pu être une soeur, une fille ou même une amie, elle a été assasinée sauvagement et cruellement le 18 octobre 2004.

Elle a subi une mort lente et pénible, elle s'est vue mourir, lapidée dans un terrain vague.

Deux individus ont été mis en examin pour homicide volontaire, puis un troisième, tous mineurs.

Ils ont été mis en examen pour non dénonciation du crime : le prévenu n'a pas dénoncé le crime le 18, ni le 19, ni au cour de la semaine.

Il s'est confié a sa juge pour "enfants délinquants" le 12 novembre après l'arrestation de l'accusé n° 1.

Le 2ème prévenu avait déjà été incarcéré pour bracage à main armée.

Ghofrane a eu droit à 31 coups de pierres et rochers sur le crâne, les dents cassées, une oreille taillée à coup de pierres, l'autre oreille où sa boucle d'oreille a été arrachée à vif, les doigts broyés par des pierres.

Malheureusement, la justice va conclure le dossier en homicide volontaire seulement, ce qui veut dire le minimum de peine possible vu leur minorité à l'heure du crime.

C'est un acte de barbarie, un crime en dessous du seuil de l'humanité, signez la pétition contre ce crime barbare".

La mère de la victime Monia Haddaoui.

http://histoiresdememoire.org/spip.php?article465

http://ghofrane.ifrance.com/



Editeur : Histoires de mémoire
http://www.histoiresdememoire.org

 

 

 

 

 

Repost 0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 20:00
Propagande et censureUn article qui interroge la politique éditoriale de wikipedia 
photo E. Emma l'Internaute
Extraits d’un article de Joel Leyden : « Does Wikipedia Support Terrorism? »  que j’ai traduit
 
L’article rappelle pour commencer, l’absence de considération dans la quelle les chercheurs, universitaires, professeurs et journalistes sérieux tiennent wikipedia. Il rappelle quelques une des récentes malhonnêtetés du-dit media dont certaines ont fait beaucoup de bruit.


Puis l’auteur, qui a remarqué d’étranges disparités dans le traitement de l’information sur wikipedia, ainsi que pour les sources d’information acceptées ou refusées selon qu'elles conviennent à ceux qui détiennent le pouvoir, se pose la question, qui lui a été tant de fois posée : wikipedia soutiendrait-elle le terrorisme ?
 
Il a examiné les agissements de quelques administrateurs louches, sur wikipedia en anglais.
 
Le résultat de ses observations est intéressant.
 
[Extraits ]
« Vous ne trouvez jamais nulle part ni Al-Qaeda, ni le Hamas, ou le Jihad islamique non plus que le Hezbollah décrits comme des organisations terroristes par Wikipedia. Wikipedia citera le département d'Etat US ou le Conseil de sécurité des Nations Unies lorsque ceux-ci disent qu'il s’agit d’organisations terroristes, mais Wikipedia pour sa part les décrira seulement comme « militantes. »
 
Or, pendant que l’article sur l’agence de presse israélienne (INA) était supprimé pour la troisième fois par le second responsable de wikipedia, Danny Wool, (alors que la communauté de Wikipedia avait voté pour garder l'article sur l’INA), nous avons découvert qu’un administrateur de Wikipedia soutient sans gêne et même fièrement, et défend le terrorisme, ou comme il le dit « les actions paramilitaires. » L’ utilisateur : EL C cite Lenine : « le parlementarisme n'élimine pas, mais laisse intacte la nature même des républiques bourgeoises même les plus démocratiques qui ne sont que des organes d’oppression de classe » 
 
Regardant pour la première fois la page de l'utilisateur : EL C sur Wikipedia j'ai reçu comme un coup à l’estomac. Mon impression fut qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas, vraiment pas et qui était très radical. Mais je n'ai pas réagi.
 
EL C se présente comme « communiste, » et a des liens très étroits avec Gili Bar-Hillel traducteur israélien qui sur wikipedia agit sous le pseudo de Woggly. Gili Bar-Hillel est également un administrateur de Wikipedia responsable de la suppression de plusieurs organismes, personnalités et sites d’informations israéliens. Le dernier événement israélien dont ce traducteur de Harry Potter est responsable fut de supprimer l’article Kinnernet – le site international le plus prestigieux de jeux et high-tech sur internet. (KinnerNet a été fondé et est organisé par Yossi Vardi d'ICQ et est financé par plusieurs sociétés VC et high-tech telles que Cisco et Genesis Partners). 
 
Bar-Hillel pratique la censure avec son fidèle coéquipier Guy Chapman, un autre administrateur de Wikipedia, qui déclare que le Bureau de presse du gouvernement israélien n'est rien d’autre que de la « propagande » et que Google News n’est pas une source d’information fiable.
 
Si la politique du contenu de Wikipedia émane de l' utilisateur EC C et est soutenue par Jimmy Wales, le président de Wikipedia - alors nous avons un problème.
 
Je ne suis pas un libéral. Ni un conservateur. Je me vois plutôt comme un modéré – susceptible de considérer nombre de questions parfois aussi bien d’un point de vue que d’un autre, ou libéral ou conservateur intransigeant, selon les cas. Mais un sujet sur lequel je ne transigerai jamais est l'attentat contre des civils innocents. Car c'est bel et bien du terrorisme, et que soutiennent, EL C, Gili Bar-Hillel, l’utilisateur de Wikipedia Slimvirgin, Linda Mack alias Sarah McEwan, Guy Chapman, Jimmy Wales et Danny Wool  et qu’illustrent leurs pages d’utilisateur de Wikipedia, leur éditions, et suppressions.
 
Si EL C est vraiment attaché à défendre ses couleurs et l'utilisation des armes pour assassiner des civils, alors nous devons relier entre eux les divers éléments. Lui et d'autres qui occupent les positions les plus élevées chez Wikipedia éditent sans avoir à rendre de comptes. Si la Russie communiste et celle d’aujourd’hui soutient la vente des armes à l'Iran et à la Chine, qui à leur tour fournissent des armes et des fusées au Hamas, au Jihad islamique, au Hezbollah et à d'autres groupes terroristes afin de faire sauter des trains, des restaurants, des autobus, des centres commerciaux et des bâtiments de bureaux / sièges de sociétés (le 11 septembre) - nous pouvons alors comprendre maintenant pourquoi ce qui est considéré comme conservateur ou même passablement modéré est bloqué, interdit, censuré et supprimé chez Wikipedia.
 
En censurant l'agence d’information d'Israel (INA), qui est le premier service d’informations en ligne accrédité par le gouvernement israélien et qui existe depuis 1995, Wikipedia rejoint les rangs des pays et organismes pratiquant la censure et aussi connus que sont l'Iran, la Syrie, l'Arabie Saoudite, la Chine, le Hamas, le Jihad islamique, l'Al-Qaeda, le FPLP, le Hezbollah et l'Autorité palestinienne.
 
La censure de l'INA, -alors que cette agence de presse touche plus de 60 millions de lecteurs (Alexa.com)- a été entreprise unilatéralement par Danny Wool. L'agence israélienne d’informations, organisation à but non lucratif, communique directement des bulletins d’information du Bureau de presse du gouvernement israélien, du Ministère israélien des Affaires étrangères, du Ministère israélien de la Défense etc.. L'INA a pu diffuser un très grand nombre d'exclusivités […]. L'INA a servi de source d’information de Google News depuis 2002.
 
Cependant, selon Guy Chapman, l'INA est simplement de la « propagande. »
 
Si l'INA est vraiment de la propagande et en tant que telle voit ses liens détruits sur Wikipedia par Guy Chapman, EL C, Danny Wool et d'autres, alors posons une simple question. Pourquoi Al Jazeera est-elle autorisée à avoir tout à la fois un article et ses liens en guise de sources  ? Serait-ce cette discrimination [entre les sources acceptées ou refusées ] ou le terrorisme islamique qu’abrite Wikipedia avec l’aide des « socialistes extrémistes » ?
 
Wikipedia, décrite comme une encyclopédie que n'importe qui peut éditer, est maintenant éditée par toutes sortes de gens qui soutiennent le « socialisme extrémiste », le communisme, l'Islam radical et le terrorisme. Il n'y a rien qui empêche un quelconque terroriste islamique de participer , par exemple, à une guerre d'image numérique ou à des attaques terroristes en temps réel via l'édition sur Wikipedia. […]
 

Alithia

Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 17:36

série : propagande sur wikipedia


Sur l'article « Droits de l'homme en Iran » : un article de propagande, classé par wikipedia « article de qualité ».




légende : l'auteur de l'article se réjouit lors de la remise de son prix par wikipedia  qui le gratifie d'un label (très rare) "article de qualité"



* * *

Apologie de la république islamique et silence sur ce qui la caractérise.

Aujourd'hui l'Iran est mis au ban des nations depuis qu'il est devenu le chef de file du négationnisme de l'extermination des juifs par le nazisme. Et pendant ce temps là l'article, censé traiter de la question des droits de l'homme en Iran, est écrit du point de vue de la république islamique d'Iran et promeut le point de vue de la république islamique par son grand chef (Khameney).


* - sans préciser que l'Iran fut , le 1° pays au monde à instaurer une république islamique, c'est à dire le 1° qui fit de la charia sa loi fondamentale, et de plus, la charia ou loi musulmane (qui est elle-même sur plusieurs points incompatible avec les droits de l'homme) interprétée dans un sens fondamentaliste et ultra-autoritaire ; non plus qu'il n'est dit que l'Iran incita d'autres pays musulmans à l'imiter en devenant à leur tour des républiques islamistes.


*- L'article ne précise pas non plus que le régime  iranien actuel est le seul régime théocratique au monde, où l'autorité supérieure est religieuse, et où l'autorité politique est entièrement détenue par le chef religieux le + élevé, « guide suprême » de la révolution, chef des armées et détenteur de tous les pouvoirs. Ce fut  l'ayatollah Khomeyni chef autocratique de la dite révolution islamique, qui fonda le système théocratique qui prévaut depuis 1980 en Iran. Nommé « guide suprême » de la révolution, il est le chef religieux suprême, investi de la + haute autorité de décision, militaire, gouvernementale, législative, judiciaire, à la fois. Il décide de la guerre, du gouvernement, des lois et a même le pouvoir, auto-proclamé, d'énoncer des fatwa valables à travers tout le monde musulman. Le président de la république, lui-même un religieux, se trouve sous l'autorité du-dit « guide suprême ». Le politique est totalement religieux. On ne peut dire qu'il est soumis au religieux, il est dissous dans le pouvoir religieux sans partage  : seules les instances religieuses gouvernent, décident, font les lois. Non seulement aujourd'hui l'Iran est la seule république islamique avec le Pakistan à s'être donné une constitution fondée sur la charia, mais le seul pays islamique à être une véritable théocratie dont le « guide suprême »  est investi de pouvoirs discrétionnaires. 


*- Depuis la prise du pouvoir par les Mollahs la notion de droits de l'homme a disparu et les droits de l'homme et du citoyen tels qu'exposés dans les Déclarations universelles, n'ont cessé d'être bafoués. L'article n'en dit pas un mot.

 

*- Cependant l'article commence d'emblée en affirmant que la source des droits de l'homme est perse et provient de l'antiquité perse :  « Ces principes, sources du concept des droits de l'homme finalisé en occident il y a deux siècles, trouvent même leur origine dans l'antiquité perse (sic !) ». On n'est pas une énormité près sur wikipedia. Quant à l'appropriation par l'Iran des Mollahs, au nom de l'Antiquité perse, de l'invention des droits de l'homme, grâce à Fabienkhan, le rédacteur d'une telle histoire révisionniste, missionné par l'Ambassade d'Iran pour écrire pareilles contre-vérités historiques, ça restera tout de même un morceau d'anthologie.


L'article affirme d'emblée que les « profonds bouleversements sociaux et politiques, s'accompagnant de changements multiples dans l'application des droits humains fondamentaux » vont vers une plus grande liberté, après « l'instauration de la république islamique»  (sic) et une période de terreur (certes, mais aujourd'hui derrière nous) car « la généralisation de l'accès à l'éducation et l'arrivée au pouvoir de réformistes se traduisent par la mise en place d'une plus grande liberté. » (sic) Comme chacun le sait, depuis le régime des Mollahs et surtout, depuis Ahmadinedjad, les libertés n'ont cessé de progresser en Iran ! Voici : la ligne et le ton sont donnés et l'article va poursuivre ainsi jusqu'au bout, sur 22 pages, soit un article très développé pour faire l'apologie de l'Iran et de ses chefs actuels.



* l'article développe longuement le point de vue de l'islamisme par la voix de son chef l'ayatollah Khameiney, soit une critique des droits de l'homme et une défense du droit islamique, supérieur aux droits de l'homme. Ceux-ci sont présentés comme relatifs, occidentaux. La notion d'universalité propre aux droits de l'homme, est bien entendu absente. La notion même de droits de l'homme est niée : non  seulement elle n'est pas expliquée, mais elle est recouverte par la référence au droit islamique promu point de vue de référence sur les droits de l'homme;



* article de propagande pro-islamiste et en faveur de l'Iran des mollahs, bien que le régime dur d'Ahmadinedjad soit de moins en moins populaire et de plus en plus honni par le peuple (le courant d'Ahmadinedjad a réussi à obtenir 5% aux dernières élections)



* il est assez risqué d'écrire sur l'Iran aujourd'hui en empruntant le point de vue des mollahs les plus durs, soit celui de Khameiney : ce point de vue qui est cependant adopté par l'article de wikipedia.


* quand sont abordés les problèmes des libertés et autres persécutions et tortures, l'article est déjà écrit  : 22 pages précèdent le sujet, qui n'est jamais nommé en ces termes de plus ; la notion de violation des droits de l'homme est absente.

 


Déformation et propagande

L'article, sur 22 pages, ne dit quasiment rien des exécutions sommaires, des persécutions des opposants, des femmes, des intellectuels, de tous ceux  qui voudraient vivre et tenter de défendre quelque  liberté, pas un mot des 120 000 opposants exécutés , ni de la terreur que font régner les religieux sur la population, et sur les femmes spécifiquement, ni de l'aggravation depuis la prise de pouvoir par Ahmadinedjad.  Pas un mot de la résistance. Pas un mot  du désaveu populaire d'Ahmadinedjad.



Tout ce qui  renvoie à la répression et aux persécutions, est passé en petites notes de bas de page, sans aucun  lien donné vers les organisations de défense des droits de l'homme. Comme sur l'article Tunisie, l'article Poutine, et la plupart des articles politiques impliquant des dictatures et des violations des droits de l'homme. Comme pour tous les sujets sensibles des fascistes, des racistes, des négationnistes, hommes ou sites de propagande, où rien de significatif n'est cité concernant les crimes et délits, tout est renvoyé en notes ne comprenant que des liens  : c'est une technique bien rôdée qui permet d'éviter que le lecteur ne comprenne quoi que ce soit.


Ici le contenu même de la charia n'est pas énoncé. Quant à la manière dont la charia elle-même est exposée sur wikipedia, il y aurait beaucoup à dire pour l'omission  généralisée qui s'apparente à de la censure [voir ici même l'article sur le sujet].

 

L'article sur droits de l'homme en Iran est très long ( 22 pages, c'est beaucoup pour wikipedia ). Il juge que pour parler des droits de l'homme (les déclarations datent d'après la II° guerre mondiale) il est nécessaire de remonter presqu'à la préhistoire (!) . L'article est  prolixe, pour retracer l'histoire antique remontant à plusieurs millénaires, parler de la civilisation, du droit islamique ainsi que de la révolution islamique aujourd'hui et de son guide suprême dont il adopte le point de vue. L'article parle de tout ce qu'on veut pour noyer le poisson et ne pas traiter le sujet, soit les droits de l'homme en Iran, et leur violation.


La notion de droits de l'homme n'est pas même définie, et aucune allusion n'est seulement faite aux Déclarations universelles des droits de l'homme, comme on peut l'imaginer puisque le concept est supposé présent depuis toujours dans la culture perse, il est en somme "naturalisé". Plus besoin d'en rappeler la signification, pour l'auteur de cet article. En revanche on y trouve en bonne place et bien développée, une critique de la notion de droits de l'homme en occident, prononcée par l' Ayatollah Khamenei lui-même, (le « guide suprême » actuel) ainsi que la référence à la législation islamique sans préciser ce qui la rend contradictoire avec les droits de l'homme. Ce qui n'empêche que, pour faire bonne mesure, figure même, en bonne place dans cet article, une critique de l'occident du point de vue des Ayatollahs et de la notion de droits de l'homme telle qu'entendue par l'occident, ainsi que l'exposé  de la manière dont ce dernier bafoue les droits de l'homme dans le monde et en Iran en particulier. A cela la solution est donnée : la révolution islamique (sic)


A rapprocher de ce qui est écrit dans l'article Khomeini du même wikipedia, par le meêm auteur, et qui complète le sujet en parlant d'« allégations » selon lesquelles il y aurait eu en Iran « abus systématiques des droits de l'homme (sic). Qu'est-ce que ça veut dire « abus systématiques des droits de l'homme » ? qui parle, en dehors de wikipedia d'« abus systématique des droits de l'homme » ? et pour désigner quoi ? Vous n'avez toujours pas deviné ? Eh bien l'« abus des droits de l'homme » est l'expression retenue sur wikipedia pour désigner la torture. Wikipedia invente une nouvelle expression, ce néologisme absurde d' « abus de droit de l'homme » , (comme si on pouvait abuser de la liberté et de ce qui la protège), pour en faire un synonyme euphémisé de  « torture ». Tout simplement.


Dans l'article supposé  traiter des droits de l'homme en Iran, la question des droits de l'homme arrive aux deux tiers de l'article, où allusion est faite à la liberté de la presse, sous la forme de citation de quelques lignes d'une déclaration de l'association « Reporters sans frontières » qui indiquent ce que les auteurs wikipedesques considèrent comme  des « détails » sans doute


« Un rapport de Reporters sans Frontières signale la restriction permanente de la liberté de la presse et dénonce le recours à la censure. L'Iran est l'un des dix pays au monde les plus répressifs en matière de liberté de la presse. 100 journaux et publications ont été fermés par le régime depuis avril 2000. Il y a actuellement 10 journalistes en prison.Reporters sans Frontières  considère que l'Iran est « la plus grande prison du Moyen-Orient pour les journalistes ».


Voilà. Et c'est tout pour le problème des droits de l'homme en Iran, au sein de 22 pages qui expliquent en long et en large le point de vue de la République islamique. Article de pure propagande en faveur de l'Iran des mollahs.


Tout ce qui concerne les atteintes aux droits de l'homme se borne à deux passages , celui-ci et un autre, où en quelques lignes sont évoquées les exécutions. Mais sans citations, sans faits, ni chiffres, sans exemples, sans aucun commentaire, ni évidemment sans que cela soit rapporté à la notion de droits de l'homme.  L'article évoque la situation des femmes, non pour parler des atteintes aux droits de l'homme, mais pour expliquer ce que dit le Coran au sujet des femmes. Aun descriptif de la situation des intellectuels. Aucune citation de faits marquants. En revanche la présence de minorités, supposées non persécutées, est soulignée... à partir de chiffres de 1976 (pour mémoire Khomeyni prend le pouvoir en 1979) alors que l'on connaît les persécutions dont sont victimes les chrétiens, les baha'is et que l'on sait que seuls 10% des juifs iraniens d'alors vivent encore en Iran aujourd'hui.  L'article recopie, mot pour mot, les textes officiels de l'Etat iranien, qui vantent la république islamique d'Iran sur tous ces sujets.


Et si la référence à un récent rapport de l'ONU sur le statut des minorités en Iran figure dans l'article wikipedia, il n'y a pas un mot du contenu du rapport en question (que l'on peut imaginer susceptible de dénoncer l'état des droits de l'homme) et la référence, dans une petite note de bas de page, se trouve uniquement sous forme de lien, et le lien lui-même, malheureusement, est non valide. C'est pas de chance. Voir le seul lien donné, mais non valide

 *


*            *


 

S'informer sur l'Iran est pourtant assez facile dans les pays  où l'information est libre et à l'époque d'internet qui plus est.

 



Il existe pourtant de nombreux documents internet accessibles donnant l'état du statut des minorités en Iran, autres que ceux de la propagande officielle. Pour en citer juste un, parmi de nombreux autres accessibles pour qui s'intéresse aux droits de l'homme en Iran, mais qui n'est malheureusement pas cité par l'article de wikipedia dont nous nous occupons ici.


Ceci est très fâcheux car si vous tapez sur google « minorités Iran » qu'est-ce que vous voyez sortir en premières places ? wikipedia bien sûr .


Il existe aussi des rapports de l'ONU sur l'état des droits de l'homme, accessibles sur internet : ignorés de FabienKhan et son accolyte Pontocelo. Pour en dire un mot : un bref diagnostic est donné par l'association Human rights watch qui résume les travaux de l'ONU. «  Iran:  La condition des droits de l'homme dans le pays s'est sensiblement détériorée au cours de cette année. La liste des violations commises inclue la torture et les mauvais traitements des détenus, y compris le régime d'isolement cellulaire illimité, utilisé de manière régulière à l'encontre des dissidents » . Les études sur le site de l'ONU sont exhaustives. Idem pour les associations qui s'occupent des droits de l'homme.


Rien n'est dit dans le corps de l'article sur les exécutions sommaires, les nombreuses condamnations à mort, la torture, la vie des femmes au quotidien, hormis les textes officiels de l'Iran d'aujourd'hui


On a affaire là, à la même technique que nous avons déjà relevée sur l'article Dieudonné de wikipedia (voir ici même l'article sur Dieudonné-Le Pen), comme pour tous les articles traitant des fascistes, négationnistes etc. à savoir que sont systématiquement censurées les citations des faits caractéristiques, essentiels pour le sujet. Toutes les citations des faits sont supprimées, (ici, exécutions, torture, persécution, terreur) ainsi que des déclarations ou décisions des responsables ou encore les citations de rapports concernant les droits de l'homme (comme pour Le Pen-Dieudonné les analyses et la restitution de l'histoire). En un mot toute mention éclairant le sujet est évitée, censurée. Seules quelques références, mais le moins possible et très souvent fausses, figurent, uniquement renvoyées en notes via des liens qu'il faut aller chercher soi-même et qui ne sont pas valides Voir le seul lien cité : non valide


Aucun contenu de ces rapports sur l'état des droits de l'homme ne figure dans l'article de wikipedia. En revanche de nombreuses affirmations mensongères y sont développées longuement, qui ressemblent furieusement à de la propagande. 


Si bien que si quelqu'un proteste contre la partialité, on lui répond : mais ça figure, regarde les notes (qui, une fois encore ne comportent que des liens, et aucune citation, des faits)  


C'est une méthode et un abus systématique là pour le coup, il convient de le dire.



Toutes les atteintes aux droits de l'homme ont été retirées de l'article complètement expurgé de ces informations et totalement transformé. D'information sur les droits de l'homme et leurs violation, il est devenu un article à la gloire des Ayatollahs. Tout ce qui est contraire, rejeté en notes, sous forme de liens, souvent faux, comme nous avons pu le constater .


Mais pour la « neutralité » de wikipedia ça n'est pas tout car il faut préciser que de plus, ce magnifique article de propagande pour la « République des mollahs »  se trouve Classé article de qualité (wikipedia comprend près de 400 000 articles, en a retenu 290 comme étant « de qualité » : dont celui-ci)


Il faut voir comment l'article a été composé.

Pour cela on comparera la version du 16 juillet  qui traitait effectivement du problème des droits de l'homme en Iran et exposait l'arbitraire du pouvoir des ayatollahs, avant la réécriture révisionniste pro-islamiste faite pour l'essentiel par deux personnes, spécialisées sur le thème Iran, et « responsables » pour tout ce qui concerne l'Iran sur wikipedia : un certain « Fabienkhan » et « Pontocelo » qui ont autorité sur l'article depuis ce temps, avec l'actuelle version, classée « article de qualité » , sur proposition des deux auteurs, qui ont balayé tout ce qui concerne la violation des droits de l'homme en Iran, et fait fuir tous les rédacteurs précédents de l'article. On ne s'étonnera pas, par conséquent, de constater que tout le domaine « Iran » est traité de manière tout à fait partiale et contraire aux droits de l'homme, avec l'aide d'autres individus de même calibre. Le domaine de l'islam et de l'islamisme ne vaut, du reste, guère mieux. (voir articles ici « neutralité de wikipedia » qui cite quelques exemples).


.

L'article (actuel) sous l'intitulé « Perspectives d'avenir » se conclue sur un article paru dans le Monde diplomatique en 2003 et ainsi cité : « Bernard Hourcade, iranologue au CNRS dresse un portrait optimiste de l'évolution politique et sociale de l'Iran. Il constate une modernisation du pays dans les secteurs culturel, social, économique, politique, des relations internationales, et des échanges universitaires internationaux. De nombreux anciens pasarans qui occupent aujourd'hui des postes clefs sont allés étudier à l'étranger. Il note que les notions de  république, de démocratie ou de libertés s'ancrent de plus en plus dans la société iranienne et créent les conditions d'un changement profond ; changement dans lequel l'islam politique a une nouvelle place. »


En oubliant de dire (sauf en note, selon la méthode habituelle) que l'article date de... 2003, soit avant la prise de pouvoir par Amadinedjad (en 2005), et alors que la plupart des observateurs attendaient, en effet à l'époque, une possible démocratisation de l'Iran. Mais parler  de progrès de la démocratie et des libertés en Iran aujourd'hui, comment ça s'appelle, sinon de la propagande et cela en citant une analyse qui réfère à une autre période en le présentant comme la conclusion actuelle pour tracer une « perspective d'avenir, sinon de  la manipulation ?



Un article de propagande et de manipulation, classé « article de qualité.


Qui s'en apercevra, parmi les jeunes ne connaissant pas encore l'histoire de l'Iran et qui viennent sur wikipedia pour s'informer ? Qui s'en apercevra hormis les personnes d'un âge et d'une culture suffisantes que cet article risque de faire bondir ?


Il existe aussi des rapports de l'ONU sur l'état des droits de l'homme, accessibles sur internet. Un bref diagnostic est donné par l'association Human rights watch qui résume les travaux de l'ONU. «  Iran:  La condition des droits de l'homme dans le pays s'est sensiblement détériorée au cours de cette année. La liste des violations commises inclue la torture et les mauvais traitements des détenus, y compris le régime d'isolement cellulaire illimité, utilisé de manière régulière à l'encontre des dissidents »

Aujourd'hui  L'Iran est mis au ban des nations mais les lecteurs de wikipedia n'en sauront rien. Libération :


" On peut évidemment crier à l'infamie, condamner de la manière la plus ferme, et au passage se réjouir que la principale protestation contre la conférence négationniste de Téhéran soit venue de Berlin. On peut aussi juger dérisoire l'aréopage de penseurs marginaux appelés à la rescousse par Téhéran pour légitimer l'exercice de négation, y compris, comble d'humour perse, un groupe de rabbins farouchement antisionistes car, à leurs yeux, l'Etat juif ne peut être créé que par le Messie ! Mais, au-delà de l'évidente répulsion que suscite l'événement, il faut s'interroger sur les motivations d'un pays comme l'Iran, puissance au passé brillant, à multiplier ainsi les provocations qui, inévitablement, le mettent, avec son président Mahmoud Ahmadinejad, au ban des nations".

 


Pendant ce temps là wikipedia invente l'apparition des droits de l'homme (dont la principale caractéristique est d'être universels) dans la Perse ancienne et millénaire. Autant dire n'importe quoi.

Pour mémoire , quelques articles des Déclarations universelles des droits de l'homme que l'Iran actuel bafoue :

Article 1 : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Article 2 : Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion

Article 7 : Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle  discrimination

enfin allez voir





 



Repost 0
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 17:10
La propagande s'appuie sur une censure.  Exemple de censure et du fonctionnement de la police de wikipedia.

Dans les commentaires analysant ici l’article wikipedia sur « les droits de l’homme en Iran » , (qui a été écrit sur wikipedia par Fabienkhan et Pentocelo),  ceux-ci  m’invitent à venir en discuter sur wikipedia et de plus me demandent des sources (voir leurs commentaires qui suivent l’article en question  sur le blog).


Je suis donc allée sur wikipedia et ai essayé de laisser un message, sur la page de discussion seulement, sans toucher à l’article : il a été aussitôt effacé  et mon compte  bloqué : on peut voir l’heure du blocage : 19h56, mon message est posté à 19h36 : 20 mn après avec ce commentaire  « non constructif » et le blog qualifié de « nauséabond » . Je reproduis :

"Bonjour 130.94.134.254, Vous avez découvert combien il est facile de modifier Wikipédia. Votre modification a été annulée en raison de son caractère non constructif. Merci de ne pas réitérer ce genre de contribution. Visitez la page d'aide afin d’en apprendre plus ou le bac à sable afin de faire des tests".

 

 

 

Je recommence le lendemain et je réussis à enregistrer mon texte (mais à partir d’un autre poste, sous un autre n° d’IP, pour contourner la censure et déjouer la police) Je ramasse alors aussitôt un nouveau blocage avec ça en guise de commentaire de la police de service :

«  Cette fois ça suffit, vous n'avez rien de mieux á faire dans la vie? » Clem23 15 décembre 2006 à 12:40 (CET)

= Voilà : un échantillon de la liberté tolérée sur wikipedia.

 

 

 

   

*
*             *


Ensuite voici mon message en réponse aux auteurs de l'article de wikipedia, qui leur donne de nombreuses références pour traiter la question : 

 

 

Propagande pro-iranienne 

 

* 1- L'article soutient que Cyrus (VI° siècle avant J-C.) a inventé les droits de l'homme : ce qui est faux et montre une ignorance complète de l'histoire et de ce que sont les droits de l'homme.

* 2- L'article ne précise pas qu'avec l'islam les choses changent : fin de l'égalité des sexes, du droit de changer de religion, fin de l'interdiction de l'esclavage.

* 3- L'article ne met pas en perspective la notion de droit de l'homme et la notion de droit islamique, ce dernier (pour les raisons su-dites) est incompatible avec l'esprit et la philosophie des droits de l'homme.

* Donc on a affaire à des mensonges et déformations par omission, faute de préciser ces points . Et raconter l'histoire de l'Iran comme s'il y avait une continuité des droits de l'homme depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui est de la + haute fantaisie et revient à  déformer complètement l'histoire et la présenter  selon un point de vue apologétique qui est celui de la révolution islamique qui a instauré la théocratie qui règne en Iran depuis Khomeyni.

* Du reste aucun historien n'est cité à l'appui de cette thèse : ce qui est significatif de l'essai personnel réalisé par Fabienkhan et Pontocelo, en faveur de l'Iran république islamique et de son point de vue islamiste actuel.

* Il est assez révélateur de l'état de wikipedia qu'un tel article ait pu être classé article de qualité, alors qu'aucun historien ni juriste n'est cité à l'appui de cette thèse, clairement en faveur de l'islamisme.

 
Reprenons :

 

 

 

* point 1- Cyrus fut un grand souverain, qui défendit brillamment une politique éclairée et une véritable idée de liberté. Ceci est digne d'être souligné, en effet. Mais l'institution d'un régime de libertés par Cyrus n'est pas pour autant l'invention des droits de l'homme. Ceux-ci dépendent d'une conception universaliste  et égalitaire de l'humanité et de ses droits à savoir : les mêmes pour tous. Cyrus est un grand monarque, mais il n'est pas le fondateur d'un droit nouveau qui se serait transmis sans discontinuité dans l'histoire de la Perse, puis de l'Iran ; on ne peut non plus, sans jouer sur les mots lui attribuer l’invention de « droits de l’homme » au sens universaliste qui est celui de l’expression. Soutenir ceci est un mensonge historique grossier, qui se représente l'histoire comme une continuité sans changement où il ne passe rien, et où tout est dans tout. Cyrus n'est pas le fondateur du droit iranien [qui jusqu’à preuve du contraire, n’existe pas encore aujourd’hui, l’Iran étant régi par le droit islamique, selon une conception théologico-politique, qui elle, pour le coup est celle de toute l’histoire de l’islam].

 

De + l'universalisme des droits de l'homme dépend :

1) de l'invention grecque par la philosophie de l'idée d'une seule et même humanité : tout homme est doué de logos (logos qui signifie à la fois langage et raison) et à ce titre tous les hommes sont semblables et égaux en tant qu’appartenant à un même genre, une même humanité : cela se trouve explicitement chez  Platon N.B. : tout homme , c'est anthropos, qui désigne le genre humain, homme et femme. 

L'universalisme des droits de l'homme dépend :

2) de l'universalisme biblique (Dieu est le Dieu de tous les peuples qui se trouveront réunis dans la paix de Dieu avec la venue du Messie ; tout être humain est à l'image de Dieu) et particulièrement avec le christianisme, Jésus étant supposé avoir racheté par sa mort tous les hommes : la nouvelle alliance. De ces deux sources, biblique et grecque (philosophie) dérive l'idée d'une même humanité qui trouve sa traduction politique dans l’idée que tous les membres de l’unique genre humain ont les mêmes droits, en tant qu'hommes. Idée qui va se greffer sur le droit (d’origine romaine) et venir prendre corps et se réaliser politiquement avec l'émancipation des individus par la politique moderne : Révolution française, et les Déclarations des droits de l'homme, jusqu'aux Déclarations universelles des droits de l'homme mises en place après la II° guerre mondiale.

La notion des droits de l'homme, universels, conjoint la philosophie grecque, la Bible, le droit romain, et devient effective avec la politique moderne, séparant le religieux du politique.

Même si Cyrus est grand, son oeuvre est tout autre : il n'invente pas un droit, ne met pas en place un corpus juridique, d’une part, et il n'est pas l'inventeur des droits de l'homme universels, fondés sur des principes universels, d’autre part : cela n'a guère de sens de dire des choses pareilles.

Cette idée d'une invention des droits de l'homme par Cyrus est la thèse des zoroastriens [se renseigner : voir lien donné ci-dessous] : pas celle des juristes, historiens, philosophes, spécialistes en sciences politiques, bref de ceux qui connaissent un peu le sujet. Elle est reprise et utilisée par les islamistes à leur profit selon une déformation totale de l'histoire, présentée de manière absurde si  on sous-entend qu'il y aurait une continuuité entre Cyrus et son oeuvre et l'Iran actuel, comme le fait wikipedia.

* point 2- faire l'impasse sur l'islam et son droit théologique est une grave déformation, par omission, et c'est une faute énorme car on sait tout de même que l'Iran est un pays islamique et même dirigé par des islamistes depuis 30 ans : qui peut ignorer cela ?

* Enfin la thèse que défend cet article ressemble curieusement à l'image que l'Iran d’aujourd’hui veut donner de lui-même en construisant une légende. Cette légende n'a aucune validité historique. Non seulement il n’y a pas eu transmission de la tradition cyriaque de liberté, mais rupture avec celle-ci par l’islam, mais de plus, la tradition cyriaque a été invoquée explicitement contre l’islamisme (par les Pahlavi). Présenter les choses autrement, comme le fait l’article, fait que celui-ci ressemble à un texte émanant du Ministère de la propagande iranienne, et même wikipedia en rajoute sur celui-ci, comme précisé ci-dessous.

Qui noyaute dans l'ombre wikipedia se demandent les observateurs ? Réponse : des tas de gens, et pour l'Iran, le Ministère de la propagande iranienne. Je vous donne un lien ici montrant la présentation de l’histoire par la république islamique d'Iran qui attribue à Cyrus d’avoir inventé les droits de l’homme, avec cette restriction toutefois qui précise « pour l’Antiquité » tandis que l'article wikipedia a même effacé cette précision. 

De + quelques liens , parmi de très nombreux sur la véritable situation des droits de l'homme en Iran : voir ces liens  sur  les  atteintes aux droits de l’homme en Iran 1 ; 2 ;3; 4 ;5; 6; 7; 8; 9 ; ainsi que Amnesty international 1 et ; Reporters sans Frontières 1  et 2  ;  Histoire et sur Cyrus  ; Histoire encore ; et 2 et 3 ; Un livre sur l’Iran  ; Zoroastre ;

Ce que l’on peut dire de Cyrus, c'est quil est : « un lointain annonciateur des droits de l’homme » (pour ceux qui tiennent à la notion, d’annonciateur ou de précurseur, qui n’a guère de sens)

Sur Cyrus , voir :

« Cyrus est l’archétype de l’identité persane mais aussi un symbole de liberté et de tolérance dans l’exercice de la puissance impériale. Cyrus a toujours été un vainqueur magnanime, une “grande âme” (magna anima), qui réhabilitait les vaincus, contrairement aux Assyriens qui les décapitaient ou les empalaient. Les deux shahs de la dynastie pahlavi ont tenté d’introniser ce culte de la grandeur perse antique pour évincer un islamisme qu’ils jugeaient décadent, qu’ils considéraient comme un frein au développement de l’Iran ».  


Alors, à l'heure où l'Iran se pose en chef du négationnisme mondial il est scandaleux que wikipedia affiche de tels articles de propagande, couverts par une coterie pro-Iran et pro-islamiste qui sévit impunément sur wikipedia et voudrait faire croire que les islamistes aujourd’hui s’inscrivent dans la tradition de liberté qui fut celle du grand Cyrus.

= ça n'est pourtant pas difficile à comprendre et pas difficile de faire un article correct avec ces liens... et en lisant un peu les ouvrages d'histoire, de droit, etc. en particulier sur les droits de l'homme. Il existe de bonnes bibliographies.

 

 

 

 

 

 

De + il y a comme une contradiction à soutenir cette thèse des droits de l’homme inventés au VI° siècle et que l’islam n’aurait pas oubliés et à écrire également dans l’article : ''  « À l’aube du XIXe siècle, de nombreux modernistes iraniens ayant voyagé en Europe afin d’y suivre de hautes études, ramènent en Iran certaines idées occidentales, dont le concept des droits de l’Homme ». [citation extraite de l’article]

Voilà : tous ces liens cités, cela est jugé "non constructif"  et puisque mon blog est jugé "nauséabond" je n'ai même

Pour parfaire la mise en évidence de la censure sur wikipedia et ses précédés on regardera les conseils donnés sur wikipedia pour censurer lorsqu’on n’est pas d’accord et qu’on veut faire taire son interlocuteur non « wikipediennement correct ».

 

 

 

 

 


Et puis aussi une très bonne analyse détaillée de la distorsion entre les principes énoncés et le fonctionnement pratique sur ce blog, qui donne des exemples de censure sur un article ainsi que les méthodes employées pour empêcher  un contributeur de continuer à participer, ainsi que l’analyse des moyens de constituer des coteries, et organiser des prises de pouvoir, et  tricheries diverses

 

 

 

 

 


Alithia

Repost 0