Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 13:14
Cercle vicieux. Communauté fermée sur elle-même qui fonctonne avec des critères  à prétention totalisante.

Je reproduis l'analyse  d'un correspondant, suivie de la mienne.



 

hawaii-marmeys-fatton-.jpgphoto Marmey-Fatton l'Internaute

 


Wikipedia et le cercle vicieux.

 
 

Alithia, vous le savez, je suis un lecteur attentif de votre blog, et, à ce titre, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de vous exprimer non seulement mon approbation, mais encore mon sentiment que vous devriez perdre moins de temps, de patience, avec certains de vos interlocuteurs dont la surdité et l'aveuglement sont manifestes. Surdité et aveuglement, voilà donc bien deux sens importants, la vue et l'ouïe dont les wikipédiens sont dépourvus. Il ne leur reste que le toucher, d'où leur passion pour les preuves tangibles, dernier avatar de ce qu'ils appellent le référencement obligatoire, forcément.

 

 

Je laisserai de côté pour le moment l'oreille qui renvoie à leur entendement et à leur usage de la langue dans laquelle ils s'expriment ( si j'ose dire). Je m'en tiendrai donc à la vue, leur vision du monde, de vous et surtout d'eux-mêmes.

 
 

Votre blog, Alithia, est un observatoire. A ce titre c'est votre regard sur cette réalité qu'est Wikipédia que vous présentez, regard extérieur, assurément, mais aussi objectif, comme on dit, et je pèse mes mots, car, à la différence de n'importe quel regard que l'on pourrait qualifier de subjectif, au premier abord, votre regard, Alithia, met en oeuvre un instrument parfaitement fonctionnel, la raison, et porte sur des objets réels parfaitement identifiables: l'objet wikipédia. Bref, en vous lisant, on n'a pas affaire à des impressions subjectives ou à l'expression d'humeurs, mais à une véritable analyse argumentée d'un phénomène objectif. A ce titre, Alithia, la seule lecture de vos propos, suffit à confirmer votre évidente familiarité avec la philosophie.


Ce que je voudrais avancer dans ce message, est que votre regard acéré tel qu'il se déploie dans votre observatoire, de par sa position, nécessairement, extérieure, et sa structure, le discours rationnel, est irrémédiablement condamné à la négation de la part de wikipédia du fait même de son aveuglement qui est en réalité un auto-aveuglement, et conséquemment, une clôture ou fermeture sur soi.

  

C'est une autre manière de dire ce que vous montrez à loisir, à savoir que Wikipédia ne supporte pas la critique. Ne supporte pas parce qu'il ne peut pas, n'est pas en mesure structurellement de le faire, d'où l'impossibilité de mettre un terme à un quelconque débat avec un wikipédien en dehors de la pure violence d'une cessation, comme on dit cessation des hostilités, sur le mode du « Brisons là », « il suffit »; quand ce n'est pas déjà Wikipédia lui-même qui a pris les devants en procédant à une pure exclusion, bannissement de la communauté, soit, une véritable excommunication. Eh oui, hors de wikipédia, c'est l'enfer! Voilà pour l'issue normale de toute discussion avec WK, la violence pure, parce que la raison est d'emblée exclue.

 

 

Tant il est vrai que leur reproche récurrent à votre égard est la folie ou absence de raison, car, n'est-ce pas, il est bien entendu impossible que l'absence de raison soit à chercher de leur côté, à l'intérieur de l'univers douillet de leur certitude d'être l'encyclopédie la meilleure du monde, (notez l'illustration, la planète wiki...), la chose la meilleure qui soit arrivée à l'humanité depuis.... etc.

 
 

Quant au cours même de la discussion, la manière dont elle rebondit, il me semble que l'on peut y voir une constante : la logique circulaire de l'humiliation telle qu'elle est décrite par un sociologue anglais:Dennis Smith Je dis logique circulaire d'où l'expression de cercle vicieux, parce que tout propos tenu à l'égard de wk provoque un cercle humiliation- vengeance- humiliation.

 
 

En quoi votre regard, Alithia, votre observatoire et votre mode d'observation est-il vécu comme une humiliation? Et donc injustifié, illégitime, et finalement fou ? Parce que vos dires nient et donc menacent l'identité du groupe fermé que constitue WK, l'identité, dis-je, je commente et explique, c'est-à-dire, la perception toute subjective qu'a Wikipédia de ce qu'il est, ou prétend être, ( encyclopédie) ou aspire à devenir ( La référence en matière d'encyclopédie...). En observant de manière critique WK, vous l'humiliez ou en humiliez, tous les membres, vous niez son identité, le regard qu'il a sur lui-même), vous sapez les fondements de son mode d'existence, et surtout vous lui refusez la légitimité que vous avez l'air d'accorder pourtant à d'autres groupes, par exemple au hasard, les universitaires.

 
 


Ce faisant, Chère Alithia, aux yeux de wk, vous êtes sinon folle, à tout le moins, injuste, pas gentille, pas charitable, méprisante, élitiste, menteuse, et enfin "chiante". Injustice que de ne pas reconnaître ce que toute la terre a reconnu, vu le nombre de clics vers l'encyclopédie! Rendez vous à l'évidence Alithia, et vous le peuple des internautes. Acceptez ce qui crève les yeux! Pardon qui saute aux yeux... Ainsi, Chère Alithia, relever avec combien de patience, toutes les bévues de Jean-no, sur un style je dois dire tout professoral, est une insulte généralisée et ne peut être autre chose puisque vous persistez à nier l'identité même d'un wikipédien qui pour le coup est un des rares à ne pas la masquer derrière un voile. Cela ne peut que donner lieu à une surenchère de récriminations dont vous ne pouvez pas vous sortir.

 


A chaque fois que vous pointez du doigt une faille, vous êtes aussitôt renvoyée à un refus de droit comme chez certains enfants dans les cours de récréation: « T'as pas le droit, c'est pas juste » s'exclamera votre interlocuteur blessé, qui es-tu pour m'insulter? d'ailleurs je ne sais même qui tu es c'est dire ...donc.....

 


De plus vous êtes aussi affublée de tous les noms les plus charmants histoire de se venger proprement. Vous répondez patiemment et montrez que l'insulte ou l'injure n'est pas exactement là où on le prétend, qu'à bien raisonner, en prenant la langue française pour ce qu'elle est, ce serait plutôt le contraire, et en cela, vous avez évidemment entièrement raison, selon moi, qui suis un observateur extérieur.

 
 


Mais rien n'y fait, le cercle se referme, non décidément, c'est WK qui doit avoir le dernier mot sur le terrain du droit d'ailleurs: Vos propos, Althia, votre blog, sont au mieux injustifiés, illégitimes, hors droit, mensongers, diffamatoires ! Au pire et c'est plus expéditif, hors raison donc fous, circulez, y a rien à voir, au FOU !

 
 


De plus vous êtes répréhensible d'aimer d'autres que nous, (Pourquoi tant de haine?) les intellos, les profs, et même les journalistes, bref tous nos ennemis, tous ceux qui sont contre nous, les AUTRES ceux du dehors, ceux chez qui on renvoie d'ailleurs périodiquement nos exclus, bref, nos rebuts , tout ce qui est impur....Logique de négation, logique d'exclusion , logique identitaire. Tout ce qui n'est pas avec moi est contre moi comme dit l'autre. Et j'entends encore dans leur propos de manière récurrente un « aimez -nous » un « Pourquoi donc vous ne voulez pas nous reconnaître comme on le mérite, nous qui sommes ouverts....? » Tout cela s'accompagnant périodiquement d'une traque systématique de ce qui pourrait être un terrain d'accord ou d'entente, pour mieux dénoncer les points de rupture sur le mode d'une dénonciation pure et simple de l'hérésie.

 
 
 

Rien d'étonnant alors à ce que l'inquisition puisse paraître si sympathique aux wkiens. C'est certainement parce que leur fonctionnement en est proche. Ils ont eux aussi une croisade: la lutte contre l'hérésie, pour la reconnaissance universelle ( cf. leur colloque).

 
 

Conclusion. La fermeture du groupe sur lui-même exclut que vous puissiez leur faire ENTENDRE raison et voir leurs torts. Le dialogue ne peut même pas être aporétique pour faire allusion à Socrate contre les sophistes, il ne peut pas y avoir échange comme le montrent abondamment les commentaires.

 

Il faut donc reconnaître Chère Alithia, que : en refusant aux wkiens le droit d'énoncer des thèses négationnistes, fascistes, antisémites, racistes, la liste n'est pas close bien sûr.... oui, effectivement, vous niez la perception qu'a wk de lui-même, et assurément vous lui refusez une légitimité à laquelle d'autres plus heureux ont à vos yeux le droit.

 
 

Force est de reconnaître que nos wkiens le vivent très mal. Vous devenez une obsession pour eux. On comprend pourquoi, tant l'enjeu identitaire est de taille.

Eh bien, Chère Alithia, au risque de m'attirer les foudres de vos détracteurs, je persiste à penser que humiliation ou pas pour les autres (que je ne plaindrai pas d'ailleurs), le refus de reconnaître comme légitime la représentation qu'un groupe a de lui-même, ici, Wikipédia par vous dans votre blog, EST PARFAITEMENT LEGITIME DES L'INSTANT OU CETTE REPRESENTATION NE L'EST PAS. Ce qui est évidemment le cas.

Tandis que du point de vue borné et local donc de WK on ne sort pas du cercle de l'injure et de la violence de l'exclusion /négation qui me fait me réjouir, tout bien considéré, que l'on soit sur le net virtuel et non dans le réel... tangible, du point de vue de la raison et donc de l'universel, il est absolument légitime de ne pas cesser d'observer et de dénoncer les écarts, ce que vous faites avec talent, et dont, Chère Alithia, je vous suis infiniment reconnaissant.

Et si d'aucuns vous trouvent injuste, je ferai remarquer que la justice ne consiste pas à donner satisfaction à toutes les quêtes de reconnaissance. On retombe ainsi sur le fond du problème: toutes les vérités ne se valent pas, contrairement à ce qu ils prétendent. Désolé Jean-No, un fasciste honnête est un fasciste, et a rose is a rose ... Bien à vous.  

 

Touvatrèbien.

 

Ma réponse :

 

Merci de cette analyse qui souligne  pour commencer quelque chose à quoi je suis sensible : la perte de temps.

Perte de temps à tenter un échange avec les wkpdiés enfermés dans leur sphère, leur bulle, leur monde, leur manière de se représenter eux-mêmes comme ce qu'ils ne sont pas, à savoir des encyclopédistes qui vont sauver le monde. Ce qui est tout de même ahurissant.

Ils montrent jusqu'à la caricature que WKPD on l'aime ou on la quitte.

Ils ne supportent pas que je ne l'aime pas, en effet : il est insupportable à leurs yeux de ne pas aimer WKPD.

Et plus encore, ils montrent qu'il est interdit de ne pas l'aimer, sinon, on est un salaud qui détruit l'oeuvre entamée pour sauver le monde, et qu'on est donc un ennemi à abattre, contre qui tous les coups sont alors permis, injures, diffamations, et surtout surtout la seule ligne qui est la leur pour réagir à une critique consiste à essayer de
discréditer la personne, toujours, la déclarer folle, et ne jamais prendre en compte ses idées, jamais.

Il ne s'agit pas d'idées, donc il n'y a pas d'échange d'idées. L'autre est soit sollicité de rallier la communauté et s'y fondre  "viens participer" chantent ses sirènes : il faut être à l'intérieur ; soit s'il observe de l'extérieur et exprime ses réserves, objections, critiques, il est alors un étranger à la communauté, hostile, ennemi. Il n'y a pas de milieu. WKPD on l'aime et on la rallie et on participe à son oeuvre de salut, ou on est un ennemi qu'il faut éliminer, faire disparaître.

Pour WKPD  il n'existe ni ne peut exister une dimension de désaccords d'idées, de critiques et d'échanges d'idées avec l'extérieur, qui soit acceptable. Elle exige le consensus, à l'intérieur de la maison qu'elle offre, et l'adhésion totale à ce consensus sur ses principes ; elle ne connaît à l'extérieur,  que des ennemis.
Hormis ses apologètes, tous ceux qui portent un regard libre sur WKPD sont ses ennemis. Aucune analyse venue de l'extérieur n'est admise.

Chaque article, chaque papier qui paraît sur WKPD, chaque commentaire, s'il n'est pas  entièrement apologétique, est considéré à WKPD comme une infâmie, une honte, une attaque vile, basse, déloyale, inacceptable, prouvant par là une fois encore que les journalistes sont tous pourris, comme les universitaires et les profs qui se permettent de l'évaluer et ne sont pas convaincus, à l'image du monde extérieur à WKPD, pourri, mais qui sera sauvé etc.

Toutes les réactions des wkpdiés sont les mêmes face à l'autre étranger à la maison, face à l'extérieur qui ose porter son propre regard sur WKPD et incite à ne pas la considérer comme fiable. 

Cet extérieur est vécu comme nécessairement hostile, puisqu'il ne fait pas partie de la maison, n'est pas entré dans sa sphère.

L'extérieur non-acquis entièrement à WKPD lui paraît profondément hostile selon leur logique monomaniaque selon laquelle on ne peut être qu'avec, entièrement, ou contre, totalement. Cet extérieur , vécu comme l'étranger hostile, 
n'a pas le droit, disent-ils et ne cessent-ils de dire, de se faire sa propre idée, par soi-même, en se référant à sa seule raison. Il n'a pas le droit de juger WKPD de l'extérieur. Mais il devrait, pour être accepté et même seulement audible, se référer à la seule WKPD et à ses consensus exprimés, pour les reproduire et avoir le droit de s'exprimer à son tour. Mais à cette seule condition de répéter fidèlement le discours Wkpdien.

WKPD appelle à la soumission,
sinon c'est la guerre. Non aux idées, dans de saines et justes controverses qui peuvent être polémiques, ce que rien n'interdit, mais la guerre faite aux personnes. La chasse aux individus déviants par rapport à la communauté qui travaille au salut de l'humanité, est justifiée par ce noble programme : refaire totalement le monde en refaisant l'exposé total du savoir et de l'information.

C'est pourquoi je pense que WKPD fonctionne comme une secte, créant un monde à part, ce qu'exhibe parfaitement  son logo. Un monde à part où WKPD devient le monde, un nouveau monde où sera recréé entièrement l'exposé du savoir dûment sélectionné et orienté par ses soins, ce qui devrait sauver le monde : sa devise affichée en tête de chaque article, pour solliciter les donateurs.

C'est pourquoi elle fonctionne selon une logique totalitaire.

 Sur le même thème, un document complémentaire


Alithia

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans idées
commenter cet article

commentaires

jojo le fouilleur d'historiques 20/12/2007 13:22

Jacques Ghémard découvre les mécanismes inquisitoriaux de Wikipédiahttp://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Jacques_Gh%C3%A9mardIl est de plus en plus sidéré Lynchage en 1774 Il y a des lois pour protéger le secret de l'instruction ... Wikipédia a inventé la transparence de l'instruction. Wikipedia utilise également la désignation à la vindicte populaire, se targuant d'un unanimité : "l'utilisation d'un faux-nez sera regardée comme une circonstance clairement aggravante, et ce par l'ensemble des wikipédiens". Notons ici une petite erreur mathématique. Cet ensemble doit évidement être au minimum amputé de 1, voir 1*n, n étant le nombre de faux-nez utilisés par la personne placée sous l'arbre dans lequel les cowboys wikipediens sont en train de fixer la corde. Mais tout ça est normal, le lynchage est autorisé quand il concerne des coupables. Dormez bonnes gens ...

Anne-Marie 17/11/2007 17:58

Bravo Madame,J'admire beaucoup votre travail d'animation sur ce site web. J'apprécie beaucoup votre vie militante contre toute forme d'imposture culturelle et le démantellement de ce que vous appelez une "encyclopédie peu crédible".Animeriez-vous volontier une conférence sur le fonctionnement de Wikipedia ?Je pourrai éventuellement obtenir une adresse mail pour qu'un collaborateur puisse prendre un contact ultérieur avec vous ?CordialementA.M.L.

alithia 17/11/2007 21:14

J'ai une adresse mail pour me joindre : en bas de page

Jean-no 17/11/2007 15:01

En fait je n'étais pas seulement crevé hier (bien que j'aie passé sept heures dans le train pour faire l'aller retour Paris-Le Havre), j'avais la crève, et aujourd'hui, je suis demi-mort, ça va permettre à Alihtia de se reposer et à vous, Toutvatrèsbien, de changer de punching-ball.La dermatologie s'occupe de nombreuses MST, oui, qu'est-ce que vous voulez dire par là ? Parfois vous cherchez très loin la petite bête !Toute communauté, virtuelle ou non, a un mode d'inclusion/exclusion. Je trouve wikipédia très ouvert. Je disais pas plus tard que ce matin, en privé, à un autre commentateur de ce blog :Les gens qui "deviennent des vandales" par réponse à l'accueil qu'ils reçoivent sur Wikipédia sont d'un genre précis et bien identifié : ce sont ceux qui tentent de passer en force, sûr d'eux et de la légitimité de ce qu'ils racontent.Ca concerne les pires abrutis comme les plus grands spécialistes (je veux dire que la qualité de leurs connaissances ou leur honnêteté n'est pas la question) : sur Wikipédia, on ne peut pas survivre si on ne prend pas en compte le fait que les autres existent, malgré les frustrations d'ego qui en découlent....Voilà, je ne peux pas dire mieux ma position sur le volet "communautaire" du travail wikipédien. J'ai fréquenté beaucoup de forums, de projets collaboratifs, et ils posent tous des problèmes à ceux qui se considèrent comme nettement au dessus du lot. C'est comme ça, c'est pas grave, il faut qu'ils fassent autre chose. S'ils ont le talent et les connaissances, ça se verra, sinon, comme dit un mien ami qui du reste déteste cordialement Wikipédia mais qui a une solution définitive aux problèmes : qu'ils crèvent !

touvatrèbien 17/11/2007 14:05

Quel effet le « dialogue » avec JNO peut-il produire sur le lecteur de ce blog? A cette question j'ai une réponse: un effet comique. Eh bien oui, Jno est un comique qui s'ignore. Il me fait penser à ce célèbre sketch des Inconnus parodiant question pour un champion; plus précisément à cette candidate qui répond avant même notez le que la question ait été entièrement lue: « Stéphanie de Monaco! ». jno, c'est celui qui appuie sur le bouton avant d'avoir compris la question et s'écrie WKPD c'est génial. On a beau lui expliquer sur tous les tons, rien n'y fait. Et le voilà maintenanyt qui amalgame, grand bien lui fasse, parce que bien sûr il n'a pas le temps, y compris d'écrire les mots en entier. Pressé, le Jno d'affronter sa bonne journée qu'il a dans les pattes. Et qu'est ce qu'il nous dit? En substance, oui c'est un groupe, et alors? Et de recommencer à raisonner comme une casserole, il traduit, en bon connaisseur de la logique, ils, les wikipédiens ne sont pas uniformes. Mais qui lui a dit cela? Personne sauf son entendement limité au mimétisme.(Jno renvoie symétriquement les reproches et finit son message par un espoir d'être compris, lui qui est si complexe que sa prose demande un effort cognitif! Je reconnais, le mot est savant, bien Jno, pas informaticien, mais il connaît le mot cognitif, enfin rien que le mot...) Union du groupe, son unité, ce qui fait qu'il est un groupe, la représentation qu'il a de lui-même et qu'il communique, ne veut pas dire uniformité. De plus, dire qu'un groupe n'est perçu que de l'extérieur, du point de vue « des exclus », est parfaitement crétin. A partir du moment où il y a une frontière, dedans / dehors, et que l'on peut penser en termes d'exclusion, il faut bien une pensée de l'inclusion.... Je ne m'étendrai pas sur ce sujet. Trop évident. Accorder qu'il y a des pratiques communes c'est déjà admettre l'unité du groupe... Pourquoi omet-il les fameuses règles de WK, l'esprit « communauté » (sic) ? On se demande n'est-ce pas.?.. Mais notre JNO veut me donner une leçon, je suis un exclu et c'est ma faute, j'y ai oeuvré tout seul bien sûr. Non Jno, ça ne marche pas comme ça. Et puisqu'en suis à ce point, puis-je vous rappeler que je ne suis pas votre ami. Et ne souhaite pas le devenir. Laissez-moi la liberté de choix. Enfin vous vous demandez qui sont les wikiens? Bonne question et Alithia y répond parfaitement, mais avec Jno on a un indice de taille. Des adolescents en pleine crise de puberté! Sinon pourquoi croyez-vous que Jno va trouver spontanément ses questions qu'il s'invente tout seul sur le thème des boutons verts???? Allez-donc voir l'article dermatologie dans wk, vous y apprendrez que « La dermatologie est la branche de la médecine qui s'occupe de la peau, des muqueuses et des phanères (ongles, cheveux, poils). Elle est associée traditionnellement à la vénérologie, c’est-à-dire l'étude des maladies vénériennes ou infections sexuellement transmissibles (IST). » Vous me suivez, « associée traditionnellement » aux maladies sexuelles. Et le sexuel, c'est la grande affaire, pardon le business de WKPD! Non Jno, ici on ne s'occupe pas des problèmes de peau des wikiens, il n'y a pas de phrase du type tous les wkiens sont X dont le X ne concerne pas ces mêmes wkiens. Au contraire tout ce que dit Alithia vous concerne ou con(s)-cerne tellement que vous êtes tous là à vous agiter frénétiquement en répétant les mêmes rengaines. Mais si vous n'êtes pas concernés, que ne restez-vous pas chez vous, bien au chaud, dans vos certitudes identitaires! Alithia et son blog vous dérange, que dis-je, elle vous chatouille là où ça vous gratouille! Et nous voilà revenus à vos problèmes épidermiques. Pas de pot!

alithia 17/11/2007 14:48

Merci pour cette belle tirade drôlatique, Touvatrèbien. La référence au réflexe conditionné dans le sketch des Inconnus, particulièrement bien envoyée dans la cible.Mais, j'ai pas très bien compris , vous pouvez répéter la question ?:)   :)  :)

Jean-no 16/11/2007 23:44

Quand est-ce que Wikipédia rejette les règles du droit ?Une culture est la résultante d'une histoire. Wikipédia a une histoire. Courte, mais tout de même. Wikipédia n'est pas à part de la société.