Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 15:36

Ce qu'est vraiment wk : flicage des utilisateurs et montage d'une association pour mettre wk à l'abri, hors de toute responsabilité.

 



ethiopie-5.jpg

 

Echanges. Une série de messages :

 


 


 

1) « Comment ça marche le flicage sur wikipédia ?

 

Et bien quand un admin a des doutes sur la nécessité de se trouver un bouc émissaire, il piste le contributeur à l'aide de ce big brother

 

C'est le vandale Maloq qui l'a fabriqué. Cela lui permet de sélectionner les utilisateurs qu'il veut particulièrement brimer. Au bout d"un certain temps, il bloque

 

on comprend que la CCI de Clermont-Ferrand n'a pas voulu installer cela chez soi. Ce n'est pas parce que "cela se régule tout seul" car Wikipédia, sans sa bande de flics, cela n"'existe pas. C'est parce que le pouvoir est exercé par le module big brother sans que le contributeur n'en sache rien. La secte ne prévient pas les adeptes qu'elle recrute qu'ils seront pistés par les administrateurs à l'aide d'un outil spécialisé » ; posté par : Pharisien Libéré (site web) le: 23/09/2007

 



 


 


 

2) « "rayé de Wikipédia", ça ne veut rien dire du tout. Je penche pour une méconnaissance de Wikipédia, mais ce genre d'énormité est bien dommage. »

 

posté par : pabix le: 24/09/2007 06:57:13

 


 

3) réponse d'Alithia :

 

« Non. Rayé de Wk ça veut dire quelque chose de très précis et de très réel.
Rayé de Wk ça veut dire utilisateur bloqué, interdit et systématiquement surveillé et suivi pour ne plus écrire.

Qui est ainsi suivi et rayé s'il ne se soumet pas ?
L'intellectuel qui se permet de ne pas participer au consensus wkdien supposant que wk peut réviser et reformater tous les sujets. Le "rayé" de la liste des participants c'est celui qui est doué d'un esprit logique, qui respecte les us et coutumes du travail intellectuel, qui connaît ses règles et les respecte, qui connaît et respecte le droit aussi. Celui qui a plus de culture que la moyenne wkdienne (qui est plutôt basse) et surtout qui n'a pas renoncé à juger et est doué d'esprit critique : totalement interdit sur wk.
Celui-là est un danger car il n'accepte pas que soit écrit n'importe quoi et que soient diffusées des idées fausses, voire condamnables.

Wk bloque et interdit des sites entiers. Même des établissements d'enseignement. Même aussi prestigieux que Sciences Po. -voir la réaction ridicule de wk aux tests faits par des étudiants de Sc. Po. : blocage du site de l'école et sa direction mise en cause, à qui ils espèrent pouvoir faire un procès, l'accusant d'"encourager" (sic) les étudiants à "vandaliser" (sic) wk. Toutes les opinions sont admises sur wk pourtant des établissements d'enseignement sont bloqués. Ils sont dangereux, ils comportent des étudiants qui ne participent pas au consensus wkdien et qui ne béent pas d'admiration devant wk. Très dangereux. Bloqués.


 

Toutes les opinions sont admises sur wk, les irrationelles, les obscurantistes, les extrémistes, pourtant certaines sont bloquées : celles qui émanent de gens qui travaillent, qui sont plus qualifiés, que le wkdien moyen, celles qui émanent d'établissements d'enseignement, curieusement. Ce sont avec ceux-là seuls que wk se fâche et exerce sa censure.

 

Comme avec le présent blog mis sur liste noire, quand des sites extrémistes noyautent wk et y introduisent leurs liens par centaines et centaines, sans aucun problème et malgré tous les signalements faits.

 

Les intellectuels un peu trop cultivés sont bannis, rayés des listes, et leurs sites avec, s'ils critiquent wk .

 


Cependant que les sites du genre Scientologie, Témoins de Jéhovah, qui font leur publicité sur wk peuvent y écrire librement. De même que tous ceux qui propagent l'irrationalisme et l'obscurantisme, même sous des formes caricaturales et qui devraient bien entendu, ne pas trouver place dans une supposée "encyclopédie" (qui ne se mouche pas du pied avec ses certitudes de marbre). De même que les sites fascistes, islamistes, neo-nazis, et ceux qui soutiennent Dieudonné, les négationnistes ses amis, tels le réseau Voltaire, les sites qui soutiennent le terrorisme islamiste, peuvent écrire librement sur wk, où toutes les opinions sont permises. ... sauf celles émanant de + savants et + sérieux que le consensus moyen du wkdien de base . Et la barre se situe très bas.

Non, en vérité ce ne sont que les discours savants, qui émanent de gens prétendant conserver leur libre jugement, leur esprit critique qui sont censurés, interdits et ceux qui les tiennent, interdits et bloqués (rayés de wk)

+ les listes noires, des mêmes, car vous ne trouverez aucun des sites extrémistes précédemment cités sur la liste noire de wk. Au contraire, le nombre de liens de ces sites figurant sur wk est impressionnant, et peut être démultiplié sans qu'aucune surveillance ni aucune modération ne s'exerce.

 

Non, ce qui est très dangereux et intolérable, c'est un site qui critique wk : le lien est aussitôt interdit. Politique défendue par David Monniaux soi-même.

Enfin, car ça n'est même pas tout, quand un utilisateur est rayé, il est alors suivi pour ne plus risquer d'écrire, mais encore tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à son point de vue sera bloqué -bien que tous les points de vue aient droit de cité sur wk : sauf s'ils sont trop cultivés et demandent un minimum de jugement : l'interdit de juger étant l'interdit majeur de wk- et celui qui en est le porteur sera accusé d'être le même, la même personne, comme nous en avons déjà fait état sur ce blog. Accusé sans preuve bien entendu et lui aussi rayé et interdit à son tour.

Sans preuve -puisqu'on est dans une démocratie, wk n'a pas encore, aujourd'hui, le droit de fouiller dans votre vie privée. Mais elle accuse et sanctionne. car wk est hors-droit.

N'ayant aucun statut juridique et n'étant pas une personnalité juridique, elle est irresponsable : intellectuellement et juridiquement.

Car le montage americano-sectaire réalisé par Wales fait qu'elle n'est rien et dépend d'une association humanitaire, caritative. »

 

réponse de : alithia (site web) le: 24/09/2007 14:26:20

 


 

4) « "Caritative", oui, certainement, puisque c'est à vot'bon coeur m'sieurs dames. De la mendicité hype, en somme.

"humanitaire"...ça c'est moins sur... «

 

posté par : Zoé le: 24/09/2007 21:43:23

 


  1. réponse d'Alithia :

« Quand je dis "caritative" et "humanitaire", non seulement je me moque, car je ne suis pas du tout persuadée que wk contribue au bien de l'humanité, tout au contraire,

 
mais encore je souligne à la fois son idéologie et ses pratiques en relevant ces mots avec lesquels elle se présente :

- wk vit de dons, elle ne cesse de faire appel aux dons parce qu'association qui se présente comme humanitaire ;
- et également je souligne son organisation et sa structure : wk n'est rien, n'a aucune existence juridique, mais dépend de cette fameuse fondation qui se définit comme "humanitaire" pour des raisons juridiques (irresponsabilité et pour se mettre à l'abri des devoirs et obligations d'une publication concernant la connaissance : garantir la fiabilité de son contenu) et pour pouvoir faire appel aux dons, du même coup.

C'est une organisation pensée pour obtenir tout cela à la fois : argent, irresponsabilité et néanmoins reconnaissance (comme utile à la société) donc pourquoi pas des subventions de pouvoirs publics, demain ? (poursuivons la logique de wk)

De plus, et conséquemment, "caritative" et "humanitaire" : c'est comme ça que Anthère présente les choses (normal, elles sont instituées ainsi)

Donc voilà pourquoi je dis Anthère "dame patronnesse" qui veut néanmoins être reconnue et faire reconnaître sa chose comme sérieuse, du point de vue de la connaissance, et utile, pour le bien général de l'humanité. Voir l'intense lobbying auprès des patrons, des partis politiques, des institutions diverses, et via les politiques entre autres, l'intense lobbying auprès de l'école pour la pénétrer, voire pour s'y substituer (son rêve).

Wk a une stratégie d'expansion à tous les secteurs concernés par le savoir et l'éducation. Elle mène un lobbbying en se présentant comme une association d'utilité publique.

Risible, parce que ridicule, qui peut admettre que wk soit sérieuse ? Mais aussi à surveiller parce que danger. »

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Altshift 16/03/2011 16:21



Je signale en substance, et à toutes fins utiles, sans pour autant en tirer aucune conclusion rapide, que l’une des rédactrice de cet article de haut vol signale dans son CV du site de l’école de
journalisme de science-po qu’elle a étudié à Toulouse (31), ville dont il semblerait que Adrienne Alix, spécialiste en développement et fidélisation de clientèle, soit aussi originaire.


 


Je me permets enfin, à toutes fins utiles, de vous suggérer la lecture ou la relecture de cet article qui, pour être ancien, n’en semble pas moins d’actualité et dont le parti pris ne peut à mon sens en aucun cas être suspecté de démagogie.



Altshift 16/03/2011 15:12



Bonjour,


 


Vous l’avez certainement déjà vue, mais je vous signale que ENFIN, une étude journalistique tout à fait objective a été publiée qui montre hors de toute duplicité comment
fonctionne vraiment wikipédia.


On note que les journalistes citent leurs sources et on ne peut faire que se réjouir, comme la plupart des commentateurs, de la qualité de cet article.


On se prépare de belles tranches de rigolade médiatique avec des journalistes pareils. 



alithia 16/03/2011 16:33



Ils n'ont rien vu  d'anormal :  normal, ils ne sont pas allés voir par eux-mêmes,  ils répètent Christiophe Henner qui leur jure, la main sur le coeur
que tout est normal, tout va bien, tout le monde est content et compétent sur wikipedia, les conflits d'édition rarissimes, les blocages aussi, aussi bien des personnes que des articles, qu'il
n'y a pas d'articles biaisés ni de militants d'aucune cause irrationnelle conformiste et réac, aucune propagande, rien, tout va bien, circulez y'a rien à voir.


 


Ils n'ont rien vu car ils ne sont pas allés voir, ils n'ont même pas eu l'idée de lire le blog , pourtant facile à trouver, à la différence des autres journalistes
ayant fait précédemment des papiers ou émissions de radio sur wikipedia, qui étaient un peu moins naïfs et crédules, et qui s'étaient donné la peine de lire le blog, de sorte qu'ils avaient
quelques bonnes questions à poser à wikipedia et quelques doutes à lui opposer.


 


Un non événement.



LeBon 04/10/2007 02:49

http://en.wikipedia.org/wiki/Wikiahttp://fr.wikipedia.org/wiki/WikiaWikia dispose de contenus juridiquement compatibles avec wikipedia. La gnufdl des geek (pour qui toute information se résume à un "1" ou à un "0", puisque la culture est binaire -naturellement, je schématise, mais c'est assez juste-)La GNUFDL est inpirée de la licence des "logiciels libres" GNU, elle servait aux droits de la documentation de ces logiciels. Comme la GNU, tout traitement est permis, y compris les utilisations commerciales.Ce qui était intéressant en matière de logiciel (contenant) et même sa documentation (GNUFDL) a été reporté en matière de contenus "encyclopédique" dans wikipedia. Toutes les informations de wikipedia sont réutilisables n'importe où, modifiables, et doivent sysématiquement être réutilisées en gnufdl. Cela semble sympathique mais en matière de culture cela revient à tout mettre au même niveau: un article sur les pokémons et l'article historique de fond d'un spécialiste ont exactement la même valeur : des "1" et des "0". Un logiciel a une durée de vie réduite et une valeur culturelle médiocre (qui utilise encore MS-Dos? ou word 5), la GNU est adaptée (pouvoir faire marcher son imprimante avec n'importe quel ordinateur n'a rien de très profond), la GNUFDL également pour le mode d'emploi d'un logiciel qui sera périmé dans quelques années. Par contre, la GNUFDL constitue un système juridique inadapté à la culture (de fait les geeks pensent que la culture se limite aux mangas, aux jeux videos et au p2p). Naturellement il y a des wikipédien plus fins, mais la masse, le noyaux est de cet ordre.Dumbo Wales est un libertarien, il adhère naturellement à cette philosophie libérale sur laquelle repose les licences libres GNU et GNUFDL. Dans le même ordre d'idée, il n'a pas peur du plombier polonais (citation de l'article sur wikia dans wkipedia):"Wikia has some technical staff in the USA, but has also opened an office in Poznań, Poland in 2006. Explaining his choice of location, Wales commented "It's about reasonable salaries and high quality. You can find cheaper programmers in other parts of the world, but the quality's not there!"(Wikia a du personnel technique aux USA mais a également ouvert un bureau en Pologne en 2006. Pour expliquer son choix, Dumbo Wales déclare "C'est une question de salaires raisonables et de haut niveau de qualité. Vous pouvez trouver des programmeurs encore moins chers dans le monde, mais sans avoir de qualité)Dumbo a "levé" plusieurs millions pour créer sa compagnie. Une compagnie qui offre à tous la possibilité de créer son propre wiki (thématique: star trek, star wars, les séries télés, etc...). L'ensemble constituant le second groupe de wikis au monde, après la fondation wikimania. Janus Wales dispose donc d'un "versant association de bienfaisance": la fondation wikimania et d'un "versant affaires" : Wikia. Les wikipediens argneux diront, que la fondation n'a rien à voir avec Dumbo (c'est une fondation), il reste que wikia n'aurrait pas été financé si l'image de Dumbo n'était pas un atout pour espérer un retour sur investissement. J'ajoute que la fondation wikimania déménage bientôt en Californie (au frais des gentils donateurs), dans le même État que la socitété Wikia.Bon...Bref...Wikia et wikipedia partagent la même licence pour les contenus. Les contenus s'autoalimentent d'un projet à l'autre (http://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Trek lien vers wikia, pareil pour http://en.wikipedia.org/wiki/Star_Trek ). Ainsi les deux projets grossissent, l'un pour offrir la culture au monde, l'autre pour en tirer quelques avantages en matière d'adwords et de financement. Tout est parfaitement conforme à la licence GNUFDL, je ne dis pas que Dumbo est un bandit, sa compagnie a le droit d'exister, comme son ancienne société Bormis spécialisée dans les "contenus de charme" (c'est respectable dit comme ça, et chacun fait comme il veut, c'est la liberté).Les petits soldats de wikipedia travaillent donc pour deux projet:Directement => wikipedia à vocation carritative (offrir de la soupe tiède au monde)Indirectement Wikia => Offrir de la soupe chaude à Dumbo et à ses programmeurs d'outre mer.C'est naturellement tout à l'avantage du second groupe de wikis au monde que le premier n'ai pas de visées commerciales.LeBon (plutôt libéral, mais qui n'aime pas les grosses ficelles, et le public est souvent jeune, c'est facile)PS: "Dumbo" c'est comme la "directive Frankeinstein", c'est bas mais ça fait sourire. Mes excuses à Walt Disney.

alithia 04/10/2007 11:08

Oui, tout à fait : Derrière wikipedia wikia Plus exactement édifice à deux étages : Derrière wikipedia la fondation dite caritative qui ramasse des sous , wikimedia, qui se présente comme la mère Térésa de la sous-culture à répandre dans tous les sous-continents comme bienfait aux déshérités de la terre et qui vous demande vos sous, dons sur lesquels elle est libre d'impôts, évidemment puisqu'humanitaire disent-ils Wikimedia qui se fait passer pour une association humanitaire pour faire appel au bon coeur des malheureux qu'elle a réussi à convaincre de casser leur tire-lire , grâce à son discours de l'utopie qui va révolutionner le monde, c'est sûr, avec des bons sentiments, sur laquelle s'édifie une communauté sectaire, malheureusement. Et derrière wikipedia wikia : Wikia : la société à but lucratif de l'animal aux grandes oreilles qui se remplit les poches avec bénéfices considérables, si l'on en juge par le nombre de ses filiales, succursales et bureaux à travers le monde , + la publicité qui doit être très lucrative , vu que son public lui est ramené par la marque wikipedia désormais une des plus célèbres du monde et que les deux media se renvoient l'un à l'autre par des liens, comme l'indique notre correspondant, Le Bon. Wikipedia, exploitant le bénévolat des geeks qui trouvent extrêmement marrant d'écrire des bêtises sur leur temps libre c'est à dire leurs heures de bureau, et de piller le travail des autres qui ont fait le travail véritable pour le mettre à la sauce wikipedienne, d'une main, pendant que de l'autre ils font des listes d'actrices pornos et énumèrent les mangas, wikipedia est ainsi devenue très populaire avec le seul argument publicitaire, colporté par Michel Serres : c'est gratuit ! Donc le truc a marché et a ramené le public à Wikia. Qui non contente de faire des sous, répand elle aussi la sous-culture abrutissante auprès des masses, c'est à dire non seulement les commentaires de sous-séries Télé, mais les commentaires de l'actualité, pas piqués des hannetons, sur le mode "tout le monde vous ment, et il y a du complot partout" donc nous vous dévoilons tous ces secrets et complots, nous les nouveaux maîtres de l'info à la mode wikipedienne. Edifice très cohérent. Joli montage !. Et merci de votre message, Le Bon Alithia

LeBon 03/10/2007 05:36

Bonjour,Je viens de poster un commentaire ici: http://urfistinfo.blogs.com/urfist_info/2007/09/peut-on-se-fier.html, je copie colle...Wikipedia regroupe un tas de contre vérités, d'absurdités représentatives de la culture geek (pokemons, japon, informatique) avec une surreprésentation des travers du monde (articles sur toutes les sectes présentés de façon neutre, toutes égales, actualité préférée à l'histoire, aucun recul, aucune analyse). Aucun jugement de valeur au nom de la neutralité de point de vue. Une surreprésentation pénible de wikipedia dans google, même sur des entrées négligeables: - tous les chiffres - Toutes les lettres de l'alphabet - Tous les schtroumphs - Tous les pokemons - Toutes les villes - Tout ce qui est inutile Culture du chiffre, de la quantité préférée à la qualité, objectif: avoir la plus grosse "encyclopédie". Bref, encore une fois: culture geek. Beaucoup de plagiat, de travaux de recherche simplement re-écrits pour paraître neuf: merci pour les chercheurs. Intéressant toutefois pour la socialisation des post-ados solitaires. Quelques bons articles toutefois, servant de base à un argumentaire déplacé, en substance: "nous travaillons pour la connaissance du monde". la revue Nature n'en a dénombré qu'une quarantaire pour argumenter contre l'encyclopédie Britanica. Quelques milliers d'articles autoproclamés comme de qualité en 7 ans. Pour 8 millions d'utilisateurs, 8 millions d'entrées, un budget annuel de 4 millions de dollars. Seuls ces chiffres impressionnent ils sont un indicateur de cette bulle sans intérêt. Autre point: wikipedia est sous la responsabilité de la fondation wikimania. Elle ne contient aucune publicité comme tous les sites de la fondation. Cependant, le second plus important groupe de wiki au monde se nomme wikia, il regroupe une somme de wikis thématiques alimentés par les contenus de wikipedia essentiellement. Ici par contre: beaucoup de publicité. Les contributeurs à wikipedia travaillent donc en fait très directement pour le site "wikia" du fondateur de wikipedia: Jimbo Wales. Bien joué. Ce phénomène est propre au web 2.0 où en échange d'un service (avoir des amis, socialiser autour d'un projet), une société tire les bénéfice du projet. Ici: Wikia, numéro 2 des wikis, mais numéro 1 des recettes publicitaires. Merci au gentils contributeurs. Le Bon 

alithia 03/10/2007 13:59

merci de votre commentaire.Pourriez-vous développer sur wikia, pour expliquer davantage ?

Pierre, le perplexe 02/10/2007 11:04

Cette phrase de Rama "Le maître des lieux décide d'accorder aux gens le privilège d'utiliser son site, et peut à tout moment retirer ce privilège."demanderait des éclaircissements . Elle m'intrigue. Pourriez-vous exliquer, Rama , ou celui des rédacteurs de WP qui veut, Qui est ce "maître des lieux" ? Que contrôle-t-il exactement et comment le contrôle-t-il ?Selon quels critères s'exerce ce contrôle pour accorder ou refuser, ce "privilège" d'entrer sur WKP ? Je ne comprends pas très bien :  WP est un espace privé ou ouvert à tous ?WP ne requiert pas de code d'accès. Comment considéré qu'il soit réservé à certains, privilégiés ? Qui est autorisé à écrire ? A qui est-ce interdit ? Qu'est ce qui fait la différence ?Comment sont établies les différentes catégories de personnes ? Et qui fait le tri entre elles ? Y a-t-il quelque part , écrit sur WP, un code indiquant tout cela et qui répondrait à mes questions ? Merci de vos précisions.Pierre