Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 19:32
pour l'éducation : nuisible  Commentaires de l'interdiction de citer wikipedia à l'université, dans « le blog de l’histoire »
 
 
photo Bonifait l'Internaute
 
L'article du blog se trouve ici
 
 
 

Le débat sur Wikipedia (relancé entre autres par Pierre Assouline dans la dernière livraison de L'Histoire) vient de rebondir aux Etats-Unis. Le département d'histoire de Middlebury College, une petite université chic du Vermont, vient d'interdire à ses étudiants de citer les articles de Wikipedia, ainsi qu'un article du New York Times le révèle. Il s'est passé que dans le cours d'histoire japonaise, les étudiants ont tous commis la même erreur : ils ont écrit que les Jésuites soutinrent la rébellion Shimabara au 17e siècle. En fait, les Jésuites n'étaient pas en situation de le faire (ils se cachaient à ce moment-là et étaient très peu nombreux). La source de l'erreur ? un article de Wikipedia bien sûr. Et donc haro sur Wikipedia, qui se trouve désormais bannie du département, au sens où les étudiants ne peuvent plus citer cette encyclopédie dans leurs travaux. Plus de citation, mais l'usage demeure autorisé.
 
[…]
 
 
Au fait : dans Wikipedia langue anglaise, les Jésuites sont toujours crédités d'avoir soutenu la rébellion Shimabara
 
 
 
Alithia
 
 
 
Repost 0
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 14:43
pour l'éducation : nuisible  -une série de réflexions de l'Encyclopédie de la francophonie, concernant les dangers que représente wikipedia pour la culture et pour l'éducation
 
 
photo M Aubertin l'Internaute
 
L’ Encyclopedie de la francophonie, (partie prenante de l’Encyclopédie de l’Agora )analyse le phénomène wikipedia dans plusieurs articles. .
 
 * Au sujet de Google-wikipedia  ; voir ici l'article
 
 
A propos du couple infernal formé par Google-wikipedia l’ Encyclopedie fait le même constat que celui fait sur ce blog, à savoir :
« Le sage et le savant eux-mêmes sont menacés dans leur rôle de médiateurs. L'autorité intellectuelle appartient désormais en grande partie au tandem Google-Wikipedia. »
 
 
De plus la dite Encyclopedie de la francophonie analyse wikipedia sous l’angle de ses effets politiques, via le traitement que celle-ci fait subir à la culture.
 
Elle souligne que wikipedia entre en concurrence avec les politiques d’éducation soutenues par les Etats et voulues par les sociétés, qui ont pour but de former les citoyens selon des principes politiques énoncés.
 
Or wikipedia, outre qu’elle passe la culture à la moulinette de la médiocrité, comme je n’ai cessé de le montrer, -la « neutralité de point de vue » étant généralement le plus petit dénominateur commun-, se révèle à la fois un facteur de désagrégation sociale par l’effet de destruction de la culture commune qu’elle produit, et un facteur d’uniformité : uniformisation des idées, contre les cultures et leurs richesses particulières.
 
A propos du tandem Google-Wikipedia [extraits de l’article ]
 
«  En éducation, le choc est violent. Dans la plupart des pays francophones, l'État établit les programmes scolaires et approuve les manuels. En France, l'industrie du livre suit les directives du ministère de l'Éducation nationale et en tire un grand profit: les livres sur les auteurs et les sujets au programme du baccalauréat se vendent bien. Par ce biais, la République s'assure que les jeunes français acquièrent le fond culturel commun qui fera d'eux de bons citoyens. Que l'autorité en éducation y soit exercée par l'État ou par la société civile, la force des nations est étroitement liée à l'éducation nationale. Et la diversité culturelle, dont on fait si grand cas en ce moment, dépend directement de cette force.
 
La révolution numérique bouleverse radicalement cet ordre. Quand on lui donne une recherche à faire, l’élève, qu’il soit français, québécois, marocain ou sénégalais, inscrit sa requête dans Google et obtient le plus souvent, parmi les premiers résultats, un document faisant partie de l’Encyclopédie Wikipedia.
 
Pourquoi s’en inquiéter? Nous apportons un élément de réponse à cette question ailleurs dans cette encyclopédie. Nous nous limiterons ici à faire apparaître la nécessité et l’urgence d’un grand débat international portant exclusivement sur ces questions. Jusqu’à ce jour, Les Sommets sur la société de l’information, comme celui de Tunis en 2005, ont surtout porté sur les aspects techniques et sur la fracture numérique. La gouvernance technique n’est certes pas une question négligeable, même du point de vue éducatif qui est le nôtre ici, mais à supposer qu’elle soit enlevée aux Etats-Unis pour être confiée aux Nations-Unies, il faudrait néanmoins ouvrir enfin le débat de fond sur les contenus et les médias qui servent à leur diffusion.
 
La thèse de Marschall McLuhan, The medium is the message, n’aura jamais été aussi utile pour comprendre ce qui se passe vraiment dans le monde de l’information, de la communication … et de l’éducation. Une machine appelée Google, travaillant à la vitesse de la lumière, choisit les textes que lisent les collégiens. Est-ce une chose dont il faut s’accommoder béatement?
 
La réponse [à la question] posée à la machine Google, on la trouve le plus souvent dans un immense classeur appelé Wikipedia, où les connaissances sont juxtaposées, par ordre alphabétique, dans une neutralité philosophique fausse mais néanmoins réductrice, devenant ainsi un facteur supplémentaire d'uniformité et d'indifférence. .. »
 
* Autre interrogation au sujet de wikipedia :   voir ici l'article
 
Suite aux divergences entre les deux fondateurs de wikipedia : un article de Richard Waters du Financial Times étudié sur l’Encyclopédie de la francophonie met en avant la dangerosité de wikipedia
 
[extraits]
« Le partage égalitariste de connaissances propre à Wikipedia conduit-il à la vérité ou au chaos? C’est la question dont traite Richard Waters dans cet article du Financial Times à la suite du dissentiment qui a amené les deux fondateurs, Jimmy Wales et Larry Sanger, à se séparer.


Sanger qui a cessé de croire «que les interventions collectives de millions d’individus, bien coordonnées, puissent conduire à des résultats probants », lancera bientôt Citizendium, une encyclopédie traditionnelle, c’est-à-dire rédigée par des experts dont le rôle sera de passer au crible les dossiers éparpillés sur Internet et d’y introduire l'ordre habituel aux encyclopédies. Une idée qui fait bondir les puristes de Wikipedia qui, comme Wales, sont persuadés que Wikipedia doit continuer à offrir aux citoyens la possibilité de briser le pouvoir entrenched coercitif? étouffant? des experts.

Pour Waters c'est une question philosophique, celle de la vérité, qui divise Wales et Sanger. Si chaque individu peut présenter sa conception personnelle de la vérité sur un site ouvert au monde entier, selon quel critère une vérité aura-t-elle prédominance sur telle autre?
[…]
 
L'autre aspect de cette argumentation a été mis en évidence par Jaron Lanier dans un essai publié récemment et intitulé: Digital Maoism. Wikipedia s'inscrit dans la ligne d'un mouvement plus étendu sur Internet qui vise à mettre une vision de la collectivité au-dessus du jugement personnel
.

Ces conceptions de la collectivité «ont eu des conséquences terribles lorsqu'elles ont été tour à tour imposées aussi bien par l'extrême droite que par l'extrême gauche dans diverses périodes de l'histoire, poursuit Lanier, et le fait qu'elles soient réintroduites de nos jours par d'éminents technologues et futuristes... ne les rend pas moins dangereuses
 

Et Sanger de préciser que le conflit repose sur ce qu'il appelle « les nouvelles politiques du savoir.» Toute l'éducation d'une société est plus que jamais déterminée par les procédés utilisés, comme on le voit dans les encyclopédies. Les contenus des encyclopédies sont aussi importants que le programme d'un système politique pour l'obtention d'un résultat final. Wikipedia, poursuit Sanger, est tombé dans le piège de toutes les sociétés anarchistes: en commençant doucement par l'abolition de toute règle, elles finissent par devenir soit une dictature, soit un gouvernement par la masse. [...]
Wikipedia est véritablement nuisible , dangereuse : elle pose un problème politique qui exigerait, comme le suggère cette encyclopédie, une réflexion à l'échelle internationale, et une prise en charge de ces questions par les autorités concernés
photo P Tenailleau l'Internaute
Alithia 
 
 
Repost 0
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 20:12
wikipedia n'est pas un instrument de travail pour les élèves et étudiants ; elle est incompatible avec les principes de l'école

 

 

 photo Tiritan-Amiel l'Internaute
 
 
Le 26 février 2007, alerte à propos de Wikipedia dans un quotidien cambodgien. Le Cambodia Daily fait sa une sur l'interdiction de Wikipedia dans une université américaine. Un professeur lassé de voir les mêmes erreurs en provenance de wikipedia introduites dans les copies d'élèves, leur indiquait l’interdiction de citer wikipedia, y compris dans leurs bibliographies . Selon le professeur d’histoire  Neil Waters, wikipedia peut peut-être permettre de débuter une recherche sur internet, mais n'est certainement pas une source acceptable . Même avis des professeurs du Département d'histoire. voir ici par exemple et voir ici en anglais
 
 
De plus Wikipedia est étudiée dans un article d'Eric Bruillard
Professeur des universités dans le numéro de mars de Medialog dans le quel il affirme de la manière la plus nette :   « Wikipedia ne peut avoir une présence reconnue dans l’enseignement en France, ses principes mêmes n’étant pas compatibles avec les valeurs de l’école laïque et républicaine française »
 
Alithia
Repost 0
22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 15:30

reproduction d'un échange sur la question de l'éducation ayant eu lieu sur ce blog  [voir commentaires suivant l'article charia]
* * *
 
Message de Marc : Et comme il y a des sites miroirs, les erreurs, canulars et autres sont conservés longtemps, comme le prouve ce fameux article sur l'harmonisme encore disponible ici : Il faut comprendre qu'une erreur sur Wikipédia, n'est pas qu'une erreur sur Wikipédia. Elle devient : une erreur dans un devoir de collégien, de lycéen, voir d'étudiant à l'université.

une erreur dans un forum, et partout sur internet où il y a des discussions et et où l'on se sert de Wikipédia comme référence (ce qui est fréquent, une recherche Google permet de le constater).
une erreur sur plusieurs sites miroirs, donc finalement sur plusieurs encyclopédies disponibles sur internet.
une erreur dans les distributions de Wikipédia sur DVD (n'y a-t-il pas eu le projet de distribuer ainsi Wikipédia avec les PC à 100 euros ; point à vérifier).

Les responsabilités sont énormes, comme on voit. Des millions de personnes consultent Wikipédia.
 
 
Message de Raminagrobis : Oui j'ai vu ça, c'est tout récent je crois. Vu l'info sur internet, un projet de J. Wales de refourguer wikipedia à tous les étudiants, pré-chargée dans leur ordinateur.

A quand la lecture obligatoire de wikipedia pour passer ses examens, avec U.V. de wikipedia comprises ?

L'immixion de wikipedia partout, avec campagnes de pub, auto-promotion, auto-gratification de qualité, et présentations élogieuses  en sa faveur, pour lui fabriquer une image de référence, de sérieux, auprès des jeunes et des étudiants, ça laisse rêveur et laisse augurer mal de l'avenir de nos Universités, ici , en Euroepe, comme en Amérique et dans le reste du monde.

Enfin, dans les pays musulmans , comme en Chine, elle  est interdite, ils ont d'autres problèmes.
Mais ça laisse rêveur.
 
 
 
Message de Marc : Il font songer que Wikipédia est un projet de Wikimedia. Certains autres projets, comme Wikisource, peuvent raisonnablement viser à l'objectivité. Mais pour d'autres, comme Wikiversity, on peut poser la question de la valeur de ce genre de projets, dans la lignée de Wikipédia : ces projets présentent probablement les mêmes défauts. Une "Wikiversity" ne va-t-elle encore amplifier ce mouvement de prétention à la connaissance ? N'est-ce pas une illusion ? Les dangers de la désinformation et du dilletantisme me paraissent grands dans ce cas. Si j'ai bien compris, des individus se proclament professeurs, et prétendent valider l'acquisition de connaissances qu'ils éditent eux-mêmes sur ce site...
 
 
 
 
Message de Joyce : Jimmy Wales est encore derrière cela : il a sauté sur le projet "un homme un ordinateur" pour proposer de les livrer , les ordis, avec wikipedia déjà dans le ventre. La diffusion universelle de wikipedia, c'est aussi la mondialisation. A quand l'apprentissage universel de wikipedia et sur wikipedia ? Comme ça plus besoin d'aller à l'école et les Etats feront de grosses économies; En plus les enfants apprendront plein de choses fausses : super !  Et comme ça les gens ne seront pas trop intelligents et surtout pas formés à réfléchir. Super !

Wikipedia est un outil qui peut servir à beaucoup de choses très différents, du berceau à la tombe, super !
 
 
 
Message d’Alithia : Tout à fait d'accord avec votre analyse Joyce : un projet américain qui a pour ambition, car il en a la possibilité technique, d'inonder le monde avec ses ordinateurs pré-chargés par wikipedia et ses bons sentiments, sa vision du monde et sa propagande douce : sa prétention à faire l’éducation du monde entier -un ordinateur pour 100$. Le manque de scientificité et d'exactitude de notre soi-disant encyclopédie permet la diffusion d'une sa propagande douce , tout en douceur et sans effraction. Mieux   de manière ludique et attractive : wikipedia, un objet fascinant pour les jeunes, y compris avec la possibilité que donne le wiki d'intervenir et de s'amuser avec ses copains à écrire ce que l'on veut ! Tout en jouant, on participe sans le savoir à la diffusion et l'extension de l'idéologie du libéralisme et à  l'extension  de la fascination pour la technique qui façonne un nouveau monde.
 
 
Projet libéral, donc, tout à fait représentatif du libéralisme économique et commercial : vive la modernité technique et vive le tout technique ! Consommez tous la même soupe bonne gens et avalez notre sous-culture ! Idéologie de la technique et de la consommation qui s'applique donc aussi à la culture, aux idées. Un projet de domination néanmoins : domination de la civilisation de la technique, de la culture comme objet de consommation, domination idéologique soft, des produits du capitalisme avancé à l'américaine, au nom du progrès, du savoir, de l'instruction etc.
 
Une sorte de totalitarisme qui avance avec l'attrait du jeu et la fascination  pour la technique et le pouvoir qu'elle peut conférer (à chacun, chez soi, de se croire "auteur" d'une "encyclopédie")
 
 
Je confirme ce dont parle le message précédent, de Joyce .
Il s'agit d'un projet américain (évidemment) avec déclaration d'intentions humanitaires et culturelles et émancipatrices (bien entendu) de permettre à tout un chacun dans les tiers-monde et les pays pauvres d'avoir son ordinateur : un ordinateur pour 100$.
Projet sur lequel J. Wales s'est précipité (évidemment) avec (bien entendu aussi ) de grandes et belles déclarations d'intentions humanitaires et culturelles et émancipatrices et pédagogiques de pré-charger gratuitement  (évidemment) wikipedia sur tous ces ordinateurs pour que tout le monde dans le tiers-monde puisse avoir wikipedia sous la main.
 
« chaque exemplaire du PC à 100 dollars US sera accompagné d'une version allégée de Wikipedia qui comportera des articles importants de l'encyclopédie. Les connexions à internet n'étant pas monnaie courante dans les pays en voie de développement, cela devrait permettre aux enfants d'avoir accès à un certain nombre d'informations et de connaissances directement depuis le fameux PC. »

C'est pas beau une telle générosité au service de la culture pour les pauvres sur toute la planète ? Ou comment une utopie diffuse à la vitesse et à l'échelle de l'internet, l'idéologie libérale et techniciste, que le projet soit ou non concerté et que, de pro-américain il puisse être récupéré et transformé en pro-islamiste par exemple ne change rien au fait qu'une encyclopédie wiki ne peut, par définition, pas être neutre, pas plus qu'elle ne peut être une encyclopédie car elle servira à la diffusion de toutes les idéologies, propagandes et autres bourrages de mou possibles. Une encyclopédie participative est à la démocratie ce que sont les talk-show télévisés, et est à la culture  et à l'enseignement  ce que sont les débats de comptoir dans les bistrots ou autres forum sur internet.
 
 
Plaisir de la participation, oui, d’exposer son opinion sur un forum, oui : les Grecs l’appelaient l’agora. Mais qu’on ne nous parle pas d’encyclopédie et de formation de la jeunesse car ceci est une escroquerie. Qu’on se souvienne au contraire que la philosophie est née d’une interrogation de la valeur de vérité de l’opinion, ( doxa en grec) pour la mettre en question car l’opinion a toujours besoin d’être réfléchie, interrogée, mise en question et rectifiée, souvent abolie et transformée, pour s’ouvrir à quelque vérité possible. Et l’éducation (paideia, en grec, d’où vient encyclopédie) consiste justement dans la recherche de la vérité contre l’opinion.
Depuis les Grecs, toute la culture et tout le savoir se sont construits sur cette démarche socratique qui va de pair avec la science, contre l’opinion commune. Et qui défendent la démocratie contre l’opinion destinée à errer, par définition. La démocratie n’est pas la démocratie d’opinion (les statistiques et sondages d’opinion pour cela suffisent et font cela très bien). La démocratie est le régime où des lois justes permettent au peuple de participer à la décision politique. Pas seulement de participer aux débats d’opinion.
Vous voyez ce que je veux dire Mme S.R. ...
La philosophie a toujours questionné l’opinion au nom de la vérité et a toujours mis en question la démocratie d’opinion au nom de la justice et de la vérité.
 
                                                                                                   Alithia
 
A quoi il faut ajouter le message de Zeb [commentaire à l’article de présentation] :
Je viens de découvrir qu'il existe un projet de Wikipédia pour les 8 - 13 ans, Vikidia :
Je trouve ceci préoccupant ; par exemple, si je lis l'article morale, je constate que ce n'est pas un article d'encyclopédie, mais de l'endoctrinement.
Je ne vois pas comment ce projet pourrait respecter la neutralité, déjà que c'est déjà bien difficile pour Wikipédia... et alors, pour un projet destiné aux enfants, que va-t-on avoir ? Un exposé des valeurs occidentales destiné à apprendre aux enfants ce qu'ils doivent savoir ? Car je vois mal ce genre de projets expliquer aux enfants des théories philosophiques assez complexes sur la morale : Machiavel, les Sophistes, Nietzsche ? Surement pas, on va se mettre au niveau de ce que l'on croit être l'esprit de l'enfant, et le gaver de propos bien corrects, surtout pour ne pas heurter leur sensibilité. C'est ce que l'on pourrait appeler la propagande avec bonne conscience. Une bonne soupe d'opinions populaires mise au niveau des enfants, histoire de les infantiliser.

Au final, la question est de savoir si c'est bien sérieux tout ça, si c'est bien le rôle d'une fondation qui a déjà du mal à s'en sortir avec des projets pour les grands.
[Un rectificatif : Vikidia est indépendant de la fondation, mais a été créé suite à des discussions sur un projet de Wikipédia Junior.

Je maintiens le reste de mon dernier message. ]
Alithia
 
Repost 0