Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 16:37
wikipedia pas neutre : les sites extrêmistes sont sur-représentés  et même utilisés comme référence sur wikipedia
 
 
  propagande     
 
 
 
 
 
 
 
Après les observations d’historiens, précédemment faites sur deux articles concernant des sujets sensibles, Pétain et Dreyfus, qui ont été mal traités sur wikipedia
[= l’article Pétain , dont l’orientation douteuse a été remarquée par des historiens cités sur le Café pédagogique, et l’article Dreyfus dont l’orientation douteuse a été remarquée par François Gèze, et signalés par plusieurs autres, sans que wikipedia ne corrige, ce dont se sont déjà émus plusieurs fois Pierre Assouline dans le Monde et Daniel Schneidermann dans Libération, que je cite sur le blog -voir article "de sévères critiques"]
 
je voudrais citer deux exemples
 
 
1) L’article Julius Evola, a subi une curieuse évolution : réécrit à partir d'un site d'extrême-droite aux tendances nazies (nationaliste-révolutionnaire)
 
 
Pour présenter rapidement Julius Evola, il s'agit d'un intellectuel italien aux idées païennes et aristocratiques, amateur d'ésotérisme et de bouddhisme, qui va devenir sur ces bases, un adepte du nazisme le + radical, pour des raisons qui tiennent à une sorte de mystique du paganisme. Après avoir défendu un fascisme radical et païen, il fut renié par les fascistes italiens dont Mussolini, pour cause de ce même radicalisme puis de son ralliement à l’idéologie nazie, parce que plus radicale, davantage païenne que celle du fascisme et...prônant l'extermination des juifs. 
 
 
Julius Evola donc a donné lieu a un article dans wikipedia, qui fut rédigé semble-t-il correctement dans un 1° temps, avant d’être expurgé ensuite de toute référence au nazisme et à l’antisémitisme d’Evola qu'il mentionnait avant. L’article présentait l’idéologie nazie et furieusement antisémite de ce penseur que l’on peut taxer d’adepte d’une mystique païenne –qui le conduisit au nazisme et à l’antisémitisme via sa haine du judaïsme. Dans un 2° temps l’article a été complètement expurgé de ces références. Evola est désormais présenté simplement comme un adepte de pensées ésotériques, entre Nietzsche et le bouddhisme par une personne au n° d’Ip anonyme, qui dit reprendre les références de la biographie d’Evola présentes sur le site VoxNR.
 
 
 
Qu’est-ce que ce site VoxNR ? Il s’agit   d’un site d’extrême-droite radicale, aux sympathies nazies et pro-palestiniennes également radicales, (c'est à dire révolutionnaires antisémites, utilisant les Palestiniens pour les besoins de sa cause) qui emprunte à l’extrême-gauche sa logomachie révolutionnaire et la rejoint sur le thème fédérateur de l’antisémitisme. « National-révolutionnaire » : ce fut un des courants historiques du nazisme, il faut le savoir, ou aujourd’hui un autre nom pour national-socialiste, qui se veut au-delà de la droite et de la gauche. Ce site a déjà été signalé à wikipedia. A la suite de quoi un article lui a été consacré, le présentant comme raciste, antisémite, d’extrême-droite : la chose n’est absolument pas ignorée.
 
N’empêche que ce site sert à piocher des références pour rédiger les articles concernant sur wikipedia l’antisionisme et l’extrême-droite, comme le montre l’article Evola dans sa version actuelle. Ce qui laisse apparaître qu’il arrive, sur wikipedia , que ce soit le point de vue de l’extrême-droite antisémite fasciste qui est adopté pour traiter de l’antisionisme et de l’antisémitisme, ainsi que pour traiter de sujets ayant trait au fascisme et au nazisme, via la référence au courant NR qui emprunte son idéologie à Evola, ainsi qu'à à divers courants composants le nazisme, et à divers courants de l’extrême-gauche (synthèse des révolutions d'extrême-droite et d'extrême-gauche). Noter de plus que pour les articles concernant l’antisionisme sur wikipedia la défense de la justification de la référence au site nazi est principalement due Markov.
 
 
Pour en savoir plus sur le mouvement NR on peut voir l’étude d’un historien qui l’explique  ; ainsi que cet article.
Voir aussi l’étude  qui s’interroge sur la possibilité que internet soit le media privilégié de la propagande révolutionnaire.
 
En ce qui concerne l’article Evola de wikipedia, on comparera l'article avant et après avoir été expurgé par les adeptes de VoxNR. version Avant ; version Après ; Ou les versions comparées :
 
 
 
 
On voit ici que quelqu’un tente de retirer le 20 juin la référence au site VoxNR, ( qui est régulièrement introduit sur wikipedia sur tous les articles touchant à l’extrême-droite révolutionnaire et à l’antisémitisme et antisionisme d’extrême-gauche), et qu’il est aussitôt réintroduit par quelqu’un  et  (adepte du site VoxNR) et encore et qui va se charger, lui ou son alter-ego, de réviser l’article dans le sens de l’apologie du fascisme ouverte, ou en masquant toute trace de ce qui pourrait permettre de le condamner.
 
autre site de propagande qui pénètre  wikipedia et l'utilise : le Réseau Voltaire ;  voir l'article qui lui est consacré sur le blog ici 
 
 
 
 

 

a été correctement rédigé , non sans mal apparemment : si l’on regarde l’historique, il s’est trouvé de nombreuses personnes pour tenter de faire barrage à un tel article, y compris Markov. Mais finalement il est donc rédigé et relate correctement les faits, y compris l’interdit de l’ouvrage en Europe et les nombreuses rééditions dans les pays arabes ainsi que le grand succès du livre dans ces pays où il sert la propagande antisémite instillée dans toutes les sociétés musulmanes. Tout cela figure. Et cela semble embêter les habitués du point de vue admis sur wikipedia qui évite soigneusement toute forme de dénonciation de l’antisémitisme. Comme il est impossible de l’effacer ou de corriger l’article dans un sens qui réussirait à nier l’histoire, est apposé un avertissement : « cet article manque de sources ». Ah bon ? Allons voir. Et nous voyons une bibliographie tout à fait correcte : 7 ouvrages qui sont les ouvrages de référence, + des notes, ainsi qu'une document accessible sur internet : 22 références sont données, d'articles et sites, là aussi parfaitement correctes. Voir l’article  
 
 
Où est donc dans cet article le soi-disant manque de références qui justifierait le bandeau et ainsi vise à mettre en doute le contenu de l’article ?
A quoi sert alors cet avertissement, hormis à mettre en doute les informations  parfaitement valides et référencées contenues dans l’article ? 
 
Voilà donc pour exemple des orientations douteuses de wikipedia. Oreintations que tous les articles sensibles , ou presque, reproduisent. Et voilà pour exemple des méthodes utilisées pour la propagande : comment des réseaux et des sites extrêmistes, fascistes, antisémites, et qui se disent propalestiniens, (ou sous prétexte de soutien aux Palestiniens, soutiennent des positions fascistes) infiltrent wikipedia. Nous avons au moins deux exemples : le site VoxNR et le site du Réseau Voltaire, comme analysé sur le blog auquel nous renvoyons .
 
 
 
 
 


NB état des articles cités au 15/1/07

Alithia
Repost 0
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 00:02
Robert Redeker versus la propagande en faveur de l'islamisme sur wikipedia.
 
 
 
 
Article pour Robert Redeker : solidarité avec le professeur en défense de la liberté d'expression, contre les menaces inadmissibles de djihadistes. Et à l'occasion, une petite incursion du côté de wikipedia pour voir comment a été traité l'événement.


On se souvient de l'affaire Robert Redeker ce professeur de philosophie qui fut menacé de mort depuis des sites djihadistes après avoir publié une tribune dans le Figaro où il présentait l'islam comme une religion de violence et Mahomet comme un chef de guerre. Le professeur dût à la suite de ces menaces, se terrer, et passer dans la clandestinité pour protéger sa vie et celle de sa famille.

Il ne s'agit pas de défendre les propos de Robert Redeker, mais l'homme menacé pour ses idées. Sans préjuger de la position de Redeker et des critiques qui peuvent lui être faites, en effet,  c'est le principe qui est en jeu : qu'un article puisse attirer des menaces de mort
à son auteur mérite que l'auteur soit défendu et avec lui la liberté d'expression, puis critiqué si nécessaire, ensuite, lorsqu'il aura retruvé la liberté et la liberté de répondre aux critiques.


Aujourd'hui [10/1/07] un jeune marocain islamiste est arrêté pour cause de menaces de morts envers le professeur de philosophie. Réjouissons-nous : l'enquête obtient des résultats.  Le jeune marocain a avoué. La police a remonté la filière islamiste. Le professeur va peut-être pouvoir retrouver quelque tranquillité.
Le Figaro écrit :
« les autorités marocaines ont indiqué hier que l'homme qui serait à l'origine de la campagne contre l'enseignant est emprisonné au Maroc. Adil al Hyanne, 20 ans,­ a été arrêté en Libye le 26 novembre avec un autre islamiste présumé »
Cependant le professeur n'est pas encore tout à fait à l'abri des menaces de mort. Le journal précise que celle-ci fut répercutée dans le monde islamiste : 
« L'appel au meurtre du 20 septembre 2006 avait été très largement repris par d'autres sites islamistes extrémistes. Adil al Hyanne y appelait ses « frères » à suivre l'exemple de l'assassin marocain de l'intellectuel hollandais Théo Van Gogh en novembre 2005. » La protection policière du professeur reste encore de mise.
Dans Libération on trouve encore cette précision :
« Robert Redeker s'est déclaré hier «heureux», mais il «reste sur ses gardes», selon le président de son comité de soutien. «Il est toujours menacé, estime un responsable de la lutte antiterroriste, car la menace est tombée dans le domaine public.» L'appel a été repris une centaine de fois sur la Toile. »
Demandons-nous maintenant comment la menace de mort comme fait de djihad par des islamistes fut reçue sur wikipedia et comment fut traitée l'information.

 
Voyons comment Wikipedia relata l'affaire. Je me bornerai à voir comment ça commence, pour mémoire.

Quelqu'un crée l'article et nous avons aussitôt trois participants connus (des habitués, enregistrés depuis longtemps ; connus aussi pour leurs position en faveur de l'islamisme) : Moez, Omar66, et Shaolin, qui se précipitent contester l'intérêt de l'événement sur la page de discussion et qui tentent de contester l'article lui-même pour le faire supprimer (c'est une manière de se débarrasser des sujets qui vous déplaisent : vous faites supprimer l'article) . Les 3 se mobilisent pour contester les faits de la menace, contester qu'on puisse appeler cela une fatwa, et même, -pour Moez- parler à plusieurs reprises de « coup monté » (sic !) :
« Tout ça me fait dire que cela n'est qu'un coup monté, comme par hasard à l'approche des élections. Après deux jours où il couche à l'hôtel, sa situation personnelle est déjà catastrophique ? Je savais le salaires des profs maigres, mais à ce point... » Moez  5 octobre 2006 à 04:39 »[Voir page de discussion de l'article ]
Ajoutant pour preuve de ce « coup monté » que l'affaire se produit au début du Ramadan, (ce qui de plus est faux, du strict point de vue du calendrier : le Ramadan commence plus tard)mais avec pour commentaire qu' il [Moez] trouve cela « risible » : « Tout cela est risible. »(sic !) :
« Et puis, quel est le rapport entre cette affaire et le fait que les strings ont été interdits de Paris Plage ??? je crois rêver. Il ne manque plus que : la tenue conseillée est le voile islamique Et bien entendu, ce Redeker, totalement inconnu depuis là choisit le Ramadan pour faire sa sortie... pfff... Et puis on peut lire cet article [7]. Qu'y trouve-t-on ? De tout, en vrac, mais rien de précis concernant cette affaire. C'est quand même intitulé « Has the West been silenced by Islam? », rien que ça ! Tout cela est risible. » Moez 5 octobre 2006 à 04:47 
Shaolin rajoute que ça lui semble être un « coup » à l'approche des élections :  
« Ca ressemble surtout à un coup à l'approche des élections. Et la source apportée par Archeos, un site politique [8] ne me semble pas très pertinent, d'ailleurs je ne vois pas la trace de l'article Robert Redeker : première victime de la fatwa en France sur le site. » --Shaolin128 5 octobre 2006 à 12:33  »
Shaolin conteste la source donnée, puisque c'est la Gauche républicaine. En effet, ces gens ne sont franchement ni républicains, ni laïques.
De même que Moez qui revient encore à l'assaut contestant les sources, puisque c'est Caroline Fourest qui a été citée, et en remet une couche avec son « coup monté » : « Doit-on être surpris que ce soit Caroline Fourest ? [9] Tout ça sent bon le coup monté, et le peu de soutien des politiques, y compris du premier ministre et du ministre de tutelle, montre qu'ils n'ont pas été dupes. À suivre donc. » Moez 5 octobre 2006 à 15:06  »
Sympathiques n'est-ce pas les petits copains sur wikipedia ! On voit là quels défenseurs de la liberté de penser et de s'exprimer ils font !
 
* * *
 
 
 
Mais finalement, pour une fois, exceptionnelle,  la rédaction de l'article Redeker ne suivra pas les injonctions de Moez et Shaolin qui ont été sur ce coup là trop mauvais : vraiment trop aux antipodes des valeurs politiques et juridiques d'une société démocratique et d'un Etat de droit, protégeant les individus et garantissant la liberté d'expression qui sont les nôtres. Pour une fois, ils n'ont pas été suivis comme un seul homme. Je dis bien pour une fois : habituellement sur ces sujets, c'est la tendance islamiste qui l'emporte haut la main sur wikipedia.
 
Les auteurs de ces jolis propos, habitués de wikipedia, n'ont cependant jamais été renvoyés à quelque demande de réserve qu'aurait justifié leur parti-pris contraires aux lois et traditions de la France.
 
Au contraire ils sont encouragés et récompensés : l'article de Shaolin sur Atatürk, bien que particulièrement mauvais et peu objectif, est classé "article de qualité". Moez est autorisé à la chasse aux anti-islamistes.  
 
Arrêtons-nous un instant à ces deux là qui sont des militants actifs de la cause islamiste :

1) Shaolin déjà signalé ici pour son magnifique article sur Atatürk et l'histoire de la Turquie, [voir l'article « wikipedia le mythe de la neutralité 1 »-] article de Shaolin particulièrement nul, et qui plus est particulièrement déformateur de l'histoire : où il passe sous silence l'essentiel de l'oeuvre du grand leader politique que fut Atatürk, pour défendre tout simplement la thèse du rétablissement du Califat (ce qui est la position de Ben Laden pour le monde musulman, comme on sait). Shaolin n'a cessé de défendre les positions en faveur de l'islamisme. C'est son rôle sur wikipedia. De même que Omar66 et d'autres, de même que Moez qui s'est illustré sur nombre d'articles par sa défense de l'islamisme et en particulier par sa ténacité à vouloir introduire partout la notion de blasphème comme faute punissable par le droit , et par exemple sur l'article « blasphème » parmi d'autres.
 
2) Moez s'est illustré, par exemple, (exemple parmi de très nombreux autres cas), sur l'article « caricatures de Mahomet » où il a introduit, d'une part, la version (fausse) de la responsabilité de l'extrême-droite danoise dans la publication des caricatures et empêché, d'autre part, que ne soit mentionné le rôle des Frères musulmans dans l'orchestration du scandale dans les pays musulmans, à l'aide de manipulations soigneusement organisées ? soit, on s'en souvient, le recours à des caricatures fictives attribuées au journal danois, qui furent systématiquement présentées ensuite à divers imams islamistes dans le monde musulman, afin de les encourager à susciter les réactions d'indignation des foules .
 
* Tournée des Frères musulmans qui intervient, on s'en souvient , plusieurs mois après la publication au Danemark, et qui déclencha ces réactions de colère exacerbée et de violences anti-occidentales. Publication des caricatures : 30 septembre. Manifestations violentes : commencent fin janvier. Ces dernières n?eurent lieu qu'après la tournée des dits membres des Frères musulmans dans les capitales de pays arabes et musulmans.
 
* L'article de wikipedia ne dit pas un mot de tout cela dans le passage supposé constituer le récit de l'histoire et déforme complètement par sa présentation, ce qui fit événement.

- Il rédige l'histoire de manière à laisser croire que le problème vint d'une agression du parti d'extrême-droite et que les manifestations suivirent immédiatement les publications.

- Il ne dit pas que ce sont les Frères musulmans qui ont organisé tout cela, 4 mois plus tard, en fabriquant de toute pièce des fausses « preuves » et en faisant le tour des capitales des pays musulmans pour solliciter les imams islamistes d'inciter les foules à protester.

- Il tait l'origine et la raison d'être de la publication (qui a retirée de l'article, car quelqu'un l'avait mentionnée) soit le fait qu'un auteur danois qui voulait illustrer son livre d'une caricature de Mahomet, rencontrant le refus de l'éditeur craignant des possibles représailles, se demanda s'il était encore possible de caricaturer ce qui touche à l'islam. L'éditeur ne voulant prendre lui-même le risque lança l'idée d'un concours de caricatures dans un journal pour savoir à quoi s'en tenir et ne pas supporter lui-même d'avoir à faire le test. Proposition à la quelle répondit le Jyllands-Posten . Il s'agissait d'un test concernant la liberté d'expression et non d'une action du parti d?extrême-droite dénoncé dans l'article de wikipedia.
 
*  Mais ici sous le titre « xénophobie au Danemark » le récit est fait de telle sorte que lecteur comprend que les musulmans injustement agressés de manière xénophobe, ont eu raison de se révolter. La réaction est présentée de manière proportionnée à la provocation.
 
* Quelques éléments de cet aspect de l'histoire apparaissent ensuite mais beaucoup plus loin dans l'article, après le supposé récit des faits. Ils figurent dans l'article de wikipedia seulement à la 7° page, sous la forme verbale du conditionnel de plus, incomplets et vagues : la responsabilité des Frères musulmans ne peut absolument pas être supposée et surtout ils figurent non pas comme récit des événements, mais au titre d'interprétation, venant après-coup (comme dans l'article) et une parmi d'autres qui aurait été ensuite donnée des événements. Le récit des faits supposés étant contraire à cette interprétation a posteriori et mise au conditionnel, celle-ci ne peut être prise en considération au titre d?explication de l'événement.
 
* L'article est construit, comme toujours sur ces sujets, de manière extrêmement controuvée et manipulatrice, de façon à en orienter la signification : soit, il commence par une très longue introduction aux faits contraire à ceux-ci, se présentant comme récit des faits (alors qu'il s'agit d'hypothèses, qui peuvent être fausses : comme ici où on impute aux agissement du parti d'extrême-droite ce qui n'a RIEN à voir avec celui-ci) avant d'aborder les faits, mais beaucoup plus loin dans le texte mais qui plus est présentés comme une interprétation parmi d?autres et plus ou moins incertaine, et donc dans un passage de l'article où une partie des lecteurs se sera arrêtée, soit après le (supposé) récit des faits, et avant les interprétations multiples qui paraissent compliquer inutilement le récit, pour le lecteur pressé ou qui n'est pas un grand lecteur, ou est un élève très jeune ou paresseux. Ainsi le lecteur n'aura peut-être retenu que le début, contraire aux faits. Ceci est exactement la même méthode que celle adoptée comme on l'a vu pour l'article ici analysé « droits de l'homme en Iran » qui est comme celui-ci, une véritable oeuvre de déformation de l'histoire et de désinformation. Il commence par présenter longuement les droits de l'homme qui seraient soi-disant à l?origine de l'histoire perse, pour aborder 15 pages + loin ou davantage , et après avoir soigneusement exposé le point de vue des mollahs chefs de la révolution islamiste, la question de la violation bien réelle des droits de l?homme dans l'Iran d'aujourd'hui. La question est abordée après avoir noyé le poisson et dissimulé le sujet derrière tout un exposé qui parle d'autre chose. [voir ici article sur « droits de l'homme en Iran »]
 
* Ici c'est donc sous le titre « xénophobie au Danemark » un récit fait pour que l'on comprenne que les musulmans ont été victimes de racisme et donc ont réagi, normalement, comme n'importe quel groupe en aurait fait autant dans des circonstances comparables. Et voilà le tour joué. L'événement se résume à l'agression raciste de l'extrême-droite contre les musulmans en Europe. Ou comment on réécrit l'histoire jusqu'à la nier. Je tiens à préciser que ceci n'est pas l'illustration d'un cas particulier isolable, mais est, pour les articles d'histoire, sur les sujets qui peuvent prêter à désaccord, la règle : c'est ainsi que s'écrivent la plupart des articles d'histoire sur wikipedia dès que des enjeux actuels sont en jeu.
 
Je crois avoir suffisamment montré qu'on a affaire, pour ces sujets du moins, à une méthode, toujours la même, systématique et bien rôdée.
 
Ici c'est Moez qui fut l'artisan de cette présentation de l'article et de la version retenue. C'est Moez qui a guerroyé pour empêcher que la manipulation des Frères musulmans ne figure dans l'article pour relater l'histoire, et lui qui fut le responsable de l'interprétation retenue, pour accuser à la place le racisme de l'extrême-droite, du Parti du peuple danois, qui aurait soi-disant été responsable de la publication, justifiant par conséquent ainsi l?indignation des musulmans danois en retour, et faire croire que le mouvement n'avait été qu'une réaction naturelle et bien compréhensible, de musulmans victimes de faits de racisme caractéristiques de l'extrême-droite.
 
Moez a rencontré des contradicteurs, très précis et très vifs, très bien informés, en particulier, Kintaro Oé, mais ceux-ci ont dû s'incliner : la tendance prête à défendre l'islamisme, il faut croire, est plus forte à wikipedia . Et puis il faut être suffisamment expérimenté et connaisseur de ce qu'est l'écriture de l'histoire et les conditions que cela requiert, pour être capable de voir venir la manoeuvre et la contrer. Ce que ne sont pas les participants à wikipedia : trop gentils, trop inexpérimentés, ils ne peuvnet tenir tête à des individus rôdés aux méthodes de propagande (islamiste en l'occurrence mais ce serait pareil pour l'extrême-droite et toutes les formes de négationnisme historique : on a affaire à des méthodes bien rôdées, que permet wikipedia et son côté : la communauté avant tout). Pour retrouver trace de l'histoire de la rédaction il faut se reporter aux discussions très conflictuelles au moment de la rédaction. Où l'on voit du reste que la source concernant les Frères musulmans est en cache : activer la commande « dérouler » pour voir, face au titre correspondant.
 
J'aurai bien entendu l'occasion de citer d'autres articles encore que ces trois [« Atatürk » voir «la prétendue neutralité de wikipedia : un mythe 2-» ; l'article «droits de l'homme en Iran » ; voir à ce sujet «violation des droits de l'homme en Iran : wikipedia a adopté le point de vue de l'islamisme» ainsi que " « droits de l'homme bafoués en Iran wikipedia ment » et l'article « caricatures de Mahomet »]  engagés au service de l'islamisme si j'en excepte l'article sur Robert Redeker où l'opération a échoué, et sans parler de tous ceux que j'ai analysés ou mentionnés dans les articles ici : « wikipedia le mythe de la neutralité -1 & -2»
 
Nous reviendrons, à ces sujets, à ces gens : de nombreux articles peuvent être cités qui indiquent ce fait et l'illustrent : l'islamisme a trouvé ses appuis à wikipedia à l'abri de participants impuissants sous le pouvoir d'administrateurs incompétents ou complices pour une part d'entre eux.
 
Mais je crois avoir suffisamment montré qu'on a affaire, pour ces sujets du moins, à une méthode, systématique et bien rôdée.
 
Moez qui par ailleurs  sur wikipedia qualifie le présent blog de « bouche d'égoût ». Ceci pour mentionner la finesse du personnage.
 
Alithia
 


article écrit le 10 janvier  07 ; état des articles wikipedia cité à cette date 
 
Repost 0
17 novembre 2006 5 17 /11 /novembre /2006 19:36
 
 
 
 
 
I. Propagande
 
D. Schneidermann s’en inquiétait dans Libération en octobre 2005,et bien d’autres avec lui, lus sur le net : wikipedia n’est-elle pas guettée par des opérations de propagande, sous l’emprise de groupes qui s’en empareraient ? En effet,sans contrôle, la possibilité technique existe.  
 
"Qui donc travaille dans l'ombre à la rédaction des versions définitives ?"Dans Libération du 14 octobre, Daniel Schneidermann exprime ses inquiétudes devant le succès de Wikipedia. Si le projet d'une encyclopédie rédigée librement par les internautes lui semble aussi illusoire que sympathique," cette séduction ne dissipe pas les inquiétudes que suscite l'émergence possible d'un nouvel organe de référence parfaitement anonyme, et donc vulnérable à toutes les manipulations".
 
Et il donne quelques exemples qui donnent à penser à une véritable campagne de communication au profit de quelques groupes, ou forces,  politiques.
 
Risques d'utilisation de wikipedia à des fins de distorsion, désinformation, propagande ?
Eh bien maintenant c'est fait, il n'y a plus à se poser la question. La chose est sous nos yeux. L’inquiétude demeure, mais elle se fonde sur une certitude. Preuve ?   Au sujet du Réseau Voltaire,   
 
L'utilisation de wikipedia a des fins de propagande apparaît comme établie
 
voilà ce dont certains administrateurs commencent à s’apercevoir et s’en inquiéter, tel Manchot qui en fait la démonstration (Manchot est un administrateur qui peut en effet être considéré comme honnête, si l’on consulte ses contributions : voir à partir de sa page le lien à gauche contribution de cet utilisateur ; il n’hésite pas à appeler un chat un chat soit la présentation du Réseau Voltaire de façon claire. Il ose écrire : « le site du Réseau Voltaire, « agence de presse » destinée à diffuser les théories conspirationnistes de Thierry Meyssan »). 
 
Manchot donc s’inquiète de la présence sur wikipedia de 208 liens renvoyant au Réseau Voltaire, (ce qui est proprement énorme compte-tenu de l’importance du dit « réseau »), 208 liens, proportion anormale : les liens sont donc nettoyés par lui pour redescendre à une cinquantaine (dont une grande partie dans les seules pages de discussion, non dans les articles) mais elles repassent aussitôt à 132 dans les articles voir. De même Eden a bien compris le problème : un tel nombre de liens est anormal, disproportionné et suppose une organisation systématique d'inscription de ces liens dans divers articles. Leur rétablissement aussi rapide ne laisse plus de doute.  
 
 Cependant d’autres nient aussitôt cette anomalie et le danger qu'elle révèle : sebjd et GL  (de l’honnêteté de ceux-là en effet on ne peut en dire autant) ou pratique que d’autres essayent d’excuser comme inévitable ou impossible à contrer : précisément Michelet, (Michelet) un de ceux repéré pour favoriser systématiquement les thèses islamiques (pour ne pas dire islamistes) 
 
 
Pourtant Sherbrooke remarque bien que la multiplication des hyper-liens dans wikipedia fait monter le lien dans la classification Google : double bénéfice donc.
 
Mais trois intervenants , administrateurs, suffisent pour étouffer une question , contre trois aux administrateurs, malgré la preuve flagrante qui vient d’être données : 208 liens renvoyant au Réseau Voltaire, (ce qui est proprement énorme compte-tenu de l’importance du dit « réseau »), qui sont nettoyés par les administrateurs, pour redescendre à une cinquantaine (dont beaucoup dans les pages de discussion, qui ne peuvent être modifiées, en principe) et qui repassent aussitôt à 132.
 
Ce qui montre à l’évidence la prise de wikipedia par le Réseau Voltaire qui   est extrêmement bien organisé, pour pouvoir parsemer la dite « encyclopédie » d’autant de liens en divers endroits et en si peu de temps : travail de pro ! Là il n’y a aucun doute. Qui a manié ce genre d’outil sait qu’il est impossible à un individu normalement constitué(même déchaîné) de parsemer d’autant de liens, introduits à une place, sinon pertinente, du moins vraisemblable, en une demi-journée. On tient là, la preuve d’interventions d’un groupe organisé.
 
On a là la preuve incontestable que wikipedia est d’ores et déjà utilisé à des fins de propagande, par des réseaux, groupes, organisations (au moins pour le Réseau Voltaire dont Manchot grâce aux outils spéciaux détenus par les seuls administrateurs a pu faire la preuve) et que , au moins le Réseau Voltaire , a des ramifications au sein de wikipedia.
 
Manchot propose, en conséquence, d’inscrire les liens vers le Réseau Voltaire sur une « liste noire » (on découvre par la même occasion qu’il existe des « listes noires » et des outils pour les gérer) mais les 3 autres s’opposent. Malgré les avis convergents de 3 administrateurs, donc, il suffit de 3 autres (GL, Michelet, et sbjd) pour faire taire l’impertinent et écarter la question d’un revers de mains.
 
On tient là une preuve, d’un fait grave, mais 3 individus ont raison de la question qui pointe un problème manifeste, pourtant fondamental. La suggestion de Manchot, d’organiser une surveillance (les administrateurs en ont les moyens informatiques) est aussitôt enterrée.
 
On voit par cet exemple paradigmatique, comment fonctionne pour de vrai wikipedia et comment se fait son « consensus » : les remarques pertinentes et bien qu’incontestables, portant sur les points essentiels,  sont étouffées par un groupe (car faut être plusieurs, n’est-ce pas ? pour faire comme s’il y avait une majorité qui se dégage). Le petit groupe se précipite aussitôt et arrête la question avant qu’elle ne soit mise sur la place et donnée à connaître.
 
Cette prise d'influence de wikipedia par le Réseau Voltaire, est un des faits les  + graves (sans doute le + grave)  qu’ait connu wikipedia . Eh bien, jugé pas grave.
Les groupes d'administrateurs et autres chefs, qui étouffent les affaires qui démontrent la présence de réseaux d'influence organisés pour faire leur propagande, qui décide (et censurent, et punissent ceux qdes participants qui sont des grains de sable dans l'engrenage) même s'ils peuvent intervenir à seulement 3 personnes, et même moins , et même une seule,  sont manifestement bien organisés et leurs convergences ne tiennent pas du hasard. Les participants vivent dans la peur de se faire réprimander, voire pire interdire d'édition ou pire encore exclure. Ainsi ils ne disent rien et personne n'ose contester. Les meilleurs s'en vont. Les autres demeurent sous surveillance de cette police aux agissements bien rôdés.
 
Ainsi il suffit de deux ou trois interventions des chefs, pour que tout le monde se calme et ravale ses questions et objections. Très peu de rappels à l'ordre des chefs qui ont le pouvoir suffisent, pour écarter cequi ne doit pas se dire. Il semble que tout le monde ait bien intériorisé les codes (secrets). Très peu ont raison des plus fortes  objections, qui finissent par être rapidement écartées ainsi que de toute discussion qui gêne. Sans même de véritables arguments.  C'est un climat qui règne où chacun est rappelé à cette certitude : on vous surveille. Même pour une question de fond, comme on le voit ici, qui met en jeu le fonctionnement de l’ensemble de wikipedia , et qui relève d’un principe qui, selon les intentions officielles de wikipedia, du moins, interdit rigoureusement ce genre de pratiques, comme on l’imagine et cherche à s’en protéger : la question est étouffée avant d'avoir été examinée, si elle n'est pas correcte.
 
 
A wikipedia, lorsqu'on n'est pas dans la ligne ni n'admet les pratiques sectaires on subit en silence et on s'en va, mais jamais on ne discute de ces choses là : comment marche le système ? Question interdite.
 
 
Un problème qui met en jeu la manipulation de wikipedia par un groupe, croyez-vous que cela mériterait un vote après enquête ? Surtout pas. Il faut au contraire faire taire celui qui s’interroge et étouffer l’affaire  rapidement.
 
 
 II. relais au sein de wikipedia.
 
 
Il y a donc également des relais , au sein de wikipedia, de ces officines de propagandes, puisqu'elles sont , comme on le voit, protégées par certains des chefs (administrateurs, bureaucrates etc..) qui empêchent que les utilisateurs écrivant sur wikipedia ne puissent contrôler quoi que ce soit : ni savoir ce qu'il se passe, ni émettre un avis, ni prendre des décisions.
  
 Ces administrateurs de l'ombre, qui couvrent des pratiques totalement contraires à l'esprit affiché de wikipedia, (pertinence, neutralité) ont la liberté et le pouvoir de ce faire, car les règles, tout à fait anti-démocratiques, de wikipedia, le permettent. L'utilisateur lambda et ceux qui sont en bas de la hiérarchie (le grand nombre) n'ayant pas les outils informatiques permettant la surveillance, ne peut savoir ce qu'il se passe. Tout se passe dans son dos.
 
Même les décisions apparemment publiques , telles que les votes, étant donné la manière dont sont organisés ces derniers : ni annoncés, ni représentatifs de quoi que ce soit. N'étant pas annoncés de manière visible, ils ne réunissent que quelques individus, inconnus de leurs pairs (anonymat oblige) et qui donc votent à l'aveugle, jamais les mêmes (on ne sait d'où ils sortent) et qui ne sont absolument pas représentatifs de quoi que ce soit.
 
Il est fort à parier que, là aussi, avec les outils de chefs, certains peuvent organiser les votes, en prévenant un petit nombre (jamais le même) pour que ça ait l'air vraisemblable. C'est mon hypothèse du moins, et je la partage.
 
 
d'autre(s) article(s)  suivront pour approfondir cette question.
 photo c Renard l'Internaute
 
III. prises de décision et votes. La question de la démocratie. 
 
Ce qui nous amène à la question des prises de décision et votes , au fonctionnement de wikipedia, "encyclopédie" libre de contributions, mais très bien gardée, tenue dans une main de fer.  
 
 
En effet jamais les votes ne sont annoncés dans une mise en page qui les signalerait comme bien visibles par tous . Et il n’y a, aussi curieux que cela puisse paraître aucune règle de vote , c'est à dire aucune publication des sujets mis au vote, ni publication non plus du nombre des utilisateurs inscrits, et des participants réguliers, aucune exigence d’un minimum de participants à un vote , de sorte que l’on voit la plupart des votes être effectués avec environ 20 à 30 votants  
 
Wikipedia c'est l'exact contraire de la démocratie.
 
 
 
Wikipedia c'est le contraire de la démocratie:car celle-ci suppose des règles et lois explicites et publiques, énonçant les obligations, interdits et sanctions, avant leur application.
 
La démocratie suppose encore des institutions aux règles connues. Sur wikipedia elles sont secrètes. La démocratie suppose encore des pouvoirs connus de tous, qui ne servent pas d’écran à des pouvoirs occultes qui fonctionnent à l’abri du secret. Elle suppose des règles de votes, exigeant que ceux-ci soient annoncés et qu’un minimum de participants soit réunis pour que les décisions qui en sont issues soient effectivement démocratiques et douées de sens. Elle suppose, bien entendu aussi, que les candidats aux élections soient connus, se présentent, s’identifient, énoncent leurs conceptions et programmes, leur intentions, professions de foi.
 
Sur wikipedia , le nombre de participants-rédacteurs n’est pas communiqué, mais on peut imaginer qu’ils sont plusieurs centaines (combien ?) et l’on constate que les votes pour prises de décisions se font la plupart du temps avec 20 ou 30 personnes, souvent moins.
 
Les élections des responsables se font donc avec une toute petite minorité et consistent à choisir des inconnus sous pseudonymes qui n’ont, évidemment, ni programme d’intention, ni professions de foi, dont on ne sait qui ils sont, ce qu’ils pensent, quelles sont les qualités, motivations, compétences, domaine d’intérêt etc.
 
 
En vérité ça ressemble à de la cooptation, de sorte que si une certaine sensibilité idéologique commence à prendre forme, elle ne peut qu’augmenter ensuite son importance, par reconnaissance mutuelle.  
 
 
Pas claire wikipedia !
 
 
Alithia
Repost 0