Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 14:24
Précisions .  A un intervenant qui s'indigne de la propagande présente sur WKPD,  ou  de propos antisémites également, et qui se demande comment porter plainte contre WKPD, je précise



sicile-ph-oltra.jpg

photo Ph. Oltra l'Internaute

Pour mettre fin à un message clairement illicite, càd . ouvertement raciste, par exemple, ou faisant l'apologie du meurtre, c'est l'auteur responsable du site qui, en est l'éditeur, et à ce titre responsable de toute la publication sur son site, qui doit être saisi pour y mettre fin.

A moins que ce site ne soit que raciste, neo-nazi, et n'ait pour but que d'éditer ce genre de choses, il retire et on n'en parle plus (et même là : les sites de ce type retirent, pour éviter de tomber sous le coup de la loi et se faire fermer)

Je ne parle là que du cas de propos illicites. La propagande diffuse ne tombe évidemment pas sous le coup de la loi. Et la diffamation des personnes et atteinte à la vie privée est encore un autre cas (elle doit se plaindre elle-même)

Distinguez ces trois cas svp, pour commencer.
Car ils impliquent des démarches différentes, en réaction.

Avec WKPD ça se passe différemment, puisqu'il n'y a pas UN auteur responsable du site, ni UN éditeur assumant cette responsabilité, mais que TOUS sont éditeurs collectivement.

Qui saisir en cas de problème ? C'est là la 1° difficulté

1- Pour des messages clairement illicites, comme il n'y a aucune discussion sur ce point, les administrateurs de WKPD suffisent. Ils retirent automatiquement lorsque ça leur est signalé.

2- Pour les cas de la diffamation et/ou atteinte à la vie privée, on a vu la difficulté avec le procès puisque WKPD, n'est pas responsable et pas même WKMedia. En référé on peut faire supprimer un contenu contrevenant aux lois sur vie privée / diffamation, mais il faut un référé, procédure lourde et coûteuse (il faut un avocat) car sinon WKPD s'en fout, WKMedia encore plus = pas de responsabilité, aussi longtemps qu'il n'y a pas de plainte de l'intéressé car, à la différence des contenus illicites, les atteintes à la vie privée et diffamation, ça se discute, ça s'évalue par le Tribunal , et ça ne met pas en danger le site : pas de risque de femeture.

Cas pratique : exemple de l'article Ayaan Hirsi Ali qui a certainement autre chose à faire, en l'occurRence, que DE porter plainte contre WKPD & WKMedia.

Et en référé, de plus, on peut découvrir, et il y a toutes les chances qu'on découvre, que l'hébergeur, alerté par la plainte a déjà retiré le passage contesté, s'il y a vraiment des propos contrevenant aux lois sur la protection de la vie privée / et diffamation, : pour ne pas avoir d'ennuis. On est sur le net, il retire. Facile. Le plaignant arrive au Tribunal : trop tard, sa plainte n'a plus d'objet, et tant pis si elle a traîné sur le net, sur le 9° site mondial etc. et si la chose a été vue par des millions et millions de consultants qu'invoque WKPD.

A moins d'attaquer au fond, càd pas WKPD, ni WKMedia, INATTAQUABLES, et de chercher à prendre sa revanche sur l'obscur pékin qui aura écrit etc. à l'abri de la liberté ilimitée et irresponsable que lui offre WKPD, qui se décharge sur le rédacteur . Ce que n'a pas voulu faire Seigenthaler, et on le comprend -voir article correspondant sur irresponsabilité de WKPD.

Car on peut penser que le problème c'est WKPD et son non-rapport officiel et juridique à WKMedia e ne pas vouloir prendre une revanche sur un individu, mais au contraire, dénoncer la liberté de diffamation que WKPD offre à n'importe qui.

En droit, rien à dire la chose est claire : pas de responsabilité des deux.

Dans le réel cependant on retrouve la question, vu la surface de WKPD, càd immense surface offerte par elle sans supervision ni contrôle à n'importe qui, lui laissant la possibilité de faire n'importe quoi, sans mise en garde ni information : l'utilisateur n'est pas prévenu par WKPD , ni qu'il est, lui, le seul éditeur, ni des lois qu'il est tenu de respecter.

En cela je dis que WKPD est complètement irresponsable, intellectuellement, et que, pour cette raison, ele ne peut être qu'une marre aux crapauds. Aux antipodes de tout travail intellectuel que suppose une encyclopédie.

Mais juridiquement , elle est également irresponsable, donc ... tranquille.

Distinguez toutefois les deux types de responsabilités qui ne se mettent pas en cause de la même manière.


3- Enfin dernier point : les articles que vous trouvez litigieux car imprégnés d'idées fascistes et divers parti-pris, jusqu'à insinuer plus ou moins insidieusement ou grossièrement de la propagande.

Vous pourrez saisir des organisations de défense des droits de l'homme ou autres : si c'est suffisamment gros. Sinon, c'est le débat d'idées, la critique, la dénonciation, pour faire savoir que WKPD accepte de publier de nombreux articles pourris, ce que fait ce blog.

Distinguez bien les 3 cas, car chacun appelle une réponse différente.


Ce correspondant ajoute encore  :


Concernant le fait gravissime d'hébergement par Wikipedia, contre la communauté juive, je te rapporte les propos de l'internaute Popo le Chien qui sur ce nom d'utlisateur agit comme administrateur de Wikipedia. Il s'exprime en minimisant les choses. Donc, si je comprends bien les choses, d'après wikipedia, il faudrait qu'un membre de la communauté juive de France, porte plainte contre Wikipedia ou Wikimedia France foundation et que le plaignant se fasse connaître par courriel pour que cette donnée encyclopédique  douteuse disparaisse des serveur de Madame Florence Devouard ?

Non, vandalisme à deux balles comme on en voit tous les jours (à moins que Monsieur Yiddish ne se fasse connaître par mail pour dire qu'il se sent nommément visé ). Popo le Chien ouah 12 novembre 2007 à 10:27 (CET)

[on appréciera au passage la remarquable finese de l'administrateur, qui est un chien, à ses dires ! Encore un joli échantillon du wkpdié]

Ma réponse  :


OUI, c'est ainsi. C'est pourquoi WKPD est irresponsable, insaisissable, car s'il y a plainte, ils retirent, pour arriver nickel devant le tribunal.

Plus. On imagine, un procès par sujet, par article : il en faudra du boulot et du fric ! Qui peut faire cela ? Qui a envie de faire cela : passer tout son temps et son fric en procès pour être débouté à coup sûr par une encyclopédie mondialement etc. dont le Tribunal ne pourra mettre en cause aucune reponsabilité mais juste constater qu'elle a un hébergeur et dont on apprend qu'elle n'est pas éditeur ni rien du tout, et retourne-toi coco contre les dizaines de petites mains qui ont concocté l'article, après enquête etc.

Voilà pourquoi WKPD est si peu attaqué. Si c'était un media normal, honnête, càd. si elle osait assumer la responsabilité éditoriale, elle aurait des dizaines et des dizaines de procès par jour.

Voilà pourquoi WKPD est une publication de caniveau. Par définition.

Et aboutit à une sorte de forum aux propos bêtes, incultes, laissant toute leur place par conséquent aux propos fascistes, racistes (antisémites seulement, pour l'instant), mais qui doit sa popularité au titre complètement usurpé d'"encyclopédie" populaire. Populaire : où il faut entendre par là : de caniveau (pour une partie, mais si significative !), la publication de la populace. Si les temps sont aux idées racistes et antisémites, comme il semble qu'on s'y achemine lentement mais sûrement, la populace produira son encyclopédie reflet des idées populaires et nous fabriquera  une jolie petite encyclopédie qui aura toutes les tares des idées xénophobes-fachos qui plaisent à la populace.


Alithia
Repost 0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 11:20
Exemple de diffamation.



ethiopie-5.jpg


Dans l'article sur Ayaan Hirsi Ali de wkpd que j'ai signalé, pour cause de suppressions d'informations valides, ces suppressions ayant été effectuées par la censure wkpdienne à  peine les informations introduites, il y a une très grave diffamation que l'auteur des modifications avait tenté de supprimer et qui ont été réintroduites par un des pro-islamistes de service, Moez , qui veille sur tous les articles ayant quelque rapport avec l'islam.

Ayaan Hirsi Ali est née dans un milieu musulman extrêmement traditionnel, dont elle s'est échappée très jeune et a demandé asile aux Pays-Bas, invoquant le risque d'un mariage  forcé.

Elle a ensuite eu l'occasion à diverses reprises de prendre position contre l'islamisme, si bien qu'une Ministre de gauche est venue la trouver pour lui demander de s'occuper de politique. Elle est devenue député. Elle a ensuite été lâchée par la gauche qui ne voulait pas d'une critique trop sévère de l'islamisme, et elle a rejoint un parti de droite.

Apès l'assassinat de Théo Van Gogh, menacée de mort par les islamistes, elle a trouvé refuge aux Etats-Unis.

Que dit wkpd ? Un gros titre "mensonges d'Ayaan Hirsi Ali"  introduit un paragraphe très développé sur le fait qu'elle aurait menti sur le risque de mariage  forcé, (évoqué quand elle avait 20 ans pour se réfugier) ce qui l'aurait  soi-disant tellement discréditée dans le pays qu'elle aurait été obligée de fuir aux Etats-Unis. Le tout sans aucune source valide.


Wkpd passe sous silence les menaces de mort des islamistes  et fabrique la partie centrale de l'article avec une énorme diffamation signifiant que c'est cet appel au secours d'une très jeune fille promise à un sort qu'elle refusait, usant d'un argument inexact, qui l'aurait forcée à s'exiler. Wkpd passe sous silence l'attitude honteuse à son égard, du gouvernement hollandais qui l' complètement lâchée.

Voilà ce qui est réintroduit par la censure wkpdienne quand sont supprimées les informations concernant le soutien reçu par Ayaan Hirsi Ali de la part d'intellectuels de toutes obédiences dont des musulmans libéraux. Car aujourd'hui Ayaan Hirsi Ali se retrouve sans protection, le gouvernement des Pays-Bas ne voulant plus l'assurer et la financer. Le lecteur de wkpd n'en saura rien. Mais il saura tout sur les ragots diffamatoires.

De plus ajout et
rectification le 9/11.

Même sur cette histoire de mariage forcé sur la quelle  wkpd prétend qu'
Ayaan Hirsi Ali aurait menti, ce que dit wkpd est faux et diffamatoire. En vérité Ayaan Hirsi Ali a reconnu avoir menti sur son âge à son arrivée aux Pays-Bas, en 1992, qu'elle avait changé de nom pour échapper aux recherches de sa famille, mais elle a assuré qu'elle n'avait pas menti en affirmant qu'elle avait dû fuir pour échapper à un mariage arrangé.

De plus ce qu'il faut encore  préciser c'est qu'un tribunal lui a ordonné de quitter son domicile hollandais, en raison des risques que sa présence fait peser sur la sécurité du voisinage (!). Ce que dissimule wkpd bien entendu. Le lecteur de wkpd saura uniquement que la déchéance de sa nationalité est prononcée, sans les circonstances, et sur la base du réquisitoire à charge rédigé par wkpd.

Que devient la diffamation lorsqu'un simple rédacteur ne peut la supprimer, se heurtant à la censure ?


Aussi longtemps qu'Ayaan Hirsi Ali ne porte pas elle-même plainte, et dans les formes , càd. par lettre à la Fondation en Floride dont elle a certainement l'adresse dans son agenda (ce qui supposerait encore qu'elle lise wkpd, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, qui ne passe pas son temps ainsi) entre-temps, et comme ce procès vient de nous le rappeler fort à propos, wkpd irresponsable peut publier n'importe quoi, puisqu'elle a beau s'appeler encyclopédie, elle n'édite rien . Elle n'existe pas, on vous le répète et wikimedia n'a aucun rapport avec wkpd, répètent en ce moment partout les wkpdiens qui se répandent dans la presse, qu'ils détestent mais adorent utiliser, bien évidemment. Wkpd n'est rien, juste un support, l'association n'est rien, juste un hébergeur, pas une siciété éditrice, wikimedia n'a rien à voir avec les activités de wkpd, elle fait juste sa pub et sa promotion. Tranquille wkpd. Et la diffamation peut poursuivre son cours et des millions et des millions de consultants profiter vite, librement, gratuitement et collectivement de toutes les diffamations qui leur sont servies sans contrôle et sans que personne n'ait vu matière à corriger.

Ce qui montre que corriger wkpd de ses nombreuses diffamations présentes depuis des mois et des années, ne peut venir que de pressions faites de l'extérieur , tels les articles de ce blog (mais pas trop pris en compte). Surtout cela suppose de porter plainte contre la Fondation en Floride, ce qui prend du temps, de l'argent, il faut un avocat : vous trouvez cela normal ? Pour un résultat a priori aléatoire, puisque Fondation comme wkpd sont irresponsables et fonctionnent tranquillement sous l'état de fait "pas vu, pas pris" et, quand bien même, lorsqu'il y a plainte, vont retirer le texte incriminé avant que l'affaire ne vienne devant le tribuna. Donc faute réparée : Trop tard !  (c'est pourquoi personne n'attaque wkpd ; sinon elle aurait des dizaines de procès par jour dans chaque pays)

Scandale de son impunité.

En attendant tous les Moez et le réseau pro-islamiste de wkpd peuvent faire leur oeuvre tranquillement et les diffamations rester en ligne des mois et des années et faire le tour du monde pour le 9° site le plus consulté etc.

Pas grave parce qu'un jour ce sera corrigé quand l'affaire sera venue au jour, comme pour Seigenthaler ? Seuls les wkpdiés le pensent et osent le dire.

Alithia





Repost 0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 13:43

On n'est jamais si bien servi que par soi-même. Comment est organisée la propagande sur wikipedia ou comment les divers groupes militants et groupes de pression se répartissent à chacun leur domaine respectif selon un pacte tacite de non-agression.




bolivie-a-aubert2.jpg

photo A. Aubert l'Internaute


 
 
Un correspondant écrit ce mot suite à  l'article Wikipedia a besoin de vous. Nous n’avons pas besoin de wikipedia.:

 
 

« Je suis assez d'accord avec l'énumération des griefs que vous avez contre Wikipédia.

 

Il y a un point toutefois qui ne me semble pas assez clair.

 

Lorsqu'on consulte sur Wikipédia l'article consacré a Besancenot, porte parole d'un groupuscule d'extrême gauche la LCR, on constate que les ajouts ou corrections apportés par d'autres contributeurs sont systématiquement effacés par les auteurs initiaux qui sont certainement membres de cette organisation, de plus les observations, critiques ou demandes d'explications sont tout aussi déclarées non pertinentes et passent aussi aux oubliettes, c'est à dire que les auteurs interdisent de fait qu'on discute sur la page de discussion. Ce qui constitue un autre grief à ajouter à votre liste , à savoir "En empechant les lecteurs de modifier un article, Wikipédia enfreint ses propres règles et surtout ses propres objectifs." 

 


A moins que l'extrême gauche ne fasse partie, selon vous, des "gens incompétents et sectaires" ou même des "fachos" cités dans votre liste, mais alors pourquoi ne pas faire preuve du même courage et de la citer expressément ? »

 

commentaire n° : 13 posté par : loupiat le: 21/10/2007 12:20:37

 
 
 
 
 
Je lui réponds :
 

«  Oui, merci de votre observation pertinente.

Tous les articles, tous les sujets sur wikip sont exposés à être pris en main par les partisans d'une cause ou d'une autre. Aucun sujet, aucun domaine ne fait exception.


C'est pourquoi vous trouverez les articles sur la LCR écrits par les partisans de la LCR, ceux sur l'alter-mondialisme écrits par les partisans de l'alter-mondialisme, ceux sur le libéralisme écrits par les partisans du libéralisme, et sur le tiers-mondisme  idem, et sur le MRAP, le Monde diplomatique etc. idem encore. Vous trouverez les articles sur l'extrême-droite écrits par les partisans de l'extrême-droite, ceux sur le Moyen-orient et les Palestiniens écrits par des anti-sionistes militants plus ou moins extrémistes, se référant et reprenant les  arguments du Hamas et  ceux de l'extrême-droite la plus violemment anti-sioniste, ceux sur Dieudonné et autres antisémites, y compris des révionnistes, idem. Tous sont écrits par leurs partisans. Et de même sur le catholicisme écrits par des fondamentalistes, et encore même chose pour l'islam : les divers fondamentalistes, les divers nationalismes, les divers partis-pris absolument pas "neutres" sévissent en toute liberté. Contrairement à ce qu'affiche wikip.


Sur tous les sujets de politique. Aucun n'est épargné.

Evidemment il est davantage scandaleux de voir s'étaler la prose de l'extrême-droite et des fondamentalismes religieux niant les ouvrages et études d'historiens, que de voir les partisans de Besancenot vanter les mérites de la LCR, qui sont tout de même plus inoffensifs et ont le mérite de ne pas être des fascistes pour ces derniers. J'espère que vous en conviendrez.

On peut distinguer toutefois entre  un favoritisme pour un parti politique parfaitement légal et libre de soutenir ses idées, et un favoritisme accordé aux idées d'extrême-droite. Les deux n'étant à mettre sur le même plan.

C'est pourquoi il y a davantage lieu de signaler les parti-pris d'extrême-droite et les fondamentalismes, qui remettent en cause les principes de la démocratie, les valeurs de la république et l'Etat de droit.

Entre un courant politique contestataire d'un certain ordre inégalitaire et l'autre qui met en cause les fondements de la liberté, du droit et le principe d'égalité, on n'a pas à faire à la même chose ni au même problème.

Mais dans tous les cas, que les articles d'histoire, de politique, ayant trait à la religion, au droit et à ses principes, à l'économie, et tous les articles mettant en jeu des idées qui font l'objet de disputes partisanes, soient infléchis dans un sens ou dans un autre par les partisans d'une idéologie est bien entendu inacceptable du point de vue de la vérité qui montre que wk n'est pas une publication sérieuse, tout au contraire.

Et c'est  tout aussi inacceptable,
bien entendu, du point de vue d'une soi-disant encyclopédie, qui, pour la raison qu'elle publie des articles faussés par des points de vue partisans, ne doit pas être considérée comme une encyclopédie, mais comme une vaste publication de ragots et de discours partisans, doublés de délires irrationnels.  (Ragots et rumeurs, articles partisans, irrationalisme, sont les trois problèmes de wikip. qui mérite pour cela qu'on lui dénie toute reconnaissance et toute considération)

Wk est un grand n'importe qui se hausse du col et cherche à se faire passer pour une encyclopédie, et maintenant en outre, pour une publication de référence à usage de l'enseignement. Car ils rêvent de se faire subventionner par le(s) Ministère(s) (voir colloque et autres assertions de l'inénarrable "Valérie", ingénieur en environnement : une référence pour la culture, certainement)

Le scandale de wikip réside dans ses prétentions, alors que l'évaluation qu'on peut en faire indique que pour l'essentiel de ses articles, elle ne passe pas la barre d'une publication de meilleure qualité qu'une feuille de choux à ragots ni qu'un forum où se lit n'importe  quoi.


Mais nous sommes d'accord et il faut le dire : il n'est pas plus normal de trouver sur wikip des partisans de Castro, Besancenot, Staline ou Chavez , ou encore de Tariq Ramadan, du Mrap, des antisionistes gauchistes ou fascistes que de trouver les partisans de la Turquie niant le génocide arménien, ou ceux d'Ahmadinedjad, et même de Ben Laden, de Thierry Meyssan, de Garaudy et de tous les extrémistes, qu'ils soient fascistes comme-ci ou fascistes comme-ça, venus de droite ou extrême-droite de toujours ou sous des formes nouvelles ou venus de gauche, ou des partisans de Sarkozy ou de n'importe qui, y compris Besancenot, quel qu'il soit. La propagande n'est pas plus admissible, qu'elle soit pour  x, y, ou z, pour une Eglise ou une autre, une religion ou d'une autre selon des grilles de lecture partisanes, ou pour quoi que ce soit. 

L'étrange de la chose et qu'il convient de souligner est ce constat que nul ne peut éviter de faire, à savoir que ces esprits partisans divers et variés peuvent écrire librement les articles correspondant à ce qui leur tient à coeur,
sans que personne ne les arrête jamais.

Jamais en effet personne ne vient contrer ces esprits partisans et activement militants,  au nom de / et en leur opposant les/ normes de la vérité, de l'objectivité, de la rigueur, de l'exactitude, du respect des exigences du travail intellectuel et d'une publication sérieuse : tous principes et exigences  que wikip a écartés initialement et définitivement.


Personne n'arrête jamais les partisans sur wikip. ni ne peut corriger les écrits partisans  car le consensus et la paix de la communauté priment sur quelque exigence de vérité que ce soit. 
Vous avez remarqué ? n'est-ce pas étonnant tout de même ?

Or ce sont les normes de wikip qui produisent cela :
tout le monde doit être à l'unisson et s'accorder. Peu importe sur quelle version, mais l'important est de s'accorder. Ce sont la neutralité consensuelle et une communauté homogène,  soudée dans le même projet et les mêmes croyances, qui comptent. Pas la vérité ni l'objectivité. Une communauté produisant du consensus qu'on appellera abusivement "neutralité" (car cela n'a rien de neutre) est la condition de réalisation de wikip. Communauté soudée à quoi est sacrifiée la vérité de même que  toutes les normes à respecter pour y parvenir -autant que faire se peut bien entendu : nul ne détient la vérité, qui n'est elle-même jamais acquise, ni jamais totale.

Wikip. fonctionne comme une secte qui sacrifie la vérité (et ses conditions)  à la vie de la communauté qui seule lui importe.

Et n'oubliez pas : derrière et grâce au succès de wikip. à but non lucratif, se cache la société de Wales, wikia, à but tout à fait lucratif et aux résultats également tout à fait lucratifs. 



Voilà pourquoi chaque secteur est pris en main par ses partisans qui exercent librement leur propagande : on les laisse tranquilles s'adonner à leur propagande, s'ils ne débordent pas leur secteur et ne viennent pas s'opposer aux autres dans leur domaine respectif.

Il y a comme un pacte tacite entre les partisans divers des diverses causes. Pacte tacite pour se répartir leurs domaines en se fichant la paix les uns les autres.  Comme entre diverses bandes mafieuses,  ou différents groupes ramassant les bénéfices de la corruption : chacun se fiche la paix en respectant le territoire de l'autre, après s'être réparti leurs territoires respectifs. A l'abri de la loi du silence, tous sont libres d'exercer leurs oeuvres, et une entente tacite les rend tous complices des mêmes malhonnêtetés.

Exactement pareil. Sur wikip. tout le monde est complice : les extrêmes-ceci, supportent les  extrêmes-cela, à condition que chacun ne s'occupe que de ses affaires et ne mette jamais le nez dans celles des autres. Pas de contestation, pas de rectification. A ce compte chacun peut exercer librement sa petite propagande.

Le fameux équilibre de la neutralité affichée n'est absolument pas un juste équilibre au sein de chaque article, sur les sujets qui peuvent prêter à des interprétations divergentes ou qui peuvent porter à controverses.

L'équilibre dit très injustement "neutralité" est un équilibre qui consiste en une juste répartition entre les divers domaines et les diverses tendances partisanes
: soit équilibre entre les domaines contrôlés par l'extrême-droite ceci et ceux  contrôlés par l'extrême-droite cela, eux-mêmes en un juste équilibre, ou juste répartition avec ceux plus ou moins d'extrême-gauche, qui sont eux-même libres de déployer leurs points de vue dans un juste  équilibre entre partisans de l'écologie, de l'alter-mondialisme, ou du soutien à truc ou à chose, à tel ou tel pays, à tel ou tel parti etc. tout en préservant aux divers nationalismes leur place respective, au divers fondamentalismes leur place respectives, qu'ils soient catholiques ou islamistes. etc. etc.

Ainsi va la vie sur wikipedia.

W
ikipedia, une oeuvre de déformation et de propagande. Ouverte à toutes les propagandes et à tous les groupes de pression. C'est pourquoi elle est dangereuse.


Alithia

 

Repost 0
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 14:36
Les Témoins de Jehovah, comme d'autres sectes bien connues (la scientologie en particulier)  utilisent librement wk pour se livrer à leur prosélytisme.

yasur.jpgphoto l'Internaute


Sur le Bistro 9 septembre  témoignages de wikipediens  dénonçant la copie directe  des documents de prosélytes des Témoins de Jehovah qui sont très présents sur wikipedia

citation :

"J'ai découvert hier votre sympathique conversation à propos des pages liées aux Témoins de Jéhovah [1]. Comme je l'ai dit, je pense aussi que le sujet a été trop développé sur Wikipédia (erreur de jeunesse de Liberty qui a cru bien faire), et je n'étais ni pour le portail, ni pour la série, dont je rappelle qu'aucun de vous n'est venu pour nous soutenir quand le TJ [[
Témoins de Jehovah] Bretzell a débarqué en la faisant passer en force. Là où je suis surprise, c'est sur l'esprit complètement improductif qui règne autour de ce sujet. Plutôt que critiquer et vous payer la tête de ceux qui bossent sur ces sujets, qu'attendez-vous pour vous prendre par la main et vous plonger dans les rapports des commissions parlementaires sur les sectes au nombres de trois, ceux ce la MILS, de la MIVILUDES, de l'UNADFI, du CCMM?

[...]

Pour finir, à titre d'information, il existe trois grands sujets de controverse à propos des TJ [
Témoins de Jehovah] : le refus de la transfusion sanguine et l'exlusion qui sont les deux pratiques des TJ remettant en cause les droits fondamentaux de la personne humaine, citées dans le rapport de 2001 de la MISSION INTERMINISTERIELLE DE LUTTE CONTRE LES SECTES, et le sort des enfants dans la secte, pointé du doigt par le premier rapport parlementaire de 1995 et largement développé dans celui de 2006 Rapport n° 3507.--Coc 9 septembre 2007 à 09:46 (CEST)"


intervention de "Rosier"

extraits :

" l'aspect non neutre avec des articles entiers directement copyvio des publications des Témoins de Jehovah. Ainsi leur Babylone qui est servie direct alors que la question très contreversée est la présence à Babylone d'une religion monothéiste dont les Hébreux, déportés, auraient pompé dans la Genèse le mythe de la création.( ce qui explique les 2 versions de la création à la suite dans la Genèse)"


N.B. pour la scientologie nous avons les mêmes témoignages de wikipediens. De 
plus celle-ci s'est fait épingler par le wikiscanner pour écrire elle-même sur wk les articles la concernant. voir ici parmi d'autres liens.

Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:51
Sur la wikipedia en anglais aussi : propagande en faveur des thèses islamistes
 
A propos des problèmes des banlieues c’est la thèse islamiste qui est développée, et nommément celle de Tariq Ramadan : les banlieues françaises sont le résultat et la preuve d’une politique d’apartheid délibérée.
 
 
Juste une ligne à la fin pour citer une sociologue qui conteste la thèse.
 
 
La voilà la neutralité de wikipedia .
 
Alithia
 
 
P.S. mes excuses à mes abonnés : bugs à répétition sur le blog, les articles ne s’enregistrent pas, ou partiellement ; je suis obligée de créer des doublons pour pouvoir rétablir ensuite un seul article comme je l’aurais voulu
Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:29

propagande  

Propagande pro-islamiste encore
 : propagande d'Al-Jazeera sur wikipedia. 

 

adak.jpg

photo l'Internaute  
 
«  Israël n’a été crée qu’en 1948 après que les Juifs aient fui Hitler. Les Juifs firent au peuple indigène de Palestine ce que Hitler leur avait fait. Les Juifs sont le 1° peuple à avoir eu recours au terrorisme dans la région. Ils ont volé la terre des Palestiniens. Les Juifs croient qu’ils sont choisis par Dieu et qu’ils sont meilleurs que tous les autres peuples. »
 
cité ici :
 
Wikipedia EditGate: Al Jazeera's Antisemitism
Tue, Aug 14, 2007 at 3:41:08 pm PST


Someone using an account at Al Jazeera Television (the Arab network influenced by the Muslim Brotherhood, now being heavily promoted at YouTube.com) made the following edit to the Wikipedia page for Israel: Wikipedia scanner results: Al Jazeera.
 
C’est exactement la propagande que répand Ceedjee sur wikipedia.fr dans ses fameux articles sur le Moyen-Orient qui ont été reconnus comme « articles de qualité » (sic) pour imputer à Israël, hier et aujourd’hui, la seule responsabilité d’actes de terrorisme qui n’existent pas côté palestinien. Voir articles du blog : L'histoire sur wikipedia :le moyen-orient ;Déformation de l'histoire sur wikipedia ; L'histoire sur wikipedia ; Comment on écrit l'histoire sur wikipedia ; Wikipedia ne cherche pas la vérité ; le problème des sources en histoire
 
 
Alithia
 

 

Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 11:04
 propagande  
Sur la wikipedia en anglais : propagande en faveur des thèses islamistes


 

atitlan.jpg

A propos des problèmes des banlieues c’est la thèse islamiste qui est développée, et nommément celle de Tariq Ramadan : les banlieues françaises sont le résultat et la preuve d’une politique d’apartheid délibérée.
 
 
Juste une ligne à la fin pour citer une sociologue qui conteste la thèse.
 
 
La voilà la neutralité de wikipedia .
 
Alithia
 
 
 
 
P.S. mes excuses à mes abonnés : bugs à répétition sur le blog, les articles ne s’enregistrent pas, ou partiellement ; je suis obligée de créer des doublons pour pouvoir rétablir ensuite un seul article comme je l’aurais voulu.
 
Repost 0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 10:41

propagande  

Sur la wikipedia en anglais : propagande en faveur des thèses islamistes
 
A propos des problèmes des banlieues c’est la thèse islamiste qui est développée, et nommément celle de Tariq Ramadan : les banlieues françaises sont le résultat et la preuve d’une politique d’apartheid délibérée.
 
 
Juste une ligne à la fin pour citer une sociologue qui conteste la thèse.
 
 
La voilà la neutralité de wikipedia .
 
Alithia
 
 
Repost 0
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 19:59
Le point de vue de wikipedia sur l'Inquisition : entre islamisme et extrême-droite, les extremismes  se complètent.


tenerife-g-caspar.jpgG Caspar l'Internaute

Je reproduis ci-dessous un ancien article analysant les articles de wikipedia sur l'Inquisition,  étant donné les éléments nouveaux intervenus.

Je reprochais à l'article sa thèse, révisionniste, qui n'était étayée sur aucun ouvrage, mais paraissait sortie de la seule tête de Michelet son principal auteur, un partisan de l'islamisme défendant le dit point de vue sur l'article blasphème . 


Un intervenant du blog est venu contester ce que j'écrivais, me faisant remarquer que la source existait bel et bien. Il s'agit de Jean Sevillia qui se révèle être un auteur d'extrême-droite, non cité dans l'article par notre sympathisan de l'islamisme, écrivant sous le pseudo de Michelet.

Où l'on voit comment s'étayent et se relaient les points de vue de l'extrême-droite catholique défendue par le Front national et de l'islamisme.

Le commentaire ajouté à l'article par un intervenant du blog  :

Je ne vois pas en quoi tous les ouvrages que tu cites sont plus fiables que wikipedia, il n y' a aucune source non plus.
Je te conseille la lecture du livre de Jean Sévilla Historiquement correct.
Je doute que ce livre te fasse changer d'avis (si toutefois tu le lis), au vu de la virulence de ton activisme laïciste, mais au moins tu ne pourras plus écrire que tout est sorti de l'imagination de la rédaction de wikipedia. Cet ouvrage est fort précis, et les nombreuses sources y sont bien citées.


ma réponse :
 

Jean Sevillia est porté aux nues par  les auteurs du Front National et de Radio Courtoisie ce qui donne déjà un indice de l’ancrage à l’extrême-droite de cette manière de comprendre l'histoire et de l'écrire. Jean Sevillia, contrairement à toute méthode historique véritable, soutient, à propos de l'Inquisition que l'historien d'aujourd'hui ne peut la juger n’étant pas habilité à juger du passé. Et que cette histoire ne peut se relater que du point de vue du Moyen-Age et des valeurs qu'il lui impute ( soit une idée de la punition et de la souffrance qui serait totalement d'une autre nature que la nôtre -je suppose que la vie dans les cachots était à l'époque une partie de plaisir contrairement à l'idée qu'on s'en fait aujourd'hui, de même que périr sur un bûcher : remettez-vous dans le bain de l'époque, voyons ! vous intime Sévilla). 

En vertu de quoi il prétend que la tradition qui lui impute des horreurs et persécutions est largement romancée et complètement imaginaire !

C'est ce qu'on appelle l'histoire ça !


Ce qu'il y a d'intéressant sur cet article de wikipedia est que l'on peut constater que cette version de l'histoire de l'Inquisition, que l'on peut qualifier d'extrême-droite , est reprise par un partisan de l'islamisme qui est l'auteur principal de l'article , le même qui a écrit l’article blasphème soutenant la revendication de l’Organisation de la Conférence islamique mondiale, pur faire reconnaître , dans les pays occidentaux, le blasphème comme un délit méritant sanction par l’Etat.

Encore une jonction que wikipedia rend possible : comme avec le site Vox NR de tendance neo-nazie qui inspire nombre d'articles sur wikipedia pour traiter des thèmes de l'extrême-droite aussi bien que ceux où le point de vue islamiste est repérable , on voit que convergent les courants d'extrême-droite et les courants islamistes sur cet article Inquisition, encore une fois .

Wikipedia recèle et recueille les idéologies les plus nauséabondes qu'elle protège.

Et celui qui dénonce ce fait s'expose à sanctions. Assurément on le fera taire car c'est ce genre de choses que wikipedia interdit de faire remarquer et de corriger.

Complicités, dites-vous ?


Alithia

_________________________________________________________________________________________
ci-dessous l'article ; suivi de l'ensemble de l'échange de commentaires , à la fin .

__________________________________________________________________________________________

Wikipedia fait de l’ Inquisition une légende et conseille de ne pas céder à la mythologie qui lui a fabriqué une réputation de pouvoir persécuteur.

 

laïcité  -article qui témoigne également que wikipedia a des problèmes avec la laïcité

 

 

Lorsque l’on consulte l’article « Inquisition » de wikipedia on découvre avec une certaine surprise que celui-ci explique qu’il ne faut pas céder à la légende ni aux images populaires qui ont , à tort, associé Inquisition à torture et persécutions. Voir ici la chose

 
extraits de l'article :
 

 « pour le grand public, le mot « Inquisition » renvoie aux hérétiques jetés sur la    paille humide des cachots, au grésillement de la chair sous la morsure du fer rouge, à un inquisiteur illuminé envoyant son prochain à la mort pour la plus grande gloire de Dieu, aux flammes d'un bûcher dressé sous un ciel d'orage, d'où l'innocent condamné lance une dernière malédiction... » […]

 

Mais pas du tout. Ce serait une erreur que d’insister sur les mauvais traitements devons-nous comprendre. Cela ne relève que de « l'engouement et la fascination » pour l’Inquisition (sic !). Je suppose que Giordano Bruno, c'est de la fiction. Je suppose également que nous sommes tous fascinés par l'Inquisition qui elle-même bénéficie d'un véritable engouement (?) Explication de cette idée bien connue, par wikipedia : 

«  l'engouement et la fascination pour le thème de l'Inquisition en fait aussi un phénomène social, qui se nourrit d'une image qui n'est pas nécessairement fidèle, et qui contribue à entretenir des clichés simplificateurs et frappants. »

 

ah ah Inquisition « phénomène social » mais ça explique tout ! et permet de résister à l'engouement et à la fascination, bien sûr ! Poursuivons la lecture.

 

« Quand la critique académique se penche sur ce qu'a été la réalité historique, ses conclusions tendent à être prudentes, et à relativiser l'image populaire »

 
[ici note de wikipedia :

«les peines étaient beaucoup plus clémentes, même au moment les plus forts de l'hérésie, que la légende ne l'a répandu »

 
: voilà la dite « critique académique » c'est tout simplement une rédaction de wikipedia . Et on notera au passage l’excellence du français. Egalement on admirera l'excellence de la logique qui consiste à poser que toute histoire connue est faite de légendes, images et mythologie, par conséquent il ne faut pas se fier aux dites légendes, aux images et à la mythologie de la persécution, car ce ne sont justement que légendes et images produites par la fascination. Il suffit de le dire. L’argument est convaincant et la démonstration lumineuse ! Partant de là, on arrive à nier l'histoire appelée « légende » sans donner aucune référence ni citation d'ouvrage. C'est la rédaction de l'auteur principal de l'article [Michelet] qui a sorti ça de sa tête, avec pour références bibliographiques zéro. A quoi on peut ajouter l'aveu du même rédacteur en chef et responsable de cette version, à savoir qu'il ne connaît pas le Manuel de l'Inquisiteur dont il n'a jamais entendu parler cf «  Je ne connais pas ce manuel, si tu as des sources le mieux est de les insérer dans l'article, ou dans celui sur le [[manuel de l'inquisiteur]] ». [[Utilisateur:Michelet|Michelet-密是力]] 11 mai 2006 à 20:59 ref ici ]

 
L'article poursuit :

«  Que le résultat soit différent de l'image traditionnelle est prévisible, mais pourquoi cet écart paraît-il souvent surprenant, voire inacceptable, nécessairement contestable ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut d'abord se pencher sur cette mythologie de l'Inquisition, sur sa genèse, ainsi que sur les faits qui ont pu la fonder.

Cette image négative de l'Inquisition n'a pas toujours existé. Comprendre comment elle s'est formée est un sujet dont l'étude est relativement tardive (fin XXe siècle), et fait débat. »

 

Voilà le fin mot de l’affaire ça « fait débat » . Surtout à wikipedia.

L'image négative serait tardive (où a-t-il vu cela ?) et donc, puisqu'elle remonterait au XX° siècle, elle est fausse . Raisonnement lumineux et rigoureux !

 
 

Wikipedia écrit encore que, étant donné les pouvoirs des inquisiteurs

« l'extraordinaire n'est pas qu'il y ait eu des abus, mais plutôt qu'il y en ait eu finalement si peu. » (sic !)

En effet,

« Les procédures qui apparaissent scandaleuses étaient globalement normales pour l'époque »

et encore

« on peut souligner que les juridictions d'Inquisition ont globalement été progressistes, par rapport à ce qui se pratiquait à l'époque dans les procédures équivalentes de l'autorité civile ». (sic)

 
 

Puis nous avons la description de la manière de procéder de l’inquisiteur :

 il « publiait « un décret de grâce et un édit de foi, convoquant tous les habitants devant l'inquisiteur.

Pendant une durée fixée par le décret de grâce (…) ceux qui se présentaient en temps et en heure et confessaient spontanément leurs fautes se voyaient imposer une pénitence religieuse (typiquement un pèlerinage)… »

 

Oui, on lit bien : « leurs fautes » ; wikipedia a simplement adopté le point de vue de l’Inquisition.

 

Quand aux punitions elles étaient simplement religieuses, c'est bien connu. Toujours sans référence d'histoire à l'appui. Et pour cause.

Nous apprenons encore que

« Des protections étaient accordées aux accusés, comme aux témoins. » Et puis que « Le tribunal inquisitoire n'infligeait pas de peines à proprement parler, mais des « pénitences ». (bis)

 

Et on peut constater que, en conséquence de cert ouvrage admirable, et cerise sur le gâteau , que cet article a été sélectionné pour faire partie de wikipedia junior (car ils s’attaquent aussi aux enfants) voir la mention figurant sur la page de discussion que je reproduis ici :

 
 

« Cet article a été pré-sélectionné pour faire partie du projet Wikipédia Junior. Ce projet comprend :

  • L'évaluation et l'amélioration d'une liste d'articles généralistes en vue d'une sortie CD, pouvant avoir une utilisation éducative,
  • L'ouverture et le lancement d'un wiki indépendant dédié aux juniors, permettant une nouvelle rédaction de chaque article adaptée aux 8 - 13 ans, et donnant la possibilité à ce public de participer à sa construction. (voir Présentation de Vikidia.org) »
 

Si on regarde la page de discussion, on voit que des objections ont été faites à la thèse selon laquelle l’Inquisition est « un mythe » mais qu'il est impossible d’en corriger l’inflexion manifestement révisionniste et qui relève d’une propagande éhontée en faveur des persécutions religieuses. Car règne sur cet article un de nos pro-islamiste bien connu, Michelet, qui trouve parfaitement normales les persécutions exercées au nom de la religion. Ici c'est normal pour l'époque, et pour la tendance persécutrice de l'islamisme, fondamental au sein de l'islam, c'est normal tout court, comme il l’a écrit dans l’article « blasphème » puisqu’il dit là comprendre la juste indignation des croyants qui brûlent les filles impudiques, c'est à dire non voilées, en France ou en Irak (sic).

 

Excuser l’Inquisition pour justifier l’islamisme persécuteur. Tout simplement.

 

On trouve sur cette même page de discussion cette « énormité » de Michelet qui prétend que l’Inquisition ne vise pas les Juifs mais les seuls chrétiens car elle a seule autorité sur ces derniers.

 

C'est lui qui sort de l’article le passage concernant l’Inquisition espagnole pour en faire un nouvel article.

 

Et ça n’est pas tout, Michelet lui-même propose de classer cet article sur l’Inquisition  dont il a rédigé l'essentiel, en "article de qualité" ! La lecture de la page où se discute cette proposition n’est pas inintéressante car elle montre (en bas de page en particulier) les objections faites, ... mais en vain. Michelet a le contrôle de l'article.

L'opération de classement en article de qualité échoue. Mais l'article Inquisition demeure en l'état. Michelet s'en va rédiger l'article sur l’Inquisition espagnole.


Voyons.

 
 
Inquisition espagnole
 
 

Maintenant il faut voir l’article sur l’Inquisition espagnole, une fois faite cette belle introduction au thème de l’Inquisition.

 
 

L’article Inquisition espagnole de wikipedia évite de nommer les choses par leur nom, soit les massacres et les persécutions. (normal, puisqu’on a précédemment établi que ce sont des légendes et qu’il ne faut pas céder à la fascination de mœurs absolument normales pour l’époque)

 
 

Les mots massacres et persécutions ne figurent pas dans l’article, non plus que tortures, autodafé ou bûchers . Wikipedia nie la réalité et l’ampleur des massacres et persécutions qui se sont produites en Espagne. Et elle omet de préciser que les persécutions visaient principalement les Juifs sous le nom d’ « hérétiques » : on a affaire à une censure et une révision de l’histoire.

 
 
* voici le texte de wikipedia :
 

« L'Inquisition espagnole commence en 1480 avant la fin de la reconquista, après que le pape Sixte IV autorise en 1478 Ferdinand et Isabelle à engager 3 évêques ayant un pouvoir juridique total sur les hérétiques. Isabelle la Catholique refuse l'intervention d'un légat du Pape dans les affaires intérieures de l'Espagne mais, face aux accusations portées à l'encontre des marranes conversos (des juifs convertis depuis le XIIIe siècle, particulièrement après les révoltes anti-juives de 1391, et présents dans les hautes sphères de la société) de poursuivre la pratique du judaïsme en secret, ces évêques exigent de pouvoir prouver leur bonne foi devant un tribunal compétent. »

 
 
 
* L’Inquisition est définie par wikipedia comme
« pouvoir juridique total sur les hérétiques » 

: wikipedia oublie juste de dire que ce mot, « hérétiques » désignait les juifs . Il faut donc donner la traduction. Car ce qui fut en vérité est la chose suivante. L'édit de la foi, promulgué par l’Inquisition consistait en un inventaire détaillé des pratiques et croyances hérétiques où le judaïsme occupait une place essentielle, la première place dans la hiérarchie des délits et la plus consistante. Wikipedia nie que ce furent les Juifs qui étaient d’abord visés.

 
 
* wikipedia parle

d’« accusations portées à l'encontre des marranes conversos (des juifs convertis…) »

 

mais sans préciser l’injure que représentait le mot marranes (porcs) et emploie le mot « accusations » à la place de persécutions qui conviendrait mieux

* wikipedia parle encore de
« révoltes anti-juives de 1391 »

= donnons encore la traduction de ce qui fut : en 1391, les massacres font près de 50 000 victimes chez les Juifs et au moins autant chez ceux qui ont été baptisés de force. Soit plus de 100 000 victimes. Ensuite c'est pour échapper à la mort que se développe en Espagne un crypto-judaïsme, qui consiste en la pratique secrète du judaïsme mais montre une apparence chrétienne pour se conformer à ce qui leur était imposé (les juifs étaient obligés d’aller à la messe et de se comporter en chrétiens dans la société). La haine qui se développe à l'encontre des Juifs toutefois, s'applique aussi bien à ceux qui sont encore juifs qu’aux convertis, nommés « nouveaux convertis » ou conversos, ainsi désignés  pour être distingués des « vrais » chrétiens, qui n'ont jamais eu à se convertir,  et donc les  « nouveaux chrétiens » convertis étaient toujours considérés comme juifs et à ce titre dignes d’être poursuivis et accusés. Ils étaient appelés péjorativement marranos ("porcs").

 
 
* wikipedia écrit de ceux-ci qu’ils étaient
« présents dans les hautes sphères de la société »

comme s’ils étaient TOUS dans ce cas, ce qui est évidemment faux. D'autant plus faux que dès le XIV° siècle sont prises des mesures (lois) contre les Juifs pour les empêcher d'accéder aux fonctions de responsabilité.

 
 
* wikipedia écrit encore :

« ces évêques exigent de pouvoir prouver leur bonne foi devant un tribunal compétent » :

qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi wikipedia a-t-elle besoin de plaider la « bonne foi » des évêques ayant en charge l’Inquisition ? En quoi consisterait-elle ? Comment auraient-ils donc «  prouvé leur bonne foi  » ? Pas une seule référence à un ouvrage d'histoire, bien entendu.

 
 
 

Si l’on compare simplement ces rédactions à quelques  textes de référence immédiatement disponibles d'articles d'encyclopédies en ligne voilà ce qu’on trouve . Sur l’internaute par exemple  : 

 
 
 

 « En 1478 le pape Sixte IV autorise le roi d’Espagne Ferdinand V et la reine Isabelle le Catholique à instituer dans leur pays une Inquisition dépendant de la Monarchie. Après la Reconquista, le but est de débusquer et de condamner les marranes (juifs convertis) qui continuent à pratiquer leurs rituels juifs en cachette. En 1492, débutera la répression contre les juifs espagnols. »

« en 1480 Le roi Ferdinand V choisit les premiers inquisiteurs espagnols et les envoie en mission à Séville. Ceux-ci doivent alors chercher et condamner les hérétiques marranes qui ont fomenté une insurrection. Les premiers bûchers et actes de torture se mettent en place »

 «  en 1482 Le roi Ferdinand V nomme de nouveaux inquisiteurs chargés d’éradiquer l’hérésie dans le territoire espagnol. Parmi eux, figure le futur inquisiteur général, Tomas de Torquemada. Symbole du fanatisme religieux et de la violence de l’Inquisition espagnole, il a une grande responsabilité dans la généralisation de la torture et des bûchers. Les jugements de l’Inquisition prennent alors le nom d’Autos da fe (acte de foi). Soucieuse de se débarrasser des minorités religieuses, l’Espagne s’engage avec l’Inquisition dans la "Limpieza de sangre", la pureté du sang. Celle-ci consiste à écarter du pouvoir des personnes qui se sont récemment converties au christianisme. »

 
 
Sur le site de l’IUFM de Lille :
 
 

« L’Inquisition espagnole fut instituée avec l’accord du pape en 1478 à la demande du roi Ferdinand V et de la reine Isabelle. Alors qu’elle devait initialement se consacrer au problème des marranes, juifs convertis de force au catholicisme qui continuaient à pratiquer secrètement leur religion, elle s’occupa, dès 1502, des musulmans convertis et, à partir de 1520, des personnes suspectées de protestantisme »

 
 
 
A propos des rois catholiques

« Leur règne, qui leur vaut le surnom de « Rois Catholiques », est celui de l’intransigeance religieuse : le tribunal de l’Inquisition, créé en 1478, est particulièrement actif et puissant, se livrant à l’expulsion ou à la conversion forcée des juifs et des Maures et proclamant de nombreuses condamnations pour hérésie. »

 
 
 

« L'édit de la foi, périodiquement promulgué dans les empires espagnol et portugais tant que l'Inquisition y fut en vigueur, était un inventaire minutieux des pratiques et affirmations hérétiques. Le crypto-judaïsme y occupait une place privilégiée : la première (dans l'ordre des délits) et la plus substantielle. »

 
 

Sur le site Lamed , histoire du judaïsme :

« l'Inquisition espagnole, qui a commencé officiellement par une bulle papale promulguée le 1er novembre 1478 par le Pape Sixte IV.

Notons toutefois qu'une première Inquisition avait été créée en 1233 à l'initiative du Pape Grégoire IX pour combattre une secte d'hérétiques français appelés les " Albigeois ". Cette première Inquisition était relativement débonnaire et ne condamnait pas, en règle générale, les gens à mort. Tel n'a pas été le cas de l'Inquisition espagnole, qui a été dirigée contre les hérétiques juifs.

Contrairement à son aînée, l'Inquisition espagnole cherchait à punir les Juifs qui s'étaient convertis au christianisme mais qui n'étaient pas d'une totale " sincérité " dans leur conversion.

Il y avait dans tout cela une grande part d'absurdité. On commençait par dire aux gens qu'ils devaient se convertir ou mourir ; puis, après qu'ils s'étaient convertis, on décidait de les tuer de toute manière parce que leur conversion n'était pas " sincère ".

Les convertis juifs au christianisme étaient appelés de manière malveillante des marranos, c'est à dire des «  porcs » .


Les Chrétiens ont commencé d'appeler les Juifs convertis des " Nouveaux Chrétiens ", pour les distinguer des " Vieux Chrétiens " c'est-à-dire eux-mêmes. Les convertis juifs au christianisme étaient appelés de manière malveillante des conversos, c'est-à-dire des " convertis ", ou pire encore des marranos, à savoir des «  porcs « .
L'accusation fondamentale était que ces Juifs ne s'étaient pas réellement convertis au christianisme, et qu'ils pratiquaient secrètement le judaïsme.

 

Etant une " fervente " Chrétienne, Isabelle demanda au Pape Sixte IV, en 1478, la permission d'instituer une Inquisition pour extirper l'hérésie du monde chrétien. Le Pape y consentit et promulgua le 1er novembre 1478, un bulle appelée Exigit sincere devotionis. Ferdinand et Isabelle confirmèrent cette bulle par un décret royal du 27 septembre 1480.

On aurait pu penser que, s'agissant d'arracher l'hérésie chez les Chrétiens, on s'en prît à d'autres groupes, et pas seulement aux faux convertis d'origine juive. Cependant, le décret royal ne mentionnait personne d'autre. Voici ce qu'écrit le professeur B. Netanyahou (p.3) :

Le décret royal énonçait explicitement que l'Inquisition était instituée pour rechercher et punir les convertis anciennement juifs qui se rebellaient contre le christianisme en adhérant secrètement aux croyances juives et en exécutant les rites et les cérémonies des Juifs. Aucun autre groupe n'était mentionné, aucun autre but n'était indiqué, un fait qui suggère clairement un rapport étroit entre la création de l'Inquisition et la vie juive en Espagne.

 
 
Sur le site Cicad :
 
 

« En 1391, les massacres font près de 50 000 victimes juives et au moins autant de baptisés de force. C'est pour échapper à la mort que se développe alors le crypto-judaïsme, c'est-à-dire la pratique secrète du judaïsme tout en maintenant une façade chrétienne. La haine à l'endroit des Juifs s'applique aussi nouveaux convertis (conversos) appelés marranos (« porcs »).

Une nouvelle forme d'antisémitisme se développe, selon laquelle le sang juif est une tare héréditaire et indélébile, que le baptême ne peut effacer. C'est la première fois qu'un racisme européen prône la pureté du sang (limpieza de sangre).

Les mesures se multiplient pour empêcher les "nouveaux chrétiens" (qui sont pourtant des Juifs convertis de force…) d'accéder à des fonctions trop élevées. »

 
[à comparer avec l’histoire réécrite par wikipedia ]
 

En 1478 est instauré le tribunal de l'Inquisition, qui doit veiller au respect de l'orthodoxie chrétienne et punir toute forme d'hérésie. Dès lors, toute personne soupçonnée de « judaïser » en secret - manière étrange de tuer la volaille, allumage de bougies, etc. - est aussitôt dénoncée au tribunal. Si beaucoup de conversos finissent sur le bûcher, la plupart d'entre eux ont à subir des peines mineures, des vexations et brimades quotidiennes.

Mais l'Eglise ne se satisfait pas des procès et des autodafés. Elle veut faire disparaître le crypto-judaïsme. Le grand inquisiteur, Thomas de Torquemada, propose aux Rois Catholiques de résoudre le problème en expulsant les Juifs du territoire espagnol.

Le 2 janvier 1492, le roi Ferdinand d'Aragon et la reine Isabelle de Castille signent le décret d'expulsion, qui prendra effet le 31 mars de la même année.

Plus de 200 000 Juifs espagnols (ou "séfarades") préfèrent le départ à la conversion, bientôt suivis par leurs coreligionnaires portugais expulsés en 1497 »

[les musulmans furent également expulsés, comme on le sait]
 
 

Comparaisons avec de vraies encyclopédies, qui n’ont guère besoin de commentaires et permettent de juger wikipedia sans trop de difficultés .

 
 
 
Alithia
__________________________________________________________________________________________________________


les échanges  qui s'en sont suivis :


commentaire de Jean :
 

Je ne vois pas en quoi tous les ouvrages que tu cites sont plus fiables que wikipedia, il n y' a aucune source non plus.
Je te conseille la lecture du livre de Jean Sévilla Historiquement correct.
Je doute que ce livre te fasse changer d'avis (si toutefois tu le lis), au vu de la virulence de ton activisme laïciste, mais au moins tu ne pourras plus écrire que tout est sorti de l'imagination de la rédaction de wikipedia. Cet ouvrage est fort précis, et les nombreuses sources y sont bien citées.

[...]
Comment peux-tu ne serait-ce que parler d'Histoire, si tu ne te places pas dans le référentiel de l'époque ? Pour comprendre l'Histoire, il ne faut essayer de la juger avec les yeux d'un homme du XXIème siècle. C'est cette erreur qui aboutit au vrai négationisme dont tu te fais le porte-parole.

 
Réponse d’Alithia :
 

« Je ne vois pas en quoi tous les ouvrages que tu cites sont plus fiables que wikipedia, » dis-tu

Tout est là : c'est la question de la vérité qui nous oppose.
Tu ne vois pas en quoi... c'est grave, et bien embêtant pour toi (je te tutoie puisque tu me tutoies)

[...] quant à l'histoire (des sciences je suppose) ce que tu dis est faux car les théories scientifiques une fois constituées permettent de faire apparaître après coup les erreurs précédentes comme des erreurs et d'invalider des théories avérées comme fausses, une fois faites les démonstrations que la réalité est autre qu'on ne croyait et que ne croyaient les dites théories , telle que la théorie de la différence des races, exactement de la même manière que la théorie du geocentrisme ou de la génération spontanée. Une fois la connaissance établie, il est possible d'affirmer de manière claire et nette et carrée que tout ceci n'était qu'erreurs, fausses représentations, illusions et/ou idéologie .[...]

Réponse de touvabien

Votre contradicteur n'a même pas lu le livre qu'il vous conseille. Outre l'orthographe approximative de l'auteur, son intervention polémique ne fait que reproduire la note de l'éditeur du livre, lisible sur le site des librairies en ligne....

 

je cite: « Présentation de l'éditeur
L’historiquement correct part du présent pour juger le passé. Dans cet état d’esprit, l’histoire n’est plus un objet d’étude serein. Elle devient un écran où se projettent toutes les passions contemporaines. L’historiquement correct pratique l’anachronisme (les événements d’hier sont évalués selon les critères d’aujourd’hui, et non sur les valeurs qui avaient cours à l’époque) et porte des jugements manichéens, le Bien et le Mal étant estimés à l’aune d’aujourd’hui. Ces vues simplistes, trop souvent relayées par la vulgarisation scolaire ou médiatique, faussent la complexité de l’histoire. En histoire, le mal n’est pas toujours où l’on dit, le bien n’est pas toujours où l’on croit. »

 

Maintenant si on ouvre le livre on voit tout autre chose.

 

Jean Sévillia qui est, je le rappelle journaliste, rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine,est aussi l’auteur, chez Perrin, de : Le Terrorisme intellectuel (2000) est d'abord un homme de droite qui règle ses comptes non pas seulement avec les mythes au nom de la vérité, mais surtout avec la gauche et l'histoire pratiquée par les

Repost 0
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 17:08
Aujourd'hui Moez est candidat  pour  devenir administrateur de wikipedia , afin de venir renforcer le puissant clan pro-islamiste, pro-Dieudonné et fortement anti-sioniste allié à l'extrême-droite,  qui censure les droits de l'homme et la  laïcité , clan qui s'est installé  dans la hiérarchie wikipedienne où il prend le pouvoir lentement et sûrement, sans rencontrer de résistance apparemment . 

auvergne_s_natoli.jpgphoto S Natoli l'Intrnaute

Qui est Moez  ? Un des auteurs, avec un de ses alliés et complices, de l'article blasphème particulièrement remarqué pour défendre la revendication d'une répression du blasphème par l'Etat. Egalement très actif pour imposer la notion d'islamophobie comme susceptible de relever du racisme, et d'un racisme tellement particulier que les actuelles lois françaises et européennes, contre le racisme, qui protègent les individus contre les injures, ne seraient d'aucune utilité en ce cas. Celui encore qui a imposé sur l'article concernant les caricatures de Mahomet sur wikipedia, le point de vue d'une provocation danoise, taisant l'activité déployée  par un imam islamiste résidant au Danemark et appartenant au courant des Frères musulmans, pour orchestrer, à partir de faux dessins, un mouvement de fureur des islamistes à travers le monde, qui vont aller brûler ambassades et drapeaux des pays occidentaux.

Moez est très actif sur tous les sujets où des points de vue pro-islamistes peuvent être insérés.

Il ne cesse de poursuivre Toira, de culture musulmane et très critique envers l'islamisme et le fondamentalisme religieux, pour censurer ses rédactions, le harceler, jusqu'à le faire condamner par le comité d'arbitrage qui semble acquis aux pires agitateurs sur wikipedia.

[ on peut voir dans cet article ancien des éléments de cette histoire qui ne date pas d'hier
article sur la charia et de quelques administrateurs louches et où Moez se montre assez infect avec le critique de l'islamisme et du fondamentalisme religieux ; l'histoire se termine par un arbitrage entre Moez et Toira, où Moez a manifestement tort, mais c'est Toira qui est condamné ; voir ici ]


*    *   *

Je remets aujourd'hui en ligne quelques éléments d'information sur Moez, et ses copains, qui avaient été précédemment indiqués à partir de l'affaire Robert Redeker menacé de mort par un djihadiste, pour lequel Moez parle de « coup monté », de la part de Robert Redeker bien sûr.

*  *  *

 
On se souvient de l'affaire Robert Redeker, ce professeur de philosophie qui fut menacé de mort depuis des sites djihadistes après avoir publié une tribune dans le Figaro où il présentait l'islam comme une religion de violence et Mahomet comme un chef de guerre. Le professeur dut à la suite de ces menaces, se terrer, et passer dans la clandestinité pour protéger sa vie et celle de sa famille.
 

Aujourd'hui un jeune marocain islamiste est arrêté pour cause de menaces de morts envers le professeur de philosophie. Réjouissons-nous : l'enquête obtient des résultats.   Le jeune marocain a avoué. La police a remonté la filière islamiste. Le professeur va peut-être pouvoir retrouver quelque tranquillité.
 
Le Figaro écrit :
« les autorités marocaines ont indiqué hier que l'homme qui serait à l'origine de la campagne contre l'enseignant est emprisonné au Maroc. Adil al Hyanne, 20 ans,­ a été arrêté en Libye le 26 novembre avec un autre islamiste présumé »
Cependant le professeur n'est pas encore tout à fait à l'abri des menaces de mort. Le journal précise que celle-ci fut répercutée dans le monde islamiste : 
« L'appel au meurtre du 20 septembre 2006 avait été très largement repris par d'autres sites islamistes extrémistes. Adil al Hyanne y appelait ses « frères » à suivre l'exemple de l'assassin marocain de l'intellectuel hollandais Théo Van Gogh en novembre 2005. » La protection policière du professeur reste encore de mise.
Dans Libération on trouve encore cette précision :
« Robert Redeker s'est déclaré hier «heureux», mais il «reste sur ses gardes», selon le président de son comité de soutien. «Il est toujours menacé, estime un responsable de la lutte antiterroriste, car la menace est tombée dans le domaine public.» L'appel a été repris une centaine de fois sur la Toile. »
Demandons- nous maintenant comment la menace de mort comme fait de djihad par des islamistes fut-elle  reçue sur wikipedia et comment fut traitée l'information ?
 
Voyons comment Wikipedia relata l'affaire. Je me bornerai à voir comment ça commence, pour mémoire.
 


Quelqu'un crée l'article et nous avons aussitôt trois participants connus (des habitués, enregistrés depuis longtemps ; connus aussi pour leurs position en faveur de l'islamisme) : Moez, Omar66, et Shaolin, qui se précipitent contester l'intérêt de l'événement sur la page de discussion et qui tentent de contester l'article lui-même (c'est une manière de se débarrasser des sujets qui vous déplaisent : vous faites supprimer l'article) . Les 3 se mobilisent pour contester les faits de la menace, contester qu'on puisse appeler cela une fatwa, et même, -pour Moez- parler à plusieurs reprises de « coup monté » (sic !) :

« Tout ça me fait dire que cela n'est qu'un coup monté, comme par hasard à l'approche des élections. Après deux jours où il couche à l'hôtel, sa situation personnelle est déjà catastrophique ? Je savais le salaires des profs maigres, mais à ce point... » Moezm'écrire 5 octobre 2006 à 04:39 (CEST) »[Voir page de discussion de l'article ]

Ajoutant pour preuve de ce « coup monté » que l'affaire se produit au début du Ramadan, (ce qui de plus est faux, du strict point de vue du calendrier : le Ramadan commence plus tard) mais avec pour commentaire qu' il [Moez] trouve cela « risible » : « Tout cela est risible. »(sic !) :

« Et puis, quel est le rapport entre cette affaire et le fait que les strings ont été interdits de Paris Plage ??? je crois rêver. Il ne manque plus que : la tenue conseillée est le voile islamique Et bien entendu, ce Redeker, totalement inconnu depuis là choisit le Ramadan pour faire sa sortie... pfff... Et puis on peut lire cet article [7]. Qu'y trouve-t-on ? De tout, en vrac, mais rien de précis concernant cette affaire. C'est quand même intitulé « Has the West been silenced by Islam? », rien que ça ! Tout cela est risible. » Moez
m'écrire 5 octobre 2006 à 04:47 (CEST)
Shaolin rajoute que ça lui semble être un « coup » à l'approche des élections :  
« Ca ressemble surtout à un coup à l'approche des élections. Et la source apportée par Archeos, un site politique [8] ne me semble pas très pertinent, d'ailleurs je ne vois pas la trace de l'article Robert Redeker : première victime de la fatwa en France sur le site. » --Shaolin128 5 octobre 2006 à 12:33 (CEST) »
Shaolin conteste la source donnée, puisque c'est la Gauche républicaine. En effet, ces gens ne sont franchement ni républicains, ni laïques.
De même que Moez qui revient encore à l'assaut contestant les sources, puisque c'est Caroline Fourest qui a été citée, et en remet une couche avec son « coup monté » : « Doit-on être surpris que ce soit Caroline Fourest ? [9] Tout ça sent bon le coup monté, et le peu de soutien des politiques, y compris du premier ministre et du ministre de tutelle, montre qu'ils n'ont pas été dupes. À suivre donc. » Moez m'écrire 5 octobre 2006 à 15:06 (CEST) »
Sympathiques n'est-ce pas les petits copains sur wikipedia ! On voit là quels défenseurs de la liberté de penser et de s'exprimer ils font !
 
 
 
* * *
 
 
 
 
 
 
 
Mais finalement, pour une fois, exceptionnelle,  la rédaction de l'article Redeker ne suivra pas les injonctions de Moez et Shaolin qui ont été sur ce coup là trop mauvais : vraiment trop aux antipodes des valeurs politiques et juridiques d'une société démocratique et d'un Etat de droit, protégeant les individus et garantissant la liberté d'expression qui sont les nôtres. Pour une fois, ils n'ont pas été suivis comme un seul homme. Je dis bien pour une fois : habituellement sur ces sujets, c'est la tendance islamiste qui l'emporte haut la main sur wikipedia.
 
 
 

Les auteurs de ces jolis propos, habitués de wikipedia, n'ont cependant jamais été renvoyés à quelque demande de réserve qu'aurait justifié leur parti-pris contraires aux lois et traditions de la France.
 
 
 
Au contraire ils sont encouragés et récompensés : l'article de Shaolin sur Atatürk, classé "article de qualité". Moez autorisé à la chasse aux anti-islamistes.  
 
 
 

Mais arrêtons-nous un instant à ces deux là qui sont des militants actifs de la cause islamiste :
 
1) Shaolin déjà signalé ici pour son magnifique article sur Atatürk et l'histoire de la Turquie, [voir l'article « wikipedia le mythe de la neutralité 1 »-] article de Shaolin particulièrement nul, et qui plus est particulièrement déformateur de l'histoire : où il passe sous silence l'essentiel de l'oeuvre du grand leader politique que fut Atatürk, pour défendre tout simplement la thèse du rétablissement du Califat (ce qui est la position de Ben Laden pour le monde musulman, comme on sait). Shaolin n'a cessé de défendre les positions en faveur de l'islamisme. C'est son rôle sur wikipedia. De même que Omar66 et d'autres, de même que Moez qui s'est illustré sur nombre d'articles par sa défense de l'islamisme et en particulier par sa ténacité à vouloir introduire partout la notion de blasphème comme faute punissable par le droit , et par exemple sur l'article « blasphème » parmi d'autres.
 
 
 

2) Moez s'est illustré, par exemple, (exemple parmi de très nombreux autres cas), sur l'article « caricatures de Mahomet » où il a introduit, d'une part, la version (fausse) de la responsabilité de l'extrême-droite danoise dans la publication des caricatures et empêché, d'autre part, que ne soit mentionné le rôle des Frères musulmans dans l'orchestration du scandale dans les pays musulmans, à l'aide de manipulations soigneusement organisées ? soit, on s'en souvient, le recours à des caricatures fictives attribuées au journal danois, qui furent systématiquement présentées ensuite à divers imams islamistes dans le monde musulman, afin de les encourager à susciter les réactions d'indignation des foules .
 
 
 

* Tournée des Frères musulmans qui intervient, on s'en souvient , plusieurs mois après la publication au Danemark, et qui déclencha ces réactions de colère exacerbée et de violences anti-occidentales. Publication des caricatures : 30 septembre. Manifestations violentes : commencent fin janvier. Ces dernières n?eurent lieu qu'après la tournée des dits membres des Frères musulmans dans les capitales de pays arabes et musulmans.
 
 
 

* L'article de wikipedia ne dit pas un mot de tout cela dans le passage supposé constituer le récit de l'histoire et déforme complètement par sa présentation, ce qui fit événement.
 
- Il rédige l'histoire de manière à laisser croire que le problème vint d'une agression du parti d'extrême-droite et que les manifestations suivirent immédiatement les publications.
 
- Il ne dit pas que ce sont les Frères musulmans qui ont organisé tout cela, 4 mois plus tard, en fabriquant de toute pièce des fausses « preuves » et en faisant le tour des capitales des pays musulmans pour solliciter les imams islamistes d'inciter les foules à protester.
 
- Il tait l'origine et la raison d'être de la publication (qui a retirée de l'article, car quelqu'un l'avait mentionnée) soit le fait qu'un auteur danois qui voulait illustrer son livre d'une caricature de Mahomet, rencontrant le refus de l'éditeur craignant des possibles représailles, se demanda s'il était encore possible de caricaturer ce qui touche à l'islam. L'éditeur ne voulant prendre lui-même le risque lança l'idée d'un concours de caricatures dans un journal pour savoir à quoi s'en tenir et ne pas supporter lui-même d'avoir à faire le test. Proposition à la quelle répondit le Jyllands-Posten . Il s'agissait d'un test concernant la liberté d'expression et non d'une action du parti d?extrême-droite dénoncé dans l'article de wikipedia.
 
 
 

*  Mais ici sous le titre « xénophobie au Danemark » le récit est fait de telle sorte que lecteur comprend que les musulmans injustement agressés de manière xénophobe, ont eu raison de se révolter. La réaction est présentée de manière proportionnée à la provocation.
 
 
 

* Quelques éléments de cet aspect de l'histoire apparaissent ensuite mais beaucoup plus loin dans l'article, après le supposé récit des faits. Ils figurent dans l'article de wikipedia seulement à la 7° page, sous la forme verbale du conditionnel de plus, incomplets et vagues : la responsabilité des Frères musulmans ne peut absolument pas être supposée et surtout ils figurent non pas comme récit des événements, mais au titre d'interprétation, venant après-coup (comme dans l'article) et une parmi d'autres qui aurait été ensuite donnée des événements. Le récit des faits supposés étant contraire à cette interprétation a posteriori et mise au conditionnel, celle-ci ne peut être prise en considération au titre d?explication de l'événement.
 
 
 

* L'article est construit, comme toujours sur ces sujets, de manière extrêmement controuvée et manipulatrice, de façon à en orienter la signification
 : soit, il commence par une très longue introduction aux faits contraire à ceux-ci, se présentant comme récit des faits (alors qu'il s'agit d'hypothèses, qui peuvent être fausses : comme ici où on impute aux agissement du parti d'extrême-droite ce qui n'a RIEN à voir avec celui-ci) avant d'aborder les faits, mais beaucoup plus loin dans le texte mais qui plus est présentés comme une interprétation parmi d?autres et plus ou moins incertaine, et donc dans un passage de l'article où une partie des lecteurs se sera arrêtée, soit après le (supposé) récit des faits, et avant les interprétations multiples qui paraissent compliquer inutilement le récit, pour le lecteur pressé ou qui n'est pas un grand lecteur, ou est un élève très jeune ou paresseux. Ainsi le lecteur n'aura peut-être retenu que le début, contraire aux faits. Ceci est exactement la même méthode que celle adoptée comme on l'a vu pour l'article ici analysé « droits de l'homme en Iran » qui est comme celui-ci, une véritable oeuvre de déformation de l'histoire et de désinformation. Il commence par présenter longuement les droits de l'homme qui seraient soi-disant à l?origine de l'histoire perse, pour aborder 15 pages + loin ou davantage , et après avoir soigneusement exposé le point de vue des mollahs chefs de la révolution islamiste, la question de la violation bien réelle des droits de l?homme dans l'Iran d'aujourd'hui. La question est abordée après avoir noyé le poisson et dissimulé le sujet derrière tout un exposé qui parle d'autre chose. [voir ici article sur « droits de l'homme en Iran »]
 

 
 
* Ici c'est donc sous le titre « xénophobie au Danemark » un récit fait pour que l'on comprenne que les musulmans ont été victimes de racisme et donc ont réagi, normalement, comme n'importe quel groupe en aurait fait autant dans des circonstances comparables. Et voilà le tour joué. L'événement se résume à l'agression raciste de l'extrême-droite contre les musulmans en Europe. Ou comment on réécrit l'histoire jusqu'à la nier. Je tiens à préciser que ceci n'est pas l'illustration d'un cas particulier isolable, mais est, pour les articles d'histoire, sur les sujets qui peuvent prêter à désaccord, la règle : c'est ainsi que s'écrivent la plupart des articles d'histoire sur wikipedia dès que des enjeux actuels sont en jeu.
 
 
 
Je crois avoir suffisamment montré qu'on a affaire, pour ces sujets du moins, à une méthode, toujours la même, systématique et bien rôdée.
 
 
 
Ici c'est Moez qui fut l'artisan de cette présentation de l'article et de la version retenue. C'est Moez qui a guerroyé pour empêcher que la manipulation des Frères musulmans ne figure dans l'article pour relater l'histoire, et lui qui fut le responsable de l'interprétation retenue, pour accuser à la place le racisme de l'extrême-droite, du Parti du peuple danois, qui aurait soi-disant été responsable de la publication, justifiant par conséquent ainsi l?indignation des musulmans danois en retour, et faire croire que le mouvement n'avait été qu'une réaction naturelle et bien compréhensible, de musulmans victimes de faits de racisme caractéristiques de l'extrême-droite.
 
 
 
Moez a rencontré des contradicteurs, très précis et très vifs, très bien informés, en particulier, Kintaro Oé, mais ceux-ci ont dû s'incliner : la tendance prête à défendre l'islamisme, il faut croire, est plus forte à wikipedia . Et puis il faut être suffisamment expérimenté et connaisseur de ce qu'est l'écriture de l'histoire et les conditions que cela requiert, pour être capable de voir venir la manoeuvre et la contrer. Ce que ne sont pas les participants à wikipedia : trop gentils, trop inexpérimentés, ils ne peuvnet tenir tête à des individus rôdés aux méthodes de propagande (islamiste en l'occurrence mais ce serait pareil pour l'extrême-droite et toutes les formes de négationnisme historique : on a affaire à des méthodes bien rôdées, que permet wikipedia et son côté : la communauté avant tout). Pour retrouver trace de l'histoire de la rédaction il faut se reporter aux discussions très conflictuelles au moment de la rédaction. Où l'on voit du reste que la source concernant les Frères musulmans est en cache : activer la commande « dérouler » pour voir, face au titre correspondant.
 
 
 
J'aurai bien entendu l'occasion de citer d'autres articles encore que ces trois [« Atatürk » « « droits de l'homme en Iran » « caricatures de Mahomet »]  engagés au service de l'islamisme si j'en excepte l'article sur Robert Redeker où l'opération a échoué, et sans parler de tous ceux que j'ai analysés ou mentionnés dans les articles ici : « wikipedia le mythe de la neutralité -1 & -2»
 
 
 
Nous reviendrons, à ces sujets, à ces gens : de nombreux articles peuvent être cités qui indiquent ce fait et l'illustrent : l'islamisme a trouvé ses appuis à wikipedia à l'abri de participants impuissants sous le pouvoir d'administrateurs incompétents ou complices pour une part d'entre eux.
 
 
 
Mais je crois avoir suffisamment montré qu'on a affaire, pour ces sujets du moins, à une méthode, systématique et bien rôdée.
 
 
 
Moez qui par ailleurs  sur wikipedia qualifie le présent blog de « bouche d'égoût ». Ceci pour mentionner la finesse du personnage.
 
 
 
Alithia
 
 
 


[cette reproduction  provient d'un article écrit le 10 janvier 07 ; état des articles cités de wikipedia à cette date]
Repost 0