Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 17:15
Un mouvement de contestation populaire pour obtenir des libertés, face à un pouvoir islamique est une chose inédite dans le monde musulman. Ce qui donne son importance au vaste mouvement en Iran.

Les Iraniens ne plient pas. Malgré la répression qui a forcé les manifestants à se faire plus rares, non seulement les manifestations se poursuivent, mais le pouvoir apparaît maintenant comme illégitime et discrédité. La crise est ouverte qui promet d'être durable n'ayant pu trouver une quelconque  solution.  Pour la première fois le pouvoir du grand Ahatollah Khamenei a été contesté. Des manifestants ont osé crier "à mort le tyran" exprimant un point de vue partagé par beaucoup. La contradiction qui caractérise le régime iranien, mixte de république donnant lieu à élections et de théocratie, bien qu'Ahamadinedjad se soit efforcé de la réduire en effaçant autant qu'il pouvait le pôle républicain au profit du pôle théocratique, cette contradiction semble devoir prendre fin, au profit de l'installation d'une dictature théocratique après le coup d'Etat de Khamenei en faveur d'Ahmadinedjad... Aussi longtemps du moins que le peuple ne trouvera pas l'occasion et les moyens de s'y opposer. Mouvement de longue haleine.

En exil, intellectuels et anciens responsables politiques, analysent la situtation en Iran, la poursuite du mouvement, ce qu'il représente, sa signification, son avenir et la répression actuelle,
Farhad KHOSROKHAVAR, professeur, et Ahmad Salamatian, ancien parlementaire iranien, ancien secrétaire d'État aux Affaires étrangères en Iran.


Interview par le Figaro de Farhad KHOSROKHAVAR, professeur de sociologie à l'École des hautes études en sciences sociales à Paris, spécialiste de l'Iran. , extraits

 


LE FIGARO. - Comment expliquer le récent «coup d'État» iranien ? Pouvait-on s'y attendre ?

 


Depuis sa création, il y a 30 ans, la République islamique a toujours eu deux dimensions : l'une théocratique et non élective, avec le guide suprême et, entre autres, l'armée, le pouvoir judiciaire ; l'autre, symbolisée par des organes élus directement par le peuple, comme le Parlement ou le président. Avec l'élection d'un réformiste, Khatami, en 1997, on a pu assister à l'essor de différents mouvements sociaux : les intellectuels, les étudiants, les femmes, les minorités ethniques. Ces derniers ont commencé à inquiéter le pouvoir dominant, c'est-à-dire ce que j'appelle le «duo au pouvoir» - le guide et la hiérarchie supérieure des pasdarans. Pour eux, il fallait trouver le moyen de se débarrasser de la dimension républicaine de la République islamique, qui mettait en péril le système. Une fois élu en 2005, Mahmoud Ahmadinejad, le candidat favori d'Ali Khamenei, a rapidement entrepris de désarticuler l'appareil d'État et de lui retirer sa relative autonomie. Il a fait changer trois fois le gouverneur de la Banque centrale, il a fait jouer la planche à billets, en ignorant les objections du Parlement. En parallèle, il a systématiquement réprimé la société civile. De quoi satisfaire le guide.

 

 


[...]

 

L'opposition est-elle morte pour autant ?

Non. On assiste, pour la première fois au Moyen-Orient, à l'émergence d'une véritable société civile. Pendant les manifestations, ce sont tous les styles d'Iraniens qui sont descendus dans les rues. Dans les pays voisins - Égypte, Pakistan, Maroc -, l'utopie islamiste s'impose, de plus en plus, comme un recours contre les pouvoirs perçus comme étant corrompus. Mais en Iran, on assiste à l'émergence d'une société qui se réclame de la démocratie. Les gens se battent, non pas au nom de la religion, mais au nom du respect de leur vote. Ces derniers événements ont forcé le mouvement réformiste à radicaliser son discours. Rien ne sera plus comme avant. D'autant plus que cette crise a révélé des fissures au sein du système.

 


Sur France  culture émission "les matins" : des témoins, arrêtés, battus, puis libéré, qui commencent à parler ; des institutions qui s'enferrent dans la fraude, à travers notamment une parodie de recomptage des suffrages ; un conflit civil qui se prolonge, qui divise les familles ; une solidarité de la population qui ne se dément pas face à des autorités qui tire sur la foule à balles réelles...



De plus sur son site Internet, Mir Hossein Moussavi a de nouveau déclaré mercredi que le prochain gouvernement formé par le président Mahmoud Ahmadinejad ne serait «pas légitime» pour la majorité des Iraniens. .

 

 

 

 

En regard on appréciera à sa juste valeur l'article passablement nul de wikipedia "politique de l'Iran", empilant dans le désordre des informations disparates, sans aucune perspective.

 

 

Alithia


Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 13:45



Nous avons depuis longtemps signalé que sur les sujets touchant à l'Iran, les articles de wikipedia semblent être écrits par le ministère de la propagande iranien.

  [violation des droits de l'homme en Iran : wikipedia a adopté le point de vue de l'islamisme ; droits de l'homme bafoués en Iran wikipedia ment ; censure en Iran ; c'est pas wikipedia qui vous l'apprendra. ]

 

 

 

Aujourd'hui, suite à une immense tricherie électorale (rappelons qu'en 2005 Ahminedjhad n'avait obtenu que 15% des voix, aujourd'hui il lui est attribué près de 65% ce qui est totalement impossible aux dires de tous les observateurs qualifiés) le peuple iranien se soulève dans tout le pays, contestant cette dictature théocratique  et cette tricherie humiliante qui bafoue le vote du peuple. Ce ne sont pas les articles caricaturaux de wikipedia sur l'Iran qui vous permettront de comprendre quoi que ce soit à la situation d'un peuple qui n'en peut plus et qui n'en veut plus.

 

Sur l'Iran tout wikipedia est fallacieux et grotesque tant sa propagande est grossière.

En particulier l'article sur "les droits de l'homme en Iran" qui est une perle : on a des tartines à n'en plus finir pour exposer la tradition millénaire de protection des libertés en Iran suivies de plus de dix pages-écran qui exposent ce qui est nommé "le point de vue de Khamenei (sic) c'est à dire la doctrine de la charia -non nommée comme telle- constituant une critique de la notion de droits de l'homme universels (nommée occidentale) et qui constituent l'essentiel de l'article.  L'article ainsi coiffé de la présentation de la charia selon le grand ayatollah Khamenei érigée en référence contre les droits de l'homme, ne peut ensuite que discréditer les droits de l'homme et leur universalité.


On constate par conséquent l'éclipse de la question des droits de l'homme, tout simplement, -et encore plus de la femme : pas un mot sur leur condition- avec une orientation systématique donnée à l'article  afin d'éviter la question de la violation des libertés et des droits de l'homme en Iran, alors que l'Iran est le pays au monde qui détient le plus fort taux d'exécutions par habitants [fidh]. La question constituant le sujet de l'article est à peine abordée, et de la manière la plus vague et la plus allusive possible, en fin d'article avec force conditionnels bien sûr.


L'article réussit le tour de force de ne rien dire ni sur les droits de l'homme en Iran, ni sur le problème que constitue  la non-reconnaissance de leurs principes relégués au profit de la charia (non mentionnée non plus), ni sur les persécutions de masse et exécutions capitales où l'Iran est le seul pays au monde qui rejoint la Chine et la dépasse même pour le nombre de ses exécutions arbitraires proportionnellement à sa population, ni sur l'absence de liberté d'expression, ni sur l'élimination des opposants alors que plus de 30 000 Moudjhaidins ont été tués en 1988 par ordre de Khomenei (et combien d'autres opposants depuis ?). Pas un mot de cela dans un article consacré aux droits de l'homme en Iran !


L'article wiki-m est classé "de qualité" et bien que remanié formellement suite à mes critiques ayant mis en lumière son caractère totalement caricatural et totalement propagandiste, il a beau avoir été réécrit, les grandes déclarations des mollahs contre les droits de l'homme  demeurent pour servir d'ouverture à  l'article (tout simplement !) , il n'est toujours pas question de non-respect des droits de l'homme et encore moins de leur violation. Ces mots ne sont même pas prononcés.  Le problème n'existe pas en Iran selon wiki-propaganda. L'article est toujours aussi caricaturalement bête et grossièrement mensonger, signé ministère de la propagande iranien.

Sur l'Iran,  dans l'article éponyme de wikimerdia vous n'avez tout simplement pas un seul paragraphe consacré à la vie politique du pays ni aux événements marquants de son histoire récente, rien sur la situtation depuis la venue au pouvoir d'Ahmadinedjad, pas un mot sur son régime politique théocratique ni sur le fait que la charia en est la loi, mais uniquement une allusion vague au fait qu'il s'inspire des principes de l'islam. Pas un  mot de plus. Avec cela vous serez très bien renseigné sur l'Iran actuel. R
ien sur les persécutions bien évidemment.


Revenons à notre article-phare, une des plus belle réussites de wikimerdia , l'article sur "les droits de l'homme en Iran". Il a un peu changé sous le coup de mes critiques, mais quoique légèrement remodelé il est toujours aussi partial. 

 

Il ne traite pas le sujet des droits de l'homme. Article apologétique qui se termine par des citations datant de 2003, avant l'élection d'Ahmadinedjad donc,  qui diagnostiquent des progrès dans la démocratie.

 

 

 

 

Citation du Monde Diplodocus par les quelles s'achève cet « article »  :


« Bernard Hourcade, iranologue au CNRS dresse un portrait optimiste de l'évolution politique et sociale de l'Iran. Il constate une modernisation du pays dans les secteurs culturel, social, économique, politique, des relations internationales, et des échanges universitaires internationaux. De nombreux anciens pasdarans qui occupent aujourd'hui des postes clefs sont allés étudier à l'étranger. Il note que les notions de république, de démocratie ou de libertés s'ancrent de plus en plus dans la société iranienne  et créent les conditions d'un changement profond ; changement dans lequel l'islam politique a une nouvelle place.

Selon lui, « malgré la répression, l'Iran est un pays où les gens débattent, parlent, s'expriment, protestent. Quels que soient leurs efforts, les autorités cléricales qui contrôlent la justice et la police ne sont plus en mesure de contrôler l'accès à l'information ni l'expression des revendications. Les actes de répression pour l'exemple, notamment contre les journalistes, sont d'autant plus violents et systématiques, mais dénoncés avec force et efficacité, même par des membres du gouvernement ».


Si des oppositions bloquent encore les processus électoraux, ou la promulgation de lois, le pays a changé et a pris l'habitude de l'indépendance et de la liberté de parole, avant celle des actes.

 


" Les actes de répression pour l'exemple" : c'est pas beau, ça pour l'exemple ! 


Si , "les notions de république, de démocratie ou de libertés s'ancrent de plus en plus dans la société iranienne" comme dit la belle wikipedia, elle oublie juste de dire que c'est  dans la société civile contre le pouvoir théocratique et que de plus en plus la société refuse ce pouvoir et s'oppose à ses dirigeants pour  se dresser contre la dictature féroce  qu'ils lui imposent . Wikipedia oublie de dire que si cette société donne des signes d'aspiration à la démocratie  cela contredit le régime de la dictature des mollahs, et que si le peuple iranien montre ses capacités de résistance à ce régime islamiste qui fait régner la chape de plomb de la charia étouffant  les libertés, cela contredit aussi toute la présentation de l'Iran par wikipedia .



Un détail sans doute que la société ait tendance à rejeter  le pouvoir théocratique qui lui impose la charia. Merci tout de même à wikipedia d'avoir montré ce qu'elle peut en matière de défense de la charia.

 


Une encyclopédie, ça ?


 


  Pour de vraies infos sur les droits de l'homme en Iran consultez plutôt ceux qui se soucient des droits de l'homme  et les Iraniens eux-mêmes et oubliez wikipedia.

 


Alithia


Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:47







La Scientologie qui a rédigé de très nombreux textes sur son organisation sur wikipedia n'y sera plus autorisée.



Depuis que wikipedia existe comme media populaire,  la Scientologie l'utilise pour assurer elle-même sa publicité et  sa propagande. Nous l'avons suffisament dénoncé : wikipedia véhicule les idées des sectes à grande échelle (la Scientologie n'est évidemment pas la seule) et depuis toujours les laisse rédiger elles-mêmes leurs articles ; tandis qu'elle interdit à tout artiste ou intellectuel qui voudrait simplement placer des éléments bibliographiques sur un sujet correspondant à son  oeuvre au titre qu'il s'agit d'"auto-promotion" , comme ils disent. Et outre le discrédit que la présence très importante des sectes porte sur une publication qui se prétend encyclopédie, cela représente une contradiction par rapport à la logique wikipédienne interdisant à quiconque de citer son propre travail.


Combien d'artistes et auteurs ont-ils été virés de wikipedia pour ce qui y est considéré comme une faute gravissime ?


  Désormais la Scientologie, suite à de nombreuses plaintes d'utilisateurs se plaignant du prosélytisme exercé par la Scientologie qui  rédigeait  ses propres articles -démultipliés  sans fin-  ne sera plus autorisée à contribuer sur la wikipedia en langue anglaise.

Depuis le wikiscanner inventé par Virgil Griffiths c'était devenu officiel, la Scientologie rédigait elle même ses propres articles, directement recopiés de son site, contrairement aux règles de wikipedia qui en principe interdisent  ce genre de publicité pro domo. Bonne initiative.

Bonne initiativ mais un peu tardive peut-être car les articles sont là, partout sur wikipedia. Wikipedia les purgera-t-elle comme elle purge systématiquement les rédactions de ses anciens utilisateurs bannis et même celles de ceux qu'elle accuse, au pif, d'être des "faux-nez" (alias supposés d'anciens utilisateurs bannis car intervenant sur les mêmes articles) parce que, comme ils disent, même si la rédaction est bonne si ça vient, ou est supposé venir d'un banni, on l'efface ?




Le problème de cette politique éditoriale du deux poids deux mesures n'en demeure pas moins.


Et bien entendu la question se pose aussi pour la wikipedia.fr. Faudra-t-il attendre la fin du procès et que la Scientologie soit interdite pour que wikipedia comprenne que cette dernière  n'a rien à faire sur une supposée encyclopédie ?

Enfin la question se pose pour tous les groupes qui utilisent wikipedia pour diffuser leur vision du monde et leur propagande :  de nombreux extémistes, des fondamentalistes religieux , des Ambassades de pays étrangers, des représentants de partis politiques ou encore pour venir y faire leur publicité.

Ce qui ne manque pas d'être un paradoxe au moment où wikipedia propose
aux entreprises et aux particuliers, via une boîte de marketing, des stages de  "formation pour apprendre à écrire sur wikipedia",  (sic) assurés par Mme Devouard, pour un modeste montant de 5000E  .  [voir  payer pour rédiger wikipedia sans risque de censure ni d'exclusion ]


source

Alithia
Repost 0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 16:17


Mais jusqu'où descendra-t-on ? Un exemple de ce que peut faire wikipedia.


Un article particulièrement nul et particulièrement partisan est l'"article" -il y faut beaucoup de guillemets- sur le "terrorisme américain", renommé, pour faire plus propre en Accusation de terrorisme d'État envers les États-Unis d'Amérique. [c'est un titre d'article ça ?]


L'article commence par une affirmation péremptoire et du reste se constitue à peu près exclusivement de cette affirmation :

"  La politique étrangère des États-Unis fait l'objet de critiques régulières de la part de divers commentateurs politiques ou d'adversaires politiques. Le terrorisme d'État américain (ou terrorisme américain) désigne ce que des commentateurs politiques... "



" Divers commentateurs politiques", répété deux fois, qu'est-ce à dire ?

La note renvoie à un seul nom que wikipedia peut citer : Noam Chomsky , qui s'est rendu célèbre  Chacun sait qu'il est  linguiste,  un grand linguiste, mais en politique ça n'est pas le théoricien qui parle. Il n'est ni philosophe, ni d'un spécialiste de politique  ni de droit,  ni  historien et il semble bien ignorer ce qu'est le métier d'historien, pour avoir commis l'incommensurable erreur de considérer le négationniste Faurisson comme un historien.  Chomsky est par ailleurs un militant qui ne recule pas devant les thèses et engagments paradoxaux complètement déliés de ses qualités de théoricien de la langue et de la parole. Dans le cas présent,  peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, tout est bon qui  est susceptible de jeter l'opprobre sur les Etats-Unis plutôt que d'analyser véritablement leur politique de manière critique. 

Chomsky, un grand linguiste, certes, mais un piètre penseur politique a eu à de très nombreuses reprises des prises de positions particulièrement provocatrices.et malheureuses. Chouchou des wikipédiens, il n'en reste pas moins qu'il s'est partiellement discrédité comme analyste politique, en France du moins, après avoir soutenu le négationniste Faurisson, sous prétexte de "liberté d'expression".  [1] Il existe un documentaire sur la réception de Chomsky en France et en Europe, invité par un collège d'universitaires à Londres, pour s'expliquer et lui expliquant qu'on ne peut soutenir Faurisson car c'est politiquement indéfendable (théoriquement, on n'en parle même pas). [2]


C'est là que Chomsky déclare soutenir ce pseudo-historien et  négationniste qu'est Faurisson, au nom de la "liberté d'expression". Les débats sont enregistrés et filmés. Suit une interview de Faurisson à qui est posée la question : défendez-vous votre droit à la l
iberté d'expression ? Il répond  qu'il se fiche complètement de la dite liberté d'expression et qu'il ne se bat certainement pas en son nom mais "pour gagner". Faurisson a été exclu de l'université pour ses thèses.

Fermez le banc.


Voilà donc wikipedia qui trouve intelligent et sans doute "neutre" comme ils disent, de faire un article très instructif pour les enfants des écoles en assénant le thème d'un "terrorisme américain", notion introuvable dans les écrits dignes de ce nom,  qui ne prend appui que sur les seules  représentations de Chomsky.

Très instructif et sans doute très "encyclopédique".


Voyons l'historique, qui a rédigé cette perle ?


L'extrême-droite  antisémite [Hégesippe Cormier , Docteur Cosmos], coalisée avec la bonne droite anti-sioniste, représentée sur cet article par Ceedjee, et  avec un malheureux  individu  peu enclin à la nuance, de tendance ultra-gauche, tel qu'il le croit du moins,  fana de l'anti-américanisme et tout aussi antisémite, le-dit HDDTZUZDSQ  créateur de l'article. Voilà pour l'essentiel, concentrant le ramassis de ce que wikipedia fait de pire. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur les interventions de ces individus pour comprendre pourquoi un tel article d'une si belle qualité et d'une si belle neutralité.
 
Ceedjee
est le défenseur du Grand Mufti al-Husseini. Il s'est chargé de mettre à la poubelle l'article fort bien documenté retraçant l'histoire du Mufti nazi qui est à l'origine  le l'islamisme palestinien. Et à la place il  s'est fendu d'un article révisionniste pour assurer que le-dit Mufti , connu pour être un collaborateur zélé des nazis, qui a importé l'antisémitisme nazi au Moyen-Orient, n'a rien d'un antisémite,. Parmi d'autres exploits du-dit Ceedjee. Il a aussi truffé wikipedia de son anti-sionisme militant et de son antisémitisme subtil -je veux dire par là plus subtil que celui de Dieudonné, mais à peine- grâce aux sources puisées aux sites neo-nazis, islamistes et autres négationnistes et ses manipulations des textes.

On ne présente plus nos deux autres zigues d'extrême-doite bien connus de tous les wikipédiens, avec une nette affection pour les théories conspirationnistes chez le Docteur Cosmos.

Tous ces gens boivent le petit lait des Protocoles des Sages de Sion tous les matins et sont fort bien considérés sur wikipedia, of course.

Le seul contributeur censé, suffisament en tout cas pour avoir  mis en doute les qualités de Chomsky comme étant susceptibles de justifier à elles seules un tel article, Franck Renda, a été viré de wikipedia bien sûr.



Wikipedia une pseudo-encyclopédie pour tromper vos enfants et les nourrir au révisionnisme hsitorique tous les matins.



Alithia

notes :

[1] - parmi les erreurs de Chomsky, il y a les déclarations de ses soutiens qui défendent également le droit de Garaudy, Dieudonné et autres personnages  à s'exprimer au nom de la liberté.  Il est clair que la notion de propagande, connaît pas, pour Chomsky. L'histoire non plus du reste. Il faut lire en contre-point Pierre Vidal-Naquet

[2] sur dailymotion.

- pour ceux qui seraient intéressés par une analyse des erreurs politiques de Chomsky voir l'article Chomsky un documenteur
Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:08
L'industrie pharmaceutique, tout comme divers groupes politiques et de pression, utilise wikipedia pour faire passer ses messages.



J'y faisais allusion dans le dernier article : dans son "wikigrill" le magazine en ligne Books, analyse et passe au crible  des articles de wikipedia, relus par des professeurs et universitaires qui en démontrent la grande insuffisance et le caractère clairement non encyclopédique. [voir ici]


Outre cela  une étude démontre que l'industrie pharmaceutique utilise wikipedia pour faire sa propre publicité.


Comme il était facile à prévoir, l'omni-présente wikipedia sur le net et la crédulité des lecteurs qui croient en son titre trompeur d'encyclopédie, ont fait naître des envies d'utiliser wikipedia pour y glisser, aussi bien sa publicité, de la part des firmes, que sa propagande chez tous les groupes politiques, religieux et les Etats eux-mêmes. Le blog a déjà remarqué que les articles sur l'Iran étaient manifestement rédigés depuis l'Ambassade d'Iran. Et de même pour tous les grands pays dont les régimes pourraient prêter à critique,  ou dont les tendances dictatoriales et le manque de liberté mériteraient d'être signalés dans une encyclopédie véritable. Il est manifeste, comme cela a été relevé sur le blog,  que les articles qui sont consacrés à la Russie de Poutine, à la Tunisie, à la Syrie, à la Corée du Nord, à Cuba etc.
etc. et à leurs dirigeants respectifs, ressemblent à des plaquettes publicitaires rédigées par les Ambassades des dits pays. Derrière chacun de ces articles se trouve un wikipédien ressortissant  du pays en question qui s'occupe de la rédaction et veille à la censure en bon petit soldat du politiquement corect exigé par les parties concernées. Même chose pour le monde islamique bien évidemment, pour la Ligue islamique mondiale et pour tous les sujets connexes, tels la Conférence de Durban par exemple et les thèmes de la lutte menée par cette Ligue, pour restreindre les droits de l'homme inscrits dans les Déclarations universelles, en particulier le droit à la libre expression et les droits des femmes, pour considérer le blasphème comme un délit et faire interdire toute critique de la religion, faire de l'apostasie un crime et tous les thèmes de la charia  en somme ; là aussi des professionneles sont missionnés et oeuvrent assidûment.



De même, a-t-on remarqué le surinvestissement de wikipedia par des fascistes, des fondamentalistes de toutes obédiences, des nationalistes, des partisans de Dieudonné (dont nous avons publié l'appel  à participer à wikipedia pour la corriger qu'affichait son site)  et la présence permanente, de jour comme de nuit, sur wikipedia de ces rédacteurs très spéciaux qui rédigent et surveillent une série de sujets bien ciblés sur lesquels ils censurent toute autre version que celle de leur interprétation et de leur propagande,. Toutes choses qui montrent que certains militants sont missionnés par des groupes qui organisent la diffusion de leurs messages via wikipedia en chargeant certains individus de cette tâche. [1] Du reste on a souvent vu sur le net des appels émanant de certains groupes à participer à wikipedia.


Donc le "wikigrill" de Booksmag publie une étude d'un universitaire qui démontre que l'industrie pharmaceutique utilise wikipedia pour faire sa propre publicité.  Les lecteurs de wikipedia qui croient que celle-ci est une encyclopédie, sont  très nombreux à aller chercher une information médicale sur l'objet non identifié mais gratuit nommé wikipedia.


Une stratégie wikipedia a été mise au point pour organiser le marketing des produits pharmaceutiques qui recommande à ses agents :

"Un fil commun court à travers les sites de santé les plus fréquentés dans tous les marchés examinés - Wikipédia. [...]  Dans la mesure où un nombre croissant de consommateurs se fient  à Wikipédia pour leur information médicale, il est crucial pour les marketeurs de comprendre comment ce média social influe sur l'opinion des consommateurs et finalement sur leurs décisions au sujet du traitement et des produits.  [...]  même si les compagnies ne peuvent pas contrôler Wikipédia de la même manière qu'une campagne de publicité classique, cela ne veut pas dire que les messages envoyés par le truchement de Wikipédia soient moins efficaces - au contraire, le fait que le contenu ne soit pas sponsorisé peut ajouter à la crédibilité d'une entrée."


Suivent diverses consignes pour corriger wikipedia dans le sens voulu en sachant s'adapter aux moeurs de la communauté, qui sont expliqués aux candidats missionnés pour devenir rédacteurs.


De la sorte la présentation de médicaments aux effets secondaires qui peuvent être
néfastes  et pour certains très dangereux même,  est remaniée dans un sens anodin, afin que les gens puissent consommer sans crainte et sans prescription médicale. Or on sait que la consommation "sauvage" de médicaments est devenue une pratique courante via interrnet où les publicités et spams inondent les boîtes mails pour proposer des médicaments... dont la composition n'est pas garantie. Wikipedia contribue à cette pratique de consommation sauvage par le support ouvert à tous qu'elle offre aux publicitaires. 

La lecture de
Wikipedia peut être aussi dangereuse pour la santé physique que pour l'esprit.


L'article est complété d'un dossier "le scandale de l'industrie pharmaceutique" [il faut s'inscrire au site pour pouvoir le consulter]


Alithia



[1]  quelques articles précédents

- ce que révèlent les statistiques de wikipedia

- les articles de wikipedia à la gloire des dictateurs et dictatures
wikipedia : un Yalta entre groupes de pression
- Politique et laïcité enTurquie : ce que wikipedia ne dit pas
Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 12:24


Dieudonné : de pire en pire. Il n'a pour soutien que Le Pen.





Dieudonné a de nombreuses fois témoigné de ses tendances antisémites et de son obsession antisioniste, depuis qu'il s'est allié à Thierry Meyssan  le spécialiste de la réduction de l'histoire aux complots, et soi-disant au nom de la défense des Palestiniens, et depuis qu'il a lié des liens étroits avec le FN qui le soutient (Le Pen, Alain Soral) et divers fascistes à travers le monde dont l'antisémitisme est fanatique (tel Louis Farrakan, les chefs du Hezbollah etc.) opérant ainsi la jonction entre l'antisémitisme de gauche et venu de l'extrême-gauche, et l'antisémitisme de l'extrême-droite.

Pour les élections européennes le provocateur Dieudonné qui essaye de faire passer ses meetings antisémites pour des spectacles et ses jeux de mots et autres coups d'éclats souvent ignobles tel la promotion d'auteurs négationnistes comme Faurisson, pour des inventions d'artiste, Dieudonné a sombré du registre de l'humoriste comédien à celui de propagandiste de haine et d'idées d'extrême-droite et a perdu toute qualité artistique.  Il annonce son intention de constituer des listes uniquement sur le thème de l'antisionisme, diffusant la haine des juifs. 

La question de l'antisémitisme de Dieudonné est ouvertement posée sur le plan de la parole publique -après ses diverses condamnations en justice pour antisémitisme.

Les responsables politiques réagissent et s'interroge sur la validité de listes antisémites, et... Le Pen soutient Dieudonné au nom de la liberté d'expression, bien sûr, exactement comme à wikipedia où l'on ne distingue pas un délit (appel à la haine et racisme) de la liberté d'expression (qui est encadrée par des lois).

Information vue dans Le Monde :


Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a réaffirmé, lundi 4 mai, sur RTL, qu'"une étude était en cours pour voir" si les listes "antisionistes" de Dieudonné "peuvent juridiquement se présenter" aux prochaines élections européennes.

Après que ses déclarations dimanche sur l'hypothèse d'une interdiction des listes de l'humoriste controversé ont suscité la polémique, M. Guéant affirme sur RTL : "J'ai dit l'exacte vérité, il est clair qu'une liste peut se présenter si elle est conforme à toutes les spécifications juridiques. Si, en revanche, elle tombait sous le coup de la loi, elle ne pourrait pas le faire." "Je n'ai pas pas les conclusions de cette étude", a-t-il dit, précisant qu'elle était menée par les ministères de l'intérieur et de la justice.

"En tout état de cause, le sujet mérite qu'on s'y intéresse, y compris sur le plan juridique" car "Dieudonné fait profession exclusive d'antisémitisme", a poursuivi le bras droit de Nicolas Sarkozy.

"Est-ce que la France, est-ce que les Français vont participer au financement de listes qui professent de telles attitudes pendant la campagne européenne à venir ? C'est un vrai sujet qui mérite qu'on pose la question", a-t-il dit, ajoutant "si elles ne sont pas interdites, les Français, j'en suis sûr, condamneront ces listes."

source  Le Monde


Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 15:50



Voici l'analyse d'un chercheur que cite Libération, Jean-Yves Camus. Il s'agit de l'analyse  du phénomène des réactions de haine sur internet et de la manière dont elles sont organisées : des bataillons de  propagandistes sont lancés sur les forums. Wikipedia, ouverte à tous et à toutes les opinions, n'y fait pas exception, selon mes propres observations qui coïncident avec celles de JY Camus, qui a remarqué l'hyper-activité des commandos dieudonnistes sur le net, comme je l'ai remarquée sur wikipedia.



Internet lieu de toutes les propagandes et dérives racistes et expressions de haine. on le sait bien.  Mais  sans excepter  wikipedia, faut-il ajouter. Internet  lieu de toutes les dérives et de toutes les expressions qu'une démocratie réprouve voire interdit, on le sait aussi. Wikipedia aussi, à l'image d'internet dont elle reflète les excès et les défauts. Comme sur les forums auxquels elle s'apparente, ajouterai-je pour ma part, ayant approfondi l'observation de wikipedia.

Jean-Yves Camus a étudié comment ça s'organise. Des bataillons sont lancés à l'assaut de certains forums qu'ils envahissent et harcèlent.

J'ai remarqué quant à moi que Wikipedia aussi est prise d'assaut par des battaillons militants qui diffusent la haine et les idées les pires qu'on trouve sur le marché des idées aujourd'hui et dont Dieudonné donne un bon exemple. Il a ses bataillons qui bataillent partout sur le net pour diffuser leurs idées nauséeuses, dont wikipedia. Comme je l'ai déjà montré Dieudonné et son groupe les Ogres surveillent wikipedia et y sont actifs [1]. 

Ne demandez  pas pourquoi wikipedia sur les sujets qui s'y prêtent est "spontanément" sur la même longueur d'ondes que Dieudonné, ses idées d'extrême-droite, jusqu'au négationnisme, son antisémitisme au nom du fameux prétexte que le soutien aux Palestiniens devrait en passer par là [ce qui discréditerait plutôt leur malheureuse cause et ne revient qu'à ajouter du malheur à leur malheur, me semble-t-il plutôt]. Ne demandez pas pourquoi : ils sont dans la place, ce sont les mêmes.



Jean-Yves Camus explique comment ça fonctionne.  Il parle d'une guerilla informatique sur les forums [2].  Et j'ajoute : comme à wikipedia.

Citation de ce que dit
Jean-Yves Camus, interviewé par Libération  :


" Comment expliquez-vous le déchaînement de haine sur les forums Internet?

C'est propre à Internet. J'en fais moi-même l'expérience sur mon blog. L'expression sur Internet est plus polémique qu'une discussion classique. Internet protège l'anonymat. Le discours radical se tient plus facilement à distance que de vive voix. Parmi les commentaires des internautes, on trouve rarement des réactions qui soient de l'ordre du complément d'informations. Il est facile de prendre position, mais ça ne veut pas dire qu'ils s'identifient. Ceux qui prennent position pour Israël ne sont pas israéliens. S'ils l'étaient, ils seraient à l'Armée en ce moment même.




Les réactions haineuses sur Internet sont-elles le fait de groupes radicaux?

On voit des mouvements qui semblent focaliser leur influence sur le web. Ils sont des sortes de mouvements politiques virtuels, comme le Mouvement des Damnés de l'Impérialisme (MDI). Celui-là ne comporte que quelques dizaines d'adhérents, mais a une forte visibilité sur Internet. Il y a trois façons d'être influent: les sites Internet eux-mêmes, les vidéos postées sur les plates-formes, et les commandos d'internautes. Il s'agit d'internautes à qui il est donné consigne d'intervenir sur les forums, pour contester la version de l'adversaire. C'est une sorte de guérilla informatique. On le voit avec les pro-Hamas qui sont chargés de saturer les sites israéliens. La nébuleuse de Dieudonné, Les Ogres, fonctionne comme ça. Le site héberge un forum délirant basé sur la théorie du complot, où tout le monde vient ajouter son élément à la théorie.


Pourquoi cette radicalisation virtuelle?

Dans le mouvement pro-Palestinien qui se radicalise, la télévision ou Internet jouent un rôle important. Par exemple, du côté du Hamas, on assiste à la mise en scène des mutilés et des morts. C'est quelque chose qui n'existe pas en Israël, les Israéliens ne montrent pas leurs morts. Au-delà d'un certain voyeurisme, il y a un inévitable effet de radicalisation. On ne voit que le résultat."


[fin de citation]

 

*   *   *



Mon avis : cela concerne de la même manière, wikipedia. Car hélas wikipedia au lieu d'être un media propre,  fiable et objectif, comme le serait une encyclopédie, ou une publication participant de l'éducation de la jeunesse, participe des défauts d'internet. Elle sert à répandre la haine. Que les partisans de Dieudonné y soient présents, que les  idées de Dieudonné y soient si "naturelles" et naturellement acceptées, qu'elles y soient diffusées sous le label "encyclopédie" en dit long sur le niveau de cette publication.

 

 

*  *  *



Une note d'optimisme : ces  gens qui aimeraient être reconnus comme  de vrais intellectuels à défaut d'en être des grands , que sont ces écrivains ambitieux d'extrême-droite, flirtant avec les miasmes du nazisme, comme Alain de Benoist,  et négationnistes comme Faurisson, ne sont-ils pas tombés aussi bas qu'il est possible  de n'avoir obtenu que la reconnaissance de Dieudonné qui les a traînés, pitoyable pantin pour Faurisson, lamentable voyeur pour les Benoist, aux côtés de Le Pen et consorts, en guise de reconnaissance du monde savant, à un soi-disant spectacle affligeant de bêtise et de vulgarité, une bouffonnerie ? Dieudonné pour seule reconnaissance est-ce bien glorieux ? 


Triste fin pour ceux qui auraient voulu faire profession de penser et obtenir la reconnaissance de leurs pairs de n'avoir pour seule publicité que  les provocations d'un bouffon. [3]


Alithia



notes :

[1] en juin 2007 Dieudonné approuve la ligne générale de wikipedia  ; explication : après que Bradipus, aidé des habituels Moez, Markov et Ceedjee, ait purgé de l'article le concernant tous les faits compromettants pour Dieudonné, toute allusion à ses fréquentations d'extrême-droite, son voyage au Liban pour rencontrer les chefs du Hezbollah avec Th. Meyssan, son antisémitisme et les condamnations subies que citaient précédemment l'article, Dieudonné, via les Ogres, son association,  félicita wikipedia de cette jolie purge.  voir :  Dieudonné approuve la ligne générale de wikipédia

J'avais publié également l'information selon laquelle consigne était donnée aux partisans de Dieudonné, toujours via les Ogres, de rédiger wikipedia. Consigne visible sur le site dont j'ai conservé la copie d'écran, publiée dans le même article.


[2] guerilla informatique sur les forums : vu dans Libération



[3]   Dieudonné participe de la dégration de ceux qu'il touche en les déconsidérant  dans leurs prétentions à être des intellectuels. C'est ce que pense Michel Wieviorka sur rue   89 qui trace une rapide histoire du négationnisme en France puis conclue qu'il ne faut pas s'inquiéter de cette provocation  :


ni " Pour Faurisson, d'abord, qui aurait voulu exister au titre de la raison, du sérieux de ses travaux soi-disant historiques, qui a toujours donné l'impression de vouloir démontrer, s'acharnant à prouver le bien-fondé de ses thèses, et qui se retrouve, finalement au plus loin de toute reconnaissance scientifique, pantin d'un spectacle vulgaire et médiocre dont il devient le "clou" pour une soirée."

[...]

ni " Pour Alain de Benoist, enfin, qui se veut un intellectuel sérieux, érudit, qui s'efforce depuis de nombreuses années de trouver sa place dans des débats là aussi respectables, et qui vient se faire voir dans la salle d'un spectacle bouffon, et qui est la négation de toute vie intellectuelle."

Faurisson est considéré comme un cinglé par les intellectuels, Chomsky compris. Alain de Benoist est pris dans une pantalonnade bête et vulgaire qui ne lui apporte que le ridicule.


  source 


Repost 0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 19:42


Là c'est un coup dur. Wikipedia va être obligée de réviser tous ses articles qui détaillent à longueur de pages, devinez quoi ? eh bien la théorie du complot, jugée suffisamment  sérieuse pour donner lieu à de nombreux articles.


source Le Monde :

Le cerveau présumé des attentats du 11 septembre 2001, Khaled Cheikh Mohammed, et ses quatre co-accusés, veulent plaider coupable et passer aux aveux. Ils l'ont annoncé dans une note adressée à un magistrat du tribunal militaire de Guantanamo, le juge Stephen Henley, qui l'a lue lundi 8 décembre à l'ouverture d'une audience préliminaire à leur procès. "Les accusés dans cette affaire ont décidé de retirer tous leurs recours (...) et de faire des aveux", a déclaré le juge Henley. "Nous ne voulons pas perdre de temps", a ajouté le principal accusé.


Détenus sur la base américaine de Guantanamo, dont le président élu Barack Obama a promis la fermeture, le cerveau présumé du 11-Septembre et ses quatre co-accusés doivent répondre de crimes de guerre, une accusation pouvant entraîner leur condamnation à mort.

[...]


Selon le Pentagone, Khaled Cheikh Mohammed aurait proposé l'idée des attentats du 11 septembre 2001 à Oussama Ben Laden dès 1996. Après avoir reçu le feu vert du chef d'Al-Qaida, il aurait supervisé l'opération en entraînant les pirates de l'air en Afghanistan et au Pakistan.


Alithia  


P.S.  : pour ceux qui n'auraient pas suivi l'affaire de la construction de la rumeur infondée, fantaisiste jusqu'au délire,  dépourvue de toute étude sérieuse et de toute analyse scientifique telles que par exemple l'étude des impacts et  caractéristiques des bâtiments, des questions  de structure, de résistance des matériaux susceptibles d'expliquer l'état des bâtiments après les attentats ;  et pour ceux qui n'auraient pas lu les précédents articles du blog consacrés à cette manipulation faite de mensonges inventant un soi-disant "complot" , je  rappelle d'abord que traditionnellement, la théorie du complot est l’une des obsessions majeures de l’extrême droite, et je recommande ensuite, comme je le rappelle ci-dessous dans la discussion :


- l'excellent travail de Guillaume Dasquié "l'Effroyable mensonge" (de Th. Meyssan) dont de larges extraits sont visibles sur son site  [liens aux divers chapitres]


- le seul blog sérieux en français, mobilisant des analyses scientifiques et une documentation très riche faite d'avis d'experts  ainsi que, sur cette base, des analyses des discours de la rumeur du soi-disant "complot" : mythes et légendes du 11/9


- ainsi que le site observatoire des théories conspirationistes : qui comprend une série de liens pour décrypter les théories conspirationnistes et divers articles tel celui étudiant la question de l'effondrement des tours de WTC


Alithia


 

Repost 0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 12:57
Comment s'écrit l'histoire sur wikipedia à l'aide de sites douteux voire interdits.


photo l'Internaute ; légende : ça fume à wikipedia

N.B. pour des raisons techniques, j'ai dû republier l'article, avec quelques modifications. Cette édition est la bonne. Toutes mes excuses.

*

*     *


Pour l'histoire contemporaine les références  privilégiées par certains rédacteurs spécialisés sur le thème,  sont les sites neo-nazis et celui des islamistes du Hamas,  ou  encore d'autres sites interdits par décisions de justice :  divers sites négationnistes,  et autre site pro-palestinien radical soutenant lui aussi les négationnistes et des  propagandistes antisémites dits "antisionistes", eux-mêmes condamnés par la justice et leurs ouvrages interdits de diffusion pour cause de propagation de la haine.


Tout un ensemble de propos  crapuleux et de références douteuses et haineuses  est convoqué pour écrire l'histoire à la manière des propagandistes wikipédiens sur ces thèmes, en particulier sous la responsabilité d'un certain "Ceedjee" avec l'aide de ses accolytes du même acabit . C'est un véritable tourbillon où se retrouvent  l'extrême-droite radicale et les neo-nazis, les extrêmismes islamistes pro-palestiens de diverses obédiences, les négationnistes, en passant par les échelons intermédiaires et toutes les formes d'antisémitisme, y compris ceux qui se prétendant d'extrême-gauche. Les références aux neo-nazis et négationnistes Ce petit milieu brun-vert-rouge est bien installé sur wikipedia protégeant aussi bien l'alliance Dieudonné-Le Pen que le Hamas, les négationnistes que les nazis, les islamistes aujourd'hui et les Arabes qui furent nazis hier, essentiellement le chef politique et religieux de sinistre mémoire Amin al-Husseini..

Au centre de ce tourbillon, un rédacteur particulièrement actif : Ceedjee, soutenu et aidé par Moez dont il était récemment question, et bien d'autres complices.


Je rappellais récemment [1-] que Ceedjee  a rédigé un certain nombre d'articles sur le Moyen-Orient en allant chercher ses références sur le site neo-nazi VoxNR,  -fondé par Roland Gauchet -  sur celui du Hamas, sur des sites négationnistes interdits tel le site de l'Aaargh -responsables Pierre Guillaume  et Serge Thion- sur le site négationniste radio islam, qui publie tous les négationnistes et antisémites européens ou musulmans, -interdit mais qui a resurgi en se faisant héberger au Maroc, qualifié d'antisémite obsessionnel par la CNCDH [2]-,  le site quibla qui  a dû également fermer parce qu'il soutient la diffusion et la prétendue pertinence des Protocoles des sages de Sion -site antisémite fanatique dont des organisations pas particulièrement sionistes tel le Mrap ont demandé l'interdiction. Pour ne citer que les plus remarquables. Tous ces sites flirtent avec la légalité ou ont  carrément  franchi la ligne et publient en outre ces militants venus de l'extrême-gauche, antisémites acharnés sous couvert d'antisionisme et soutiens de Dieudonné bien qu'il ait rallié le FN.




Selon wikipedia le Mufti nazi aurait des excuses et mériterait d'être réhabilité.

Ceedjee montre son point de vue partisan sur les articles qu'il rédige, en particulier celui sur le Mufti al-Husseini, qui fut le chef politique et religieux des Palestiniens, des années 30 à la fin de la guerre. Celui-ci fut un nazi actif durant la guerre. Il travailla pour les nazis, rencontra les principaux chefs nazis dont Hitler lui-même à qui il proposa ses services et alla jusqu'à recruter une division SS chez les musulmans de Bosnie, en échange d'un engagement demandé à Hitler de ne pas envoyer les juifs en Palestine.  Ce fut un élément déterminant dans la décision de l'extermination des juifs, dite "solution finale" par les nazis. La décision fut prise en 1941 à Wansee. Faute de pouvoir déplacer les juifs en Palestine, les nazis décidèrent de les éliminer.


Ceedjee montre son intention explicite de réhabiliter (sic) le Mufti nazi, et d'effacer toute mention de son antisémitisme ainsi que de son engagement nazi. Opération de blanchiment  particulièrment audacieuse que Ceedjee espère réussir en y allant avec ses gros sabots et par la méthode de la falsification des textes que tout le monde peut vérifier pourtant. Car Ceedjee considère tout bonnement que les historiens qui soulignent le nationalisme du Mufti,  le disculperaient de ce fait de son nazisme actif,[3] comme si le pacte avec Hitler n'avait jamais existé. Et comme si nationaliste, nazi et antisémite ne pouvaient se conjuguer dans le même homme qui fut considéré comme un criminel de guerre après la guerre par les Alliés, accusé de crimes contre l'humanité, et qui échappa à son procès grâce à la fuite en Egypte où il trouva protection auprès des Frères Musulmans, Hassan el Banna ayant organisé sa fuite.


Ce thème de la réhabilitation du Mufti nazi, provient en direct du site du Hamas et du négationniste Garaudy. Noter que le site radio islam ne masque pas l'engagement nazi du Mufti. Tout au contraire il détaille les mérites du Mufti  allié de Hitler et protégé de ce dernier, du fait de sa lutte contre les juifs et du supposé amour de Hitler pour les Arabes et les musulmans (!).


L'histoire du Mufti al-Husseini réécrite à l'aide de fabrication de faux.

Que le Mufti soit un nationaliste, est une certitude dont personne ne pourrait contester la réalité. Que son nationalisme l'ait poussé à recourir à tous les moyens pour empêcher les juifs de s'installer en Palestine, y compris l'alliance active avec les nazis au service desquels il s'est mis de lui-même pour obtenir de Hitler en personne qu'il renonce à son projet de se débarraser des juifs en les envoyant en Palestine, est un fait avéré de l'histoire, et bien connu, sur lequel les historiens ont établi que le Mufti fut consacré corps et âme à la cause nazie pour "sauver" la Palestine des juifs. Un fait historique que Ceedjee essaye d'effacer, malgré et contre les historiens qu'il utilise à contre-sens, tels Zvi Elpeleg que Idith Zertal.


Par nationalisme le Mufti s'est mis activement au service des nazis. Que ce soit par nationalisme ne diminue en rien sa responsabilité dans le fait qu'il soit devenu nazi.

C'est pourtant ce que Ceedjee voudrait faire dire aux deux auteurs cités, Zvi Elpeleg et Idith Zertal, qui rappellent que le Mufti était un nationaliste fanatique. Les références à leurs ouvrages sont  introduites pour leur faire dire que si le Mufti était nationaliste il ne pouvait être en même temps nazi, donc non plus antisémite. Cette contre-vérité aussi énorme que ridicule est en effet le seul point de vue qui anime notre rédacteur de wikipedia. Et ce raisonnement aussi simpliste que faux et stupide de notre historien du dimanche qui s'agite sur cette misérable encyclopédie spécialisée en révision de l'histoire, ne rencontre aucune contradiction .  Wikipedia, pourtant prétend tout corriger dès qu'une erreur apparaît.



Tous les historiens de cette période l'ont établi : il est clair que, la haine des juifs animait le Mufti. Haine suffisament avérée par le fait qu'il ne pouvait ignorer le sort qui attendait les juifs. dont Hitler voulait se débarassser.  Dire par conséquent que Zvi Elpeleg "réhabilite le Mufti" est une invention de Ceedjee qui vise à falsifier l'histoire : quelle réhabilitation peut-il y avoir à rappeler le rôle déterminant du Mufti dans la "solution finale" ? Il faut vraiment avoir un esprit particulièrement  tordu pour voir réhabilitation là où est rappelée sa responsabilité dans la dite "solution finale" qui devait faire une Europe purifiée de tous juifs.

L'Europe Judenrein de Hitler devrait se faire en parallèle de la Palestine Judenrein du Mufti. A ces conditions il ne restait pour les juifs qu'à disparaître physiquement, s'ils ne pouvaient trouver à émigrer. Sur ce point Hitler et le Mufti se sont accordés.


Ceedjee, prétend que le nazisme et l'antisémitisme du Mufti serait niés par Idith Zertal, ce qui est totalement faux. Idith Zertal ne nie absolument pas le nazisme du Mufti, pas plus que son antisémitisme bien sûr. En revanche, si on lit son livre, ce que n'a manifestement pas fait le rédacteur de l'article qui l'utilise indûment, on s'apercevra qu'elle étudie les mythes fondateurs d'Israël pour en analyser, et souvent contester, les effets et la légitimité. En particulier le recours à la Shoah comme un mythe fondateur dont elle récuse qu'il puisse être utilisé à titre de justification d'une politique présente de l'Etat d'Israël.

Ce qui est tout autre chose que ce que lui fait dire Ceedjee, comme on le voit, avec son obsession d'effacer l'antisémitisme du Mufti.

Comme si être nationaliste et allié des nazis pour participer à la solution finale, empêchait d'être antisémite! On croit rêver devant pareil argument.


Le travail d'I. Zertal est tout à fait intéressant et important, sauf que ce que dit Zertal n'a simplement rien à voir avec ce que le rédacteur de wikipedia lui fait dire en une magnifique falsification comme Dieudonné l'avait fait avant Ceedjee, utilisant la même Idith Zertal, en falsifiant  ses textes; ce pourquoi Dieudonné s'est retrouvé devant le tribunal et condamné pour antisémitisme (voir)."


Pas plus que Zvi Elepeg, Idith Zertal ne réhabilite le Mufti. [3] Simplement celle-ci rappelle que le Mufti  n'a pas conçu la solution finale et qu'on ne peut lui en attribuer le plan. Ce qui est exact. Il ne l'a pas conçue, mais il y a participé en pleine connaissance de cause.

Affirmer comme le fait Ceedjee dans ses articles que le Mufti sort réhabilité par ce rappel que le Mufti n'était pas à Wansee en 1941, quand la solution de la Palestine pour les juifs était abandonnée, mais que pourtant il a participé activement à l'oeuvre nazie, qu'il s'est mis au service des nazis, en Palestine, et en Europe -où il recruta une division SS chez les musulmans de Bosnie-, et en conclure comme le fait Ceedjee qu'il n'était ni nazi ni antisémite, est une contre-vérité flagrante et témoigne de son oeuvre de propagande sur wikipedia.

Ceedjee fait dire à ces deux historiens, Zvi Elepeg et Idith Zertal ce qu'ils ne disent pas, Il  déforme, conclue à contre-sens de ces deux ouvrages à une réhabilitation inexistante. Et pour Zertal il l'utilise en constituant un faux.




Noter cependant en marge que les islamistes antisionistes et négationnistes que l'on trouve sur le site radio islam  qu'affectionne Ceedjee, rappellent l'investissement nazi du Mufti, que Ceedjee oublie de citer, bien qu'il cherche ses sources négationnistes sur ce site qui, aujourd'hui  encore défend la politique de Hitler et ses liens avec le monde arabe.



Selon wikipedia le modèle de l'Etat israelien serait un groupe terroriste d'extrême-droite, pourtant condamné dès les origines par les responsables juifs.

Ceedjee rédige aussi un article nommé en toute neutralité  "terrorisme sioniste" afin de  faire passer pour le modèle de toute l'histoire de l'Etat d'Israël jusqu'à aujourd'hui, un groupe terroriste d'extrême-droite juif, Lehi, qui agit au moment de la création de l'Etat d'Israël, et qui fut tout à fait minoritaire et unanimement condamné par les politiques et les militaires juifs de l'époque, Ben Gourion compris.

La mahonnêtteté intellectuelle saute aux yeux et l'engagement politique est peu brillant.



Falsification de l'histoire d'Israël

Pour soi-disant écrire l'histoire du Moyen-Orient Ceedjee va chercher ses sources chez les neo-nazis et les islamistes qui se réfèrent aux négationnistes et les publient.


Un autre article intitulé terrorisme sioniste vaut quelques remarques.  L'expression elle-même est celle du Hamas (islamiste). L'article consiste à affirmer un terrorisme israélien, originaire et constant dans l'histoire.  Ce thème est directement repris du site du Hamas qui a inspiré Ceedjee et ses accolytes, et se trouve sur les sites islamistes qui publient tous les négationnistes (quibla, radio islam), sites interdits pour la plupart, car accusés de diffuser le négationnisme et l'antisémitisme dans la lignée des Protocoles des sages de Sion. Antisémitisme qui, pour le cas de radio islam est allé jusqu'à l'appel au meurtre. Ces sites publient aussi des auteurs eux-mêmes condamnés pour les mêmes motifs, tels Garaudy et Israël Shamir, dont les ouvrages sont interdits pour les mêmes raisons. 


On rappellera que le terme terroriste est strictement interdit sur wikipedia car il est réservé aux Israëliens (jamais nommés ainsi mais nommés sionistes, comme le font le Hamas et les sites islamistes déjà cités).  Comme sont interdits les qualificatifs de raciste ou fasciste, eux-mêmes strictement réservés aux Israéliens et aux juifs.  Sur tout wikipedia.  Strictement interdits d'emploi pour désigner les fascistes, les antisémites, européens ou d'ailleurs, et les terroristes et les islamistes qui recourent au terrorisme, pour lesquels est unanimement convenue  à la place l'expression "violence politique". De même qu'ont été interdites (et effectivement supprimées) les questions et les expressions  même, d'"antisémitisme dans le monde musulman", ou dans le monde arabe, déclarés inexistants, et de même qu'a été effacé l'article traitant des rapports du monde arabe au nazisme.  Pour wikipedia l'antisémitisme est un phénomène purement européen et n'existe pas en dehors de cette sphère culturelle. Et le fascisme et le racisme n'existent nulle part en dehors d'Israël. C'est pourquoi il est interdit de dire que Le Pen, Soral ou le FN sont fascistes, Haider neo-nazi, non plus que Dieudonné est raciste et a tenu des propos antisémites et ainsi de suite. La question est close : ces termes sont bannis sauf pour les Israéliens et les juifs.  C'est plus simple comme ça. Et le contributeur  qui n'est pas d'accord se fait virer de wikipedia car il n'est pas dans l'esprit de la maison.


Vous avez peut-être du mal à le croire, je sais, ça semble énorme, mais vous pouvez vérifier, c'est absolument systématique : nul n'est fasciste ni terroriste à wikipedia, sauf les Israéliens. Où l'on voit que wikipedia est un joli melting pot  où se rencontrent et s'accordent fascistes divers et antisémites de tous poils, venus de tous les horizons, sans en exclure les négationnistes.


Quant à notre Ceedjee, son Mufti à réhabiliter et son terrorisme sioniste an-historique à prouver,  quels que soient les moyens utilisés pour tenter la démonstration, poursuivons .


Il s'agit pour Ceedjee, de montrer, -en transformant en paradigme  un petit groupe d'extrême-droite ultra-minoritaire et unanimement condamné par les juifs parce qu'il pratiqua le terrrorisme aux origines de la création de l'Etat d'Israël (le groupe Lehi) - que toute l'histoire d'Israël se déroula sur ce mode dont cette minorité d'extrême-droite donnerait le modèle depuis l'origine et encore aujourd'hui . En somme d'une exception faire la règle afin de soutenir que l'Etat d'Israël est fasciste comme le fut la petite poignée de terroristes du Lehi d'avant 48.

Pour réussir cette démonstration délicate sont convoqués les vrais terroristes d'aujourd'hui, ceux du Hamas dont le site recèle ce genre de littérature en abondance, ainsi que les neo-nazis et les négationnistes .


Pour défendre la légitimité du terrorisme sioniste a-temporel Ceedjee donne ses références, venues des sites islamistes et négationnistes. Il écrit  :

" Sur le site www.palestine-info.cc, [site du Hamas] la notion de "terrorisme sioniste" est largement développée, la légitimité de l'Etat israélien est mise en cause et le caractère sioniste de l'Etat souligné [ici] : "L'article de Shlomo présuppose, par ailleurs, qu'Israël est un Etat légitime, or ceci est loin de la réalité. En effet, l'Etat sioniste demeure un regroupement colonial et non un Etat de citoyens vivant au sein de ses frontières"

ou bien [on pourrait] établir une continuité entre l'activisme juif d'avant 1948 et certaines actions d'aujourd'hui, en soulignant par exemple que le Likoud, parti politique israélien, a été fondé par les membres dirigeants de l'Irgoun et du Lehi, groupes activistes juifs souvent qualifiés de terroristes.

 Sur le site Radioislam.org [ndlr : site islamiste, négationniste, aux sympathies nazies ], dans un article consacré au "terrorisme sioniste", Serge Thion [ndlr : le négationnniste] rappelle l'arrivée au pouvoir de Menahem Begin en 1977 tout en soulignant qu'il fut l'héritier de Jabotinsky à la tête du sionisme "révisionniste" [ici] .
[fin de citation de Ceedjee]

Comme on le voit, l'orientation générale est assez claire. Il s'agit d'imputer l'entière politique de l'Etat d'Israël jusqu'à aujourd'hui, au petit groupe terroriste d'extrême-droite d'avant 48, que fut Lehi, marginal par rapport à la Haganah et non représentatif des combattants juifs qui le condamnèrent tous. On ne fait pas dans la dentelle à wikipedia.


Et pour soutenir cette thèse aussi grossière qu'invraisemblable, on va chercher les sources  chez le Hamas : le site palestine-info. ; chez le négationniste Serge Thion que publie radioislam.org., un site islamiste et négationniste particulièrement actif et particulièrement  extrémiste, comme le relève la CNCDH, [2] et qui  par ailleurs soutient Le Pen "victime des juifs" comme chacun sait, et qui aujourd'hui encore vante les mérites de Hitler et de la considération réciproque entre ce dernier et les musulmans.  Signatures qui ne gênent absolument pas Ceedjee.


Ceedjee va ensuite écrire un article "entité sioniste" où il note uniquement que "certains de ses opposants" (sic) nomment ainsi Israël, de manière "péjorative" (sic). En fait d'opposants, ce sont les Hamas, Hezbollah et de manière générale tous les islamistes, ainsi que les neo-nazis ou  ceux de l'extrême-droite radicale, les négationnistes venus d'extrême-gauche, spécialisés dans la surenchère et Dieudonné. Bref, tous les préférés de wikipedia.



Un exemple, de ce joli mélange entre pro-palestiniens extrémistes, islamistes, fascistes, nazis, négationnistes et antisémites dits antisionistes.

Ceedjee passe beaucoup de temps à rédiger l'article de cette passionnante personnalité qu'est Ginette Skandrani, une militante antisioniste acharnée,  antisémite, négationniste et inspirée par Garaudy, amie de négationnistes, soutien de Dieudonné etc. et comme tous les précédents, venue de l'ultra-gauche pour s'allier finalement avec l'extrême-droite et les islamistes  et les négationnistes dont elle partage les idées.

[j'ai déjà eu l'occasion de la présenter avec sa comparse Maria Poumier, en tant qu'amies de Dieudonné et de Garaudy et toute cette constellation négationniste, sur l'article Dieudonné-Le Pen ou ce qu'il ne faut pas dire sur wikipedia  et wikipedia ignore les amitiés de Dieudonné [4]

Noter que G. Skandrani s'exprime uniquement sur les sites islamistes et négationnistes  illégaux, tel radio.islam, ou quibla.net  ou négationnistes tel l'Aaargh , sites tellement radicaux  et hors la loi, qu'ils ont été interdits ou ont dû fermer. [sur radio islam voir]


D'emblée Ceedjee considère l'article wikipedia sur Skandrani comme non-neutre pour avoir  simplement énoncé les qualités de la dame, pourtant parfaitement exactes et qu'il veut effacer [voir]:


Ceedjee nie que Skandrani soit antisémite puisque celle-ci le dit, (sic).  Bel argument, très scientifique. Comme je l'ai déjà mentionné, c'est le même "argument" de wikipedia selon sa magnifique rhétorique qui est invoquée pour les nazis, pour Le Pen , pour Alain Soral ou Dieudonné : s'ils ne se déclarent pas eux-mêmes nazis et antisémites, ou fascistes et racistes, ou antisionistes et antisémites, même s'ils ont été condamnés par la justice pour racisme et antisémitisme, wikipedia ne le dira pas. Wikipedia supprime la rubrique "antisémitisme et islam,"   la chose n'existant pas , les seuls racistes et fascistes  ont été désignés. Voilà la neutralité.

Donc Ceedjee en garant d'une antisémite doublée d'une négationniste pour prétendre qu'elle n'est pas antisémite , c'est ici:


Voilà un exemple de ce que Ceedjee rédige, qui montre qu'il semble bien connaître le site négationniste  et interdit par la justice,  l'Aaargh :


"  Ginette Skandrani considère en effet Israël (désigné par elle sous le vocable "''Guerre des mots dans le conflit israélo-palestinien|état sioniste''") comme un Etat illégitime et ethnique, création des occidentaux qui ont ''spolié les Palestiniens de leur terre, sous prétexte qu'il fallait caser les juifs qui avaient échappé aux camps nazis''. Cet Etat doit selon elle disparaitre pour permettre le retour de tous les Palestiniens sur leur terre et la naissance d'un Etat de Palestine sur la terre historique de la Palestine. Dès lors, pour elle, l'Intifada est une résistance qui doit être soutenue dans toutes ses composantes, car c'est la ''lutte de libération d'une terre confisquée'', que la cause est juste, et que ''les moyens qu'ils emploient sont les leurs''. Dans cette optique, les accords d'Oslo sont considérés comme un moyen de liquidation de l'Intifada et tout acte usuellement considéré comme terroriste en occident devient un acte de résistance. Les sources sont un document qui se trouve sur le site de l'Aaargh interdit en France.

Certains extraits sont repris d'un article de Johanne Gunfierkiel, secrétaire général de la CICAD, "Un collectif envisage de lancer l'initiative de Lausanne", 24 mai 2004 et publié sur le site www.col.fr de la communauté juive francophone [ndlr : Ceedjee donne un lien faux, comme on peut le vérifier puisque j'ai recopié le lien donné par lui ; en revanche l'article existe ici sauf ... qu'il n'a aucun rapport avec ce que lui prête Ceedjee : il s'agit d'une condamnation des propos de Dieudonné ; encore une falsification de Ceedjee] .

D'autres informations sont prises de ce texte de Ginette Skandrani repris sur quibla.net [ndlr : quibla, un site islamiste  antisioniste et antisémite, soutenant les négationnistes et propagandistes défendant les Protocoles des sages de Sion, tel Israël Shamir condamné par la justice, également soutenu par le site neo-nazi VoxNR ; le site quibla a été interdit]

[fin de citation de Ceedjee]


Ceedjee lit ce que publie l'Aaargh, site des négationnistes Pierre Guillaune et Serge Thion, interdit par voie de justice, donc il faut être un habitué et un expert pour trouver une citation extraite de ce site qui n'est plus en ligne (même chose pour le site quibla, inaccessible).
Sur l'Aaargh voir. Interdiction de l'Aaargh : voir
Sur Israël  Shamir que soutient le site islamiste quibla voir et ceci
Sur Serge Thion voir
Sur le négationnisme, ses sites, ses agents, où se rencontrent les mêmes islamistes, antisionistes venus d'horizons divers, fascistes réanimant toute la vieille extrême-droite française et antisémites de tous bords, voir l'article de l'Encyclopedia Universalis qui détaille l'histoire de la convergence de ces courants venus d'extrême-gauche ou d'extrême-droite.  Y compris  le passage concernant les militants dévoyés de l'ultra-gauche que furent d'abord Guillaume et Faurisson, de même que Garaudy, Soral, Dieudonné qui finirent tous à l'extrême-droite

L'artice de wikipedia sur G. Skandrani est finalement rédigé par Ceedjee en incluant toutes ces références et liens à tous ces sites, quibla et les autres, jusqu'au site Aaargh compris, tous dûment cités en référence, y compris la citation ci-dessus des propos de  G. Skandrani repris ede l'Aaargh par Ceedjee, qui, en somme, introduit dans wikipedia, par citation, une partie du contenu de ce site interdit et rendu inaccessible par voie de justice.  Le jugement du tribunal ayant interdit aux FAI de rendre possible l'accès à ce site depuis la France, on le recopie da ns wikipedia. Joli contournement de l'interdiction.

Merci wikipedia pour de tels services rendus.


La référence aux neo-nazis et recherche d'alliance  pour écrire  des articles antisionistes  :


Après que j'aie montré que les sources de Ceedjee pour traiter d'Israël et du sionisme sont bien le site du Hamas et autres sites islamistes et négationnistes, reste la référence aux neo-nazis.

Voici des références et informations précises au sujet de VoxNR le site neo-nazi, des "nationaux-révolutionnaires" auquel se réfère Ceedjee qui n'a pas l'air de se rendre compte des énormités que contient son message, assumant la référence à VoxNR dans la discussion.

Ceedjee s'exprime le 14 juin 2006 au sujet de ce site et rappelle que La CNCDH (commission nationale consultative des droits de l'homme) classe ce site parmi les sites d'extrême-droite.

Il faut noter que :

1- Ceedjee édulcore complètement la position de la CNCDH qui parle à propos de VoxNR d'un site violemment antisémite et fanatique (Ceedjee oublie violemment fanatique) et d'extrême-droite radicale (Ceedjee oublie radicale). Ce sont en effet des neo-nazis. Le fondateur en est Roland Gauchet. Leur antisémitisme est fanatique et par là s'opère le passage avec les autres tendances.

2- Ceedjee signale l'infiltration de wikipedia par plusieurs membres du site VoxNR mais considère que cela ne constitue un problème (sic).

3- Ceedjee écrit le 21 juin 2006 à Steppen, un de ces militants du site neo-nazi, pour le lui confirmer : ce site est « de qualité », et il ajoute : que Steppen et d'autres membres du site  aient pris pied à  wikipedia ne constitue pas un problème (re-sic). Infiltrés mais bienvenus ,en somme.

4- Ceedjee demande même sa collaboration à ce militant de VoxNR pour lui prêter main forte pour rédiger sur l'antisionisme.


VoxNR, écrit Ceedjee que je cite, est « un des rares sites "structurellement de qualité" à présenter des textes de personnages militants dans ce domaine de pensée. Steppen, Gdamiani et à certitude d'autres utilisateurs de wk sont des membres actifs de ce site et surveillent ces articles dans wk. Ce n'est pas un mal en soi ! [...]   même si voxetc est considéré comme un site d'extrême droite antisémite par la commission des droits de l'homme française, »


Ceedjee admet donc parfaitement les références prises dans un site neo-nazi, pour écrire (réviser) l'article sur Julius Evola, de même que pour écrire l'article antisionsime où il s'entend pour cela avec Markov, alors que celui-ci efface la mention indiquant ce site comme neo-nazi comme on peut le voir ici.



Donc : que des militants neo-nazis infiltrent wikipedia pour en transformer les articles ne constitue pas un problème. Que l'article antisionisme prenne ses sources chez les neo-nazis sur VoxNR n'est pas un problème. Que des militants neo-nazis soient sollicités pour enrichir la rubrique de l'antisionisme, n'est pas un problème. Pas plus que ne l'est la recherche de sources sur les  sites  Hamas,  islamistes, négationnistes, sans oublier le Mufti nazi qui n'est pas antisémite selon Ceedjee et qui sortirait réhabilité de l'article que lui consacre wikipedia. Rien de moins.

Et pour son oeuvre révisionniste, Ceedjee reçoit les lauriers de récompense sur wikipedia. Vous aurez du mal à le croire sans doute, mais vous pouvez vérifier sur sa page utilisateur.

En complément :
Pour plus de précisions sur les échanges à propos de VoxNR, voir sur l'article Evola, un intellectuel italien converti au nazisme bien quii ne trouvait pas celui-ci assez radical. La discussion porte d'emblée sur le site VoxNR en juin 2006 (avec une réponse à une question qui ne figure pas, ce qui est assez bizarre, mais on est sur wikipedia !). Alors que l'article a été révisé en 2006 par un militant de VoxNR et cette révision signalée en fev 2007 : Tout ce qui concerne l'adhésion d'Evola au nazisme a été supprimé,  rien de cela ne constitue un problème pour Ceedjee. Les neo-nazis infiltrent wikipedia et rectifient ses articles pour les blanchir et les réviser, Ceedjee accepte sans difficulté. La neutralité à la wikipedia l'autorise.



Citer VoxNR n'est pas un mal en soi selon Ceedjee, -sauf qu'il ne s'agit pas de citer mais de refaire et refondre entièrement l'article selon la perspective VoxNR-, et même si le site -que pourtant on n'ose pas citer et qu'on appelle « voxetc » pour être plus discret- est classé comme un site d'extrême droite radicale et violemment antisémite et pro-palestinien sur cette base, par la commission nationale des droits de l'homme, renvoyée à un avis tout à fait contingent (rien ne fait autorité à wikipedia).



Enfin, je cite le message de demande d'aide par Ceedjee à Steppen, militant de VoxNR, pour s'occuper de rédiger les articles sur le thème de l'antisionisme et cie sur lesquels s'active Ceedjee.

Ceedjee écrit : "mon petit doigt me dit que le sionisme et l'antisionisme ne sont pas des sujets qui te sont étrangers si tu connais de près ou même de loin voxnr ;-)" .
visible sur la page de discussion de Steppen où Ceedjee se félicite encore d'être arrivé à un consensus avec Steppen, le 21 sept 2006.


Conclusion :  wikipedia n'est en rien une encyclopédie. Elle est un pur produit d'internet et à son image.

J'ai  montré la propagande à laquelle se livre Ceedjee et les méthodes auxquelles il recourt pour faire passer ses rédactions, d'où la falsification et la fausse citation ne sont pas exclues. Mais il ne s'agit pas tant de Ceedjee que  de  ce que permet wikipedia avec ses règles aberrantes et  son gang d'administrateurs incompétents ou complices, comme le montre l'exemple paradigmatique que j'ai retenu. Infiltration de propagandistes, organisation de complicités grâce auxquelles un militant aussi  caricaturalement partisan sur  des sujets qui vont jusqu'au négationnisme, peut sévir en toute impunité, à l'abri de l'ignorance et de l'incompétence de la communauté.  Avec pareille illustration de la face cachée de wikipedia, on est vraiment entré dans la lie du net.


On sait depuis longtemps qu'internet est le moyen idéal et privilégié pour la diffusion de la propagande raciste, neo-nazie, islamiste, négationniste et de tous les délires faisant appel à des complots, réinventant une histoire où la manipulation de groupes occultes tirant les ficelles sous la table est constamment réanimée,  n'en finissant plus de ressortir les Protocoles des sages de Sion s'achevant dans des appels à la persécution. Bref, internet est le moyen idéal pour diffuser, non seulement les délires mais toutes les idées interdites dans les démocraties, pour cause d'incitation à la haine. Un rapport de 1996 l'établissait déjà de manière très précise. Il faut savoir que wikipedia ne fait pas exception à ce qu'il se passe sur internet dont elle est tout à fait représentative. Grâce à des contributeurs comme Ceedjee [5] qui offre un bel exemple du désir de réviser l'histoire et de l'art de croiser et cumuler toutes ces tendances sus-citées pour la plus grande gloire de wikipedia.



Alithia

N.B. pour des raisons techniques, j'ai dû republier l'article. Mes excuses.

note [1-]sur le blog de Bernard Sady : Faits et foutaises : Wikipedia ou le règne de l'ignorance
où Ceedjee écrit "
l'expression "terrorisme sioniste" est utilisée par des gens qui veulent discréditer Israël et établir un lien entre l'activisme de l'Irgoun et du Lehi d'avant 1948 et de leurs héritiers politiques, le Likoud etc. "
= donc il affirme clairement qu' on écrit sur wikipedia pour discréditer Israël. Que voilà une belle encyclopédie !


note [2] rapport de la CNCDH : l'internet raciste en langue française


note [3] sur le blog de Bernard Sady Ceedjee  écrit que l'historien réhabilite le Mufti par delà son nazisme "
Zvi Elpeleg, bien qu'auteur d'une biographie qui le réhabilite (sic) conclut son chapitre portant sur le rôle du Mufti dans l'extermination des Juifs en écrivant qu'« en tous les cas, il n'y a aucun doute que la haine du Mufti n'était pas limitée au Sionisme mais s'étendait aux Juifs en tant que tels. Ses contacts fréquents et étroits avec les dirigeants du régime nazi ne peuvent lui avoir laissé aucun doute sur le destin qui attendait les Juifs dont l'émigration était empêchée par ses efforts. Ses nombreux commentaires montrent qu'il n'était pas seulement réjoui que les Juifs étaient empêchés d'émigrer en Palestine, mais qu'il était très satisfait par la Solution Finale des Nazis. »
Il est assez audacieux de mobiliser cette analyse de l' historien pour tenter de réhabiliter le Mufti.

Quant à Idith Zertal Ceedjee prétend qu'elle "remet en cause l'image antisémite du Mufti " sous prétexte  qu'« une description plus correcte [le ferait apparaître] comme un leader palestinien nationaliste-religieux fanatique (...) »
= en quoi être "nationaliste religieux fanatique", ferait disparaître l'antisémitisme du Mufti qui a pactisé avec Hitler ?


note [4]
voir la présentation de cette mouvance négationniste où l'extrême-droite négationniste absorbe les antisionistes venus d'extrême-gauche dans l'article cité, ainsi que la présentation de l'Encyclopedia Universalis citée.

note [5] Ceedjee qui a pris peur quand il fut accusé par le présent blog, de réviser l'histoire dans un sens antisémite sur wikipedia. Il a en conséquence quitté wikipedia, craignant d'être en faute avec la justice, et est revenu sur son joujou où il joue à faire l'historien, sous une multiplicité de pseudonymes , ce qui a déplu, tandis que son révisionnisme historique et son antisémitisme n'ont jamais dérangé personne sur wikipedia.

Et pour finir avec le cas Ceedjee j'ajoute cette ultime note le 1 nov. :

Enfin Ceedjee sur le blog de Bernard Sady encore, se vante d'avoir écrit des articles "de qualité". Parlons-en.

Ce qu'écrit Ceedjee est totalement partisan, cela est bien clair, et les articles sont mal foutus comme pas possible. La confusion d'un exposé maladroit, mal rédigé, sans ordre, sert  un point de vue très orienté, polémique, avec des grosses ficelles. Il mélange tout, met sur le même plan des détails à n'en plus finir et des points importants vite enterrés, use de sources marginales et strictement militantes. Il en ressort que ça n'est pas de l'histoire mais une bouillie pour faire passer  ses opinions politiques. Ils ne méritent absolument pas le label "de qualité" qu'il s'est auto-attribué avec l'aide de ses copains qui manifestement ne connaissent rien au sujet mais votent pour lui faire plaisir.

Même les articles de journalistes (qui ne sont pas des historiens) du très pro-palestinien Monde diplomatique (qui n'est pas une encyclopédie) sont incomparablement meilleurs mieux informés et incomparablement moins partisans car ils ne déforment pas complètement l'histoire. En comparaison ce sont des perles : clairs, écrits correctement, avec un plan qui se tient, et surtout surtout, ne pratiquent pas de telles censures (tel que le rôle du Mufti jamais cité par Ceedjee alors qu'il dirigeait la Ligue arabe lors des premières guerres arabes contre Israël) ni de telles omissions sur les points décisifs, ne sont pas à ce point partisans (même s'ils sont clairement militants, ils ne tombent pas dans cette caricaturale propagande) ni n'usent à ce point de sources marginales et de peu d'intérêt qui ne font pas référence, et ne falsifient pas leurs sources. Tout de même.

Ceedjee ne se documente qu'à des sources archi-secondaires et médiocres. Et même s'il justifie ses points de vue de la référence constante aux "nouveaux historiens" israéliens qui écornent quelques mythes fondateurs, il est très loin d'en reproduire les thèses et jamais il ne les cite. Il les interprète de manière très peu fidèle, quand il ne leur fait pas dire carrément le contraire de ce qu'ils disent en pratiquant la falsification de manière constante.

Que de tels articles soit considérés comme "de qualité" indique suffisamment à soi seul que le niveau de wikipedia est extrêmement bas et que sa fiabilité est nulle. Ils ne valent pas mieux que les articles sur le Mufti et les autres cités, avec les coupes et les déformations  qu'ils comportent.

Du reste j'archive ces articles, exemplaires dans leur genre.

Exemple : l'article sur la bataille de Latroun. Outre qu'il est  très mal écrit, confus, fourmillant de détails et oubliant l'essentiel, il est écrit selon une seule perspective : mettre en accusation Ben Gourion, le responsable militaire de cette opération, parce que, parmi les combattants trop peu nombreux, figuraient des rescapés des temps à peine débarqués qui avainet été mobilisés en urgence.
Que les Israéliens d'aujourd'hui s'interrogent sur la violence, voire la cruauté d'une telle situation, et que les nouveaux historiens se déprennent des mythes fondateurs et évitent de raconter l'histoire comme constituée de hauts faits héroïques, est fort compréhensible. Mais  qui est Ceedjee et de quel point de vue s'exprime-t-il pour s'autoriser à transformer une interrogation en une telle accusation  et faire des  interrogations légitimes des Israéleins d'aujourd'hui des preuves de faits qui les accableraient ?

Cela a à peu près autant de pertinence qu'un martien récemment débarqué dans notre pays  qui mettrait en accusation les violences de la résistance ou le fait que dans une guerre il y a des morts -comme si dans son monde à lui les choses se passaient différemment et que les guerres étaient dénuées de violence en somme.

Ceedjee ne comprend la différence entre auto-critique ou examen critique de sa propre histoire et mise en accusation de celle-ci par un élément venu de nulle part (ce qu'est un wikipédien sous anonymat) et qui lui est complètement extérieur.

Ceedjee ne voit pas l'indécence et l'obscénité même qu'il peut y avoir à faire l'examen de   l'histoire et l'auto-critique de l'autre à sa place.

On souffre pour lui d'un tel aveuglement.






A propos de cette manière de trafiquer l'histoire de manière partisane, par exemple par  Ceedjee voir sur le blog  :


- antisémitisme sur wikipedia : le négationnisme à l'oeuvre

- le grand Mufti a encore frappé sur wikipedia
 
- wikipedia ne cherche pas la vérité ; le problème des sources en histoire

- exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 3

l'histoire sur wikipedia :le Moyen-Orient

- et la série propagande sur wikipedia


Repost 0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 22:10
Comment s'écrit l'histoire sur wikipedia à l'aide de sites douteux voire interdits.

[suite à des problèmes techniques, l'article est repris modifié dans le post suivant sous le titre :
l'histoire sur wikipedia prend ses sources aux sites négationnistes]


photo l'Internaute ; légende : ça fume à wikipedia



Pour l'histoire du Moyen-Orient les références  privilégiées par certains rédacteurs spécialisés sur le thème,  sont les sites neo-nazis et celui des islamistes du Hamas,  ou  encore d'autres sites interdits par décisions de justice :  divers sites négationnistes,  et autre site pro-palestinien radical soutenant lui aussi les négationnistes et des  propagandistes antisémites dits "antisionistes", eux-mêmes condamnés par la justice
et leurs ouvrages interdits de diffusion pour cause de propagation de la haine.


Tout un ensemble de propos  crapuleux et de références douteuses et haineuses  est convoqué pour écrire l'histoire à la manière des propagandistes wikipédiens sur ces thèmes, en particulier sous la responsabilité d'un certain "Ceedjee" avec l'aide de ses accolytes du même acabit . C'est un véritable tourbillon où se retrouvent  l'extrême-droite radicale et les neo-nazis, les extrêmismes islamistes pro-palestiens de diverses obédiences, les négationnistes, en passant par les échelons intermédiaires et toutes les formes d'antisémitisme, y compris ceux qui se prétendant d'extrême-gauche. Ce petit milieu brun-vert-
rouge est bien installé sur wikipedia protégeant aussi bien l'alliance Dieudonné-Le Pen que le Hamas, les négationnistes que les nazis, les islamistes aujourd'hui et les Arabes qui furent nazis.

Au centre de ce tourbillon, un rédacteur particulièrement actif : Ceedjee, soutenu et aidé par Moez dont il était récemment question, et bien d'autres complices.


Je rappellais récemment [1-] que Ceedjee  a rédigé un certain nombre d'articles sur le Moyen-Orient en allant chercher ses références sur le site neo-nazi VoxNR,  -fondé par Roland Gauchet -  sur celui du Hamas, sur des sites négationnistes interdits tel le site de l'Aaargh -responsables Pierre Guillaume  et Serge Thion- sur
le site négationniste radio islam, qui publie tous les négationnistes et antisémites européens ou musulmans, -interdit mais qui a resurgi en se faisant héberger au Maroc, qualifié d'antisémite obsessionnel par la CNCDH [2]-,  le site quibla qui  a dû également fermer parce qu'il soutient la diffusion et la prétendue pertinence des Protocoles des sages de Sion -site antisémite fanatique dont des organisations pas particulièrement sionistes tel le Mrap ont demandé l'interdiction. Pour ne citer que les plus remarquables. Tous ces sites flirtent avec la légalité ou ont  carrément  franchi la ligne et publient en outre ces militants venus de l'extrême-gauche, antisémites acharnés sous couvert d'antisionisme et soutiens de Dieudonné bien qu'il ait rallié le FN.




Selon wikipedia le Mufti nazi aurait des excuses et mériterait d'être réhabilité.

Ceedjee montre son point de vue partisan sur les articles qu'il rédige, en particulier celui sur le Mufti al-Husseini, qui fut le chef politique et religieux des Palestiniens, des années 30 à la fin de la guerre. Celui-ci fut un nazi actif durant la guerre. Il travailla pour les nazis, rencontra les principaux chefs nazis dont Hitler lui-même à qui il proposa ses services et alla jusqu'à recruter une division SS chez les musulmans de Bosnie, en échange d'un engagement demandé à Hitler de ne pas envoyer les juifs en Palestine.  Ce fut un élément déterminant dans la décision de l'extermination des juifs, dite "solution finale" par les nazis. La décision fut prise en 1941 à Wansee. Faute de pouvoir déplacer les juifs en Palestine, les nazis décidèrent de les éliminer.


Ceedjee montre son intention explicite de réhabiliter (sic) le Mufti nazi, et d'effacer toute mention de son antisémitisme ainsi que de son engagement nazi. Opération de blanchiment  particulièrment audacieuse que Ceedjee espère réussir en y allant avec ses gros sabots et par la méthode de la falsification des textes que tout le monde peut vérifier pourtant. Car Ceedjee considère tout bonnement que les historiens qui soulignent le nationalisme du Mufti,  le disculperaient de ce fait de son nazisme actif, comme si le pacte avec Hitler n'avait jamais existé. Et comme si nationaliste, nazi et antisémite ne pouvaient se conjuguer dans le même homme qui fut considéré comme un criminel de guerre après la guerre par les Alliés, accusé de crimes contre l'humanité, et qui échappa à son procès grâce à la fuite en Egypte où il trouva protection auprès des Frères Musulmans, Hassan el Banna ayant organisé sa fuite.


Ce thème de la réhabilitation du Mufti nazi, provient en direct du site du Hamas et du négationniste Garaudy. Noter que le site radio islam ne masque pas l'engagement nazi du Mufti. Tout au contraire il détaille les mérites du Mufti  allié de Hitler et protégé de ce dernier, du fait de sa lutte contre les juifs et du supposé amour de Hitler pour les Arabes et les musulmans (!).


L'histoire du Mufti al-Husseini réécrite à l'aide de fabrication de faux.

Que le Mufti soit un nationaliste, est une certitude dont personne ne pourrait contester la réalité. Que son nationalisme l'ait poussé à recourir à tous les moyens pour empêcher les juifs de s'installer en Palestine, y compris l'alliance active avec les nazis au service desquels il s'est mis de lui-même pour obtenir de Hitler en personne qu'il renonce à son projet de se débarraser des juifs en les envoyant en Palestine, est un fait avéré de l'histoire, et bien connu, sur lequel les historiens ont établi que le Mufti fut consacré corps et âme à la cause nazie pour "sauver" la Palestine des juifs. Un fait historique que Ceedjee essaye d'effacer, malgré et contre les historiens qu'il utilise à contre-sens, tels Zvi Elpeleg que Idith Zertal.


Par nationalisme le Mufti s'est mis activement au service des nazis. Que ce soit par nationalisme ne diminue en rien sa responsabilité dans le fait qu'il soit devenu nazi.

C'est pourtant ce que Ceedjee voudrait faire dire aux deux auteurs cités, Zvi Elpeleg et Idith Zertal, qui rappellent que le Mufti était un nationaliste fanatique. Les références à leurs ouvrages sont  introduites pour leur faire dire que si le Mufti était nationaliste il ne pouvait être en même temps nazi, donc non plus antisémite. Cette contre-vérité aussi énorme que ridicule est en effet le seul point de vue qui anime notre rédacteur de wikipedia. Et ce raisonnement aussi simpliste que faux et stupide de notre historien du dimanche qui s'agite sur cette misérable encyclopédie spécialisée en révision de l'histoire, ne rencontre aucune contradiction .  Wikipedia, pourtant prétend tout corriger dès qu'une erreur apparaît.



Tous les historiens de cette période l'ont établi : il est clair que, la haine des juifs animait le Mufti. Haine suffisament avérée par le fait qu'il ne pouvait ignorer le sort qui attendait les juifs. dont Hitler voulait se débarassser.  Dire par conséquent que Zvi Elpeleg "réhabilite le Mufti" est une invention de Ceedjee qui vise à falsifier l'histoire : quelle réhabilitation peut-il y avoir à rappeler le rôle déterminant du Mufti dans la "solution finale" ? Il faut vraiment avoir un esprit particulièrement  tordu pour voir réhabilitation là où
est rappelée sa responsabilité dans la dite "solution finale" qui devait faire une Europe purifiée de tous juifs.

L'Europe Judenrein de Hitler devrait se faire en parallèle de la Palestine
Judenrein du Mufti. A ces conditions il ne restait pour les juifs qu'à disparaître physiquement, s'ils ne pouvaient trouver à émigrer. Sur ce point Hitler et le Mufti se sont accordés.


Ceedjee, prétend que le nazisme et l'antisémitisme du Mufti serait niés par Idith Zertal, ce qui est totalement faux. Idith Zertal ne nie absolument pas le nazisme du Mufti, pas plus que son antisémitisme bien sûr. En revanche, si on lit son livre, ce que n'a manifestement pas fait le rédacteur de l'article qui l'utilise indûment, on s'apercevra qu'elle étudie les mythes fondateurs d'Israël pour en analyser, et souvent contester, les effets et la légitimité. En particulier le recours à la Shoah comme un mythe fondateur dont elle récuse qu'il puisse être utilisé à titre de justification d'une politique présente de l'Etat d'Israël.


Ce qui est tout autre chose que ce que lui fait dire Ceedjee, comme on le voit, avec son obsession d'effacer l'antisémitisme du Mufti.

Comme si être nationaliste et allié des nazis pour participer à la solution finale, empêchait d'être antisémite! On croit rêver devant pareil argument.


Le travail d'I. Zertal est tout à fait intéressant et important, sauf que ce que dit Zertal n'a simplement rien à voir avec ce que le rédacteur de wikipedia lui fait dire en une magnifique falsification comme Dieudonné l'avait fait avant Ceedjee, utilisant la même Idith Zertal, en falsifiant  ses textes; ce pourquoi Dieudonné s'est retrouvé devant le tribunal et condamné pour antisémitisme (voir)."



Pas plus que Zvi Elepeg, Idith Zertal ne réhabilite le Mufti. Simplement celle-ci rappelle que le Mufti  n'a pas conçu la solution finale et qu'on ne peut lui en attribuer le plan. Ce qui est exact. Il ne l'a pas conçue, mais il y a participé en pleine connaissance de cause.


Affirmer comme le fait Ceedjee dans ses articles que le Mufti sort réhabilité par ce rappel que le Mufti n'était pas à Wansee en 1941, quand la solution de la Palestine pour les juifs était abandonnée, mais que pourtant il a participé activement à l'oeuvre nazie, qu'il s'est mis au service des nazis, en Palestine, et en Europe -où il recruta une division SS chez les musulmans de Bosnie-, et en conclure comme le fait Ceedjee qu'il n'était ni nazi ni antisémite, est une contre-vérité flagrante et témoigne de son oeuvre de propagande sur wikipedia.

Ceedjee fait dire à ces deux historiens, Zvi Elepeg et Idith Zertal ce qu'ils ne disent pas, Il  déforme, conclue à contre-sens de ces deux ouvrages à une réhabilitation inexistante. Et pour Zertal il l'utilise en constituant un faux.




Noter cependant en marge que les islamistes antisionistes et négationnistes que l'on trouve sur le site radio islam  qu'affectionne Ceedjee, rappellent l'investissement nazi du Mufti, que Ceedjee oublie de citer, bien qu'il cherche ses sources négationnistes sur ce site qui, aujourd'hui  encore défend la politique de Hitler et ses liens avec le monde arabe.



Selon wikipedia le modèle de l'Etat israelien serait un groupe terroriste d'extrême-droite, pourtant condamné dès les origines par les responsables juifs.

Ceedjee rédige aussi un article nommé en toute neutralité  "terrorisme sioniste" afin de  faire passer pour le modèle de toute l'histoire de l'Etat d'Israël jusqu'à aujourd'hui, un groupe terroriste d'extrême-droite juif, Lehi, qui agit au moment de la création de l'Etat d'Israël, et qui fut tout à fait minoritaire et unanimement condamné par les politiques et les militaires juifs de l'époque, Ben Gourion compris.

La mahonnêtteté intellectuelle saute aux yeux et l'engagement politique est peu brillant.



Falsification de l'histoire d'Israël

Pour soi-disant écrire l'histoire du Moyen-Orient Ceedjee va chercher ses sources chez les neo-nazis et les islamistes qui se réfèrent aux négationnistes et les publient.


Un autre article intitulé terrorisme sioniste vaut quelques remarques.  Il consiste à affirmer un terrorisme israélien, originaire et constant.  Ce thème est directement repris du site du Hamas qui a inspiré Ceedjee et ses accolytes, et se trouve sur les sites islamistes qui publient tous les négationnistes (quibla, radio islam), sites interdits pour la plupart, car accusés de diffuser le négationnisme et l'antisémitisme dans la lignée des Protocoles des sages de Sion, Antisémitisme qui, pour le cas de radio islam est allé jusqu'à l'appel au meurtre. Ces sites publient aussi des auteurs eux-mêmes condamnés pour les mêmes motifs, tels Garaudy et Israël Shamir, dont les ouvrages sont interdits pour les mêmes raisons. 


On rappellera que le terme terroriste est strictement interdit sur wikipedia car il est réservé aux Israëliens.  Comme sont interdits les qualificatifs de raciste ou fasciste, eux-mêmes strictement réservés aux Israéliens et aux juifs.  Sur tout wikipedia.  Strictement interdits d'emploi pour désigner  les fascistes, les antisémites, les terroristes et les islamistes qui recourent au terrorisme, pour lesquels est unanimement convenue  à la place l'expression "violence politique". De même qu'ont été interdites (et effectivement supprimées) les questions et les expressions  même, d'"antisémitisme dans le monde musulman", ou dans le monde arabe, et  de même qu'a été effacé l'article traitant des rapports du monde arabe au nazisme.  Pour wikipedia l'antisémitisme est un phénomène purement européen et n'existe pas en dehors de cette sphère culturelle. Et le fascisme et le racisme n'existent nulle part en dehors d'Israël. C'est pourquoi,  il est interdit de dire que Le Pen, Soral ou le FN sont fascistes, non plus que Dieudonné est raciste et a tenu des propos antisémites et ainsi de suite. La question est close : ces termes sont bannis sauf pour les Israéliens et les juifs  C'est plus simple comme ça. Et le contributeur  qui n'est pas d'accord se fait virer de wikipedia car il n'est pas dans l'esprit de la maison.


Vous avez peut-être du mal à le croire, je sais, ça semble énorme, mais vous pouvez vérifier, c'est absolument systématique : nul n'est fasciste ni terroriste à wikipedia, sauf les Israéliens. Où l'on voit que wikipedia est un joli melting pot  où se rencontrent et s'accordent fascistes divers et antisémites de tous poils, venus de tous les horizons, sans en exclure les négationnistes.


Quant à notre Ceedjee, son Mufti à réhabiliter et son terrorisme sioniste an-historique à prouver,  quels que soient les moyens utilisés pour tenter la démonstration, poursuivons .


Il s'agit pour Ceedjee, de montrer, -en transformant en paradigme  un petit groupe d'extrême-droite ultra-minoritaire et unanimement condamné par les juifs parce qu'il pratiqua le terrrorisme aux origines de la création de l'Etat d'Israël (le groupe Lehi) - que toute l'histoire d'Israël se déroula sur ce mode dont cette minorité d'extrême-droite donnerait le modèle depuis l'origine et encore aujourd'hui . En somme d'une exception faire la règle afin de soutenir que l'Etat d'Israël est fasciste comme le fut la petite poignée de terroristes du Lehi d'avant 48.

Pour réussir cette démonstration délicate sont convoqués les vrais terroristes d'aujourd'hui, ceux du Hamas dont le site recèle ce genre de littérature en abondance, ainsi que les neo-nazis et les négationnistes .


Pour défendre la légitimité du terrorisme sioniste a-temporel Ceedjee donne ses références, venues des sites islamistes et négationnistes. Il écrit  :

" Sur le site www.palestine-info.cc, [site du Hamas] la notion de "terrorisme sioniste" est largement développée, la légitimité de l'Etat israélien est mise en cause et le caractère sioniste de l'Etat souligné [ici] : "L'article de Shlomo présuppose, par ailleurs, qu'Israël est un Etat légitime, or ceci est loin de la réalité. En effet, l'Etat sioniste demeure un regroupement colonial et non un Etat de citoyens vivant au sein de ses frontières"

ou bien [on pourrait] établir une continuité entre l'activisme juif d'avant 1948 et certaines actions d'aujourd'hui, en soulignant par exemple que le Likoud, parti politique israélien, a été fondé par les membres dirigeants de l'Irgoun et du Lehi, groupes activistes juifs souvent qualifiés de terroristes.

 Sur le site Radioislam.org [ndlr : site islamiste et négationniste], dans un article consacré au "terrorisme sioniste", Serge Thion [ndlr : le négationnniste] rappelle l'arrivée au pouvoir de Menahem Begin en 1977 tout en soulignant qu'il fut l'héritier de Jabotinsky à la tête du sionisme "révisionniste" [ici] .
[fin de citation de Ceedjee]

Comme on le voit, l'orientation générale est assez claire. Il s'agit d'imputer
l'entière politique de l'Etat d'Israël jusqu'à aujourd'hui, au petit groupe terroriste d'extrême-droite d'avant 48, que fut Lehi, marginal par rapport à la Haganah et non représentatif des combattants juifs qui le condamnèrent tous. On ne fait pas dans la dentelle à wikipedia.


Et pour soutenir cette thèse aussi grossière qu'invraisemblable, on va chercher les sources  chez le Hamas : le site palestine-info. ; chez le négationniste Serge Thion que publie radioislam.org., un site islamiste et négationniste particulièrement actif, comme le relève la CNCDH, [2] et qui  par ailleurs soutient Le Pen "victime des juifs" comme chacun sait, et qui aujourd'hui encore vante les mérites de Hitler et de la considération réciproque entre ce dernier et les musulmans.  Signatures qui ne gênent absolument pas Ceedjee.



Un exemple, de ce joli mélange entre pro-palestiniens extrémistes, islamistes, fascistes, nazis, négationnistes et antisémites dits antisionistes.


Ceedjee passe beaucoup de temps à rédiger l'article de cette passionnante personnalité qu'est Ginette Skandrani, une militante antisioniste acharnée,  antisémite, négationniste et inspirée par Garaudy, amie de négationnistes, soutien de Dieudonné etc. et comme tous les précédents, venue de l'ultra-gauche pour s'allier finalement avec l'extrême-droite et les islamistes  et les négationnistes dont elle partage les idées.

[j'ai déjà eu l'occasion de la présenter avec sa comparse Maria Poumier, en tant qu'amies de Dieudonné et de Garaudy  sur l'article Dieudonné-Le Pen ou ce qu'il ne faut pas dire sur wikipedia [3] et  sur wikipedia ignore les amitiés de Dieudonné ]

Noter que G. Skandrani s'exprime uniquement sur les sites islamistes et négationnistes  illégaux, tel radio.islam, ou quibla.net  ou négationnistes tel l'Aaargh , sites tellement radicaux  et hors la loi, qu'ils ont été interdits ou ont dû fermer.


D'emblée Ceedjee considère l'article wikipedia sur Skandrani comme non-neutre pour avoir  simplement énoncé les qualités de la dame, pourtant parfaitement exactes et qu'il veut effacer [voir]:


Ceedjee nie que Skandrani soit antisémite puisque celle-ci le dit, (sic).  Bel argument, très scientifique. Comme je l'ai déjà mentionné, c'est le même "argument" de wikipedia selon sa magnifique rhétorique,qui est invoqué pour les nazis, pour Le Pen , pour Alain Soral ou Dieudonné : s'ils ne se déclarent pas eux-mêmes nazis et antisémites, ou fascistes et racistes, ou antisionistes et antisémites, même s'ils ont été condamnés par la justice pour racisme et antisémitisme, wikipedia ne le dira pas. Wikipedia supprime la rubrique "antisémitisme et islam,"   la chose n'existant pas , les seuls racistes et fascistes  ont été désignés. Voilà la neutralité.

Donc Ceedjee en garant d'une antisémite doublée d'une négationniste pour prétendre qu'elle n'est pas antisémite , c'est ici:


Voilà un exemple de ce que Ceedjee rédige, qui montre qu'il semble bien connaître le site négationniste  et interdit par la justice,  l'Aaargh :


"  Ginette Skandrani considère en effet Israël (désigné par elle sous le vocable "''Guerre des mots dans le conflit israélo-palestinien|état sioniste''") comme un Etat illégitime et ethnique, création des occidentaux qui ont ''spolié les Palestiniens de leur terre, sous prétexte qu'il fallait caser les juifs qui avaient échappé aux camps nazis''. Cet Etat doit selon elle disparaitre pour permettre le retour de tous les Palestiniens sur leur terre et la naissance d'un Etat de Palestine sur la terre historique de la Palestine. Dès lors, pour elle, l'Intifada est une résistance qui doit être soutenue dans toutes ses composantes, car c'est la ''lutte de libération d'une terre confisquée'', que la cause est juste, et que ''les moyens qu'ils emploient sont les leurs''. Dans cette optique, les accords d'Oslo sont considérés comme un moyen de liquidation de l'Intifada et tout acte usuellement considéré comme terroriste en occident devient un acte de résistance. Les sources sont un document qui se trouve sur le site de l'Aaargh interdit en France.

Certains extraits sont repris d'un article de Johanne Gunfierkiel, secrétaire général de la CICAD, "Un collectif envisage de lancer l'initiative de Lausanne", 24 mai 2004 et publié sur le site www.col.fr de la communauté juive francophone [ndlr : Ceedjee donne un lien faux, comme on peut le vérifier puisque j'ai recopié le lien donné ; en revanche l'article existe
ici sauf ... qu'il n'a aucun rapport avec ce que lui prête Ceedjee : il s'agit d'une condamnation des propos de Dieudonné ; encore une falsification de Ceedjee] .

D'autres informations sont de ce texte de Ginette Skandrani repris sur quibla.net [ndlr : quibla, un site islamiste  antisioniste et antisémite, soutenant les négationnistes et propagandistes défendant les Protocoles des sages de Sion, tel israël Shamir condamné par la justice, également soute
prises nu par le site neo-nazi VoxNR ; le site quibla a été interdit]

[fin de citation de Ceedjee]


Ceedjee lit ce que publie l'Aaargh, site des négationnistes Pierre Guillaune et Serge Thion, interdit par voie de justice, donc il faut être un habitué et un expert pour trouver une citation extraite de ce site qui n'est plus en ligne (même chose pour le site quibla, inaccessible).
Sur l'Aaargh voir. Interdiction de l'Aaargh : voir
Sur Israël  Shamir que soutient le site islamiste quibla voir et ceci
Sur Serge Thion voir
Sur le négationnisme, ses sites, ses agents, où se rencontrent les mêmes islamistes, antisionistes venus d'horizons divers, fascistes réanimant toute la vieille extrême-droite française et antisémites de tous bords, voir l'article de l'Encyclopedia Universalis qui détaille l'histoire de la convergence de ces courants venus d'extrême-gauche ou d'extrême-droite. En particulier le passage concernant les militants dévoyés de l'ultra-gauche que furent d'abord Guillaume et Faurisson, de même que Garaudy, Soral, Dieudonné qui finirent tous à l'extrême-droite


La référence aux neo-nazis et recherche d'alliance  pour écrire  des articles antisionistes  :


Après que j'aie montré que les sources de Ceedjee pour traiter d'Israël et du sionisme sont bien le site du Hamas et autres sites islamistes et  négationnistes, reste la référence aux neo-nazis.

Voici des références et informations précises au sujet de VoxNR le site neo-nazi, auquel se réfère Ceedjee qui n'a pas l'air de se rendre compte des énormités que contient son message ci-dessus.

Ceedjee s'exprime le 14 juin 2006 au sujet de ce site et rappelle que La CNCDH (commission nationale consultative des droits de l'homme) classe ce site parmi les sites d'extrême-droite.

Il faut noter que :

1- Ceedjee édulcore complètement la position de la CNCDH qui parle à propos de VoxNR d'un site violemment antisémite et fanatique (Ceedjee oublie violemment fanatique) et d'extrême-droite radicale (Ceedjee oublie radicale). Ce sont en effet des neo-nazis. Le fondateur en est Roland Gauchet. Et leur antisémitisme est fanatique et par là s'opère le passage avec les autres tendances.

2- Ceedjee signale l'infiltration de wikipedia par plusieurs membres du site VoxNR mais considère que cela ne constitue un problème (sic).

3- Ceedjee écrit le 21 juin 2006 à Steppen, un de ces militants du site neo-nazi, pour le lui confirmer : ce site est « de qualité », et il ajoute : que Steppen et d'autres membres du site  aient pris pied à  wikipedia ne constitue pas un problème (re-sic). Infiltrés, mais bienvenus.

4- Ceedjee demande même sa collaboration à ce militant de VoxNR pour lui prêter main forte pour rédiger sur l'antisionisme.


VoxNR, écrit Ceedjee que je cite, est « un des rares sites "structurellement de qualité" à présenter des textes de personnages militants dans ce domaine de pensée. Steppen, Gdamiani et à certitude d'autres utilisateurs de wk sont des membres actifs de ce site et surveillent ces articles dans wk. Ce n'est pas un mal en soi ! [...]   même si voxetc est considéré comme un site d'extrême droite antisémite par la commission des droits de l'homme française, »


Ceedjee admet donc parfaitement les références prises dans un site neo-nazi, pour écrire (réviser) l'article sur Julius Evola, de même que pour écrire l'article antisionsime où il s'entend pour cela avec Markov, alors que celui-ci efface la mention indiquant ce site comme neo-nazi comme on peut le voir ici.



Donc : que des militants neo-nazis infiltrent wikipedia pour en transformer les articles ne constitue pas un problème. Que l'article antisionisme prenne ses sources chez les neo-nazis sur VoxNR n'est pas un problème. Que des militants neo-nazis soient sollicités pour enrichir la rubrique de l'antisionisme, n'est pas un problème. Pas plus que ne l'est la recherche de sources sur les  sites  Hamas,  islamistes, négationnistes, sans oublier le Mufti nazi qui n'est pas antisémite selon Ceedjee et qui sortirait réhabilité de l'article que lui consacre wikipedia. Rien de moins.

Et pour son oeuvre révisionniste, Ceedjee reçoit les lauriers de récompense sur wikipedia. Vous aurez du mal à le croire sans doute, mais vous pouvez vérifier sur sa page utilisateur.

En complément :
Pour plus de précisions sur les échanges à propos de VoxNR, voir sur l'article Evola, un intellectuel italien converti au nazisme bien quii ne trouvait pas celui-ci assez radical. La discussion porte d'emblée sur le site VoxNR en juin 2006 (avec une réponse à une question qui ne figure pas, ce qui est assez bizarre, mais on est sur wikipedia !). Alors que l'article a été révisé en 2006 par un militant de VoxNR et cette révision signalée en fev 2007 : Tout ce qui concerne l'adhésion d'Evola au nazisme a été supprimé,  rien de cela ne constitue un problème pour Ceedjee. Les neo-nazis infiltrent wikipedia et rectifient ses articles pour les blanchir et les réviser,
Ceedjee accepte sans difficulté. La neutralité à la wikipedia l'autorise.



Citer VoxNR n'est pas un mal en soi selon Ceedjee, -sauf qu'il ne s'agit pas de citer mais de refaire et refondre entièrement l'article selon la perspective VoxNR-, et même si le site -que pourtant on n'ose pas citer et qu'on appelle « voxetc » pour être plus discret- est classé comme un site d'extrême droite radicale et violemment antisémite et pro-palestinien sur cette base, par la commission nationale des droits de l'homme.



Enfin, je cite le message de demande d'aide
par Ceedjee à Steppen, militant de VoxNR, pour s'occuper de rédiger les articles sur le thème de l'antisionisme et cie sur lesquels s'active Ceedjee.

Ceedjee écrit : "mon petit doigt me dit que le sionisme et l'antisionisme ne sont pas des sujets qui te sont étrangers si tu connais de près ou même de loin voxnr ;-)" .
visible sur la page de discussion de Steppen où Ceedjee se félicite encore d'être arrivé à un consensus avec Steppen, le 21 sept 2006.


Conclusion :  wikipedia n'est en rien une encyclopédie. Elle est un pur produit d'internet et à son image.

J'ai  montré la propagande à laquelle se livre Ceedjee et les méthodes auxquelles il recourt pour faire passer ses rédactions, d'où la falsification et la fausse citation ne sont pas exclues. Mais il ne s'agit pas tant de Ceedjee que  de 
ce que permet wikipedia avec ses règles aberrantes et  son gang d'administrateurs incompétents ou complices, comme le montre l'exemple paradigmatique que j'ai retenu. Infiltration de propagandistes, organisation de complicités grâce auxquelles un militant aussi  caricaturalement partisan sur  des sujets qui vont jusqu'au négationnisme, peut sévir en toute impunité, à l'abri de l'ignorance et de l'incompétence de la communauté.  Avec pareille illustration de la face cachée de wikipedia, on est vraiment entré dans la lie du net.


On sait depuis longtemps qu'internet est le moyen idéal et privilégié pour la diffusion de la propagande raciste, neo-nazie, islamiste, négationniste et de tous les délires faisant appel à des complots, réinventant une histoire où la manipulation de groupes occultes tirant les ficelles sous la table est constamment réanimée,  n'en finissant plus de ressortir les Protocoles des sages de Sion s'achevant dans des appels à la persécution. Bref, internet est le moyen idéal pour diffuser, non seulement les délires mais toutes les idées interdites dans les démocraties, pour cause d'incitation à la haine. Un rapport de 1996 l'établissait déjà de manière très précise. Il faut savoir que wikipedia ne fait pas exception à ce qu'il se passe sur internet dont elle est tout à fait représentative. Grâce à des contributeurs comme Ceedjee [4], qui offre un bel exemple du désir de réviser l'histoire et de l'art de croiser et cumuler toutes ces tendances sus-citées pour la plus grande gloire de wikipedia.


Alithia


note [1-]sur le blog de Bernard Sady : Faits et foutaises : Wikipedia ou le règne de l'ignorance
où Ceedjee a écrit "
note [2] rapport de la CNCDH : l'internet raciste en langue française
note [3] voir la présentation de cette mouvance négationniste où l'extrême-droite négationniste absorbe les antisionistes venus d'extrême-gauche dans l'article cité-que je reproduis ci-dessous;
note [4] Ceedjee qui a pris peur quand il fut accusé par le présent blog, de réviser l'histoire dans un sens antisémite sur wikipedia. Il a en conséquence quitté wikipedia, craignant d'être en faute avec la justice, et est revenu sur son joujou où il joue à faire l'historien, sous une multiplicité de pseudonymes , ce qui a déplu, tandis que son révisionnisme historique et son antisémitisme n'ont jamais dérangé personne sur wikipedia.









A propos de cette manière de trafiquer l'histoire de manière partisane, par exemple par  Ceedjee voir sur le blog  :



- antisémitisme sur wikipedia : le négationnisme à l'oeuvre

- le grand Mufti a encore frappé sur wikipedia

 
- wikipedia ne cherche pas la vérité ; le problème des sources en histoire

- exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 3

l'histoire sur wikipedia :le Moyen-Orient

- et la série propagande sur wikipedia





Repost 0