Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 20:08
Les  commentaires seront désormais validés dans un délai raisonnable, je suis à nouveau branchée normalement.

merci à ceux qui ont suivi.

Alithia
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 18:25
Pourquoi wikipedia arrive-t-elle en tête des recherches via Google  ?

"Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les pages de wikipedia arrivent très souvent en tête des listes de résultats de vos moteurs de recherche favoris? Jean Veronis, dans un billet récent (07.04.2008) intitulé "Moteurs: Google, Orange... et Ask" nous donne un début d'explication: cela permet d'accroître l'impression de qualité auprès des utilisateurs (et donc de les inciter à revenir).

On apprend également dans ce billet qu'en fonction des moteurs, de 25% à 33% des résultats proposés au chercheurs sont issus de Wikipedia. Si on ajoute à cela le biais lié aux efforts de référencement réalisés par les acteurs commerciaux qui veulent se positionner en tête de gondole, on peut se demander si cela vaut encore la peine de consulter les 100 premiers résultats d'une recherche."

source


Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 16:57
La célèbre encyclopédie en langue anglaise Britannica annonce sa mise à disposition gratuite sur internet durant un an.

En langue anglaise, certes, mais l'initiative de Britannica faite suite à celle, en français, de Larousse, qui également laisse à disposition libre son encyclopédie en ligne, pour ceux qui s'inscrivent et ceci durant un an.

Les  lecteurs, à la recherche de vraies encyclopédies du moins, pourront comparer.

Alithia
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 15:24
Je n'ai pas internet pour l'instant. Les commentaires seront validés avec un délai variable... et quelque retard

Veuillez avoir un peu de patience, merci.
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 22:07

Un groupe de chercheurs est en conflit avec un éditeur scientifique qui menace de ne pas publier leurs travaux s'ils en publient des extraits ou des conclusions sur Wikipedia ou bien sur leur blog.

 


La American Physical Society (APS) avait proposé de publier les travaux de ces chercheurs dans sa publication réputé, "Physical Review Letters", mais a retiré son offre quand les auteurs ont réclamé de modifier le contrat de cession de droits afin de pouvoir publier une partie de leur travaux en ligne et notamment sur Wikipedia.


L'APS exige de tous les chercheurs qu'elle publie que ceux-ci signent une cession de droits de publication exclusive. Cette cession a pour but d'empécher que les chercheurs soumettent des illustrations ou autres "oeuvres dérivées" de leurs recherches à des sites Web ou à Wikipedia, sans autorisation préalable.


 Les auteurs des articles refusés ainsi que 38 autres chercheurs en sciences physiques demandent à l'APS de changer cette règle.


visible ici
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 15:07
Dans le fil "défense de l'école", une information à connaître : créationnisme et homophobie s'invitent au lycée via des organisations religieuses qui espèrent pouvoir distiller leurs conceptions.

fournaise1-copie-1.jpg
La propagande religieuse, catholique qui développe ses conceptions sur les moeurs, et celle,  islamique, qui défend le créationnisme, s'abat sur les établissements scolaires via les centres de documentations et bibliothèques que les précédents espèrent inflitrer.


Un article de  Gaëlle Pialot (Etudiante en journalisme) sur Rue 89


dallol_177.jpg

Le prosélytisme religieux s'invite dans les bibliothèques des lycées. Avec à chaque fois, de beaux et volumineux manuels envoyés gratuitement aux responsables d'établissements scolaires. Dernier exemple en date, "Homme et femme, Il les créa". Une compilation de textes, expédiée aux établissements scolaires le mois dernier. Ce livre, dont le titre rend hommage à un ouvrage de Jean-Paul II, s'élève contre "la propagande pour le mariage et l'adoption homosexuels".

 

Parmi les auteurs, un certain Christian Vanneste. Député du Nord, ex UMP, exclu de son parti et condamné en justice pour avoir tenu des propos homophobes ("l'homosexualité est une menace pour la survie de l'humanité"). Et Tony Anatrella, prête et psychiatre, membre du conseil pontifical pour la famille, également connu pour ses dérapages verbaux sur l'homosexualité.

 
Sur son site, l'éditeur, l'obscur académie d'éducation et d'études sociales (AES), explique sa démarche:
 

"Notre société a perdu ses repères. La libération de la femme n’a pas supprimé le drame des avortements. Les homosexuels revendiquent un mariage que les couples délaissent (...) Certains affirment que la différence entre homme et femme est surtout d’ordre culturel. Aurions-nous vraiment inventé cette différence ? Faut-il alors la gommer ? Faut-il vraiment donner la même éducation aux filles et aux garçons ? (...) Ce sont des questions dont on ose à peine parler aujourd’hui, tant la pression de certains groupes et des médias est forte "

 

Selon AEF, une agence de presse spécialisée dans l'éducation, 400 à 500 exemplaires auraient été envoyés aux établissements scolaires.

 


Pratique "malhonnête"

"Je l'ai reçu la veille des vacances de février", explique Jean-Pierre Hennuyer, documentaliste au Lycée Henri Wallon à Aubervilliers, et délégué SNES. "C'est un procédé inhabituel. Ordinairement, ce sont les documentalistes qui commandent les livres. Mais quelques fois, les responsables d'établissement recoivent certains ouvrages gratuitement, par la poste".


Avec les vacances scolaires, le livre est d'abord passé inapercu dans le milieu enseignant. Mais dès la rentrée, plusieurs documentalistes ont averti leurs pairs à travers des listes de diffusion. "Une collègue lilloise a appelé à la vigilance avec ce bouquin homophobe. Très vite des centaines de confrères ont réagi sur le net, ils étaient choqués. C'est une manière viscieuse de faire rentrer ce type d'ouvrage dans un établissement scolaire publique et laïque, c'est malhonnête".


Prosélytisme masqué

En février 2007, un livre avait déjà fait scandale. L'"Atlas de la création" d'Harun Yahya. Un "atlas", autant dire l'appelation stratégique pour avancer masqué et se faire une place au chaud entre deux manuels scolaires, dans le CDI du lycée.


Derrière ses faux-semblants pédagogiques, L' "Atlas de la création" livre une théorie étayée du néocréationnisme musulman. Il a avait été envoyé par milliers aux responsables de collèges et de lycées. Le ministère de l'Education nationale avait immédiatement mis en garde les établissements scolaires contre cet ouvrage dont le contenu "ne correspond pas aux programmes".


 
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 09:33
La scientologie, abritée et protégée par wikipedia qui lui ouvre toute grande ses portes et lui laisse rédiger ses articles de propagande en quantité illimitée, est confrontée à une affaire qui pourrait se révéler délicate pour elle. 



dallol_148.jpg
Une enquête est en cours, à propos d'une sombre affaire dans la quelle est impliquée un de ses dirigeants et qui pourrait déboucher, selon ce qu'en décidera la justice, sur une interdiction de ce groupe sectaire et dangereux.

Il s'agit de Martine Boublil, qui dit avoir été séquestrée par son frère scientologue, et qui a porté plainte contre X.

Le député (UMP) Georges Fenech demande d'ores et déjà une commission d'enquête parlementaire.  Si le groupe est réputé dangereux et susceptible de nuire à l'ordre public, on pourrait voir une demande d'interdiction à l'encontre de la scientologie.

Wikipedia, toujours en avance sur son temps, attendra-t-elle une interdiction pour reconnaître que le rôle qu'elle joue dans la diffusion des idées de la scientologie (largement détaillées sur ce media) est nuisible et ne correspond guère à la définition d'une encyclopédie ?

Le contre-sens majeur de wikipedia consiste en effet, comme je l'ai expliqué, en ce que ses membres sont suffisamment incultes pour censurer les idées, d'autant plus qu'elles sont intelligentes et inédites et qu'elles relèvent d'analyses,  tandis qu'ils laissent s'étaler sans aucune limitation, au nom de leur fameuse "neutralité" les idées des sectes, les théories révisionnistes, les théories du complot, les diverses propagandes et toutes les bêtises de la terre concernant le fantatisque et les pseudo-sciences.



Le site Rue 89 publie :

Scientologie: les dessous de l'affaire Martine Boublil
Par Emmanuel Fansten (Journaliste)      18/03/2008


" L’histoire fait trembler la scientologie. Le 20 janvier, Martine Boublil, 48 ans, ex-membre de la secte, est découverte à demi nue dans une maison en Sardaigne. Incapable de marcher, allongée sur un matelas infesté de vermines, cette ancienne adepte de la scientologie affirme avoir été séquestrée pendant un mois et demi en Sardaigne, après avoir été retenue de force dans la Sarthe plusieurs jours durant. Quatre personnes sont interpellées en Italie, dont le frère aîné de la victime, Claude Boublil, un médecin à la retraite, lui aussi scientologue.

 

Après la justice italienne, le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire en France, confiée aux policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Selon nos informations, Martine Boublil, actuellement internée dans un hôpital psychiatrique de la région parisienne, a porté plainte contre X pour "abus de faiblesse et séquestration", ce que nous a confirmé le parquet.

 

Une menace de plus sur la scientologie, qui affirme toujours être étrangère au dossier [...]


"Il était considéré comme un demi-dieu par de nombreux adeptes"

Depuis le début de l’affaire, l’homme se présente comme un "simple paroissien"  [...]

 

"Il était considéré comme un demi-dieu par de nombreux adeptes, raconte Alain Stoffen", pianiste et ancien scientologue. C’est lui qui délivrait les certificats de purification [cure destinée aux nouveaux adeptes à base de vitamines et séances de sauna, ndlr]."

 

Pionnier de la scientologie en France, Boublil a même été invité sur France Inter, en février 1988, pour vanter les mérites de la Dianétique, la bible des scientologues écrite par leur fondateur, Ron Hubard. "C’est la science mentale la plus évoluée à l’heure actuelle", explique Boublil à l’antenne. "Je suis le médecin le plus intelligent qui pratique la Dianétique."

 

Cette même Dianétique fera parler d'elle à peine deux moix plus tard: Patrick Vic, jeune membre du centre de Dianétique de Lyon, se suicide devant sa femme. L’affaire donne lieu à l’un des procès les plus retentissants de la scientologie, et aboutit à des condamnations pour homicide involontaire et escroquerie.


"Pour dire oui, ils clignaient des yeux, pour non, ils les laissaient ouverts"

Depuis, le docteur Boublil, à la retraite, se montre beaucoup plus discret, mais reste un scientologue influent. Fin 2004, encore OT7, il supervise un congrès national de l’organisation à Paris. Thème de la conférence: "Aide et dissémination, la formule magique pour mettre la planète en séance."

 

Faut-il y voir un lien avec l’affaire concernant sa sœur en Sardaigne? "Aucun doute", assure Arnaud Palisson, ancien officier des Renseignements généraux et spécialiste de la scientologie. Pour lui, l’"enfer" décrit par Martine Boublil n’a rien d’une banale affaire de mœurs. "Ils ne m’adressaient pas un mot. Pour dire oui, ils clignaient des yeux, pour non, ils les laissaient ouverts", a raconté la victime au Parisien avant son retour en France. Selon Palisson, ce mutisme correspond point par point à une procédure scientologue classique réservée aux "psychotiques", et baptisée "Isolation Watch" par Hubard. [...]


En France, l’enlèvement et la séquestration sont passibles de vingt ans de réclusion criminelle. L’enquête devra désormais déterminer les circonstances exactes de cette détention.

 

En attendant l’ouverture d’une éventuelle instruction, le député (UMP) George Fenech a d'ores et déjà demandé la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. Objectif: "Crever l’abcès, et faire le point une fois pour toutes sur les méthodes de l’Eglise de scientologie." En cas de trouble avéré à l’ordre public, la procédure pourrait déboucher sur une proposition de dissolution du mouvement.


Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 01:44
suite des aventures  de J. Wales 



Jimmy Wales, le fondateur de Wikipedia, est soupçonné d'avoir accepté un pot-de-vin pour modifier la biographie d'un entrepreneur, rapporte la BBC.

Selon une Agence de presse américaine, Associated Press, qui retransmet le communiqué de presse d'un entrepreneur, J Merkey qui l'accuse :

" Jeffrey Merkey, un ancien dirigeant de la firme informatique américaine Novell, affirme qu'il a versé 5 000 $ à la Fondation Wikimedia, l'organisation sans but lucratif qui soutient Wikipedia, pour que Jimmy Wales retire certains faits de sa biographie, qu'il considère diffamatoires.


« Jimmy Wales a accepté que je verse de l'argent à la Fondation Wikimedia afin qu'il use de son influence pour que soient retirés les propos diffamatoires de ma biographie et qu'elle soit protégée pour éviter que d'autres modifications puissent y être apportées », a écrit Merkey dans un communiqué de presse qu'il a transmis à l'agence américaine Associated Press (AP).


"Plus tard, j’ai décidé de cesser de financer le projet Wikipedia après avoir eu connaissance de preuves de détournement et de mauvaise utilisation des fonds par Jimmy Wales et le conseil d’administration de Wikimedia. J’ai été immédiatement interdit du site Wikipedia par le comité d’arbitrage pour demandes frivoles et infondées après avoir mis un terme au versement annuel de 5 000 dollars au profit de la Fondation Wikimedia." déclare Jeffrey Merkey dans son communiqué.

voir sur VuNet

 
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 09:30
Une petite nouvelle.

Quelques chiffres  concernant le blog : on a dépassé les 500 000 visites (ouille),  plus de 3 000 commentaires (merveilleux) ont été postés et bientôt sans doute avec un tout petit effors t, français pour ... devenir ce que vous êtes, nou
s atteindrons  sous peu 500 articles.

Et qu'un wikipedien ne vienne pas me dire bof la quantité ! Parce que pour la qualité je crois ce blog très supérieur à qui vous savez ! 


Je suis  partie voir les étoiles. 


i.e. les regarder, rassurez-vous. 


Je vous souhaite d'en faire autant. Et si vous avez envie de voir un très beau film je vous recommande "There will be blood", avec Daniel D. Lewis , qui est tout simplement 
extra-ordinaire.



Alithia
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 13:22
Attention à sa traçabilité sur la Toile. Un article du Nouvel Observateur

source
Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article