Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 19:03
Après le jugement du 29 octobre dernier, dont nous avons déjà parlé, qui entérine le fait que wikipedia est totalement irresponsable de son contenu, un sondage indique qu'une majorité pense qu'il ne s'agit pas là d'une bonne chose. L'irresponsabilité ne fait pas sérieux pour une "encyclopédie".


volcan-007.jpg


Wikipedia est en effet totalement irresponsable de ce qui se publie sous son nom. Elle même n'a aucune existence juridique, l'association wikimedia qui la supporte n'est qu'un simple hébergeur, et non un éditeur.

Voir les articles :[wikipedia irresponsable : juridiquement et intellectuellement wikipedia irresponsable , suite   ;   le scandale de l'irresponsabilité de wikipedia ; wikipedia et la diffamation et  diffamation sur wikipedia ]:




Selon ce sondage il s'agit d'une mauvaise nouvelle pour environ 64% des personnes et pour au contraire 24% de ceux qui se sont prononcés, une bonne nouvelle. L'irresponsabilité ça ne fait pas très  "encyclopédie" apparemment.

le sondage  
Repost 0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 14:00
 
 
 
un correspondant du blog écrit :
 

 

 

la-reunion-m-jonniaux-1.jpg

photo M. Jonniaux l'Internaute

 

 

« La neutralité c'est la libre expression de ce que la société refuse ou interdit, les points de vue minoritaires, anti-démocratiques, sont admis puisqu'ils existent et puisque des sources peuvent être invoquées pour les citer.

 

 

 

Tandis que les normes et lois de la société sont considérés comme des "points de vue non-neutres"dont il ne faut pas faire état pour ne pas les "privilégier" soi-disant. »

 

 

 

 

 

sur quoi je dirais :

 

 

 

En effet, on peut dire que toutes les minorités peuvent trouver l'occasion de s'exprimer sur wikipedia, même celles qui ont eu affaire à la justice et ont été condamnées par les tribunaux. 

Cela se constate à la lecture. Les wkpdiens en justifient  le principe ... et ne veulent pas l'interroger. 

 

Alors WKPD peut recopier et reproduire  soigneusement les points de vue fascistes, qu'ils viennent de l'extrême-droite classique ou se réclament de la gauche (comme Dieudonné, ce à quoi plus personne ne croit) ou émergent avec l'islamisme qui lutte de toutes ses forces contre la laïcité, la séparation du religieux et du politique, la liberté d'expression, l'égalité entre les citoyens (hommes/femmes) soit les principes fondamentaux des démocraties laïques.

 

 

 

Rien ne choque sur WKPD, la parole d'un mollah iranien vaut une Déclaration de l'ONU ou la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir article DH en Iran), les discours du pape valent ceux des représentants de la République (voir les travail effectué par les cathos fondamentalistes), et ceux des Frères musulmans valent les rapports de la Ligue Internationale des Droits de l'Homme. (voir le travail opéré par les pro-islamistes) les délires de TH. Meyssan valent les travaux des historiens et les déclarations de Dieudonné valent ceux de ses adversaires, sur les articles correspondants. Les juifs peuvent être traités de nazis, les résistants aux divers fascismes suspectés, les défenseurs des droits de l'homme et de l'égalité hommes/femmes traînés dans la boue (voir Ayaan Hirsi Ali), les victimes peuvent être salies, les bourreaux grandis (voir les articles sur les nombreux fascistes et antisémites célèbres dont les forfaits sont passés sous silence, qu'ils soient politiques ou intellectuels).

 

 

 

Sur WKPD tout est possible.

 

Ce « tout est possible » est la formule qui, précisément, définit le nazisme (Lacan) car alors il n'y a plus ni vrai ni faux, ni juste ni injuste, il n'y a plus de lois, ni de sens du respect de la Loi.

 

 

 

Les points de vue minoritaires, faux, fascistes, peuvent s'exprimer au nom de la liberté d'expression, selon un magnifique contre-sens qui tient à l'ignorance du droit et au fait que WKPD se représente comme n'y étant pas soumise.

 


Ce que dit le droit et la loi générale qui s'applique à tous dans une libre république ou un Etat de droit, sont considérés comme un point de vue, relatif, discutable, contestable.
Alors il ne figure qu'en notes, le texte n'a pas droit d'être cité, on ne s'y réfère que par allusions discrètes.

En effet, WKDP inverse l'ordre des choses et des références qui prévalent dans la société et même pour la civilisation.

Elle contribue à la promotion des idées dangereuses et de ce qui est interdit. Elle minore la loi commune, ainsi que les références et les choix de la société toute entière. Soit la raison comme référence d'une civilisation, qui veut que la vérité prime sur la convenance ou l'intérêt particulier. Soit certains acquis politiques qui ont pour principe la liberté et l'égalité , dont la liberté d'expression et l'égalité hommes/femmes font partie au 1° rang.

La neutralité de WKPD c'est "une minute pour le bourreau et une minute pour la victime" . Et encore, quand celle-ci a droit à la parole ce qui n'est pas garanti et n'est pas toujours le cas.

C'est donc "une minute pour les fascistes et une minute pour la société toute entière", une minute pour le fascisme, une minute pour les idées de liberté et d'égalité qui ne font pas référence.

 

En un mot : n'importe quoi. Tout est "neutre" = tout est équivalent.

Pour WkPD la loi ne constitue pas une obligation, car contre le droit d'un Etat, ou d'une union d'Etats comme l'Europe, de son point de vue "neutre", on ne prend pas partie pour le droit contre le non-droit, pour l'universel contre sa contestation, pour l'histoire contre sa contestation et on peut toujours invoquer d'autres droits qui s'équivalent au nom de la « neutralité de point de vue », et contre les droits de l'homme aussi, par exemple le droit coranique. Un point partout, et une minute pour chacun. C'est ainsi qu'est composée WKPD.

Si les fascistes disent que Dreyfus était coupable, WKPD écrit que Dreyfus était coupable. Ce que le tribunal a jugé ne compte pas.

Si les fascistes disent que Pétain a protégé les juifs, WKPD l'écrit. Ce que le tribunal a jugé ne compte pas. Ce que les historiens ont établi non plus. Ce que l'histoire a jugé non plus. Les choix politiques et historiques qui ont condamné la collaboration à l'oeuvre d'extermination nazie, non plus. Même si l'Etat français l'a reconnu.

Ce qui compte c'est ce qu'écrit WKPD

 

WKPD par son mépris de la distinction entre vrai/faux, juste/injuste, engendre logiquement un fonctionnement totalitaire.

 

 

 

 

 

 Alithia

 

 

 

 
Repost 0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 10:33
 

Analyse de texte qui met en lumière comment on pense à WKPD.


la-reunion-o-zaugg.jpg

photo O.Zaugg l'Internaute



Retour sur les propos du wikipedien venu ici représenter et défendre le point de vue de WKPD qui écrit
:

« Wikipédia sert facilement de tribune aux fous, aux salauds, aux gentils, [...] À un peu tout le monde quoi, [...] cet effet colatéral a lui-même une vertu : il permet aux gens de s'exprimer. Que ce soient des intégristes islamistes abrutis, les sionnistes ultra-racistes, les noirs antisémites... »

Effet collatéral : il veut dire que ça n'est pas son but, seulement son mérite, que fascistes, racistes et antisémites puissent s'y exprimer. Et que là est la supériorité de WKPD sur les publications encadrées par des lois et des règles, dans la société, à quoi WKPD fait exception.

1° Enormité et contre-sens de Jean-no-le-wikipedien : la liberté d'expression, d'après lui consisterait à laisser s'exprimer, les fous, les salauds, les fascistes, les racistes, les antisémites etc. pour.... mieux les réfuter. On imagine mal raisonnement plus faux et plus déformant, et par ailleurs contraire aux lois, mais c'est un détail pour Jean-no cela !

Ensuite, voyons comment sont présentés ces fameux fascistes, racistes etc. à qui WKPD permet de s'exprimer et de se défouler, ce qui est censé être une bonne chose car sinon, si leur voix est étouffée, cela produit le fas cisme (sic) voir ce qu'il affirme « cette censure légale ou pas, a fait le lit d'un retour au fascisme. C'est parce qu'ils sont forcés d'exister de manière souterraine que les Le Pen, les Ben Laden et autres tribus Ka existent, se radicalisent, et finissent par voir leur audience augmenter. »

Selon la sociologie fine de Jean-no les islamistes sont des "abrutis", les Noirs -noter bien qu'il ne dit pas Dieudonné, ça lui ferait mal, non, il extrapole, "les Noirs" donc sont antisémites -merci pour "les Noirs"-


Et seuls les sionistes -c'est à dire les juifs, ou les Israëliens- ont le privilège d'être "ultra-racistes". Pourquoi seulement eux ? Pourquoi  justement sont-ce les juifs qui donneraient d'après lui le seul exemple, non pas de racisme mais, carrément d'"ultra-racisme" (tendance nazie peut-être Jean-no ? comme dit Dieudonné, n'est-ce pas avec quelques autres antisémites).

Là il faut s'expliquer, une ligne est franchie.

Abrutis, c'est assez gentil et pas grave. Mais on notera tout de même d'abord que « abruti », pour commencer, ça n'est pas une catégorie politique. Il est difficile de minimiser davantage : de pauvres types quoi, de braves idiots. Voilà à quoi notre wikipedien faisant dans la sociologie réduit les islamistes : des pauvres types, un peu comme les wkpediés : ben quoi, on n'est pas des pro, on a le droit de faire des gaffes.

Abrutis donc, c'est tout ce qu'il a trouvé pour qualifier les islamistes.

Ensuite qui va être le représentant de l'antisémitisme ? trouvaille : "les Noirs" !
Celle-là, fallait la trouver et fallait oser !

On appréciera à sa juste valeur, par conséquent, l'amalgame "les Noirs" au lieu de les nommer, ceux qui sont antisémites. C'est à dire ces Noirs antisémites qui sont-ils exactement ? Ils ont des noms et ils sont connus. Ce sont très exactement Dieudonné en France et aux USA Louis Farrakhan que Dieudonné a pris pour modèle. Il voudrait bien devenir le Farrakhan français, chef d'un mouvement black antisémite. Taire le nom de ces deux là qui sont les seuls "Noirs antisémites" que l'on a le droit de qualifier ainsi sans diffamation et sans amalgame, soit le fasciste noir Farrakhan avec qui Dieudonné est ami et qui l'a pris pour modèle, et Dieudonné lui-même.Ne pas les nommer, voilà qui montre encore et toujours ce besoin de masquer la réalité sur Dieudonné (et les individus qui représentent des idées du même type ) et de ne surtout pas lui associer le terme antisémite.

En conformité avec l'article de wikipedia qui excuse Dieudonné, la voix de wikipedia par l'intermédiaire du wikipedien venu défendre son objet-fétiche ici même, vient encore excuser Dieudonné et pratique un amalgame injurieux et diffamatoire avec "les Noirs".

Et comme toujours, il montre qu'à WKPD jamais on ne nomme raciste un raciste, ni fasciste un fasciste : ceux-là ont toujours le bénéfice d'être blanchis, jamais nommés par leur nom.

Mais en revanche ...
En revanche on voit apparaître une nouvelle catégorie le juif -ou Israëlien "ultra-raciste" . Il faut tout de même rappeler à notre ami inculte en histoire que le mouvement sioniste, est un mouvement politique juif,
historique, qui s'est fondé à la fin du XIX° siècle et dont l'objet a été réalisé en 48, soit la fondation d'un Etat pour les juifs, l'Etat d'Israël. Il faut tout de même rappeler que le sionisme est un mouvement politique exclusivement juif, ayant eu par le passé l'objectif de la création d'un Etat-nation juif, exactement comme les Arméniens, les Kurdes, les Tibétains, sont les seuls concernés par le mouvement politique réclamant, respectivement, un Etat pour chacun de ces peuples.

Faut-il préciser à notre wikipedien ignorant de l'histoire que donc seuls les juifs peuvent être sionistes, ont été sionistes, dans le passé, et le sont encore pour ceux qui pensent que les juifs devraient vivre en Israël et non en diaspora, ce qui fait débat parmi les juifs. Cela ne concerne que les juifs, de toute façon, qui sont les seuls sionistes, ou les seuls soutenant la vie juive en dispora. Affaire interne aux juifs.

C'est bien pourquoi Dieudonné -encore lui- quand il veut parler des juifs, parle toujours de "sionistes". Tout esprit un peu fin et non-oublieux de l'histoire comprend l'équivalence juifs, sionistes.

Donc pour clore cette belle tirade, la catégorie nouvelle (empruntée à Dieudonné sans doute et à ses amis antisémites) , celle du juif "ultra-raciste" : comble du comble les juifs, ou Israëliens, sont dits "ultra-racistes" et eux seuls.

Mais quand on demande un exemple, un seul, une preuve, une seule, le brillant wikipedien qui ose affirmer tout et n'importe quoi, se dérobe et part la queue entre les jambes.

Il y a de quoi, c'est vraiment la honte. Là on a touché le fond


La pensée de Monsieur wikipedia de service quant à la liberté d'expression et aux divers fascismes est ici résumée :

« Merci la censure, qui interdit le débat. Car si on laisse les kémistes, les islamistes, le bétar, les néo-nazis, les pétainistes et autres imbéciles s'exprimer, alors on permettra aussi aux contre-arguments d'être énoncés. »

Il dit qu'il faut les laisser s'exprimer sinon on ne pourra critiquer leurs idées, comme si elles étaient nouvelles de plus, et comme si cette affaire n'était pas claire depuis longtemps, à savoir que la démocratie et la liberté d'expression ça ne consiste pas à donner des tribunes et faciliter les idées anti-démocratiques.

Et il récidive et enfonce le clou :
« cette censure légale ou pas, a fait le lit d'un retour au fascisme. C'est parce qu'ils sont forcés d'exister de manière souterraine que les Le Pen, les Ben Laden et autres tribus Ka existent, se radicalisent, et finissent par voir leur audience augmenter. »

Il dit que les fascistes existent parce qu'on les a empêché d'exister, parce qu'on les a censuré, donc il faut les laisser parler.

 

 

 
On a vraiment touché le fond.
 

 

 

Il apporte en tout cas, de manière brillante la confirmation que la fameuse « neutralité » de WKPD qui consiste à ne pas nommer les choses par leur nom, c'est à dire essentiellement fascistes les fascistes, de même que non-sciences les pseudo-sciences, permet, c'est à dire à la fois autorise et donne la possibilité à tous les fous, fascistes, racistes etc. de s'exprimer librement, tandis que la société met une limite à ce que l'on est autorisé à dire, limite imposée au nom de la vérité et de la justice, deux garde-fous que WKPD ignore.

 

 

 
C.Q.F.D.
 

 

 

 

 
Alithia
 

P.S. :  ajoutons encore deux points, d'histoire et de droit.

* ce rappel historique : il est connu que sous l'influence des pays arabes et musulmans qui avait réussi à constituer une majorité, l'ONU avait adopté en 1975 une résolution déclarant le sionisme une idéologie raciste (sic). Résolution abolie en 1991 et à propos de laquelle Kofi Annan déclarera qu'il s'agissait là d'une
« manifestation lamentable d'antisémitisme ».


* Devant la vague d'antisémitisme en Europe recrudescent ces dernières années, sous couvert de soutien aux Palestiniens mais prenant forme d'une « lutte contre le sionisme  » s'est développé une banalisation de l'antisémitisme, ce à quoi a dû réagir la commission du Conseil de l'Europe s'occupant des phénomènes de racisme. Elle a en conséquence jugé nécessaire de préciser que la remise en cause de l'existence de l'Etat d'Israël, l'antisionisme, relevait clairement de l'antisémitisme dans les conditions suivantes, à savoir dans la mesure où elle "déniait au peuple juif le droit à l'auto-détermination, en proclamant que l'existence de l'État d'Israël relève du racisme" et où elle se risquait à "faire des comparaisons entre les Israéliens et les nazis".

Je voudrais donc bien savoir sur quelle échelle de l'antisémitisme se situe l'expression dont use Jean-no de "sionistes ultra-racistes". Comme quoi, on est toujours piégé par les mots.

 


A tous les wikipediens je déclare solennellement que je n'accepte pas sur mon blog les« manifestations lamentables d'antisémitisme » qui sont omniprésentes sur WKPD. Ouvertes ou discrètes, mais omniprésentes.

 

 

Je leur signale aussi que les forums qui prétendent débattre de cette question du racisme des sionistes sont retirés sur Yahoo, et que lorsqu'on tape sur Google les deux mots associés sionistes/racistes on trouve :
 - des forums interdits qui attirent des antisionistes aux propos quelque peu excessifs (euphémisme)
- Dieudonné
- et.... WKPD bien sûr !  

Ce qui est bon pour l'image de WKPD, sont-ils même capables de dire, peu-être ?

 

 

 
Repost 0
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 19:58
Glanées sur le site de Libération


suite à un article sur wkpd


java-jp-canno.jpg

photo J-P Canno l'Internaute

Jean-Pierre Espoirs

Même si j'ai exprimé mon dégoût de Wikipédia, je voudrais montrer sérieusement que l'on peut critiquer Wikipédia en reconnaissant qu'elle pourrait avoir une utilité. Des wikipédiens ont parlé de l'esprit critique que favoriserait ce projet. Je suis d'accord, si l'on donne à étudier ses articles à des élèves, en leur disant : "voyez ce qu'il ne faut pas faire", ou en proposant un sujet du type : "cet article de Wikipédia est de la m..e, expliquez pourquoi." Dans ce cas, en effet, cela doit pouvoir être instructif. Sinon, j'admets aussi que sur les dizaines d'articles de Wikipédia (dans mon domaine d'étude) que j'ai consultés, 1 ou 2 sont rédigés de manière assez claire sur plus de trois phrases et presque sans erreur ! Sur cette base, on peut fonder de solides espoirs pour l'avenir. Vendredi 25 Mai 2007 - 22:54

connais toi toi-même ...

Pour voir, j'ai été consulter les thèmes que je pense connaître un petit peu (qui me font vivre depuis des années). MDR quant au contenu de Wikipédia. Sujectifs, approximatifs, erronés, bourrés de contre-vérités. Bon, je ne parle que de mes thèmes à moi, n'étant pas expert pour les autres. Mais je lis désormais toujours les articles avec beaucoup de distance :-). C'était tellement loin de la réalité que je n'ai même pas pris la peine d'essayer de changer quoi que ce soit :-) Vendredi 25 Mai 2007 - 22:34


   

 

Jean-Pierre Réponses
> Valérie : beaucoup d'attaques ad hominem... et le fait de devenir n'est pas égal à devenir mieux, même si les wikipédiens le croient. Citizendium vient de commencer ; si un jour elle écrase Wikipédia par sa qualité, on verra qui rira. >

Baptiste : ah bon, les wikipédiens connaissent leurs limites ? Et pourtant ils se croient capables de surveiller des centaines de milliers d'articles, des dizaines de milliers de modifications par jour, et ce dans tous les domaines ? >

sittingnem : la diversité de Wikipédia ? Pokémon, pornographie, quequette qui colle et compagnie. >

Aoineko : autant aller voir ailleurs, pour perdre moins de temps. Il y a plein de sites sur plein de sujets, malheureusement ils sont peu visibles quand des articles médiocres de Wikipédia sont privilégiés. >

Un wikipedien : c'est à hurler de rire en effet : les wikipédiens répètent sans cesse que Wikipédia N'est PAS une démocratie. Quant aux méthodes stalliniennes, allez voir les arbitrages, et la manière dont les gens sont aggressés quand ils ne font pas ce que les administrateurs veulent que l'on fasse. Pour ce qui est des "articles de qualité", qui sont sourcés, cela représente une infime partie de Wikipédia. >

Illroy : vous confondez fréquentation et qualité. Vendredi 25 Mai 2007 - 17:48
Joss

le système wikipedia est dangereux : il a tous les caractères d'une secte

Wikipedia n'est pas fiable elle le dit elle-même et ne garantit pas son contenu, du reste instable : un article peut être réécrit des milliers de fois, y compris le travail d'un spécialiste qui peut être sabordé en moins de deux par le 1° cuistre venu (nombreux témoignages)Wikipedia n'est pas une démocratie elle le dit elle-même ; elle ne reconnaît pas l'impératif de vérité un de ses principes les plus essentiel est la "neutralité" qui permet d'écrire des articles comme des catalogues d'opinions sous couvert d'anonymat ; c'est pourquoi toutes le s opinions trouvent leur place sur wikipedia y compris ce qu'interdit le droit : négationnisme, révision de l'histoire, fascisme, islamisme et diffamation sont son lot quotidien dans la mesure où des partisans de ces idées viennent écrire sur wk et se regroupent pour faire triompher leur point de vue : nombreuses preuves à l'appui (voir les articles concernant ces domaines et ce que disent ou écrivent les observateurs de wikipedia ; tapez wikipedia vérité neutralité, vous trouverez certainement des choses intéressantes) wikipedia se moque de toutes les règles du travail intellectuel et de la publication, du respect de l’honneur des personnes. Elle méprise la vérité. Elle a ses propres règles sui generis, absconses et baroques, qui ne sont pas des règles. Car inaccessibles, non publiées, non recensées dans un catalogue ou une rubrique spéciale qui permettrait de les connaître, elles sont ignorées et d'autant plus qu'elles sont elles-mêmes instables, proliférantes, chacun peut en proposer de nouvelles à tout moment qui seront votées par une poignée d'anonymes, contradictoires entre elles, absurdes, non publiques, et... pas appliquées parce qu' aussi inventées au fur et à mesure des besoins par les administrateurs.  Vendredi 25 Mai 2007 - 17:45
 
   
   
 
 
Repost 0
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 15:31
La dernière de WKPD : afficher bien visibles les sigles nazis.

 
En ce moment quand on arrive sur la page d'accueil de WKPD  on trouve un gros pavé sur les SS  affichant  bien gros le sigle des sections  spéciales d'assaut.  Agréable accueil.

D'autant que le texte nous apprend qu'elles étaient uniquement composées d'Aryens. Aryens ? Ach ce Hitler tout de même, il nous a marqué !  (marqué ou manqué ? vérifiez la typo svp)


Le portail nazisme quant à lui affiche bien gros les sigles du national-socialisme, et fait un pavé sur les camps de prisonniers (stalags) et "oublie" les camps d'extermination : absents.

Neutralité quand tu nous tiens !

WKPD n'a pas de chance : dès qu'on entreprend de la lire, on découvre des perles grosses comme des étrons qui tombent du ciel toutes seules puisque irresponsable etc...

Et la communauté qui paraît-il surveille et soi-disant corrige, éditeur collectif donc, quelle est sa responsabilité ? Collective ? Comme l'écriture du même nom ?  Question à creuser !



voir ceci
Repost 0
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 22:26
Ces atteintes aux libertés individuelles et torts infligés par divers types de diffamations, dans les biographies de wkpd, sont choses courantes , comme je l'ai observé. L'INRP l'a noté également.

Non respect de la vie privée et diffamation dans les biographies, (selon INRP) source : voir ici




arenal3.jpg
Repost 0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 12:17
En complément du précédent article "wikipedia diffuse des idées contraires aux valeurs de la démocratie et des droits de l'homme" : comment wkpd facilite l'accès aux pires idélogies fascistes par des articles sur des personnages  et groupes les plus extrémistes, avec les moyens de les joindre facilement et leurs relais sur wkpd.




maximum.jpg


C'est tout juste si n'est pas donné leur mail et celui de leur parti, pour pouvoir adhérer plus facilement. Les coordonnées des blogs sont données pour joindre ces personnages  aisément et rallier leurs groupes si besoin : voilà ce que wkpd facilite, comme pour l'accès à la porno : d'un clic, c'est fait. Magie du net qui devrait nous émerveiller, n'est-ce pas ?


Nous trouvons ainsi le jeune et fringant Henri de Fersan qui se définit lui-même comme fasciste et méprise le FN. parce que celui-ci est à ses yeux un parti "démocrate et républicain" (sic), et membre du Club de l'Horloge. Personnage qui est de plus révisionniste, qui a une fâcheuse tendance à excuser le nazisme et est un antisémite forcené, comme on peut en tirer la conséquence logique. Le Monsieur se fait porteur de la thèse selon laquelle les Alliés, face au nazisme, auraient planifié une extermination du peuple allemand. 

Il fut lui-même ami et proche de ce charmant et sympathique ancien membre d'Occident qu'est Serge
de Beketch, autre antisémite forcené, négationniste vantant les mérites de Faurisson ; avec lien direct au site de la revue Préent etc. : tous ces gens ont des relais à wkpd , des proches, qui montrent qu'ils se connaissent personnellement, et dont le  nom de wkpdié est connu, et qui sont même administrateurs pour certains.

J'arrête là la liste, ne voulant pas faire davantage de publicité à ces gens qui n'en méritent pas. Ces exemples sont suffisament significatifs.


Alithia

Et pour la proximité et la connaissance personnelle de ces gens, les fascistes et les wkpdiés, me direz-vous ? C'est très simple, il suffit de consulter la page de discussion, dont je donne juste un extrait :


" Est-on sur de son patronyme complet "André Yourevitch Verebrussoff de Beketch" ? Si la seule source c'est un post signe SdB dans les news c'est peut-etre un peu juste :)

 

--Chouchoupette 30 avril 2006 à 22:15 (CEST)

Je viens de poser la question par courrier électronique à son épouse. ... :D Hégésippe | 30 avril 2006 à 22:30 (CEST)

Alors ?~172.186.158.190 3 mai 2006 à 20:03 (CEST)


Danièle de Beketch vient, à l'instant de me répondre en substance, et je l'en ai remerciée, que « les nom et prénoms complets sont bien Serge (prenom usuel) André (deuxième prénom, donné à tous les aînés Beketch) Yourevitch (ce qui signifie fils de Youri selon la règle russe) Verebrussoff de Beketch ». Voilà. Il suffisait de demander. Hégésippe | 12 mai 2006 à 01:29 (CEST)" 

Avec encore :
" J'ai de nombreuses fois échangé des courriels avec Serge, je l'ai également invité sur mon Forum, il a toujours signé SdeB. Je pensais que l'info pouvait être fournie, mais apparemment... Pierre-Marie de Saulnes 8 août 2006 à 23:44 (CEST)"

Les fascistes sont chez eux sur wkpd . 


On trouve ensuite les coordonnées pour hommages rendus à ce personnage lors de sa mort, citations, liens, noms de ses copains fachos, revue etc., tout cela renvoyant par liens hyper-textes à des articles de wkpd qui a tout en magasin, et ceci  en toute neutralité et autres complicités entre ses adeptes.

 
Repost 0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 15:03
Un colloque sur wikipedia. Une émission vendredi 11 heures, à France-culture.



p-tenailleau.jpg

photo P. Tenailleau l'Internaute

Un colloque de wikipedia, pour tenter de donner à wikipedia une image de fiabilité ? Déjà le doute s’installe.

Wikipedia cherche à se refaire une virginité après toutes les critiques dont elle est et a été l'objet ?
Ce colloque prend la forme d'une grande opération publicitaire de wikipedia
(combien de pages google consacrées à sa propre publicité ?  et combien de sites miroir qui répètent à l'infini ses vantardises ? )

Dans sa publicité, elle se vante indûment. Elle se réclame des soi-disant universitaires, enseigna
nts, chercheurs, qui la composeraient  mais qui en vérité en pensent le plus grand mal et la fuient.


Opération publicitaire de wikipedia qui tente aujourd'hui de se faire reconnaître par le monde de l’enseignement.  L’attention est éveillée aussitôt. Elle a pour projet de s'immiscer à l'Ecole ? Danger.


Apparemment ce colloque fut une grand messe à la gloire de wikipedia et des wikipediens. Rien de plus à dire.


Quant à l'émission de France-culture, on apprend comment wikipedia entend vérifier ses articles. Un nouveau gag.

On a déjà une réponse de la manière dont les dirigeants de wikip. entendent assurer une image de fiabilité à leur objet  : par la mise en oeuvre d'un outil qui, analysant les articles stables, les considérerait validés de ce fait , et qui,  analysant les contributions, ceux des contributeurs dont les contributions  seraient les moins effacées, seraient considérés comme les meilleurs contributeurs, de ce seul fait.

Autrement dit, l'article le plus insignifiant sera considéré comme le meilleur, et le contributeur le plus insignifiant de même.

C'est assez drôle.

"Wikipedia, comble de l'aberration d'internet", selon le jugement de la doyenne de l'université de Lausanne.


Et pour l'améliorer et la juger fiable ? Un outil de mesure : on est toujours en plein dans la fascination techniciste pour l'outil et la croyance naïve à la technique qui remplace le travail humain dans le domaine de la culture : énormité, aberration , non-sens.

Et on est toujours dans le critère du quantitatif. 

La dite Valérie, grande chef bras droit d'Anthère et grande intello, a déclaré à France-culture (vendredi 11h) que la vérification n'était pas humainement possible, et que donc le robot jugerait à la place d'un comité de lecture manquant et des contributeurs qualifiés manquants.

Ce seront donc les robots qui feront le travail, permettant à wikip. d'apposer des bandeaux : articles fiables, articles vérifiés etc.

De Charybde en Scylla !


Pourrait-on suggérer aux wikipediens de mettre en place des robots qui iront collecter sur le net des textes sur les sujets dont ils feront des articles par divers coupés-collés et autres remaniements robotiques ?  Là ce serait la vraie "neutralité" à la wikipedia : indiscutable car produit d'un outil technique.

Mac Do est le plus fréquenté des restaurants du monde car il sert de la viande hachée fade, susceptible de convenir à tous.
Si on n'est pas trop regardant sur la qualité.

Wikipedia peut devenir, grâce aux robots, le site le plus fréquenté du net car il sert des textes préalablement hachés et dépourvus de sens et de piment, résultant de coupés-collés diversement assemblés, et susceptibles de convenir à tous.
Si on n'est pas trop regardant sur la qualité.

Il est vrai que laisser tout faire aux robots aurait pour inconvénient d'empêcher la rédaction d'articles de propagande , ce qui nuirait à ses audacieuses synthèses de propagande nommées "neutralité". Et cela retirerait aux contributeurs le plaisir de fabriquer leur bouillie et leurs brouets.

Alors ? textes hachés par des robots pour faire "neutre" et présentable à l'école ? Bouillie et brouets de fabrication maison ?
ça se discute  !

Wikipedia est assez comique, par certains de ses aspects.

Alithia
 
Repost 0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 14:28

J'avais cité le cas d'un participant à wikip. mathématicien et formé en épistémologie  qui avait tenté de s'opposer à la déferlante irrationaliste sur wikip.

Un autre correspondant  m'écrit et je reproduis  une partie de l'échange. Son objection, et ma réponse .




la-gaudeloupe-j-werter.jpg

photo J. Werter l'Internaute

Ce correspondant remarque que le même individu fut cependant critiquable comme administrateur. [visible dans les commentaires de l'article wikipedia ennemie des intellectuels ]

Soit. Cependant voici ce que j'ai envie de répondre à ce genre d'objection concernant l'indiviu embarqué dans le tourbillon wikip.  : 

Peu importe, à la limite, le comportement de l'administrateur E. et ce dans quoi la gestion de ces tâches l'a embarqué en participant au système Le système de wikip. étant pervers, il ne peut produire de comportements justes  et adéquats de la part de ses responsables qui appliquent ses règles. Dans un système pervers, les individus qui le font fonctionner sont forcément atteints en ce sens qu'ils ne peuvent avoir eux-mêmes que des comportements criticables, au mieux, et pervers au pire, pour les adeptes fanatiques ou complètement manipulés eux-mêmes (voir ce que peut produire une communauté sectaire)

L'intéressant est le mathématicien E. et le fait qu'il soit quelque peu instruit en épistémologie.

Il a essayé, malgré les règles du système (la fameuse "neutralité" : on y revient toujours) de faire respecter quelques critères élémentaires, de bon sens pourrait-on dire même. Et, bien que membre ancien de wk, et bien que membre investi de pouvoirs importants à wk (élevé dans sa hiérarchie) , non seulement il n'a pas pu se faire entendre, mais il n'a été ni compris ni même écouté, quand il a essayé de faire valoir des critères élémentaires pour une supposée encyclopédie.

Cela allait de soi mais allait contre le système, qui n'a même pas entr'ouvert la porte à l'examen de sa critique. Ce qui en dit long sur le système. Et c'est cela qui m'intéresse. Il n'y a aucune place pour la discussion de la manière dont s'écrit wikip. Il n'y a aucune place pour la réflexion à wikip. qui fonctionne comme un système totalitaire parce que, wikip. n'attend de ses membres, que la soumission la plus totale à cette règle dite de "neutralité", contre la vérité et qui l'éclipse.

Ce que E. a eu le mérite de découvrir et ce pour quoi il a eu le mérite de quitter wikip.


Après, que le système broie les individus, quand il s'agit d'un système totalitaire, il n'y a pas de quoi s'en étonner.

Wikip. transforme les individus en abrutis serviles et soumis, une fois devenus wikipediens. Tous les exemples que je cite le montrent . Dans leurs échanges et discussions on n'a affaire qu'à des propos d'abrutis ; des arguements faussés, absurdes, dépourvus de la logique la plus élémentaire, des raisonnements faux, pervers, de la sophistique de la pire espèce, des attaques infâmes etc. etc.

Nul individu sensé ne peut rester dans cette boutique sauf à risquer de devenir parfaitement idiot. Je pense du reste que le système wikip. pour ce qui est des participants, ne peut convenir qu'à des idiots ou des pervers.

Les consultants, ça n'a rien à voir. A mon avis, ils font un petit tour sur wikip. parce qu'elle est omni-présente, mais ne lisent pas ses articles.

Je pense que wikip. est tout sauf une encyclopédie, mais un phénomène de société certainement, une mode, une manie, un loisir, tout ce qu'on veut sauf un organe de diffusion du savoir.

Je pense que wikip. est une curiosité, consultée pour la curiosité, pour ses curiosités c'est à dire essentiellement pour les loisirs, les informations factuelles et mineures (genre match de foot ou un nom propre oublié , etc) et évidemment pour le sexe, sujet de curiosité inépuisable.

Elle n'est pas consultée pour le savoir. C'est faux de l'affirmer, comme le font certains avec componction, qui la prennent, à tort, au sérieux. Les élèves et étudiants  savent très tôt qu'elle est mauvaise, fausse et faussée. Dès le collège ils l'ont entendu dire, par les prof, les bibliothécaires . Et ils le comprennent assez vite quand on le leur explique et qu'on leur met des preuves sous les yeux.  Sans parler des wikipediens eux-mêmes qui ne cessent de le dire, dès qu'ils circulent un peu dans ses articles. Très vite ils sont atterrés. Et comme on les comprend !

Je fais partie du monde de l'enseignement que  je connais bien et je puis vous l'assurer . Avec wikip. les élèves et étudiants se marrent et elle les fait marrer.

Avec wikip. ils s'amusent. Elle est pour eux un jeu. Et ils ne peuvent la prendre au sérieux comme encyclopédie. Elle n'est pas crédible ; ce qui se voit tout de même. Elle est trop mauvaise.

A l'univsersité, citer wikip. c'est la honte et le ridicule assurés. Il n'y a que  les wikipédiens pour prétendre que les étudiants citent wikip. (dans les Facs de Lettres, du moins ; dans les écoles plus professionnelles, je ne connais pas).

Il n'y a pas besoin  de très longtemps pour s'apercevoir de la différence de qualité entre wikip. et une encyclopédie assez populaire comme Encarta et donc l'utilité qu'elles peuvent respectivement représenter pour un élève du secondaire. Pour un étudiant du suprieur, on n'en aprle même pas. Et sans parler, bien sûr, des vraies, grandes, encyclopédies comme Britannica ou Universalis qui ne sont même pas comparables.

Il n'y a que les wikipediens pour parler avec sérieux de wiki. comme encyclopédie.

Que les gens cliquent et y passent, oui. Qu'ils lisent ses articles dans les domaines de la connaissance, ça reste encore à prouver. Et je suis personnellement, tout à fait sceptique.


Alithia
Repost 0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 17:03

Ennemie des intellectuels qu'elle fait fuir ou exclue, Wikipedia rejette les rédacteurs qualifiés, et les esprits rationalistes. La connaissance est un lourd handicap pour qui tente de contribuer à wikipedia.

 



hawaii-marmeys-fatton-.jpgphoto Marmeys-Fatton l'Internaute



Contrairement à ce dont wikipedia se vante à l'occasion de son colloque, à savoir de comprendre en son sein, et de vouloir recruter des « universitaires, enseignants, chercheurs », il convient de rectifier : ceci est totalement faux, car ces derniers n'ont pas leur place à wikipedia (hormis les informaticiens, la chose est entendue).
[voir article sur les statistiques où il s'agit aussi du colloque]

 

 
 

Et contrairement au pari de Marc Goodacre, selon lequel un rédacteur qualifié contribuant dans son domaine ne pourrait qu'être bien accueilli sur wk qu'il contribuerait à améliorer,

   
 

Il faut malheureusement constater que le pari est impossible . Tout au contraire, plus on est qualifié et donc attaché à la vérité dans le ou les domaines que l'on connaît, voire au principe de vérité même (oui, il y en a des comme ça !) alors, plus on est un trublion particulièrement mal venu pour wikipedia.

 
  

Une série de personnes dans ce cas, montrent que la réalité wikipedienne est exactement le contraire de ce que parie Goodacre. Tendance lourde.

 
  

Quelques exemples paradigmatiques :

 
 
 

Pour la théologie et l'histoire de la religion, ceux qui écrivent (écrivaient faudrait-il dire plutôt) sous les pseudos de Stuart Little, Mulot, Benoît Montfort, Theolib, ne sont plus là, partis après accusations, contestatios et effacements de leur travail, blocages, punitions, (au coin, le vilain intello qui prétend avoir des idées précises sur une question, et nous les imposer, puisque nous les ignorons !) pour se terminer en démissions ou exclusions selon les cas ; voir y compris les discussions sur le site du Pharisien libéré qui détaille.

 
[je relaterai en résumé une autre fois leur expérience, ce serait trop long ici]


Pour l'histoire le récent essai du malheureux Paul Aubé, historien, sous son nom véritable pourtant, après les mésaventures de Floreal, et d'autres dont j'ai oublié le nom, car les rares historiens passés par wk ont aujourd'hui disparu,

 

Pour la philosophie, outre Caton, tout le monde a déserté : tous ceux qui sont passés par là ont montré l'incompatibilité entre wikipedia et un contributeur qualifié en philosophie (ils sont tous partis).

 
 
 

Tous ceux-là, soit les quelques exemples que j'ai en mémoire et les autres oubliés ou inconnus de moi , qui sont les seuls à avoir témoigné de réelles qualifications dans ces domaines que j'oserais dire les plus importants peut-être pour les idées exposées à contestations diversement irrationnelles et fanatiques, tous ceux-là qui étaient les seuls qualifiés dans ces domaines, se sont fait accuser et diversement harceler jusqu'à renoncer ou se faire exclure.

[je donnerai par la suite quelques précisions et détails sur ces diverses affaires, si nécessaire]

 
 
 

Pour les sciences l'exemple d'Ellsillk est également révélateur. Non seulement mathématicien, mais ayant étudié l'épistémologie, il tenait à une certaine rigueur (et, disons-le, vérité) face aux pseudo-sciences et autres théories illuminées. Dans l'impossibilité de se faire entendre malgré ses tentatives de saisir les plus hautes instances, il démissionna. [j'en ai parlé ici]

 
 
Il faut ajouter le cas de celui qui sous le pseudo de Tv,  ses initiales, s'est fait terrasser par la machine wikipedienne. Sous ce pseudo écrit quelqu'un de très qualifié en sciences, et militant de la rationalité -contre les fantasmes de quelques fanatiques du fantastique et du para-normal, pour tenter de corriger le domaine de la pseudo-science des OVNI dite ufologie. Echec total bien entendu. Les wikipediens ont résisté de toute la force de leur neutralité.  Car la voie de la raison n'est pas "neutre" au sens où l'entend wikipedia, consensuelle, puisque la raison ne fait pas droit aux tenants de l'irrationnel. Or pour wikipedia tout doit pouvoir être contesté et débattu, même les théories avérées, même les connaissances établies. Elles sont rediscutées, réévaluées, triées par les wikipediens qui décident ou non de les accepter. généralement non. Ils savent mieux que les savants en s'y mettant eux-mêmes. La communauté décide de tout, et des choix  à opérer et des coupes à réaliser au sein du savoir établi. Donc les arguments de la rationalité d'un scientifique ne valent rien face à LA règle de wk. : on décide ensemble, en dehors de tout critère de vérité.

Ainsi wk montre ce que vaut pour elle la raison, les démonstrations, les connaissances. Rien. Elle les refaçonne à sa manière communautaire.


Dans le cas de "Tv", il s'agit en l'occurrence d'un scientifique, physicien, qui cherche à retenir la déferlante pro-OVNI sur wikipedia qui  l'accueille "librement". Il  tente d'arguer que cet objet est tellement non-identifié qu'il n'existe pas, jusqu'à preuve contraire. Son intervention est jugée comme une grave perturbation de wikipedia puisqu'elle a admis le sujet comme digne du plus grand intérêt. Après une longue bagarre, il devra renoncer. Il est clair qu'il perturbe, osant introduire des arguments sérieux fondés sur des connaissances véritables, doublées d'une pensée assez claire pour être démontrée.

Le point de vue de la connaissance perturbe. Le point de vue de la rationalité perturbe. A wikipedia du moins. 

Il y a encore FH, quelqu'un d'honnête dont je ne connais pas exactement la biographie intellectuelle -wikipedia ne la demande pas, bien entendu, ce serait introduire une hiérarchie du savoir. Donc nous sommes tenus dans l'ignorance de qui est qui, volontairement, afin d'éviter toute distinction entre les participants et les divers degrés de connaissances et de compétences qui sont les leurs. Car surtout il ne faut accorder aucune qualité hors wk, ni n'introduire aucune  hiérarchie. FH quel qu'il soit, a des idées assez précises et instruites pour porter la contradiction aux thèses d'extrême-droite développées par un professionnel de la propagande. Il montre quelque talent, finesse et connaissances de la question. Ce malheureux FH  a  donc essayé de réfréner les ardeurs affichées ouvertement en faveur de l'extrême-droite de "Chouchoupette". Résultat ? Il fut exclu pour avoir osé critiquer les interventions partisanes (assez énormes) du ci-devant. L'opposition aux écrits d'extrême-droite ? ça fait désordre, ça crée de la dissenssion. Viré.  Avec pertes et fracas. 

Même chose pour tous ceux, nombreux, dont quelques uns suffisamment instruits en histoire -toujours pareil, on ne sait exactement qui est qui puisqu'on n'est pas prié de  présenter ses références sur wk- mais assez instruits néanmoins pour tenter de réfréner l'ardeur révisionnniste d'un militant de la cause turque niant le génocide arménien. Eh bien devinez qui fut sanctionné ? Ceux qui avaient exposé les meilleurs arguments et les plus solides démontrant la réalité historique du génocide arménien.  Le militant en faveur du révisionnisme va très bien, merci. Il sévit toujours à wk. etc. etc. ad nauseam.


Bien d'autres encore : tous les gens honnêtes ayant quelque connaissance véritable d'un sujet.  Etant certains de ce qu'ils avancent, pour le connaître vraiment et l'avoir étudié, ils ne veulent pas céder à des âneries ou autres erreurs et platitudes révisionniste, ou des rédactions partisanes plus ou moins caricaturales. Virés, ils dérangent. Tous ceux qui furent choqués par les articles de propagande, piétinant l'histoire, bafouant les droits de l'homme, violemment révisionnistes et ceux qui, quelque peu connaisseurs de certaines questions, tentèrent  quelques objections, furent toujurs systématiquement exclus pour cause de manque de fusion dans la communauté et refus de chanter à l'unisson. Leurs arguments ? Irrecevables. Et s'ils insistaient, virés. Un type qui a les idées claires et quelques connaissances sérieuses, dérange, car il ne participe pas du concert consensuellement wikipedien.

La liste serait longue de tous les esprits bien faits qui se sont fait exclure, ou qui ont dû renoncer face aux wikipediens qui prétendaient décider mieux que tout spécialiste. Personne n'en fera jamais le tour dans cet océan d'exemples, tous les mêmes, qui montrent tous la même chose.




Pourquoi donc est-ce ainsi ?
Pourquoi est-ce la règle  ?

Pourquoi être un intellectuel à peu près correctement formé est-il un lourd handicap à wikipedia ?

 

Parce que toute connaissance présuppose et implique à la fois, une référence à la vérité qui la fonde.

 

Tandis que wikipedia exige de ses contributeurs la « neutralité » au détriment de la vérité -c'est sa seule exigence.



Wikipedia veut des textes "consensuels" et non des textes vrais. Or une connaissance vraie se révèle être toujours en porte-à-faux avec le consensus wikipedien.

Produire un texte dit « neutre » oblige les rédacteurs divers à réaliser un consensus plus ou moins mou, qui ne peut produire que des généralités insignifiantes. La vérité départage les opinions, elle sépare le vrai du faux, elle crée des lignes de démarcation entre sciences et opinions ou croyances. La vérité n'est pas consensuelle, elle est universelle, ce qui n'est pas du tout pareil, et elle est encore moins le produit d'un consensus. Elle dérange, elle va à contre-courant des habitudes et croyances les mieux admises. Voyez Socrate, Galilée, Darwin, Freud...

La vérité n'est pa
s tolérante : elle consteste les représentations fausses, elle défait les illusions, elle interdit, en raison, de soutenir des idées fausses.

Wikipedia au contraire, tolère toutes les opinions quelles qu'elles soient. Ces opinions finissent donc par recouvrir, par le seul fait de leur importance quantitative, les connaissances avérées, et les analyses subtiles , les références savantes, les questions qui font penser, qui sèment le doute et aident à décentrer opinions et habitudes.

 

Demander le consensus pour éviter la vérité, ne peut produire que des compromis hasardeux, des lissages de toute idée et de toute contradiction, au mieux. Au pire on entre dans le champ largement exploré et cultivé par wikipedia, celui de la révision des savoirs.

 

C'est pourquoi wikipedia aboutit à former une communauté dont le fonctionnement est celui d'une secte, et dont la tâche est la révision du savoir et l'anéantissement de la culture : par le consensus synonyme de platitude et d'absence d'idées, et qui exclut la vérité, par consensus, en effet. Les wikipediens sont tous d'accord sur ce point qui les soude ... avec toutes les conséquences que cela implique.

 

A ce propos je cite le « Pharisien libéré »

 

« Wikipédia est une secte c’est à dire une entreprise dont le modéle économique consiste :

 *à exploiter le travail gratuit de ses zélateurs,
 *à organiser des collectes pour son financement
 *à commercialiser le résultat du travail esclave dans l’entreprise Wikia. »
 

Tout à fait. Lui répondrai-je.

 

A quoi j'ajouterai que ses contributeurs bénévoles pillent sans vergogne tous les textes en ligne utilisables ou recopient ceux qui sont tombés dans le domaine public : entreprise de pillage généralisé du travail accompli par d'autres, ensuite déformé par leurs soins.

 

Une secte qui n'admet surtout pas la présence et la contribution de personnes qualifiées dans un domaine précis qui prétendent par eux-mêmes savoir comment écrire et le garantir. Elle les fait fuir car wk ne cherche pas la vérité mais prétend lui substituer sa vision (particulière et très spéciale) des choses qu'elle impose au nom de son fameux principe de "neutralité" . Wikipedia exclue les auteurs responsables de leurs écrits. Elle exige des textes collectifs. Tout auteur sera donc systématiquement corrigé, ne serait-ce que pour le principe : il doit comprendre qu'il faut se soumettre au consensus.

 

Cette écriture collective selon le principe de neutralité consensuelle revient alors, au mieux, à accumuler les opinions courantes, toutes les opinions même les plus fausses, les plus irrationnelles et les plus partisanes, si elles existent et sont populaires ou ont la faveur de la communauté. Et au pire, elle revient à privilégier systématiquement ces dernières au détriment des études savantes qu'elle ignore.

 

Son écriture de "neutralité" est une écriture de platitude qui doit convenir au groupe wikipedien non qualifié. Le seul critère d'admissibilité c'est l'approbation du groupe, quand bien même celui-ci est-il constitué d'une dizaine de personnes, ce qui est généralement le maximum de contributeurs que l'on rencontre sur un article et pour les votes quelques dizaines .

 

La neutralité n'est que l'assentiment du groupe. La neutralité affadit tous les sujets, applatit tous les problèmes, fait disparaître toutes les questions, tous les doutes. Son principe est incompatible avec la rédaction d'un quelconque exposé de vulgarisation des connaissances. A fortiori d'une encyclopédie.

 

La toute petite communauté sectaire de ses membres actifs, participant aux votes et décisions, décide ainsi au gré du "consensus" communautaire, -généralement consensus de l'ignorance-, de ce qui est à écrire ou à rejeter et censurer. Car la censure va bon train à ce régime . Et ce sont l'érudition, la compétence dans une discipline précise, les travaux savants qui sont censurés, puisqu'inconnus et considérés comme ne faisant pas autorité, par principe. Car, divergeant de l'opinion commune, ils ne font pas consensus à wikipedia. Tout au contraire ils sont honnis car ils sont inconnus de ses membres. Que ce consensus soit plus ou moins spontané ou imposé par ses membres les plus influents qui donnent le "la", -càd ceux qui sont les mieux installés-, n'y change rien : ce sont eux qui décident, à savoir une poignée de personnes qui ne doivent surtout pas être qualifiées. En effet, une personne connaissant bien un sujet, ne cèdera pas sur la vérité. Elle s'opposera à la communauté qui , toujours, privilégie divers points de vue relevant de l'opinion courante, largement fondée sur l'ignorance.

 

En clair, à wikipedia, une poignée d'individus décide de la vérité, par vote : ce qu'elle prétend être neutralité.

 

Rien ne s'impose à cette communauté et surtout pas la vérité, seule la loi du groupe, la loi du nombre (même infime) est respectée.

 

Ainsi tous les sujets sont révisés selon les options et préférences de la petite communauté. Et si celle-ci décide que 2 + 2 = 5, c'est ce qui sera retenu et écrit. Et le contradicteur sera mal venu. Exclu même s'il insiste et ne veut pas céder face à une aberration. La communauté est souveraine. La communauté décide de toutes les questions sur tous les sujets, la communauté prime sur le savoir établi, les sciences, la culture, la tradition, le droit. La communauté ignore la Loi. Elle ne connaît que sa loi. 

De sorte que la communauté décidant elle-même hors de toute exigence de vérité et hors des références savantes, qui ne font pas pour elle autorité (la communauté n'admet aucune contrainte hormis les décisions qu'elle prend souverainement) on constate qu'elle en est venue aujourd'hui, au gré de ses sympathies il faut croire, à ouvrir grand ses pages aux extrémismes et fondamentalismes divers.

Ce sont ces individus qu'elle attire, a
ussi, et les plus malins et retors (ils le sont) entraînent les naïfs, comme le joueur de flûte d'Hamelin.

Ce qui
était (peut-être ?) inscrit dans ses principes et présupposés  fondateurs, est en tout cas arrivé.


Alithia

N.B. je n'ai pas mis de liens vers wk pour les contributeurs cités, afin de ne pas accroître encore son rang dans le classement Google à force de citations. Si quelqu'un voulait se plonger dans cette littérature immense et assez atroce, sur wk tapez dans la case "chercher" utilisateur:suivi du pseudo cité.


Repost 0