Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 19:17

 

 

 

La référence à la "neutralité" wikipédienne sert systématiquement à couvrir et exempter l'extrême-droite de ses idées nationalistes, racistes, antisémites et discriminantes, qu'il ne faut pas nommer ni citer, de même que pour les engagements fascistes de certains et autres actions qui vont jusqu'au négationnisme pour d'autres. C'est la loi du silence qui est la règle.

 

Neutralité = politiquement correct, tel que wikipedia l'entend.

 

Et comment l'entend-elle donc ?

 

Un exemple éclairant : l'histoire de la révision et censure dite "neutralisation" de l'article consacré à Raoul Follereau.

 

Récemment un "anonyme" vient signaler le supposé manque de neutralité de l'article wikipedia. Un anonyme qui semble bien être dépêché par la Fondation Raoul Follereau elle même, oeuvrant à l'apologie du grand homme, ou par l'association créée par celtte fondation afin d'obtenir la canonisation de Raoul Follereau par Rome.  Les wikipédiens ont foncé tête baissée et ont supprimé en conséquence, tout ce qui pouvait déplaire à la dite Fondation, soit l'engagement et les idées politiques du personnage du coté du fascisme pendant la 1° partie de sa vie et qui a, dans une 2° partie de sa vie, après-guerre, oeuvré en faveur des lépreux, ce qui est fort louable, tout en conservant cependant ses idées d'extrême-droite antisémites et ultra-conservatrices en matière de religion, comme en attestent aujourd'hui ses amis d'extrême-droite partisans du fascisme qui déplorent que son engagement politique soit éclipsé  par son oeuvre de charité étant donné qu'il a été constant . 

 

L'histoire est ainsi. Mais aujourd'hui il s'agit de la réviser pour cause de canonisation.

 

Les wikipédiens s'éxécutent à la demande  d'effacement de l'histoire : on voit là de manière presque sidérante, ce que veut dire "neutralité" pour ces petites cervelles.

 

Neutralité est  à entendre comme blanchiement et censure de tout ce qui relève de l'extrême-droite.

 

L'article Raoul Follereau dans sa version ancienne de wikipedia, était fondé sur des sources multiples et extrêmement précises et référenceés, issues du travail d'un blog  qui expose sa raison d'être : pour contrer une légende fallacieuse au moment où ce catholique extrémiste pourrait être honoré et sanctifié. Ce blog, sérieux et précis comme le prouve sa documentation et les références citées -tous les liens nécessaires y sont, et ils sont nombreux- se charge d'informer sur l'histoire réelle de Raoul Follereau qu'il a fait tout son possible pour dissimuler et réécrire après coup. Ce rappel à l'histoire est justifié du fait que la Fondation Raoul Follereau oeuvre aujourd'hui pour faire canoniser un homme qui fut un fasciste. Le blog renvoie à tous les documents historiques nécessaires, comprend de nombreuses citations et références aux oeuvres complètes de Raoul Follereau (indiscutables donc) ainsi qu'à un livre d'Etienne Thévenin sur Raoul Follereau : "Raoul Follereau , Hier et aujourd'hui", paru chez Fayard en 1992. C'est le livre de référence sur le sujet, parce qu'assez complet sur le plan de la documentation -il n'omet pas l'histoire- tout en étant écrit d'un point de vue hagiographique en faveur de l'homme et l'oeuvre, comme le jugent du reste les recensions  de l'ouvrage venues d'extrême-droite déplorant ce caractère hagiographique  et confirmant une fois encore les engagements fascistes de Raoul Follereau et la permanence de ses convictions tout au long de sa vie, ici

 

Le blog est extrêmement bien documenté. Mais récemment des wikipédiens ont décrété qu'il fallait nettoyer l'article Raoul Follereau de toutes références à l'histoire de l'homme pour ne pas déplaire à sa fondation sous prétexte que les sources émanent d'un blog (et alors ? ) Cela sans s'occuper de prendre en compte le sérieux manifeste du blog au vu  des documents publiés par celui-ci. Et au mépris  des documents historiques, des écrits de Follereau,  du livre d'Etienne Thévenin, dont ils expurgent au contraire toutes les références, les wikipédiens suppriment les  mentions aux engagements politiques et publications de Raoul Follereau qui signent clairement leur nature à l'extrême-droite de Maurras à Pétain et en faveur des dictatures fascistes de l'époque en Italie, au Portugal et en Espagne... ainsi qu' un esprit fortement antisémite, ce qu'il demeurera -les citations de témoignages en attestent.

 

La question de la personnalité de Follereau fait couler de l'encre aujourd'hui car Raoul Follereau est promis à la canonisation à l'instigation de la Fondation qui porte son nom. Alors défendant le personnage, elle demande à wikipedia d'effacer l'histoire autant qu'il est possible.  Les partisans de la canonisation  sont entendus. Les wikipédiens s'éxécutent. Avec l'approbation de Serein, la supposée historienne (curieuse réaction pour une historienne) et par ailleurs ci-devant présidente de wikimedia.fr  et malgré le fait que certains aient fait remarquer la fiabilité du blog quant à ses sources. 

 

Le blog signale en juillet une intervention de la Fondation Raoul Follereau pour corriger l'article.

 

     

 

 

 

 

Nous avons eu la surprise de constater ce week-end que la fiche Wikipédia de Raoul Follereau a été "reprise en main" ces derniers jours.

 

En effet, depuis que nos articles sont publiés sur notre blog, ainsi que sur Agoravox (notre fiche auteur, ici), la fiche Wikipédia de Raoul Follereau avait été retravaillée (voir ici et son historique ).

 

À ce jour, la Fondation Raoul Follereau n'a jamais cherché à entrer en contact avec nous ; jamais officiellement, sous une étiquette clairement annoncée, en tous cas.

 

Or, tout récemment, un utilisateur Wikipédia nommé " comfrf " est intervenu sur Wikipédia pour y apporter la bonne parole officielle concernant Raoul Follereau.

 

Nous sommes bien entendu tentés de considérer que ce COMFRF représente le Service COMmunication de la Fondation Raoul Follereau.

 

FRF est en effet, le sigle habituellement utilisé pour désigner la Fondation Raoul Follereau. Le préfixe COM n'a pas besoin d'être commenté.

 

En outre, ces ajouts sont emprunts d'apologitisme le plus manifeste. D'ailleurs, une responsable de Wikipédia s'est empressée de signaler la dimension publicitaire et promotionnelle que prenait dorénavant la fiche de Raoul Follereau.

 

 

Depuis, suite aux demandes et pressions de la Fondation Raoul Follereau faites sur wikipedia, les wikipédiens se sont chargés eux-mêmes d'expurger l'article wikipedia sur Raoul Follereau : toute mention de l'histoire et des engagements politiques de Follereau est supprimée et la version de l'histoire révisée par  Raoul Follereau lui-même est adoptée.

 

Bel exemple de neutralité !

 

On voit ce que les  incompétents qui sévissent sur wikipedia entendent par neutralité. Elle consiste à céder aux pressions d'organismes qui demandent d'effacer l'histoire et d'opérer des coupes sombres dans celle-ci, quand il s'agit d'extrême-droite , ou de faits peu glorieux ou gênants, (exactement comme il est fait pour Sarkozy et ses proches, tel Hortefeux par exemple dont wikipedia tait ou minimise les exploits les rares fois où il y est fait vaguement allusion et cela, par des allusions qui s'abstiennent de leur donner du sens).

 

La neutralité en acte, on le voit sur cet exemple consiste, à la demande,  à faire des coupes dans l'histoire. Une trentaine d'années sont supprimées, plus les références récentes (en 2001) de témoignages de proches indiquant que Raoul Follereau était resté pétiniste toute sa vie. Tout a été nettoyé et blanchi et ne reste qu'un article apologétique, faux par ses lacunes résultant de la censure, et trompeur et mensonger par les déformations introduites, en l'occurrence par l'utilisation faite du père de Foucauld dont Raoul Follereau a essayé de se réclamer pour bénéficier de son aura, ce que wikipedia reproduit, malgré les mises au point très claires et fermes de la Fondation de Foucauld qui dénie a Raoul Follereau de pouvoir  se réclamer de ce personnage, considéré comme un saint. visible sur le blog cité.  

 

En effet, avant la purge on pouvait apprendre que " En 1988, le Père Voillaume, [responsable des Fondations Charles de Foucauld ] interrogé par Etienne Thévenin, confirma que Raoul Follereau était, à cette époque, « président de la Ligue d'Union latine, ligue culturelle et politique qu'on disait à l'époque de tendance fascisante » et que « jamais les Fondations Charles de Foucauld de Raoul Follereau n'ont fait partie des différents groupements et autres associations de la famille spirituelle de Charles de Foucauld »ref : ''Raoul Follereau, Hier et aujourd'hui'', Étienne Thévenin, Éditions Fayard, page 138"

 

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire, mieux vaut lire le blog  établissant l'histoire de RF telle qu'elle fut, plutôt que wikipedia, organe de désinformation bien connu qui aggrave son cas au fur et à mesure qu'elle se développe et semble être entre les mains de personnes de plus en plus incompétentes.

 

Et de manière générale pour l'histoire, les lettres, les arts, les sciences humaines etc.  et même les sciences exacts, bref, tout ce qui a trait à la culture et à la connaissance, mieux vaut aller voir ailleurs que sur wikipedia.

 

 

Mais étant donné que les 90% à 95% qui la composent  sont de l'ordre des  hobbys et distractions  plus ou moins innocents, porno, sports, loisirs , télévision, feuilletons à succès, films de détente, vie privée des  starlettes et personnalités du show-bizz, rumeurs et scandales,  buzz divers, musiques populaires [ exemple 15 pages sur -l'excellente-  Cristina Aguilera,  des centaines  et des centaines sur le Titanic, et une  seule sur une  grande helléniste qui a construit une oeuvre majeure], bref,  wikipedia le fast food encyclopédique, on ne doit pas faire le délicat n'est-ce pas ? Parce que , pour ce qui est du chiffre, wikipedia assure : 1 million d'articles et plus, 5° site mondial pour les consultations, 1° selon le Google rank qui place wikipedia partout en 1° ligne, des millions de dons des grandes firmes pour avoir le plaisir de voir la tronche de J. Wales partout, jusqu'à écoeurement (tel que récemment remplacé par une jeune fille plus avenante, ouf  !)

 

 

 

Alithia

 

note ultérieure : le blog Ombre et Lumière dont les auteurs s'occupent de retracer et documenter la véritable histoire de Raoul Follereau qui ne fut pas seulement le fondateur de l'association  de bienfaisance au service des lépreux, a écrit sur la page de discussion de l'article  Raoul Follereau de wikipedia pour signaler que la "correction" de l'article revenait à lui retirer un important contenu, avéré, qui déformait largement le sens.

 

Aucune réponse des wikipédiens, qui ne s'embarrassent pas trop de ces détails qui consisteraient à chercher la vérité sur leur sujet.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zardoz 09/01/2011 12:21



Hamelin est un homme de plus de soixante cinq ans (dans sa page de présentation) qui a fait mai soixante-huit (il le dit dans la discussion avec ombrelumière) et qui pense que les mouvements
chrétiens étaient pro-fascistes et même pour certains pro-nazistes (naziste devant être je suppose l'adjectif qualificatif reservé aux chrétiens aimant Hitler)



alithia 09/01/2011 12:55



Grave.



Raphaël 09/01/2011 11:11



Le même blog indique que la Fondation Raoul Follereau est riche à millions. Elle possède 20 millions d'euros en placements divers et son Comité d'Administration est composée de
banquiers, d'hommes d'affaires et de gestionnaires de patrimoines. Ce qui  d'ailleurs choque les catholiques lorsqu'ils l'apprennent. La Vie, hebdomadaire catholique,  en a déjà parlé
et il s'étonne. Cette  gestion affairiste donne un poids important à la Fondation dont Wikipedia se fait le relai pour masquer le passé fasciste de R.F.


 


Là aussi ont peut poser la question les généreux donateurs sont-ils floués ? Savent-ils où va leur argent ?


 


 


Wikipedia couvre ces pratiques qui ont un parfum de scandale et qui sont purement mensongères quant au passé fasciste de Raoul Follereau.


Tout cela est-il digne d'une encyclopédie ? Et sans parler des insultes à l'égard des Français de la part de Hamelin qui ne doit pas savoir que de nombreux chrétiens se sont engagés dans la
Résistance ni non plus qu'avoir cru en Pétain après la défaite n'est pas la même chose qu'être un fasciste engagé aux idées proclamées ouvertement. Mais pour Hamelin ce ne sont aps des preuves.


C'est qui ce Hamelin du reste ? Quelqu'un le connaît-il mieux ?


 


Triste encyclopédie et bel exemple de leur neutralité qu'ils défendent contre le bon sens, l'évidence et la vérité historique.


Rien que cet article en dit long sur la mentalité de gens qui prétendent être des encyclopédistes neutres et qui protègent des fascistes.


 


MonsterBuster a mal choisi le moment pour s'indigner contre ce blog qui met en lumière les défauts de leur soi-disant neutralité qui sur ce cas est une protection des fascistes et de la Fondation
mal connue pour son organisation réelle.



alithia 09/01/2011 17:08



Oui, il faut lire cet article de La Vie (déjà cité plus haut) où l'on apprend que
l'argent de la Fondation R.F. est curieusement placé, que cette Fondation est curieusement gérée, que des malversations ont été établies, et que son ancien président toujours très influent dans
le groupe dirigeant auto-coopté, est proche du FN et un catholique traditionnaliste .


 


A.  Recipon, fils spirituel de Raoul Follereau a placé son fils à la direction de la Fondation,  où le président jouit d'un pouvoir absolu.


 


La Vie écrit parmi d'autres choses étonnantes :


 


L’ancien président, toujours influent, ne cache pas sa proximité avec le Front national et il professe un catholicisme traditionaliste, proche des réseaux
intégristes. Ce qui le conduit à soutenir des causes très éloignées de la lèpre ou de la misère. Il décide ainsi d’aider l’école Sainte-Geneviève, une école traditionaliste, fondée par le père de
Blignières. Un prêtre qui, quelques années auparavant, avait investi en pleine messe, avec un commando, l’église de Port-Marly (Yvelines) chassant curé et paroissiens, pour restaurer la messe de
saint PieV.


André Récipon lui cède une partie du fichier des donateurs. Ceux-ci reçoivent, de la direction de l’école, une demande d’aide au ton ultradroitier. Comme il est
précisé que les dons devront transiter par la fondation Raoul-Follereau, des donateurs, étonnés, protestent et l’Association doit faire face à une minicrise. En 1996, les locaux parisiens de
Raoul-Follereau hébergent une autre association, Bannières de France, qui organise pèlerinages et processions à l’occasion du millénaire du baptême de Clovis. Enfin, le journal de l’Association,
Lèpres, promeut pour sa part un livre dont André Récipon est l’auteur, Lettre ouverte à Hombeline, ouvrage à l’orientation sans équivoque. Il y réhabilite le maréchal Pétain et met en
cause " un lobby, maître de l’information dans le monde ", qui empêcherait d’écrire l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. " Au sein de l’Association, explique un salarié, pas
question d’afficher des idées progressistes. Certains cachent qu’ils font partie d’associations comme le CCFD, car ils ont peur d’avoir des ennuis. "


 


etc.


 


Voilà à quoi wikipediaprête main forte, sous prétexte, comme le dit ce Hamelin, qu'il n'y aurait aps de "preuves" du pétainisme et  des idées droitières et
antisémites de Raoul Follereau et de ses successeurs.


 


Wikipedia et la collaboration, est un chapitre à écrire.


 


 



Zardoz 09/01/2011 11:08



de mieux en mieux: Voilà que faute d'arguments, un utiisateur s'en prend à la manière dont parle fort poliment pourtant ombrelumière: Qui est ce nous majestueux ?
l'auteur d'un blog est individuel sauf s'il se désigne en association ou entreprise ce qui n'est pas le cas. Un compte sur wikipedia est aussi individuel, merci. Jmax (d) 9 janvier 2011 à 08:04
(CET)


Et quand son pote Hamelin parle en disant nous à tout bout de champ (dans son intervention du 5 janvier 2011 à 6h53:


je/nous n'avons pas à rentrer dans la croisade que vous mener pour contrebalancer l'action possible d'une association qui envisage une béatification du couple Follereau


 


jamais nous n'écrirons qu'il est bienheureux


 


Nous n'avons pas plus à faire référence à un blog comme le votre


 


Nous nous appuyons sur des sources secondaires fiables


 


nous les prenons là où elles se trouvent dans des documents


 


si vous affirmez un fait sur votre blog en en donnant une source fiable et vérifiable nous pouvons reprendre cette information dans l'article en vous citant ; si c'est le
site FRF nous agissons de même,


 


nous ne la reprendrons évidemment pas à notre compte


 


Faire nous-même l'analyse des textes de Follereau est considéré par nos règles


 


c'est un nous de quoi?


 



alithia 09/01/2011 12:02



La neutralité sert à protéger les idées d'extrême-droite et fascistes.


 


S'il en fallait encore une preuve, en voici une


 


(pour MonsterBuster)


 



Zardoz 09/01/2011 10:02



Juste pour l'info, Henri Amouroux qui a écrit quarante millions de pétainistes était journaliste et pas historien.Beaucoup de ses affirmations ont été infirmées par la suite
après des études sérieuses entreprises par les historiens. (mais il se basent sur des sources primaires!!!)


De plus l'expression quarante millions de pétainistes ne signifie pas que tous les Français adhéraient aux idées de Pétain en juin 40 (ils ne pouvaient pas car ils ne les
connaissaient pas) mais que le vainqueur de Verdun qui "sacrifiait sa personne à la france" était perçu de manière positive par les Français qui croyaient que le maréchal les sortiraient de la
catastrophe dans laquelle était la France.


http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19400616


http://crdp2.ac-besancon.fr/catalog/sites/france-en-guerre/films/film5_2.php


Dès la fin 1941, l'opinion publique française se défie cee plus en plus de la politique de collaboration et l'idée que Pétain allait "rouler" les Allemands (qui expliquait en partie sa
popularité) avait fait long feu.


Inutile de dire que les pétainistes d'après 1945 sont peu nombreux.



Zardoz 08/01/2011 09:46



Je ne sais pas si vous avez eu le temps de passer voir la page de discussion de Follereau. mais, c'est ubuesque.


Au nom de la neutralité, les wikipediens défendent le camouflage en règle du passé de fasciste de Follereau.


Le pompon revient cep endant à Hamelin qui dans un pu esprit de neutralité dit ceci de Follereu:" un homme complexe comme tous les humains, il est ni blanc ni noir, il est gris, et jamais
nous n'écrirons qu'il est bienheureux tant que l'église ne l'aura pas reconnu comme tel, mais nous n'écrirons pas non plus qu'il était pétainiste sans plus de preuve que cela, si j'ai bonne
mémoire un historien spécialiste de cette période a bien qualifié quasiment tous les français d'alors de pétainiste, non ? Pourquoi ne parlez-vous pas des convictions chrétiennes de
Follereau qui expliqueraient peut être beaucoup de chose sur ses prises de positions politiques, en un temps où des politologues reconnus placent les mouvements politiques chrétiens très à
droite, anti-protestants, anti-juifs, anti-bolchévique, pro-fasciste, pro-franquiste et même pour certains pro-naziste etc. etc. Il ne suffit pas de sortir une information de son contexte pour en
faire une vérité historique."


 


Les bras m'en tombent. Les chrétiens des années 30 étaient très à droite (très à droite=fasciste, c'est pas gentil pour la droite des années trente) et donc anti-protestants (les
protestants sont pas chrétiens?).


 


Comment peut-on confondre le conservatisme dont faisait preuve beaucoup de catholiques pratiquants (qui explique l'attachement de beaucoup d'entre eux au Pétain du début de l'occupation, lui qui
prônait le retour à un ordre moral conservateur) avec les fascismes, qui bien antilumières se placent dans une perspective moderniste et souvent post-chrétienne)


 


Voilà comment on justifie le fascisme de Follereau. tous les mouvements chrétiens étaient des fascistes. Bravo pour la contre-vérité historique !! Et donc puisque tous les mouvements chrétiens
des années trente étaient fascistes pas besoin de dire que Follereau en était un, cela va de soi!


 


Mais bon, nous pouvons dormir tranquille: Hamelin ajoute: jamais nous n'écrirons qu'il est bienheureux tant que l'église ne l'aura pas reconnu comme tel.





Inutile de préciser que l'article n'a pas bouger d'un pouce.



alithia 09/01/2011 09:03



merci de l'info Zardoz, je n'ai pas encore eu le temps de regarder, je vais aller voir, mais ce que vous dîtes sur la neutralité est tout à fait à l'image de ce à
quoi elle sert entre les mains de nos chers wikipédiens