Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:26

Wales récompensé par le prix Gottlieb Duttweiller, du nom d'un industriel défenseur du libéralisme, fondateur d'un parti politique et  actif dans la grande distribution. Rien à voir avec la diffusion du savoir, mais beaucoup avec l'apologie du marché et du triomphe des plus forts . Sonata a dit ce qu'il fallait sur le sujet : ce prix immérité repose sur l'équivoque que wikipedia contribuerait à diffuser le savoir, alors qu'en vérité elle l'arase en pillant le travail des autres et compose une vulgate uniforme de qualité médiocre qui éclipse tous les autres sites, y compris ceux dont elle se nourrit, par sa position de monopole acquise sur Google.

 

Wikipedia diffuse nombre d'erreurs et d'articles tendancieux, inutile de revenir là-dessus, cela a été suffisamment dit et commence à être connu. Les profs et sites universitaires mettent en garde les étudiants : en aucun cas wikipedia ne peut être considérée comme une source, elle est inexacte, elle ne peut être citée, contrairement à ce que prétend Wales  qui a osé donné lui-même un label de validité [1].

 

L' idéologie libérale qui est à son origine explique que toute opinion y trouve sa place et que les idées d'extrême-droite, fondamentalistes et sectaires y trouvent leur place, sous l'effet des divers groupes de pression qui s'activent sur son site.

 

 

Wikipedia pille le travail des autres, les sites susceptibles de lui fournir les informations qu'elle ne peut produire elle-même -voir une fois encore le témoignage de Laurent de Boissieu qui se fait complètement piller son site, cependant jugé non digne d'être cité comme source en référence "parce que c'est un site internet".

 

Wikipedia  prétend diffuser le savoir, en vérité elle le remanie, le révise, l'appauvrit.

Le jury du prix Gottlieb Duttweiller ne doit pas vraiment avoir compris ce qu'est wikipedia.

 

 

Alithia

 

note [1] le dernier en date du professeur Claude Rochet   sous la question, Quel crédit donner à Wikipedia ? énonce  :


Beaucoup d'étudiants utilisent ce média dont il importe de préciser le statut. Il se présente comme une encyclopédie collaborative mais n'est pas rédigé selon les principes habituel du pluralisme des approches et de la controverse scientifique. Les animateurs (et auteurs) gardent l'anonymat, ce qui n'est pas fait pour inspirer la confiance. De plus les webmestres sont de jeunes étudiants ou jeunes diplômés sans formation épistémologique ni culture de recherche, mais s'inscrivant dans une mouvance politique que chacun pourra reconnaître. Leur projet est de présenter la pensée dominante et orthodoxe en se refusant explicitement à présenter la pluralité des analyses.


Il s'agit donc plus de notes de cours, avec beaucoup d'erreurs, hormis certains articles très spécialisés - par exemple un superbe Leo Strauss rédigé par un vrai prof de philosophie, mais qui a été massacré par des ignares qui font de Nietsche le théoricien du nazisme!- et généralement les articles techniques à l'abri des polémiques idéologico-politiques. Pour le reste c'est bien souvent plus un dictionnaire des idées reçues qu'une encyclopédie. En outre, il existe des officines chargées de rédiger des articles de propagande pour telle ou telle cause ou homme politique.


A utiliser avec la plus grande prudence pour avoir une vision approximative d'un sujet: c'est de l'Internet , pas de la science! Et Internet, c'est une poubelle à information: tout l'art est de savoir faire les poubelles pour trier l'information pertinente de la non pertinente pour construire de la connaissance. En tout cas, il est strictement decommandé de faire référence à un article de Wikipedia comme source pour un travail universitaire.


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sonata 21/10/2010 15:56



Coucou Alithia! Je me disais bien que le titre de votre article me disait quelque chose ;)


J'ignore si vous en avez déjà parlé parmi les nombreux articles consacrés à Moez, mais je suis pour ma part tombé par hasard là-dessus, ce qui m'a bien fait marrer.


Ce type est vraiment un fasciste borné et anti-intellectualiste de la première heure, assez impressionnant je dois dire!



alithia 21/10/2010 19:37



c'est de la psychologie à la noix de coco qui voudrait se faire passer pour une réflexion sur la connaissance et nous expliquer ce qu'est la connaissance en posant
dogmatiquement -càd sans les expliquer, ni encore moins les justifier et les démontrer-  une série de thèses qui sont fausses et ressemblent à des sophismes en suivant cette logique
fallacieuse qui consiste à prendre pour référence l'absolu et en conclure à l'impossibilité de l'atteindre.


On a ainsi posé que  la réalité est inaccessible [à la connaissance] dans l'absolu bien sûr ; le vrai et le faux de même posés comme absolus,  sont donc
impossibles à atteindre, à quoi s'ajoute cette énormité totalement arbitraire  : le vrai et le faux ne se distinguent pas, donc n'existent pas, "ne peuvent être départagés" dit-il dans son
charabia  (je signale qu'on départage des adversaires, on distingue le vrai du faux)


 


= la seule chose qui est absolue dans ce roman qui est un vaste n'importe quoi est le relativisme stupide que prône Moez le grand philosophe qui pose que le vrai et
le faux ne peuvent être distingués,





Il paraît que Moez est un scientifique. Alors selon la brillante dissertation de Moez concernant la connaissance : la terre qui tourne sur elle-même et autour du
soleil ou le soleil qui tourne autour de la terre, on ne peut  distinguer  entre une supposition erronée et une explication démontrée géométriquement ? La génération spontanée ou la
théorie microbienne, non plus ? Non plus que toutes les connaissances relativement aux erreurs, illusions, et imaginations erronées ne se peuvent distinguer de théories démontrées donc pouvant
être tenues pour vraies ? Bravo Moez, quelle précieuse pensée vous avez élaborée !





Il enfonce encore le clou , la conséquence qu'il prétend s'ensuivre de cette assertion ridicule qui précède est que chacun ne poura donc que se dire : "alors
à quoi bon et toute chose est soit vrai soit fausse, peu importe".


 


= la philosophie du "à quoi bon" est marrante.





C'est de la psychologie à la noix de coco qui vient à l'appui de cette soi-disant impossibilité de distinguer le vrai du faux (que prônaient les Sophistes, ce contre
quoi est née la rationalité philosophique et scientifique ; tout cela est  bien connu depuis Socrate, Platon, Descartes que devrait lire Moez)


Notre grand sage commente :" cela entraîne un cynisme assumé : la vérité est une simple opinion et toutes les vérités se valent."


 


L'homme désabusé, renonçant à distinguer le vrai du faux, produit un cynique. Bel aveu de la position de Moez, illustrant le wikipédien moyen : j'ignore les bases de
la rationalité, ce qui fonde la distinction entre le vrai et le faux, je suis désabusé , je termine cynique. Je m'autoriserais donc à dire n'importe quoi. cf wikipedia.


 


Docte lamentable , ce type pérore avec des considérations qui témoignent du niveau des grosses têtes de wikipedia : nous sommes des désabusés et des
cyniques.


 


Conclusion  sans rapport avec ce qui précède mais qui est pourtant censée s'ensuivre : "on accepte l'idée de plusieurs modèles à la condition qu'ils aient été
validées par des spécialistes."


 


Pirouette qui ne veut rien dire pour rebondir nulle part.


Que veut dire cette historie de "modèles" ?


 


Où est la logique dans cet enchaînement ?


 


Pour tenter d'assoir cet exposé incohérent qui jsutifie le relativisme le plus total donc le cynisme il poursuit encore  son brillant raisonnement ajoutant
d'autres perles : selon lui il faudrait que ce soit ou  Freud ou  Lacan qui "ait raison", comme il dit , traduisons cette idée d'avoir raison qui est
tout à fait impropre (on n'est pas dans un débat).  Il faudrait dire : la suestion est de savoir à propos de Freud/Lacan si leurs théories sont fondées et résistent à l'épreuve de la
pratique, bref, contienne une certaine vérité . Ensuite Moez ne peut imaginer que les deux théories soient fondées et contiennent une certaine vérité, soient des théories valides et vraies. Il
les oppose, c'est ou l'in ou l'autre. Aussi approprié que de demander de choisir en soit Galilée, soit Newton, soit Einstein.


 


Bref tout cela est affligeant.


Enfin avec ce brillant philosophe on apprend encore qu'une théorie apporte une description.


On se marre.


On apprend aussi qu'une théorie ne s'étudie pas mais s'observe, d'après lui. 


 


Combien de bourdes, d'énormités  et de stupidités en si peu de lignes ?


Voilà le niveau des grosses têtes de wikipedia qui se permettent de juger et d'exclure ceux qui ont une formation supérieure à eux-mêmes.


Confirmation une fois encore que wikipedia recrute des nuls qui n'ont pas une tête bien faite.


 


Et il y a de quoi se marrer en effet, quand le copain de wikipedia vient dire hou là là comme c'est ardu !



Altshif 21/10/2010 13:20



Merci pour ces informations… je n'avais pas encore eu l'occasion de croiser le WIKIGrILL sur Books, c'est vraiment bien…


En revanche, le conseil de lecture de Monsieur Rochet (précis d'Histoire de France) me paraît légèrement dépassé. 


 


Les truands se congratulent mutuellement, les gens de media se font des courbettes réciproques, les ultra-libéraux l'ultra-promeuvent avec libéralités… le tout c'est d'occuper le terrain et de se
rendre visible, peu importe que tout cela soit vide, au contraire, c'est presque mieux si c'est vide… Depuis l'invention de la logique rotative, on produit pour consommer ce qu'on produit, sans
autre ambition que faire marcher les affaires… 


Il était tout à fait illogique que le non savoir ne soit pas soumis aux mêmes procédés que les réfrigérateurs non ? Wikipédia répare ce grave manquement aux règles de base du capitalisme, il y
avait un créneau à prendre, c'est normal qu'on en félicite les promoteurs.


Altshift