Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 21:57
L'article précédent s'était mis à bafouiller , je reprends avec un titre corrigé. Une info mineure quoi qu'il en soit, juste pour dire que toutes les études sur wikipedia viennent en démenti de ce que racontent ses publicitaires et hagiographes que sont ses adeptes (qu'ils se nomment ou non wikipédiens).

Par ordre croissant d'importance :
- L'une explique que le niveau baisse, quant à la participation.

- L'autre que si les étudiants s'en servent, c'est de manière tout à fait pragmatique et sans lui accorder leur confiance : utile mais non fiable et tout à fait insuffisante. Elle n'est pas utilisée comme encyclopédie, pour reprendre son contenu puis l'enrichir en avançant dans  l'étude du sujet , mais juste pour se repérer. Pragmatiques les étudiants .  Ils y recourent pour gagner du temps : wiki-wiki c'est le plus rapide,  ce qui tombe immédiatement sous les yeux, qu'on parcourt pour ses références mais sans lui accorder une particulière fiabilité ni  s'illusionner sur son contenu qui ne mérite pas d'être repris (impossible de jamais le citer évidemment).

Un usage pratique et rapide, comme on consulte un dictionnaire : il est clair qu'on ne fait pas des recherches avec wikipedia,  ni même ses études.  On s'oriente seulement un peu grâce à elle pour les sujets auxquels on ne connaît rien du tout.  Eventuellement on trouve une bibliographie ou des références.  Puis on va chercher ailleurs les vrais documents et on commence à étudier mais une fois qu'on l'a laissée derrière soi.


- L'autre étude encore, plus approfondie et plus analytique s'occupe de la qualité de son contenu et établit sur de solides bases que celui-ci est et demeurera éloigné de ce qu'on entend par encyclopédie et de ce qu'on attend d'une encyclopédie . C'est l'étude de Paul Duguid, étude de wikipedia jugée par un universitaire.


Tout cela n'est pas vraiment pour nous étonner.



En revanche aujourd'hui la vraie nouveauté est que l'on apprend qu'on peut faire une thèse sur wikipedia en étudiant son  fonctionnement et ses consultations ed'un seul point de vue quantitatif. Une thèse sur le nombre de participants et le nombre de consultations.
ça alors ! Etonnons-nous  .


Donc une thèse (PhD) réalisée par un étudiant espagnol, Felipe Ortega aborde l'évolution de wikipedia, d'un simple point de vue quantitatif, ce qui limite le propos à la mesure de l'usage.
L'étude réalisée montre que les utilisateurs actifs diminuent, mais pas les consultations.



En résumé, quelques grandes tendances mesurées par cette étude  :


Moins de membres actifs. Sur les trois premiers mois de 2009, la version anglaise de Wikipédia a perdu environ 49 000 contributeurs

Moins de nouveaux utilisateurs.  voir une autre étude citée par le Wall Street Journal,

Moins de nouvelles pages.

Plus de débat. S'il y a peu de nouvelles pages, les discussions autour des pages existantes sont de plus en plus nombreuses [plus de débats, plus de disputes ?]

Plus de trafic. L'encyclopédie évolue moins vite aujourd'hui qu'il y a trois ans, mais la croissance de son audience se poursuit à un rythme soutenu.


Bon il n'y a pas de quoi tomber à la renverse, hormis à l'idée que ceci puisse constituer une thèse.

 

Wikipedia existe dans le paysage, et demain quoi ?



Alithia .

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pinailleur 19/03/2010 11:53


Si vous vous dépêchez, vous pouvez encore trouver la page Wikipedia en cache dans Google : http://209.85.229.132/search?q=cache:gGqjS25WEi8J:fr.wikipedia.org/wiki/Biner_Corporation_%26_Associates+Biner+Corporation+%26+Associates&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr :D

Google qui, par ailleurs, trouve cette page Wikipedia sur cette société pertinente au point de la classer au top : http://www.google.fr/search?hl=fr&q=Biner+Corporation+%26+Associates


alithia 19/03/2010 12:38


merci Pinailleur


Henro 19/03/2010 08:38


Wikipédia complice d'une escroquerie en Suisse:

C'est là:

http://www.lematin.ch/actu/suisse/valais-escroquerie-haut-niveau-251143

et c'est très discrétement confirmé là:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bulletin_des_administrateurs#escroquerie

Amicalement



alithia 19/03/2010 10:09


merci de l'info.

C'est pas bon pour la validation opérée par wikipedia et la surveillance qu'elle prétend réaliser.

Les gens qui font tourner wikipedia sont plus occupés à la chasse aux intellectuels qui voudraient tenter de rectifier certains articles et corriger certaines de leurs grosses bourdes ou leur
propagande, ainsi qu'à la chasse aux intellectuels et artistes constamment accusés d'"auto-promotion" dès que ceux-ci citent une de leurs oeuvres dans une bibliographie, plus occupés à la chasse
aux contributeurs qui en savent plus qu'eux et qu'ils ne peuvent contrôler -ça, ça les embête beaucoup-  qu'à la chasse aux escrocs.

De même qu'ils laissent les églises, les sectes et diverses chapelles politiques utiliser wikipedia pour faire leur propagande, de même laissent-ils les entreprises faire leur publicité.

Quand on s'appelle Biner corporation on a sa place dans la soi-disant encyclopédie sans problème.
Quanjd on est prof ou chercheur et qu'on voudrait essayer d'exposer des idées et des travaux on se heurte à l'interdit : toute idée est interdite, toute référence aux sources prilmaires aussi -par
là il faut entendre les oeuvres elles-mêmes dont un audacieurx rédacteur prétendrait rendre compte, expliquer et commenter.

Une encyclopédie qui fonctionne ainsi , évidemment ne vaut rien.

On sait maintenant que les étudiants ne s'y trompent pas.
Le grand public non plus qui la consulte  pour les loisirs de masse, le sexe, les rumeurs, ragots et événements people.