Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 22:45

 

 

Un scandale d'etat en vue ?

 

Wikipedia a pour ambition de donner toute l'information au plus juste et au plus rapide  L'article de wikipedia sur Sarkozy est toujours aussi censuré et toujours aussi  nul. Rien sur la réforme des retraites et le mouvement de protestation. Rien sur l'absence de négociations ni sur la manière dont a été mené le vote au Parlement. Rien sur l'affaire Woerth-Bettencourt . Rien sur les atteintes à la liberté de la presse et au droit au secret des sources des journalistes. Rien sur la Justice, encadrée et aux ordres lorsqu'il s'agit du chef de l'Etat. Rien sur les pressions sur les media, et leur contrôle  de plus en plus lourd par Sarkozy qui y place ses hommes.[ cf. ce petit résumé] Rien sur les réseaux secrets et les actions de ce qu'on appelle aujourd'hui le "cabinet noir" de l'Elysée, qui à tout propos (vie privée du chef de l'Etat ou affaires d'Etat) fait appel aux services du contre-espionnage pour épier les informateurs, les journalistes, les magistrats, les responsables politiques.  Rien sur la discrimination envers les étrangers ou citoyens d'origine étrangère. Rien sur le principe d'égalité bafoué en diverses circonstances. Rien sur les droits de l'homme bafoués ce pour quoi la France est condamnéne par la commission des droites de l'homme de l'Europe. Rien sur toutes les attaques et atteintes à la démocratie en somme.

 

L'article Sarkozy est lisse et ne contient rien des principaux faits et décisions ayant marqué sa présidence.


 

Aujourd'hui le Canard enchaîné publie les informations sur les méthodes peu orthodoxes qui se pratiquent depuis l'Elysée pour protéger le chef de l'Etat des affaires embarrassantes publiées par les media et pour empêcher les enquêtes journalistiques et le travail d'investigation fait  par les professionnels de l'information.  L'hebdomadaire satirique sort des documents et cite des sources selon lesquelles l'Elysée fait espionner les journalistes qui travaillent sur l'affaire Woerth-Bettencourt. Nicolas Sarkozy est soupçonné de s'en occuper personnellement, selon le Canard enchaîné. Après la mobilisation des services secrets pour mettre sur écoute et espionner des journalistes, des vols d'ordinateurs de journalistes du Point, du Monde et de Mediapart qui travaillaient sur l'affaire, après toutes sortes de nominations et de remerciements de responsables des media  sur injonction de Nicolas Sarkozy, le climat s'alourdit et la liberté d'expression et d'information, principe fondamental de la démocratie, semble se restreindre toujours davantage.

 

La gauche demande des comptes. Le syndicat des journalistes s'inquiète.

 

Ce ne sera évidemment pas wikipedia qui en informera ses lecteurs.

 

 

Parue dans Libération cette dépêche de l'AFP, Sarkozy supervise l'espionnage des journalistes, selon le Canard [extraits] .

 

" le Canard enchaîné accuse Nicolas Sarkozy de superviser "personnellement" l'espionnage de certains journalistes chargés de la couverture d'affaires sensibles...

Dans un article signé de son rédacteur en chef Claude Angeli, le Canard assure que "dès qu'un journaliste se livre à une enquête gênante pour lui ou pour les siens", le chef de l'Etat "demande" au patron de la DCRI (contre-espionnage) Bernard Squarcini de "le mettre sous surveillance".

Selon l'hebdomadaire, qui cite des sources anonymes au sein de la DCRI, "un groupe" a même été monté à cette fin, composé de "plusieurs anciens policiers des RG", qui "se procurent les factures détaillées du poste fixe et du portable du journaliste à espionner".

 

 

dans Libération, ces informations :

 

 La secrétaire nationale du PS aux libertés publiques et à la justice, Marie-Pierre de la Gontrie, juge «les révélations du Canard enchaîné extrêmement graves» et demande l’ouverture d’une enquête ainsi que l’audition du patron de la DCRI, Bernard Squarcini, par la commission des Lois de l’Assemblée nationale. «L’heure des explications est venue. Il ne faut pas laisser le soupçon s’installer davantage», estime-t-elle, tandis que la député socialiste Aurélie Filippetti, qui avait travaillé sur la question de la protection des sources des journalistes, appelle Nicolas Sarkozy à «s’expliquer d’urgence».

 

«Le président de la République, qui semble-t-il se révèle le fils spirituel de Richard Nixon, doit parler et tourner le dos à ces pratiques honteuses», dénonce-t-elle dans un communiqué. Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, plaide, elle, pour la mise en place d’«une commission indépendante» chargée «d’enquêter sur ces informations, ainsi que sur les cambriolages commis au Monde, au Point et à Médiapart». Allusion à plusieurs vols d’ordinateurs, commis dans la même semaine, appartenant à des journalistes enquêtant tous sur le dossier Bettencourt. «Cela n’a rien de farfelu, cela s’appelle la démocratie», justifie Duflot.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

sarah 25/05/2011 11:58



Bravo le canard enchainé mais qu'attendez vous pour le pieger et denoncer sa dictature de tout controler avec l'argent du peuple.


l'affaire dsk, apres devillepin a qui le tour , tout cela pour revenir en 2012, mais quel debile sur cette terre qui va le croire


Sarko s'est mis dans des affaires de magouilles , il veux a tout prix un 2eme mandat pour ne pas allez en prison, et le bebe de carla c'est voulu programmé au moment des sondage drole de
coincidence , trop de coincidence.


Arreter de nous faire avaler les pelule de medéator sarko nous allons nous mobiliser pour vous empecher de revenir en 2012, vous etes capable de faire le pire pour le pouvoir et l'argent.


Attention au socialiste au 2eme tour de ne pas donner vos voix pour ump


DSK = Sarko


Sauver la France de sarko



Zardoz 28/11/2010 09:31



Il y a longtemps que l'espionnite aigüe a pollué wikipedia. Voilà un administrateur présent  depuis des années qui propose d'utiliser un robot pour surveiller certains contributeurs:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bulletin_des_administrateurs#Bracelet_.C3.A9lectronique


Quand on va sur sa page d'utilisateur, c'est à en pleurer: de nombreuses citations lénifiantes sur la tolérance, la vertu du monde assiocitif comme celle-là:


« Dans la pure tradition associative, mettons l’imagination au pouvoir, la chaleur humaine et la tolérance au rendez-vous, pour inventer ensemble, un demain qui donne à chacun sa chance
et son pain ». Voeux de Claire Mason en 1994. (Cf. Synergie, revue des associations rennaises - Calendrier Fév. 1994)


http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:TigH


C'est sûr espionner les gens au nom de la chaleur humaine et de la tolérance, c'est un peu plus classe que de les espionner pour camoufler ses basses manoeuvres politiques. Nocolas Sarkozy
devrait prendre les administrateurs de wikipedia comme modèle.



Simon 13/11/2010 10:10



@ Alithia : si vous le dites je vous crois sans peine, quand je dis être parfois naïf voire (un peu) épais, cqfd. Que voulez-vous, je n'ai que 25 ans et la politique ne fait pas partie de mes
sujets de sensibilité principaux . Je crois aussi savoir d'où cela me vient : les lectures qui m'ont sensibilisé à la
démarche scientifique n'abordent généralement pas l'aspect politique de la question (je veux parler en particulier de nombreux sites sceptiques comme l'Afis, qui sont très bien faits par
ailleurs).


@ Altshift : je voulais parler le fait de revenir sous plein de pseudos pour remettre des infos qu'ils ont supprimées : pure perte de temps à mon avis, cela ne fait que jeter de l'huile sur le
feu, et l'effet de groupe n'arrange pas les choses. A votre place j'aurais laissé tomber vu que ça ne sert à rien (en plus d'être fatigant et frustrant). Comme on dit, le QI d'une foule égale le
QI du plus con (ou borné, c'est selon) divisé par le nombre de personnes... J'ai déjà essayé avec quelqu'un du Wiktionnaire qui ne s'y entendait pas spécialement en phonétique, impossible de lui
faire entendre raison même avec des arguments. Pour Vikidia c'est dommage car Thilp me semblait quelqu'un de brillant et ouvert d'esprit, mais ils se peut que ce brillant soit aussi l'effet de la
page utilisateur je ne sais pas.



Altshift 13/11/2010 00:58



Et sachez que je ne suis pas là pour calmer les conflits… je suis en simple visite. Ce sont les modérateurs qui calment les conflits non ? Là, ils les attisent  : alors hâter la disparition
de vikidia ne me gênerait en aucune manière, c'est un nid de moralisateurs bornés qui se foutent totalement du savoir et qui de plus sont capables de se faire valoir par la "caution" d'un ancien
enseignant pratiquant la péagogie de Freinet http://compteurdedit.over-blog.com/ext/http://blog.wikimedia.fr/ 


Toutes ces bandes de wikis semblent ne reculer devant rien pour faire tourner leurs petites boutiques.



Altshift 13/11/2010 00:43



Ce que je voulais dire, Simon, à propos de ce phou qui m'a semblé bien  sympathique, our ce que j'en ai lu, c'est qu'on en a vu être bloqué pour moins que ça.


Quant à mes interventions sur vikidia, sachez qu'elle ne répondent à aucune méthode précise… d'aileurs, avant même  que j'intervienne sur trois articles, un certains moipolochon prévenait
ses petits camarades sur le bulletin des administrateurs que j'étais un grand danger pour leur encyclopédie… Vous me faites penser que je n'ai pas détruit leurs pages depuis longtemps, il va
falloir que je m'y remette puisque c'est le seul moyen de leur faire croire qu'ils servent à quelque chose : au moins on est sûr en détruisant les pages de ne pas risquer de les voir
accidentellement garder des informations justes qu'on eu l'impudence de poster. J'ai appris par la suite que ce moipolochon se fait passer sur wikipedia pour un lycéen âgé de 16 ans… sur vikidia,
il agit comme une gamaine de 12 ans qui crie clic clac ! dans mon camps… c'est chez moi, c'est moi qui ai raison.