Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 20:52

 

 

 

 

 

Une histoire qui est derrière nous, pour la date  à la quelle elle s'est déroulée,  il y a six mois, et que j'ai volontrairment laissé passer, pour extraire les problèmes qu'elle pose de toute polémique.

 

 

Il s'agit de l'opération provocatrice de l'apéro géant saucisson et pinard devant la mosquée de la rue Myrrha à l'heure de la prière, où l'on a vu une certaine tendance, qui se prétend de gauche et dénonciatrice des excès communautaristes du côté musulman, rejoindre des vrais racistes d'extrême-droite. Avec cette opération provocatrice de l'apéro géant  franchouillars et  anti-islamique devant la mosquée  -dont les fidèles, à l'heure de la prière, par parenthèses envahissent la rue et s'exhibent dans l'espace public- on a vu ce danger qui menace nos sociétés démocratiques : aux communautaristes et prosélytes religieux provocateurs répondent d'autres communautaristes, d'obédiences diverses, prétendant défendre leur identité avec des propos et manières provocatrices et racistes.

 

Dans tous les cas, l'extrême-droite y trouve son compte car au lieu d'avancer des arguments politiques, véritablement laïcs et républicains : une même loi pour tous et à l'abri de la loi commune liberté de pensée, d'opinion et de conscience, on a affaire à un assaut identitaire répondant à un exhibitionnisme religieux et identitaire.

 

L'initiative provocatrice consistant à aller défier des musulmans et sans doute parmi eux des islamistes pratiquant leurs prières dans l'espace public, aurait déclenché une riposte et des affrontements. Elle a été interdite à juste titre au nom du risque de troubles à l'ordre public.

 

Elle a montré à l'oeuvre les  courants qui sapent nos sociétés : organisée par l'extrême-droite, les Identitaires, qui se situe à la droite de l'extrême-droite, et autres groupuscules de la même famille, il apparaît que les ont rejoint de soi-disant laïques parmi lesquels certains s'affichent comme très chrétiens et d'autres juifs, les soi-disant laïques et vrais racistes de "Riposte laïque"qui  les ont soutenus activement. Certains d'entre eux se disent de gauche, certains sont des cathos traditionnalistes, d'autres des juifs, d'autres des sans religion. Tous ont un point commun : le racisme et le militantisme anti-musulman qui n'ont de cesse d'exacerber des conflits en termes communautaires et religieux.

 

Les problèmes de la vie en commun dans une société où la libre coexistence  de groupes différents doit pouvoir être paisible sous la même loi, ne sont solubles que s'ils sont  posés en termes politiques et non religieux-identitaires. Car sous ce dernier rapport c'est le conflit voire la guerre car nul ne veut céder sur ce qui lui semble le plus précieux, son appartenance, son identité.

 

On a le même phénomène avec tous les fondamentalismes religieux qui posent leur existence en termes d'identité et de communauté et contestent les lois communes, et l'autorité de l'Etat à gouverner tous les citoyens au même titre et de la même manière. De même font-ils ceux qui avancent au nom de l'identité supposée qu'ils affichent, qu'ils soient ou non religeiux   que ceux qui religieux au sein de la société où la vie en commun n'est à leurs yeux que secondaire et les lois de l'Etat de même car leur existence est définie à leurs yeux par la religion qui leur

 

 

voir ce qu'en dit  Nadia Gheerts

 

sur le blog de Mohamed Sifaoui

 

Cet article peut être rapproché d'un autre article du blog à l'occasion d'un ouvrage de Mustapha Safouan traitant des responsabilités politiques respectives de l'islam et des pouvoirs politiques en pays musulmans wikipedia hiérarchisation inversement proportionnelle à l'importance

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans idées
commenter cet article

commentaires

Simon G 06/09/2010 22:53



(Je signe maintenant Simon G, puisqu'il y a visiblement un autre correspondant de ce nom sur le blog). Ce genre de manifestation propre à engendrer des conflits musclés, une provocation
identitaire en réaction à d'autres provocations identitaires en somme (ce qui n'a évidemment aucune propension , c'est de l'incitation à la violence pure et simple, ce qui est bien condamné par
la loi si je ne me trompe.



alithia 07/09/2010 00:44



 


merci de vous distinguer de l'autre Simon.


Les manifestations qui ont eu lieu hier ont été un échec retentissant et ont attiré plus de réactions de protestation contre elles que de participants.


 


 



LOmiG 06/09/2010 14:10



Il est tout à fait injuste et malhonnête de présenter les gens de Riposte Laïque comme des racistes...


Critiquer l'islam (qui n'est pas une race, mais une idéologie, une religion, une loi, un cadre de vie, etc..), ce n'est pas du racisme. Voulez-vous interdire le débat ?



alithia 06/09/2010 18:36



Quand on s'acoquine avec l'extrême-droite et des groupes ouvertement racistes, il ne faut pas s'étonner des réactions


 


De plus il faut distinguer croyances et idées, d'une part , des hommes, d'autre part. On ne doit jamais s'en prendre aux hommes, seules des  idées peuvent être
critiquées, rejetées, sous peine de discrimination et de racisme.



Vous appelez "débat" ce qui est actions et provocations de très mauvais goût aux relents racistes. Racisme car il dénigre un groupe culturel dans son ensemble sans
distinguer ceux qui sont des extrémistes d'extrême-droite parmi eux et autres islamistes, d'avec les citoyens attachés à la République.


 


voir différents documents explicatifs  par ex. sur
bakchich.info


" Le porc est devenu l’égérie des allergiques au Coran. Entre apéro géant « pinard et saucisson » organisé dans le quartier de la
Goutte d’Or (XVIIIe arrondissement) par Riposte laïque et le Bloc identitaire, que la préfecture de police de Paris eut le bon goût d’interdire, et les soupes au cochon organisées par
l’association Solidarité des Français, que le Conseil d’État déclara illégales...


 


Le cochon n’est donc pas que la star de nos abrutis nationaux. Étonnant qu’ils n’aient pas encore eu l’idée de faire exploser des bombes au lard sur les
banlieues."


 


 


L’extrême droite surfe sur la mode des apéros pour attirer des jeunes avec une initiative potache en apparence. sur bakchich.info encore


 


 


sur un blog du Monde "droites-extrêmes" qui analyse les diverses formes de populisme





Goutte d’Or : les Identitaires et Riposte Laïque jouent la carte
de la “guerre des religions”


Nous vous avons parlé hier ici de la “manip” commune Bloc
Identitaire/Riposte Laïque autour de l’annonce d’un apéro géant “saucisson et pinard” à la Goutte d’or, dans le 18e arrondissement de Paris, un vendredi, soir de prière
musulmane...


 


Le site de Riposte Laïque, allié du Bloc identitaire dans l’organisation de “l’apéro”,  fait état d’une conférence à laquelle a participé Pierre Cassen,
principal responsable de cette association,"


 


 


arrêt sur images :  ils se  défendaient  d'être proches du FN  ... mais ils s'allient avec l'extrême-droite du Bloc identitaire


 


 


et encore sur le blog du
Monde droites-extremes, un article paru dans le Monde du 5/6 sept explique ce qu'est vraiment Riposte laïque :


 



Ce qu’est vraiment Riposte Laïque



 


"  Ils se disent “de gauche”, mais s’affichent avec des mouvements d’extrême droite. Ils s’affirment “laïques” et entendent
“combattre le projet politico-religieux de l’islam”.


 


Les animateurs de Riposte laïque devaient organiser, à l’appel d’une association satellite, Résistance Républicaine, samedi 4 septembre, à Paris et dans plusieurs
villes de province (dont Bordeaux, Lyon, Strasbourg et Toulouse) un “grand apéritif républicain de défense de la République laïque contrer l’offensive islamiste”. Ils en entendent aussi
commémorer les 140 ans de la naissance de la IIIe République.


 


A Paris, le rassemblement a fait un flop et n’a réuni qu’une grosse centaine de personnes, encadrées par un important dispositf policier. Parmi la foule, on pouvait
reconnaître des militants de l’extrême droite parisienne appartenant au GUD, au FN ou encore aux identitaires.


 


[...]


 


Bruno Larebière, cadre dirigeant du Bloc identitaire, par ailleurs rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’extrême droite Minute, confirme que  le
compagnonage avec Riposte laïque n’est pas fini. Il résume de façon lapidaire: “On a passé une nuit ensemble, c’était très agréable et on remettra ça.”


 





Avant leur rapprochement avec les identitaires, Riposte laïque avait déjà fait des appels du pied à l’extrême droite française. Le 18mars, Pierre Cassen, le
fondateur, a tenu une conférence au bar de l’ex-skinhead Serge Ayoub, le lieu de rendez-vous de l’extrême droite radicale parisienne. D’ailleurs M. Ayoub était encore présent le
4 septembre (il l’était déjà le 18 juin), comme on peut le voir sur cette vidéo à la
minute (0′50), signalée par notre lecteur TheBlackCat.








Le 17juin, dans un entretien donné au site Marianne2 ,
le même Pierre Cassen affirmait que “dans tout le paysage politique il n’y a qu’une personne qui reprenne le discours sur la laïcité à son compte, c’est Marine Le Pen”. Il nous a
d’ailleurs assuré que “Marine Le Pen n’[avait] pas un discours d’extrême droite.» Avant de reformuler: «Elle n’a pas un discours “classique” d’extrême droite.”