Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 01:55
article du 16/11/2006
 
Ce journal commence par un passage en revue des travers de wikipedia et se complétera par différents articles.
 
 
I. A propos d’incompétence
 
La nullité de contenu est la norme, puis qu’aucune compétence n’est exigée, et puisque chacun peut écrire exactement ce qu’il veut sans exigence aucune de qualité ni de qualification, sans contrôle ni supervision d’experts, sans rectifications de personnes qualifiées. Alors, parmi les bourdes multiples, maladresses, erreurs et contre-vérités, se glissent des orientations partisanes
 
1-  qualification des contributeurs.
 Sur wikipedia les contributeurs sont très peu qualifiés et ils ont tous les travers des autodidactes développant leurs idées personnelles et leurs manies . 
La plupart sont surtout btanchés informatique, des geeks comme ils disent, ou des informaticiens très jeunes, (certains ont à peine 20 ans) à l'aise avec l'outil, mais qui ne dominent pas du tout le contenu, tout à fait secondaire à leurs yeux.
 
D’une culture en moyenne bac + 2, (mais beaucoup d'entre eux ont bien moins que cela, il y a beaucoup de lycéens dont certains sont même administrateurs) ils n’ont pas le niveau de rédacteurs d’une encyclopédie
Ce qui apparaît est qu'ils sont dans une problématique ludique plus qu'encyclopédique.
Pour eux l’informatique est un jeu et wikipedia devient un hobby.
 
Et puis, par ailleurs, ce sont des gens qui poursuivent leur dadas ou obsessions personnelles, le sport, le sexe, (wikipedia est presque exclusivement masculin, très macho, très grossier , avec les femmes en particulier, mais avec les idées encore plus, si c'est possible. Enfin c'est pareil. Ils les traitent pareil : mal, brutalement, n’y comprennent rien)
  
Nietzsche disait : «  la vérité est femme, c'est pourquoi elle ne laisse pas voir son fondement »  (Gründ en allemand)

 
  La plupart sont des hommes, jeunes, ayant fait peu d'études ou des études d'informatique ou d'ingénieur de manière prédominante et manquant totalement de culture génrale, d'une formation en philosophie et sciences humaines en aprticulier, sans laquelle on ne peut prétendre écrire une encyclopédie. C'est pourquoi du reste, ils copient et pillent à tour de bras, les sites, les textes, les cours. Peu des femmes et, très loin de Nietzsche,  ils ne savent manifestement pas ce qu'il en est du rapport à la vérité, qui ne se laisse pas saisir si facilement. Un machisme grossier règne et plombe l'ambiance.

Car ils ne sont pas astreints aux règles de l'écriture publique et encore moins du travail intellectuel, puisque tout est censé s'arranger spontanément du fait du nombre des compositeurs d'un supposé "article" écrit à 1000 mains par des amateurs qui n’ont ni à se justifier, ni à produire la moindre preuve de compétence , de rigueur et d’honnêteté.

Ce qui donne non seulement des articles au contenu caricatural et des classements et regroupements caricaturaux, surréalistes mais aussi des interprétations fausses, partisanes (voir ici les articles « interprétations partisanes » et « classements caricaturaux »=

 
2- neutralité plutôt que vérité.
En effet à l’abri d’un manque de formation dans les disciplines dont relèvent les sujets sur lesquels ils écrivent, étant donné que les fautes, erreurs et inconvenances logiques et d’analyse sont la règle, se glissent bien des orientations partisanes, qui passent inaperçues aux yeux de la "communauté" formée d'incompétents. La norme de wikipedia n’est pas la «vérité »  mais ce qu’ils appellent la « neutralité ». Il n’y a pas d’exigence d’exactitude, ni aucun critère du travail intellectuel n’est requis (composition, analyse, démonstration, citations, références etc.). Seule la « neutralité » d'opinion est supposée recherchée, autrement dit le « consensus » sur les opinions qui conviennent au groupe. Mais comment le « consensus » est-il compris ? comment ça marche en pratique ?    (Voir article ici sur les règles de wikipedia )
  
II. La neutralité de wikipedia est un mythe
La neutralité de wikipedia est un mythe, pour plusieurs raisons.
 
1-Les règles généralement admises de l’écriture.
En principe, dans tout écrit, lorsqu'il est signé, par un auteur, sur les questions de société, de politique, son point de vue n’est pas neutre, il défend une thèse. Mais celle-ci peut être appréhendée comme telle et située dans une famille d'idées : cela fait partie des réquisits de tout travail d’écriture. Les points de vue et prises de parti sont clairement affichés, ou au minimum reconnaissables car énonçables.   On sait distinguer Le Figaro de Libération, ou de Minute ou l’Humanité, et Jacques Bainville ou Pierre Gaxotte de Fernand Braudel ou Marc Bloch, et un journal d’une œuvre savante ou d’un essai grand public ou de divulgation. On connaît ou peut connaître l’auteur. Il décline ses qualités. Sa position est reconnaissable. L’auteur n’est pas anonyme, on peut savoir d’où il s’exprime. La probité veut qu’il affiche son identité et assume son point de vue. Ses prises de parti sont identifiables. Il ne s’abrite pas, à la différence de wikipedia, derrière toutes sortes d'opinions, plus ou moins vagues et contradictoires entre elles, souvent,  pour ne jamais affirmer clairement une idée en son nom . Un auteur par définition parle en son nom propre, prend le risque d’énoncer des idées et de former des hypothèses. Il est responsable de ce qu’il dit et écrit. Il se doit donc de respecter les règles du travail intellectuel les règles de l’information et du travail sur les idées.  

Sur wikipedia, c'est exactement le contraire : personne ne parle de façon à pouvoir être situé ni pour ses capacités théoriques et la fiabilité de ce qu'il rédige, ni idéologiquement. personne n'est mis à l'épreuve ni testé pour ses compétences et sa rigueur. Tout le monde est supposé "neutre". Tout le monde est hors-monde, chacun parle de nulle part, personne n’est jamais identifiable ni prié de s’expliquer ni de se justifier, personne n’assume rien ni n’est responsable de ce qui est écrit (hormis en cas de fautes criantes au regard de la loi). la notion de responsabilité intellectuelle n'existe pas. L’anonymat règne, l’irresponsabilité idéologique et théorique de même, ce qui permet de dire n’importe quoi sans avoir à en répondre, théoriquement. Ce n'est pas l'exactitude ni la précision ni la vérité qui sont exigées. L’anonymat ne permet pas au lecteur de connaître le point de vue d’un auteur et comment l'interpréter et le juger, ni dans quelle tendance il s’inscrit, ni d’où il parle, et la multiplicité des auteurs le permet encore moins si c'est possible.
 
2- L’anonymat, hors règles.
L’anonymat permet de ne respecter aucune règle, ni intellectuelle, ni juridique ; hormis l’insulte grossièrement raciste directe, toutes les insinuations sont possibles, et existent effectivement, sur wikipedia, déformations, idées extrémistes, partisanes, théories complotistes, jusqu’au négationnisme compris. Selon l'idéologie wikipédienne donner les qualités d’une personne ne serait pas « neutre ». Parmi les rédacteurs l'intellectuel spécialisé sur un sujet ne vaut pas mieux que le lycéen peu cultivé ou le militant ou le maniaque d'une cause.  De même pour le sujet traité. On n’a pas le « droit » de dire, selon ces règles wikipedesques étranges que un tel est un dictateur, un bandit à la tête d'un Etat, un fasciste historique notoire, ou a collaboré avec les nazis, ni qu’il est un antisémite , sauf s’il l’affirme lui-même (sic !). Voir certaines discussions à ce sujet qui sont assez étonnantes. C'est un thème qui revient souvent : tu n’as pas le droit de dire que un tel, un tel est antisémite (par ex. Le Pen, Dieudonné ) ou un collaborateur de régimes fascistes, sauf s’il l’a dit lui-même !  

 
3- le mythe de wikipedia : les points de vue s’équilibreraient d’eux-mêmes. Ce qui produit une encyclopédie an-historique.
La prétendue neutralité de wikipedia repose sur l’idée que les points de vue s’équilibrent. Sauf que ceci relève d’emblée d’une erreur et d'une faute logique, doublées  une malhonnêteté, puisque, précisément elle ignore la différence entre une analyse théorique et une théorie, d'une part, et une opinion et un point de vue, d'autre part : tout relève de l'opinion selon ses conceptions. Là est l'erreur. Elle ignore qu'une théorie scientifique récuse les croyances erronnées qui l'ont précédées. Le darwinisme ou le fixisme, sont des points de vue qui tous sont rapportés et mis sur le même plan, la théorie pastorienne ou la croyance en la génération spontanée, la croyance dans le rôle d'équilibre du marché ou sa critique, de même. Tout se vaut, ramené au rang d'opinion.  Absurdité qui relève de l'ignorance et d'un manque de formation en philosophie des sciences et histoire des idées, inacceptable pour qui rédige une supposée encyclopédie. Quant à la malhonnêteté elle tient à ce que les points de vue sont (en principe) interdits par wikipedia de sorte que leur présence, bien réelle, est nie car ils ne sont pas reconnus comme tels ni assumés.  Au résultat wikipedia fait passer pour sérieux et fiables des opinions, des points de vue particuliers. Elle reproduit la vulgate de la société avec tous ses points de vue, non encyclopédiques, non scientifiques, en les additionnant plus ou moins. Certains sont évidemment exclus. Et ce sont les discours les plus savants qui sont la plupart du temps ignorés  par les rédacteurs, en particulier sur les sujets relevant des sciences humaines et sociales. De sorte que, au final, dans ces domaines, par ignorance, les analyses les plus savantes sont nommées points de vue personnels et ne doivent pas être exprimées. Aucun point de vue ne doit apparaître. Autrement dit l’existence de  différence de nature entre une idéologie et une théorie scientique, de même que la différence entre thèses et positions différentes, dans la théorie,  est a priori niée et ne peut donc être traitée avec l'objectivité requise. Que l'on pense par exemple aux théories économiques divergentes, et même opposées et incompatibles.  L'une est présenttée au détriment de l'autre, simplement parce qu'elle fait partie des croyances ordinaires des rédacteurs (le libéralisme économique, par exemple, qui semble aller de soi à wikipedia), mais sans être présentée pour ce qu'elle est : une théorie parmi d'autres et contradictoire avec son antipode et pour quelles raisons. cela, à wikipedia, ne doit jamais être nommé, ni présenté, car cela n'est tout simplement pas pensé. 
Wikipedia prétend ainsi éviter tout point de vue subjectif. Vaste illusion. La dénégation ferait disparaître la chose. Alors qu’il n’est aucune analyse qui n’exprime un point de vue et ne soit une prise de parti, qui ne relève d’une origine, d’un temps et d’un lieu particuliers, à partir des quels ils peuvent tenir un discours universels s’ils parviennent à atteindre quelque vérité, wikipedia, elle, remixe des opinions, ou opte pour une théorie plutôt qu'une autre, sans le préciser et encore moins l'expliquer. D'où le caractère biaisé de nombre de ses articles, sur tous les sujets.
Cela tient à une lacune épistémologique et philosophique fondamentale. La « neutralité » hors du temps et de l’histoire, (que vante wikipedia) n’est qu’une vue de l’esprit. Toute vérité s’inscrit dans une histoire. Toute théorie réfute et invalide des explicatiosn précédentes qui passaient jusque là pour vraies et sont devenues caduques, apparaissant comme des croyances dans l'après-coup d'une théorie scientifique. Ce qui est tout à fait ignoré à wikipedia. Toute connaissance a une provenance. Toute analyse doit être référée à ce qui l’a rendue possible. Les propos soit-disant « neutres » hors de tout contexte n’existent pas. C'est une escroquerie que de prétendre le contraire. Or, c'est ce que l’on prétend sur wikipedia.

Les pensées hors de tout contexte historique qui les ont rendues possibles n’existent pas. Or c'est précisément le contraire, que l’on prétend sur wikipedia, ce qui est une cette aberration, . En science, cela est également vrai.  Les idées se réfutent et , souvent s'affrontent (que l'on pense à Galilée par rapport au dogmatisme des conceptions physiques anciennes utilisées par l'église). La science non plus ne jaillit pas spontanément, et n'est pas sans histoire, ni hors de l'histoire. Ce serait trop long à expliquer ici.

Ces illusions sont celles de wikipedia qui croit à l'existence d'idées qui seraient hors de l'histoire. Ce qu'elle appelle de ses voeux et appelle neutralité. Or c'est exactement au résultat contraire qu’on aboutit, sur bien des articles.
(voir l’exemple d’Atatürk, tel que présenté plus bas, venu de nulle part et n’ayant pas face à lui, une situation qu’il transforme et défait, et une autre qu’il invente et qu’il crée)
 
De sorte que, pour prendre un exemple en histoire, on ne verra jamais énoncée et annoncée l’histoire de la Turquie telle qu’elle s’écrit du point de vue des Arméniens et du point des Turcs, ou des Kurdes, par exemple, ou du point de vue laïc de la république turque, ou du point de vue des partisans de l’islam, mais on nous balance comme « neutres » des articles sur l’histoire de la Turquie, comme si celle-ci s’écrivait et pouvait s’écrire d’un seul point de vue, et en faisant comme c'était ainsi, alors que de fait, bien entendu, il s’agit d’articles écrits de  points de vue particuliers,  sauf que ceux-ci ne sont jamais nommés ni expliqués. De plus, ce qu'il y a de très gênant c'est que sur wikipedia c'est le point de vue de l'islamisme, qui est présenté au détriment du point de vue de la république. Constantes souvent remarqués.
 

 

Quand un Kurde turc écrit du point de vue kurde qu’il assume, ou un Arménien turc, de même, ou un tenant de l’islam ou de la laïcité etc . en s’indiquant pour ce qu’ils sont, le lecteur sait ce qu’il lit et est armé pour comprendre. Sur wikipedia jamais. Le lecteur est désarmé et moins instruit après qu’avant , dans bien des cas, car il a la chance d’en sortir avec bien des stéréotypes et les idées embrouillées et confuses. Sans doute encore plus confuses qu’avant, il me semble.
 
La masse d’informations, considérable, que wikipedia contient et diffuse dans le plus grand bric à brac jamais disponible, immédiatement, pour tous et facilement, gratuitement,  a tout pour faire que le lecteur se perde (catégorisations et regroupements invraisemblables), et contribue, j’en suis persuadée, à la confusion générale, caractéristique de notre époque, surtout pour la jeunesse qui n’a pas encore eu le temps d’accomplir sa formation, aussi longtemps qu’elle n’a pas acquis de repères solides. Nous savons que les générations montantes ont de + en + de mal à trouver des repères clairs et se former une « tête bien faite, plutôt que bien pleine » comme le préconisait Rabelais il y a de cela bien longtemps. 
 
Leçon totalement oubliée.

 
III. Wikipedia la quantité contre la qualité
Wikipedia c'est de la quantité accumulée au détriment de la qualité et en proportion inverse de la qualité. Un monstre qui croit sans fin et établit l’idée que tout peut se dire, qu’il n’y a plus de frontières séparant le vrai du faux et que ces valeurs n’ont plus d’utilité même : comme ces articles sur l’histoire de la Turquie
 
En effet selon ses critères wikipedesques, jamais un article ne doit être écrit en nommant les thèses contraires clairement et en les présentant dans leurs différences ou oppositions. Jamais les enjeux ne seront présentés, ni les contradictions et différences situées, sur le mode « les défenseurs de telle thèse soutiennent que » … « tandis que ceux qui soutiennent telle thèse pensent que » : les thèses en présence ne doivent pas être exprimées. C'est la condition de départ : pas de thèses repérables, pas d’idées, pas d’analyses, que des citations de soi-disant « faits ». Comment le lecteur peut-il se faire alors une idée des thèses en présence ?
 
Il sera interdit, par exemple, en vertu de ce principe, d’exposer la stratégie américaine en matière de politique internationale, versus d’autres, que ce soit celle de l’Europe, de la Chine, de la Conférence islamique mondiale, ce que fait tout article sérieux permettant de comprendre les enjeux.
 
 Ce qui produit une écriture de la généralité et de simples accumulations d’informations.
 

Le mode d’écriture de wikipedia est le suivant : on part d’une généralité qui ne constitue pas une définition et qui reflète plus ou moins une opinion vague, opinion dominante ou opinion orientée.
Puis on accumule des informations de manière et dans un ordre complètement aléatoires.
Et puis tout peut servir de « source » pour appuyer les dires de celui qui contribue à l’article.
 
A partir d’un tel commencement, déjà ça ne va pas car le sujet n’est pas cadré. N’étant pas défini, il n’est pas situé. Le lecteur ne sait pas à quoi il a affaire, ni le problème qui correspond au sujet, ni l’enjeu ne sont énoncés.
 
Pour ne pas identifier les thèses, un article de wikipedia évite systématiquement de donner des définitions et demeure dans la description, empirique, aléatoire. Exemple pour secte, ou , pour terrorisme : faute de définition, l’article se contente d’enchaîner des informations glanées de-ci de là, mais le lecteur ne saura pas ce qui distingue une secte de ce qui n’en est pas, d'une religion ou d'autres groupes liés par des croyances communes,  et ne saura pas repérer une secte ; même chose pour le terrorisme et ce qui en relève, qui n'est pas distingué de la guerre.  Et à partir de là, chacun peut rajouter ce qu'il veut pour gonfler l'article dans toutes les directions, y compris contraires, ainsi que tous les exemples variés, sans que l'article ne soit jamais ni une démonstration , ni (par conséquent) un exposé pédagogique. 
  
Pour ces phénomènes , en effet, manquent les définitions que donne le droit, et les acceptions qui valent en matière de politique en référence au droit. Soit ce qui manque est ce repère minimum donné au lecteur en introduction, une définition qui introduise au sujet et permette de savoir de quoi il est question. S'il n'est pas dit que relèvent du terrorisme les actions qui visent les populations civiles, afin de faire pression sur un ou des Etats en semant la peur parmi les civils, précisant qu’une action terroriste ne distingue pas les civils des militaires, contrairement aux règles du droit de la guerre admises en droit international.
 
Dans les deux cas, c'est le recours au droit qui manque et le rapport à la loi de ces articles est des plus flous. L’article est composé en conséquence de paragraphes divers, + ou- contradictoires qui se superposent, s’enchaînent, sans aucun ordre d’exposition progressif (puisqu’il n’y a pas de thèses en présence qui permettraient de complexifier ou mettre en perspective les définitions de droit par rapport à leurs applications, par exemple) et qui consistent simplement à écrire que un tel et un tel a déclaré ou écrit ceci ou cela.
 
Au total le lecteur n’a rien appris et après, il sait encore moins qu’avant d’avoir lu l’article, ce qu’est une secte, ou ce qu’est un acte terroriste.
Alithia
références au 16/11/2006
 

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans réédition
commenter cet article

commentaires