Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 01:23



Le MRAP vient de publier son rapport 2009 sur l'état du racisme, de l'antisémitisme et du négationnisme sur internet. Il y pointe wikipedia pour la publication sous Wikisource, un des sous-produits de la Wikimedia Foundation complément de Wikipedia, du Protocole des sages de Sion,  célèbre faux composé par la police du tsar et largement utilisé par Hitler , texte interdit à la publication en France et dans la plupart des pays d'Europe et pays de langue française également. Le MRAP a demandé son retrait. En vain. Voilà pourquoi sur ce rapport, wikipedia avec wikisource, est associée aux pires sites négationnistes, haineux, neo-nazis, pour accepter de publier  et refuser de retirer un texte de propagande toujours utilisé comme tel par les neo-nazis et dans certains pays du Moyen-Orient, et pourtant interdit de publication ici.






Voir le passage sur wikipedia page 33 du rapport dont je reproduis ci-dessous le communiqué [1].

La Wikimedia a été saisie. Les responsables de wikipedia et de wikispource ont été également prévenus et sollicités de retirer ce texte. Ils n'en ont rien fait. Quant aux déclarations à ce sujet, pire encore, elles indiquent que l'on n'en a pas l'intention, n'en voyant même pas la raison, comme je l'ai déjà signalé en soulignant le commentaire de D.M. , le grand chef de wikipedia qui la représente dans les media, déclarant intelligemment sur son blog que wikipedia et ses sous-produits  labellisés  n'ont pas à se soucier des lois, étant diffusés à partir des Etats-Unis. Quant au respect d'un principe signifié par une loi, en l'occurrence  concernant un instrument de propagande dont on sait qu'il est toujours utilisé comme tel aujourd'hui , le grand chef sentencieux déclare  qu'il ne voit aucune raison à retirer les Protocoles de ses  pages labellisées et qu'il n'imagine pas un instant que la fameuses "Foundation" comme ils disent dans leur fran-glais (c'est à dire simplement association pour parler français),  pourrait céder à des groupes de pression" ou plier devant des associations privées venues de toutes parts (sic) . Car pour le grand chef wikipédien, David Monniaux  respecter les lois , respecter des principes, est assimilé à 
céder à des "groupes de pression" ou se laisser dicter sa conduite par des "associations privées."  Il met sur le même plan les pressions des islamistes pour contrôler l'éventuelle publication par wikipedia d'un portrait de Mahomet dont la Perse est riche dans son passé, mais que les fondamentalistes refusent à wikipedia la liberté de publier, d'une part,  et d'autre part  le fait de devoir s'abstenir de publier le texte de propagande et d'incitation à la haine le plus infect qui soit et , qui plus est, interdit, sur simple demande, légitime, et par respect de la loi.

Ce qui va sans dire pour une encylopédie. Sauf wikipedia qui, ne serait-ce que pour cette raison, n'est pas une encyclopédie mais un produit internet dans ce qu'il peut produire  de pire.

Cela dit,  il n'est pas le seul.  Ou plus exactement, à sa suite, les wikipédiens tiennent tous le même genre de propos. L'article que j'ai précédemment écrit sur le sujet a reçu des tonnes de commentaires de wikipédiens défendant la position de David Monniaux , au nom du droit américain et bla bla bla .et la liberté de tout publier sans restriction... Comme quoi, les idéologies d'extrême-droite et l'antisémitisme se portent assez bien à wikipedia.[2] Ce qui est logique, compte tenu de ses règles de "neutralité " qui ne représentent en rien des digues susceptibles de retenir ce genre de débordements  et compte tenu des rédacteurs qu'elle attire du fait des dites règles.

Cela  ne me semble que logique car sans lois et sans éducations ni règles,  les hommes ne sont pas spontanément bons, enclins à pratiquer toujours le respect  des autres et la justice , non plus qu'à rechercher la vérité et à ne se conduire qu'en suivant leur raison et leurs meilleurs sentiments et désirs généreux. Wikipedia autorise à sortir du cadre de ce que justice et vérité  requièrent. Elle ne demande que "neutralité" et prône que tout est relatif ... et illimité.

La "neutralité" montre que tout peut se publier à wikipedia, la seule réponse aux objections étant l'absence de jugement et de principes prônés à wikipedia qui répond en substance : chez nous on fait ce qu'on veut et si on a décidé de publier tous les délires haineux des extrémistes et renvoyer à leurs sites utilisés pour composer certains articles, on le fait et on établit cet état de fait, de force. Il s'agit d'un véritable coup de force  contre les principes, les valeurs et les lois de la république et des pays démocratiques. Mais de cela les wikipédiens se contrefichent, absous par David Monniaux, leur "tête pensante" et porte-parole dans les media. [3]

Alithia


note [1]  déclaration du Mrap :

Wikimedia : les protocoles des sages de Sion diffusés impunément

 

Le MRAP consterné tient à dénoncer la diffusion intégrale du protocole

des sages de Sion sur Wikisource.

Il rappelle que "Les protocoles des sages de Sion" est un faux antisémite

et un plagiat notoire, fabriqué pour justifier les pogroms dans la

Russie tsariste et régulièrement cité comme authentique par les

antisémites d'aujourd'hui.

 


Le MRAP est d’autant plus consterné que ce texte est interdit en France

selon la loi :

 

Arrêté du 25 mai 1990 interdisant la circulation, la distribution et

la mise en vente d'un ouvrage NOR: INTD9000211A


Par arrêté du ministre de l'intérieur en date du 25 mai 1990:

Considérant que l'ouvrage intitulé Protocoles des Sages de Sion est

d'origine étrangère dès lors qu'il est traduit d'une langue étrangère;

Considérant que la mise en circulation en France de cet ouvrage est de

nature à causer des dangers pour l'ordre public en raison de son

caractère antisémite;

Considérant l'impossibilité d'appliquer les dispositions de l'article 8

du décret no 83-1025 du 28 novembre 1983,

La circulation, la distribution et la mise en vente de l'ouvrage

intitulé Protocoles des Sages de Sion sont interdites sur l'ensemble du

territoire.

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000708686

 

 


Le MRAP vient de saisir Wikimedia afin de retirer immédiatement ce

texte, qui participe à encourager l’antisémitisme. Il reste que cette

diffusion pose la question d’une mobilisation effective contre la

propagation du racisme sur la toile.



[2] les articles d'histoire, sur certains sujets, sont imprégnés de ces idéologies et prennent carrément leurs sources du côté des neo-nazis, des négationnistes et donnent en référence leurs sites auxquels ils renvoient et où ils vont chercher leurs sources. voir par exemple quelques articles du blog ; 

problèmes des sources auxquelles pioche wikipedia et celles qu'elle exclue

propagande antisémite & et négationnisme à wikipedia : neutralité ?

les articles de wikipedia écrits à partir de sites négationnistes wikipedia ne tolère pas plus la rectification que la critique

wikipedia hors la loi : propagande et banalisation du nazisme


exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 4-

exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 3-

déformation et propagande sur wikipedia 2-

Exemples de déformation et de propagande sur wikipedia 1-


Dieudonné approuve la ligne générale de wikipédia


les articles de wikipedia à la gloire des dictateurs et dictatures


[3] sur le thème : pas question de céder aux demandes non plus qu'aux menaces (!) cet article ; article devenu introuvable

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans libre expression
commenter cet article

commentaires

Zardoz 10/04/2010 09:40



non, il n'y en a pas. J'ai essayé. 



alithia 10/04/2010 13:04



Dommage. Par courrier alors peut-être.



Zardoz 09/04/2010 12:01



Héla oui, l'argent n'a pas d'odeur.



alithia 09/04/2010 18:00



Cela dit la BNF ne doit pas le savoir. Il faudrait le leur  faire savoir s'il existe un site où laisser des messages.



Zardoz 09/04/2010 10:18



Dernières infos:


http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/04/08/numerisation-des-livres-la-bnf-s-associe-a-wikisource_1330826_651865.html


 


La BNF sait-elle qu'elle s'associe à un site qui met à la disposition des Français un ouvrage interdit de publication en France? et si elle le sait, cela ne la dérange-t-elle pas?



alithia 09/04/2010 11:53



Elle ne doit pas le savoir.


Mais le travail bénévole est mis à contribution, c'est bien pratique, et on n'est pas regardant sur l'idéologie des gugusses.



Marjorie 18/02/2010 16:20


Le MRAP pointe Wikipedia, croyez-vous que ça les gêne ? Pas du tout il se trouvera toujours un habituel spécialiste en art de plaider n'importe quelle cause  et soutenir n'importe quel
argument pour vous soutenir sans ciller que c'est normal, comme le fait le chef et comme le répétera le gamin ou l'écervelé qui compose Wikipedia.


Marie 17/02/2010 00:30


Bien répondu.
ça tombe sous le sens qu'une dénommée encyclopédie à destination de la jeunesse qu'elle cible, soi-disant pour les études, ne publie pas ce texte ignoble.
Mais au contraire les wikipédiens le défendent becs et ongles.
Jolie conception de la fameuse encyclopédie à visée pédagogique comme l'est une encyclopédie (d'où son nom encyclo-pédie).