Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 16:31

 

 

 

 

 

Paradoxale défense du "libre", un blogueur  met en ligne le texte intégral du dernier  Houllebecq, au prétexte de défende le "droit d'auteur" des participants à wikipedia.

 

 

"La carte et le territoire" de Houellebecq inclut quelques passages de notices de wikipedia, de type publicitaire ou technique, que l'auteur récompensé par le prix Goncourt a inséré  dans son roman.

 

 

Ce procédé littéraire courant qui consiste à réutiliser des matérieux existants pour les insérer dans une oeuvre originale,  est apprécié à tort par les wikipédiens et les partisans du "libre" comme un plagiat, soit un emprunt indû, un vol, ne respectant pas le  droit d'auteur  -attribué à wikipedia et ses rédacteurs. Houllebecq aurait dû citer wikipedia, disent-ils. voir Wikipedia et Houellebecq ou le plagiaire "plagié"

 

 

Ils se trompent doublement.

 

Sur la nature d'une oeuvre d'art qui n'est pas soumise à citation de ce dont elle s'inspire et qui n'a pas de droits à reverser à l'auteur de l'oeuvre originale à partir de laquelle elle crée une oeuvre dérivée, une véritable création , inédite. Hors plagiat évidemment, c'est à dire contrefaçon, ce que règlemente le droit[1]. Une oeuvre d'art en effet, n'est pas une oeuvre de connaissance, qui est elle soumise à citation des sources et références aux oeuvres, ainsi qu'au droit de citation.

 

Sur la nature de wikipedia, oeuvre collective sans auteurs, qui ne crée aucune connaissance nouvelle, ni aucune oeuvre nouvelle de connaissance, mais est faite de collages  issus de compilation d'oeuvres relevant de la connaissance qu'elle reprend et transpose  par bribes en les réécrivant collectivement. voir le code de la propriété intellectuelle

 

Et il est paradoxal que wikipedia, qui interdit toute rédaction originale -ce que signifie son principe de "neutralité"- qui est une oeuvre collective faite de collages  issus de compilations de travaux originaux que ses rédacteurs  pillent discrètement en réécrivant des fragments de leurs oeuvres, prétende dénoncer un plagiat et , via ce blogueur qui la défend,  s'ériger en paragon de vertu sanctionnant tout emprunt fait à quelque texte que ce soit sans tenir compte de son statut, puisque même des brochures publicitaires reproduites par wikipedia seraient interdites de reproduction à un écrivain qui en insère quelques paragraphes au sein d'un texte de création de plusieurs centaines de pages.

 

C'est le monde à l'envers. Les wikipédiens et partisans du "libre" qui s'engouffrent dans cette voie ne se rendent pas compte de ce qu'ils disent.

 

 

 

 

 

2° temps de l'histoire et conséquence des accusations de plagiat de wikipedia  :  des partisans du libre, -c'est à dire des logiciels libres et des licences C.C. sous lesquelles peuvent être publiés des textes, images, musiques etc. autorisant leur reproduction et leur transformation à des fins utilitaires dites d'amélioration-,  veulent donner une leçon  à Houllebecq et défendre wikipedia. Pour venger cette dernière ils prétendent que, les éléments repris  a wikipedia étant sous licence libre Creative Commons, le nouveau texte qui les inclut, soit le roman de Houellebecq tout entier se trouve à son tour sous licence C.C. et à ce titre, libre de droits et publiable sur internet.

 

Le problème est que ce faisant, ils commettent un piratage du texte d'un écrivain qui n'a pas lui-même choisi de publier son texte sous licence libre, et ils se posent en pères la terreur vis à vis des oeuvres de l'esprit auxquelles ils prétendent imposer de nouvelles règles, pour les emprunts  et de nouvelles contraintes, pour forcer à les mettre  sous licence libre.

 

Désormais, selon cette vision, tout artiste devrait se voir interdire d'emprunter quoi que ce soit aux oeuvres, documents ou matériaux existants, sous peine de se voir accusé de plagiat et ses oeuvres pourraient être autoritairement publiées par d'autres sous prétexte de licences libres.

 

Ils ne distinguent pas les articles de wikipedia des oeuvres de l'esprit , ni une note purement informative d'une oeuvre d'art. Ils ne distinguent pas non plus contrefaçon, copie ou plagiat d'une oeuvre, ce qui tombe sous le coup de la loi, et par ailleurs emprunts et pastiches, adaptations, réécritures  et créations originales donnant lieu à une nouvelle oeuvre de l'esprit , qui font partie de tout travail de création . 

 

 

 

Florent Gallaire, wikipédien et partisan du libre, qui par ailleurs travaille dans le cabinet des avocats de wikimedia. fr. annonce cette publication sur son blog au nom de la logique des licences libres selon laquelle la reproduction libre exige que la nouvelle publication soit à son tour sous licence C.C.. Hormis le fait qu'une notice utilitaire ou publicitaire insérée dans un texte littéraire ne consititue pas un plagiat mais est un procédé littéraire connu, déjà largement pratiqué par Perec , hormis le fait qu'une oeuvre de création artistique n'est pas soumise à citation, hormis le fait que l'emprunt de matériaux existants par des oeuvres artisitiques est une pratique commune, ce n'est pas l'ensemble du roman qui est constiotué de fragments de wikipedia. Or c'est le roman dans son entier qui fait l'objet d'une publication sauvage.

 

D'autres publications sauvages du roman de Houellebecq se trouvent également sur le net, par un effet boule de neige dans lequel certains partisans du "libre" se sont emballés.

 

 

 Flammarion  demande le retrait immédiat et se réserve le droit de recourir à la Justice pour piratage d'oeuvre et non respect du droit d'auteur.

 

 

 

Ceci jette une lumière sur les licences libres de type C.C.et le problème qu'elles posent dans la mesure où des militants acharnés de ces licences veulent imposer à toute création d'auteur le schéma et l'obligation de la publication libre, où l'auteur abandonne l'essentiel de ses droits et renonce à toute reconnaisance en tant que tel et à toute rémunération en contre-partie de son travail.

 

On arrive à un terrorisme visant tout créateur, au nom de la liberté, qui se fonde sur une négation de ce qu'est une eouvre de l'esprit, accompagnée d'un populisme anti-intellectualiste qui est l'idéologie régnante à wikipedia.

 

 

 

Nous en avons déjà parlé  :wikipedia et le problème du droit d'auteur

.

 

 

Les avocats spécialisés en droit d'auteur rappellent que l'emprunt d'un texte sous licence libre ne contraint à mettre à nouveau sous licence libre que les utilisateurs des logiciels libres, et que la mise sous licence C.C. ne peut être une obligation pour tout texte ne peut s'étendre

 

Emmanuel Pierrat, avocat spécialisé en droit d'auteur explique que Florent Gallaire « cite un point du règlement qui s'applique uniquement aux contributeurs du site. Quand quelqu'un participe à cette œuvre collective, son propos est libre. Mais cela ne s'applique en rien au travail personnel d'un individu qui s'est inspiré des articles de l'encyclopédie. » voir sur Rue89

 

 

 

 

A cette occasion on découvre que le droit qui protège les auteurs et les oeuvres de l'esprit, parmi lesquelles les oeuvres d'art qui en sont un cas particulier, font une catégorie à part des publications du type de wikipedia, qui ne sont pas reconnues comme des oeuvres de l'esprit protégées par le droit d'auteur.

 

Les oeuvres de l'esprit peuvent, sous conditions, donner lieu à des oeuvres dérivées, publications de choix de texes commentés, traductions par exemple  ou transpositions d'un texte littéraire au cinéma, ou interprétations d'une même oeuvre, ou reprises d'un texte dont un auteur s'est inspiré pour le réécrire autrement donnant lieu à nouvelle oeuvre : combien de Madame Bovary n'ont-elles pas été réécrites après Flaubert, pour créer de nouvelles oeuvres ?

 

 

 

Mais les publications telles que wikipedia ne sont pas considérées comme des oeuvres pouvant donner lieu à oeuvres dérivées. Le droit les nomme oeuvres collectives, pour indiquer la différence, et signifie qu'elle ne peuvent être copiées car elles ne peuvent donner lieu à une nouvelle oeuvre qui s'en inspirerait n'étant pas elles-mêmes des oeuvres originales et donc sont pas soumises au droit d'auteur, comme sans auteurs, ou produits d'auteurs qui n'en sont pas.

 

De plus avec les licences C.C. autorisant la reproduction libre et même la transformation, les auteurs cèdent tous droits de protection de leurs textes, comme s'ils étaient des logiciels améliorables par la contribution de tous. Des textes, se révèlent  ainsi être considérés non comme des oeuvres de l'esprit, uniques et fruits de la création d'un auteur, mais comme des objets techniques utilitaires aux performances améliorables par la contribution collective, sur le modèles de logiciels libres qui réunissent les compétence de nombreux informaticiens pour améliorer une technique. 

 

Pourtant wikipedia le reconnaît aussi : elle est une publication faite de compilations, ce que précise explicitement sa licence Creative Commons qui n'implique pas qu'une compilation faite à partir de celle-ci obligerait la mise sous licence de la compilation seconde. La clause « Share Alike », « s’applique à l’Œuvre telle qu’incorporée dans une Compilation, mais n’a pas pour effet d’imposer que la Compilation soit soumise aux conditions de la présente Licence » . (art. 4). voir également sur la licence C.C.

 

 

L'oeuvre collective est le résultat d'un assemblage par compilation, ce que sont les articles de wikipedia qui ne créent aucune oeuvre originale,  comme wikipedia  l'explicite puisqu'elle l'interdit.

L'oeuvre dérivée est la reprise modidiée d'une oeuvre déjà existante.

Une compilation reprenant une compilation, n'est pas une oeuvre de l'esprit, et en cela, n'est  pas protégée par le droit d'auteur.

Seule une création originale est une oeuvre protégée par ce même droit.

En somme la première est assimilée à une amélioration technique comme les logiciels libres.

Seule la seconde est une oeuvre de l'esprit protégée par le droit d'auteur.

 

 

 

 

Alithia

 

 

note [1]  ce qui est interdit : contrefaçon et plagiat, ce que détermine le droit, à propos d'un film , un exemple de  condamnation pour plagiat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

altshift 02/12/2010 16:38



Non, non, Michel Dalençon, c’est mon côté facétieux qui m’a échappé… vos propos étaient fort intéressants, tout comme il est toujours intéressant de savoir comment et pourquoi les copistes
successifs modifient peu à peu les textes quand le sens initial leur échappe ou qu’il ne connaissent plus le vocabulaire ou encore ne peuvent que les transformer en préjugés de leur époque. C’est
comme ça, par glissement et infusion du sens qu’on apprend. Et qu’on apprend à remonter le fil de l’Histoire.



Michel Alençon 02/12/2010 10:02



J'ai eu tort dans un autre commentaire d'être à la limite du hors-sujet à propos de Galilée ; le présent blog n'a pas pour but premier de discuter de théologie en général, ni de
l'inerrance biblique en particulier ; en revanche, c'est vrai que Galilée aurait été absent de la wikipédia de l'époque mais pas parce que la Bible disait que le soleil se
mouvait alors que Galilée prétendait qu'il était immobile (ce que j'appelle le strict héliocentrisme) Non ! Galilée aurait été absent de cette wikipédia uchronique tout simplement parce
qu'il n'était pas sourçable.


Ceci étant, puisque je rappelle que j'ai été le premier à vraiment publier un livre cop'collant une importante partie du futur Goncourt, je pense que Flammarion a été bien présomptueux de ne pas
avoir sorti, par simple principe de précaution avant le Goncourt, une seconde édition où les sources de Houellebecq, et pas seulement les wikipédiennes, auraient été clairement indiquées.



alithia 03/12/2010 16:47



Excusez-moi mais je ne comprends rien à ce que vous dîtes et faîtes.


 


Vous vous êtes mis à diffuser des éditions piratées ? C'est votre responsabilité, je vous le rappelle, vous avez une IP émettrice, un nom, et en plus il paraît que
vous êtes connu, comme écrivain.


 


Je ne sais pas ce que vous cherchez. Comme Gallaire dont vous partagez l'idée depuis le début ?


 


Webfolies that's all.



J-Jacques 02/12/2010 02:06



Evidemment, pastiches, collages, humour et détournements de textes, décalages, déplacements, incongruités ou superpositions , écriture qui colle au réel, mis à plat, et recopie des passages
banals d'autres textes pour montrer la banalité du réel, ne sont pas envisagés par les rois de la compilation sous licence libre qui écrivent de manière banale.


 



Michel Alençon 01/12/2010 23:32



Oui, de même que son livre est truffé de modes d'emploi d'appareils photos, ou autres
compagnies d'aviation et la liste des villes qu'elles desservent. Ce sont des descriptions purement techniques, purement informatives, que Houellebecq n'a pas inventées, totalement plates et sans
style, simplement utilitaires qui accentuent l'effet de la morne platitude de la réalité telle qu'il la met en scène sans métaphores, selon un certain réalisme [là est
son style propre] où il prétend justement s'en tenir à de la copie brute.


(fin de la citation d'Alithia à propos du Houellegate un peu plus haut)


le mot "truffé" n'est pas excessif ; plus je relis, plus j'en trouve de nouveaux ; le dernier en date, que je n'ai vu répertorié nulle part, s'obtient en recopiant, sans oublier les guillemets,
ceci sur Google : treima "et les sanctions en cas de non-respect"



Michel 01/12/2010 22:29



Encore un effort, wikipédiens, pour être révolutionnaires.