Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:23

 

 

 

La voix de la France  a disparu dans le monde, disent les diplomates français

 

Pour faire suite à ce que j'écrivais hier sur la politique étrangère de la France sous Sarkozy,* son absence et son silence remarqués sur la scène internationale du fait de son absence de pensée et de dessein, et son incapacité à s'exprimer face aux révolutions et au soulèvement du monde arabe, du fait de ses choix et alliances compromettantes  et sa courte vue , également à propos des méthodes du chef de l'Etat fort peu orthodoxes qui accuse les fonctionnaires (Justice, police, ambassadeurs) lorsqu'il rencontre les échecs de sa politique, voici qu'est publié un texte critique émanant d'un groupe de membres du corps diplomatique qui a choisi un pseudonyme pour s'exprimer collectivement, sous le titre "La voix de la France  a disparu dans le monde".

 

Inutile de souligner le caractère tout à fait inhabituel et d'autant plus significatif  de ce fait, d'un tel texte de protestation collectif émanant d'une partie du corps diplomatique,  obligé de réagir pour signaler publiquement le problème des agissements erratiques du chef de l'Etat en matière de politique étrangère.

 

Dans la série ce que vous ne verrez jamais sur wikipedia sur l'article insipide et ultra-censuré de wikipedia sur Sarkozy.

 

 

Dans le Monde un groupe de diplomates français analyse les échecs de la politique étrangère et les problèmes et échecs de la diplomatie françaises sous Sarkozy, et leurs causes : impréparation, improvision, absence complète de dessein et de réflexion, les décisions sont prises sous le coup d'impulsions ayant pour seules visées des motifs de politique intérieure électoraliste.

 

Après les magistrats et les policiers, ce grand corps de l'Etat dénonce le manque de réflexion et les erreurs du pouvoir éxecutif soumis aux improvisations de l'Elysée qui accuse les fonctionnaires et les corps d'Etat lorsqu'il rencontre des échecs, imputables à ses seules décisions et à son style. [1]


 

"Notre politique étrangère est placée sous le signe de l'improvisation et d'impulsions successives, qui s'expliquent souvent par des considérations de politique intérieure. Qu'on ne s'étonne pas de nos échecs."

 

En effet, écrivent ces diplomates :

 

"  Il est clair que le président n'apprécie guère les administrations de l'Etat qu'il accable d'un mépris ostensible et qu'il cherche à rendre responsables des déboires de sa politique. C'est ainsi que les diplomates sont désignés comme responsables des déconvenues de notre politique extérieure. Ils récusent le procès qui leur est fait. La politique suivie à l'égard de la Tunisie ou de l'Egypte a été définie à la présidence de la République sans tenir compte des analyses de nos ambassades. C'est elle qui a choisi MM. Ben Ali et Moubarak comme "piliers sud" de la Méditerranée.

 

Un WikiLeaks à la française permettrait de vérifier que les diplomates français ont rédigé, comme leurs collègues américains, des textes aussi critiques que sans concessions. Or, à l'écoute des diplomates, bien des erreurs auraient pu être évitées, imputables à l'amateurisme, à l'impulsivité et aux préoccupations médiatiques à court terme."

 

Ils ajoutent que l'agitation autour de l'affaire Florence Cassez de la part du chef de l'Etat fut également particulièrement inadéquate, car ce genre de discussions susceptibles d'aboutir à un compromis et une solution, doivent être menées avec diplomatie et dans la plus grande discrétion.

 

 

 

La tendance à mépriser l'expérience, le savoir et le savoir-faire des professionnels est une tendance lourde de l'époque, fondée sur le présupposé que n'importe qui peut faire et décider de n'importe quoi. L'exemple vient d'en haut. Sarkozy est vraiment homme de son époque : mauvais président car il concentre en lui les travers de son époque, gouvernant à vue au gré des sondages et des répercussions médiatiques. La démagogie, la tendance au populisme et l'absence de pensée sont au pouvoir.

 


 

Alithia

 

*  Sarkozy, la diplomatie et l'international, ce que vous ne verrez pas sur wikipedia

 

note [1]

[à propos de la politique sécuritaire de Sarkozy, ses échecs,  sa manie d'exploiter l'émotion lors de faits divers horribles, non seulement pour proposer de nouvelles lois, inutiles, inefficaces et de peu de sens, mais encore pour accuser les corps de fonctionnaires et décharger l'Etat de ses responsabilités. Ainsi il a réussi à  provoquer les protestations de tous ces corps d'Etat, avec des mouvements tout à fait inédits  de leur part. A ce propos il faut voir l'intervention de l'avocat Maître Thierry Levy sur Dailymotion  : Sarkozy + dangereux que Thierry Meilhon]

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sergio 27/02/2011 20:52



Sarkozy n'a pas les compétences d'un président. Il est un éternel candidat, toujours en campagne. Mauvais gouvernant, il a montré ses limites sur de nombreux sujets et nous avons vu de quoi il
est capable, un amateurisme rare, le dos tourné au printemps arabe. Il se réveille ce soir et, entre deux voyages éclair, il remanie une fois encore, sauf qu'il a oublié Ollier le "frère" de
Kaddafi. On en reparle sous peu ?



flo 24/02/2011 12:34



Je suis d'accord avec le fond du commentaire de Baâl... mais je comprendrai jamais comment des républicains peuvent encore glorifier un boucher comme Napoléon. Et ca arrive souvent en plus... et
même chez Victor Hugo ! Il doit y avoir une raison, mais j'ai beau chercher je ne la trouve pas. Allez qu'est ce que vous lui trouvez de si bien à ce cataclysme ambulant ?



Baâl-Enlil 23/02/2011 15:57



Je suis d'accord avec le post n°2, il semblerait en fait que Sarkozy soit en effet un président qui joue au fort sans aucune vraie classe...


Etre président de la république implique d'avoir des inspirations Gaulliennes ou Bonapartistes...


Sarkozy n'est ni de Gaulle ni Napoléon Bonaparte...


De Gaulle avait le prestige de résistant de la première de 1940, et quand il a pris le pouvoir en 1958 pour 11 ans, il en a profité pour aider la France à reluire sur le Monde...


Bien sûr, le capitalisme sous de Gaulle était existant, mais il était néanmoins tempéré par la présence de l'URSS, c'était le contre-pouvoir cet URSS !


Napoléon Bonaparte, lui, avait le prestige d'avoir su bâtir un Empire Français après avoir rétabli l'ordre compromis par les ratés de la première république des années 1790...


N.Bonaparte et Ch de Gaulle ont tous les deux chutés par péché d'orgueil qui a précipité leurs fins...


Mais on dirait que les équivalent de notre président se multiplient dans le monde...


A croire que la "Politique" a perdue de son lustre...


Voilà !


La philosophie est une belle matière, dommage qu'elle ne soit pas tellement appréciée...



alithia 23/02/2011 16:44



un tyranneau en puissance qui n'a pas les moyens de ses désirs


 


La philosophie est une belle matière, dommage qu'elle ne soit pas tellement appréciée...


vous avez oublié de terminer votre phrase


 


La philosophie est une belle matière, dommage qu'elle ne soit pas tellement appréciée...par les wikipédiens et leurs chefs qui donnent le la.



Dominique Hasselmann 23/02/2011 12:53



Ce texte est un cinglant camouflet envoyé à la face du petit épicier (non arabe) de l'Elysée.


Son absence de sens diplomatique, son égocentrisme, son affairisme plus fort que l'éthique (rappelons-nous des déclarations de Rama Yade au moment de la venue de Kadhafi à Paris, en décembre 2007
et qu'elle a vite payées), alors qu'il avait osé proclamer auparavant que les droits de l'homme ne devaient pas céder la place aux contrats... avant de pratiquer la politique inverse (voir ses
visites en Chine), tout cela s'ajoute au lourd passif du président actuel de la République.


Pour le moment, il a encore la chance de ne pas voir les foules déferler dans les rues avec un slogan désormais tout prêt (et affiché récemment sur le Palais de justice de Paris lors de "la
fronde" des magistrats) : "Sarkozy, dégage !".



M.Z. 22/02/2011 15:16



un tweet de cet article la politique étrangère et la diplomatie françaises critiquées par des diplomates: Pour faire suite à ce q... http://bit.ly/e9tbVp



alithia 22/02/2011 16:43



ah ? et ? késaco ? traduction ? quelqu'un peut m'expliquer ?