Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 17:11


Nous avons déjà eu l'occasion de noter la particulière médiocrité des articles d'histoire de wikipedia. Et nous avons également noté que bien souvent les articles d'histoire, outre leur naïveté primaire qui consiste à ne coller que des faits plus ou moins épars sans aucune analyse, sont des réécritures de l'histoire tout à fait orientées, voire aprtiales jusqu'à la caricature. Par exemple sur l'Inquisition, les rédactions de Michelet, un fondamentaliste catholique, présentent celle-ci comme un chemin de roses qui visait la
seule contrition et la  simple rectification des consciences par incitations  et sermons de type religieux normal et injonctions à la piété  avec quelques prières et actions pieuses  en guise de pénitence. Pas un mot des crimes et tortures à grande échelle, qui sont niés. A leur propos on parle de "légendes" (sic)

Ici c'est encore de torture dont il est question.


Le site Wiki-Grill qui sollicite professeurs et chercheurs pour analyser périodiquement des articles de wikipedia, donne un exemple supplémentaire de ces rédactions médiocres, prétendant donner un avis de néophyte en guise de compte-rendu de l'histoire et parfaitement orienté dans ses interprétations, comme par hasard ultra-conservatrice.

Cette fois-ci il s'agirait selon wikipedia de "l'efficacité de la torture" (sic) lors de la Bataille d'Alger, ce que confirmerait (sic) le film éponyme de de G. Pontecorvo. Ce qui est évidemment faux. De plus il n'y a pas un mot dans l'article de wikipedia sur les raisons et principes qui permettent de condamner la torture, ce qui est un peu court et réellement lacunaire pour un article qui prétend à l'efficacité de cette pratique et "sans jugement moral" est-il dit en prime . Pas de jugement moral à wikipedia, on le sait, puisque cela relève de sa fameuse conception de la "neutralité", mais pas de jugement politique non plus, et surtout pas de rappel aux principes, juridiques, politiques et de civilisation sur lesquels se fondent nos sociétés démocratiques. Invoquer quelques principes ou valeurs au fondement de la civilisation démocratique serait contraire à la "neutralité" wikipédienne aussi, qui exige de ne pas choisir , jamais, ni entre démocratie et extrême-droite, ni entre droits de l'homme et ceux qui les contestent, ni entre tolérance et liberté d'expression et ceux qui y sont hostiles au nom de religions généralement, interprétées dans un sens fondamentaliste (quelle que soit  la religion concernée) au service de certains pouvoirs.

Une fois encore le conformisme wikipédien est mis en cause ainsi que sa propension au révisionnismle en histoire.




Wiki-Grill écrit  :


En préparant notre dossier « Pourquoi les démocraties torturent » (mai 2009),  j’avais lu l’article consacré par Wikipédia au film La Bataille d’Alger, de Gillo Pontecorvo et Yacef Saadi.  Après l’évocation rapide du synopsis du film, l’article  s’ouvre sur un long développement intitulé « Objectivité ».  On y lisait (on y lit toujours, à la date à laquelle j’écris) ce paragraphe étrange :

« La question de la torture est abordée comme un fait, sans jugement moral : seules quelques scènes montrent des actes de tortures (réalistes par rapport aux témoignages et photos qui nous sont parvenus de l'époque). D'ailleurs la torture est bien montrée comme ayant été efficace pour démanteler le réseau du FLN d'Alger ».

On ne s’étonne pas de trouver « actes de tortures » avec un « s » à « tortures », banale faute de français. On s’étonne un peu plus de ce que la question de la torture puisse être abordée « sans jugement moral ». Mais la dernière phrase pose un problème d’une toute autre ampleur.

Contrairement à ce qu'on laisse croire au lecteur,  le fait que le film ait présenté la torture  « comme ayant été efficace » n’est  pas un signe d’objectivité. L’efficacité de la torture lors de la bataille d’Alger a été mise en doute par  la plupart de ceux qui ont étudié la question avec le recul  nécessaire.

Voici ce qu’écrit Darius Rejali, auteur de l’ouvrage majeur Torture and Democracy (2007), dans l’article que nous reproduisons dans notre numéro :


« Les défenseurs de la torture mettent en avant un argument efficace : la bataille d’Alger. En 1956, le FLN (Front de libération nationale) engagea une campagne terroriste d’attentats à la bombe à Alger, tuant de nombreux civils innocents. En 1957, le général Jacques Massu et  le gouvernement français entamèrent à Alger une campagne de lutte contre l’insurrection qui comprenait le recours à la torture. Pour citer le théoricien militaire britannique Brian Crozier : “Grâce à ces méthodes brutales, Massu écrasa l’organisation du FLN à Alger et rétablit solidement l’autorité française. Et il fit le boulot en sept mois, de mars à la mi-octobre” .

article complet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zardoz 04/05/2010 19:08



Rebonjour, 


encore un article du monde pour réflechir


http://www.lemonde.fr/cinema/article/2010/05/04/la-polemique-enfle-autour-du-film-hors-la-loi_1346400_3476.html#ens_id=1163066


Encore une fois un élu de droite (cette fois-ci UMP) réclame le retour à la censure, cette fois-ci au nom de la "vérité" historique. 


Wikipedia serait-il sans le savoir dnas l'air du temps?



Zardoz 30/04/2010 19:40



Beuh.. Cela n'a rien à voir avec wikipedia. C'est le maire de Parthenay qui a commis cette énormité. Il n'y a pas d'article sur Ida Grinspan sur wikipedia francophone. 



Simon 29/04/2010 20:39



Dans le même genre, on pourrait aussi interdire de mentionner le transports de déportés dans des wagons à bestiaux, histoire de ne pas stigmatiser les cheminots... ce serait tout à fait dans le
même esprit.



alithia 30/04/2010 19:07



Vous avez tout à fait raison.





Ceci est un exemple (terrible) du révisionnisme de wikipedia... et du triomphe de la bêtise qui laisse passer de telles censures





Où s'arrêteront-ils ?



Zardoz 29/04/2010 19:46



je n'avais pas relevé l'expression autorité légitime pour nommer le régime de Vichy. Si le régime était légal était-il légitime? Il ne procédait que très indirectement du suffrage universel (les
députés de 1936 moins les communistes avaient donné au maréchal les pleins pouvoirs en 1940). 


Ida Grinspan a été arrêtée en janvier 1944. 



alithia 30/04/2010 19:21



Légitime est en effet énorme.


Révisionnisme historique, politique et de tous les sujets, voilà la seule oeuvre de wikipedia



Zardoz 29/04/2010 18:41



Bonjour,


Le révisionnisme et la censure ont de beaux jours devant eux: voilà que la lettre d'une ancienne déportée à Auschwitz est censurée, sous prétexte qu'elle y explique qu'elle a
été arrêtée par des gendarmes français. 


http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/28/journee-nationale-du-souvenir-une-mairie-censure-la-lettre-d-une-ancienne-deportee_1343793_3224.html


http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2010-04-28/la-mairie-de-parthenay-censure-une-lettre-de-ida-grinspan/917/0/448816


 


Notons les paroles du maire, telles qu'elles sont rapportées par le monde. 


 "Ne stigmatisons pas une catégorie professionnelle qui, dans ces temps troubles, avait obéi aux
ordres de l'autorité légitime", a-t-il dit à son adjoint. Ce texte "n'est pas de nature à apaiser les ressentiments à une époque où le repentir est malheureusement mis en
exergue", a-t-il ajouté.


tout un programme!



alithia 29/04/2010 19:19



De mieux en mieux !