Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:50


Le  site Rue 89  sous le titre bien choisi "est-on plus intelligent à plusieurs ?" publie l'interview d'un universitaire américain, Paul Duguit, qui travaille sur les media et qui a fait une étude de wikipedia dont il rapporte les grands traits et qui confirme ce que tous les profs pensent de wikipedia.


Curieusement il dit exactement ce que je dis sur ce blog depuis quelques années, et confirme toutes mes analyses et  il parvient aux mêmes conclusions que moi :  sur l'écriture collective qui ne peut convenir à une encyclopédie, sur le faux postulat de la sagesse des foules qui convient dans les situations où il s'agit de résoudre des problèmes pratiques, certes,  mais certainement pas pour la connaissance et sa transmission, sur le fait que wikipedia ne dépasse pas le niveau de l'information, - ce qu'il ne faut pas confondre avec la connaissance qui ne lui est pas assimilable-, et que donc, elle ne sera jamais une encyclopédie et ne peut ni ne pourra jamais concurrencer les vraies encylopédies. En termes de qualité du moins. La popularité, c'est autre chose.

Wikipedia n'est pas et ne sera jamais une encyclopédie, nous nous trouvons d'accord avec ce que disent tous les profs.  Etonnant n'est-ce pas ? .


N'est-ce



L'étude de Paul Duguit confirme que wikipedia est avant tout un media de diffusion populaire pour les sujets populaires, essentiellement loisirs populaires donc et n'est pas une publication qui oeuvre à la diffusion de la connaissance. (C'est ce que montrent bien ses consultations, de plus, et sans doute possible)


Le professeur et chercheur rappelle que si wikipedia est riche en information, ce dont elle s'ennorgueillit, certes, et qui constitue son auto-publicité permanente (des millions d'articles !) l'information n'est pas la connaissance .

Wikipedia n'est pas une publication qui dépasse le niveau de l'information. Elle n'est pas susceptible d'oeuvrer au développement de la diffusion de la connaissance, selon le professeur Duguit. C'est également ce que je pense et dont j'ai précédemment exposé les raisons.

Quant à son pari d'écriture collective reposant sur le postulat jamais vérifié mais souvent démenti que le nombre supplée l'incompétence. Elle a montré qu'elle ne peut remplacer l'écriture d'un texte par un auteur qui en assure la cohérence, et par un auteur compétent évidemment, pour en assurer l'exactitude et l'intelligence du propos et... éviter des points de vue biaisés.

Wikipedia s'auto-félicite certes, mais elle n'a pas démontré qu'elle pouvait faire mieux que de participer à la diffusion d'informations, complétant utilement Google et rien de plus.

Elle n'a pas démontré  que la dite "écriture collective" avait une réelle valeur, tout au contraire.

Elle n'a pas démontré que ses principes de "neutralité" étaient supérieurs à l'exigence de vérité, tout au contraire.


Voici quelques extraits des propos de Paul Duguit dont je recommande la lecture de l'étude à tous les wikipédiens, gradés ou non, et aux quelques profs égarés qui croient qu'ils participent à une encyclopédie au service de la connaissance.

Wikipédia : est-on vraiment plus intelligent à plusieurs ?

.

Professeur à l'université de Californie à Berkeley, a écrit avec John Seely Brown, de Xerox, « The Social Life of Information » (« La vie sociale de l'information »), Harvard Business Press, 2000. Il a publié une étude sur Wikipédia et les limites de l'auto-organisation dans la revue en ligne First Monday.

 

Il commence par ce qui semble faire le plus problème pour lui , le manque de vérité et d'objectivité , du fait du principe de neutralité :


1- problème de l'utilisation de wikipedia à des fins de publicité et de propagande, ce que permet le principe de "neutralité".


" certains actes commis sur Wikipédia, comme l'utilisation de Wikipédia par des compagnies pharmaceutiques ou encore par des hommes politiques (qui modifient l'article les concernant). Ce qui ne veut pas dire que Wikipédia soit neutre.

La « neutralité du point de vue » (NPOV) dont elle se prévaut tend à nous désarmer quand nous cherchons à interpréter un article et permet à des individus et des organisations d'exercer un pouvoir d'une manière qui devrait tous nous préoccuper."



2- mise en doute de la notion de "sagesse des foules" -notion de de Surowiecki"


" si la foule cherche à deviner le poids d'un cochon (il donne cet exemple), on voit la plus forte densité de réponses se grouper autour du bon poids. Mais sur une question comme la date de naissance de Defoe, on ne rencontre pas ce type de distribution.[...] Les gens qui cherchent à deviner le poids d'un cochon dans une foire agricole ont une bonne appréhension intuitive du poids, en raison de leurs connaissances agricoles. Mais demandez à un groupe de gens choisis au hasard le deviner la date de naissance de Condorcet…


3- mise en doute de la pratique de l'écriture collective pour autre chose que l'information.


Yochai Benkler, auteur de « La richesse des réseaux »... exalte la culture des logiciels libres. Il tire de ce milieu l'idée que, si un projet peut être morcelé en unités « modulaires » de petite taille (« granularité ») destinées à être travaillées séparément, ces modules peuvent ensuite être réassemblés et transformer le projet.

 

Ma thèse est que si cela marche généralement pour les logiciels, c'est beaucoup plus difficile pour les projets culturels. Par exemple, quel est le bon module pour une encyclopédie ? Wikipédia tend à fonctionner comme si c'était la phrase.

Les gens vont donc changer une phrase sans se demander quels effets cela produit sur l'article, encore moins sur l'ensemble de l'encyclopédie. C'est très problématique. Dans l'article sur Defoe, par exemple, on le voyait mourir à une certaine date au début du texte, à une autre date à la fin.

Personne n'avait remarqué parce que personne n'avait considéré l'article lui-même comme un module. De même, quelqu'un va faire un ajout dans un article sans réaliser que cela vient perturber d'autres articles. Dans les ouvrages de référence habituels, ce travail de coordination est fait par les éditeurs et il est essentiel.

 

4- wikipedia comparée aux autres encyclopédie : plus populaire, c'est certain, mais elle en reste à ce registre. Elle ne réussit pas à traiter la connaissance comme le fait une encyclopédie.

 

" elle est meilleure que la plupart de ses rivales en matière de culture populaire. Ce secteur est convenablement peuplé (la liquidité dont je parlais), et il existe en général une bonne connaissance des choses en question (où l'on retrouve Condorcet).

Elle peut donc humilier la Britannica sur les icônes populaires et la culture courante. Mais, en général, un article de Wikipédia est loin d'approcher la qualité de la même entrée dans une encyclopédie ou un dictionnaire digne de ce nom. [1]

Je serais surpris, par exemple, de trouver un seul personnage du dictionnaire Oxford des personnalités nationales (Oxford dictionary of national biography) qui soit mieux traité dans Wikipédia. Je pense que c'est dû au fait que ce genre d'ouvrage exige beaucoup de temps et d'organisation pour surmonter les limites de la « modularité » et de la « granularité » que Shirky et Benkler semblent avoir oubliées. "

 

5- et de manière plus générale, les innovations sur internet, telle wikipedia :


Je pense que les technologies peuvent nous donner un accès à « l'information », mais que la « connaissance » est un bien que nous acquérons par un engagement plus actif.

[...]

Comme toujours avec les concepts de vérité et de fiabilité, il y a un énorme avantage à faire prendre des vessies pour des lanternes. Chaque fois que quelqu'un trouve un nouveau moyen de fournir des ressources fiables, on verra quelqu'un d'autre s'employer à essayer de construire quelque chose qui y ressemble mais qui est trompeur.

[...]


Conclusion que saura comprendre tout bon lecteur.

 

A bon entendeur...


Alithia.

 

notes [1] : voilà ce que l'on constate en lisant wikipedia afin d'apprécier la qualité de ses articles et qu'on ne se contente pas d'une comparaison entre 42 articles de sciences exactes comme le fit la pseudo étude comparative de Nature. 42 articles sur des millions, ça parle de soi, et uniquement en sciences exactes sur des sujets très pointus où n'intervient pas n'importe qui, c'est le contraire de wikipedia ouverte à tous et à tous les points de vue, cela va également de soi qu'on ne peut tirer aucune conclusion valide d'une telle étude. 

 

l'artice complet : devient-on plus intelligent à plusieurs ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fugace 29/06/2010 21:48



Puisqu'en dépit de ma totale dépendance à Wikipédia j'arrive à trouver le temps, occasionnellement, de lire ce blog, je me permets de citer quelques-uns de mes articles :
http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lange_%C3%A0_quatre_ondes , http://fr.wikipedia.org/wiki/Supercontinuum , http://fr.wikipedia.org/wiki/Automodulation_de_phase ... Le problème quand on fait
beaucoup de maintenance (comme, au hasard, un admin), c'est que les "vraies contributions" sont noyées dans beaucoup de bruit ("bruit" qui consister à empêcher l'encyclopédie de perdre de l'autre
côté ce qu'on y ajoute d'un côté). Un autre problème c'est que les interlocuteurs soit n'osent pas moufter parce qu'ils causent à un admin, soit s'en prennent à lui parce que c'est un admin
indépendamment de ce qu'il dit, ce qui explique que certains admins font de la maintenance sous leur compte "normal"... et contribuent "constructivement" (ce terme me gêne parce que la
maintenance aussi est constructive, mais passons) sous un (ou plusieurs) compte secondaire.


Enfin bon. Je doute de pouvoir dire quoi que ce soit qui puisse vous faire changer d'avis sur Wikipédia ou sur moi, à se demander pourquoi j'essaie. Passez une bonne journée,



Martin 02/03/2010 11:36


Merci pour votre blog, très utile. Très clair aussi et très bien informé.

A force de le dire, ça finira par se savoir que le wiki-wiki est une supercherie , fait trop vite, beaucoup trop vite.


Franz Biberkopf 27/02/2010 02:25


Même pour les sujets populaires cette encyclopédie n'est pas complète.

Étant atteint pour l'instant d'une période Nestor Burma, j'ai trouvé les articles concernant Leo Malet plutôt pauvres.
J'avais déjà remarqué les articles minimalistes concernant les bandes dessinées d'avant les années '90 et peu lues aujourd'hui.

Ce qui n'est pas le cas des jeux vidéos ou série télé dans le vent...


alithia 27/02/2010 11:54


oui, Nestor Burma, c'est trop classique, trop ancien, comme tout ce qui date d'avant 90, je confirme votre constat ayant eu la même impression.
A quoi on peut ajouter le cinema : pour tous les films, il n'y a rien sur le contenu, le sujet, la partie atistique, aussi polpulaires soient-ils. Même chose pour la musique, populaire et de
varité, des genres entiers sont désertés, et de musiques étrangères aussi (d'où les crises des olibrius bien remarqués pour se comporter comme des olibrius);

En somme wikipedia est le reflet d'une culture geek, très jeune et très limitée, ce qui évidemment est le reflet de ceux qui la composent.

Qu'on n'aille pas nous baratiner avec la supériorité de wikipedia : malgré sa quantité innombrable d'articles, on voit bien que dès qu'on creuse dans un genre, ça n'est pas bon -toute dimension
artistique est exclue des domaines de l'art même le plus populaire-  et au minimum c'est incomplet ; mais c'est le vide dans quantité de genres, rien que cela donne une idée...

Il serait plus juste de dire donc que wikipedia est supérieure aux autres encyclopédies pour les sujets très populaires uniquement, à condition qu'ils n'aient rien à voir avec l'art, et soient
de pure détente, soit strictement les jeux videos et assimilés, les séries télé de dernière catégorie, le sport, le sexe : là seulement elle surpasse les autres.

Mais pour les arts populaires, tels BD, cinéma, musique, en quantité les sujets sont certainement plus présents que sur une encyclopédie traditionnelle, mais ils sont fort mal traités, tellement
mal qu'ils ne  sont pas traités. J'avais déjà fait cette remarque pour la cuisine, autre art populaire ...

Décidemment, pas grand chose à louer à wikipedia !

Et les autres qui viennent nous dire qu'il y a trois profs qui participent activement !

par exemple Esprit Fugace, vantée par "arthur" dans un précédent comm, parce qu'elle enseigne la physique, 26 ans, connue pour être "addict" à wikipedia depuis l'âge de 20 ans  (ça vous forme
un esprit !) un pilier de wikipedia en effet, et qui est administratrice, ancienne du comité d'arbitrage, bureaucrate, et un des rares éléments parmi les wikipédiens à être citée à l'extérieur,
tant elle est addict et anciennement engluée dans cette affaire.

Regardez ses contributions : contribue-t-elle à rédiger  des articles dans sa spécialité ? Absolument pas. Comme Inisheer et tous les autres administrateurs, son boulot est un boulot
d'administrateur : corriger tout et tout le monde sur tous les sujets.

Tu parles d'une contribution précieuse de prof ! Apport à la connaissance : zéro ; uniquement de la maintenance et de la censure.


Michel 26/02/2010 18:42


Une étude approfondie d'un universitaire, d'un chercheur qui s'adonne plus particulièrement à l'étude des medias, vient corroborer vos thèses et vos analyses.

Voilà qui devrait embarraser les wikipédiens qui auront du mal à continuer à dire ce qu'ils disent de votre observation et de votre travail auxquels ils n'ont jamais reconnu la moindre légitimité
ni le moindre sérieux. Enfin s'ils étaient honnêtes intellectuellement, ce qui n'est pas gagné.


Pierre, your friend 26/02/2010 18:39


Hoho , ça devient très sérieux là.
Les preuves sont là, les études universitaires réclamées aussi en attendant lesquelles aucune critique n'avait droit d'être formulée, c'est plutôt bien pour étayer vos propos. Je comprends que
cette étude vous fasse plaisir Alithia.

Have a good day and a pleasant holyday !