Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 18:30

 

 

 

L'article de wikipedia sur la Libye s'appelle "révoltes libyennes", ça commence mal. 

 

Ils se révoltent,  dit la grosse "encyclopédie de référence qui ne fait pas référence".

 

Rien de plus qu'une révolte. Selon wikipedia, ils ont fait leur crise les Libyens, comme un ado, ça arrive. Selon wikipedia ils n'ont rien réussi, les Libyens, ni à se soulever  ni à soulever l'immense majorité du peuple et d'une jeunesse qui affronte des situations de violence inouïes et qui risque sa vie comme nous, ici, n'oserions jamais le faire ; ni  à gagner des places-fortes et  des villes à travers le pays de manière hallucinante, juste à la force des hommes, quasiment à la force des bras, nus, désarmés, face aux armes  modernes que nous leur avons vendues et mises entre les mains de mercenaires, pauvres types payés des fortunes, des tarifs faramineux : le chef qui les paye détient tout l'argent du pays  et en fait ce qu'il veut, il peut acheter ce qu'il veut ; ni à discréditer par leur courage le régime de Khadafi sur la scène internationale  au point que plus personne  ni plus aucun Etat aujourd'hui ne soutient plus ce chef d'Etat dont la folie mégalomaniaque  est évidente  et quand l'indécence et l'excès sont devenus obscénité.

 

Personne ne le soutient plus.

 

Sauf  Berlusconi  qui hésite à le lâcher, ce que la décence indiquerait mais  il hésite vu qu'il a beaucoup d'affaires avec lui, placements en Libye, énormes, et réciproquement financements par Khadafi et placements  dans des sociétés italiennes  où celui-ci détient  e nombreuses actions, sociétés dont Berlu est actionnaire, ils son associés et aprtagent les mêmes intérêts dans ces sociétés. Leurs destins sont liés à ces deux là. Toujours complices, ces deux là, de la bourse, du placement bancaire, de l'actionnariat dans des sociétés au bordel  et/ou au harem. C'est compliqué pour Berlusconi,  de gérer ses actions  investies dans des affaires dont le chef d'Etat-actionnaire risque de basculer  -Khadafi- mais qu'on soutient en tant qu'actionnaire, tout en prétendant en même temps représenter son pays et ses citoyens et à ce titre devoir le condamner pour ses crimes.  C'est compliqué pour Berlusconi, d'être homme d'affaires avant tout et de ne pas (trop) le laisser transparaître, quand on est en même temps chef d'Etat qui devrait agir en sens exactement contraire de celui que lui dicte l'intérêt de ses affaires  avec son associé en affaires, le cruel Khadafi .

 

Ai porca miseria ! ai que tristezza, que c'est compliqué, parfois, de gérer ses affaires et ses intérêts privés  et  en même temps prétendre représenter l'Etat et son pays, quand les deux sont diamétralement opposés  er dictent des conduites opposés : Berlusconi, en tant que chef d'Etat devrait immédiatement geler les avoir de Khadafi dans les sociétés italiennes, pour que celui-ci ne revende pas ses  actions,  déséquilibrant les dites sociétés, ni qu'il ne puisse, grâce à ces ventes,   utiliser l'argent pour acheter armes et mercenaires.  Deux fortes raisons. Le chef d'Etat devrait d'urgence geler les avoirs du tyran que son peuple veut voir disparaître à jamais.  Aussi bien dans l'intérêt des sociétés italiennes, et dans celui de son pays, et pour défendre les valeurs des droits de l'homme et tout le reste de la panoplie dont se réclament l'Italie et l'Europe, paraît-il. Mais  il ne le fait pas, car il est d'abord un homme d'affaires italien. Et l'homme d'affaires italien est un associé de ce même homme d'affaires libyen.  Il ne veut pas que l'homme d'affaire libyen , en retour, ruine leur association dans leurs sociétés communes.  En tant que tel,  en tant qu'homme d'affaires, Berlusconi il souhaite le maintien de Khadafi.  Résultat quand il s'exprime au nom de l'Italie, en responsable politique, Berlusconi est incapable de condamner Khadafi et de prendre des mesures contre lui, telles que geler ses avoirs, et il est tout aussi aveugle que Khadafi lui-même sur son sort  : il ne veut pas admettre que Khadafi est fini et va chuter. Il pense que peut-être il va s'en sortir et alors l'actionnaire-Khadafi  assurera ses parts  et tout ira bien et c'est la seule chose qui compte  aujourd'hui aux yeux de Berlusconi  -et, comme le fait Sarkozy, exploiter la peur d'un afflux d'immigrés, mais aider la Tunisie nouvelle et les Libyens maltraités, non, ce n'est pas la priorité. 

 

En l'occurrence l'entente et les intérêts des deux hommes d'affaires, passent avant leur dissenssion complète en tant qu'hommes d'Etat.

Et tous deux, en tant qu' hommes d'affaires, ils rêvent et croient qu'ils sont solides, au point de ne pas voir que, en tant que politiques, ils sont finis. 

Face à leur cynisme et leur incompétence, on ne peut qu'admirer l'attitude d'Obama. Il ne faudra aps s'étonner ensuite que les Etats-Unis ramassent la mise.

 

Personne ne soutient plus Khadafi, hormis Berlusconi.  Et hormis Chavez  aussi, pour d'autres raisons, mais  qui ne valent pas mieux.

 

Mais revenons à wikipedia et donc voilà ce qu'il en est, selon l'obèse du net dite encyclopédie  : rien de plus qu'une révolte, dit- elle.


 

Bien sûr, wikipedia  ne parle pas de révolution, mais de révolte. Jamais  elle n'a le mot juste. Le renversement d'un régime de dictature par le peuple rassemblé, au péril de sa vie, avec l'aide de l'armée ralliée au peuple, puis en soutenant des combats contre le dictateur qui donne ordre de massacrer le peuple et fait bombarder les foules civiles rassemblées pour demander son départ, ça s'appelle une révolution.

 

Le peuple  ne veut pas  des promesses insignifiantes et des réformes mais un changement complet de régime, une constitution, des droits, des libertés réelles et garanties, le respect des droits de l'homme, la redistribution des richesses, la fin du système de corruption, et reconstruire son pays, sous le signe de la liberté, de la dignité retrouvée et de l'égalité.  Les Libyens se battent et disent n'avoir pas peur et être prêts à mourir pour mettre fin à la cruelle et impitoyable autocratie de Khadafi. Ce qui s'appelle une révolution.

 

La présentation du soulèvement libyen et de la révolution en cours est ainsi rédigée sur wiki :

 

"Comme lors des révolutions tunisienne et égyptienne, les manifestants demandent plus de libertés et de démocratie, un meilleur respect des droits de l'Homme, une meilleure répartition des richesses ainsi que l'arrêt de la corruption au sein de l'État et de ses institutions."

Ils sont gentils !  Plus de libertés et de démocratie, dans un pays où n'existent ni libertés ni démocratie aucune, où l'arbitraire règne et où les prisons sont pleines des opposants à Khadafi quand ils ont eu la chance de ne pas être exécutés sommairement, où n'existe aucune opposition possible, aucune liberté d'expression, dont le leader qui se prend pour un dieu et se fait acclamer comme un dieu, est un terroriste fde longue date et un des principaux financier et soutien notoire du terrorisme mondial !  Dans un pays dont le leader, sa famille et ses proches sont aujourd'hui susceptibles d'être accusés de crimes contre l'humanité et passibles de poursuites par la Cour Pénale Internationale et d'être jugés par le Tribunal international de la Haye !

 

Plus de libertés et de démocratie, bel euphémisme ! 

 

Un meilleur respect des droits de l'Homme, dans un pays où des droits de l'Homme ne veulent rien dire, où la torture est une pratique courante s'ajoutant aux assassinats d'Etat et où le crime est une méthode de gouvernement !   Se souviennent-ils de l'affaire des infirmières bulgares, par exemple ?

 

La révolution signifie le désir de sortir de ce système intolérable et demande l'introduction de droits, de libertés et de respect des droits de l'homme, en non un peu plus. Car un peu plus que zéro, on ne risque pas sa vie  pour ça.

 

Une meilleure répartition des richesses ainsi que l'arrêt de la corruption au sein de l'État  et de ses institutions ! Dans un pays dont le leader fou qui se faisait appeler le roi des rois a accaparé l'Etat pour lui sa famille et son clan, ainsi que la richesse du pays, et qui a détourné et placé à l'étranger par dizaines et dizaines de milliards les fruits des richesses du pays, a mis ses fils à la tête des principaux secteurs de l'économie  et a organisé à son profit une économie de pillage à grande échelle !!!  Wiki parle de "meilleure répartition". Dites-le avec du sucre candi !

 

Que dit wikipedia encore à ce propos ?

 

 

" L'économie libyenne est très largement dépendante de la rente du pétrole, 58 % du PIB libyen provient de l'or noir et de ses dérivés. Le PIB par habitant en 2010 est de 13 800 dollars , ce qui en fait l'un des pays les plus riches par habitant du monde arabe, ce chiffre s'expliquant par une relative petite population. L’essentiel des hydrocarbures est exporté vers l'Europe (85 %), et certains pays européens en sont très dépendants : l’Irlande, l’Italie, l’Autriche, la Suisse et la France importent plus de 15 % de leur pétrole de Libye.

Le taux d'alphabétisation est de 83 %, la Libye est considérée comme un pays riche avec une population plutôt bien instruite."

 

Raisonnement néo-libéral caricatural, qui raisonne en termes de PIB : de ce point de vue le pays est riche car le pétrole dégage de grandes richessses, c'est sûr. Mais où vont-elles ? Combien de Libyens vivent-ils en dessous du seuil de pauvreté ? Niveau moyen des salaires ? Nombre de travailleurs immigrés ? Niveau de qualification ? Salaires ? Soldes des soldats ? Salaires des fonctionnaires ? Qui détient le capital ?  Investissements  privés  publics ? Existence d'une classe moyenne ? 

Et combien sont payés, les soldats et les membres des milices ? Rétribution des mercenaires ?

Taux  de chômage ? des jeunes ? des femmes ? des hommes ? Pourquoi la pâysannerie a disparu et pourquoi la Libye importe-t-elle presque la totalité de sa nourriture ? Pourcentage de la population qualifiée ? Secteurs dans lesquels il y a du travail ? Pourquoi embauche-t-on  tant de travailleurs immigrés  étant donné le niveau de chomâge local ? Salaires et conditions de travail  des ces immigrés ? etc.

 

Pas un mot.

 

Wikipedia raconte des histoires et diffuse une vision du monde  absolument pas objective et parfaitement néo-libérale en économie (pas seulement sur la Libye,  du reste, mais  de même pour toutes les questions relevant de l'économie, c'en est même une caricature tant c'est grossier  et systématique)

 

A part cela, soit à part ces points de vue non neutres et non encyclopédiques, nuls pour la dimension politique et partisans pour ce qui est de l'économie politique, le relevé des faits est bien fait, exact et bien sourcé. Mais dès qu'ils rédigent 3 lignes, quelle catastrophe !

 

 

Conclusion : bon relevé factuel, mais peut mieux faire. Pourrait et devrait nous épargner ces points de vue inexacts, non adéquats, non objectifs  en politique, voire partisans, en économie politique, qui sont tellement caricaturaux qui ne peuvent qu'avoir été imposés par les piliers du système, administrateurs et wikipédiens accros.


 

Alithia

 

 

 

 

 

 

 

En annexe ; on se reportera -éventuellement- aux articles du blog sur les révolutions arabes depuis janvier, récapitulatif du plus récent au plus ancien ; un peu périmés les anciens... !

 

Libye, quelles aides ? Iran : manifestations sévèrement réprimées,   publié le 3 mars

 

 

 

anciens

 



Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

Laaaaack 18/05/2011 15:32



Wikipedia est un encyclopédie qui reste toujours derrière les événements actuels.


Regardez au haut de la page: Ces informations peuvent manquer de recul et changer à mesure que l’événement progresse. Le titre lui-même peut être provisoire...


Wiki essaie de ne pas annoncer les événements avant qu'ils soient sûrs qu'ils puissent être vérifiés.


De plus, la situation en Libye est en pat. Ghadafi construit des parcs pour les jeunes dessus des établissements millitaires. L'ONU ne peut plus prendre un autre pas car ils se font déjà
pointé du doigt à titre de méchants pour avoir bombardé le pays. C'est pour cela que l'ONU est obligé de supporté le mouvement révolutionnaire déjà établi au pays: pour ne pas sembler participer.
Tout un jeu de politique!



Altshift 11/03/2011 22:19



Oui, oui, vous pouvez effacer… mais je vous y ai répondu et par le lien contact en bas et par mail.



alithia 11/03/2011 22:33



ok merci



Altshift 11/03/2011 20:44



Oui, je suis bien d’accord…


d’autant qu’on s’éloigne dangereusement du sujet initial.



alithia 11/03/2011 21:16



Pouvez-vous répondre à ma question sur votre comm de 14h46 ?


 


je vous demandais si vous aviez lu mon comm à vous adressé sur l'article wikipedia :
des perles


et si donc je pouvais l'effacer


 






Bout'chou 11/03/2011 18:55



Arrêtez, ça suffit.



alithia 11/03/2011 19:42



oui, ça suffit



Boutfiltre 11/03/2011 17:03



Alt-chou


comme je disais à Agecanoni-chou


 


Vous avez raison.