Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 16:41

Espionnage des journalistes, ça continue et ça s'amplifie

Libération informe d'un vol d'une vingtaine d'ordinateurs du site d'information Rue89

" Les nouveaux locaux parisiens du site d'informations Rue89.com, dans le XXe arrondissement, ont été cambriolés dans la nuit de samedi à dimanche pour la deuxième fois, a indiqué à l'AFP Blandine Grosjean, rédactrice en chef adjointe.

Une vingtaine d'ordinateurs ont été volés, notamment celui du cofondateur du site et directeur Pierre Haski et celui d'un enquêteur du site d'infos François Krug. "



Voilà que ça continue, faisant suite à des vols précédents, qui eux-mêmes s'inscrivent dans une série d'intimidations contre les journalistes publiant des informations susceptibles d'être gênantes pour la majorité présidentielle et le Président lui-même. Les successives affaires  venues au jour, montrent de curieuses coïncidences quant aux interventions  du pouvoir par des moyens illicites -scandale des liens Woerth/UMP-Bettencourt, attentats de Karachi, affaire Clearstream et autres sujets y compris la vie privée du couple élyséen- pour lesquels les services secrets du contre-espionnage ont été pressentis, ce qui a été confirmé à plusieurs reprises , voir l'article Sarkozy supervise l'espionnage de journalistes, ce que wikipedia ignore

 

 

Et la suite :

 

 

 

Il a été confirmé par de nombreuses sources, publiées par le Monde, Libération, Mediapart et d'autres,  y compris par une note  de Matignon  au ministère de l'intérieur  équivalant à un aveu, que Matignon était au courant depuis plus d'un an de l'existence d'écoutes téléphoniques de diverses personnes, ce qui est évidemment parfaitement illégal,  et ce que les services secrets de la DCRI eux-mêmes ne démentent pas. Bakchich.info informe avoir été également été espionné. La cellule d’espionnage systématique des journalistes gênants, mise en place par l'Elysée fonctionne bel et bien.

 

 

Pour l'affaire Karachi, un ensemble d'articles de Libération,  du Monde, également sur les sites Mediapart  et Rue89 , -pour ne parler que des plus notaires, car tous les media sans exception en ont fait état et ont reproduit les compte rendus des faits-   ne laissent plus de doutes : de nombreuses informations ont été publiées qui accusent au plus haut niveau des responsables politiques de la majorité  et le chef de l'Etat lui-même, avec les témoignages de Charles Millon et de Dominique de Villepin qui s'y ajoutent désormais, forçant la levée du classement "secret-défense" des documents demandés par la Justice,  et toujours refusés. Ce qui une fois encore provoqua l'ire de Sarkozy contre les journalistes, assortie de menaces. Le chef de l'Etat est actuellement mis en cause dans ce qui est devenu une affaire d'Etat.   

 

Le site  Mediapart publie les fac-similés de divers documents très compromettants  pour  Sarkozy ainsi introduits :  

 

" L'Elysée a beau affirmer que l'affaire de Karachi «ne concerne en rien» Nicolas Sarkozy, les éléments contenus dans le dossier judiciaire démontrent exactement le contraire."


Les documents publiés par Mediapart concernent essentiellement   :

- l'historique, sur 10 ans, d'une société-écran luxembourgeoise par laquelle auraient transité les fonds, et montrant que la création de cette société a été validée par le cabinet d'E. Balladur et N. Sarkozy lui-même
-  des rapports de la police luxembourgeoise confirmés récemment par (Charles Millon et Dominique de Villepin) ce dont la presse a fait état par exemple le Nouvel obs et encore .



 

 

Au sujet des tractations obscures entre l'UMP et Mme Bettencourt,  et pour mémoire on consultera un récapitulatif sur Mediapart :

Après la révélation par Mediapart  des enregistrements clandestins qui imputent à Eric Woerth diverses responsabilités dans l'affaire Bettencourt, après que l'ancienne comptable de Liliane Bettencourt a déclaré que 150.000 euros en liquide lui ont été remis  pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007,  après que sa femme ait dû démissionner  du cabinet d'affaires gérant la fortune Bettencourt, où elle avait, par une coïncidence heureuse, été employée,  après la publication des cadeaux fiscaux accordés aux généreux donateurs de l'UMP,  le conflit d'intérêts étant avéré, Woerth démissionne enfin de son poste de trésorier de l'UMP. Lors du remaniement ministériel il n'est pas renommé. Dès le lendemain il est convoqué par la justice auprès de laquelle il devra s'expliquer sur plusieurs affaires.

 

etc.

 

 

Tous ces éléments publiés  concernant les actions de ceux qui ont la responsabilité de l'Etat  d'un pays qui se veut une démocratie,  actions qui mettent gravement à mal l'Etat de droit, sont systématiquement ignorés - censurés par wikipedia qui se vante pourtant de son exceptionnelle réactivité pour diffuser l'information. L'article Sarkozy ignore tout de ces questions et renvoie à des sous articles sur les affaires citées.


 

L'article Woerth-Bettencourt, dont la présentation particulièrement confuse a pour résultat d'empêcher de comprendre quoi que ce soit,   ne reproduit aucune des informations données par les media mais développe longuement les seuls démentis des porte-parole de l'Elysée et autres accusations de diffamations dont seraient responsables les media, qui ont été proférées par  divers membres de l'UMP.  Surréaliste : il dément des informations non publiées.préalablement dans l'article. Aucun lien n'est fait avec de possibles responsabilités de Sarkozy.

 

 

L'article  sur les attentats de Karachi est quasiment vide et ne contient pas même le nom de Sarkozy. Une affaire d'Etat, wikipedia est aux abonnés absents, on n'en a pas entendu parler.

 

Sur ces sujets wikipedia ne propose pas même ses habituels écoulements d'eau tiède dépourvus de sens, là on est franchement dans la censure hard.

 

 

A soi seuls ces articles jugent de la qualité de wikipedia, le plus gros site du web et le plus conformiste et le plus dénué de pensée. Le plus censuré aussi, puisque de nombreux participants tentent d'écrire ce que tout le monde peut lire librement dans les media. A l'ère d'internet c'est un  contre-exploit  unique qu'une telle censure sur un site internet qui ne développe que les pires aspects d'internet -diffusion de n'importe quoi, de préjugés, d'inculture, de  délires (complotistes, sectaires et de pseudo-sciences) de mensonges, de contre-information-  sans en exploiter les possibilités réellement intéressantes, soit la liberté d'expression.

 

 

Ceci est le 1000° article du blog.

 

 

 

Alithia

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires