Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 18:58

Un article du Monde reprend cette question de l'auteur introuvable de wikipedia, publication irresponsable. Rien de nouveau à vrai dire, le Monde se contente de reproduire les propos sur la famue licence Commons de son porte-parole attitré officiel, David Monniaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans news
commenter cet article

commentaires

Altshift 11/10/2010 10:03



La "fameuse" license créative commons est illégale et les méthodes de wikipédia sont illégales. L'argument selon lequel le droit d'auteur et même le copyright seraient des conceptions
rétrogrades, sans cesse répété par la fondation charitable wikimédia parce que ça arrange bien ses affaires comme ça arrange bien celles de son partenaire google http://www.lemonde.fr/livres/article/2009/08/20/google-l-utopie-du-livre-pour-tous_1230162_3260.html pour s'approprier à des fins mercantiles le savoir universel est
fallacieux. 


Encore une fois ici, le monde des livres prend le problème à l'envers et abonde ans le sens des fourbes de wikimédia qui prétendent que wikipédia respecte le droit moral des auteurs. Et qu'un bon
nombre d'organismes "pillent"  impunément les articles de wikipédia. Or, wikipédia est fondamentalement une structure qui se nourrit du pillage organisé de documents existants. Considérer
qu'on puisse piller wikipédia est donc une totale inversion de sens.


Certains commentaires, sur l'article du Monde des Livres laissent entendre que les auteurs d'articles de wikipédia sont au contraire de ce qui est dit, très heureux de voir leurs articles repris
ailleurs, c'est de leur part faire preuve d'une totale méconnaissance des propos vindicatifs que tiennent une certain nombre d'administrateurs de wikipédia : dernièrement, certains ont accusé "le
Monde" d'avoir copié la présentation de Georges Charpak publié dans le quotidien du soir sur l'article de wikipédia… or, il s'est avéré, bien entendu, que wikipédia avait copié cette présentation
du scientifique sur le site de l'académie des sciences. 


Si tout va bien, on ne devrait pas tarder à voir des administrateurs de wikipédia revendiquer des droits d'auteurs de fair use sur des chapitres des évangiles que le vatican a très certainement
pillé sur wikipédia. 


J'ignore qui dans la presse est apte à mener une enquête sérieuse sérieuse sur les implications de wikipédia dans la destructuration de l'organisation sociale au profit de visées économiques
ultra-libérales, mais il serait temps qu'un journaliste avisé s'y colle. 


M'est avis que de nombreux états devraient, à l'instar de l'iran ou de la chine, interdire wikipédia qui n'a en rien pour but la diffusion du savoir mais est uniquement une instance de propagande
pour un modèle ultra-libéral d'économie qui travaille sous couverture au plus grand profit des multinationales du crime.


Altshift.