Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 16:19

 

 

 

Le bien connu Alain Rey amoureux des langues et spécialiste de la langue française, qui a consacré sa vie aux dictionnaires et est le père de quelques uns publie le Dictionnaires amoureux des dictionnaires.

 

C'est dans  dans l'Express qui lui consacre un article, où il est question de dictionnaires et d'encyclopédies, à l'occasion de quoi Alain Rey porte un jugement sévère sur wikipedia.

 

A propos de wikipedia l'Express écrit  : « le linguiste juge sévèrement l'information dispensée par Internet et critique le cumul de connaissances sans effort éditorial, sans adaptation et sans contrôle, "comme ces encyclopédies participatives dans lesquelles on a tout et n'importe quoi. En littérature, les articles sont d'une grande pauvreté, celui sur Flaubert dans Wikipédia par exemple est à pleurer !" »

 

ce qui lui vaut en retour de la part des wikipédiens, une série de commentaires ausi ridicules que potentiellement injurieux, si du moins ils n'étaient pas d'abord et essentiellement  révélateurs des wikipédiens et à mettre au compte du discrédit qui s'ensuit pour eux-mêmes.

 

Dans ce passage consacré à  Alain Rey, les wikipédiens ripostent :

- Flaubert, tout le monde s'en fout

- Rey "projette juste ses fantasmes", il ne s'agit que de préjugés envers wikipedia

- "Alain Rey est un linguiste et lexicographe et non un « encylopédiste » il ne sait donc pas ce qu'est une encyclopédie." (sic)

Donc on se propose en toute simplicité de le lui apprendre . "Peut-être que de ce coté, c'est nous qui avons à lui apprendre quelque chose dans l'art d'élaborer des articles toujours en attente d'amélioration avec des références de qualité"

- De toute façon il est nul. "Ça doit faire un bout de temps qu'Alain Rey n'a pas fait de linguistique (s'il en a jamais fait, d'ailleurs: à ce jour 0 publication en linguistique connue," (sic)

- De plus, étant donné qu'il est rémunéré pour son travail, il ne peut concevoir ni accepter la "neutralité" wikipédienne. Autant le dire : c'est un vendu, à l'édition, donc il méprise wikipedia.

 

Face à ce torrent  de stupidité et d'ignorance crasse, deux wikipédiens essayent courageusement, mais en vain, de faire valoir qu'on a tout de même affaire à quelqu'un qui fait autorité dans le domaine de la langue.

 

Confirmant ce que disait Umberto Eco,  ceux qui sont culturellement défavorisés ne savent pas distinguer, hiérarchiser, trier le bon grain de l'ivraie soit reconnaître la qualité d'une publication, d'un article, mis sur le même plan qu'une publication nulle à pleurer , exactement comme le fait wikipedia , publication sans hiérarchisation. La grande majorité des wikipédiens fait partie de cette catégorie des défavorisés selon la culture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'Encyclopédie absurde de la Bicyclette 23/11/2011 00:38


C'est pourtant connu, Alain Rey est un grand amateur de petits roberts qui explique régulièrement et
sans dessin, les mots et expressions employés par les cyclistes dans le journal l'Equipe*. En gros il fait la même chose que
l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette.

Altshift 21/03/2011 20:06



Oui, c’est à cause de mon langage que pâquerette que je suis malvenu dans la pelouse wikipédia… façon banlieue de Los Angeles. 


Heureusement qu’ils savent que Ribéry est le maire de Paris… au moins certains s’intéressent à la vie publique de « l’IRL » (qui n’est ni l’irlande, ni in intro-rhino-laryngo)



Altshift 21/03/2011 19:09



Je ne sais pas si Le concombre un peu marqué est au courant, mais la noblesse, y’en a qui sont morts pour la liquider, afin d’ériger une république qui pourrait être démocratique. On pourra
toujours acheter des particules (alimentaires) y’aura toujours quelqu’un pour les étêter.


Certes, ce n’est qu’un expression (noblesse et grandeur), comme « le bois est un matériau NOOOOBLE » : foutaises que tout cela. les wikipathes qui voudraient définir leur projet comme
noble et grand sont d’une petitesse sans pareille, ce n’est que peur, délation, condamnations de ses semblables : privilèges d’administrateurs qui voudraient faire croire qu’ils n’ont pas plus de
droits que les autres… 


L’attitude de tous ces gens dans leur volonté d’imposer leurs idées reçues dans une méthode disciplinaire bien apprise (ou presque) est aussi étriquée que l’est leur esprit. Des petits bourgeois
défendant leur arpent de pelouse jaunie contre les taupes monstrueuses n’auraient pas d’autre attitude. Malheureusementobsession pour l’entretien de leur pelouse jaunie, qu’ils estiment être leur
plus grande réussite culturelle leur cache la réalités de la diversité du monde végétal… et autres.


Alors, tondeuse, rasage, aplanissement: vieilles méthode de normalisation : rien ne dépasse en rang par deux, crânes rasés et barbours patchés : ils sont tellement propres sur eux dans leurs
ambitions de « noble cause » qu’ils devraient avoir honte de polluer ainsi internet, de détruire et manipuler le savoir à la hauteur de leur ignorance, de mentir à tous les naïfs usager
de leur pseudo-encyclopédie prêts à croire en ces âneries.


 



alithia 21/03/2011 19:20



On reconnaîtrait entre mille votre style fleuri Altshift.


 


Concombre aime les articles médiocres, sa petite boutique médiocre, qu'il croit être une encyclopédie,  avec ses petites querrelles médiocres, ça lui suffit et
dans son infinie bonté qui ressemble à un infini mépris, il pense que c'est bien suffisant pour le peuple qui veut juste savoir la date de naissance de Ribery ou de tel ou tel et comment situer
une commune sur la carte.



Le concombre masqué 21/03/2011 17:29



"100 ignorants et rédacteurs tout-venant valent mieux et écriront de meilleurs articles qu'un savant."



Non point, des articles souvent très faibles, mais en pratique parfois suffisants pour la recherche d'informations ponctuelles. Activité dont vous refusez de reconnaître la noblesse et la
grandeur, mais c'est pas parce qu'on n'aime pas qu'il faut en dégoûter les autres.



alithia 21/03/2011 18:12



"100 ignorants et rédacteurs tout-venant valent mieux et écriront de meilleurs articles qu'un savant."


 


= telle est la croyance fondatrice de wikipedia qui, pour cette raison, exclue les experts et les rédacteurs les plus qualifiés à qui leur qualification n'est pas
reconnue et leur voix ne vaut pas plus que celle d'un jeune parfaitement incompétent.  Leurs rédactions ne valent pas plus que celles des rédacteurs lambdas qui ne connaissent pas la
question et ont des idées fausses ou stupides en tête, ni de ceux qui sont partisans. La notion de vérité est exclue par wikipedia qui a choisi la "neutralité" d'opinions multiples, incluant les
opinions de propagande.


 


Ainsi, au sein d'un article de biologie vous pouvez trouver des thèses fausses, périmées, racistes, car certains auront ajouté ces opinions aux autres, la science
étant renvoyée à des opinions parmi d'autres.


 


Wikipedia diffuse des opinions et se moque de la scientificité, de l'exactitude, de la vérité qui forcent à exclure certaines opinions et qui forcent à admettre
qu'on ne peut pas tout dire ni non plus reproduire certaines idées dans une encyclopédie. Elle se moque de la qualification des scientifiques et des avis des experts , par exemple Alain Rey, qui
n'en est qu'une illustration : c'est la parole de l'expert qui, en tant que telle, est disqualifiée s'il n'approuve pas la méthode wikipedia d'accumulation  d'opinions. La rectification de l'expertn'a aps plus de valeur que les opinions, obsessions ou manies  de n'importe qui, le wikipédien de base ou les références qui sont des
falsifications ou relèvent de la propagande;


 


Les wikipédiens ne cessent d'afficher leur plus grand mépris des professionnels de toutes les disciplines. Cela est constitutif du projet wikipedia lui-même. Nois
ferons mieux osnt-ils persuadés.


 


On voit au résultat qu'il n'en est rien, ce qui ne provoque chez eux aucun doute.


 


La question n'est pas que je "n'aime pas" mais que sous le titre d'encyclopédie se diffusent erreurs, stupidités irrationnelles et rédactions partisanes, ce qui est
malhonnête.


 


Malhonnêteté qui relève du sophisme de l'écriture collective qui postule que à 100 ou 1000 quelle que soit l'ignorance ou l'incompétence, on sera toujours meilleur
qu'un seul savant reconnu sur la question.


 


Faux.


 


Ce qui vaut en politique, l'égalité de compétences, ne vaut pas dans le domaine du savoir où les inégalités sont réelles.



Trache 21/03/2011 13:50



Je confirme puisque étant parmi les happy few qui l'ont en accès gratuit. Mais s'il faut attendre d'être étudiant ou bien riche, c'est vraiment dommage ! Lorsque j'étais lycéen, je
n'avais que Wikipédia, écrit par des types à peine plus vieux. C'est pour ça qu'en lisant votre blog critique, je me suis dit qu'on pourrait aboutir à l'idée d'une contre-encyclopédie en quelque
sorte. Google avait bien cerné quelque chose avec les Knol, mais il leur a sans doute manqué quelque chose concernant la qualité.



alithia 21/03/2011 15:42



C'est sûr qu'on pourrait faire autrement. Par exemple si la Fondation mère Wikimedia utilisait les  millions de dollars de dons reçus à payer des auteurs
qualifiés pour rédiger les articles de qualité pour tous les domaines de la connaissance fondamentale et pour tout ce qui concerne la culture, laissant tout le monde s'amuser à rédiger comme il
veut pour les autres domaines concernant le sport, les loisirs et les dadas de chacun.


 


Mais c'est contraire à l'idéologie de wikipedia et à ses principes fondateurs  établis par le gourou ultra-libéral J Wales, à lui tout seul -wikipedia n'est pas
une démocratie, ni un collectif d'intellectuels experts- principes qu'il a aussitôt déclarés intangibles et selon lesquels tout le monde doit pouvoir écrire sur tous les sujets sans distinctions
de compétences, sans hiérarchie aucune sur aucun plan, sans comité de relecture ou de vérification etc. Car  l'idéologie de wikipedia est que  100 ignorants et rédacteurs tout-venant
valent mieux et écriront de meilleurs articles qu'un savant.


 


Tout est là.