Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 18:43

 

 

On a comme l'impression que DSK est embarqué dans une sale histoire. Il ne fait pas bon d'avoir à répondre de crimes sexuels sous les yeux du monde entier. Et ce, quelles que soient les possibilités qui sont les siennes de réfuter les accusations portées contre lui et de prouver son innocence. Au stade actuel de la procédure, rien de l'enquête policière n'étant public, non plus les investigations du juge, non plus que les possibles arguments de la défense, il conserve une présomption d'innocence. Et  cette présomption est totale, aussi longtemps que rien n'est prouvé, et que rien n'est jugé, même si chacun peut avoir sa petite idée qu'il garde par devers soi.


De même pour son accusatrice, rien ne permet de mettre en doute a priori la véracité de son témoignage et de ses dires, faits sous serment. Elle aussi bénéficie d'une présomption, toute autre : a priori elle est supposée dire vrai.

 

De sorte que si l'un dit vrai, l'autre ment.   

S'il y a procès, -car rien n'est encore certain quant à ce point-, lequel réussira à prouver qu'il est du côté de la vérité et l'autre du mensonge ?  Tel est l'enjeu. En cas de procès du moins.

 

En attendant chacun peut se livrer à ses hypothèses selon son intime conviction, s'il en a une.

 

Mais s'il a été assez dit que cette histoire éclabousse la France, s'il a été rappellé que Nicolas Sarkozy avait pesé en faveur de la nomination de DSK au FMI, sans dissimuler l'espoir que sur le sol américain il finirait par être piégé par un scandale sexuel, et si d'aventure on doutait encore de ce que le monde de la politique n'est pas seulement peuplé par des anges à son plus haut niveau du moins, un article du Monde donne quelques clefs étonnantes pour avancer dans cette histoire.

 

Cet article du Monde qui explique les moyens occultes mis en oeuvre de longue date par Nicolas Sarkozy à l'aide des services secrets (encore) pour piéger son concurrent aux futures élections ou le déconsidérer, cela ajouté à la catastrophe DSK qui s'est produite au-delà de toute expectative, donne une idée de l'état avancé de décomposition de la vie politique en France et du déshonneur qui atteint certains responsables politiques, agents de cette décomposition.

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

Michel 01/06/2011 11:16



Il faut être très précautionneux et s'en tenir aux informations sérieusement établies  et vérifiées.


Toutes sortes de rumeurs courent sur internet maintenant que le scandale du comportement (avéré ou non, c'est la question, car rien n'est établi, rien ne peut donc être affirmé pour l'instant)
d'un homme politique a été diffusé par les media jusqu'à saturation.


 


D'autres affaires donnent lieu à des plaintes (concernant Tron) à des déclarations (au sujet de Balkany), les femmes politiques sont interrogées sur le machisme du milieu, que l'on veut bien
croire réel, ou encore dans un autre registre, il est question de faits d'agressions ou comportements contraires à la loi. Les bouches s'ouvrent et on a l'impression qu'il y aurait besoin de
faire le ménage et de changer les moeurs de ce milieu qui cotoie les riches, les princes, les dictateurs et profite parfois aussi de petites fêtes au goût douteux.


 


Berlusconi est en procès en Italie pour une affaire de prostitution de mineures.


 


En démocratie les excès et actes illégaux finissent par se savoir. C'est la seule chose rassurante dans l'affaire.


 


Si des infractions à la loi ont été commises, il est juste qu'elles soient dénoncées et les coupables punis.


Cependant  que la justice soit saisie pour des infractions, est une chose tout à fait souhaitable, mais en revanche que la délation via les services secrets et l'art de faire courir des
rumeurs sur les personnes publiques pour les "descendre" soient pratiqués en est une autre qui n'est pas acceptable.


 


Espérons que la future campagne électorale ne sera pas placée par les actuels détenteurs du pouvoir au niveau de ces attaques des personnes à l'aide de fiches des renseignements généraux et
autres bruits de couloir et rumeurs. Ce dont malheureusement on a l'impression.


 


Cela  au contraire doit être dénoncé, cet espionnage et ces attaques des personnes à partir de fiches de police, ne sont pas des méthodes acceptables dans un Etat de droit.


Il faut clairement dire non à l'espionnage illicite et non à la politique des rumeurs.


 


Si des infractions sont avérées, il faut les dénoncer. C'est une obligation légale.


Mais l'espionnage des personnes est interdit et la fabrication de rumeurs n'est pas plus admissible. Il ne faut pas l'accepter sous peine de se retrouver dans le caniveau et cela disqualifie
leurs auteurs.



alithia 01/06/2011 11:46



Augmentation de 169% des fichiers policiers sous Sarkozy, dont une grande part est illégale.


 voir sur OWNI



P. 01/06/2011 00:54



Et que penser de ça ? http://www.rue89.com/2011/05/31/new-york-un-banquier-arrete-pour-agression-sexuelle-sur-une-femme-de-chambre-207075



Arthur 31/05/2011 11:19



En Italie  l'abus de pouvoir vaut 12 ans d'emprisonnement. Dans le cas présent Berlusconi est accusé d'être intervenu auprès de la police en qualité de chef de gouvernement, pour faire
libérer une de ses protégée arrêtée pour une histoire de vol à l'étalage ou quelque chose de ce genre, un délit mineur.


 


Berlusconi est actuellement en procès pour rendre compte de ses actes et la peine encourue c'est 12 ans, ce qui est déjà pas mal.


 


Un chef de gouvernement n'est pas au-dessus des lois, même en Italie et même sous Berlusconi, s'il se fait piquer et si des preuves sont retenues contre lui.



Lack 30/05/2011 15:29



Cette histoire dont vous classifiez comme "choquante" est ridicule comparé au niveau de corruption aux États-Unis (et même au canada). Par exemple, un joueur de football (américain) à reçu UN an
en prison pour avoir tué un jeune fille en conduisant sous l'influence. UN AN. Comment pensez-vous qu'il s'en est sortit? $$$.


George Bush a envahi un pays en citant des raisons idiotes. Il a passé une loi qui permet à l'État d'espionner sur son propre peuple sans papiers légaux (pour "attraper les terroristes").


 


La différence entre vous et moi, c'est que vous pensez que la justice existe toujours. Il est naïf de penser que l'argent et le pouvoir ne change rien. 


Je suis contre cette corruption. Je pense que tout politicien devrait toujours être honnête et aucun abus de pouvoir ne devrait prendre place. J'espère aussi avoir une licorne pour mon prochain
anniversaire (seulement 2 mois, doigts croisés). 


Vous voulez voir de la VRAI corruption? Allez faire une recherche sur Foxconn. Votre petite histoire de rapport policier disparaitera de votre esprit.


 


PS: I

alithia 30/05/2011 15:56



je viens de vous répondre, + haut.


 


Ce dont vous parlez n'a aucun rapport avec la corruption qui consiste à acheter et se laisser acheter.


Le sens des mots a son importance. Ce n'est pas celui de corruption  qui convient ici, où il s'agit d'espionnage de police secrète pour attaquer la personne,
dans sa vie privée, afin de ruiner son projet politique.





Cela a rapport avec l'injustice peut-être, dont vous parlez ensuite, avec ironie du reste. Mais en tout cas aucun rapport avec corruption : il s'agit d'intimidation
et de coups bas, de l'utilisation de méthodes de basse police qui contredisent les principes de la démocratie, à savoir les attaques de la personne, sur la vie privée et l'utilisation des
services secrets pourdétruire une personne  aulieu de contrer ses idées politiques  en vue de discréditer l'adversaire quand on est incapable de faire valoir ses propres idées . Il
s'agit par ces méthodes de combler le vide d'un programme politique susceptible de remporter l'adhésion . Cela ne relève pas de la corruption mais de méthodes que j'ai déjà qualifiées.


 


Ces méthodes de basse police existent peut-être aux Etats-Unis (ont a vu ce que les Républicians , les bien mal nommés, ont fait pour attaquer Obama personnellement,
dans sa personne et non ses idées) et il existe une extrême-droite américaine dont on a entendu parler . Et alors ? Est-ce une raison pour ne pas pointer l'extrême-droite lorsqu'elle se
pointe,  et les méthodes policières indignes d'un Etat censé être une démocratie en France ? 


 


Car tout cela a un petit parfum d'extrême-droite et nous ramène aux années 30, où la presse de ce genre s'en prenait aux adversaires politiques en discréditant les
personnes.


C'est ce genre de campagne qui nous était annoncée, faite de coups bas.





Pour faire oublier que  Sarkozy c'est le président des riches, le président de l'inégalité, le président du tout-sécuritaire qui détruit les institutions de la
République, qui édifie une justice au service des riches et des puissants et réprime durement les pauvres, qui même prétend les enfermer préventivement, comme si les futurs crimes étaient
prrévisibles... Du jamais vu. Et c'est ainsi qu'on détruit une démocratie, tandis que dans le même temps on constae qu'on a un président dont le mandat est jalonné d'affaires, qui fait pression
sur la Justice pour les étouffer (et y réussit plutôt bien), qui a connu 6 ministres démissionnaires en un an (jamais vu ça non plus) alors qu'il annonçait "une république irréprochable" : voilà
le bilan, tout l'inverse. C'est aussi un président qui dresse les Français les uns contre les autres, qui emprunte ses thèmes à l'extrême-droite xénophobe et cultive la haine de l'étranger qui
accompagne bien le mépris du peuple, des travailleurs et des plus modestes et cumule les réformes anti-sociales et le mépris des élus, des syndicats, et qui s'en prend à tous les contre-pouvoirs
(justice, media, parlement..) qui sont le nerf d'une démocratie.


 


En plus il utilise des méthodes de basse police dans l'intention de placer la campagne électorale à un niveau jamais vu en France, hormis l'époque du
fascisme.


 


Il représente une dangereuse dérive vers l'extrême-droite, recourt à des méthodes et use de  thèmes qui chaque jour mettent davantage à mal la République, (au
sens français, le vrai) ses principes de liberté et d'égalité.


 


Evidemment ce n'est pas en lisant wikipedia que vous l'apprendrez.





Je ne pense pas que la justice existe, parfaite, certainement pas, comme vous me le prêtez de manière ironique, mais je pense qu'elle est un principe régulateur dans
une démocratie et qu'il est toujours nécessaire d'agir pour la faire respecter autant que possible et nécessaire de dénoncer ce qui la contredit. Ce que ne fait certainement pas wikipedia , le
ramasse-tout le plus conformiste qui soit, à la différence de l'Encyclopédie de Diderot, qui elle avait un projet politique aux antipodes de celui de wikipedia . Soit l'émancipation du peuple par
la publication d'une oeuvre qui est une pensée et qui choisit le point de vue du savoir contre l'ignorance et les déformations dues aux préjugés. Son projet est la destriction des préjugés
populaires. Tout au contraire, ce sont ces derniers que wikipedia reproduit,  avec sa neutralité qui reproduit les opinions de la société, + toutes sortes d'articles techniques
ultra-spécialisés. Pour la culture et pour la connaissance véritable, elle est au-dessous de tout car elle n'est que le reflet de la société , de ses ignorances et préjugés.  Ce contre quoi
va toute pensée et tout savoir.


 


C'est pourquoi je redis  il n'y a de pensée que critique.


 


Les injustices que vous dénoncez, à raison, ne peuvent en rien justifier d'autres injustices, illégales (recours aux services secrets pour bafouer les règles d'une
démocratie).  Diffuser l'information contribue donc à défendre la justice. Wikipedia censure ce genre d'information sous prétexte d'être neutre. Ce faisant elle est tout sauf neutre, elle
est au service de l'ordre établi et des puissances régnantes, des politiques qui servent les puissances d'argent, et de la puissance technique comme puissance d'arraisonnement au service du
capitalisme, qui dicte au capitalisme  son développement. Elle est le reflet de l'opinion commune, a-critique et en cela elle est au service de l'ordre dominant et de l'injustice et
également de la régression politique et culturelle que nous vivons, dont elle participe pleinement. Elle est de son temps. De son temps dont elle reproduit le pire, et c'est ce qu'on lui reproche
précisément.


 


Elle est l'auxiliaire des pouvoirs en place. Il suffit de lire ses articles qui l'attestent, sur tous les sujets de politique et d'histoire.



Témoignage 30/05/2011 14:54



Commentaire précédent déplaisant, qui a l'air de penser que les arguments et même les attaques politiques, inévitables dans une campagne électorale, certes, peuvent se situer au-dessous de la
ceinture, user de coups bas utilisant la vie privée et l'espionnage de la vie de l'adversaire  par celui qui a le pouvoir d'utiliser les services secrets et qui semble croire que tout cela
est normal, de bonne guerre et que tout président en use de la même manière.


 


Eh bien non, pour l'instant il n'y a que Berlusconi qui pratique ces méthodes en Europe, qui sont indignes d'une démocratie.


 


Témoignage d'une jeunesse dépolitisée et passablement paumée, qui abuse de Wikipedia sans doute.


 


Mon jeune ami qui a choisi de s'appeler Lack, le manque en anglais, on vous signale depuis la France où vous ne semblez pas résider mais plutôt au Canada, que ce sont des méthodes de barbouzes
qui renvoient plus au clan Pasqua dans lequel  N.S. s'est formé et a grandi, qu'aux moeurs d'une démocratie et que ceci est parfaitement choquant et déplaisant pour les citoyens attachés à
une république ambitionnant de demeurer une démocratie.


 


 



alithia 30/05/2011 15:48



Vous avez tout à fait raison.


 


C'est sûr que  ce n'est pas en consultant wikipedia que l'on pourrait apprendre pareilles choses, Lack, ni se rendre compte que cela est indigne d'une
démocratie. Ce n'est pas wikipedia qui peut vous aider à comprendre quoi que ce soit à la politique et surtout pas mettre en place les catégories politiques, pas plus que l'histoire et en donner
les repères nécessaires.





Vous donnez un exemple de ce que peuvent être les lacunes de ceux qui se contentent de wikipedia en guise de lecture, sans voir ces lacunes précisément. wikipedia
n'est qu'un véhicules des idéologies existant dans la société, dont elle ne fait pas sortir pour aller vers quelques savoirs, qui ont leurs exigences


 


En revanche, je vous renvoie à ceci qui vous aidera peut-être à clarifier les choses, aussi bien sur les règles et lois qui appartiennent à un régime politique de
démocratie, que sur les lacunes de wikipedia qui n'est pas une encyclopédie du fait qu'elle ne les expose pas, et qui, contrairement à Diderot et son Encyclopédie, ne fabrique pas une publication
contribuant à l'émancipation du peuple via l'instruction, mais contribue au contraire à le laisser dans son ignorance et dans l'état de domination qu'il subit, victime de son ignorance, et par le
fait qu'elle publie ce qu'elle ne devrait pas publier  (le people, le n'importe quoi, l'irrationnel, la propagande extrémiste de tous bords, les lieux communs, les préjugés, les
représentations du monde populistes) et ne publie pas ce qu'elle devrait publier, soit des analyses des sujets traités, sans censure, ce qui est le rôle d'une encyclopédie qui relève d'une
analyse et d'une compréhension du monde, non du reflet des visions et préjugés d'une société. C'est la raison pour laquellle wikipedia , dépourvue de pensée, est un contre-sens en acte,  qui
donne une illusion de savoir à ceux qui en manquenet le plus.


cf   selon le Canard enchaîné Sarkozy
surpervise l'espionnage de journalistes ; silence radio à wikipedia


 


Si vous suivez les commentaires sur cet article, vous avez également un petit topo sur l'anti-intellectualisme et le populisme, qui imprègnent wikipedia, sachez-le,
et sachez de quoi ça relève et où ça mène.