Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 18:25


Avant d'être "femme de président" elle disait aimer les hommes de pouvoir. Le pouvoir, c'est excitant pour les femmes qui aiment cela, la relation de domination, la force, le machisme, et la célébrité.

Avant,  née dans une famille immensément riche, elle fut mannequin, top-model célèbre, image exposée aux regards, elle eut des amants également célèbres, des conquêtes prestigieuses, une esquisse de vie d'artiste : elle cumula tous les poncifs d’un roman à l'eau de rose destiné à faire rêver les petits, les humbles, les inconnus et finir hissée jusqu'au pouvoir suprême qui l'attire comme la lumière le papillon.

Aujourd'hui, son commentaire sur la hiérarchie sociale ainsi justifiée par la naissance sans doute où Proust  est convoqué, pour faire élégant :

« C’est très joliment expliqué par Proust dans A la recherche du temps perdu, il explique que le mendiant ne souffre pas d’être mendiant, que c’est le passant qui souffre pour le mendiant, le mendiant étant mendiant, lui, il est de plain- pied avec sa misère. C’est la même chose la célébrité, quand on est dedans à ce niveau là, on n’en a plus du tout conscience. »

Chacun à sa place et tout est bien. Le mendiant , le pauvre , est vraiment une espèce à part, un genre inconnu jamais féquenté par les riches, mais il est à sa place, ça ils le savent et ils savent qu'il ne souffre pas de sa condition,  n'ayant jamais connu la richesse, il ne peut s'en sentir privé. A l'autre extrêmité de la hiérarchie, les grands, les riches, les puissants, les célèbres, également à leur place vivent ces attributs comme étant de nature, en toute simplicité, sans en faire une histoire.

Signé, "l'épouse de mon mari" qui souhaite "en tant qu'épouse" qu'il ne se représente pas . Nous aussi, Carla, nous aussi.

Alithia







Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

luc 08/02/2010 10:04


(je n'y comprends rien... Il y a 3 jours j'ai adressé le courriel ci-dessous à l'époux de Carla B., et il n'a pas même accusé réception. C'était bien la peine que je fasse l'effort de rester
poli...)


OBJET : à l'attention de Monsieur le Président de la République

   Avec perplexité je découvre, en couverture de Siné Hebdo de cette semaine, une citation attribuée à votre castafioresque épouse : "Je suis contente pour les
Français qu'ils aient mon mari".

 


   Nous savions déjà, puisqu'elle s'en est vantée jusque dans les tabloïds, que la pauvre chérie soigne sa courante en buvant du champagne.


 


   Il n'y a maintenant plus aucun doute : le champagne lui sera manifestement monté à la tête.


 


                                                 
Votre très-dévoué



Simon 16/01/2010 17:41


Faute avouée est à moitié pardonnée ! Je n'avais pas vraiment réfléchi à la question mais il est vrai que votre
hypothèse est tout à fait vraisemblable.


luc 16/01/2010 11:59


Simon je vous donne acte, de ce que vous aviez laissée ouverte cette hypothèse. Et il me faut même, faire acte de contrition : je peux avoir eu tendance à lire un peu
rapidement, comme toujours là où il est question de la Castafiore...


Simon 13/01/2010 16:56


Cher Luc, lisez donc correctement ce que j'ai écrit : "je peux me tromper, ce n'est qu'une impression personnelle". Où ai-je donc affirmé que c'était impossible de savoir ce qu'elle pense vraiment
? J'ai juste dit que c'était l'impression qu'elle donnait, à moi du moins. Si cette image est volontairement travaillée dans ce sens et ne correspond pas à ce qu'elle pense vraiment, c'est une
autre histoire.


thomas 13/01/2010 11:22


C-B une poupée qui fait oui-oui-oui-oui- , qui dit oui à toutes les paillettes et tous les fastes du pouvoir qui ne cachent pas les vilénies de ce pouvoir sarkozyste, cynique avec les petits,
obséquieux avec les grands, qui courre après les milliardaires pour entrer dans leur club très fermé, sur le dos du peuple qu'il a achevé de dégoûter de la politique, raciste avec les étrangers
pauvres sans état d'âme il chasse sur les terres de l'extrême-droite dont il a réintroduit tous les thèmes en les banalisant. Un parasitisme cynique et égoïste, dans la haine de l'étranger pauvre
et le mépris des pauvres (ils sont nés pour cela pensent-ils, de même que les bébés ont les gènes de la délinquance en eux à la naissance)  , c'est à cela que C-B a donné son oui, pour en être
la présentatrice télévisuelle et ambassadrice : les pauvres n'ont que ce qu'ils méritent !

Elle ne sait pas ce qu'ellle fait ? J'en doute.